Dialogue interreligieuxGroupe de dialogue interreligieux de Vesoul.
Témoignage de Eric et Marie-Hélène MIEL



Voici notre bilan :

Depuis 9 ans que nous sommes à Vesoul, nous sommes engagés dans l’interreligieux.

Voici quelques textes qui motivent notre profond engagement :

« Le dessein fondamental qui anime la foi de Dieu et sa religion est de sauvegarder les intérêts du genre humain, de promouvoir son unité, de stimuler l’esprit d’amour et de fraternité parmi les hommes. »— a affirmé Bahá’u’lláh
    « Il y a une fraternité parfaite qui sous-tend l’humanité, car tous sont les serviteurs d’un seul Dieu et appartiennent à une seule famille, sous la protection de la divine Providence. »

"Le principe fondamentale que Dieu a fixé comme but pour l'homme c'est l'amour et Il nous a demandé de nous aimer les uns les autres comme Il nous aime. Toutes ces querelles et ces discordes qui sévissent partout contribuent seulement à accroître le matérialisme. »

« La religion doit être cause d’amour et d’unité. »

« Concentrer toutes vos pensées et votre coeur sur l’amour et l’unité. A une pensée de guerre, opposez une plus forte pensée de paix. Une pensée de haine doit être détruite par une puissante pensée d’amour. Les pensées de guerre détruisent toute harmonie, tout bien-être, tout repos et toute satisfaction. Les pensées d’amour créent la fraternité, la paix, l’amitié et le bonheur. »

« Ne vous détournez pas de ceux qui ont des opinions différentes de vous. Tous cherchent la vérité et bien des chemins y conduisent. La vérité présente quantité d’aspects, mais elle demeure une, pour toujours et à jamais. »

Aussi un  de nos objectifs est d’unir nos prières avec les personnes de toutes les religions « pour faire cesser les guerres et les massacres, afin que l’amour, l’amitié, la paix et l’unité puissent régner dans le monde »    —  ‘Abdu’l-Bahá.

C’est pourquoi, nous n’avons eu de cesse de rencontrer les personnes de toutes convictions et d’ensemble de réaliser des actions diverses que nous essayons de rendre systématiques. Nous basons notre action sur l’amitié.

Nous essayons d’avoir des réunions de prières régulières et nous avons eu le bonheur que des chrétiens, des protestants, des musulmans y participent. Cependant, le terme « de réunions de prières » ne semblent pas attirer les personnes. Nous essayons d’être attentifs aux besoins des personnes que nous fréquentons et parfois des prières sont échangées de manière spontanée. Nous avons aussi instauré aussi parfois et ce, sur des durées de plusieurs mois, des réunions de prières en conférences téléphoniques car nos amis habitent loin.  Chez nous, il y a un panier avec des livres de toutes les religions afin que les participants à nos rencontres puissent y trouver des textes qui leur correspondent.

Un livre fait l’unanimité : « Unité dans la diversité, les religions au service de la vérité » de O. P. Ghai - Tacor International. Ce livre propose 29 thèmes de la vie comme l’amour, les bonnes actions,… et chaque thème est illustré par des textes de 17 religions.

Nous avons aussi des soirées où nous échangeons sur des thèmes qui sont proposés par les différents participants. Nous avons eu des soirées sur les thèmes de l’amitié, du pardon. Les prochaines sont sur les thèmes de la bienveillance et de l’interculturalité. Nous avons testé plusieurs formules : jeux (ice-breaking) puis échange libre et enfin quelques courtes citations issus des grandes religions. Parfois les soirées se finissent par des prières que les participants choisissent librement . Nous avons aussi testé le concept où chacun amène trois choses : sa bonne humeur, une citation/ texte à partager sur le thème (textes issus des Ecrits religieux, poème, réflexion personnelle, …), un quelque choses à déguster ensemble. Nous avons aussi, avec l’accord de tous les participants débuter la réflexion à partir de deux citations tirés des textes religieux sur le thème choisi. Le seul frein que nous avons rencontré une fois, c’est que nous avions des personnes que nous ne connaissions pas et nous n’avions pas encore tissé des liens d’amitié et ces personnes n’ont plus jamais voulu revenir. Nous en avons déduit que les liens d’amitié étaient essentiels pour partager ces moments spirituels.

Autres activités que nous menons et qui a réuni des personnes musulmanes, chrétiennes, baha’ies et même athées. Nous menons des activités pour les enfants et les pré-jeunes (11-15ans) basée sur les valeurs morales selon le modèle proposé par l’institut Ruhi. Ces cours qui sont systématiques commencent toujours par un temps spirituel où chacun peut partager des Ecrits de sa religion. L’institut Ruhi est une organisation proposée par la communauté baha’ie et qui a pour concept que chacun de nous est constamment en apprentissage et ses activités se base sur un double objectif moral : celui de développer les valeurs morales que posent les religions et ainsi de favorise le développement spirituel, intellectuel, matériel de chaque être humain et en même temps celui de s’investir dans sa communauté (les gens avec qui on est en lien quotidiennement) pour participer à un meilleur « vivre-ensemble ». En conclusion, se développer pour agir sur le développement de la société. Car tout acte fait avec amour est considéré par les baha’is comme une prière, une louange à Dieu.

Je voudrais partager aussi une autre activité interreligieuse que nous avions eu à Poitiers où nous vivions avant. Nous étions 4 familles croyantes de  4 religions différentes (Musulmans, baha’is, chrétiens, protestants). Nous avions fait le même constat : nos enfants souffraient de discrimination car ils étaient croyants. Pendant un an, nous nous sommes rencontrés, une fois par mois. Chaque famille invitait les autres à tour de rôle et présentaient un aspect de sa religion comme elle le souhaitait. Parents et enfants (de 7 à 21 ans) participaient à cette présentation. Une solide amitié a lié les familles. Ses soirées étaient avant tout spirituelles, festives, amicales. Notre objectif : montrer à nos enfants qu’il y avait des croyants partout et qu’ils n’étaient pas isolés. Cela a renforcé la croyance de chacun des enfants.

Nous vous souhaitons de belles activités interreligieuses.

Eric et Marie-Hélène MIEL

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:47 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxCommuniqué de presse
Genève / Paris, le 4 novembre 2017
Marche-Rencontre Réconciliation-Guérison de Macon à Taizé
25 septembre au 1er octobre 2017


24 marcheurs de Compostelle Cordoue et de Vivre Ensemble à Cannes, venus de Suisse, de France, juifs, musulmans, catholiques, protestants, agnostiques et athées se sont retrouvés, du 25 septembre au 1er octobre, sur les chemins qui relient Macon à la communauté de Taizé .

De nombreux échanges en marchant, lors des haltes en auberges, à Taizé avec les frères et les croyants de différentes religions, ont porté sur des actes concrets de réconciliation.

C'est à la suite de marches-rencontres en terre de Palestine et à Jérusalem en 2016, en Bosnie en 2015, qu'ils ont ainsi voulu témoigner, contre l'opinion dominante, d'une espérance vécue de réconciliation et d'une conviction que des peuples aujourd'hui ennemis peuvent, par un dialogue ténu mais jamais interrompu, devenir à terme des partenaires.

Alain Simonin, Président de l'Association Compostelle Cordoue.
alain.simonin913@orange.fr
Michel Rouffet, Secrétaire Général
rouffet@free.fr
Bernard de Senarclens, organisateur de la marche
bernarddesenarclens@hotmail.com
Morice de Lamarzelle, relations médias
morice.delamarzelle08@gmail.com

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Compte-rendu des visites de Foudil Benabadji aux Camps d'Auschwitz-Birkenau.



- 4ème voyage, le dimanche 25 janvier 2015. Cliquer ici ( téléchargement )


-3ème voyage, le dimanche 22 janvier 2013, il est 5 heures du matin avec trois cars, nous quittons la rue de la Pompe, le quartier du Lycée Janson de Sailly pour nous rendre à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Un avion nous amène à l'aéroport de Cracovie, dans le sud de la Pologne. C’est mon troisième voyage en Pologne.
Pour lire le texte entier, Cliquer ici



Transmis le Fév 05, 2015 - 07:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Commission Solidarité

Témoignage d'une action du groupe GIP 93

LA SOLIDARITE
*************



Chaque année, en juin, avant que les uns et les autres partent en vacances, le "Groupe Interreligieux pour la Paix 93 – G.I.P.93" organise une soirée de "repas partagé festif", avec les membres des différentes traditions religieuses ou philosophiques. Dans ces soirées, souvent un temps est donné pour la réflexion, ou le partage de nos actions respectives, autour d'un thème choisi.


Pour ce repas, chacun, chacune apporte un ou deux plats différents salés et sucrés préparés pour plusieurs personnes aux fins du partage. Bien évidemment, ces plats sont cuisinés selon la tradition et la culture. Ainsi, sont présentés sur plusieurs tables des plats casher, hallal, végétariens et autres, ainsi que les boissons, où chacun, chacune pourra se servir. Cela donne ainsi l'occasion de connaître les plats d'autres traditions et d'être solidaires dans ce partage.


Pour que ce repas soit convivial, nous attachons une attention particulière à ce que les personnes de toutes confessions se mélangent autour de petites tables joliment décorées afin de mieux se connaître et de favoriser l'amitié des uns vis-à-vis des autres. D'ailleurs au moins un ou deux membres du bureau ou adhérents habitués prennent place à ces tables afin de favoriser le dialogue.


La dernière année, le thème choisi fût "la Solidarité" proprement dite. Et au cours de la soirée, des intervenants et adhérents, du Secours Islamique, de la communauté israélite, du Secours catholique, des communautés bouddhique et sikhe nous firent part des actions de solidarité qu'ils effectuent localement, et sur le plan national et international.


La soirée étant aussi festive, c'est dans la joie mais également dans la spiritualité que la soirée se prolonge et se termine avec la participation musicale, de chants et poèmes de chaque religion de membres des différentes communautés présentes. Et toute cette soirée, bâtie dans le respect et l'acceptation de l'autre dans son altérité, a contribué à une ambiance fraternelle et enrichissante pour tous.


Denise MONTBAILLY


Transmis le Avr 13, 2014 - 12:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Après la Grande Marche interreligieuse pour le 25e anniversaire d'Assise,
le 13 novembre 2011

Par Michel Sauquet


Merci Josette pour l'extraordinaire opiniâtreté par laquelle toi et ton équipe, si dynamique et efficace, avez réussi cet événement absolument remarquable, concluant deux autres journées passionnantes.

Je voudrais en particulier dire mon admiration et mon émotion sur trois moments de la journée d'hier :

1. Face à la "dictature du même" dénoncée par Philippe Haddad vendredi, la mise en lumière des différences que permettait un seul coup d’œil sur les porteurs de la banderolle, était d'autant plus positive que chacun des représentants des différentes religions, sans exception, par leurs regards complices, leurs sourires et leurs conversations toute au long de la marche, semblaient des amis de longue date, parfois de fraîche date, mais en tout cas des amis. Avoir le privilège de participer de l'intérieur à cette marche, c'était avoir le privilège de passer de la théorie à la pratique, des bonnes intentions à la réalité de relations humaines sans peur et sans hypocrisie : "pour aller vers la paix, disait notre ami bouddhiste zen, il n'est pas nécessaire de faire des choses grandes et belles, il faut faire les choses avec grandeur et beauté". Je crois que nous avons tous marché avec grandeur et beauté. Il se trouve, en plus, que la marche était grande et belle, ce qui ne gâche rien !

2. Si l'événement a été marquant à l'intérieur du cortège, combien davantage il l'a été à l'extérieur, à gauche et à droite, sur les trottoirs du parcours ! C'est une idée courageuse et géniale d'avoir inondé les passants, les automobilistes, les consommateurs des terrasses de café, de ce petit tract, simple et direct, que peu ont laissé tomber à terre, et que l'on a vu lire un peu partout avec intérêt et sympathie. Je donne peut-être dans l'angélisme, mais chaque fois que j'ai laissé traîner mes oreilles aux lisières du cortège, j'ai entendu des paroles d'encouragement et des commentaires positifs, comme celui de ces deux jeunes disant tout simplement : "si c'est pour la paix, c'est bien". J'ai vu aussi, souvent, des poignées de main et des sourires entre ceux qui distribuaient les tracts et ceux qui les recevaient. On sait qu'en général on ne récolte avec cela que des sarcasmes, au mieux de l'indifférence. Il fallait oser, vous avez osé, bravo. Remarquons qu'une manif seulement chrétienne, ou juive, ou musulmane, ou sikh, ou bouddhiste, aurait peut-être provoqué ces réactions de rejet. Mais dès lors qu'on s'affiche ensemble, dès lors que l'on est, comme à Assise il y a vingt cinq ans, "ensemble pour prier" et... pour marcher, alors tout s'inverse et tout n'est que respect. Est-ce de l'ordre de la logique ou du miracle, je ne sais pas.

3. Respect, pas tout à fait cependant puisque l'attitude du comité d'accueil intégriste à l'intérieur de la basilique où nous avons clôturé la marche n'était pas particulièrement respectueuse. Mais là encore il faut tirer son chapeau à tous ceux qui ont trouvé les mots et les gestes pour faire sortir, largement en douceur, des personnes qui étaient bien décidées à se laisser piétiner en martyrs plutôt que de renoncer à leur croisade, tandis que, héroïque, Laurent chantait à pleine sono la force de l'esprit pour couvrir et rendre discrète cette délicate négociation. Après une telle démarche de paix (comment un franciscain ne penserait-il pas à l'épisode du Loup de Gubbio?), la magnifique succession des prières propre à chaque religion n'en a été que plus émouvante. Avec grandeur et avec beauté...

Tellement merci d'avoir osé tout cela !

Michel Sauquet



Article du journal La Vie sur le sujet.





Transmis le Nov 17, 2011 - 11:48 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Médiation, réconciliation

Chrétiens au Proche Orient - un enjeu pour la Paix
Du dimanche 24 au jeudi 28 juillet 2011 au sanctuaire de La Salette (Isère)


L’année écoulée a rappelé avec force à l’opinion publique le rôle déterminant des chrétiens au Proche-Orient pour favoriser la paix partout où ils se trouvent. Le synode de l’Eglise catholique sur les chrétiens du Proche-Orient a mis en valeur en octobre 2010 leur rôle de médiation vis-à-vis des juifs et des musulmans, mais aussi leur capacité à proposer à leurs gouvernants des modèles de développement politiques, économiques et culturels pacifiques et harmonieux. Les événements de l’année écoulée ont également rappelé la situation précaire de ces chrétiens souvent tentés par l’exil en raison des persécutions dont ils font l’objet.


Compte-tenu de cette actualité brûlante la VIe conférence de la réconciliation, organisée par l’Association des Rencontres Européennes de la Salette en coopération avec le sanctuaire, portera sur le thème suivant « Chrétiens au Proche Orient : Un enjeu pour la paix »
Elle se tiendra du dimanche 24 au jeudi 28 juillet 2011 au sanctuaire de La Salette 
(à 1h de bus de Grenoble). Ces conférences ont lieu dans un lieu de toute beauté où le thème de la paix est central depuis qu’en 1846 la Vierge Marie est apparue à de jeunes bergers. Elles sont ouvertes à tous (pèlerins, étudiants, visiteurs). Le sanctuaire offre des capacités d’accueil à coût réduit pour les participants au colloque. Le séjour du 24 au 28 juillet est de 137 euros pour les moins de 25 ans et de 241 euros pour les adultes  (voir les détails - s’inscrire).

Intervenants et invités

Les intervenants sont des experts de la question et des témoins venant du Proche Orient. Une invitée exceptionnelle viendra témoigner au cours de ces journées: Myrna Nazour est une mystique melchite syrienne qui viendra parler des événements extraordinaires qui se sont produits dans le quartier de Soufanieh à Damas depuis 1982. Myrna Nazour racontera les apparitions de la Vierge dont elle a été le témoin, apparitions qui se sont accompagnées de phénomènes mystiques (icône de la Vierge de Kazan suintant de l’huile, stigmates, etc…).
Sous la présidence de Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble - Vienne et de Mgr Philippe Brizard, directeur émérite de l’Œuvre d’Orient, sont invités entre autres :
 Mme Myrna Nazour, mystique de Soufanieh (Damas - Syrie). 

 Mgr. Jean-Marc Aveline, directeur de l’Institut catholique de la Méditerranée, Consulteur au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2007. Il est en charge de la revue « Chemins de dialogue » (Marseille) ainsi que du Comité de rédaction de la revue « Recherches de science religieuse » (Paris). Vicaire Général du diocèse de Marseille. 

 Mme Alice Provansal, chercheur à l’Institut catholique de la Méditerranée ; responsable d’une association travaillant pour la réconciliation entre chrétiens, juifs et musulmans à Marseille. 

 M. Carol Saba, juriste franco-libanais, membre du patriarcat d’Antioche en France. 

 M. Antoine Arjakovsky, professeur à l’Université Catholique d’Ukraine, directeur de l’Institut d’Etudes Œ*****éniques de Lviv et président de l’Association Rencontres Européennes de La Salette (ARES).
 
 M. Philippe Pouzoulet, juriste, laïque catholique français, ancien élève de l’ENA, secrétaire général de l’ARES. 

 P. Bernard Gaidioz, missionnaire de Notre-Dame La Salette et recteur du Sanctuaire. 

 M. Nicolas Nazzour, chrétien de la communauté chrétienne melchite de Soufanieh (Damas)

Consulter le  programme complet. Le colloque sur la réconciliation est organisé par en Ukraine et en coopération avec le sanctuaire N-D de la Salette.



Religions et conflits


Association Insh'allom

La Plateforme des Initiatives civiles de Paix au Proche Orient.



1- Présentation


2- Charte de Insh'allom.






Transmis le Déc 19, 2010 - 07:19 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Chers amis des Artisans de Paix,

Vous êtes invités le 9 mars à une conférence interreligieuse sur "Les Tables de la Loi", qui aura lieu au Temple de l'Etoile, de 18 à 21 heures.
Nous y serons reçus par la pasteure Florence BLONDON qui est vice-présidente des Artisans de Paix.
L'oecuménisme est relancé par le biais de l'interreligieux. Nous nous en réjouissons.



Vous êtes invités le 16 mars dans la Zawiya (confrérie) Naqshabandiya, pour la Troisième réunion interreligieuse de prières des Artisans de Paix.
Nous serons reçus par cheikh Abdelhafid BENCHOUK, muqaddam (responsable) de cette Zawiya.
Nous l'en remercions vivement.



Que soient remerciés tous ceux qui ont magnifesté leur solidarité avec les Artisans de Paix en adhérant à l'Association.
Vous trouverez en doc. joint un bulletin d'adhésion 2010 pour ceux qui souhaiteraient nous rejoindre.

A très bientôt!

Paula Kasparian


Transmis le Mar 05, 2010 - 11:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleParis, le 18 janvier 2010


Bonjour à toutes et à tous,
Une messe sera célébrée, pour Haïti et ses victimes, ce mercredi prochain 20 janvier 2010,
à 18h30 (heure de France) , à l’Église :


Saint Bernard de la Chapelle

11 rue Affre 75018
PARIS
metro ligne 2 la chapelle, ligne 4 barbès ou chateau rouge



Nous vous invitons à nous rejoindre sur place de manière physique ou lointaine dans la prière.

P. Jean Philippe ALEXIS


@@@@@@@@@@@@@



Transmis le Jan 18, 2010 - 11:23 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-LaïcitéOrganisée par la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

Soirée débat



"RELIGIONS ET DROITS DE L’HOMME "


Le 16 décembre 2009 à 20h00
Chapelle Saint Léon - 11 place du Cardinal Amette – 75015 PARIS
(Métro La Motte-Picquet – Grenelle)



Modérateur

Ghaleb BENCHEIKH – Président de la CMRP

Intervenants
Maurice RIEUTORD – s.j.
Mahmoud AZAB – Professeur à l’I.N.A.L.C.O.
Hervé élie BOKOBZA - Talmudiste et écrivain

Entrée libre



Transmis le Déc 07, 2009 - 03:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Un dialogue des religions par la laïcité


Le jeudi 6 août 2009, à l’initiative du Père Higoumène Barsanuphe, Vice-Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, un dialogue ouvert à tous, sur le thème « Les Religions pour la laïcité » était proposé, à Doumérac, près de Grassac en Charente, dans le cadre de la 16ème Rencontre Interreligieuse pour la Paix.

Transmis le Sept 06, 2009 - 11:44 PM Suite du texte (5465 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


LA FONTAINE AUX RELIGIONS

LE TOUR DU MONDE 2009


Le 5ème Tour du Monde, organisé par l’association La Fontaine aux Religions, s’est déroulé le 14 juin 2009. Cette année, nous avions choisi, comme en 2007, d’installer un Village des Religions sur l’espace public, plus précisément sur la place Jean-Pierre Timbaud, au cœur du 11ème arrondissement.
Ce quartier est idéal. D’un côté, la Maison des Métallos, institution culturelle de la Ville de Paris. De l’autre, des établissements d’enseignement catholique. A l’angle de la rue Morand, la mosquée Omar, avec laquelle nous tissons des liens d’amitié depuis une dizaine d’années. A côté de la mosquée, une institution juive acueille des enfants handicapés de toutes confessions. A deux pas, on trouve le centre social du Picoulet, dirigée par la communauté protestante du même nom, ainsi que la paroisse catholique Saint Joseph des Nations.

Le thème de ce Tour du Monde était « LES VOISINS ».

C’est donc au centre de cet espace, marqué par une présence religieuse forte tout autant que par une diversité sociale et ethnique tout aussi forte, que nous avons installé dimanche 14 au matin notre Village.


Nous avions 4 tentes.
La plus grande, montée à l’écart, portait une banderole « Espace de silence et de prière ». Nos amis de la mosquée Omar nous ont aidés à la ceindre d’un drap blanc, afin de préserver un espace d’intimité. Ils nous ont prêté un tapis. A l’intérieur, deux livres, posés à plat, un Coran et une Bible. Qui voulait s’isoler, se recueillir, prier, le pouvait. Quel symbole !
Les trois autres tentes étaient regroupées. Elles délimitaient un espace ouvert. Dans la première, nous avons installé trois vitrines présentant des objets relatifs à nos différentes religions. Une série d’objets de culte prêtés par le Père orthodoxe BARSANUPHE, qui témoignait du soutien du Collectif Inter Religieux Multi-latéral pour la Paix, icônes, chandeliers notamment. Des symboles sikhs étaient présentés dans une autre vitrine, à côté d’objets catholiques, une mitre d’évêque, une crèche avec ses personnages. Nos amis de la synagogue Abravanel, de la rue de la Roquette, nous avaient remis des objets utilisés lors de la prière. Daniel nous avait prêté des rouleaux de la Torah. Belle exposition en vérité, inattendue mais, elle aussi, symbolique.

Dans la deuxième tente, nous avons installé des vêtements. Certains passants ont cru qu’il s’agissait d’une braderie. Nous avions loué des bustes et disposions de plusieurs mannequins. Nous avons ainsi présenté une aube catholique, une tenue de pasteur protestant, des voiles de prière juifs, une tenue sikh, plusieurs habits musulmans d’homme et de femme. Le père Barsanuphe nous avait prêté une tenue liturgique orthodoxe complète qui a fait grand effet.
La troisième tente était consacrée à la nourriture. Les chrétiens avaient posé en évidence une carafe d’eau, un verre de vin, une assiette, ainsi qu’un panneau expliquant la signification du jeûne. Nos amis musulmans avaient apporté des dattes et du lait.


A 15 heures, tout était prêt, les tentes ainsi parées, la sono installée, le Jeu des voisins disposé avec la plaque de jeu adossée à la statue municipale du Penseur. Le rabbin Gabriel Hagaï a ouvert l’après midi avec ses chants juifs écrits sur des musiques d’Afrique du nord. Avec son musicien, il nous a offert quelques instants magiques, et nous étions emportés très loin et nous avions soudain envie de danser et de frapper dans les mains.

Puis survint la séquence du théâtre Forum. Nous l’avions préparée avec soin, sous la conduite professionnelle et patiente de Christine Duron. Deux saynètes furent jouées, l’une portant sur la prière des musulmans dans la rue le vendredi après-midi, l’autre sur les problèmes posés par la fermeture des portes électriques pour les juifs lors du shabbat. Les rôles avaient été préparés et répétés et de M Martin, laïc engagé, à Mme Michu, catho intégriste, de Jeanne Shitsguebel, protestante suisse, à Esther, habitante juive, ou Monique, laïque modérée, chacun de nous avait son personnage et sa trame en tête et étions prêts au grand jeu de l’improvisation. Eric, puis Isabelle, puis nos ami Kudrat et Hichem intervinrent dans ce spectacle improvisé et ce fut un moment fort et plein d’attention que ces prises de paroles où chacun, pris par le jeu, sut dire en mots simples ses convictions, là, en plein cœur de Paris, sur l’espace public, devenu quelques instants un grand forum de la liberté où chacun pouvait exprimer librement ses convictions et ses espérances.

Gabriel Hagaï et son ami marocain nous entrainèrent ensuite vers d’autres musiques, scandées par les applaudissements de passantes ravies de reconnaître les musiques de leur pays d’origine.

Pour finir l’après-midi, nous organisâmes sous forme collective le Jeu des Voisins. L’an dernier, nous avions conçu le Jeu des religions. Cette année, le Jeu des voisins était un prétexte pour sonder les passants sur la nature de leur relations avec leurs voisins dans plusieurs situations : dans leur immeuble, dans leur rue, dans leur transport quotidien, à travers leur cuisine, en faisant un détour par l’Europe, en les interrogeant enfin sur la religion de leurs voisins. Eh bien, foi d’animateur de ce Jeu original, les assistants apportèrent toutes les bonnes réponses et chacun gagna un marque-page spécialement conçu par Madeleine, avec rappel de la date, mention d’une rue du quartier et une phrase symbolique extraite de la Bible ou du Coran.

Durant cet après-midi, discrètement, des échanges ont eu lieu, et c’est peut-être dans ces conversations anonymes que réside le plus grand succès de cette journée.
Il y aura encore sans doute des améliorations à apporter. Mais ce fut une belle journée, sans pluie et même, disons-le, sous un soleil bienfaisant. Oui, une belle journée d’expression libre durant laquelle, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs et sikhs, nous avons apporté la preuve que les religions pouvaient être un ferment de paix, de tolérance et de respect. Nous avons apporté la preuve que nous pouvions, en respectant les convictions des autres, dialoguer sereinement. Nous avons traduit en gestes simples cette responsabilité qui est la nôtre, ici, en France, pays laïc et tolérant, de témoigner des valeurs que nous portons et dont nous sommes convaincus qu’elles sont une richesse pour notre société.

A l’année prochaine pour un sixième Tour du Monde !

Nos partenaires : la paroisse Saint Joseph des Nations, la Communauté protestante du Picoulet, la mosquée Omar, la synagogue Abravanel, Kudrat Singh pour la communauté sikh, l’association Cieux, la compagnie théâtrale BELOMBRE, le Collectif inter religieux multilatéral pour la paix.

Sont membres de notre Comité d’honneur : la paroisse Saint Joseph des Nations, la Fraternité monastique de Jérusalem, le Groupe Inter religieux pour la paix 78, la paroisse Sainte Marguerite, la Mission populaire évangélique de France.

Transmis le Août 07, 2009 - 12:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité


Le Père Higoumène BARSANUPHE, Vice-Président de
la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix propose ,

UN DIALOGUE OUVERT A TOUS

Sur le thème de


LES RELIGIONS POUR LA LAÏCITE


Hommage à PAPA IBRAHIMA SECK, récemment décédé.
Poète et politologue sénégalais
Projections et témoignage

16ème Rencontre Interreligieuse de Doumérac

le jeudi 6 août 2009 à partir de 14h


« Etre laïc, c’est avant tout reconnaître la liberté de l’esprit »
Papa Ibrahima SECK (1953-2009)


Au Centre de Rencontres Interreligieuses pour la Paix (CRIP)
Doumérac – 16380 GRASSAC 05 45 70 41 62 (rep.) / crip16@free.fr


Transmis le Juil 23, 2009 - 03:16 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflitsAMNESTY INTERNATIONAL

3 juillet 2009



URGENT ACTION
SEVEN BAHA'IS LEADERS RISK EXECUTION

The seven members of Iran's Baha’i religious minority are scheduled for trial on 11 July. If
convicted, they could face the death penalty.

The detainees' families were told in May that they were now facing the additional charge of mofsed fil arz (being corrupt on earth), which can carry the death penalty, and that a new date for their trial has been set. They are scheduled to appear on 11 July before Branch 28 of the Revolutionary Court in Tehran where they are likely to be charged with mofsed fil arz, as well as "espionage for Israel”, “insulting religious sanctities” and “propaganda against the system." Their lawyers have never been able to visit them since their arrest, though they have been allowed family visits.

The seven are members of a group responsible for the Baha’i community’s religious and administrative affairs in Iran. They are held in Section 209 of Evin Prison, which is run by the Ministry of Intelligence. Six of the group’s leaders - Fariba Kamalabadi Taefi, Jamaloddin Khanjani, Afif Naeimi, Saeid Rezaie, Behrouz Tavakkoli and Vahid Tizfahm - were arrested following raids on their homes by officers from the Ministry of Intelligence on 14 May 2008.
A seventh person, acting as a secretary for the group, Mahvash Sabet, had been arrested on 5 March 2008. Fariba Kamalabadi Taefi, Behrouz Tavakkoli and Jamaloddin Khanjani had previously been arrested for their activities on behalf of the Baha’i community. The Baha’i faith is not recognized under the Iranian Constitution.

PLEASE WRITE IMMEDIATELY in Persian, Arabic, English or your own language: calling on the Iranian authorities to release the seven members of the Baha’i minority (naming them) whom Amnesty International considers to be prisoners of conscience held because of their beliefs or peaceful activities on behalf of the Baha’i community;
calling on them to drop the charges against the seven, which Amnesty International consider as politically motivated;
expressing concern that if convicted of the charges they are said to be facing the seven could be sentenced to death;
calling on the authorities to ensure that the seven are protected from torture and other ill-treatment;
urging the authorities to ensure that the seven are given regular access to their families, lawyers of their choice and any medical treatment they may require.

PLEASE SEND APPEALS BEFORE 14 AUGUST 2009 TO:

Leader of the Islamic Republic Ayatollah Sayed ‘Ali Khamenei
The Office of the Supreme Leader
Islamic Republic Street – End of Shahid
Keshvar Doust Street, Tehran, Islamic Republic of Iran
Email: info_leader@leader.ir via website:
http://www.leader.ir/langs/en/index.php?p=letter (English)
http://www.leader.ir/langs/fa/index.php?p=letter (Persian)
Salutation: Your Excellency Head of the Judiciary Ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi
Office of the Head of the Judiciary Pasteur St., Vali Asr Ave., south of Serah-e Jomhouri, Tehran 1316814737
Islamic Republic of Iran
Email: shahroudi@dadgostary-tehran.ir
(In the subject line write: FAO Ayatollah Shahroudi)
Salutation: Your Excellency
And copies to:
Director, Human Rights Headquarters of Iran Mohammad Javad Larijani
Office of the Head of the Judiciary
Pasteur St, Vali Asr Ave., south of Serahe
Jomhuri, Tehran 1316814737
Islamic Republic of Iran
Fax: +98 21 3390 4986 (please keep
trying)
Email: info@dadgostary-tehran.ir
(In the subject line write: FAO Javad
Larijani)
Salutation: Dear Mr Larijani
Also send copies to diplomatic representatives accredited to your country.
Please check with your section office if sending appeals after the above date.
This is the fourth update of UA 128/08 (MDE 13/068/2008,
15 May 2008).
UA Number: XXXXXXXXXXXXX Index
Number: XXXXXXXX
Date: 01 July 2009
Date: 01 July 2009



URGENT ACTION

SEVEN BAHA'IS NOW RISK EXECUTION
ADDITIONAL INFORMATION


The range of crimes punishable by death in Iran is extraordinarily wide, and includes vaguely worded charges, such as "enmity against God" (moharebeh ba Khoda) and "being corrupt on earth" (mofsed fil arz), which are used against people accused of taking up arms against the state, robbery or spying.
These are regarded as crimes against God and as such are not subject to pardon. Offences for which judges may impose the death penalty include those relating to national security.

Under Article 502 of the Penal Code, those convicted of espionage can be sentenced to between one and five years’ imprisonment. The more serious charge of “cooperating with foreign states to harm national security” could be considered to be an instance of moharebeh (enmity against God) and ifsad fil arz (corruption on earth) which are dealt with under Articles 183 to 195 of the Penal Code and attract one of four penalties – execution, cross-amputation, crucifixion or banishment, although the death penalty is the most common punishment applied; or under Article 508, for which the sentence could be from one to 10 years’ imprisonment. “Insulting the religious sanctities” carries the penalty of execution or one to five years’ imprisonment.

“Propaganda against the system” carries a penalty of three months to one year’s imprisonment. Telecommunications salesman Ali Ashtari was hanged in November 2008 after being convicted of espionage for Israel. Anything about his trial?
The Baha’i faith was founded about 150 years ago in Iran and has since spread around the world. Since the establishment of the Islamic Republic of Iran in 1979, the Baha’i community has been systematically harassed and persecuted. There are over 300,000 Baha’is in Iran, but their religion is not recognized under the Iranian Constitution, which only recognizes Islam, Christianity, Judaism and Zoroastrianism. Baha’is in Iran are subject to discriminatory laws and regulations which violate their right to practise their religion freely, as set out in Article 18(1) of the International Covenant on Civil and Political Rights, to which Iran is a state party. The Iranian authorities also deny Baha’is equal rights to education, to work and to a decent standard of living by restricting their access to employment and benefits such as pensions. They are not permitted to meet, to hold religious ceremonies or to practise their religion communally.

Since President Ahmadinejad was elected in 2005, dozens of Baha’is have been arrested.
Members of the Baha’i community in Iran profess their allegiance to the state and deny that they are involved in any subversive acts against the government, which they say would be against their religion. The Baha’i International Community believes that the allegations of espionage for Israel which have over the years been made against the community in Iran stem solely from the fact that the Baha’i World Centre is in Israel.
Further Information on UA 128/08 (MDE 13/068/2008, 15 May 2008).
UA Number: XXXXXXXXXXXXX Index Number:
XXXXXXXX



Transmis le Juil 14, 2009 - 08:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Pour la cinquième année consécutive,
l’association Les Amis de la Paix, anciennement nommée Association des Amis de la Ferme de l’Epine,
vous convie à un séjour d’échanges interreligieux.
Ouvert à toute personne intéressée,
ce moment veut favoriser la connaissance mutuelle des êtres
et de la tradition dans laquelle ils inscrivent les pratiques essentielles à leur vie.
Nous cherchons ainsi une meilleure compréhension de nos différences pour favoriser la paix.

Pour 2009, notre séjour se déroulera


du Jeudi 21 mai 12 H au Dimanche 24 mai à 13H
à la Chapelle du Chêne, près de Sablé.


A titre exceptionnel, il est possible de ne participer qu’ à une partie du séjour.
Dans ce cas, veuillez nous contacter.


· Hébergement

L’association prend en charge la totalité des frais d’hébergement pour ses adhérents.

Pour les personnes non-adhérentes, nous
demandons de participer à raison de 30 € pour les trois jours.

Nous rappelons le montant des cotisations à ceux qui n’ont pas adhéré en 2009 :
- 16 € pour une adhésion individuelle
- 20 € pour une adhésion familiale


· Nourriture

Les frais de nourriture se montent à 45 € par
personne pour la totalité du séjour
(20 € jusqu’à 14 ans).
Pour atteindre cette moyenne, chacun pourra donner, moins, ou plus, selon ses moyens.

Vous avez des questions particulières (durée, paiement….), prenez contact avec Adji DRAMÉ,
- par téléphone au 06.14.80.30.18
- par e-mail : d.adji@voila.fr

Voici le programme du séjour (Cliquer )



Informez vos connaissances et inscrivez-vous
en renvoyant le coupon ci-dessous avant le 10 mai 2009.


FICHE D’INSCRIPTION
WEEK-END INTERRELIGIEUX
des 21, 22, 23 et 24 mai 2009 à la Chapelle du Chêne
à renvoyer impérativement avant le 10 mai 2009 à
Adji DRAMÉ, 7 rue des Hérons 72550 CHAUFOUR-NOTRE-DAME
Merci de compléter lisiblement cette fiche d’inscription
NOM : …………………………………………………………………………………...

Prénom : ………………………………………….……………………………………
Adresse complète : ……………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………...
……………………………………………………………………………………………...
Téléphone : ………. / ………. / ………. / ………. / ……….
E-mail : …………………………………………....…@……………………………..
Je soussigné(e), ……………………………………………………………….…..
souhaite participer au séjour interreligieux 2009.
Cocher les cases correspondantes
 Je serai seul(e) à participer au week-end.
 Je serai accompagné(e) des personnes suivantes :
Merci de préciser l’âge des enfants
1. ……………………………………. 2. …………………………………….
3. ……………………………………. 4. …………………………………….
5. ……………………………………. 6. …………………………………….

J’ai déjà réglé ma cotisation pour l’année 2009.
 Je règle mon adhésion pour l’année 2009 :  adhésion individuelle 16 €
 adhésion familiale 20 €
Je joins un chèque à l’ordre de « Les Amis de la Paix ».
Fait à ……………………………………, le ………………………….. 2009.
Signature :




Transmis le Avr 23, 2009 - 12:48 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CROYANTS ACTEURS DE PAIX.


Une rencontre exceptionnelle de deux hommes qui refusent la fatalité des injustices et des hostilités, des divisions et des incompréhensions :


Foudil BENABADJI et Henry QUINSON


Mardi 7 avril à 20 h

Ces deux témoins, insérés l'un et l'autre dans leur tradition,
nous diront le patient voisinage dans les quartiers défavorisés, leur rencontre des prisonniers ou des jeunes qui se sentent exclus,
leur travail d'éducateur, leur regard de croyant.
FORUM 104
104 rue de Vaugirard Paris (6ème)

(P.A.F avec collation : adhérents 10 €)


Foudil BENABADJI, Membre de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, président de l’Union des Familles de Culture Musulmane, aumônier de l’Administration Pénitentiaire en Savoie, auteur Le Soleil de demain ou Islam et laïcité au seuil des temps modernes (Préface de Jean Bertolino) et de Tlemcen dans l’Histoire, (Préface de Mohammed Dib).

Henry QUINSON, religieux catholique, fondateur de la Fraternité St Paul à Marseille, auteur de Moine des Cités,



Transmis le Avr 05, 2009 - 07:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleGroupe Vie Nouvelle de Vaucluse
Invitation


Avignon dimanche 29 mars 2009

LA MAISON DE MON AMI


J'ai visité la Cité interdite,
Tu as admiré la mosquée d'Istanbul,
Il a marché au coeur de Jérusalem,
Mais nous ne connaissons pas souvent la maison de notre
voisin,
Vous êtes invités à une journée de rencontre, échange, visite…

Avignon dimanche 29 mars 2009
(attention au changement d'heure !)


9 h rendez-vous parking rue Joseph d'Arbaud
9 h 30 visite-rencontre de la mosquée El Boukhari, 12 rue Joseph d'Arbaud
11 h visite-rencontre de la synagogue, place Jérusalem
12 h 30 repas en commun, Lycée Mistral, entrée bd Raspail
14 h 30 visite-rencontre de l’église Saint Pierre, place Carnot
16 h visite-rencontre du temple Saint Martial, rue Jean-Henri Fabre
suivie d’un temps d’échange et de bilan
17 h 30 fin de la rencontre
pour les informations pratiques voir la feuille annexe

Renseignement pratiques :
Accès
Le premier rendez-vous est rue Joseph d'Arbaud - Rocade Sud, accès par la
route de Tarascon dans le sens sud-nord ou par l'avenue de la Cabrière

Tous les autres lieux sont situés en centre ville, il est préférable de laisser les
véhicules aux remparts, porte Saint Dominique par exemple.
Repas
Le repas sera pris dans une salle du Lycée Mistral, entrée par le boulevard
Raspail, chaque participant amène un plat salé, une boisson ; les organisateurs
préparent l'apéritif et le dessert.

La Vie Nouvelle est un Mouvement d'Éducation Populaire agréé par l'État (no 1959/4)
LA VIE NOUVELLE a pour but de travailler à l’éducation permanente des adultes, par leur meilleure
adaptation à leurs responsabilités familiales, sociales, professionnelles, spirituelles et civiques. Elle les
provoque à une prise de conscience des chances et des évolutions de notre époque, à une lutte pour un avenir
plus communautaire et plus propice à l’épanouissement de la personne, autour des références et principes
développés dans un document appelé « Charte »
La Vie Nouvelle, pour chacun d’entre nous, est un lieu d’échange, de liberté de paroles sans jugement, de
recherche, d’ouverture, de partage sur les problèmes de société. L’engagement de ses membres dans la cité, la
vie publique au sens large (professionnel, associatif, religieux, politique, culturel....) est source de dynamisme,
d’ouverture pour le groupe et le mouvement.


Transmis le Mar 20, 2009 - 11:01 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

A G I R
Action Groupe Inter-Religions

Programme de la rencontre
du dimanche 22 mars 2009 à 16h00

DE LA CONCORDE A LA PAIX PASSONS LE FLAMBEAU


avec la participation de communautés religieuses du Luxembourg :

bahá’ís , bouddhistes Soka Gakkai, chrétiens (catholiques, anglicans, adventistes, protestants, orthodoxes grecs), juifs, et musulmans.


Accueil - Mots de bienvenue
Projection : « Pour la paix »
Intermède musical
Entrée des représentants des différentes Communautés religieuses, porteurs et passeurs des « flambeaux »
Lectures d’extraits d’Ecrits Saints et développements sur les thèmes :
(Chaque thème est traité par l’une des Communautés religieuses et est suivi d’un intermède musical)
- Paix et justice
- Paix et dialogue
- Paix et développement durable de la planète
- Paix et transmission

Dialogue, échanges, témoignages,
Musique, Méditation et geste de fraternité.
Verre de l’amitié

dimanche 22 mars 2009 à 16h00, Centre Culturel de Weimerskirch, « Am Duerf », 2, Fonds Saint Martin, 2135 Luxembourg-Weimerskirch , (au pied de l’Eglise)
Entrée libre

Notre but : Nous rencontrer, mieux nous connaître, créer un climat de dialogue et d’échange, nous rapprocher entre familles religieuses dans le respect de nos sensibilités et de nos traditions afin de construire une société harmonieuse dans le pays où nous habitons.





Transmis le Mar 20, 2009 - 08:47 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Dans le cadre du cycle des conférences 2009-2010 des Artisans de Paix


Vous êtes cordialement invité(e) – à une Conférence-Débat, Interdisciplinaire, interreligieuse et internationale, organisée par :

L’association ARTISANS DE PAIX

MARDI 24 MARS 2009 de 18 h à 20 h 30
À la GRANDE MOSQUEE
2, Place du Puits de l'Ermite,
75005 PARIS – métro : Monge

Sur le thème :

La table du repas :

Vision de l'évolution / Vision de Dieu


LA CRISE ALIMENTAIRE :


Elle risque de ramener à l'état de pauvreté absolue, des personnes
qui semblaient s'en sortir, tandis que d'autres sont en état de surnutrition.
Quel rôle les cultures peuvent-elles jouer pour rendre la mondialisation habitable en faisant advenir à la conscience un destin universel de l'homme en la diversité de ses visages, où les religions puissent trouver leur place ?

Donnée par :

Malick DIAWARA
Journaliste

Jean-Baptiste de FOUCAULD,

Inspecteur Général des Finances, Commissaire Général au Plan (1988-1992),
Fondateur de Démocratie et Spiritualité et de Solidarité nouvelle face au Chômage

Salomon MALKA

Ecrivain et Journaliste, Directeur d'antenne de RCJ

ENTREE LIBRE





Transmis le Mar 08, 2009 - 06:56 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



COLLOQUE INTERNATIONAL AU PALAIS DU LUXEMBOURG
UNION POUR LA MEDITERRANEE :
UN PARTENARIAT EQUITABLE POUR UN PARTAGE DE SAVOIRS…


Le jeudi 12 mars 2009

Université sans Frontière Paris - Ile de France.
Programme :
Cliquer ici
Association Loi de 1901
Présidence : Chistian LOCHON 8, rue Roeckel 92340 BOURG LA REINE - Tél : 33 1 46 60 58 57
Courriel : lochon.ca@wanadoo.fr
Secrétariat : Abdoulaye KEITA - Tél : 33 6 22 57 62 60 Fax : 33 2 37 90 67 96
Courriel : abdkeita@wanadoo.fr

Transmis le Fév 21, 2009 - 01:46 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-LaïcitéInformation adressée par Norbert DUCROT - Administrateur de la CMRP

Le Mouvement international de responsables chrétiens (Edmond Michelet)
et la paroisse Saint-Louis d'Antin

organisent une soirée-débat entre

le Père Christophe Roucou, délégué des évêques de France pour les relations avec l'Islam

et le Dr. Larbi Kechat, recteur de la mosquée Adda'wa,

sur le thème

"Quelle place pour les religions dans la société laïque française?".


Espace Bernanos - 4 rue du Havre - PARIS 9ème

le mardi 3 mars, de 18h. à 20h.
P.A.F. : 5 euros.



Transmis le Fév 21, 2009 - 01:00 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


dimanche 8 mars
de 17h à 19h

à la Maison Fraternelle, 37 rue Tournefort, Paris 5ème

métro : Place Monge,autobus 21-27: arrêt Berthollet-Vauquelin


Interviendront sur le thème :

La paix, une promesse du Seigneur

pour le judaïsme, Madame Mireille Hadas-Lebel,
professeur d’histoire des religions à l’Université de Paris IV

pour le christianisme, Monsieur Hubert de Chergé
frère de Christian de Chergé († 1996), prieur de Tibhirine

pour l’islam, Monsieur Nacer Khalfi,
médecin urgentiste


avec la participation du choeur franciscain interreligieux


Dans le contexte international actuel, nous sommes particulièrement attentifs aux initiatives de rencontre et de dialogue venant des différentes communautés de croyants, souvent en lien avec les instances civiles. Quelques exemples :

La Fondation suisse « Hommes de Parole » a organisé en décembre à Paris - sous le Haut Patronage de l'UNESCO - le Troisième Congrès Mondial des Imams et Rabbins Pour la Paix dont le thème était "La Sacralité de la Paix". Un groupe de travail permanent, élargi aux chrétiens, a été mis en place , son premier point d’étape aura lieu le 15 mars à Jérusalem.

Consultation d’urgence entre jeunes Israéliens et Palestiniens : A l’initiative de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix du 19 au 21 janvier quatre jeunes israéliens juifs ont rencontré à Paris quatre jeunes palestiniens, deux musulmans et deux chrétiens. Ces jeunes se sont engagés à agir pour le « vivre ensemble » et le dialogue pour la paix et projettent de regrouper les jeunes qui oeuvrent pour la paix à Jérusalem.

Rencontres pour la Paix.
Un nombre croissant d’initiatives locales rassemble les « chercheurs de paix »
- dans des lieux de réflexion et de dialogue afin de « combattre l’ignorance », de « mieux se connaître », d’établir des liens de proximité, de faire pression sur les instances politiques.
- dans des lieux de culte pour des temps de recueillement partagés entre les différentes traditions. Dans le respect de la foi de « l’autre » s’exprime alors l’idéal commun de mettre la fraternité et le pardon au service de la paix.

Pour toute information, contacter le groupe :
« Aux quatre vents des religions »
paroisse SAINT-ALBERT-LE-GRAND, 123 rue de la Santé 75013 Paris
stalbert2@wanadoo.fr




Transmis le Fév 21, 2009 - 12:49 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


CONFERENCE

Dans le cadre de ses activités culturelles, l'Institut Musulman de la Mosquée de Paris, vous convie à assister à la conférence qui sera donnée par :

Monsieur Christian LOCHON
Professeur à l’Institut EL GHAZALI

Sur le thème :

« L’Emir Abdelkader :
Le lien spirituel Orient-Occident »

Le Samedi 07 Février 2009 de 14H30 à 16H30
à la salle de conférence.
2 bis, place du puits de l'Ermite.


Direction des Affaires Culturelles
M. AIOUAZ



Transmis le Fév 02, 2009 - 05:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS du XVe arrdt

MIEUX SE CONNAÎTRE

Venez découvrir les offices religieux
des autres grandes religions monothéistes, rencontrer les fidèles et échanger ensemble autour d’un repas


Chaque office sera précédé d’une courte introduction afin de mieux comprendre son déroulement. La rencontre se prolongera ensuite autour d’un dîner.

Une série de TROIS RENCONTRES est organisée en 2009
dans le cadre du dialogue interreligieux :



Jeudi 26 mars 2009 : Eglise St Léon
Rendez-vous à 18h30, Messe à 19h

Mercredi 27 mai 2009 : Salle de Prière musulmane de la Rue de Javel
Rendez-vous à 18h30, Prière du soir à 19h

Vendredi 19 juin : Synagogue Adath Shalom
Rendez-vous à 18h15, Accueil du Shabbath à 18h30


Afin de créer un climat d’échange amical et convivial, le nombre de participants est limité. UNE INSCRIPTION PRÉALABLE EST INDISPENSABLE. Pour cela, contacter :


interreligieux15@yahoo.com

ASCJP Salle de Prière musulmane du 15 ardt : 47 rue de Javel, 75015 Paris, Métro : Charles Michel


Communauté Adath Shalom, 8 rue George Bernard Shaw, Paris 15e, Métro : Dupleix


Paroisse St Léon, 11 Place du Cardinal Amette, Paris 15e, Métro : La Motte-Picquet Grenelle


CMRP : Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

Transmis le Jan 29, 2009 - 07:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxL'association "Union Des Enfants d'Abraham" (UDEA)

a le plaisir de vous accueillir le 19 janvier à partir de 19 h 30
à la Maison des Associations à CHAMBERY,
à notre première soirée "causerie/débat", de la nouvelle année 2009.


"Le Chiisme en Islam".
C'est quoi le Chiisme dans le monde musulman ?
Pourquoi, et comment s'est-il créé ?
Quels sont les pays qui professent le Chiisme ?
Quel est son importance dans le monde musulman ?
Ce qui est différend, ce qui les rassemble avec les sunnites ?


A la suite d'un rapide résumé de l'Islam à partir des 4 califes,
l'avènement des musulmans chiites seront développés.
Remise de polycop retraçant succinctement l'histoire des Chiites.
avec Foudil BENABADJI - benabadji@wanadoo.fr


Transmis le Jan 12, 2009 - 12:14 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleInformation de l'Association Interreligieuse de PARIS 15ème.

Chants et prière pour la paix au Moyen Orient


Les croyants des trois Communautés : Salle de prière musulmane de Javel, la Paroisse catholique St Léon et la Synagogue Adath Shalom s'associent pour vous inviter à un rassemblement pour la paix au Moyen Orient.
Il ne s'agit pas d'une manifestation politique partisane mais d'un appel à toutes les parties.

La rencontre a pour but de communier ensemble dans notre solidarité pour toutes les victimes civiles du conflit et dans l'aspiration qu'une paix juste et définitive s'instaure rapidement entre tous les habitants et peuples de la région.


Réunion au Théâtre St Léon

11 place du Cardinal Amette - 75015 PARIS - Métro : Lamotte-Piquet-Grenelle
Mercredi 14 janvier 2009 à 20h45




Transmis le Jan 12, 2009 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité

Colloque Hommage:
Unité sociale et unicité divine : La place de l’engagement social dans la spiritualité musulmane

Dimanche 11 Janvier 2009
13H - 17H
Institut international de la pensée islamique (IIIT France)
9-11, avenue Michelet 93400 Saint Ouen


Avec la participation de :
Ahmed JABALLAH, Tahar MAHDI, Yacob MAHI
Dhaou MESKINE, Mohamed MESTIRI, Tareq OUBROU

Présentation:

A l’heure d’une mondialisation essoufflée par une crise profonde de tous ordres - économique, sociale, politique, environnementale - une lueur d’espoir apparaît à nombre de gens comme une ressource intarissable. Face à ce malaise de l’être moderne, l’homme retourne à sa source, à son sens d’existence, à sa spiritualité afin de retrouver son équilibre en société.
Ainsi, l’Institut international de la pensée islamique - IIIT France a-t-il choisi comme thématique annuelle pour ses activités 2008-2009 : « Spiritualité et éthique sociale en islam ». Cette année sera empreinte d’un nouvel essor où la spiritualité sera reconsidérée dans son implication et sa finalité sociétales.
IIIT France consacre son deuxième colloque au thème : « Unité sociale et unicité divine : La place de l’engagement social dans la spiritualité musulmane ». La relation de l’homme à la spiritualité et à son engagement sociétal est perçue comme un tout indissociable. Les échanges, au cours de ce colloque, nous permettront de mieux appréhender les enseignements et les repères nécessaires pour atteindre cet équilibre tant recherché : celui de l’homme dans sa relation à Dieu, à lui-même et à l’autre. La question de la spiritualité et ses implications sociales est aussi une question de citoyenneté et de
responsabilité dans le vivre ensemble. Alors, quelle place pour la spiritualité dans nos sociétés modernes et quels apports peut-elle nous offrir pour conjuguer la paix de l’âme et la paix entre les hommes?
Ce colloque rend hommage aux Dr Mona Abul-Fadl et Dr Abdelwahab Elmessiri, deux éminents penseurs du monde arabo-musulman qui nous ont quittés l’été dernier. Chacun d’eux, à partir de son domaine d’études, s’est fait connaître pour ses idées unificatrices de la nation de l’islam, à partir des sources unificatrices de la spiritualité. Mona
Abul-Fadl, docteur en sciences politiques, a fondé l’ensemble de son oeuvre sur l’unification des sciences islamiques et des sciences sociales, afin d’édifier une nouvelle approche civilisationnelle des sciences politiques et inviter la Oumma musulmane à s’unir et devenir charismatique. Abdelwahab Elmessiri, quant à lui, spécialiste de la littérature anglaise, a traité notamment divers sujets allant du sionisme au postmodernisme en passant par la pensée politique musulmane, les mouvements de libération de la Palestine et l’intifada. Il a défendu l’idée selon laquelle, nulle victoire sans unité sociale. Ainsi, a t-il appelé, tout au long de sa vie, à l’unité de la nation musulmane contre les agressions dont elle est victime. Ces deux grands penseurs se rejoignent sur l’importance de l’unité de la foi dans l’unité sociale, de la spiritualité comme fondement pour toute éthique sociale.

Entrée Libre

Institut international de la pensée islamique (IIIT France)
9-11, avenue Michelet 93400 Saint Ouen
Tél : 0140102446 Fax : 0140102447
E-mail : iiitfrance@yahoo.fr
www.iiitfrance.net



Transmis le Jan 05, 2009 - 11:08 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

LE PRIX POUR LA PAIX - Le projet



Visée et objectif
Le Prix pour la Paix a pour objectif d’œuvrer à la paix sur le long terme dans le département de la Seine-Saint-Denis en faisant le choix de toucher les jeunes, car la jeunesse, c’est l’avenir. Les jeunes sont sensibles au contexte social et aux évolutions culturelles. Ils sont ainsi à la fois menacés par l’attrait de la violence, mais aussi réceptifs aux valeurs humaines et très riches en créativité. En outre, mobiliser des jeunes sur un projet porteur pour la paix produirait indirectement des effets secondaires positifs sur les parents et l’entourage.

Mécanisme
Des thématiques touchant aux problèmes du vivre ensemble et de la paix seraient proposées aux jeunes des écoles du département à qui il serait demandé de produire une œuvre expressive et significative à ce sujet. Cette « compétition » entre établissements scolaires pourrait être ouverte à différentes tranches d’âge. Lors de la première année de la mise en route du projet, il pourrait s’agir par exemple de la création pour tous d’une bande dessinée. Des sponsors devraient être trouvés pour financer à terme les prix de différentes natures (scénario, expression verbale, qualité picturale etc) selon chacun des niveaux représentés (génération poussins, ramiers, cigognes). Un jury diversifié serait constitué, composé d’enseignants, de représentants des sponsors, d’élus, de laïcs et de membres de différentes traditions religieuses. Avant la fin de l’année scolaire, le jury devrait déterminer les établissements gagnants, dans les diverses catégories et tranches d’âge. Les prix seraient déterminés par le jury en concertation avec le GIP et les représentants du corps enseignant. Ils seraient remis aux coopératives gérées par les parents d’élèves dans les différents établissements concernés. Il pourrait s’agir d’une somme d’argent destinée à financer soit la publication et la diffusion des œuvres produites, soit différentes activités culturelles pour la paix : organisation pour les gagnants d’un voyage à l’étranger en lien sur place avec des organisations non gouvernementales engagées dans différents projets de développement au plan matériel, culturel ou social. D’autres prix plus modestes pourraient être prévus tels que visites de musées, de lieux de cultes ou de milieux culturels différents.

Périmètre d’action
A priori, le périmètre d’action serait celui du département. Tous les établissements devraient pouvoir être contactés, sachant que la participation de chacun serait évidemment libre et soumise chaque année à la décision des responsables locaux.

Durée de vie du projet
Le projet a pour vocation de durer dans le temps. L’objectif du GIP est de contribuer à mettre en place une structure pérenne constituée d’une équipe administrative de pilotage qui assurerait une coordination entre :
- les établissements scolaires et les équipes d’encadrement des jeunes,
- les entreprises et administrations de sponsoring,
- les ONG et associations concernées par la mise en œuvre des prix,
- les membres du jury qui seraient plus directement chargés, en concertation avec le GIP et le corps enseignant, de déterminer chaque année :
- les thèmes de réflexion proposés,
- la nature de l’expression artistique retenue (pièce de théâtre, montage vidéo, spectacle musical, etc),
- l’enveloppe et la répartition des prix à attribuer.

Transmis le Déc 27, 2008 - 11:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


La Paix a la Lumière de nos fois
juive, chrétienne, musulmane

Dimanche 23 novembre 2008

15h à 15h15 : Accueil

présentation de l'atelier Israël-Palestine du GAIC et son inscription dans la SERIC (Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes)

15h15-16h45 : Table ronde
`
* Hervé élie Bokobza, talmudiste et écrivain, auteur de "Israël-Palestine la paix à la lumière de la Torah ”, 2008

* Père Pierre Hoffmann, administrateur du GAIC et de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, bibliste et animateur de pèlerinages dans le Moyen Orient

* Mahmoud Azab, professeur d’islamologie à l’INALCO et de langues et civilisations sémitiques à Al Azhar au Caire

* débat entre les intervenants animé par Myriam Bouregba et Francis Gras pour l’Atelier Israël-Palestine

16h45-17h45 : Débat avec les participants

17h45-18heures : Conclusion des intervenants et de Francis Gras



de 15 heures à 18 heures
8, rue de la Durance - Paris 12ème
Métro : Daumesnil


Transmis le Nov 17, 2008 - 12:48 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux
SOUFFLE ET CHEMINS


Groupe interreligieux de CERGY . (Association loi 1901 )
Groupe sympathisant de la CMRP - France


Au service de la Paix
, nous voulons :

Promouvoir entre personnes et communautés de traditions religieuses différentes une meilleure compréhension par le dialogue. Ceci sans exclure les non-croyants intéressés. Sensibiliser différents milieux à l'accueil de la différence culturelle et religieuse. Soutenir les responsables locaux, civils et religieux, dans leur action pour la paix et la compréhension mutuelle. Constituer une force de médiation disponible dans des cas de conflits et de violences. ( Objet de nos statuts, article 2)


Nous apprécier dans nos différences :

"Souffle et chemins" est un réseau de petits groupes qui permettent à des personnes de religions différentes de se rencontrer et d’échanger, au niveau du dialogue de la vie, de l'expérience et des pratiques religieuses. Les différentes traditions religieuses sont à égalité, dans les groupes et dans les structures de l'association. Le but est de nouer des relations amicales et, si le cas s'en présentait, de mener ensemble des actions orientées vers la justice et la paix, dans notre ville. Nous organisons ainsi des rencontres, ainsi que la commémoration interreligieuse du 11 novembre, en union avec les Responsables religieux et la mairie de notre ville.


Nos activités de 2003 à 2008 :


- Rencontres entre catholiques et musulmans pour informations et réflexions autour de la future Mosquée de Cergy.

- Commémorations interreligieuses du 11 novembre (armistice de 1918), de 2003 à 2008, avec les responsables religieux catholiques, juifs, réformés et musulmans; en partenariat avec la Mairie de Cergy. Les textes des dernières années sont à votre disposition, sur le site www.souffle-et-chemins.fr, pour 2008 sur le thème "Transformer la mémoire des guerres en force constructive pour la Paix", ou en demandant à souffleetchemins@yahoo.fr .

- le 17-1-2007, avec les responsables juifs, musulmans, réformés, catholiques et bouddhistes, soirée anniversaire de la Rencontre d'Assise, où le pape Jean-Paul II a réuni les responsables de toutes les religions du monde. La Déclaration proclamée solennellement à la fin de cette rencontre est également à votre disposition.

- journée des associations à Cergy, le 8 septembre 2007 et le 6 septembre 2008.

- Hospitalité des lieux de culte : petites réceptions, dans le lieu de culte de chaque religion.
Sur le lieu du culte musulman, puis dans une église de Cergy; ensuite au Centre Protestant de Rencontres à Cergy le 4 octobre 2008; enfin à la Synagogue de Saint-Ouen l'Aumône où nous avons été invités pour Souccoth.

- Conférence-débat sur "L'hospitalité, source de fraternité", avec Ghaleb Bencheikh, Emile Moatti et Geneviève Comeau, le 19 février 2008.

- Dans le cadre de notre projet : "Mémoires de guerre.... semences de paix" :
A partir des témoignages recueillis ( sur le site : www.souffle-et-chemins.fr ) sur les traces que la guerre de 1914-1918 a laissées dans nos vies ( voir le forum ), nous avons réfléchi sur le thème :
Reconstruction des mémoires, oubli, justice, pardon ?"
avec Bernard REBER, philosophe, chercheur au CNRS/Université Paris-Descartes, administrateur de la CMRP.

Cette rencontre s'est tenue le dimanche 9 novembre 2008, à 18 h à Cergy.
Vous trouverez ici le texte de la conférence.

Nous continuons à travailler d'une part sur le pardon, dans nos groupes d'amitié, d'autre part, sur les traces laissées par toutes les guerres, sur notre site web.
Si la guerre de 14 était déjà difficile à aborder, en raison de la profondeur des blessures, à plus forte raison, il est extrêmement difficile de témoigner sur les traces laissées par les guerres de 39-45, d'Indochine et d'Algérie.
Mais peut-on parler de paix véritable alors qu'il y a tant de non-dits, de ressentiments et de souffrances ? Faut-il attendre, comme pour la guerre de 14, qu'il n'y ait plus de témoin vivant ?
Nous estimons que les religions ont un rôle à jouer dans cette démarche de vérité.
C'est ce que nous essayons de faire modestement.

Le web offre la possibilité nouvelle de pouvoir témoigner de façon anonyme, toujours dans une totale sincérité et le respect de chacun.


Contacts : 01 30 30 45 01
souffleetchemins@yahoo.fr

Transmis le Nov 01, 2008 - 01:31 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleL E C O M I T E I N T E R R E L I G I E U X
D E L A F A M I L L E F R A N C I S C A I N E

P R O P O S E

U N

W E E K – E N D F O R M A T I O N :


Le sens spirituel et symbolique de la journée
du
Vendredi dans la Tradition musulmane


(1ère partie)



Animateur : Monsieur Saïd-Ali KOUSSAY, imam, entouré de jeunes témoins.

S A M E D I 8 N O V E M B R E 2008 ( 9 h 30 – 17 h)
D I M A N C H E 9 N O V E M B R E 2008 ( 9 h 30 – 13 h)


Couvent des frères capucins : 32 rue Boissonade 75014 Paris
Metro : Raspail ou RER B : Port-Royal ou Bus : 38 : observatoire-Port-Royal
68 : Raspail-Edgard-Quinet
91 : Campagne-Première
Repas tiré du sac.

Frais d'inscription : 15 euros
Chèques à l'ordre de : CPFF Paris


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Inscriptions à adresser avant le 31 octobre à :
Comité Interreligieux de la Famille Franciscaine
27 rue Sarrette 75 014 Paris
Tel : 01 45 42 47 18 ou 06 23 70 91 21

NOM : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PRENOM : --------------------------------------------------------------------------------------------------------

FRATERNITE ou CONGREGATION ou AUTRE : ------------------------------------------------------

ADRESSE : -------------------------------------------------------------------------------------------------------

TELEPHONE : ----------------------------------------------------------------------------------------------------

COURRIEL : -----------------------------------------------------------------------------------------------------

Transmis le Oct 25, 2008 - 01:31 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflits


Plateforme de Paris vous invite au colloque
La résolution des conflits et des violences



L’année 2008 a été désignée comme l’Année européenne du dialogue interculturel. En outre, les Nations Unies ont proclamé 2001-2010, la décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde. La Plateforme de Paris pour le dialogue interculturel voudrait contribuer aux événements qui marqueront cette période en encourageant la compréhension et la tolérance par « le dépassement des stéréotypes et des préjugés » qui est essentiel à la prévention des conflits.

Actuellement, l’ensemble des sociétés et cultures passe par une ère de turbulence où s’élaborent, face aux violences, des politiques de sécurité qui réagissent à celles-ci, et qui, parfois, peuvent être contraire à la paix, à la solidarité, à l’amour, et au respect de l’autre.

Dans ce contexte, la Plateforme de Paris se propose d’organiser un colloque afin de mettre en relief les convergences possibles de différentes cultures de la paix, et de plusieurs réflexions sur la résolution des conflits et la gestion de la violence. Les personnalités réunies réfléchiront sur les sources des conflits et des violences, ses évolutions dans la société et au rôle des mouvements et des leaders, et à leurs possibilités de contribuer à l’émergence de la paix et du dialogue à travers pays et continent.

Le Colloque se tiendra le jeudi 6 novembre à l’Institut Catholique de Paris, en bénéficiant du soutien de l’ISTR (Institut de Science et de Théologie des Religions) et de la Fasse (Faculté des Sciences économiques et sociales) de l’Institut Catholique de Paris.

Programme


9h Accueil, discours d’ouverture : François BOUSQUET et Erkan TOGUSLU

9h30-11h00
Les conflits et l’autre

Kenan GÜRSOY (Université Galatasaray, philosophe)
La question de la violence, et le rapport à l’autre comme miroir, apport d’un
philosophe
Donatus NDULUO (ICP Paris, doctorant en Théologie)
Récit d’un processus de réconciliation : l’après-Apartheid en Afrique du Sud
François MABILLE (ICP/FASSE, sociologue -politologue)
La prise en compte de la complexité des facteurs et des environnements dans la
résolution des conflits, apport d’un sociologue-politologue


11h30-13h00
Les défis et les opportunités dans un monde global face à la violence


Rony BRAUMAN (IEP Paris, Médecins sans frontière)
Défis et opportunités des ONG (l’exemple de MSF)
P. Antoine SONDAG (Etudes internationales de CARITAS – Secours Catholique)
Défis et opportunités des institutions religieuses
Emmanuel LINCOT (ICP/ FASSE)
Défis et opportunités de l’interculturel

Déjeuner

14h30-16h00
Promouvoir la paix à travers les médias, l’éducation, et la religion


Patrick PÉPIN (Radio France, médiateur)
La manière de traiter les « sujets » pour apaiser les conflits
Cemal UŞŞAK (KADIM-Fondation Dialogue Interculturel, Istamboul)
Le rôle des éducateurs dans l’apprentissage de la paix dès la jeunesse
François BOUSQUET (Institut Catholique de Paris, ISTR, théologien)
La sagesse des religions pour contribuer à la


Lieu: Institut Catholique de Paris, Salle B01
Date: Jeudi 6 Novembre 2008



PLATEFORME de PARIS

pour le dialogue interculturel

Tel: 0033 (0) 6 73 68 62 92
plateformedeparis@yahoo.com
info@plateformedeparis.com
www.plateformedeparis.com

Vivre ensemble


Transmis le Oct 06, 2008 - 12:48 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


"Palestine - Israël : la paix à la lumière de la Torah, du Coran et de la Bible ?"

Le mercredi 17 septembre à 18h00 Hôtel de Ville 5, rue Lobau 75004 PARIS


Débat avec :
Hervé Elie BOKOBZA
, auteur de « Israël - Palestine : la paix à la lumière de la Torah » (éditions de l’Oeuvre, préface de Philippe Haddad)

Mohamed MESTIRI, directeur de l’Institut international de la pensée islamique

Michel DUBOST, évêque d’Evry-Corbeil

Henri COHEN-SOLAL, Carrefour des Mondes et des Cultures, fondateur de Beït Ham, professeur à l’Institut Catholique de Paris.

Débat animé par Marc LEBRET, président de l’Association interculturelle Carrefour des Mondes et des Cultures

Incription nécessaire : envoyer un message à lebret.marc@wanadoo.fr



Transmis le Sept 13, 2008 - 12:24 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLA FONTAINE AUX RELIGIONS - 4ème TOUR DU MONDE
lafontaineauxreligions@orange.fr
www.lafontaineauxreligions.org
121 rue Haxo 75019 Paris.

1- Compte-rendu,
2- Messages recueillis.


Compte rendu du Tour du Monde 2008


En 2008, le Tour du monde s’est déroulé en deux étapes. Dans un premier temps, le samedi 14 juin, la Fontaine aux Religions a pris part à la fête du quartier Fontaine au Roi organisée par le Collectif inter Associatif du même nom. Elle y a disposé d’un stand situé dans le square Jules Verne. Nous y avons présenté une rétrospective des trois tours du monde précédent. Nous avons proposé aux passants de remplir un questionnaire sur leurs attentes vis-à-vis de notre activité dans le quartier. Nous leur avons proposé d’écrire des messages sur les pages d’un Grand Livre. Ces quatre pages, nous les avons ensuite brandies en participant à la Grande Parade qui a sillonné le quartier avant d’arriver devant la Maison des Métallos.

Le lendemain, dimanche 15 juin, nous nous sommes retrouvé à un petit groupe d’une cinquantaine de personnes. Après avoir chanté, nous nous sommes dirigés vers :
l’église catholique Saint Joseph des Nations, puis vers
la mosquée OMAR, puis vers
la Communauté Protestante du Picoulet.

Dans chacun de ces lieux, nous avons lu les messages écrits. Quelques mots ont été échangés avec les responsables et personnes qui nous accueillaient : lecture d’un texte de la Pentecôte à l’église, visite de la mosquée Omar par Cheikh Ahmed avec explication sur la façon de prier des musulmans, projection d’un film diffusé par FR3 sur l’activité du Picoulet.

Une après-midi qui a permis de porter tous ensemble des messages de paix et de fraternité.



*******************************************************************************

Messages recueillis lors du TOUR DU MONDE 2008


POUR TOI, UN MESSAGE DE PAIX

Le quartier Belleville-Goncourt-Parmentier-Ménilmontant est un village que j’habite et que j’aime. Nous sommes loin de l’uniformité. Il y a une richesse des cœurs à découvrir à partir de cette diversité : interreligieuse, intellectuelle, interculturelle et laïque. Rencontrons-nous avec respect et confiance et connaissons-nous les uns les autres un peu mieux.

Que fleurissent les religions comme fleurissent les mille fleurs d’un même arbre au printemps.

Que notre quartier soit signe de fraternité.

Nous sommes tous égaux et que Dieu soit avec tout le monde.

Nous sommes heureux d’être frères et de partager.

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Deux cœurs valent mieux qu’un.

Une bonne chose sur la Terre, c’est la paix.

Si tu veux la paix, prépare la paix.

Les square Jules Verne et Jean Aicard sont mieux que l’école. Merci


Au Picoulet, on y entre par hasard ou pour chercher quelque chose. On y découvre alors une maison ouverte à tous et on est accueilli, écouté et orienté, puis ses nombreuses activités, et les gens qui les font vivre ; salariés, bénévoles, partenaires, usagers, et enfin un projet de société avec ses règles et ses valeurs. On y trouve aussi une communauté protestante qui a toujours développé des activités au bénéfice de l’ensemble de la population, sans considération d’appartenance religieuse ou politique. Cette communauté adresse un message chaleureux à chacune des autres communautés religieuses du quartier.


Derrière nos différences, en fait, on cherche tous la même chose : être heureux et en harmonie avec nous-même et notre environnement ( naturel et humain).

Une chaîne est constituée de plusieurs maillons.

Nos différences sont nos richesses pour un meilleur vivre de tous ensemble.

Ecouter, voir, comprendre, échanger tous ensemble, donne à tous les humains de la sagesse sur cette Terre.

Quelque soit le nom qu’on lui donne, Dieu est Amour.

Le bonheur pour tous (blancs, noirs…)pour toute la vie.

Ce que je ne souhaite pas pour moi-même, je ne l’infligerai pas à autrui. ( Confucius)

Il faut se respecter l’un et l’autre. Et chacun doit respecter la religion de l’autre. Paix pour tout le monde.

A ceux qui aiment la mixité du quartier, aimez aussi la mixité des écoles.

Regarde, Ecoute, Agis…

Soyez plus fraternels, je vous en prie, la vie ne mérite pas cette injustice.

Soyons tous unis. Tous pour la paix. Pour un nouveau MONDE.

Qui que tu sois, ta vie a un sens.

Là où il y a la haine, que nous mettions l’Amour.

L’amour pour tout le monde.

« Sous l’œil de Dieu, nul n’est élevé, nul n’est abaissé » ( un vers de Guru Nanak transmis par Kudrat Singh)

Il n’y a que l’homme qui peut faire la paix.

Transmis le Juin 21, 2008 - 01:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-LaïcitéInformation de l’Association du Manifeste des libertés

Réunion-débat “La liberté de conscience et de culte en Islam : le cas baha’i en Iran et en Egypte”

En solidarité avec les sept détenus baha’is de Téhéran.

Récemment en Iran, sept responsables baha’is (deux femmes et cinq hommes) ont été arrêtés.
Détenus à Téhéran, ils sont accusés d’« avoir agi contre la sécurité nationale et d’avoir noué des liens avec des étrangers ».
Au mois de janvier dernier, 54 membres de cette communauté, estimée à quelque 300 000 personnes (5 millions dans le monde), ont été condamnés à des peines de prison, trois d’entre eux à quatre ans, les autres à un an avec sursis.
Les juges les accusaient de prosélytisme à Chiraz, une des villes où les membres de cette religion monothéiste fondée au XIXe siècle sont nombreux.

Prendront la parole : Foad Saberan, psychiatre, Marc Kravetz, journaliste, et Ghaleb Bencheikh, président de la CMRP-France.


Vendredi 27 juin 2008, de 19h30 à 22h
Maison Madeleine-Rébérioux
5 rue Perrée, 75003 Paris
(métro Arts-et-Métiers)

Pour réserver : manifeste@manifeste.org



Transmis le Juin 20, 2008 - 01:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Médiation, réconciliation


Hommage islamo-chrétien aux Moines de Tibhirine

Exposition sur deux mois d’été, 22 juin - 24 août, à CEILLAC (Hautes-Alpes)

Textes et dessins originaux, calligraphies, tentures, bronzes, céramiques,…œuvres de l’artiste musulman algérien Rachid Koraïchi.


L’hommage est organisé avec l’artiste par la Municipalité de Ceillac, l’Association des Amis de Ceillac, et la paroisse de Ceillac.

- Inauguration le dimanche 22 juin avec Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap.

- Une Journée Marche-Méditation, le 12 juillet, 9h-15h30, est animée par le Service diocésain de Formation sur " les 99 plus beaux Noms de Dieu/Allah dans la Bible et le Coran ".
La Marche-Méditation part de l’Exposition après l’avoir visité (notamment les bronzes de R. Koraïchi sur les " 99 Noms "). Nous utiliserons le récent livre sur " Les 99 Noms d’Allah " et nous ferons le lien avec les Noms de Dieu dans la Bible. En modulant, à cette occasion, la première invocation du " Notre Père " : " Que tes 99 Noms soient sanctifiés ! ".


"L’histoire de ces sept frères a labouré profondément des territoires intérieurs"

Entretien de Rachid Koraïchi avec Thomas Gueydier le 16 mai 2005


Le 21 mai 1996, après avoir été pris en otage pendant 56 jours, sept frères trappistes du monastère de Tibhirine en Algérie furent tués dans des conditions qui demeurent encore obscures aujourd'hui. Depuis des chrétiens, des musulmans mais aussi des incroyants se sont levés pour tenir en éveil la mémoire de ces hommes de Dieu, convaincus de l’urgence de lutter contre l’intégrisme, sous toutes ses formes. Parmi eux se trouve Hubert de Chergé, le frère de Christian de Chergé, prieur du monastère de Tibhirine. Il s’est entièrement consacré au dialogue islamo-chrétien après la mort des sept moines de l’Atlas. Rachid Koraïchi, Leïla Sebbar et Sid Hamed Agoumi, sont aussi de ceux qui ont tenu à leur rendre un hommage particulier. Respectivement plasticien, écrivain et acteur, ils ont mis leur art au service de la mémoire des frères trappistes en créant les Sept Dormants. Tous les trois se sont retrouvés, avec Hubert de Chergé, au Centre d’Etudes Théologiques de Caen, le 12 mai 2005, pour la présentation de cette œuvre originale. Il s’agit d’un livre d’art rassemblant quatorze gravures mettant en perspectives sept textes rédigés en l’honneur des moines par sept écrivains contemporains. Les visiteurs peuvent ainsi, jusqu’au 14 juin, contempler une centaine de planches présentant les pages de ce livre sous forme d’exposition. Un entretien a été réalisé pour RCF 14 à cette occasion par le Centre d’Etudes Théologiques. En voici la transcription.

Thomas Gueydier : Hubert de Chergé, quel regard portez vous sur les années qui se sont écoulées depuis les événements de 1996 ?

Hubert de Chergé : Par le fait des circonstances, je me suis trouvé très vite, dès le 27 mars 1996, c’est-à-dire dès le jour où nous avons été averti de l’enlèvement des frères de Tibhirine, en contact avec deux personnes qui faisaient partie d’une association entre chrétiens et musulmans, un prêtre et un algérien qui ont voulu tous les deux témoigner auprès de ma mère, qui vivait encore à l’époque, de leur soutien et de l’esprit dans lequel ils étaient, à la fois très choqués et très unis. Il y a eu un très bel échange entre ma mère, ce prêtre et ce musulman, chacun disant : nous allons prier pour chacun des moines et aussi pour ceux qui ont commis ce meurtre. Et puis ensuite, progressivement, je me suis trouvé en contact avec cette association et maintenant, plus largement avec d’autres pistes, avec d’autres cheminements qui me font chaque jour voir que, finalement les différences entre islam et christianisme peuvent être des richesses et peuvent nous convertir à notre propre religion. Ce qui est formidable et ce dont je peux témoigner, comme les nombreux musulmans que je côtoie, c’est que notre foi peut s’enrichir au contact des autres. J’ai délibérément choisi de m’investir plus profondément dans cet engagement - en prenant ma retraite de manière anticipée - parce que j’ai pris conscience qu’il y avait beaucoup d’ignorance, beaucoup d’incompréhension et beaucoup de peurs aussi bien chez les chrétiens vis-à-vis des musulmans que chez les chrétiens vis-à-vis des musulmans. Je prendrai l’exemple de la Croix. Elle est, pour les chrétiens, le symbole de l’Amour de Dieu pour tous les hommes. Mais pour beaucoup de musulmans, c’est un objet qui rappelle des événements terribles, comme les croisades. Il y a donc nécessité de s’expliquer, nécessité d’échanger. J’ai moi-même enrichi ma lecture du Carême en écoutant des musulmans parler du Ramadan et inversement, je connais des musulmans qui redécouvrent le Coran à l’écoute des chrétiens. Il y a dans ces échanges quelque chose de très fort qui peut se passer.

Thomas Gueydier : Rachid Koraïchi, la mort des moines de Tibhirine a été pour vous à l’origine d’une œuvre littéraire et artistique intitulée les Sept Dormants, qui se présente comme un hommage. Comment est né un tel projet ?
Rachid Koraïchi : En réalité, quand j’ai rencontré Hubert de Chergé pour la première fois à Paris, j’avais le projet plus large de faire un mémorial sur le monastère avec des pierres érigées à la mémoire de chacun des moines et un grand bassin d’eau réfléchissant le ciel sur la terre d’Algérie. Sur ce, Hubert m’a dit d’aller voir l’archevêque d’Alger, Monseigneur Tessier, ainsi que les moines qui, à l’époque, comptaient revenir à Tibhirine. Ces derniers ont trouvé le projet de mémorial très intéressant mais ils m’ont dit que deux choses s’opposaient à sa réalisation dans l’immédiat : l’insécurité qui était encore très grande et surtout la situation sociale de la population locale avec laquelle les moines avaient été en osmose. Et là, ils m’apprirent que les habitants de Tibhirine n’avaient pas de mosquée et qu’ils faisaient la prière dans le monastère. Ce qui - entre parenthèse - en dit déjà long sur le lien que les moines avaient su instaurer entre christianisme et islam. De plus, ils m’ont dit que le village manquait d’eau. L’urgence n’était donc pas au mémorial mais plutôt au forage d’un puits. Me voilà donc reparti le soir même chez un ami de mon père, à qui je raconte cette histoire, et, au moment de partir, il me donne un gros chèque en me disant : ça, c’est pour la mosquée de Tibhirine. Et, quelque temps après, on a aussi trouvé les moyens de donner de l’eau au village.

Thomas Gueydier : Votre premier contact avec Tibhirine ne fut donc pas celui que vous attendiez ...
Rachid Koraïchi : Effectivement, parti pour une histoire de mémorial, j’ai finalement œuvré pour la construction d’une mosquée et pour le forage d’un puits. Par la suite, j’ai contacté quelques amis écrivains pour rendre hommage aux sept moines. J’avais vraiment l’idée de faire quelque chose d’œ*****énique, sans pour autant que les artistes d’origine musulmane, chrétienne ou juive soient pratiquants ou même croyants. Je voulais aussi donner à cet hommage une dimension internationale en faisant appel à des écrivains qui, bien qu’attachés d’une manière ou d’une autre à la terre d’Algérie, viennent d’horizons différents afin que la mémoire des toutes ces victimes massacrées à l’insu du monde entier, soient honorée comme il se doit. N’oublions pas que tous ces crimes, dont l’assassinat des frères n’est malheureusement qu’un exemple - on pourrait parler aussi du meurtre du Directeur de l’Ecole des Beaux Arts ou du Directeur du Théâtre d’ Oran - se sont déroulés en vase clos, les journalistes ayant peur de venir en Algérie et d’être comptés au nombre des victimes.

Thomas Gueydier Comment avez-vous procédé pour mettre en œuvre la rédaction à plusieurs d’un tel livre ?
Rachid Koraïchi : Une fois contacté mes amis écrivains, j’ai commencé par leur envoyer le Testament de frère Christian. Je leur ai demandé de lire ce texte, de me dire ce qu’ils en pensaient en leur proposant de partager, de s’associer à cette histoire. Je ne savais pas s’ils allaient dire oui ou non. Ils auraient pu refuser. En fait, les réactions furent formidables. Mais rien n’était décidé. Ils étaient libres d’écrire, une, deux, trois ou vingt pages. Chacun s’est exprimé en fonction des rapports qu’il avait avec l’Algérie. Hélène Cixous et Leïla Sebbar ont un lien direct avec ce pays. Alberto Manguel, qui vient d’Argentine, a connu lui aussi, dans son pays, des périodes de tortures et de tueries très dures. Nancy Huston est canadienne mais elle a écrit un livre consacrée à l’Algérie. Je connaissais bien Michel Butor, avec qui je parlais fréquemment des événements qui secouaient l’Algérie etc... Très vite, j’ai eu la surprise de voir les textes arriver. C’était un poème ou un texte de vingt pages. L’idée était de donner une liberté totale aux auteurs. La moindre phrase avait sa place et sa raison d’être dans ce témoignage. Ensuite mon rôle de plasticien a été de faire se rencontrer ces textes afin qu’ils prennent leur amplitude et leur respiration grâce aux quatorze gravures que je réalisais en parallèle. L’idée n’était pas d’illustrer ces textes mais d’apporter ma propre écriture dans ce témoignage.

Thomas Gueydier : Leïla Sebbar, vous êtes donc l’un des auteurs des Sept Dormants. Comment ce travail s’inscrit-il dans votre itinéraire personnel ?
Leïla Sebbar : Le meurtre des moines a été très frappant pour tout le monde. Moi qui suis agnostique et qui ne suis ni musulmane, comme mon père, ni catholique, comme ma mère, je n’ai pas hésité à accepter la collaboration que Rachid proposait. Il nous a donc envoyé un dossier rassemblant les différents éléments de l’histoire, que je connaissais en partie pour me tenir fréquemment informée de tout ce qui se passe en Algérie. Je dois dire que c’était difficile, non pas d’accepter de s’associer à un tel projet mais de savoir ce qu’on allait pouvoir écrire et comment on allait pouvoir l’écrire. J’ai malgré tout réussi à rédiger un texte. J’en ai été étonné.

Thomas Gueydier : Ce texte est différent des autres textes que vous avez pu écrire ? Il a un statut particulier ?
Leïla Sebbar : Oui, il a un statut particulier. C’est vrai. D’une certaine manière, c’était pour moi le moment de réfléchir à la présence chrétienne en terre algérienne. Ce qui n’avait jamais été l’objet de mes réflexions dans mon histoire et dans ma vie. Et c’est vrai que, depuis ce moment-là, je m’intéresse d’avantage à cette présence.

Thomas Gueydier : Ce regard vous a amené à renouveler votre regard sur les chrétiens ?
Leïla Sebbar : Non pas à renouveler, puisqu’il n’existait pas vraiment mais à fonder peut-être quelque chose.

Thomas Gueydier : Pour un autre des sept auteurs, l’hommage rendu aux moines de Tibhirine constitua une étape
Rachid Koraïchi : Hélène (Cixous) avait un regard très violent sur la chrétienté. Durant toute son enfance, qu’elle passa en Algérie, les chrétiens étaient assimilés à Vichy et à l’extermination des juifs. Ils la terrorisaient. Malgré cela, elle a écrit un texte dédié à des moines représentant la religion du colonisateur, qui nous a cassés, qui nous a fait peur... C’est dire que l’histoire de ces sept frères labouré profondément des territoires intérieurs.




Transmis le Juin 02, 2008 - 08:09 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Le « GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 – G.I.P. 93 »

affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix – France
Siège social : c/o Monique SOURON – 15 rue des Ursulines – 93200 Saint-Denis

Organise une Rencontre/Débat le :

- mardi 20 mai 2008 à 19 H 45 précises -
au 8 rue de la Boulangerie – 93200 SAINT-DENIS – Salle St Denis
(Métro et Tram : ligne 13 6 arrêt Basilique Saint-Denis)

sur le thème :

« La Faim et l’Eau dans le Monde : Quelle éthique et quelles solutions
pour aujourd’hui et pour demain ».


Elle sera animée par Hélène JULIEN,
rédactrice en chef de la revue du C.C.F.D. (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) qui a une solide expérience de terrain. Elle nous parlera notamment de HAÏTI, un pays qu’elle connaît bien.
Des personnes de différents pays, concernés plus particulièrement par ces problèmes, apporteront leurs témoignages.

Cette rencontre sera suivie « d’un pot d’AMITIE ».

Pour tous renseignements : D. MONTBAILLY – Tel : 01.43.52.38.08-


Transmis le Mai 14, 2008 - 01:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



SAMEDI DE L’ISTR


LA CHINE AUJOURd’HUI -initiation à un dialogue d’avenir
entre extrême-Orient et extrême-Occident


Samedi 24 mai 2008

De 9h15 à 17h30
Salle Léon XIII,
31 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse


ISTR 8, Place du Parlement - 31000 Toulouse
Tél. : 05.61.53.96.02 / Email : istr@ict-toulouse.asso.fr
Fax : 05.61.55.39.28 / Site : www.ict-toulouse.asso.fr/istr



« La Chine aujourd'hui – initiation à un dialogue d'avenir entre Extrême-Orient et Extrême-Occident».



Les Jeux Olympiques de Pékin vont mettre l’ex-Empire du Milieu au centre médiatique du monde. Effet de loupe certes, mais miroirs sans doute déformants… A rebours de cette Chine auto-magnifiée, certains insistent à juste titre sur les ombres du tableau : entorses aux droits de l’homme, risques écologiques, dérives du libéral-communisme chinois – y compris en ses effets déstabilisateurs sur l’économie mondiale (dumping, délocalisations). Faut-il redouter, là aussi, là surtout, un « choc des civilisations » ? Au risque de retomber dans les ornières du culturalisme dogmatique moqué jadis par Pascal : « vérité en-deçà de l’Himalaya, erreur au-delà ? »
Fidèle à sa vocation interculturelle, et dans une perspective d’anthropologie comparée, l’ISTR souhaite privilégier une approche raisonnée, nuancée, de la Chine d’aujourd’hui. Le samedi 24 mai 2008, des sinologues, des hommes d’affaires, des politistes proposeront quelques éclairages sur la Chine contemporaine - considérée tour à tour dans ses représentations mentales (pensée chinoise, dialogue interreligieux), sa complexité sociale (démocratisation chaotique), enfin sa disposition aux échanges (commerce, diaspora). Une Chine mondialisée dans un monde de plus en plus « made in China » ?

Programme détaillé à télécharger à partir du site de l'ISTR.


Transmis le Mai 14, 2008 - 01:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CHOEUR INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX

LE RAMEAU D'OLIVIER

Concert exceptionnel

Samedi 17 mai 2008 à 20h30

Chapelle Ste Jeanne d' Arc 32 avenue Reille Paris (14 ème)


Libre participation aux frais



Transmis le Mai 13, 2008 - 07:21 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



Conférence de Jean-Pierre Guérend
en collaboration avec le Cercle du Sillon


à l'Institut Marc Sangnier (38, bd Raspail - Paris 6e)
le jeudi 22 mai de 19 à 21h


sur "Les frères Lalande, héritiers de Marc Sangnier",
présentant les 3 frères (le moine, le prêtre et le général)
dont il vient d'écrire l'histoire aux éditons du Cerf.




Transmis le Mai 08, 2008 - 10:24 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxPROCHAINE RENCONTRE DE DIRE :


Dimanche 25 mai à 15 h 00 :


Pélerins étrangers sur cette terre


Rencontre islamo-chrétienne
Avec Mounir BEN TALEM, professeur
et le P. Christophe ROUCOU, responsable du SRI

en mémoire des 7 Frères de Tibhirine et des martyrs d’Algérie



Organisateur : Abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle
Montjoyer - 26230 GRIGNAN - 04 75 98 64 70

Messe à 10 h 45 – Pique nique tiré du sac
Pour point de rencontre au départ et co-voiturage : direreligieux@aol.com ou 04 90 87 64 95




Transmis le Mai 07, 2008 - 12:27 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


AUX QUATRE VENTS DES RELIGIONS …


dimanche 25 Mai, de 17h à 19h

Maison fraternelle

37 rue Tournefort Paris 5ème, métro : Place Monge,
autobus 21, arrêt Bertholet-Vauquelin

Interviendront sur le thème :

le zèle religieux peut-il faire obstacle à la paix ?


pour le judaïsme : Monsieur Claude Birman

philosophe

pour le christianisme : le Père Alain Steiger

curé de la paroisse catholique saint-Albert-le-Grand

pour l’islam : l’imam Saïd Ali Koussay,

président du GAIC : Groupe d’Amitié Islamo Chrétienne,
aumônier musulman de l’hôpital Avicenne de Bobigny

Poser cette question :

« le zèle religieux peut-il faire obstacle à la paix ?»

c’est nous interroger humblement, lucidement, et nous aider mutuellement à comprendre ce qui rend trop souvent illisible le message de paix de nos traditions religieuses.
C’est aussi se dire les uns aux autres comment distinguer un homme zélé de celui qui « fait du zèle ».

Faisons nôtre cette observation de Pierre Claverie :

« Le dialogue commence par une question »

Un temps de recueillement, puis un temps de convivialité, termineront cette rencontre.

Pour toute information, contacter le groupe
« Aux quatre vents des religions »
Paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
123 rue de la Santé 75013





Transmis le Avr 18, 2008 - 11:43 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS

dialoguent sur le thème

RELIGION et POLITIQUE
Comment le fait d’être croyant influence nos choix politiques

MERCREDI 21 MAI 2008
CHAPELLE DE LA PAROISSE SAINT-LÉON
11, place du Cardinal Amette, Paris 15e. Métro : La Motte-Picquet Grenelle


Rivon Krygier,
Rabbin d’Adath Shalom, Communauté juive massorti, Paris
Mohamed Mestiri
, Directeur de l’Institut international de la Pensée islamique, St Ouen
Matthieu Rougé
, Curé de Sainte Clotilde, Directeur du Service pastoral d’Etudes politiques

Soirée animée par Laurent Grzybowski
journaliste à La Vie


Intermède musical : Michèle Tauber,
chanteuse du folklore et des poètes yiddish et hébreux

19 h 00 : Ouverture du buffet convivial (P.A.F)
préparé par les scouts juifs, catholiques et musulmans

20 h 00 : Début de la Table ronde

ENTREE LIBRE


Paroisse St Léon - Communauté Adath Shalom - ASCJP Salle de prière musulmane du 15e - CMRP Conférence mondiale des Religions pour la Paix.



Transmis le Avr 18, 2008 - 08:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Assemblée générale de l’association Tibhirine
et
journée d’échanges et réflexions

(Invitation aux adhérents et sympathisants)

« Nécessité et chances du Dialogue Interreligieux à Tibhirine»

Avec Bernard REBER

Dimanche 27 avril 2008

10H – 17H


Lieu : Salle de la Gobinière à Orvault 37, av. de la Ferrière

Tram : ligne 3 – station Ferrière
Bus : N° 12 – station la Gobinière


10H – Assemblée générale ordinaire

11H– « Nécessité et chances du dialogue Interreligieux à Tibhirine »
(Invitation aux adhérents et sympathisants)


Au terme de 12 ans d’activités nous avons fait le choix d’inviter Bernard REBER pour nous redire la nécessité du dialogue interreligieux de proximité comme au niveau local et européen…
A partir de sa riche expérience et de l’expression de chaque membre et sympathisants de Tibhirine, nous repréciserons nos modalités concrètes d’action pour le dialogue interreligieux et citoyen et nous redéfinirons le sens et les perspectives de notre action à Tibhirine.


Finalités, objectifs du dialogue
Avec qui ?, où ?
« Multilatéralité » et citoyenneté de ce dialogue,
Méthodologie,
Contenu,
Ressources, difficultés…



Bernard REBER, philosophe, membre du CNRS, université Paris – Descartes, Centre de Recherche Sens Ethique et Société
Représentant de la section française de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix au sein du comité exécutif des religions For Peace Européen
Président pendant 8 ans du groupe interreligieux pour la paix – 93 –




11H – Exposé de Bernard REBER
11H45 – Ateliers et échanges
12H45 – Partage des pique-niques
14H – Ateliers et échanges
15H30 – Synthèse
17H – Clôture




Transmis le Avr 18, 2008 - 10:05 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Information ci-dessous du groupe DIRE : Dialogue Inter-Religieux - AVIGNON

Lundi 21 avril de 20 h à 22 h
à la médiathèque J.L. BARRAULT (rocade d'AVIGNON)

le Père Roger MICHEL,
professeur à l'Institut Supérieur des Religions (Marseille)
nous aidera à nous interroger sur le thème

"LES RELIGIONS FACE AU DEFI DE LA VIOLENCE"
à partir d'une réflexion sur l'expérience des chrétiens.

Entrée libre.




Transmis le Avr 18, 2008 - 12:40 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


Plateforme de Paris vous invite à la conférence


Le dialogue interreligieux dans la théologie chrétienne


avec François BOUSQUET

Professeur à l'Institut Catholique, Faculté de Théologie et de Science des Religions (FTSR),
Assesseur du Doyen de la FTSR,
Directeur de l'Institut de Science et Théologie des Religions (ISTR)

Le mardi 08 avril 2008, à 19h30
dans les locaux de Plateforme de Paris pour le dialogue interculturel

La conférence sera suivie d’un dialogue convivial autour d’un délicieux café ou thé turc.
Prière de confirmer votre venue en envoyant un mail à l’association : plateformedeparis@yahoo.com

PLATEFORME de PARIS
pour le dialogue interculturel
24, Boulevard St. Denis 75010 PARIS
Tel: 0033 (0) 1 42 47 00 40 - Fax: 01 42 47 00 50
www.plateformedeparis.com



Transmis le Avr 05, 2008 - 05:10 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Dans le cadre du cycle "La prière des Artisans de Paix"
Et de la thématique "S’acheminer aux frontières"


Vous êtes cordialement invité(e) – à une Conférence-Débat
Interdisciplinaire, interreligieuse et internationale, organisée par :

L’association ARTISANS DE PAIX


JEUDI 15 MAI 2008
De 18 h à 21 h

À la SYNAGOGUE ADATH SHALOM
« Assemblée de Paix »


8, rue Georges Bernard Shaw, 75015 PARIS
Métro Dupleix

Sur le thème :


Réaliser une Oeuvre
Aux Confins des Arts et des Religions

Les religions et l’art mettent en mouvement notre corps tout entier,
Sa capacité de concevoir aux limites de l’humain, au point de tangence avec le divin



Donnée par trois témoins de ces confins :

Alain SUIED,
Poète contemporain,
Traducteur de William BLAKE et de Dylan THOMAS

Lucile VIGNON,
Cantatrice et actrice ayant mis en scène et interprété
« Le Château de l’âme » de Sainte THERESE d’AVILA
Préparant « L’Evangile de la Grâce »

Malick DIAWARA,
Témoin de la danse sacrale au SENEGAL


ENTREE LIBRE



Transmis le Avr 05, 2008 - 04:39 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDe la part de Michel Ménir dit Kudrat Singh
Président-Secrétaire Général DHARM (Droits Humains-Altérité-Respect des Minorités)
127, rue Amelot 75011 Paris France
E-mail : kudrat.ménir@gmail.com


A l'occasion de Baisakhi, le nouvel an sikh,
la mairie de Bobigny et l'association Singh Sabha

ont le plaisir de vous convier à une
conférence et à un programme culturel



LES SIKHS : HISTOIRE, RELIGION, CULTURE
Le 12 avril 2008
de 14h00 à 20h00
Hôtel de ville de Bobigny, Salle Pablo Neruda

Accès : terminus ligne 5, station Bobigny-Pablo Picasso


Conférence
14h00-14h30

Allocution de bienvenue : Mme le Maire de Bobigny
Introduction : Ranjit Singh (association Singh Sabha)
et Christine Moliner (coordination scientifique, doctorante CEIAS-EHESS)


14h30-15h30 : le sikhisme, en Inde et dans la diaspora
Extraits du film de Chandokh Singh Le turban : l'identité des sikhs
Christine Moliner « L'identité sikhe en question »

Discussion et débat avec le public

15h30-16h45 : les jalons historiques
Denis Matringe (historien, directeur du Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud)
« L'évolution historique de la communauté sikhe »
Présentation de son ouvrage Les Sikhs. Histoire et traditions des lions du Panjab (Albin Michel, 2008)
Claude Markovits (historien, directeur de recherche au CNRS)
« Les soldats indiens en France pendant la 1ère guerre mondiale »

16h45: Pause


17h00-18h15
: l'héritage culturel
Anne-Colombe Launois-Chauhan (historienne de l'art, Musée Guimet-Ecole du Louvre)
« Les arts des royaumes sikhs (17e-18e siècle) »
Yves Le Béchennec (archéologue, Conseil Général de Seine St Denis)
« Des sikhs pour comprendre le combat gaulois »

Discussion et débat avec le public


Programme culturel

Exposition de photos de Virginie Terrasse
(collectif Terres de fiction)
« Bobigny, terre des sikhs »

<Spectacle de clôture : danses et musiques du Pendjab (giddha et bhangra)
Avec l'association Maharani Jind Kaur Memorial et Desi Crew

Et dégustation de spécialités culinaires pendjabies.


20h00 : Clôture de la journée



contact : Ranjit Singh 0633529176
jinnejiwal@hotmail.com
Christine Moliner : cmoliner@club-internet.fr




Transmis le Avr 05, 2008 - 04:21 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Nos amis de l'Institut Kadam Tcheuling Gard-Grand Avignon organisent un


SEMINAIRE sur LA MORT


La mort, miroir de la naissance
par le vénérable DAGPO RIMPOCHE, lama tibétain

les 5 et 6 avril 2008
Salle Benoît XII à AVIGNON
12 rue des Teinturiers
de 9 h 15 à 11 h 45 et de 14 h 00 à 16 h 45
entrée libre, ouverte à tous sans réservation.


Renseignements : 04 90 25 30 24



Transmis le Mar 29, 2008 - 12:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxReflets d’une rencontre inter spirituelle


Du 4 au 6 janvier 2008 s’est déroulé au Prieuré de Palis, situé à La Houssaye-en-Brie dans la Seine et Marne, une retraite inter spirituelle organisée par le Forum 104 (espace de dialogue associatif, culturel, et spirituel) sur le thème du renoncement, du sacrifice et du développement spirituel.

Transmis le Mar 19, 2008 - 02:07 PM Suite du texte (2102 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



Conférence
LA RELIGION EN PRISON, TEMOIGNAGES D'AUMONIERS
le 17 mars à la maison des associations de Grenoble
(6, Rue Berthe de Boissieux, Grenoble),
de 20h à 22h


Conférence organisée par le Génépi à Grenoble

Trois intervenants sont invités:
- Foudil Benabadji, aumônier musulman Chambéry (Savoie)
- Gérard Pardoen, aumônier protestant Bourgoin Jallieu (Isère)
- Michel Fatisson aumônier Grenoble (Isère)


Puisque la prison reste encore aujourd’hui une zone d’ombre,
nous nous efforçons de la rendre visible.




Cette conférence s'inscrit dans le cadre du Printemps des Prisons 2008,
un mois d'information et de sensibilisation du public.

Le Genépi (Groupement Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées) est une association étudiante fondée en 1976.

Renseignements : 06.64.80.60.01




Transmis le Mar 15, 2008 - 12:30 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Vous êtes cordialement invité(e)
aux Rencontres INTERSCRIPTURAIRES 2008

Organisées par L’Association « ARTISANS DE PAIX »
La deuxième réunion aura lieu

MARDI 18 MARS 2008, de 17 h à 21 h

À la SYNAGOGUE ADATH SHALOM
« Assemblée de paix », 8, rue Georges Bernard Shaw,
75015 PARIS, (Métro : Dupleix)


Sur le thème :

L’incidence des sciences modernes sur la lecture traditionnelle des textes bibliques et coraniques
Nous exercerons notre attention plus particulièrement sur les textes concernant
MOISE, mettant en résonance Exode et Deutéronome dans la Bible, Récits coraniques et nous nous demanderons en quoi la lecture de Sutras bouddhiques favorise notre échange.


Nous avons dit lors de notre première rencontre, que l’agnosticisme méthodologique et l’observation participante étaient des règles à mettre en oeuvre pour effectuer un travail inter scripturaire fructueux. Ces règles de méthode nous sont enseignées par les sciences humaines, en particulier par l’épistémologie génétique née en 1950 - en même temps que les institutions européennes. Celle-ci place la notion de décentration des sujets au principe de leurs développements. Le paradoxe, c’est que plus un sujet se décentre par rapport à un égocentrisme initial, plus il se centre sur le nom propre qui lui est donné comme un appel transcendant. Les Sutras bouddhiques nous préparent au Décentrement, les Livres de la Révélation à l’Appel. Qu’attendre de leur synergie ?


Avec :

Elie Bernard WEIL,
Endocrinologue et Psychiatre

Gérard DONNADIEU,
Professeur de théologie fondamentale à l’Ecole Cathédrale

Ghaleb BENCHEIKH,
Président de WCRP et Présentateur de l’émission sur l’islam à France 2

Jean-Luc CASTEL, Agrégé de Lettres modernes


ENTREE LIBRE


Transmis le Mar 07, 2008 - 01:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


Vous êtes cordialement invité(e)

A la rencontre organisée à l'occasion du passage à Paris
Du Père Paolo Dall'Oglio, Prieur de Mar Moussa (Syrie)


MERCREDI 4 MARS 2008
de 18h30 à 22 heures

17, rue des Carmes - Paris 5ème
(métro Maubert-Mutualité)

Pour

Un office religieux de rite oriental avec et autour du Père Paolo

Puis
Une collation
(en principe orientale également)


Mar Moussa est un site multiséculaire perdu dans les montagnes du désert de Syrie
Restauré et ramené à la vie depuis ces dernières années.




Transmis le Fév 17, 2008 - 01:22 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleJUIFS, CHRETIENS et MUSULMANS
ont chanté d'une même voix pour la paix


Premier collectif interconfessionnel en France. 17 associations. 250 000 membres indirects.



- Le collectif Religions en Concert a lancé sa première scène musicale pour la paix. Ce concert a eu lieu le dimanche 3 juin 2007 au Cabaret Sauvage du Parc de la Villette (Paris) et a rassemblé un millier de personnes. Mobilisant le grand public autour d'artistes de renom et d'un trio de chorales inédit, cet événement laïc et fédérateur était porté par 17 associations, d'origine juive, chrétienne et musulmane : un collectif repré- sentant 250 000 membres. Il s'agit de poser un symbole fort de paix.

- Le spectacle était programmé pour aller crescendo. Après le trio de chorales en première partie, les artistes se sont succédé en seconde partie pour aboutir au final de l'événement : un chant interprété par tous (artistes, chorales), auquel se sont joints adhérents, sympathisants, spectateurs.

- Le trio de chorales, juive, chrétienne et musulmane, qui s'est formé pour l'occasion compte près de 100 choristes. Il s'agit de la plus importante chorale interconfessionnelle jamais créée à notre connaissance. Plusieurs moments forts chargés de symbolisme ont accompagné de plus le spectacle.

- La flamme de l'espoir, symbole du 100ème anniversaire de Baden Powell et des valeurs de paix qu'il a représentées, est passée par le Cabaret Sauvage. A l'occasion d'une des transitions, la flamme a été portée sur scène par les cinq branches du Scoutisme français (toutes confessions confondues).

- Olivia Cattan, présidente de l'association Paroles de Femmes, a témoigné avec Kenza Braiga de son actionpour la paix.

- Le Concert sera relayé par les médias dans le but de diffuser au plus grand nombre le message de paix porté par notre collectif. Dans cette optique, Religions en Concert a noué des contacts avec de nombreux journalistes de la presse écrite et audiovisuelle généraliste.
Des partenariats ont été signés avec L'Arche, Beur FM, -La Croix, Fréquence Protestante, Réforme et Témoignage Chrétien.

Pour le collectif, ce concert est conçu comme un événement de lancement qui conduira les années suivantes à l'organisation d'autres manifestations de plus grande ampleur.

Contact presse de Religions en Concert :
Muriel Raymond

Tél. : 06 15 25 11 87


Transmis le Fév 10, 2008 - 06:36 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Vous êtes cordialement invité(e) –
aux rencontres INTERSCRIPTURAIRES 2008 organisées par :

L’Association « ARTISANS DE PAIX »


La première réunion aura lieu



MARDI 19 FEVRIER 2008
de 18 à 22 heures



Au CENTRE SEVRES

35bis, rue de Sèvres – 75006 PARIS
(Métro : Sèvres-Babylone)

Sur le thème :

Approfondissement de la question ouverte l’an dernier par Raphaël DRAI :

« DU BUISSON ARDENT AU MONT SINAÏ »

En mettant en résonance Exode et Deutéronome dans la Bible,
Récits coraniques et Sutras bouddhiques


Avec :

Dan ARBIB
Normalien supérieur agrégé de philosophie

François MARTY s.j.
Professeur émérite de Philosophie au Centre Sèvres de Paris

Mohamed MESTIRI,
Directeur de l’Institut International de la Pensée Islamique

Claire TARDIEU et Jean-Luc CASTEL
Claire Tardieu est docteur d’Etat et professeur de didactique des langues à l’IUFM de Paris,
Jean-Luc Castel est agrégé de Lettres modernes


ENTREE LIBRE

Transmis le Fév 10, 2008 - 05:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleEn partenatiat avec
la Mairie de Cergy


INVITATION

L'Association AN NOUR*

association socio-culturelle pour la promotion de la culture musulmane,

organise

avec le groupe de dialogue interreligieux "Souffle et chemins"*

une conférence-débat à Cergy, sur :


L'HOSPITALITE, SOURCE DE FRATERNITE


le 19 février 2008, à 20 heures

Salle de l'observatoire, maison de quartier de l'axe majeur-horloge
12 allée des petits pains – RER : Cergy-Saint-Christophe

avec :


Ghaleb BENCHEIKH, président de la Conférence des Religions pour la Paix (CMRP-France),
animateur de l'émission ISLAM sur France 2 (dimanche matin),
auteur de "Alors, c'est quoi l'Islam" et "La Laïcité au regard du Coran".

Emile MOATTI, délégué général de la Fraternité d'Abraham,
membre du Comité directeur de l'Amitié judéo-chrétienne de France,
auteur de "Abraham, le chêne de Mambré."

Geneviève COMEAU, théologienne, professeur au Centre Sèvres,
pratiquant depuis de nombreuses années le dialogue interreligieux,
auteur de "Grâce à l'autre. Le pluralisme religieux, une chance pour la foi."


Cette conférence sera suivie d'un débat avec la salle.

Un pot nous permettra de continuer les discussions.


Renseignements :
Tel 01 30 30 45 01 - 06 13 41 37 71
Contacts :
an_nou7@yahoo.fr
souffleetchemins@yahoo.fr

* associations loi 1901


Transmis le Fév 02, 2008 - 11:12 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix
AUX QUATRE VENTS DES RELIGIONS …


le dimanche 17 Février
de 17h à 19h
à la Maison Fraternelle


37 rue Tournefort, Paris 5ème
( métro : Place Monge, autobus 21: arrêt Berthollet-Vauquelin)

Interviendront sur le thème :


« GARDER L'ESPOIR EN LA PAIX »

pour le judaïsme : Monsieur le rabbin Joseph Toledano, de la synagogue du 13ème

pour le christianisme : Monsieur le pasteur David Steward , de l’Eglise Réformée de France à Sarcelles

pour l’islam : Monsieur Khaled Roumo, du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne



« garder espoir en la paix »


Le verbe « garder » souligne le courage,
la ténacité dont font preuve les acteurs de paix.

Nous les accompagnerons en étant attentifs aux signes de progrès vers la paix.

L‘espoir de paix naît d’un désir et se nourrit de confiance.

Nous croyons que Dieu nous appelle tous à construire la Paix.


Un temps de recueillement, puis un temps de convivialité , termineront cette rencontre

Pour toute information, contacter
le groupe « Aux quatre vents des religions »
paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
123 rue de la Santé 75013, stalbert2@wanadoo.fr




Transmis le Jan 31, 2008 - 01:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité

INVITATION


Dans le cadre de sa thématique 2007-2008 : « LIBERTE, CREATIVITE & RESPONSABILITE»,
L’institut International de la Pensée Islamique – IIIT France a le plaisir de vous inviter,

Le dimanche 9 Décembre 2007 de 9h30 à 18h30
Au siège de l’Institut : 9/11 avenue Michelet 93400 Saint Ouen 9ème étage
Métro n°13, arrêt Carrefour Pleyel, Sortie BD Ornano
à son colloque intitulé :


CENSURE ET AUTO-CENSURE
DANS LE DISCOURS ISLAMIQUE



9h30: Accueil

10h00 – 12h00: Table I

Censure et auto-censure dans la littérature islamique classique


Mahbouba Merchaoui Ben Nasser
Tahar Mahdi

12h00 – 14h00 : Pause déjeuner

14h00 – 16h00 : Table II

Evolution historique des formes et expressions de la censure et de l’auto-censure


Ridha Chaïbi
Jean Martin

16h30 – 18h30 : Table III

Articulations modernes de la censure et de l’auto-censure et défis de demain


Yacob Mahi
Mohamed Mestiri

Questions et thèmes abordés :
Articulation : censure / auto-censure
Censure du texte ou du contexte ?
Censure : Maladie de la liberté, malaise de la créativité
Surmonter la culture de la censure : un défi pour demain

Entrée libre


IIIT-France

Axe Nord, 9-11, avenue Michelet, 9e étage, 93400 Saint Ouen
M° Carrefour Pleyel - RER D stade de France - Bus 173 et 255
Tél : 0140102446 - Fax : 0140102447 -
www.iiitfrance.net

Parutions 2006-2007 IIIT Editions :
Identitaire et Universel dans l'Islam Contemporation, Mohamed Mestiri et Daniel Rivet
Contemplation Méditative, Malik Badri
Statut des Minorités, Taha Jabir al Alwani


Transmis le Nov 30, 2007 - 12:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxGIP 78 – Groupe Interreligieux pour la Paix 78


COLLOQUE
Mardi 27 novembre 2007 à 20h30



Les interdits alimentaires dans les religions, juive, chrétienne et musulmane.


Avec la participation de :
Maggy Bieulac-Scott
: Directrice de l'OCHA, Observatoire Cidil des habitudes alimentaires
Mohamed- Hocine BENKEIRA
: anthropologue. Maître de conférence à l'Ecole pratique des Hautes Etudes (Paris).
Hélène FANTOL
: membre de la Communauté Massorit Adath Shalom.
Jean-Brice CALLERY
: Responsable de la Communauté Catholique de Saint Cyr- l'Ecole.


*
Salle de l'Horloge
Place du Général De Gaulle
Marly le Roi (78160)


Libre participation aux frais.

Transmis le Nov 22, 2007 - 02:27 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Les Associations : UFCM-UFFCM-ICMF-ACTM de la SAVOIE,
En collaboration avec le
Groupe d’Amitiés Islamo-Chrétiens (GAIC Paris) et le
Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM Rhône-Alpes)


vous invitent à une Conférence avec Projection

LES AUMONERIES DANS LES HOPITAUX
ET LE MONDE CARCERAL EN SAVOIE


Organisée à la MAISON des ASSOCIATIONS à CHAMBERY Salle 111
Le jeudi 29 novembre 2007
20h15 à 22h30
RENSEIGNEMENTS : 06.64.80.60.01 & 06.80.93.18.67

PAF Entrée libre



Transmis le Nov 22, 2007 - 01:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


PLURALIE

Association loi 1901 - Siège social et secrétariat : 3 rue Claude Brousson 30000 Nîmes
Tel. : 04.66.38.14.93 - 04.66.67.97.40 - 04.66.75.52.54 - site web.


"Nos religions dans le cadre des programmes scolaires"


Pluralie propose une rencontre (exposé – discussions – échange) sur le thème :


LA FOI BAHA'IE


le vendredi 30 novembre 2007

à 18h30 Maison du Protestantisme
3 rue Claude Brousson 30000 Nîmes

par Jacqueline MARTIN
et Jean-Pierre MARTIN, membre du Conseil d’Administration de la CMRP et coordonnateur des groupes interreligieux affiliés à la CMRP
(Conférence Mondiale des Religions pour le Paix).

Informations et actualités de la CMRP.


-----------------------------------------




Transmis le Nov 22, 2007 - 12:49 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Le GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 (G.I.P. 93),
affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix,
propose une conférence-débat


Réconciliation regards croisés


avec,
Abraham MALTHETE,
spécialiste du judaïsme et conservateur des manuscrits hébraïques de la Bibliothèque universelle
israélite de Paris
et
Michel SOUCHON
, prêtre, membre de la communauté jésuite de Saint-Denis,
et rédacteur en chef adjoint de la revue bimensuelle Croire aujourd’hui



le jeudi 29 novembre 2007 à 19 h. 45
à la salle de réunion du 8 rue de la Boulangerie à Saint-Denis.


Le premier parlera du pardon à partir de textes souvent méconnus de la tradition juive ; il en tirera des applications pratiques pour la vie courante.
Le second occupe une fonction de délégation pour le diocèse au niveau des nouvelles croyances et des sectes. Il exerce un apostolat d’écoute et de contacts et a une expérience de dialogue œ*****énique. Il parlera également du pardon à travers les textes de la Bible et de l’Evangile, l’expérience du pardon de Dieu qui ouvre au pardon fraternel. Cette thématique de fond traverse tout l’Evangile. Elle est liée à la vie de l’Eglise (sacrement) et à sa mission. Elle touche au cœur des réalités humaines.

Après échanges, questions, interventions et informations sur la vie du groupe, partage du verre de l’amitié.

Contacts :
Courrier : Lucien MASSONG, 78 boulevard Marcel Sembat 93200 SAINT-DENIS
Tél. Denise MONTBAILLY : 01 43 52 38 08 - Mail : legip93@gmail.com



Transmis le Nov 21, 2007 - 11:36 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleSOCIETE DES ETUDES EURO-ASIATIQUES
Musée du Quai Branly, 222 rue de l'Université,
75343 PARIS cedex 07
Tel. : 01 43 70 37 56 ou 01 56 61 70 00 poste 2683

Jeudi 15 novembre 2007
18h 30 – Salle de cours n° 2
( entrée par le musée public : 37 quai Branly ou 218 rue de l'Université)

Conférence
de
Christine SAMANDARI-HAKIM

directeur de publication, édition française de "One Country"

Foi et transformation sociale : exemple de la communauté baha'ie.

Née en Perse au milieu du XIXe siècle, la foi baha'ie est la dernière née des grandes religions monothéistes.
Regroupant des hommes et des femmes de toutes les origines religieuses, ethniques, culturelles et sociales, cette Foi cherche à favoriser l'émergence d'une société planétaire unie et solidaire.
La conférence analysera dans quelle mesure la croyance religieuse peut aboutir à une transformation individuelle et collective dans des domaines tels que l'éducation, la condition de la femme ou le niveau de vie économique et cela malgré la pression ou parfois l'opposition environnantes.


La Secrétaire générale
Rita H. REGNIER





Transmis le Nov 09, 2007 - 06:02 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLes débats de Tibhirine

Tibhirine, association pour le dialogue interreligieux.


« L'Islam à Nantes - Quels changements ? »


Dialogue autour des 3 grands centres culturels
et des mosquées en projet.



Jeudi 15 novembre 2007 - 20H15
Faculté de Médecine - Amphithéâtre N°9
Centre ville près du CHU - 1 rue Gaston Veil – 44000 NANTES



Participation aux frais : 3 €



Transmis le Nov 09, 2007 - 02:38 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxDans le cadre de la Semaine de Rencontres Islamo-chrétiennes ( SERIC ) :


Soirée-débat le jeudi 15 novembre à 20h
sur le thème des

"Conditions du dialogue"


- Intervenants :
Myriam Bouregba (vice-présidente du GAIC),
le père François Jourdan (délégué diocésain aux relations avec l'islam),
Norbert Ducrot (animateur)


Maison paroissiale du Saint-Esprit
rue de la Durance n° 8 - Paris 12ème
à deux minutes du métro Daumesnil

Entrée libre, libre participation aux frais




Transmis le Nov 05, 2007 - 11:24 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Commémoration interreligieuse du 11 novembre, à Cergy.



L'Armistice mettant fin à la Première Guerre mondiale a été signé le 11 novembre 1918 à 11h dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Depuis, tous les 11 novembre, cet événement historique est célébré, en faisant mémoire des disparus. Des cérémonies aux Monuments aux Morts rassemblent des habitants de toutes les communes de France. Dans de nombreux lieux, une Messe à l'église catholique est célébrée à l'intention de tous les défunts de cette guerre, avec surtout une prière pour la paix.
C'était le cas dans la ville de Cergy, dès 1918. Le village qui est à l'origine de la ville nouvelle, est bâti autour de l'église Saint-Christophe, où était célébrée cette messe, en présence du Maire et des anciens combattants.

Or, en 2002, une paroissienne interpella le curé du lieu, sur le fait que les "poilus" n'étaient pas tous catholiques. Pourquoi ne pas tenir compte des personnes des autres religions qui avaient combattu pour la France ?

Lors du 11 novembre 2003, le curé, en accord avec le maire, a invité les responsables religieux juifs, musulmans et réformés, à commémorer l'Armistice avec lui.
Chacun a lu un court texte, significatif pour sa religion. Après chaque texte, il y avait un court morceau de musique de cette même religion.
La cérémonie s'est poursuivie par des prières et des invocations, par chaque responsable religieux, pour les responsables du pays, pour la Paix, pour l'Etat français, etc.
Ont suivi les traditionnels dépôts de gerbes au Monument aux morts et la cérémonie au cimetière.

La même cérémonie interreligieuse se déroule tous les ans depuis cette première commémoration de 2003, dans le même esprit de fraternité entre religions, permettant que s'établissent des liens d'amitié.
La préparation a donné lieu à des échanges fructueux, qui permettent maintenant des développements de projets communs, à d'autres moments de l'année. Par exemple, le 17 janvier 2007, une rencontre interreligieuse pour l'anniversaire de la Rencontre d'Assise.

Une évolution s'est produite dans le choix du lieu, puisque de l'église, nous sommes passés à un lieu "neutre", sans aucun symbole religieux. Les responsables religieux non chrétiens acceptaient de bon cœur un lieu catholique, dans la mesure où il n'y en avait pas d'autre ; mais ils sont très heureux de bénéficier d'un lieu non marqué par une religion particulière, lieu fourni par la mairie de Cergy.

Nous avons constaté que cette pratique n'est pas encore très répandue : les mairies suivent en principe la coutume locale et les curés hésitent à choquer leurs fidèles.
Pour ces raisons, il est nécessaire qu'une demande émane de paroissiens, de simples citoyens, pour avoir des chances d'être prise en considération par les autorités civiles et religieuses.
Les responsables religieux autres que catholiques sont heureux de voir enfin reconnue leur place dans le sacrifice national et leur rôle dans la victoire.
Ils viennent représenter non pas des religions, mais des personnes de diverses religions et de divers pays qui ont donné leur vie pour la France. Ils représentent aussi les familles endeuillées qui ont payé chèrement les conséquences de la guerre.

La commémoration de l'Armistice incite à prier pour la Paix et à unir les efforts de tous pour la construire.
Contact pour tous renseignements sur la commémoration du 11 novembre 2009 à Cergy :
8h 45, salle de la Mairie du Village. mechboud@yahoo.fr

"Souffle et chemins" - Groupe affilié à la CMRP-France.



Transmis le Nov 04, 2007 - 07:56 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxDans le cadre de la semaine de rencontre du GAIC : Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne.
AUX QUATRE VENTS DES RELIGIONS

LA PAIX INTERIEURE, PREMIER JALON VERS LA PAIX


Commentaires et méditations à trois voix

sur le Kaddish, le Notre Père et la Fatiha.

avec la participation de l’atelier
“Vivre les textes” du GAIC
et du ”Chœur interreligieux pour la paix”


dimanche 18 NOVEMBRE - 17h-19h
Maison Fraternelle,

37 rue Tournefort, Paris 5ème
(métro : Place Monge, autobus 21: arrêt Berthollet-Vauquelin)

Pour toute information,
contacter le groupe interreligieux de la paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
123 rue de la Santé 75013. ou : stalbert2@wanadoo.fr



Vivre ensemble

Lille 2007 – Dialogue interreligieux Organisé par la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

CMRP – Antenne de Lille

DU TEMPS POUR S’ENTENDRE...

Jeudi 18 octobre - 19h30 Salle Saint-Sauveur - 4 rue du Croquet Lille
Métro : Mairie de Lille

Bahá'ís, bouddhistes, chrétiens, juifs, musulmans, philosophes laïcs de la région de Lille vous invitent à partager le cheminement de leur réflexion...

DU PARDON VERS LA PAIX.

Libre participation aux frais

contact : cmrp@ruef.fr




Transmis le Oct 01, 2007 - 12:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la PaixTraduction en anglais en bas de page.
Chers Amis,

L'Organisation des Nations Unies a proclamé que le "21 Septembre" de chaque année sera la :

" Journée Internationale de la Paix ",

que nous préférons appeler, ainsi :

" Journée Internationale pour la Paix ",

"Journée" au cours de laquelle des actions et des initiatives devraient être prises en faveur de la Paix.

A l'occasion de la "Journée Internationale pour la Paix" de cette année, qui aura lieu le :

Vendredi 21 Septembre 2007

le "Centre Bahà'i de Nice" (ville au sud-est de la France) lance, au niveau mondial, une :

"Journée de Prières inter-Religieuses",

afin que, pendant 24 heures, les croyants de toutes les religions fassent des Prières pour que la violence et la guerre diminuent dans le monde et qu'elles soient remplacées progressivement par l'esprit de Paix et d'Amour, et, bientôt, par la Paix promise par toutes les grandes Religions révélées.

Mais, les Prières auront encore plus d'effets, si elles sont accompagnées par des actions concrètes.


" Aide-toi, et le Ciel t'aidera ! ", dit un dicton français.


Nous vous prions donc de bien vouloir faire une ou des Prières lors de cette "Journée" et, si vous avez envie de la partager avec d'autres personnes, l'envoyer à notre adresse : CentreBahaiNice@Absmark.com , afin que toutes les prières soient groupées et retransmises à tous.
Veuillez indiquer, si possible, la source de cette prière (la religion dont elle est issue ou la personne qui l'a rédigée), la langue dans laquelle elle est écrite, ainsi que votre Nom si vous voulez qu'il apparaisse comme "expéditeur" de la Prière.

Seigneur Dieu, fais que ton Royaume qui est au Ciel, s'installe aussi sur la Terre !
Certes, les Hommes ont le libre-arbitre de travailler ou non dans ce sens, néanmoins, aide-les à suivre tes Commandements : ce sont Tes enfants, mais ils manquent d'humilité et de discernement !

Avec nos cordiales pensées,

pour le "Centre Bahà'i de Nice",
.
Rochan MAVADDAT, Secrétaire Général.



–––––––––––––––––––––

Veuillez retransmettre cette information à tous vos amis et correspondants afin
qu'une grande chaîne de Prières puisse être tissée autour du monde !
M E R C I.


- P.S. : Le Vendredi 21 Septembre 2007, le Centre Bahà'i de Nice (24 Rue Maréchal Joffre. Nice, France) organise, à 20 h, une Réunion de Prières inter-religieuses, accompagnées par de la musique inter-culturelle.
Vous y êtes tous les Bienvenus !


« La Terre n'est qu'un seul pays,
et tous les Hommes en sont les citoyens. »

« Le bien-être de l’Humanité, sa paix et sa sécurité
ne pourront être obtenus, si son unité n’est pas fermement établie. »


Écrits sacrés de la Foi Bahà'ie (1863 ).



––––––––––––––––––––––––––––––
English translation :

Dear Friends,

The United Nations Organisation proclaimed that the “21st of September” of each year will be the :

“International Day of Peace”,

that we prefer to call :

“International Day for Peace”,


a “Day” during which actions and initiatives should be taken in favour of Peace.
On the occasion of the “International Day for Peace” of this year, which will take place on :

Friday, September 21st 2007,

the “Bahà'i Centre of Nice” (city in the south-east of France) will launch, on a worldwide level, a “Day of inter-religious Prayers”, so that, during 24 hours, the believers of all religions pray in order for violence and war to decrease in the world and be replaced gradually by the spirit of Peace and Love, and, soon, by that Peace promised by all the great revealed Religions.

However, the Prayers will have even greater effects, if they are accompanied by concrete actions.


“Help yourself, and Heaven will help you !”,
says a French saying.


We therefore kindly ask you to make a Prayer (or several) during this “Day” and, if you want to share it with others, please send it to our E-Mail address : CentreBahaiNice@Absmark.com, so that these Prayers can be gathered and transmitted to all.
Please, indicate, if possible, the source of the prayer (the religion from which it come, or the person who wrote it), the language in which it is written, as well as your Name if you want it to appear as the “sender” of the Prayer.

Lord God, make that Thy Kingdom, which is in Heaven, be settled also on Earth !
All men have the free-will to work or not in this direction, nevertheless, help them follow your Commandments : they are your children, however they lack humility, discernment soul and understanding !

Warm Regards,

For the “Baha’i Centre of Nice”, France,

Rochan MAVADDAT, General Secretary.
________________


Please forward this information to all your friends and correspondents
so that a large chain of Prayers can be woven
around the world !
Many Thanks !

=> P.S. : On Friday September 21st, 2007, the Bahà’i Centre of Nice (24 Rue Maréchal Joffre. Nice, France) organizes, at 20 hours (8 p.m.), an inter-religious Prayer Meeting, accompanied by inter-cultural music.
You are all Welcome !



« Today there is no greater glory for man than that of service
in the cause of the "Most Great Peace".
Peace is light whereas war is darkness. Peace is life; war is death.
Peace is guidance; war is error. Peace is the foundation of God; war is satanic institution.
Peace is the illumination of the world of Humanity; war is the destroyer of human foundations. »

« The Earth is but one country, and Mankind its citizens ! »


The Baha’i Faith’s Scripture (1863).

_________________________________________________




Transmis le Sept 14, 2007 - 11:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Pour célébrer la Journée mondiale de la Non-violence,

déclarée par les Nations-Unies,
nous vous invitons à venir écouter


le Choeur interreligieux pour la paix !

Un moment de partage pour les croyants de toutes religions
et tous ceux qui luttent pour la paix !

Soyez les bienvenu(e)s à partager ce moment à

la Maison Verte (Mission populaire Evangélique),
127 rue Marcadet 75018 PARIS

(métro Lamarck-Caulaincourt ou Jules Joffrin)

Le lundi 1 octobre à 19h30

Avec la Mission Populaire Evangélique – la Maison Verte; le Mouvement international de la Réconciliation (MIR) ; Franciscain International ; le comité inter religieux et le JPIC (Justice, Paix, Intégrité de la Création).




Transmis le Sept 12, 2007 - 07:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la PaixINVITATION
de la Coordination française pour la Décennie
_______________________________________


Journée internationale de la Paix 2007


Vers une culture de non-violence :
Face aux échecs de la violence, quelles perspectives
pour la résolution pacifique des conflits ?


Avec Jean-Marie Muller,

Philosophe, écrivain, Porte-parole du Mouvement pour une Alternative Nonviolente.
Dernier ouvrage paru : Dictionnaire de la non-violence (le Relié Poche)
Membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie



Vendredi 21 septembre 2007 (19h30 - 21h)
à Paris - Maison des Associations du 10e arr.

206 quai de Valmy - 75010 Paris (Métro Jaurès)


Inscription gratuite à coordination@decennie.org

Coordination française pour la Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix
au profit des enfants du monde
148 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris - tél. : 01 46 33 41 56 - fax : 01 40 51 70 02 -
- coordination@decennie.org
- www.decennie.org



Transmis le Sept 12, 2007 - 06:25 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux



VILLE de SAINT-TROPEZ

Le Docteur Jean-Michel COUVE
Député-Maire de Saint-Tropez

et le Conseil municipal

ont le plaisir de vous convier à la projection du documentaire

"Le turban, l'identité des Sikhs"
du réalisateur SINGH CHANDOK


Samedi 1er septembre 2007, à 15 h00
au Cinéma La Renaissance, Place des Lices,
Saint-Tropez



Transmis le Août 27, 2007 - 10:51 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLA FONTAINE AUX RELIGIONS
Association Loi 1901 –adresse postale 121 rue Haxo 75019 Paris
lafontaineauxreligions@wanadoo.fr
www.lafontaineauxreligions.org


Communiqué de Presse
Dimanche 24 juin 2007- Rendez-vous 14H30 bd de Belleville sortie métro ménilmontant


L’association LA FONTAINE AUX RELIGIONS a organisé deux Tours du Monde, Marches inter religieuses dans l’est parisien, en 2005 et 2006.

Le Tour du monde 2005 s’est déroulé à la découverte des langues et des cultures du quartier de Belleville.

Le Tour du Monde 2006 a cheminé de Belleville au cimetière du Père Lachaise en réaffirmant la valeur du respect.

La Fontaine aux religions, née en 2004, regroupe des personnes de différentes religions, soucieuses de favoriser la rencontre inter religieuse et inter communautaire dans les quartiers de l’est parisien. Elle a choisi, plutôt que d’organiser des débats ou des rencontres intellectuelles, une approche pratique : marcher ensemble, car c’est une façon simple de se rencontrer et d’apprendre à se connaître.

Le Tour du Monde 2007 se propose d’aider les habitants du quartier de Belleville à découvrir les religions qui sont pratiquées dans leur voisinage immédiat. Trop souvent, la peur de l’autre vient de notre ignorance. Nous vivons avec des idées toute faites, avec des préjugés. Le Tour du Monde 2007 sera donc dédié à la découverte des religions du quartier de Belleville.

A partir d’un jeu de questions/réponses sur les religions, les passants seront invités à se rendre auprès de différents stands qui se tiendront en proximité du métro Ménilmontant et seront organisés autour des présences suivantes :
Une présence protestante : le Picoulet, la Maison verte, librairie Un temps pour tout, fréquence protestante
Une présence musulmane : mosquée Omar et scouts musulmans ( à confirmer)
Une présence juive
Une présence catholique : Notre Dame du Perpétuel Secours, Saint Joseph des Nations, Saint Ambroise, Notre Dame de la Croix de Ménilmontant…
Une présence du Groupe inter religieux pour la Paix 93
Une présence sikh
Une présence laïque avec les associations Vivre Ensemble dans l’Est Parisien, l’ Association des Marocains en France

La Fontaine aux Religions présentera ses activités.

LA VIE et Témoignage Chrétien seront également présents.

Présentation des Tours du Monde 2005 et 2006


TOUR DU MONDE
La Fontaine aux religions


La Fontaine aux religions, née en 2004, est un groupe informel d’individus, de groupes et d’associations, soucieux de favoriser la rencontre inter-religieuse et inter-communautaire dans les quartiers de l’Est parisien. Elle a choisi, plutôt que d’organiser des débats ou des rencontres intellectuelles, une approche pratique : marcher ensemble, c’est une façon simple de se rencontrer et d’apprendre à se connaître.



Présentation du Tour du Monde 2005

En mai 2005, les membres de La Fontaine aux religions ont invité les habitants du quartier de Belleville à participer à une Marche inter religieuse à la découverte des langues, des cultures et des religions de leur quartier. Plus de 150 personnes ont ainsi effectué durant l’après-midi du dimanche 15 mai 2005 un parcours jalonné de haltes : devant l’église Saint Joseph des Nations ( accueil par la paroisse, la communauté protestante du Picoulet et le groupe Bible de l’église réformée La rencontre), devant le gymnase de la rue de La Fontaine au Roi (accueil par l’atelier calligraphie de l’Association des Marocains de France), à la mosquée Omar (qui accueillit l’ensemble des marcheurs et fit visiter la mosquée), à la Maison des Métallos (en accord avec le Maire du 11ème arrondissement). Nous tenions à ce que cette Marche inter religieuse puisse se terminer dans un espace républicain. Prirent part à ce premier Tour du Monde le rabbin Michel Serfaty, président de l’Amitié judéo-musulmane, ainsi que la députée (PS) Danielle Hoffman-Rispal. Le Journal Le Parisien, dans son numéro du 16 mai 2005 (cf verso), s’est fait l’écho de cette initiative.

Présentation du Tour du Monde 2006

Un second Tour du Monde a été organisé le 25 juin 2006, dans le même quartier, entre la place de Belleville et le cimetière du Père Lachaise. Lors de ce Tour du Monde, effectué au nom du Respect, des représentants de différentes confessions ont pris la parole lors de haltes qui ont ponctué notre marche. C’est ainsi que se sont exprimés successivement :
Olivier Sayadi, de la communauté juive, Hubert Louvet, curé de la paroisse Saint Joseph des Nations, le pasteur Pierre-Olivier Dolino, du Picoulet, Cheikh Ahmed et Bakri Hichem, de la communauté des mosquées Omar et Abu Bakr, Sundari Kaur, au nom de la communauté sikh, Jean-Marc Pimpanneau, curé de la paroisse Notre-Dame de la Croix de Ménilmontant, le Père Higoumène Barsanuphe, de la communauté orthodoxe, Souad Chaouih, de l’Association des Marocains de France, Antoine Baron, curé de la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours, Hassan Bouazza, accompagné des chants des scouts musulmans, Norbert Ducrot, membre du Groupe d’amitié Islamo-chrétienne et de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, Patrice Obert, Jean Lavergnat, membres de la Fontaine aux religions.
Merci à tous ceux et celles qui ont marché avec nous et… à un prochain Tour du Monde !

Transmis le Juin 17, 2007 - 10:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLe COMITE INTERRELIGIEUX
de Cergy-Pontoise


Association RESSOURCES
Pontoise

I N V I T A T I O N



Le Comité inter religieux de Cergy Pontoise organise une rencontre-débat sur le thème “Modernité et Tradition” . C’est-à-dire : est-ce que la Tradition dans nos religions peut vivre en harmonie avec la modernité ? N’est-elle pas un frein ? Est-elle plutôt un guide pour lui donner un sens ? – Est-ce que la modernité tient compte des traditions religieuses, de leur enseignement ? Dans ce monde économique qu’est le nôtre aujourd’hui, la modernité ne s’affranchit-elle pas de ces traditions qui veulent que l’homme soit au cœur de tout système ? En d’autres termes est-ce que la modernité est ou peut être un moteur du « vivre ensemble » avec tout ce que cela suppose ? …

L’animation sera assurée par messieurs :

Ghaleb BENCHEIKH, théologien musulman, physicien, docteur ès science et de formation philosophique, président pour la France de la Conférence mondiale des religions pour la paix. Il est aussi responsable des émissions consacrées à l’islam le dimanche matin sur France 2.

Philippe HADDAD, rabbin des Ulis. Il a participé, à titre de témoin, à la Conférence mondiale contre le racisme organisée par l’ONU à Durban en septembre 2001.

Louis-Marie CHAUVET, prêtre, théologien, professeur à l’Institut Catholique de Paris.

Cette rencontre aura lieu à Eragny salle des Calandres rue de la Papeterie le mercredi 20 juin 2007 à 20h30.

Table de presse
Entrée gratuite
Pour tout renseignement : tél. : 01.30.30.53.57






Transmis le Juin 14, 2007 - 11:58 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxLES DEBATS DE TIBHIRINE

TIBHIRINE, association
pour le dialogue interreligieux.


URGENCE ET CHANCE DU DIALOGUE


avec deux représentants reconnus :

Philippe HADDAD
- rabbin, écrivain

Ghaleb BENCHEIKH
- physicien, spécialiste de l'Islam, Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.


JEUDI 14 JUIN 2007 - 20H30
NANTES
-
Manufacture des Tabacs, 10bis bd de Stalingrad

..... la laïcité

la paix citoyenne

l'interculturel.....


Participation aux frais 5 euros.


Transmis le Mai 24, 2007 - 07:52 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS


PHILIPPE HADDAD, rabbin

GENEVIÈVE COMEAU, théologienne catholique

GHALEB BENCHEIKH, Président de la CMRP, musulman


dialoguent sur le thème

LE PARDON
Porte ouverte sur l’avenir

Soirée animée par Laurent Grzybowski, journaliste
Intermède musical : Mathilde Sternat


MERCREDI 30 MAI 2007


CHAPELLE DE LA PAROISSE SAINT-LÉON
11, place du Cardinal Amette, Paris 15e
Métro : La Motte-Picquet Grenelle

19 h 00 : Ouverture du buffet convivial
préparé par les scouts juifs, chrétiens et musulmans

20 h 00 : Début de la table ronde

- ENTREE LIBRE -


Paroisse St Léon
CMRP, Conférence mondiale des religions pour la paix,
Communauté Adath Shalom,
ASCJP, salle de prière musulmane du 15e arrdt


Transmis le Mai 23, 2007 - 12:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxTemps de partage : ensemble pour la Paix


La foi tarit la peur dans le cœur de chacun de nous, elle triomphe de ce sentiment d’impuissance qui s’installe dans nos vies. Rien n’est impossible à qui a la foi. L’audace naît de la prière.
Andrea Riccardi


Aux quatre vents des religions…
le dimanche 3 juin à 17h30

à la Maison Fraternelle,
37 rue Tournefort, Paris 5ème
(métro : place Monge, autobus 21 : arrêt Berthollet-Vauquelin)



Interviendront au cours de cette rencontre, sur le thème

« Devenir artisan de paix »


- pour le judaïsme : M. Philippe Boukara, maître de conferences en histoire contemporaine à l’IEP

- pour le christianisme : Sœur Bernadette Savey, franciscaine missionnaire de Marie

- pour l’islam : Saïd Ali Koussay , Imam, président du Groupe
d’Amitié Islamo-Chrétienne (GAIC) et aumônier à l’hôpital
Avicenne de Bobigny.


Des chemins de paix s’ouvrent aujourd’hui devant nous.
Ce sont, par exemple, des lieux de dialogue qui tentent de réduire les risques d’incompréhension et de prévenir les conflits.
Quelques-uns nous seront présentés.
A nous de les faire connaître.


Puis, chacun des intervenants commentera un texte qu’il aura choisi dans ses Ecritures, parce qu’il y entend l’invitation à

«devenir artisan de paix »

Comment cette invitation nous est-elle lancée ?
Comment la recevoir, la mettre en actes, la transmettre ?

Pour terminer notre rencontre :
.......un moment de recueillement soutenu par la musique
...............et un temps de dialogue et de convivialité


Pour toute information, contacter le groupe interreligieux de la paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
: stalbert2@wanadoo.fr



Transmis le Mai 22, 2007 - 11:50 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Jeudi 24 mai 2007 – 20 h 30
Centre Diocésain
41 route de Neufchatel – Rouen


Conférence-débat

avec Ghaleb Bencheikh


Docteur ès sciences, physicien et de formation philosophique et théologique, Ghaleb Bencheikh présente l’émission « Islam » sur France 2. Président de la *Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP), il fait de nombreuses interventions en France et à l’étranger. Il est notamment l’auteur de "Alors, c’est quoi l’islam ?" (Presses de la Renaissance, 2001).


fauteurs de guerres,
acteurs de paix,
LES RELIGIONS ?

Tant de fois dans nos histoires on a vu l’homme bafoué dans ses droits, aliéné dans sa dignité, atteint dans sa conscience, au nom même des traditions religieuses ; alors même que celles-ci prônent l’amour, la bonté et la miséricorde. C’est pour rompre ce terrible paradoxe que des hommes et des femmes de bonne volonté, croyants ou humanistes agnostiques, conjuguent leurs efforts pour promouvoir la paix et la fraternité universelle ; c’est dans ce but que l’Acrip (Association Culturelle Religieuse Intercommunautaire pour la Paix) a été créée par des juifs, des chrétiens, des musulmans et des baha’is il y a juste vingt ans ; c’est ce message que Ghaleb Bencheikh vient proposer aux Rouennais.


La conférence est organisée par l’ACRIP

(Association Culturelle Religieuse Intercommunautaire pour la Paix)
participation aux frais : 5 €



Transmis le Mai 11, 2007 - 11:34 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


INVITATION


L’association
Le Pont, Échanges interreligieux

qui réunit des croyants baha’is, bouddhistes, chrétiens, hindous, juifs et musulmans,

vous convie à sa prochaine rencontre :

Café interreligieux :

Des religions pour la paix ?

Expériences et initiatives là-bas et ici.


le dimanche 17 juin 2007, portes ouvertes au FEC (17, place St Etienne STRASBOURG) de 15h à 18h.

Au programme :
15h
Accueil par des croyants de diverses traditions (baha’is, bouddhistes, chrétiens, hindous, jaïna, juifs, musulmans)
15h30 Musiciens afghans
16h Conférence-débat
Des religions pour la paix ?
Expériences et initiatives là-bas et ici.

avec un responsable de la Conférence Mondiale
des Religions pour la Paix
16h30 Chants hindous
16h45 Echanges
17h Musiciens marocains
Et, tout au long de l’après-midi : boissons (dont café, thé à la menthe et aux épices) et gâteaux. Et espace librairie.

Entrée gratuite, plateau
Renseignements :
Le Pont, Echanges interreligieux
Tél. 06 85 24 14 06 – 06 03 92 72 21

Courriel : lepont_echangesinterreligieux@yahoo.fr



Transmis le Mai 09, 2007 - 11:18 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

5° Colloque interreligieux de GANAGOBIE.


Monastère Notre Dame de GANAGOBIE , les 5 - 6 - 7 Juin 2007

Le Respect de la Création au service de la Paix.

Mardi 5 juin - 9 h 15 à 17 h



Accueil par le P. René-Hugues de LACHEISSERIE, Abbé du monastère :
racines bibliques de la question et prise en compte par les Eglises chrétiennes.

- Swami VEETAMOHANANDA, Supérieur du Centre Ramakrishna de Gretz (77) : le point de vue hindouiste.
- M. Marc Abd ar-Rachid BOSSA, de l’Institut des Hautes Etudes Islamiques (Embrun 05) : le point de vue de l’Islam..

- M. Jean-Louis DUMOULIN
(Ansouis 84) : La nuit étoilée, source de communion avec l'Univers.

- M. Arthur DAHL
, expert international (Suisse): le regard baha’ï sur la création et les aspects diplomatiques d’une politique globale de l’environnement.


Après 21 h, si la nuit est claire, observation d'astres commentée par M. Dumoulin.


Mercredi 6 juin - 9 h 15 à 17 h


- M. le Professeur STRUBEL : la Nature dans la pensée médiévale.

- Sœur Clarisse
(Riez 04) : un regard franciscain.

- Un Solitaire
: Hymne à la Beauté et Elégie sur le silence.

* A 14h20, visite rapide du monastère pour ceux qui le désirent *


- M. Jean NICOLAS,
Docteur en sciences nucléaires (Châteauneuf Val Saint Donat 04) : Industrie et Environnement.

Jeudi 7 juin - 9 h 15 à 17 h


- M. Cornélis KOEN
, ancien Ingénieur-Conseil pour les mines en Afrique du Sud (Dauphin 04) : la Terre, source de vie physique et spirituelle.

- M. Hugues BARTET
Ingénieur forestier, Diacre catholique (Digne 04) : le respect de l’environnement au service de l’homme, une nouvelle priorité de Pax Christi France.

- M. Jean-Pierre BODOSSIAN
(Sigonce 04) : Comment garder aujourd'hui les valeurs traditionnelles de l'architecture ?

A 16h30 : conclusions et perspectives.


N.B. L'ordre des interventions est sujet à d'éventuelles modifications.


Dispositions pratiques :


Les capacités d'hébergement étant limitées à 15 chambres, priorité est accordée aux Intervenants, puis par ordre de demande. Les Participants qui habitent à une distance modérée sont invités à rentrer le soir chez eux.
Aux autres Participants venant de plus loin nous proposons :
soit trouver des amis dans la région proche pour la soirée et la nuit ;
soit loger à PEYRUIS, au « Bartéù », Maison diocésaine tenue par des Religieuses.
Les joindre directement (tél. : 04 92 68 00 46 ; fax : 04 92 68 03 29) ;
soit contacter un hôtel proche (par exemple « Le Faisan Doré » à Peyruis 04 92 68 00 51, ou « Le Séminaire *** » à Lurs 04 92 79 94 19).

Accès :
par train, la gare la plus proche est LA BRILLANNE - ORAISON, sur la ligne de MARSEILLE à GAP. Puis Taxi CONTE (06 07 69 51 16).

- Par route, A 51 d’AIX à SISTERON, sortie La Brillanne (en venant d’Aix)
ou Peyruis (en venant de Sisteron). Carte Michelin 81



INSCRIPTION
Merci de bien vouloir détacher et renvoyer ce coupon dans les meilleurs délais,
avec le règlement de votre inscription par chèque libellé à :
Amis de Ganagobie

Forfait d’inscription au Colloque : 20 euros à l’inscription.
Buffet et hébergement : libre contribution sur place.


Courrier : Monastère Notre Dame (Colloque de juin) ~ 04310 GANAGOBIE.

-------------------------------------------------------------------------

Monsieur (et/ou Madame) ……………………………………………..
Adresse……………………………………………………………………………..
………………………………………………………………………………………
Téléphone………………………………………………….
Fax………………………………………………………….
Courriel…………………………………………………….

Participera au Colloque et au buffet de midi :
Le 5 juin oui non nombre de personnes : …..
Le 6 juin oui non nombre de personnes : …..
Le 7 juin oui non nombre de personnes : …..

Souhaite loger au monastère (dans la limite des places disponibles) :
Du 4 soir au 5 soir oui non nombre de personnes : …..

Du 5 soir au 6 soir oui non nombre de personnes : …..

Du 6 soir au 7 ap. m. oui non nombre de personnes : …..


Remarques éventuelles : …………………………………………………….


Transmis le Mai 03, 2007 - 11:57 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleCOLLOQUE



Bertrand DELANOË
Maire de Paris
Dominique BERTINOTTI
Maire du 4ème arrondissement
Roger CUKIERMAN
Président du CRIF
Dalil BOUBAKEUR
Recteur de la Mosquée de Paris
Joël MERGUI
Président du Consistoire de Paris
David MESSAS
Grand Rabbin de Paris

ont le plaisir de vous inviter au COLLOQUE :


« Juifs et Musulmans de France : avenir de leurs relations »
Le mercredi 28 mars 2007 à 9 heures 15

Salle des Fêtes de la Mairie du 4ème arrondissement
2, Place Baudoyer ( Metro : Hôtel de Ville)

A l’initiative de :
Bernard KANOVITCH, président de la Commission du CRIF pour les relations avec l’Islam
Michel SERFATY, président de la Commission du Consistoire pour les Relations avec les Autres Religions – Président de l’A.J-M.F.
Djelloul SEDDIKI, Co-Président de l’Amitié Judéo – Musulmane de France
Evelyne BERDUGO, Présidente de la Coopération Féminine
Réservation indispensable
Tél. : 01 69 43 07 83 – Fax : 01 69 43 40 88
E-mail : michel.serfaty@wanadoo.fr
A.J-M.F., 1, rue Jean Moulin 91130 Ris-Orangis


9h30 : Ouverture par :
Roger CUKIERMAN Président du CRIF
Dalil BOUBAKEUR Recteur de la Mosquée de Paris
Joël MERGUI Président du Consistoire de Paris
David MESSAS, Grand Rabbin de Paris
10h – 11h30 : 1ère session : Histoire d’une relation en mouvement
Président de session : Michel SERFATY
Michel ABITBOL, Mohamed ARKOUN,
11h30 – 13h : 2e session : Islam, judaïsme et modernité.
Président de session : Djelloul SEDDIKI
Yazid SABEG, Jacques ATTALI, Didier LESCHI
13h – 14h30 : Buffet
14h30 - 16h : 3 e session : femme juive et femme musulmane en occident
Présidente de session : Evelyne BERDUGO
Yolande COHEN, Nacira Guenif SOUILAMAS, Nelly HANSSON
16h - 17h : 4 e session : Rencontres juifs-musulmans : Quelles perspectives d’avenir ?
Président de session : Pierre BESNAINOU
Bernard KANOVITCH. Dalil BOUBAKEUR
17h – 18h : Conclusion
Roger CUKIERMAN et Bernard Henri Lévy



---------------------------------------------------------

Transmis le Mar 24, 2007 - 06:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Dans le cadre d’une méditation sur « La Prière des Artisans de Paix »
S’inscrivant dans la tradition de la Transfiguration
Où il s’agit de prendre corps et donner corps
à un monde signifiant,


Vous êtes cordialement invité(e) – à une Conférence-Débat
Interdisciplinaire, interreligieuse et internationale, organisée par :


L’association ARTISANS DE PAIX

JEUDI 15 MARS 2007
De 19 h à 21 h 30

Au Centre Sèvres

Facultés jésuites de philosophie et théologie
35bis, rue Sèvres, 75006 PARIS
ENTREE LIBRE
Sur le thème :


RECEVOIR UN NOM ET NOMMER LA CREATION


Le nom propre est un nom de personne mais aussi un nom de lieu.
C’est par lui que le souffle prend corps et habite le monde, faisant de celui-ci un événement.
L’événement induit une narration et une pensée se donnant en partage.
Les récits de vocations prophétiques mais aussi le songe cartésien ou encore la nuit de feu de Pascal en sont des exemples.

Donnée par :

Dan ARBIB,
Normalien supérieur, Agrégé de philosophie

François MARTY sj
Professeur émérite de Philosophie au Centre Sèvres de PARIS.

Ghaleb BENCHEIKH EL HOCINE,
Docteur ès Sciences en Physique,
Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, Responsable de l’émission télévisée sur l’Islam à France 2.


Transmis le Mar 11, 2007 - 08:28 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Dans le cadre des échanges entre catholiques, israélites,
musulmans, protestants,
et non croyants à Aubagne

Table ronde

"Quelle place pour les minorités religieuses,
en France et ailleurs ?" -
le 20 février 2007 à 20h30 – Théâtre Comoedia à AUBAGNE


Les intervenants :
- Communauté israélite, Jacques Ouaknin, Grand Rabbin
- Communauté chrétienne protestante, Philippe Perrenoud, Pasteur,
- Communauté musulmane, Méhrézia Labidi-Maiza, théologienne
- Communauté chrétienne catholique, Frère Pierre Mazoué
- Bruno Etienne, Professeur Emérite des Universités, Fondateur de l’Observatoire du religieux et du Master " Management interculturel et médiation religieuse " à l’IEP d’Aix-en-Provence

Le médiateur :
Jean-Claude Tourret, Délégué Général, Institut de la Méditerranée

R e n s e i g n e m e n t s : Espace Culturel Comoedia
04 42 18 19 88



Transmis le Fév 11, 2007 - 11:28 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS
Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses
Institut de Science et de Théologie des Religions


LES NOUVELLES QUÊTES SPIRITUELLES ET THERAPEUTIQUES
Approches anthropologiques et pastorales


Session ouverte aux auditeurs libres
2 modules de 7h • jeudi 8 et vendredi 9 février 2007
9h-12h30 • 14h-17h30



De nos jours, un nombre croissant de personnes sont à la recherche d'un sens à la vie ou d'expériences “spirituelles” ainsi que d'un nouvel équilibre humain. Ces nouvelles quêtes rencontrent un foisonnement de propositions d'expériences, d'aides et de croyances qui peuvent relever autant de la thérapie que de la spiritualité,
avec parfois des risques de sectarisme. C'est le cas également à l'intérieur de l'Église. On approchera ce nouveau rapport
à la spiritualité et à la santé à la lumière des sciences humaines. On envisagera ensuite des attitudes pastorales et spirituelles à la fois critiques et respectueuses de ces nouveaux cheminements à l'aide d'éléments de discernement.


Renseignements et inscription
01 44 39 84 80

Animation
Bernard UGEUX, père blanc
Spécialiste des nouveaux mouvements religieux
Rapports médecine et spiritualités

Coupon réponse à envoyer à ISTR, Institut Catholique de Paris

Nom

Prénom

Adresse

Fonction

Email

Règlement pat chèque à l’ordre de « Institut Catholique de Paris »
Institut Catholique de Paris
21 rue d’Assas - 75006 Paris
www.icp.fr




Transmis le Fév 03, 2007 - 06:48 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Les « 20 ans d’Assise » dans le diocèse de Luçon



L’anniversaire de ce geste prophétique de Jean-Paul II s’est présenté comme l’occasion pour les deux groupes interreligieux constitués sur La Roche/Yon et sur les Sables de se réunir pour s’accorder et le célébrer, à la manière d’Assise par une prière de chaque tradition pour la paix.
Ensuite, les deux groupes, « Dialogue pour la paix » et le groupe interreligieux des Olonnes ont finalisé la manifestation elle-même avec les moyens dont chacun disposait ; cela a permis à environ 230 personnes de vivre cet événement dans la proximité.
Notre évêque, le Père Santier, chargé par ses frères évêques au niveau national de la relation avec les autres religions a tenu à participer aux deux rencontres, le 22 octobre à La Roche et le 26 à La Chaume.

Des symboles révélateurs :

Cela a été merveille de les découvrir dans l’inattendu de la « construction » de l’événement comme des signes révélant que nous étions conduits par Celui que nous nommons l’Esprit Saint.
Aux Sables, trois enfants amis David, juif, Guillemette catholique et Omar musulman qui fêtait justement ses 9 ans ce jour-là, nous ont entrainés dans le chant : « La paix, elle aura ton visage » ; cela se passait après la tempête, dans la quiétude de cette soirée face à la mer;
A La Roche, Olga, juive, nous a apporté sa présence rayonnante des Sables ce dimanche après-midi !
Les amis catholique et protestant ont choisi de lire le même texte, manifestant ainsi l’unité à laquelle travaillent les chrétiens dans l’œ*****énisme.
Jean, humaniste, élargissant le cercle au-delà des religions avait écrit lui-même: «Si je me pose, si je me rends attentif, Je peux sentir en moi un « plus grand que moi » à l’œuvre ».
Isabelle a pu accompagner de sa harpe chaque texte, l’harmonie de la beauté donnant du poids aux paroles.

Nos deux groupes ont désiré permettre aux personnes présentes de poser un geste symbolique : aux Sables, elles ont été invitées à recevoir d’un représentant des différentes religions un rameau d’olivier qu’elles pouvaient ensuite aller échanger avec une personne de leur choix.
A La Roche, ceux qui le désiraient ont écrit à leur tour leur message de paix que les membres de Dialogue pour la paix ont lu à tous.


« Une invincible espérance » !

Ce terme d’espérance a résonné dans les deux lieux tant le témoignage de ces personnes de différentes religions se rejoignait à travers des textes disant l’importance du respect et de l’amour de l’autre différent :
« La religion que je confesse est celle de l’amour ; l’amour est ma religion et ma foi ! » (citation d’Ibn Arabi par Malika de culture musulmane)
« Là où il y a la discorde, que je mette l’union » nous a rappelé le Père Santier avec les mots de St François.
« La tradition dit qu’Abraham avait une tente ouverte avec quatre portes. Abraham voulait permettre à chaque homme d’entrer par son propre chemin… »( le rabbin Philippe Haddad cité par Olga)
« Parce que nous partageons tous cette petite planète « terre », nous devons apprendre à vivre en harmonie les uns avec les autres. Ce n’est pas simplement un rêve, c’est une nécessité. » (Denise et Hervé, bouddhistes tibétains).

Etait-ce un rêve d’un jour ? Certes non ! car ces moments ont été le fruit « du labeur des jours » qui nous fait nous confronter à la différence parfois « décapante » de l’autre, qui nous apprend l’ascèse de l’écoute mais surtout nous révèle la joie de la rencontre au fil des mois, des années maintenant.
En proclamant tous, à tour de rôle, notre engagement en faveur de la paix, nous avons simplement été les témoins de l’expérience qu’il nous est donné de vivre entre juifs, bouddhistes, chrétiens et musulmans. Nous avons partagé nos richesses mutuelles qui contribuent à faire de nous des ponts vivants, espérant éveiller beaucoup d’autres à cette réalité :
« ou bien nous apprenons à marcher ensemble dans la paix et l’harmonie ou bien nous partons à la dérive pour notre ruine et celle des autres » (Jean-Paul II, discours final à Assise)


Pour les deux groupes interreligieux, Christiane Noel

Transmis le Déc 21, 2006 - 02:23 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux



COMPTE RENDU DU WEEK-END INTERRELIGIEUX DE PRIERE POUR LA PAIX.

(Versailles, les 10, 11 et 12 novembre 2006)



Ce week-end a été organisé par l'équipe Versailles-Le Chesnay du GIP 78 pour marquer le 20ème anniversaire de la rencontre d'Assise.

Comme à Assise, cette prière s'est déroulé en 2 temps ;
un temps propre à chaque communauté : le vendredi 10, le samedi 11 et le dimanche 12 novembre,
en clôture, un temps commun : ceux qui le voulaient se sont rassemblés au Centre Huit, le dimanche 12 novembre après-midi, pour partager les temps de prière vécus en communautés.

Dans l'esprit du GIP 78, la paix demandée à Dieu était à la fois la paix dans le monde, la paix dans notre proximité et la paix dans les cœurs, préalable à toutes les paix. Et chaque communauté était invitée à bien prendre conscience qu'en même temps qu'elle, d'autres croyants, d'autres religions, se tournaient vers le même Dieu, avec la même intention.

Les communautés juive, chrétiennes, musulmane et baha'ie se sont associées à cette démarche et, chacune suivant ses rites, a prié pour la paix au cours du week-end.

Le dimanche après-midi, de 160 à 180 personnes se sont retrouvées au Centre Huit.

En introduction, Gérard Testard, président international de Fondacio, participant aux rencontres interreligieuses de la communauté San Egidio, a dit l'importance qu'il faut attacher au dialogue entre les communautés :
"Nous sommes là parce que nous croyons aux valeurs du dialogue, de l'écoute, de la parole et aussi de la prière".
"On peut se regarder de loin. Aujourd'hui, vous prenez une initiative pour qu'on se parle, pour que nos yeux se croisent, pour rompre les habitudes de rester avec ceux qui nous ressemblent, pour apprendre à ne pas passer hâtivement notre chemin en gardant nos préjugés sur les autres… Plus que jamais, notre monde a besoin de ces lieux où on se parle en vérité, en amitié, pour libérer des énergies de paix…"
"J'ai la conviction que chaque tradition religieuse est porteuse d'un message de paix …Nous avons besoin fondamentalement de l'autre. Si nous ne percevons pas ce besoin, nous perdons un peu de notre humanité".
Et, appelant à la paix des cœurs, il a cité un spirituel russe, saint Séraphin de Sarov : "Acquiers la paix en toi et des milliers autour de toi la trouveront".

Puis, tour à tour, chaque communauté s'est exprimée. Le rabbin Edmond Beldheb a expliqué les nombreuses fois où le juif demande la paix dans les prières qu'il récite chaque jour et chaque semaine, et Samuel Sandler récitait la "prière pour la République française", dite lors de chaque shabbat dans chaque synagogue.

Après de brefs témoignages sur ce qui s'était passé dans les communautés chrétiennes ce dimanche, le père Alain Eschermann et le pasteur Gaspard Visser't Hooft ont lu et donné le sens de l'évangile dit "du jugement dernier" (Mt 25,31s), lu dans certaines paroisses. Enfin deux jeunes ont lu la "prière de St François d'Assise".

Pour le musulman, la paix est à la base de sa religion et on retrouve dans "islam" la même racine même du mot "paix". "Paix" est utilisée deux fois pour invoquer Dieu à la fin de chaque prière, et c'est la salutation couramment échangée entre les hommes, a expliqué Mohamed Ould Kherroubi. La prière est une école pour que l'homme passe de la "paix vœu pieux" où il attend tout de Dieu, à la paix pour laquelle il s'engage en paroles et en actes..

Enfin, Hamid Kherbouche, de la communauté baha'ie, a témoigné de la rencontre qui avait eu lieu le samedi, date anniversaire de la naissance de Bahá’u’lláh, messager de la religion baha'ie. A l'occasion de cette fête, la communauté de Versailles, qui avait invité les communautés de la région parisienne, a proposé à tous cette intention de la paix. Et les prières dites ce samedi furent reprises devant tous.

Entre chaque intervention, une psalmodie, un chant a permis d'intérioriser et méditer les prières entendues, de façon que cette rencontre ne soit pas seulement écoute passive, mais accueil et partage de la prière de l'autre.

En conclusion, le pasteur Gaspard Visser't Hooft, au nom des responsables de différentes traditions religieuses qui s'étaient exprimées, a dit leur joie d'avoir préparé ensemble cette rencontre et a invité à poursuivre cette prière, en paroles et en actes, dans la reconnaissance pour le contexte privilégié dans lequel nous vivons en France.

A leur tour, les membres de l'équipe du GIP 78 lurent un texte disant leur volonté de poursuivre activement prière et engagement pour la paix. Et ce texte fut remis à chacun, pour garder mémoire de cette rencontre. Il est reproduit ci-dessous.

Pour beaucoup, cette rencontre se prolongea quelque temps autour de quelques boissons.

Engagement des membres du GIP 78,
proposé à tous à l'issue
du week-end interreligieux de prière pour la paix.


Croyants de toutes les religions,
réunis pour prier Dieu pour la PAIX,
chacun dans sa tradition
mais tous se plaçant sous le regard de Dieu,

D'un cœur pacifié,
conscients de la fraternité qui unit tous les hommes,
conscients aussi de leurs différences
qui doivent être accueillies comme des richesses,

Décidés à demander chaque jour l'aide de Dieu,

Nous nous engageons à chercher à :
connaître l'AUTRE
et l’aider à nous connaître,
reconnaître le meilleur en lui
et lui offrir le meilleur de nous-mêmes.

Ensemble, nous voulons travailler pour faire
grandir l'ESTIME entre nos communautés,
fleurir la PAIX dans notre société, ici et maintenant.

VERSAILLES, le 12 novembre 2006



Transmis le Déc 21, 2006 - 02:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité

L’institut International de la Pensée Islamique – IIIT France vous invite à une
Rencontre – Débat


« Pouvoir politique et légitimité en Islam »


Avec


M. Abderraouf Boulaabi


Directeur de l’Institut Supérieur des Sciences Islamiques - ISSI,
Docteur en sociologie politique et Islamologie

Autour de son dernier livre paru chez éd. l’Harmattan, 2006 :
« Islam et pouvoir : les finalités de la Charia et la légitimité du pouvoir »

Samedi 16 Décembre 2006 à 14H00


Au bureau de l’institut situé au
9-11 Avenue Michelet 93400 St Ouen
Métro n°13, arrêt Carrefour Pleyel, Sortie BD Ornano
Entrée : libre

Tél. : 01.40.10.24.46 - Fax : 01.40.10.24.47 - E. mail : iiitfrance@yahoo.fr
Site Internet : www.iiitfrance.net





Transmis le Déc 08, 2006 - 07:52 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Plateforme de Paris vous invite à la conférence



Le rêve et ses interprétations en Islam

Avec : Pierre LORY
Directeur d'études à l'EPHE, chaire de mystique musulmane


Le jeudi 7 Décembre à 20h00
Plateforme de Paris



La conférence sera suivie d’un dialogue convivial autour d’un délicieux café ou thé turc accompagné de spécialités turques.
Prière de confirmer votre venue en envoyant un mail à l’association : plateformedeparis@yahoo.com

PLATEFORME de PARIS
pour le dialogue interculturel
24, bd St Denis
75010 PARIS – Métro : Strasbourg St Denis
www.plateformedeparis.com

tel : 01 42 47 00 40




Transmis le Déc 02, 2006 - 11:43 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Eglise Réformée
d'Orange Carpentras


Parents, Enseignants, Educateurs, Citoyens


Sommes-nous devant une crise de la transmission ?


Conférence Débat avec Gérard Delteil

Professeur Honoraire à la Faculté de Montpellier


Vendredi 1er décembre
20h 30 - Salle Chabeuf
Orange




Transmis le Nov 28, 2006 - 06:40 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


L’Institut d’Etudes Religieuses et Pastorales (IERP) et
L’Institut de Science et de Théologie des Religions (ISTR),


proposent une session exceptionnelle, ouverte à tous :


Le dialogue islamo-chrétien
Chrétiens, musulmans : quelle rencontre ?


Par le Père Jean-Marie Gaudeul,
ancien secrétaire du Service des Relations avec l’Islam (SRI) de la conférence épiscopale de France.
Depuis plus de quatorze siècles, chrétiens et musulmans se sont affrontés, rencontrés, parlés... Comment les choses se sont-elles passées ? Quelles leçons pouvons-nous tirer de ce passé ? Quelles sont les conditions actuelles de leur rencontre dans un monde marqué par le pluralisme et la mondialisation ? Cette rencontre peut-elle porter des fruits pour les partenaires eux-mêmes et pour le monde de demain ?
La session apportera des éléments précis dans la perspective de rencontres islamo-chrétiennes.


Le vendredi 19 et le samedi 20 janvier 2007
9h30-12h15/13h45-16h

(à l’Institut Catholique, 31 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse)


Tarif :
86 € pour les deux jours (60 € pour les étudiants de l’ICT inscrits en 2006-2007).
Possibilités de régler en plusieurs fois (s’adresser au secrétariat).
Cette session de deux jours peut également entrer dans le cadre de la formation professionnelle continue (OPCA, AGEFOS…).


Renseignement et inscription (obligatoire)

Secrétariat de l’IERP et de l’ISTR :
21, rue de la Fonderie – 31000 Toulouse
Tél. : 05.61.36.81.22 – Fax : 05.61.36.81.08
Courriel : secretariat.ierp@ict-toulouse.asso.fr ou istr@ict-toulouse.asso.fr

Transmis le Nov 27, 2006 - 07:35 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


Paroisse saint jacques du Haut-Pas-252 rue Saint jacques, 75005 Paris

Groupe d’amitie islamo-chretienne- 92bis Bd de Montparnasse, 75014 Paris


Conférence-débat à Saint-jacques du Haut-Pas (Paris 5ème)



Dans le cadre de la Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes qui a lieu cette année du 10 au 19 novembre, le Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne ( GAIC) vous invite à une conférence-débat sur le thème :


« La Foi : Rencontre personnelle avec Dieu »


Avec la participation de Claude GEFFRE, dominicain, auteur de plusieurs ouvrages sur le dialogue inter religieux
Et Ahmed BENHALIOUA,musulman appartenant à une confrérie Soufie et membre de l’association « Terres d’Europe"


samedi 11 novembre de 16 heures à 18 heures


Eglise Saint Jacques du Haut-Pas, 252 rue Saint Jacques 75005 Paris
Salle de Compostelle

RER station Luxembourg
Bus 21 27 38 82 84 89


Nous vous remercions de votre présence et vous demandons de faire connaître cette initiative autour de vous.



Pour le GAIC
Francis Raugel et Francis Gras



Transmis le Nov 01, 2006 - 06:44 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

6e Semaine annuelle de Rencontres islamo-chrétiennes

le mercredi 15 novembre à 20h,
8, rue de la Durance - Paris 12e, métro Daumesnil,

sur "le Dialogue enrichit-il ou menace t'il les religions ?",

avec le père François Jourdan, délégué diocésain aux relations avec l'islam,

et Mohamed Mestiri, directeur de l'Institut de la pensée musulmane.





Transmis le Oct 28, 2006 - 01:47 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

A l'initiative de l'Association "Dialogue pour la Paix"

20ème anniversaire de la Rencontre interreligieuse d'Assise


DIMANCHE 22 OCTOBRE 2006
15H30 à 16H30

UN GESTE POUR LA PAIX


Par l'écoute de textes sur la Paix
Humaniste, bouddhiste, juif, chrétien, musulman


Auditorium du Conservatoire

Place Napoléon - LA ROCHE SUR YON

Entrée libre



Transmis le Oct 21, 2006 - 01:16 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

LILLE 2006 - DIALOGUE INTERRELIGIEUX

20eme anniversaire de la rencontre des différents responsables religieux du monde, à Assise, en Italie


OEUVRER ENSEMBLE
Les religions : un engagement pour la Paix


Samedi 4 novembre 2006 à 19 h 30

La Halle aux sucres

( le soir, entrée par la rue de l'Entrepôt)
33 avenue du Peuple Belge Lille


Se reconnaître et se recueillir


Organisé par la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (CMRP) – Antenne de Lille.

Libre participation aux frais




Transmis le Oct 06, 2006 - 11:30 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Rencontre des Religions pour la Paix

Le 18 octobre, à 20 h 30,
A la salle capitulaire des Jacobins à Toulouse
(nouveau lieu).


Avec la collaboration de représentants des religions et de chorales
et en présence de Mgr Robert Le Gall Archevêque de Toulouse
et du Père Pierre Debergé, recteur de l’Institut Catholique.

Avec la collaboration des Amis de la Vie


Nous pensons que les derniers événements de cet été et de la rentrée nous invitent à réaffirmer l’engagement des religions pour la paix.


Une rencontre des religions pour la paix


A l’occasion de sa séance officielle de rentrée, l’ISTR commémore cette année le 20è anniversaire de la rencontre des religions pour la paix à Assise, du 27 octobre 1986. A cette occasion, le Pape Jean-Paul II avait invité des représentants des grandes traditions religieuses à participer à une journée de jeûne et de prière pour la paix. La réponse avait été largement positive parce que de nombreux responsables religieux à travers le monde étaient conscients du rôle constructif que les grandes traditions peuvent jouer en faveur de la paix.
Cet anniversaire d’Assise est cependant célébré dans un monde toujours marqué par la violence. Or, il n’y a pas de paix sans justice, pas de justice sans reconnaissance de l’autre dans sa différence, particulièrement sur les plans religieux et culturels. Il n’y a pas non plus de reconnaissance de l’altérité sans connaissance mutuelle.
C’est pourquoi l’ISTR se consacre, au sein de l’Institut Catholique, à la promotion de la connaissance et de la rencontre des religions depuis plus de 10 ans. La rencontre de ce soir n’est donc pas un événement ponctuel, mais le résultat d’une longue collaboration, constante, entre spécialistes et représentants des religions d'où sont nées l’estime et l’amitié. Chaque représentant d’une religion parlera au nom de sa tradition, sans confusion ni amalgame. En effet, la rencontre authentique n’est possible qu’entre des identités qui se reconnaissent et se respectent comme telles.
Des représentants du judaïsme, du christianisme, de l’islam, de l’hindouisme et du bouddhisme présenteront une parole sur la paix provenant de leurs traditions respectives.
Le chant sera présent grâce à la participation du Grand Rabbin Castiel (cantilation), de la chorale de la paroisse Saint François d’Assise et de la chorale Alawiya (scouts musulmans de France).


Ouvert à tous. Participation libre aux frais.

ISTR 21 rue de la Fonderie - 31000 Toulouse
Tél. : 05.61.36.81.22 - Fax. : 05.61.36.81.08

e-mail : istr@ict-toulouse.asso.fr
site : www.ict-toulouse.asso.fr/istr
_____________________________________________________


Transmis le Oct 04, 2006 - 01:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

1986 – 2006

L'ESPRIT D'ASSISE : UNE FORCE SPIRITUELLE

20ème anniversaire de la Rencontre d’Assise,
La Famille Franciscaine vous invite à une Rencontre interreligieuse

Dimanche 12 novembre 2006 , 9h. - 18h.

Espace Reuilly - 21 rue Hénard, 75012 PARIS (Métro : Montgallet)




Transmis le Sept 23, 2006 - 12:15 AM Suite du texte (3324 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

La Coordination française pour la Décennie est heureuse de vous informer que

l'émission de France 2 consacrée au 2e Salon international des Initiatives de Paix

"Eduquer à la paix, c'est possible ?"



est désormais en ligne sur le site du Jour du Seigneur, à l'adresse suivante :



lejourduseigneur.com




Vous y retrouverez l'ambiance chaleureuse du Salon, un aperçu des 168 exposants français

et internationaux et des animations du Salon, ainsi que les interviews

d'Adolfo Pérez Esquivel, de Christian Renoux

et de Soeur Marie-Bernard Alima Mbalula.





Des photos de ce 2e Salon international

des Initiatives de Paix sont également en ligne sur le site du Salon,

dans la rubrique "Galerie Photos Salon" :




decennie.org







Transmis le Juil 01, 2006 - 11:18 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

4° Colloque interreligieux au Monastère de GANAGOBIE.
30 - 31 mai & 1 juin 2006.


Le Respect de la Vie à naître pour une Culture de la Paix


Matin et après-midi, il y aura des interventions de 20 minutes,
suivies d’une Table ronde entre les Intervenants et l’auditoire.



Mardi 30 mai - 9h15 à 17h



Accueil par le P. René-Hugues de LACHEISSERIE, Abbé du monastère.

Dr Claude HIFFLER, Diacre, médecin et membre du Comité orthodoxe d’Ethique
.
M. Gilbert DELABRE, Bouddhiste, psychiâtre et moine zen

Témoignage sur Mère de Miséricorde (Communauté des Béatitudes)

Message de M. le Rabbin Haïm HARBOUN, d’Aix en Provence


Mercredi 31 mai - 9h15 à 17 h



P. Christophe DISDIER-CHAVE, Vicaire général du diocèse de Digne, théologien

M. Michel TRICOTTI, Laboratoire d’analyses médicales, Peyruis (matin seulement)

M. Yves BAUDRON, Centre Védantique Ramakrishna de Gretz (77)

Pasteur Patrick WERNN, Eglise Luthérienne d’Alsace


Jeudi 1 juin - 9h15 à 17 h



M. Habib KAANICHE, Aumônier Régional Musulman

Mme Jacqueline MARTIN, Membre de la commission baha'ie sur la famille

M. Gaétan BOUCHARLAT de CHAZOTTE, Secrétaire général des O.P.M., Père de famille nombreuse

Dr Jacques BREUIL, homéopathe et ostéopathe, Dauphin (04) (fin de matinée)

A 16h45, Conclusion du colloque et projets.

N.B. L’ordre des interventions pourra être sujet à modification.



Inscriptions


Courrier : P. Abbé ~ Monastère Notre Dame - 04310 GANAGOBIE.

Fax : 04 92 68 11 49

e-mail : p.abbe@ndganagobie.com

site : www.ndganagobie.com/colloque.htm




Transmis le Mai 18, 2006 - 11:24 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

AVIGNON

DIRE vous invite à nous retrouver sur le thème de


l'eau, source de vie,
d'après les traditions hindouiste, judéo-chrétienne, musulmane.

le jeudi 18 mai à 20 h 00
dans la salle de l'antichambre à la Mairie d'Avignon.




Transmis le Mai 17, 2006 - 08:19 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix


Tour de l'Île-de-France de l'Amitié Judéo-Musulmane .
du 21 avril au 14 mai .2006


:
Le Tour a démarré au lendemain de la Pâque juive à Corbeil (Essonne) et s'achèvera à Massy après s'être arrêté dans 35 villes.

Liste des localités en région parisienne avec le calendrier du tour.

Une deuxième édition du Tour de France de l'Amitié judéo-musulmane, est prévue par le rabbin Serfaty, du 25 mai au 2 juillet, dans une quarantaine de villes.
"L'idée reste d'organiser jour après jour des manifestations de rencontres entre juifs, musulmans et tous les acteurs locaux", explique M. Serfaty, "cela peut être des débats, des rencontres festives, des rencontres avec des jeunes des quartiers, des visites dans des établissements scolaires ou des rencontres plus protocolaires avec des officiels".

Informations complémentaires sur le site de Témoignage Chrétien








Transmis le Avr 25, 2006 - 11:39 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxAMITIE JUDEO-MUSULMANE DE FRANCE
Le Tour de l'Ile de France de l'Amitié
du 21 avril au 14 mai 2006

DATE
MATIN
APRES-MIDI
21 avril
Corbeil

23 avril
Evry
Ris-Orangis - Grigny
24 avril
Juvisy
Thiais- Choisy le Roi
25 avril
Champigny
Créteil
26 avril
Nogent sur Marne
Le Raincy
27 avril
Bondy
Noisy le sec
30 avril
TOURNOI à Bondy

1er mai
Bobigny
Drancy
2 mai
La Courneuve
Le Blanc Mesnil
3 mai
Garges les Gonesse
Sarcelles
4 mai
Stains
Saint-Denis
5 mai
Saint-Ouen

7 mai
TOURNOI à Clichy / Asnières

8 mai
Gennevilliers
La Garenne Colombes
9 mai
Nanterre
Courbevoie
10 mai
Le Vesinet
Trappes
11 mai
Meudon
Fontenay aux Roses
12 mai
Massy

13 mai


14 maiTOURNOI des vainqueurs
GRANDE JOURNEE CHAMPETRE dans un grand parc de CORBEIL



Transmis le Avr 25, 2006 - 11:20 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



MARSEILLE : Marseille Espérance
site web









- Depuis plus de 10 ans, les chefs religieux des principales communautés de Marseille se regroupent autour du premier magistrat de la ville pour se concerter et affirmer, chaque fois que la situation l'exige, leur volonté de vivre ensemble en paix et dans le respect de la spécificité de chacun.



- Les responsables arméniens, bouddhistes, catholiques, juifs, musulmans, orthodoxes et protestants ont établi un véritable partenariat des forces spirituelles, communautaires et culturelles de la Ville.

- Ils discutent régulièrement, non pas de religion, mais de toute question relative à la vie des communautés à Marseille. Ils prennent ou soutiennent toute initiative qui favorise le dialogue, l'échange et un climat d'ouverture et de respect de l'autre par la connaissance mutuelle.

- Leur but est également de réduire la méfiance de l'autre et de bannir la haine et les préjugés.

- Marseille Espérance édite un calendrier intercommunautaire tous les ans, organise un gala annuel chaque fin d'année et un forum tous les deux ans.





Contact : Secrétariat de Marseille Espérance 24, rue Montgrand - 13006 MARSEILLE

Tel : 04 91 55 00 78 Email : marseille-esperance@marseille.fr





Transmis le Avr 23, 2006 - 10:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Dialogue Inter-religieux - DIRE AVIGNON





Contact : https://villeneuvelesavignon.catholique.fr/partager-reflechir/dialogue-inter-religieux/

Buts de l’association :



« L’association DIRE a pour but de réunir toutes les personnes issues des religions : bouddhiste, chrétiennes, juive, musulmane et de traditions orientales, qui sont résolues à approfondir leur compréhension mutuelle et à apporter leur contribution à la construction d’un avenir de justice, de paix et de liberté » article 1 des statuts



Cette association existe depuis 1995, elle compte aujourd’hui une quarantaine de membres actifs.



Elle est ouverte à toute personne intéressée par le dialogue avec les autres traditions religieuses.



Responsable : Noëlle Bourgerie,

5 avenue Boccace – 84000 AVIGNON

Tél : 04 90 87 64 95

Direreligieux@aol

* * * * * * *



Les rencontres de DIRE ont pris la forme de
:




- tables rondes (plusieurs intervenants)

- exposés suivis d’un débat

- échanges libres entre les participants

- accueil mutuel dans un lieu de culte



Il y a eu aussi quelques moments festifs : contes, musique sacrée…



Des temps de prière ont été ouverts à ceux qui le voulaient, chacun selon sa tradition :

prières pour la paix dans le monde, pour la sauvegarde de la planète…



Chaque année, un calendrier des fêtes de chaque religion est édité, et propose un mot à méditer :

PAIX, ESPERANCE, PARTAGE, DIALOGUE, ENSEMBLE, LUMIERE, ECOUTE, RENCONTRE, S’ACUEILLIR…



Des liens ont été tissés, quand l’occasion s’en présentait, avec d’autres associations locales, que nous remercions de leur collaboration ponctuelle :

la MJC de Champfleury, groupe d’Amitié islamo-chrétien, journées d’Aiguebelle, liste non close…

* * * * * * *



DIRE AVIGNON - Thèmes des rencontres depuis 1995
:




1996 : Vivre sa foi en famille

Le jeûne



1997 : La réconciliation entre croyants

Après la mort



1998 : Abraham

Les fêtes dans les différentes religions

Bouddhisme et shintoïsme



1999 : Les rites et leur sens



2000 : Le pardon

Transmission de la foi dans la famille et la société

L’église apostolique arménienne

La religion orthodoxe

La Parole, dans le judaïsme



2001 : Sommes-nous maîtres de la vie et de la mort ?

Le croyant et la limitation volontaire des biens de consommation en vue du partage

Saint Jean de la Croix, vu par un bouddhiste



2002 : Responsabilités du croyant face au partage, à l’amour, à la paix

Place de la femme dans les religions

Saint Séraphin de Sadov, un saint pour notre temps

L’esprit de Gandhi souffle sur Assise

L’œ*****énisme dans la tradition musulmane

Chrétiens et musulmans, de quoi parlons-nous ?



2003 : Obéissance et liberté religieuse

La femme dans les religions et le sens du mariage

Morale et pratique religieuse

Fêtes de l’année juive

Les Eglises Evangéliques et de Pentecôte

Quel Islam en France



2004 : Les rites de l’initiation

Rôle de la femme dans la société

La conversion

Le bouddhisme

Qui est Jésus pour les musulmans ?



2005 : Jésus pour les juifs et les chrétiens

La laïcité

Les fondements de la personne pour un chrétien

Visite d’un cimetière, avec présentation des rites

La mort, et après ?

Le don de soi dans les spiritualités musulmane et chrétienne



2006 : Le chemin intérieur de guérison

Les religions ont-elles quelque chose à dire sur la sauvegarde de la planète ?

Comment vivons-nous les critiques et gestes hostiles à nos religions ?

L’eau, source de vie

La fête de Kippour

Le pardon

Qui est Muhammad pour les chrétiens ?



2007 : Muhammad (suite)

Comment parler de Dieu en prison ?

Qui est mon frère ?



2008 : Que transmettre ? comment ?

Les religions face au défi de la violence

Notre foi nous aide-t-elle à vivre les épreuves ?

Transmis le Avr 22, 2006 - 11:06 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Institut International de la Pensée Islamique IIIT France


Cycle de Séminaires 2006 :
Statut de la personne dans la pensée islamique contemporaine

Troisième séminaire :


« Statut de la famille en islam, dans les traditions, les sources et face aux défis contemporains »


Avec la participation de :
Ahcène ZAHRAOUI, Hafedh JOUIROU


Samedi 29 avril 2006 à 14H00


Au nouveau bureau de l’institut situé au
9-11 Avenue Michelet 93400 Saint Ouen
Métro n°13, arrêt Carrefour Pleyel, Sortie BD Ornano



Entrée libre, confirmation obligatoire.
________________________________________________________
TEL : (+33) 01.40.10.24.46 – FAX : (+33) 01.40.10.24.47
E. mail : iiitfrance@iiit.org - Site Internet : www.iiitfrance.net







Transmis le Avr 14, 2006 - 12:03 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Conseils interreligieux de la CMRP en Afrique, contre le SIDA des enfants.


Le SIDA reste un problème mondial. Plus de quarante millions d’individus sont affectés par la maladie ; rien qu’en 2005, cinq millions de personnes en sont mortes et il y a eu plus de trois millions d’infections nouvelles. Plus de 70 % des séro-positifs sont en Afrique, continent où se trouvent la plupart des enfants que cette pandémie a rendus vulnérables ou qui en a fait des orphelins.


Transmis le Avr 10, 2006 - 12:10 PM Suite du texte (3995 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflits

CONFERENCE VENDREDI 24 MARS 2006

Salle des Fêtes de DIEULEFIT à 20 heures 30


OUI A LA PAIX
NON AU FONDAMENTALISME RADICAL


par Ghaleb BENCHEIKH
Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix , CMRP – France


et Jean DUMAS
Pasteur, membre du Conseil de la Conférence pour la Paix.



Ghaleb BENCHEIKH, docteur ès sciences, est également de formation philosophique. Outre la présidence de la Conférence des Religions, il est l'animateur de l'émission Islam sur France 2 le dimanche matin.
Il est l'auteur de "La laïcité au regard du Coran " (Presses de la Renaissance), de "Alors, c'est quoi l'islam " (même éditeur), et "l'Islam et le judaïsme en dialogue ", avec Philippe Haddad (L'Atelier).


Jean DUMAS, pasteur retraité à La Paillette-Montjoux, a été responsable du dialogue oecuménique au plan régional. Il a co-animé un Centre Oecuménique à Lille.
Membre actif au sein de la Conférence des Religions, il a dirigé un travail collectif sur "nos fondamentalismes ". Il est l'auteur de "l'Arc-en-ciel des religions" (chez Labor et Fides).



Eglise réformée du Pays de Dieulefit



Transmis le Mar 20, 2006 - 12:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Invitation du
Cercle de Prière et de recueillement pour la Paix



Les réunions de ce Cercle de prière ont lieu environ une fois par trimestre.

Après avoir fait connaissance les uns des autres et échangé nos réflexions, nous prenons un temps de silence de vingt minutes, durant lequel nous prions ou nous tenons recueillis, chacun selon son mode habituel de prière ou de recueillement.
Puis nous partageons de nouveau quelques réflexions avant de nous séparer.


Nous vous convions à la
PROCHAINE REUNION
Venez avec des amis ; sans inscription préalable,

DIMANCHE 5 MARS 2006

de 18h à 19 heures à la Salle Béthanie, rue du Grenier sur l'Eau
qui donne sur le 13 rue de Pont Louis Philippe, PARIS 4e
( M° St Paul, Hôtel de Ville ou Pont Marie -
Parking Baudoyer ou Cité Internationale des Arts)

Pour tout renseignement complémentaire :
Père Higoumène Barsanuphe - tel : 01 34 61 86 81
ouv@club.fr







Transmis le Fév 24, 2006 - 11:54 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflits

Communauté Sant'Egidio


MARCHE POUR LA PAIX


Dimanche 1er janvier 2006

PAIX SUR TOUTES LES TERRES – "Pacem in terris"



A l'occasion de la journée mondiale pour la paix,
la Communauté Sant'Egidio organise une marche pour rappeler toutes les terres qui, au Nord et au Sud du monde, attendent la fin de la guerre, "mère de toutes les pauvretés".

LA MARCHE PARTIRA A 17H DU PARVIS DE NOTRE DAME
Si vous souhaitez participer à la marche pour la Paix ou vous renseigner sur son organisation, n'hésitez pas à nous contacter :
Communauté Sant'Egidio : 01 40 29 97 70
Email : santegidio@aol.com
www.santegidio.org



Transmis le Déc 31, 2005 - 12:33 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Paroisse Saint Léon



DIALOGUE INTER-RELIGIEUX
ET RENCONTRE DES MONOTHÉISMES


>
Conférence à 20h30, à la chapelle (accès par la cour)
11 place du Cardinal Amette. 75015 PARIS
Entrée libre


Découverte de l’Islam


par Monsieur Ghaleb BENCHEIKH

Président de la
Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.
Présentateur de l’émission « Islam »
le dimanche matin à 8h45 sur France 2.

mercredi 4 janvier






Transmis le Déc 26, 2005 - 06:29 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

INSTITUT de SCIENCE et de THÉOLOGIE des RELIGIONS,
21 rue de la Fonderie - 31000 TOULOUSE,

Tél : 05.61.36.81.22 - Fax : 05.61.36.81.08
E-mail : istr@ict-toulouse.asso.fr
Site : ict.iscam.net/istr



COLLOQUE
De l'Occitanie à Al Andalus
Aux carrefours des religions
Les samedi 28 et dimanche 29 janvier 2006


Vendredi 27 janvier 2006, 20h30


Le colloque sera introduit par un concert par l’ensemble musical Mosaïca,
« Entre Atlas et Pyrénées, musiques occitanes, berbères et arabo andalouses, en confluence »
En partenariat avec Dickinson College en France,
à l’Institut Catholique de Toulouse, 31, rue de la Fonderie.
Prix : 10 euros, (5 euros pour étudiants et demandeurs d’emploi, avec justificatifs).
(règlement du concert sur place)

Samedi 28 janvier 2006, matin


09h00-9h30 : accueil

09h30-9h45 Ouverture du colloque

Par Bernard Ugeux, directeur de l’ISTR

09h45-10h15 « Occitanie – Al Andalus aux croisées de l’Histoire »

Par Robert Mosnier, Membre de l’Académie du Languedoc (Publie des recherches en Histoire), (Toulouse).

10h15-11h00 « Les Occitans dans la Reconquista »

Par Jordi Passerat, Historien, enseignant à la Faculté de Théologie, directeur du Collège d’Occitanie (Toulouse).

11h00-11h15
Pause.
11h15-12h00 « Le proche et le lointain dans la littérature occitane »

Par Alem Surre-Garcia, Ecrivain (Toulouse)

12h00-12h30
Dialogue entre la salle et les intervenants du matin.
REPAS

Samedi 28 janvier 2006, après-midi


14h30-15h30 « Réflexions à propos de l’Espagne et des trois religions » .

Par Bartholomé Bennassar, Professeur émérite, (université de Toulouse-Le Mirail)

15h30-15h45 Pause.

15h45-16h45 « La conviviencia en Al Andalus au XIIè siècle : une question à revoir ? »

Par Christophe Picard, (Professeur d’histoire médiévale à Paris I)

16h45-17h45 « Les mozarabes, entre latinité et arabité ».

Par Cyrille Aillet , Docteur en histoire médiévale (Université
de Paris VIII).

17h45-18h30 « L’héritage esthétique musulman dans l’art chrétien du Moyen-Age français ».
conférence avec diaporama.
Par Georges A. Bertrand, ancien élève de l’Ecole du Louvre, docteur ès Lettres, écrivain et photographe, .

Dimanche 29 janvier 2006, matin


9h30-10h30 « L’ambivalence répulsion/fascination envers l’Islam chez Raymond Lulle (1232-1316), et la question des sources musulmanes de son œuvre ».

Par Hugues Didier, (Professeur à l’Université Jean-Moulin-Lyon).

10h30-10h45 : Pause.
10h45-11h45 « Les Tibbonides, dynastie de traducteurs hébreux, relayeurs de la culture gréco-arabe à l’Occident ».

Par Paul B. Fenton, (Professeur, Université de Paris IV, département d’Etudes arabes et hébraïques).

11h45-12h00 Communication de Hassan Aslafy,

sur un projet d’Institut européen « Occitanie Al Andalus » à Graulhet (Tarn).

12h00-12h30 Synthèse du colloque par Jean-Pierre Amalric,

professeur émérite de l’Université de Toulouse-le Le Mirail.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Colloque « DE L’OCCITANIE A AL ANDALUS »


Bulletin réponse
à retourner à ISTR – 21 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Nom : Prénom :
Adresse :



e.mail :

Association ou profession (facultatif) :

- Inscription : 40 €; 20 € pour les étudiants et les demandeurs d’emploi (justificatif obligatoire)
Règlement à joindre avec le bulletin d’inscription à l’ordre de l’ISTR





Transmis le Déc 21, 2005 - 11:17 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Paroisse Saint Léon

DIALOGUE INTER-RELIGIEUX
ET RENCONTRE DES MONOTHÉISMES



Conférence à 20h30, à la chapelle (accès par la cour)
11 place du Cardinal Amette. 75015 PARIS
Entrée libre


Le lotus ou la croix
Bouddhisme ou Christianisme


par Dennis GIRA


professeur à l’Institut Catholique de Paris
directeur adjoint de l’Institut de
Sciences et de Théologie des Religions


mercredi 14 décembre 2005






Transmis le Déc 08, 2005 - 06:51 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

LA FONTAINE AUX RELIGIONS


Invitation à la prochaine rencontre :

La Fontaine aux religions vous invite à une rencontre avec :


Anne-Sophie LAMINE,
sociologue, chercheuse au CNRS de Strasbourg,
auteur du livre : LA COHABITATION DES DIEUX, ( PUF 2004)
jeudi 15 décembre 2005 de 20h30 à 22h30, au Picoulet


Rez-de-chaussée du bâtiment central - 59, rue de la Fontaine au Roi - 75011 PARIS
Métro Goncourt, Couronnes ou Parmentier.


sur les enjeux de l'inter religieux hier et aujourd'hui


Programme :
45 minutes : présentation des enjeux de l'inter religieux à partir de son ouvrage.
45 minutes : discussion avec l'auteur.
30 minutes : discussions avec les participants sur « comment mettre en œuvre le dialogue inter religieux dans notre quartier ? »

Contacts :
Contact postal : c/o Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au roi 75011 Paris
Email : lafontaineauxreligions@wanadoo.fr





Transmis le Déc 01, 2005 - 07:18 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




Dans le cadre de la Vème Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC)



L’Institut catholique de Paris (ICP)
Institut de science et théologie des religions (ISTR)

et le

Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)


Vous invitent à une rencontre-débat sur le thème :


Chrétiens et Musulmans face aux défis d’aujourd’hui



Le Samedi 26 novembre de 14H30 à 18H


A l’Institut catholique de Paris
21 rue d’Assas Paris 6ème


Cette rencontre-débat comportera deux parties :

Une table ronde de 14H45 à 16h15 animée par Xavier Ternisien, journaliste :

Chrétiens et Musulmans face aux défis socio-économiques et aux enjeux spirituels en France aujourd’hui



Intervenants :



Mustapha Cherif
, ancien ministre algérien de l’enseignement supérieur

acques Turck, directeur du Service national de la vie sociale
(anciennement Commission sociale des évêques de France)

Khaled Bentounes, membre du CFCM et guide spirituel de la confrérie
Alawiya

François Bousquet, Institut de science et théologie des religions


Des ateliers de 16H45 à 18H



Atelier 1 : Chrétiens et Musulmans face à la société


Témoins :
Werner Burki, pasteur ERF, ancien aumônier général des prisons
Zuhair Mahmoud, directeur Institut européen des sciences humaines (IESH)

Animateur : Moncef Slifi, président de l’INSERD (Institut Euromed de relations internationales et de développement)

Atelier 2 : Chrétiens et Musulmans face aux discriminations

Témoins :
Beaudoin de Beauvais, curé à Trappes(78)
Myriam Bouregba, sociologue, vice-présidente du GAIC

Animateur : Mouna Mohamed Cherif, islamologue

Atelier 3 : Chrétiens et Musulmans face à la mondialisation

Témoins :
Anouar Kbibech, France Plurielle, FCCM
Paulette Martin, écrivaine, membre du GAIC

Animateur : Henri de la Hougue, ISTR

Atelier 4 : Chrétiens et Musulmans face aux défis de la solidarité

Témoins :
Rachid Lahlou, directeur Secours islamique
Michel Roy, Secours catholique

Animateur : Jean-Pierre Bacqué, secrétaire général GAIC

Atelier 5 : Chrétiens et Musulmans face à la violence

Témoins :
Younes Aberkane, président Terres d’Europe
Anne Thoni, pasteur, aumônier à l’hôpital Avicenne

Animateur : Saïd-Ali Koussay, président du GAIC

---------------------------------------------------------------------------------------
Bulletin d’inscription à retourner au GAIC 92 bis bd du Montparnasse 75014 Paris
Ou envoyer un courriel : sericf@wanadoo.fr
Ou téléphoner au 01 43 35 41 16
Entrée gratuite pour les membres du GAIC(sinon participation aux frais 5euros)

NOM Prénom
Adresse
Participera à la rencontre débat du 26 novembre à l’Institut Catholique
S’inscrit à l’atelier :
---------------------------------------------------------------------------------------









Transmis le Nov 12, 2005 - 12:43 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité

IIIT France - Institut international de la pensée islamique

INVITATION

Rencontre – Débat

« La laïcité au regard du Coran»

Avec

Ghaleb BENCHEIKH

(autour de son dernier livre paru aux Presses de la Renaissance, Paris, 2005)

Discutant :

Abderraouf BOULAABI
Directeur de l’ISSI


Samedi 10 Décembre 2005 à 14H00

Au bureau de l’institut situé au :
126 rue du Landy 93400 St Ouen
Métro n°13, arrêt Carrefour Pleyel, Sortie BD Ornano /i>

Entrée : libre
Confirmation obligatoire, places limitées


Contact : iiitfrance@yahoo.fr
Site Internet : www.iiitfrance.net






Transmis le Nov 04, 2005 - 10:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Dialogue interreligieux

Dans le cadre de la semaine Islamo chrétienne



Conférence
Mercredi 23 novembre à 19 heures


Salle des Célestines
« Vieux Lille »
Angle rue de Gand, rue des Célestines


L’Education à la Paix


Avec
Ghaleb Bencheikh , président de la CMRP France

Frédéric Verspeeten, président du Groupe Interreligieux Lillois pour la Paix

Soirée organisée par l’Antenne lilloise de la CMRP




Transmis le Nov 04, 2005 - 08:29 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


10ème Colloque Inter-Religions
A l’Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer


BP 1 - 22750 St Jacut de la Mer
tel : 02 96 27 71 19 – Fax : 02 96 27 79 45
e-mail : abbaye.st.jacut@wanadoo.fr.
Site web : www.abbaye-st-jacut.com

du vendredi 6 janvier (18h)
au dimanche 8 janvier 2006 (15h)


LA QUESTION DU MAL
Conférences.....Ateliers.....Tables rondes..... Echanges



INTERVENANTS :
- Jean-Yves CALVEZ,
jésuite, professeur au Centre Sèvres, Paris
- Philippe HADDAD, rabbin de la communauté juive des Ulis
- Ghaleb BENCHEIKH, musulman, président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
- Jean-Marc AVELINE, prêtre, directeur de l’Institut Catholique de Marseille, professeur de théologie des religions à l’Université catholique de Lyon
- Liliane APOTHEKER, juive, animatrice de rencontres inter-religieuses
- Mehrézia LABIDI MAIZA, musulmane, membre du Conseil d’Administration de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

Animateur :
- Bernard STEPHAN
, directeur général des Editions de l’Atelier


On a longtemps cru que le progrès de l’esprit humain pouvait éradiquer le mal. Les tragédies meurtrières du XXème siècle démontrent le contraire. Comment expliquer cette permanence du mal ? Résulte-t-il des structures de la société ou de la méchanceté intrinsèque de l’homme ? Peut-on réellement combattre le mal et devenir meilleur ?
Les religions monothéistes ont toutes abordé ces questions. Comment les croyants de chacune des traditions affrontent-t-ils le mal ? Comment Dieu peut-il le laisser perdurer ? Quelle est, en définitive, la responsabilité de l’homme ? Est-il condamné à faire le mal à cause de son péché ? Peut-il choisir entre le bien et le mal ?


Juifs, chrétiens et musulmans apportent leurs positions et en débattent.



DEROULEMENT DU COLLOQUE


VENDREDI 6 JANVIER 2006

18 h 00 Accueil des participants
19 h 00 Repas d’entrée en Shabbat
20 h 30 Veillée :
« La foi : expressions artistiques par le chant, l’art et la poésie »


SAMEDI 7 JANVIER 2006
9 h 15 Ouverture du Colloque par Père André LOISEL, représentant l’Evêque de St Brieuc
9 h 30 Présentation des journées par Bernard STÉPHAN
10 h 00 La question du mal, selon la Bible et le Coran
Lecture et interprétation de textes bibliques et coraniques
Jean-Marc AVELINE, Mehrézia LABIDI MAÏZA, Liliane APOTHEKER
11 h 30 Débats et échanges avec la salle
12 h 00 Déjeuner
14 h 00 La question du mal, selon les penseurs de diverses traditions
Philippe HADDAD, Jean-Yves CALVEZ, Ghaleb BENCHEIKH
Geneviève COMEAU initiera le débat après chaque intervenant.
17 h 30 Pause

18 h 00 Temps libre ou Eucharistie pour ceux qui le désirent
19 h 00 Dîner
20 h 30 Veillée : 10 ans de Colloques Inter-Religions
en paroles, en images, en témoignages

DIMANCHE 8 JANVIER 2006
9 h 00 Nos existences confrontées à la question du mal
Ateliers avec des témoins (aumônier de prison, magistrat...)
10 h 15 Pause
10 h 30 Débat général en plénière
12 h 00 Déjeuner
14 h 00 Évaluation et prospective
15 h 00 Clôture du Colloque


TARIFS
animation : week-end complet 34 €uros / personne ou 51 €uros / couple
participation à une seule conférence 15 €uros / personne ou 22,50 €uros / couple
pension complète pour la totalité du week-end : 78 €uros (+ option draps : 6 €uros)
restauration seule Déjeuner 14 €uros Dîner 11 €uros
Demi-tarif pour jeunes ou personnes à ressources réduites. Nous contacter.





Transmis le Nov 04, 2005 - 08:12 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


INVITATION



L’association GIP78 /SQY (Groupe Interreligieux pour la Paix/St Quentin en Yvelines)
affiliée à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (avec statut consultatif à l’UNESCO)
vous invite à participer en tant qu'habitant d’une commune de la Ville Nouvelle ou avoisinante,
à une conférence-débat sur le thème :


VIVRE ENSEMBLE AVEC DES MUSULMANS

Coexistence, tolérance, reconnaissance ?


avec GHALEB BENCHEICK

présentateur de l’émission ISLAM sur Fr 2
et auteur de La laÏcité au regard du Coran


le lundi 7 novembre à 20.30h
Maison de Quartier de la Villedieu à Elancourt
en face du Gymnase Chastagnier






Transmis le Nov 01, 2005 - 10:40 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Paroisse Saint Léon



DIALOGUE INTER-RELIGIEUX
RENCONTRE DES MONOTHÉISMES



Conférence à 20h30, à la chapelle (accès par la cour)
11 place du Cardinal Amette. 75015 PARIS
Entrée libre



REGARDS SUR L'HINDOUISME


par madame Evelyne MARTINI


agrégée de Lettres Modernes
inspecteur d’Académie
DEA de Sciences des Religions


jeudi 17 novembre






Transmis le Oct 26, 2005 - 06:20 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

LA CONFERENCE MONDIALE DES RELIGIONS POUR LA PAIX
CMRP- France
LA PAROISSE St.LÉON


LES LEÇONS DU DIALOGUE INTERRELIGIEUX



JEUDI 1 DECEMBRE 2005
de 20h.30 à 22h.30
11 place du Cardinal Amette 75015 Paris
(métro La Motte-Piquet Grenelle)

Débat dirigé par Ghaleb Bencheikh Président de la CMRP.



Mgr Michael Fitzgerald

Président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux

Professeur Hmida Ennaifer
Professeur de théologie musulmane à l'Université Zitouna
de Tunis

Marc Raphaël Guedj
Ancien Grand Rabbin de Genève
Président de la Fondation Interreligieuse "Racines et Sources"


Entrée libre, et libre participation aux frais



Secrétariat de la CMRP – 8 bis rue Jean Bart 75006 Paris * Tel./Fax 01 46 33 45 39
Courriel : cmrp.france@liberysurf.fr




Transmis le Oct 19, 2005 - 08:00 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CULTURE DU DIALOGUE
EN FRANCE ET EN TURQUIE : QUELS PROJETS POUR AUJOURD'HUI ?

Mercredi 30 novembre 2005
9 heures – 18 heures
Maison de l’UNESCO

7, place de Fontenoy - Paris 7ème



Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au
Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)
92 bis boulevard du Montparnasse, 75014 Paris

Tél/Fax : 01 43 35 41 16
Courriel : gaicf@wanadoo.fr



Problématique :
Aujourd'hui, certains qui sont prisonniers de convictions sectaires, rêvent d'un "choc des civilisations" qui, espèrent-ils, ferait triompher leur vision du monde. En fait, cela entraînerait de dangereuses confrontations entre les peuples.
Il paraît au contraire essentiel et urgent de favoriser et de développer le dialogue entre les cultures et les religions, facteur de paix, de sécurité et d'harmonie dans le monde. Et, dans ce but, il faut promouvoir une "culture du dialogue". C'est ce que veulent faire le Groupe d'Amitié islamo-chrétienne (GAIC) en partenariat avec les associations des « Amis de l'hebdomadaire La Vie » et de la « Conférence mondiale des religions pour la Paix », en confrontant les expériences française et turque en ce domaine. Ces associations organiseront le 30 novembre 2005, dans le cadre du Programme de dialogue interreligieux de l'Unesco, un colloque international sur le thème : " Culture du dialogue, en France et en Turquie : quels projets pour aujourd'hui ? " Des personnalités turques et françaises très compétentes dans des disciplines diverses apporteront leur contribution à cette réflexion collective.

La rencontre commencera par une interrogation : la laïcité favorise-t-elle ou non le dialogue ? Encore faut-il définir ce qu'on entend par laïcité dans chacun des deux pays. Pour cela, le colloque analysera la manière dont cette notion s'est imposée en France et en Turquie, il analysera son évolution au cours du temps. Il s'arrêtera enfin sur la situation actuelle pour discerner les richesses et les limites de la laïcité au regard du développement d'une culture de dialogue.

Dans un second temps, les participants au colloque débattront du rôle des religions par rapport à cette culture du dialogue. L'histoire et l'actualité montrent que celles-ci ne sont pas toujours facteurs de paix. Sont-elles prêtes néanmoins aujourd'hui à entrer en dialogue ? Si oui, dans quel but, à quelles conditions et dans quels domaines ? Cherchent-elles simplement à établir des relations de bon voisinage là où elles cohabitent ? Souhaitent-elles une collaboration interreligieuse dans un engagement social ? Sont-elles prêtes à aller au-delà dans une confrontation théologique ou, plus simplement, dans un partage spirituel ?

Enfin, de manière très concrète, le colloque voudrait contribuer à présenter des initiatives qui, en Turquie et en France, tout particulièrement, favorisent la promotion d'une culture de dialogue. Car, si dans notre monde globalisé, des motivations religieuses sont toujours invoquées pour provoquer et nourrir des conflits, des femmes et des hommes de bonne volonté estiment qu'au contraire, une attention plus aiguë et plus fine aux faits religieux et aux préoccupations sociales et spirituelles peuvent contribuer à favoriser la paix. On rejoint ainsi le programme de dialogue interrreligieux de l'Unesco qui s'est fixé pour objectif de promouvoir les contacts pacifiques entre les peuples et de favoriser le dialogue entre les différentes religions, traditions spirituelles et courants humanistes.



PROGRAMME JOURNEE DU 30 NOVEMBRE 2005



9h00 Accueil

9h15 Introduction :

09h45 – 11h15 : Comment la laïcité favorise-t-elle ou ne favorise-t-elle pas le dialogue ?
On rappellera les conditions dans lesquelles la laïcité est née en France et en Turquie, on analysera son évolution depuis sa création en s’appesantissant sur la situation actuelle, en en précisant les richesses et les limites en particulier dans le domaine du développement d’une culture de dialogue.

11h30 – 15h00
Avec une interruption entre 12h30 et 14h00 pour le repas.
L’histoire et l’actualité montrent que les religions ne sont pas toujours facteurs de paix. Souhaitent-elles que se développe aujourd’hui une culture du dialogue ? Si oui, dans quel but, à quelles conditions et dans quels domaines (relation de voisinage, engagement social, partage spirituel, réflexion théologique) ?

15h15 – 17h15 : Des initiatives qui favorisent le développement d’une culture du dialogue
Dans un monde globalisé où les conflits intra et interreligieux sont toujours présents, beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté estiment que les questions spirituelles méritent une attention accrue dans les efforts d’établissement de la paix dans l’esprit des hommes. Dans cette perspective, le programme de dialogue interreligieux de l’UNESCO s’est fixé pour objectif de promouvoir les contacts pacifiques entre les peuples et de favoriser le dialogue entre les différentes religions, traditions spirituelles et courants humanistes.
On examinera ici des expériences porteuses d’espoir en France et en Turquie.

Les rencontres interreligieuses (1/2 heure)
Les rencontres animées par la CMRP, la Fraternité d’Abraham, le GAIC… une initiative particulière, « La Semaine annuelle de rencontres islamo-chrétiennes »,

L’enseignement (1heure et demie)
La connaissance de l’autre commence à l’école, apprendre à connaître les religions et leur histoire est un moyen d’aider à la compréhension entre les hommes. Les progrès qui sont faits en ce qui concerne l’enseignement du fait religieux en France, la révision des livres de classe en Turquie, nous semblent favoriser le développement d’une culture du dialogue.

17h30 – 18h00 Conclusions



Transmis le Oct 04, 2005 - 11:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

" Le Courage d’un Humanisme de Paix "



Du 11 au 13 septembre dernier, la communauté Sant'Egidio a organisé à Lyon, la 19ème Rencontre Internationale pour la Paix à laquelle ont participé des représentants des religions du monde entier venus de 40 pays différents ainsi que des témoins laïcs.


Voici l ‘Appel de paix qui a été proclamé lors de la séance de clôture


Des informations sur le déroulement du programme sont accessibles à partir de l’adresse Internet : www.santegidio.org/fr/ecumenismo/uer/2005/intro.htm








Appel de paix


Nous, hommes et femmes de religions différentes, nous nous sommes retrouvés dans l’antique cité de Lyon pour prier, pour dialoguer, pour faire grandir un humanisme de paix. Nous rendons hommage à la mémoire de Jean-Paul II, qui a été un maître de dialogue et un témoin tenace de la sainteté de la paix. Nous sommes convaincus que, sans la paix, notre monde devient inhumain. Nous avons écouté le cri de tous ceux qui souffrent à cause de la guerre et du terrorisme. Nous nous sommes penchés, attentifs, sur nos traditions religieuses et nous y avons lu un message de paix. Nous avons prié pour la paix dans le monde.

C’est au nom de la paix que nous nous adressons à nos coreligionnaires, aux hommes et aux femmes de bonne volonté, à tous ceux qui croient encore que la violence améliore le monde. Et nous disons : il est temps que finisse l’usage de la violence ! La vie humaine est sacrée. La violence humilie les hommes et discrédite la cause de celui qui l’utilise. Le monde est fatigué de vivre dans la peur. Les religions ne veulent pas de la violence, de la guerre, du terrorisme. Nous le disons avec force à tous les hommes !

Nous déplorons la destruction des lieux de culte, de quelque communauté que ce soit : les mosquées, les églises, les synagogues, les temples. Les symboles de la foi de l'autre ne doivent pas être piétinés, parce qu'ils rappellent à tous le nom saint de Dieu qui n'appartient pas aux hommes. Comme nous demandons le respect pour la vie humaine, nous le demandons aussi pour les lieux saints de la vie spirituelle.
La paix est le nom de Dieu. Dieu ne veut pas l’élimination de l’autre. Dieu éprouve de la compassion pour ceux qui souffrent sous les coups de la violence, du terrorisme, de la guerre. Celui qui se sert du nom de Dieu pour affirmer un intérêt partisan ou pour légitimer la violence, avilit la religion. Aucune guerre n’est jamais sainte. L’humanité ne s’améliore pas avec la violence et la terreur.

Les religions enseignent que la paix du cœur est décisive. Dieu la donne à celui qui croit en Lui. Notre ferme espérance est que la paix, don de Dieu, s’étende à tous les hommes et femmes, embrasse tous les peuples de la terre, arrête la main des violents et fasse échouer les projets de terreur. Pour cela, nous avons prié à Lyon.

Nous avons aussi constaté combien les douleurs du monde sont nombreuses. L’humanité est encore très loin d’avoir réalisé les objectifs du Millénaire, abattre la pauvreté, assurer le droit à la santé, à l’eau, à la sécurité de la vie, à être libéré de la faim. Ceci est très grave ! Notre monde reste marqué par des pauvretés désespérantes. C’est une constatation douloureuse que nous manifestons, très préoccupés, aux responsables politiques. Nous nous faisons les interprètes de la désespérance et des besoins de millions de pauvres de la terre. Nous demandons une plus forte concentration d’énergies et de ressources pour rendre le monde du XXIe siècle moins pauvre et plus humain.

La paix et la justice favorisent l’avènement d’un monde meilleur. La voie de la paix est le dialogue. Loin de nous laisser sans défense, le dialogue nous protège ; il transforme l’étranger en ami ; il rend possible le travail en commun pour lutter contre la pauvreté et tout mal.

A Lyon, nous avons vécu un dialogue franc, éclairé par l’esprit religieux de la prière. Nous avons dialogué entre représentants des différentes communautés religieuses et avec les humanistes de notre temps. Ont émergé les différences profondes entre religions et cultures. Le monde, bien que globalisé, n’est pas devenu uniforme. Mais il est devenu clair qu’il y a un destin unique. Il est temps de travailler ensemble avec courage pour un humanisme capable de construire la paix entre les peuples et les individus. L’objectif n’est pas l’affirmation de l’un ou de l’autre, mais de réaliser une civilisation dans laquelle on vit ensemble. L’art du dialogue est la voie patiente pour construire cette civilisation du vivre ensemble.

Que Dieu accorde au monde, à chaque homme et à chaque femme, le don merveilleux de la paix!

Lyon, le 13 septembre 2005


Transmis le Sept 19, 2005 - 10:40 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix


Journée internationale de la paix (21 septembre)



En 1981, l’Assemblée générale a déclaré que le jour d’ouverture de sa session ordinaire en septembre « serait officiellement proclamé Journée internationale de la paix et observé comme telle et qu’il serait consacré à la célébration et au renforcement des idéaux de paix tant au sein des nations et des peuples qu’entre ceux-ci » (résolution 36/67).


Transmis le Sept 13, 2005 - 12:00 AM Suite du texte (1299 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité


LA LOI DE SEPARATION DES EGLISES ET DE L'ETAT
DU 9 DECEMBRE 1905


JEUDI 29 SEPTEMBRE 20H 30
salle de l’antichambre de l’Hôtel de Ville d’Avignon

La loi du 9 décembre 1905 : Statu quo, Mutations, Alternatives ?
avec Bruno Etienne,


politologue, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence (IEP),
directeur de l’Observatoire du Religieux de l’Université d’Aix- Marseille III.


L’Association A.O.C Action Ouverture Culture (Temple St Martial )
sera honorée de votre présence. Tel 04 90 27 16 37
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤



LA LAÏCITE EN FRANCE


VENDREDI 7 OCTOBRE 20H 30
Amphithéâtre de l’école d’art, rue Violette. Avignon.

Dieu peut-il se passer de la République ?
avec Franck Frégosi et Michel Bertrand


Franck Frégosi , docteur en sciences politiques, chercheur au laboratoire Société Droit et Religion en Europe (SDRE) de l’université Robert Shuman ( Strasbourg III) associé au CNRS.
Michel Bertrand, docteur en théologie, professeur de théologie pratique à l’Institut Protestant de Théologie (IPT) de Montpellier.



L’Association A.O.C Action Ouverture Culture (Temple St Martial )
sera honorée de votre présence. Tel 04 90 27 16 37





Transmis le Sept 12, 2005 - 02:00 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


3e Journées de l'Interdépendance
à Paris du 10 au 12 septembre 2005



Dimanche 11 septembre 2005, 14h30 , Opéra Bastille,
débat présidé par Jack Lang, sur " L'art et la culture au coeur de l'interdépendance",
suivi par un concert (jusqu'à 19h30)

Lundi 12 septembre 2005, 17h-19h, Hôtel de Ville de Paris,
Conférence "Mondialisation et interdépendance culturelle"



Inscriptions : idayinvitation@yahoo.fr



Le message de fraternité
du Mouvement des Focolari


La riposte au terrorisme passe par un engagement en faveur du dialogue, de la solidarité et de la fraternité. Tel est le message de la Journée de l'Interdépendance dont la 3e édition se tiendra à Paris du 10 au 12 septembre 2005. Le Mouvement des Focolari participe activement à l'événement.



" Il ne suffit pas de dire non à la guerre ; il faut construire une alternative " : c'est cette conviction qui a amené le politologue américain démocrate Benjamin Barber - suite aux attentats à New York le 11 septembre 2001 - à créer une Journée de l'Interdépendance. Avec pour objectif fondamental : les défis mondiaux de la guerre et du terrorisme ne peuvent être affrontés isolément ; il y a nécessité d'unir nos volontés et d'œuvrer ensemble au-delà des clivages politiques et religieux.

Lors de la 1re journée à Philadelphie (USA) en 2003, la fondatrice du Mouvement des Focolari, Chiara Lubich - membre du comité fondateur - avait envoyé un message vidéo et l'an dernier lors de la 2e Journée (à Rome) elle avait été invitée à donner son témoignage et l'expérience des Focolari.

Parmi les intervenants de cette année, on note Michel Rocard (ancien Premier ministre), Bertrand Delanoë (maire de Paris), Jack Lang (ancien ministre de la Culture), Bernard Kouchner (ancien ministre de l'Action humanitaire), Serge July (directeur du journal Libération), Jean Daniel (fondateur du Nouvel Observateur).

Chiara Lubich sera représentée par Liliana Cosi qui interviendra lors d'une table-ronde animée par Jack Lang à l'Université Américaine de Paris le samedi 10 septembre.

• Plus d'informations sur le site internet des Focolari www.focolari.asso.fr et sur le site (en anglais) de la Campagne de citoyens pour la démocratie www.civworld.org




Contact Presse : Alain Boudre – Tél : 06 07 89 16 60



Transmis le Sept 09, 2005 - 12:19 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Amitié Judéo – Musulmane de France



Invitation


Monsieur le Recteur
Dalil BOUBAKEUR



Monsieur Roger CUKIERMAN Monsieur Moïse COHEN
Président du CRIF Président du Consistoire


Monsieur Michel SERFATY Monsieur Djelloul SEDDIKI
Président de l’A.J-M.F Co-Président de l’A.J-M.F.

Le BUREAU de L’A.J-M.F.

Ont le plaisir de vous inviter à la soirée festive d’accueil du « BUS DE L’AMITIE »

Le jeudi 21 juillet de 18h30 à 21h30
sur l’Esplanade du Trocadéro



Le « BUS DE L’AMITIE » stationnera sur l’Esplanade du TROCADERO, près des fontaines



Transmis le Juil 21, 2005 - 05:16 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité




L’INSTITUT INTERNATIONAL DE LA PENSEE ISLAMIQUE
IIIT France



En partenariat avec

L’Institut sur l’Islam et les Sociétés du Monde Musulman (IISMM)

L’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)


Organise son 4ème congrès des chercheurs sur l’islam



L’IDENTITAIRE ET L’UNIVERSEL DANS L’ISLAM CONTEMPORAIN



SAMEDI 11 JUIN 2005
de 8H45 à 18H00



à l’Amphithéâtre de L’EHESS
105 Boulevard Raspail 75006 Paris
M° 12 : Notre-Dame des Champs ou Rennes

LES AXES DE LA JOURNEE :
- Place et enjeux de l’identitaire dans la littérature contemporaine sur l'islam
- Universel , humanisme et globalisation: de la quête du sens à la quête du pouvoir
- Identités collectives émergentes et reconnaissance
- Laïcité : gestion de l’identitaire et tentation universelle
- Les Processus de la Citoyenneté musulmane dans la perspective européenne

INTERVENANTS (Par ordre alphabétique):


Mohamed ARKOUN - Jean-Michel BARREAU - Jean BAUBEROT - Ghaleb BENCHEIKH -
Ahmed BOUBEKER - Houari BOUISSA - Jean-Louis BOUR - Marie-Laure BOURSIN -
Dounia BOUZAR - Alain GRESH - Mohamed KADARI -
Moussa KHEDIMELLAH - Stéphane LATHION - Pierre LORY-
Omero MARONGIU - Semra MERAL - Mohamed MESTIRI - Daniel RIVET -
Yazid SABEG - Nourredine SEOUDI –
Mallory SCHNEUWLY-PURDIE -
Ahsène ZERHAOUI.


Entrée libre, Confirmation recommandée


IIIT / France : 4, RUE GALVANI 75017 PARIS. TEL : (33) 0140102446 FAX : (33) 0140102447
E. mail : iiitfrance@iiit.org - Site Internet : www.iiitfrance.net






Transmis le Juin 01, 2005 - 01:00 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflits

CONSTRUIRE LA PAIX PAR LA COOPÉRATION PLURIRELIGIEUSE





L'ECRL (European Council of Religious Leaders) est le premier organisme pan-européen qui soit composé de responsables choisis dans les communautés ou les structures de toutes les religions implantées et reconnues sur le continent. Sa création est due à une initiative de membres du CA de la CMRP (Jacqueline Rougé et Michel Cardon) qui ont organisé la première réunion en mars 2002 à Paris. Comprenant actuellement une trentaine de membres, il est dirigé par l'Archevêque Gunar Stälsett assisté du Grand Rabbin Sirat et du Grand Mufti Mustafa Ceric et fait partie de la WCRP-Europe.

Le secrétaire général est M. Stig Utnem .







Le Conseil européen des responsables religieux pour la paix s’est réuni à Louvain (Belgique) du 7 au 10 novembre 2004.

Les membres du Conseil (European Council of religious leaders : ECRL) ont réitéré leur engagement à la coopération plurireligieuse pour une paix juste et pour la stabilité en Europe.

L’ECRL s’offre comme partenaire aux institutions européennes, convaincu qu’un tel partenariat est essentiel pour faire face aux défis que l’Europe doit affronter dans ses transformations actuelles.

Cette réunion du Conseil, était la troisième depuis sa fondation en 2002.

La capitale de la Belgique, Bruxelles, symbolise aujourd’hui pour bien des Européens et beaucoup de pays la nouvelle Europe en train de se construire. Au cours de la réunion, des responsables religieux de haut niveau appartenant à diverses traditions religieuses et provenant de nombreuses parties de l’Europe ont continué à

dialoguer. Les représentants d’institutions politiques responsables du maintien et du renforcement de la paix, de la démocratie et de la stabilité en Europe, telles que l’Union européenne, le Conseil de l’Europe, l’OTAN et le Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est, ont pris une part active à ce dialogue.



Une offre de partenariat

L’ECRL accueille avec satisfaction l’élargissement de l’Union européenne qui s’est réalisé le 1er mai 2004 avec l’entrée de dix nouveaux Etats membres. Des négociations sont en cours avec d’autres Etats en vue de leur adhésion. Parmi eux figurent des pays des Balkans ainsi que la Turquie, le premier qui ait une population en majorité musulmane. Cette transition apporte à la fois des défis et de nouvelles chances pour l’avenir. L’ECRL considère que, pour le succès de ce processus, l’Union européenne a besoin de partenaires dans la société civile. Le Conseil lui offre son partenariat et s’engage à travailler avec l’Union et ses institutions comme le prévoit une déclaration adoptée à cette réunion. L’ECRL noue entre les églises, les

mosquées, les synagogues, les temples et les gurudwaras d’Europe des réseaux qui transcendent les frontières nationales à travers toute la région et qui sont en relation avec le reste du monde.

L’ECRL presse l’Union européenne de mettre en place un mécanisme pour un dialogue effectif, ouvert et transparent avec les communautés de croyants, conformément à l’article 52 de sa nouvelle constitution. Ce mécanisme devrait être inclusif, participatif et non compétitif ; il devrait viser à aider l’Union à mieux comprendre les sentiments religieux dominants dans les diverses régions et les différentes traditions de l’Europe. Il devrait être un lieu d’échange d’idées et d’initiatives en vue de la paix et de la stabilité. L’ECRL est prêt à servir comme l’un des partenaires majeurs de cette entreprise.

L’ECRL condamne les actes de violence récemment commis en Europe, dont des assassinats, ainsi que tout acte de violence. La violence commise au nom de la religion est une violence contre la religion. Haïr au nom de Dieu, c’est haïr Dieu lui-même.



Symboles religieux

L’ECRL déplore l’interdiction des objets et symboles religieux tels que foulards islamiques, calottes juives, grandes croix chrétiennes et turbans sikhs dans les écoles publiques. L’ECRL estime que le port d’une tenue religieuse prescrite ne devrait être considéré comme une atteinte aux principes laïcs d’aucun Etat. L’ECRL estime qu’une telle interdiction menace la liberté individuelle de pratiquer sa religion et qu’elle est donc en contravention avec les droits humains universels.

Les membres de l’ECRL ont pris note avec inquiétude de la croissance de l’antisémitisme, de l’islamophobie et d’autres manifestations du racisme en Europe. L’ECRL soutient le travail du Centre européen sur le racisme et la xénophobie (EUMC) ; il recommande que toutes les communautés de croyants engagent des actions positives pour combattre le racisme, notamment par des programmes d’éducation et des échanges de jeunes.

Les responsables religieux de haut niveau des pays de l’Europe du Sud-Est avaient été spécialement invités à cette réunion de l’ECRL. Au cours de la rencontre, ils ont mené un dialogue actif en vue de marcher dans la voie de la vérité, de la justice et de la réconciliation dans leurs propres pays.



Réconcilier les Kosovars

L’ECRL encourage le Conseil interreligieux de Bosnie-Herzégovine et le Conseil interreligieux du Kosovo à poursuivre leur engagement de travailler à guérir les cicatrices laissées par la guerre et à construire une paix juste. Il y a là de profondes leçons à recevoir : les leçons amères qu’enseigne la brutalité des conflits ethniques récents ; les leçons d’espoir nées du courage avec lequel se forge une paix durable.

L’ECRL encourage de même les communautés de croyants et diverses autres parties en Bosnie-Herzégovine à contribuer à la mise en place dans ce pays d’une commission pour la vérité et la réconciliation.

L’ECRL encourage en outre la communauté internationale, en particulier le Conseil de l’Europe et l’UNESCO, à poursuivre leurs initiatives pour la reconstruction des monuments et sites religieux du Kosovo. Le Conseil invite ces organismes à étendre leur aide à la communauté musulmane de Serbie.

L’ECRL accueille aussi avec satisfaction la croissance et les progrès d’un réseau de responsables religieux de l’Europe du Sud-Est poursuivant le dialogue, l’échange d’expériences et la recherche des moyens de forger la paix, la stabilité et la sécurité dans toute la région.

____________________________________________



DÉCLARATION SUR LA SITUATION AU KOSOVO



Déclaration relative à la situation présente au Kosovo

Les frustrations et l’insatisfaction qui grandissent au sein des deux communautés serbe et albanaise du Kosovo ont été clairement perçues lors de la réunion du Conseil européen des responsables religieux/religions pour la paix.

Les responsables religieux de l’Europe du Sud-Est étaient présents ainsi que des représentants des institutions politiques de l’Europe et des personnalités européennes

invitées. Au terme de discussions approfondies, franches et fructueuses, l’ECRL est parvenu aux conclusions suivantes : la communauté internationale a été prise au dépourvu par la violence à caractère ethnique qui, en mars 2004, a fait de nombreuses victimes et causé la destruction de maisons et de sites religieux. Elle n’avait pas compris l’intensité des frustrations de la population, et elle avait manqué à son devoir de défendre les droits de la minorité. Une grave absence de progrès économique, un manque de direction politique claire et la pression exercée sur le groupe minoritaire ont contribué à cette situation.

L’ECRL reconnaît les souffrances passées de la population albanaise et les souffrances présentes de la population serbe.



Mobiliser les religieux

Le fait que seulement un petit nombre de réfugiés serbes et de réfugiés d’autres communautés non albanaises aient pu revenir continue d’être pour le Conseil un sujet de

grave préoccupation. Pour que soient créés le climat et toutes autres conditions nécessaires au retour des réfugiés et des personnes déplacées, il est essentiel que les Eglises et les groupes religieux, les communautés locales et les instituions internationales s’acquittent tous de leurs responsabilités.

L’ECRL réclame respect et protection de tous les droits humains, conformément aux principes démocratiques et au droit international, y compris les droits fondamentaux à la vie, à la liberté de se déplacer, à la justice, à la propriété, à l’emploi et à la dignité humaine.

L’ECRL note avec satisfaction les initiatives prises par la communauté internationale représentée par la Mission des Nations unies au Kosovo (UNMIK), par l’Unesco, par le Conseil de l’Europe et à travers les Institutions provisoires de gouvernement autonome (PISG) en vue de préparer la restauration des sites culturels et religieux endommagés en mars 2004 au Kosovo. Tout en comprenant la nécessité de définir le cadre de cette reconstruction, nous regrettons la longueur de ce processus qui a fait que rien n’a encore été réalisé sur le terrain. La frustration qui en résulte au sein de la communauté serbe est compréhensible, mais nous demandons que se rétablisse immédiatement la coopération entre toutes les parties et les communautés intéressées.

Les sites religieux sont des lieux de paix dotés d’un caractère symbolique sans équivalent pour le passé, le présent et l’avenir de chaque communauté de croyants et de la société tout entière. Reconstruire les sites islamiques et chrétiens qui ont été détruits par la guerre, la violence et la haine au cours des années récentes donnerait l’espoir au Kosovo d’un avenir commun dans lequel les minorités seraient bien accueillies et leurs droits protégés.

Le Kosovo a un besoin profond d’efforts interreligieux concrets manifestant un engagement pour la réconciliation. Pour y parvenir, l’ECRL recommande que soit immédiatement redonné vie à la Commission de travail du Conseil interreligieux du Kosovo aux niveaux local et régional avec la participation de représentants des Eglises et de la communauté musulmane afin d’identifier et de discuter des questions d’intérêt commun.



Les membres de l’ECRL appellent les responsables religieux du Kosovo à reconnaître et à affirmer notre responsabilité partagée devant Dieu et devant nos frères et sœurs de toutes les communautés. Nous sommes tous conscients de l’obligation morale que nous avons de travailler ensemble à l’établissement d’un nouveau climat de dialogue, de confiance mutuelle et de coopération sincère.





Transmis le Mai 31, 2005 - 11:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Ma prière, ta prière …



JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS

SE PARLENT ET SE CHANTENT


Le Rabbin Ryvon Krygier,
Le Père Bruno Lefèvre-Pontalis,
L’Imam Tareq Oubrou

Dialoguent sur le thème :


« Que signifie prier pour ma tradition ?»


Une chorale de chaque confession offrira,
entre les interventions, des chants liturgiques.

Mardi 7 juin 2005 à 20h30

Salle de théâtre de la paroisse Saint-Léon,
11, Place du Cardinal Amette - Paris 15ème

Métro : La Motte-Piquet Grenelle

Entrée Libre





Transmis le Mai 26, 2005 - 10:56 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxGroupe Inter-religieux pour la Paix 78 - 17 mars 2005
Equipe de Versailles-Le Chesnay


BILAN DES "PORTES OUVERTES DES RELIGIONS".



Dès sa constitution, l'équipe GIP 78 de Versailles-le Chesnay a organisé des "Portes Ouvertes des Religions" avec plusieurs objectifs :
- amener les différentes communautés religieuses à se rencontrer et à mieux se connaître,
- permettre à l'équipe GIP nouvellement constituée de s'éprouver dans une action commune,
- faire connaître le GIP, découvrir des personnes intéressées par son objectif et désireuses d'y participer.

Bien que le titre choisi fut "Portes Ouvertes", nous avons souhaité que ces temps d'ouverture ne soient pas seulement la visite d'un bâtiment, sur le mode des "journées du patrimoine", mais des rencontres entre communautés. D'où l'invitation, à une heure précise, avec un programme défini, pour "visiter un lieu de culte, découvrir ce que vit la communauté, rencontrer des croyants", comme le disaient les affiches.

Ces Portes Ouvertes se sont déroulées en 4 dimanches après-midi :
- le 28 novembre au temple protestant, avec 120 à 130 personnes,
- le 30 janvier à la synagogue, avec 350 à 400 personnes,
- le 13 février à l'église Ste Elisabeth, avec 120 à130 personnes,
- le 13 mars à la mosquée, avec 200 à 300 personnes.

Chaque communauté a organisé l'accueil dans son lieu de culte. A chaque fois, l'accueil fut chaleureux, organisé non seulement par les quelques personnes engagées dans le GIP mais par bon nombre de membres de la communauté.
Les visiteurs se sont répartis entre les différentes communautés, les catholiques étant naturellement les plus nombreux. Mais les autres communautés ont été plus présentes que s'en inquiétaient leurs représentants.
L'écho recueilli fut très positif et encourageant à renouveler des rencontres de cette sorte.
Plus de 80 personnes ont donné leur nom pour être tenues au courant des prochaines activités, certaines pour participer activement au GIP.

La publicité a été faite :
- par le canal des communautés religieuses,
- par la presse et la radio : Toutes les Nouvelles, Sources, Radio Notre Dame, Yvelines Radio, les journaux municipaux,
- par affichage : panneaux associatifs municipaux de Versailles et du Chesnay, commerçants, centres socio-culturels de Versailles (affichage accepté parce que la manifestation était inter-religieuse), vitrines des commerçants.
Ces différents média furent tous accueillants. A noter le très bon accueil que nous avons trouvé au journal "Toutes les Nouvelles" qui a consacré une page à un interview initial puis a annoncé et rendu compte de chaque rencontre.
L'information est passée principalement par les communautés religieuses, mais les autres moyens ont aussi eu de l'effet, soit directement, soit aussi sans doute pour rappeler l'événement ou donner de l'importance à une annonce passée initialement par la communauté.

En conclusion, on peut affirmer que le succès dépasse largement les espérances que nous pouvions avoir initialement. Tous les objectifs visés ont été atteints et nous sommes à la fois grandement encouragés à poursuivre et tenus de le faire.


Transmis le Avr 22, 2005 - 11:08 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

LE TOUR DU MONDE - LE TOUR DU MONDE - LE TOUR DU MONDE



LA FONTAINE AUX RELIGIONS
Vous invite à un


TOUR DU MONDE


Dans le quartier de Belleville

Balade dans l’Est parisien à la découverte de nos identités

à travers nos langues.


Le dimanche 15 MAI 2005,
de 15 à 19h

Rendez-vous Place de Belleville à 15h.



La population de notre quartier, qui s’étend de Belleville à Saint Ambroise et de Stalingrad au Père Lachaise, est très diversifiée : ethnies, cultures, langues, religions sont différentes. Notre quartier est un miroir du monde. Dans d’autres régions du monde, parfois proches de nous, la diversité peut engendrer des peurs et des violences. Ici, parce qu’il sait faire la place à la tolérance, ce raccourci d’humanité nous émerveille.

C’est dans cet état d’esprit que nous marcherons, les uns à côté des autres, les uns avec les autres, les uns vers les autres, dimanche 15 mai, à la découverte de nos langues

Marcher ensemble, c’est montrer que nous pouvons faire coexister nos différences.

Découvrir nos langues, sacrées et profanes, parlées, chantées, calligraphiées, récitées, psalmodiées, c’est aller à la découverte de nos cultures. Les langues, c’est tout simplement la vie, dans son exubérance et sa générosité.

Habitants du quartier, associations, commerçants, libraires, communautés religieuses,
tous et chacun,
participez au TOUR DU MONDE.




Itinéraire : de la Place de Belleville à la Maison des Métallos
Place de Belleville, Place Sainte Marthe, angle Buisson St Louis/J Louvel Tessier, avenue Parmentier, parvis de l’église saint Joseph, rue du Fbg du Temple, rue de l’Orillon, place devant le gymnase en haut de la rue de la Fontaine au Roi, avenue Parmentier, Maison des Métallos.


La Fontaine aux religions est un collectif informel d’individus, de groupes et d’associations soucieux de favoriser la rencontre inter religieuse et inter communautaire dans nos quartiers.
Contact :
Pierre-Olivier Dolino- c/o Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au roi 75011 Paris - le.picoulet@free.fr,
ou Patrice Obert- patrice.obert@paris.fr.



Transmis le Avr 10, 2005 - 06:04 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions-Laïcité

Le Collectif Interreligieux d’Orange
Membre de la conférence mondiale des religions pour la paix
Présente :

Nos religions
Face aux défis de la Modernité



Avec :

Pour la communauté Protestante
André GOUNELLE
Professeur honoraire de la faculté de théologie protestante de Montpellier.

Pour la communauté Catholique
Gérard LEROY
Professeur de Philosophie
Auteur de “ le salut au-delà des frontières ”

Pour la communauté juive
Jacques OUAKNIN
Ancien grand rabbin de Marseille

Pour la communauté Musulmane
Mehdi ZOUHGA
Imam à Marseille
Modérateur : Laurent BRODIN



Mardi 5 Avril 20h 30
Au Temple rue Pontillac à ORANGE
Libre participation aux frais



Transmis le Mar 19, 2005 - 11:38 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleFRANCE

Didier Paillard ,
maire de Saint-Denis, Conseiller général

Patrick Braouezec ,
Député, Président de Plaine Commune,
Conseiller municipal délégué aux relations internationales,

Pierre Quay-Thévenon
Maire adjoint,
Délégué à l'enseignement secondaire,

a municipalité,

Le Groupe Interreligieux pour la paix 93 >


vous invitent à la conférence :

Tensions intercommunautaires au collège
Avec Mehrézia Labidi-Maiza et Laurent Klein,
auteurs de « Abraham réveille-toi, ils sont devenus fous » (Editions de l’Atelier, 2004)



La rencontre sera animée par Bernard Reber,
Philosophe (CNRS – Université Paris V)

Jeudi 17 février 2005 à 19h30,
à Saint-Denis, Bourse du Travail, salle Marcel Paul,
9-11, rue Génin, 93200 Saint-Denis
Métro ligne 13 : Saint-Denis-Porte de Paris.



Contact : 01 43 52 38 08 ou 01 49 33 62 63
Mel : interreligieux.paix93@wanadoo.fr

GIP – 93 est affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
www.religionspourlapaix.org



Transmis le Fév 01, 2005 - 12:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleR E N C O N T R E S M E D I T E R R A N E E N N E S

Malika PONDEVIE 11, rue du Pontreau 85180
le Château d’Olonne - tél 02 51 21 05 49



Année Maïmonide
Andalousie des Trois Cultures



-16 février. Michel SERFATY, Rabbin, Universitaire, Président de l'association de l'amitié judéo- musulmane de France :
« dialogue interreligieux, nécessité ou effet de mode ?»
auditorium des Sables d'Olonne, avenue d'Anjou. 17 heures - 19 heures.

-18 février. Lecture poétique par Marie Geneviève LAVERGNE :
« éclats d'orient » de Charles d'ESTEVE.
Librairie Voyelles, rue Nationale. 19 heures - 20 heures 30.

-20 février. « Exposition » Eglise Notre-Dame.

-21 février. « Vernissage de l’exposition ». Hôtel de Ville des Sables d'Olonne. 17 heures 30.

-22 février. Café théo. « Échanges interculturels ».
Casino des Pins. 17 heures 30 - 20 heures.

-24 février « Colloque MAÏMONIDE. » En présence d'André AZOULAY, Conseiller du Roi du Maroc
Auditorium des Sables d'Olonne , Avenue d'Anjou. 14 heures - 20 heures.

-26 février. Café théo. « Échanges interculturels »,
café le Barysphère 9, Cours Dupont. 17 heures - 19 heures

-28 février. « Concert Enrico MACIAS », Ambassadeur pour la paix auprès de l'Unesco.
Palais des Congrès -les Atlantes- Sables d'Olonne. 20 heures 30.

-1er mars. Les Mots à la Bouche : « les Andalousies »,
bistrot le poisson à roulettes ,rue Saint-Nicolas, la Chaume. 19 heures.

Participation de l’espace culturel E. Leclerc d'Olonne sur Mer sur le thème de l'Andalousie durant cette période

Participation de la Bibliothèque des Sables d'Olonne.


Manifestation organisée par la Ville des Sables d’Olonne et les Rencontres Méditerranéennes. Avec le soutien de l'Unesco.



Année Maïmonide
Andalousie des trois cultures




Déroulement du colloque autour de trois points :


- Maïmonide : son oeuvre, son influence.

- Essor d'une pensée scientifique et philosophique
.
- Traductions de Tolède - rôle des Juifs et des Chrétiens -impact de ces traductions


pour en débattre :
Ahmed Djebbar
- Cité des Sciences - Ufr de mathématiques - Villeneuve D’Asq - Lille

Danièle Iancu - CNRS - Ecole pratique des Hautes Etudes - Nouvelle gallia judaïca - Montpellier .

Tony Levy - Centre d'histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales - CNRS - Paris.

ean Claude Pecker -. Collège de France - Paris

Joëlle Ricordel - Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales - CNRS - Paris.



Durée d’intervention, quarante cinq minutes -
Débat.



Transmis le Déc 29, 2004 - 10:58 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflitsInternational

DERNIERES INFORMATIONS DU SECRETAIRE GENERAL
(«Secretary General’s Update»)

Dr. William F. Vendley
15 avril 2004


La souffrance des hommes s’accroît tandis que la violence et l’injustice menacent la famille humaine de polarisation. Mais il existe des raisons d’espérer. Tout autour de la terre, des hommes et des femmes de foi -représentants du réseau mondial des Religions pour la Paix - mobilisent leurs immenses ressources d’ordre social et spirituel en vue de travailler ensemble pour le bien de tous. J’aimerais partager avec vous l’expérience des membres de Religions pour la Paix au Cambodge et en Ouganda, deux exemples du rôle vital que notre Organisation joue quotidiennement dans le monde.

EN OUGANDA

Les responsables religieux d’Ouganda demandent que cessent les violences; ils apportent leur aide aux enfants victimes de la guerre et du SIDA.

Au cours de ce qui a été qualifié de tragédie humaine, plus d’un million d’habitants de la région d’Acholi, au nord de l’Ouganda, ont dû s’enfuir de chez eux ; des milliers d’enfants ont été enlevés, et des civils sans nombre ont été massacrés. Il en est résulté de graves traumatismes, surtout pour les femmes et pour les jeunes.

Le Conseil interreligieux d’Ouganda (Religions pour la Paix), qui comprend des responsables de haut niveau de l’Eglise catholique, de l’Eglise épiscopalienne d’Ouganda, de Conseil suprême musulman ougandais et de l’Eglise orthodoxe ougandaise, s’est associé à l’Initiative des responsables religieux d’Acholi en vue de plaider pour que se termine un conflit qui dure depuis presque vingt ans. Leur première action commune officielle a été de publier un appel conjoint à la communauté internationale pour qu’elle exerce une pression sur le gouvernement ougandais et sur les rebelles.

S’adresser aux belligérants et mobiliser les leaders sur place sont les éléments clé de la stratégie du Conseil interreligieux d’Ouganda pour la solution du conflit. Pour y parvenir, une délégation comprenant trois représentants du Conseil, l’archevêque Odama, l’évêque Onono Onweng et le cadi Musa Khalil se sont rendus à Acholi. Ils y ont rencontré des acteurs de la société civile locale et fait un appel radiodiffusé aux belligérants pour qu’ils mettent un terme à la violence, particulièrement à celle qui s’exerce envers les enfants, les femmes et les autres non-combattants. La délégation a aussi rendu visite aux institutions religieuses qui fournissent une aide humanitaire aux groupes les plus vulnérables. Lors de sa visite à l’organisation «Soutien aux enfants» de Gulu, elle a rencontré des enfants qui avaient été enlevés et dont beaucoup avaient été victimes de graves abus. Certains de ces enfants sont très jeunes, car ils sont nés en captivité de mères violées ou contraintes au mariage par les rebelles. D’une manière à la fois symbolique et concrète, le Conseil interreligieux d’Ouganda et l’Initiative des responsables religieux d’Acholi ont fourni de l’aide à ces enfants, sans égard à leur appartenance tribale ou religieuse.

Cette visite du Conseil interreligieux dans une région en proie au conflit a eu un autre effet important : les responsables religieux locaux et les autres leaders de la société civile se sont engagés à suivre cet exemple et à lancer ensemble une campagne pour la solution du conflit.

AU CAMBODGE

Les responsables religieux du Cambodge travaillent à promouvoir la paix et à guérir les blessures tandis que le pays progresse vers la démocratie.

Le Conseil interreligieux du Cambodge, membre de Religions pour la Paix, est à l’avant-garde d’une action interreligieuse dynamique en vue d’aider à la reconstruction d’un pays dévasté par la guerre. Depuis la création du Conseil en 2002, les responsables de haut niveau bouddhistes, musulmans et chrétiens qui le constituent ont pris appui sur les impératifs moraux qu’ils ont en commun pour se saisir des défis urgents auxquels le pays est affronté. Le Conseil a gagné en stature et en crédibilité à partir de ses interventions lors de la marche vers les élections de 2003, étape critique du passage du Cambodge à la démocratie. Alors que les tensions s’aggravaient, le Conseil a mobilisé son réseau de responsables religieux et les a aidés à travailler ensemble pour éviter la violence qui avait marqué les élections locales de l’année précédente. Un geste décisif a été l’appel commun qu’ils ont diffusé tous ensemble en direct sur les ondes de Radio Free Asia pour l’unité du pays et pour un processus électoral sans violence. Ils ont tenu ensuite une réunion à haut niveau de responsables religieux, de leaders politiques et d’autres acteurs de la société civile dont le résultat a été l’envoi au gouvernement d’un message proposant diverses mesures pour que les élections se déroulent dans la paix.

La restauration des traditions religieuses interdites par les Khmers Rouges est essentielle pour que le Cambodge surmonte entièrement les blessures du passé. En janvier, une délégation pluri-religieuse du Conseil interreligieux a rendu visite à plusieurs communautés bouddhistes et musulmanes en leur apportant des livres et d’autres formes d’aide.

Le programme d’action du Conseil contient aussi des projets concrets pour remédier aux dévastations causées par la guerre en matière d’environnement. Pour lutter contre les effets à long terme de la déforestation, le Conseil a pris l’initiative de journées de plantation d’arbres, qui ont mobilisé des milliers de villageois et d’enfants des écoles. Le succès de cette opération a montré le potentiel d’une action interreligieuse menée à la base, dans ce pays caractérisé par sa diversité ethnique et religieuse. Le Conseil est à l’avant-garde, également, de ce qui est à faire en matière de SIDA ; il apporte une aide aux orphelins victimes des effets du SIDA et aux autres enfants vulnérables. Des plans sont en cours d’élaboration pour reproduire ailleurs ces deux actions vitales et pour leur donner plus d’extension.

Le Conseil interreligieux du Cambodge se préoccupe également d’identifier au sein des groupes religieux autochtones, des femmes influentes pouvant venir renforcer sa Commission des femmes, pour le suivi du soutien actif qu’il apporte au Programme de mobilisation des femmes dont la première réunion régionale s’est tenue à Phnom Penh en novembre 2003.

Il est réconfortant et encourageant de savoir que, malgré les conflits et les défis nombreux du monde actuel, les membres de Religions pour la Paix travaillent activement à la construction de la paix et à la promotion de la dignité humaine. Nous félicitons nos collègues de l’Ouganda et du Cambodge. Ils méritent que nous les soutenions.


Valerie A. Nash
Office of the Secretary General
Religions for Peace
777 United Nations Plaza
New York, New York 10017
Tel: (212) 687-2163, ext. 26
Website: www.wcrp.org


Transmis le Mai 07, 2004 - 12:12 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Chrétiens et musulmans appelés à la rencontre

Instauration d'une Semaine annuelle de rencontres islamo-chrétiennes


site de la Semaine de rencontres islamo-chrétiennes 2003
http://site.voilà.fr/Seric2003.

Quelle origine ?


C'est en 1997, au cours d'un colloque organisé par le Groupe d'amitié islamo-chrétienne qu'est née l'idée de travailler à l'instauration d'une " Semaine annuelle de rencontres islamo-chrétiennes. "
Après une étude de faisabilité effectuée en 1999, une semaine pilote a été réalisée dans l'Essone en 2000.




Transmis le Oct 03, 2003 - 07:05 PM Suite du texte (11338 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

GIP-93


Discriminations religieuses : antijudaïsme et islamophobie.

Lancement d'une enquête sur ce sujet dans une perspective interreligieuse au niveau départemental


Jeudi 02 octobre prochain à 20h00, à la salle St-Denis, 8 rue de la Boulangerie à St-Denis.

Groupe Interreligieux pour la paix 93

affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
mel : interreligieux.paix93@wanadoo.fr






Transmis le Sept 24, 2003 - 06:35 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Médiation, réconciliationInternational



DERNIERES INFORMATIONS DU SECRETAIRE GENERAL
Dr. William F. Vendley

21 février 2003

PROGRES DES EFFORTS DE PAIX DE LA WCRP AU LIBERIA

Le travail important entrepris par la Conférene Mondiale des Religions pour la Paix (WCRP) en vue de promouvoir la paix et la réconciliation en Afrique de l'Ouest vient d'enregistrer un progrès significatif. Alors qu'une guerre civile mortelle fait rage sur trois fronts et que des millions de réfugiés fuient vers les pays voisins, risquant d'y propager le conflit, une instance de dialogue entre la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (CEAO) et l'organisation dénommée Libériens Unis pour la Réconciliation et la Démocratie (LURD) s'est réunie du 5 au 8 février. Des membres des sections Sierra Leonaise et libérienne de la WCRP ont eu un rôle essentiel d'intermédiaires pour préparer cette rencontre à laquelle ils ont assisté à la demande de toutes les parties. Elle a permis de débloquer le processus de négociation entre le gouvernement du Libéria et LURD. La CEAO rencontrera ensuite le gouvernement libérien.


Transmis le Mar 18, 2003 - 11:26 AM Suite du texte (4242 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la PaixInternational


TABLE RONDE D’ISTANBUL SUR LA RECHERCHE EN MATIERE DE MANUELS SCOLAIRES



Au cours d’une conférence sur la Mondialisation, le Monde musulman et la Turquie, qui s’est tenue à Istanbul du 9 au 11 octobre 2001, le Professeur Lähnemann, directeur de la Commission permanente de WCRP sur l’Education à la Paix, a réuni une table ronde sur la présentation du christianisme dans les manuels scolaires utilisés en Turquie.

Les participants comprenaient des professeurs de la Faculté de théologie islamique de l‘Université d’Ankara et des représentants des Eglises chrétiennes en Turquie (arméniens, catholiques et orthodoxes).

C’était la première fois, ont-ils observé, qu’un travail interreligieux aussi concret était entrepris en Turquie. Ils se sont mis d’accord sur la nécessité d’améliorer les manuels turcs et ont manifesté l’intention d’associer à la révision de ces ouvrages les représentants des Eglises chrétiennes du pays.

Cette initiative fait partie d’un programme d’étude de plus grande envergure entrepris par les membres de la Commission permanente sur les manuels scolaires en matière de religion, qui comprend aussi l’analyse de la présentation de l’Islam dans les manuels européens.



Transmis le Fév 10, 2003 - 06:33 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et conflitsInternational


RENCONTRE DES RESPONSABLES RELIGIEUX EN MACEDOINE

Au cours de l’été et du début de l’automne 2001, la Conférence mondiale des Religions pour la paix a poursuivi son action tendant à réunir les responsables religieux de Macédoine en vue de les soutenir dans leurs effors pour calmer les tensions qui ont dominé le pays cette année.

Transmis le Fév 10, 2003 - 06:20 PM Suite du texte (1100 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

International

28 août 2001

La Conférence Mondiale et ses partenaires obtiennent un don pour leur initiative en faveur des enfants d'Afrique



La Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (“Religions pour la Paix”) et les organisations avec lesquelles elle est associée viennent de se voir attribuer une subvention initiale de dix millions de dollars des Etats Unis pour trois ans par la Fondation Bill et Melinda Gates en faveur du projet “Espoir pour les enfants d’Afrique” (Hope for African Children Initiative - HACI).

Une annonce publique sera faite le 19 septembre au siège des Nations Unies à New York lors de la session extraordinaire de l’Assemblée générale. L’HACI a pour objet de faire face à la situation tragique des enfants africains rendus orphelins par le SIDA, qui sont déjà douze millions. Aux côtés de Religions pour la Paix, HACI regroupe CARE, Save the Children, Plan International et la Société pour les femmes et le SIDA en Afrique. Le don reçu de la Fondation Gates permettra le lancement des opérations dans trois pays : l’Ouganda, le Kenya et le Malawi. D’autres concours financiers sont recherchés. Le Sénégal, le Cameroun et le Mozambique ont été identifiés comme prochains pays d’intervention.

Les travaux préparatoires ont commencé il y a un an, après l’approbation formelle donnée à cette initiative par le Comité exécutif de WCRP. Le financement initial étant maintenant acquis, le Secrétariat de la Conférence mondiale prévoit une nouvelle réunion du Comité pour décider des étapes suivantes ainsi que pour préparer la prochaine session du Coneil. Déjà, le Comité exécutif s’est engagé à tenir la réunion du Conseil en liaison avec une rencontre de responsables religieux africains pouvant centrer leur attention sur le sort des enfants victimes du SIDA.

Les préparatifs sont déjà bien avancés dans plusieurs Etats d’Afrique. Nos collègues religieux de l’Ouganda ont commencé à établir un nouveau conseil interreligieux qui demandera à être reconnu comme section locale de WCRP. M. Richard Blum, co-président de notre comité de soutien financier, leur a récemment fait rencontrer en Ouganda l’ancien président des Etats Unis Jimmy Carter. Le mois dernier, l’évêque luthérien norvégien Gunnar Stalsett, qui est l’un des présidents internationaux de WCRP, a procédé avec eux à des consultations approfondies et leur a présenté le ministre de la coopération norvégien. Des activités liées à l’opération HACI sont en cours également au Kenya et au Cameroun. Nous avons commencé, par ailleurs, à aider les groupes religieux du Mozambique à se doter d’un conseil interreligieux.





Transmis le Fév 03, 2003 - 06:50 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleInternational


LE PROGRAMME DES FEMMES MET EN ROUTE SON RESEAU MONDIAL



Une manifestation tenue le 19 juin 2001 au siège de la Fondation Ford à New York, en présence d’une assistance nombreuse a marqué le lancement par le Programme des femmes de Religions pour la paix du premier réseau mondial d’organisations religieuses féminines.
Ce réseau, qui compte déjà plus de 350 organisations appartenant à toute les grandes traditions religieuses dans toutes les parties du monde, fournit un lieu d’échange d’expériences et de projets ; il propose des instruments de formation et une information sur les événements à venir ; il encourage la mise en relations et la collaboration des croyantes.
La séance inaugurale comportait une table ronde sur “Les croyantes comme agents internationaux de la paix”. Présidée par Mme Azza Karam, directrice du Programe des femmes, cette table ronde incluait Mme Noeleen Heyzer, directrice de l’UNIFEM, Mme Carolyn Hannan, du Bureau du Conseiller spécial des Nations Unies pour les questions de genre et la promotion des femmes, Mme Amina Wadud, coordonnatrice des religions pour la paix au Comité international de coordination des femmes, Mme Nyaradazai Gumbonzwanda, responsable du programme d’UNIFEM pour l’Afrique de l’Est, l’Afrique centrale et la corne de l’Afrique, et Mme Judith Hertz, présidente de l’”Union of American Hebrew Congregations” pour les affaires interreligieuses.
Le Programme des femmes a présenté son livre - “La place d’une femme : le rôle public des croyantes” - dans lequel des femmes de sept grandes religions traitent de ce qui est impératif pour que les femmes exercent leurs responsabilités dans leurs traditions respectives.
“La place d’une femme” sera mis en vente à partir de juillet. On pourra aussi se procurer l’annuaire du réseau mondial des organisations religieuses féminines en s’adressant à Ingrid lemey, adjointe du Programme des femmes, au bureau de Religions pourla paix à New York. L’annuaire peut également être consulté sur internet :
www.religionsforpeace.org




Transmis le Jan 06, 2003 - 01:25 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Médiation, réconciliation

International
LA PAIX PAR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX

L’expérience de la WCRP en Sierra leone

Pendant sept années d’une guerre civile brutale, qui a commencé en 1991, des rebelles déclarant vouloir renverser le gouvernement corrompu du parti unique et instituer un régime électoral pluraliste ont mené en Sierra Leone des campagnes de terreur axées sur les populations civiles. Couper les mains des villageois faisait partie de leurs méthodes, de même que droguer les enfants-soldats qu’ils recrutaient dans les villages. Une force ouest-africaine de maintien de la paix - ECOMOG - a réussi à les tenir en respect, mais des combats intenses et incessants ont jeté sur les routes des centaines de milliers de réfugiés.



Transmis le Juil 24, 2002 - 11:45 PM Suite du texte (3822 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

EN FRANCE

Table ronde : Les religions dans la cité



Plus loin que l'interreligieux : vivre dans la cité, promouvoir l'éducation à la paix, faire face la violence.


Vivre dans la cité, les rapports entre municipalité et vivre ensemble sont divers. La municipalité peut-elle favoriser une meilleure connaissance des religions ?

Tel semble être en effet le pari de Marly-le-Roi, petite ville des Yvelines, où l'on n'a pourtant pas de problèmes particuliers de vivre ensemble.

Transmis le Juil 24, 2002 - 12:16 AM Suite du texte (7234 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable