Agenda, Publications de groupes régionaux

Jeudi 25 novembre 2021, Nantes : Conférence avec Dennis Gira, Dialoguer, une ascèse pour le XXIe siècle.

Samedi 27 novembre 2021 ; Paris 8e St Augustin : Charles de Foucauld, conférences et spectacle.

Angers, Dimanche 28 novembre 2021 : Invitation du CERDI, Centenaire de l'ascension d'Abdul Baha 1921-2021.

Mardi 30 novembre 2021, Paris 11e :Le grand remplacement, conférence débat organisée par la FIF

Vendredi 3 décembre 2021 : Au Vent des rencontres vous recommande Une Journée à Troyes sur les pas de Rachi.

Paris 8e et 6e: Charles de Foucauld frère universel, tous les mercredis-8e et tous les vendredis-6e, spectacle.

Du 20 novembre 2021 au 27 mars 2022 dans 18 villes de France : Arts de l'Islam, un passé pour un présent.


--------------------------------------------------------------------------------------------

A lire : le Bulletin d'octobre 2021 de l'association Tibhirine.(cliquer)>

le Bulletin d'avril 2021 de l'association Tibhirine.(cliquer)

le Bulletin de Decembre 2020 de l'association Tibhirine.(cliquer)

Nous vous recommandons des articles très intéressants à l'occasion du déconfinement dans:

le Bulletin de juin 2020 de l'association Tibhirine.


La Lettre du CERDI, de juin 2020.

Et les numéros précédents, en temps de confinement:
le Bulletin de mai 2020 de l'association Tibhirine.


l'Edition spéciale de la Lettre du CERDI ( Angers) sur le Coronavirus.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Voir tout les articles sur ce sujet.

Dialogue interreligieux

YVELINES : GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX -78




Plus que jamais, il est indispensable d'agir pour que la rencontre entre personnes de religions et de cultures différentes se fasse sur un mode apaisé. Dans cet esprit, le Groupe Interreligieux pour la Paix des Yvelines (GIP78) veut favoriser une meilleure connaissance et une meilleure compréhension mutuelles entre les différentes communautés religieuses et culturelles, pour qu'ensemble, au service de la société civile, leurs membres contribuent au développement des liens sociaux et à la préservation de la paix locale.

Le GIP78 voulant d'abord agir dans son environnement immédiat, il est organisé en équipes qui, dans chaque agglomération, cherchent à atteindre les objectifs de l'association en fonction des réalités locales. Actuellement, il existe une équipe locale pour l'agglomération versaillaise, orientée vers la rencontre des communautés juives, chrétiennes et musulmanes. Le GIP78 est prêt à aider toute personne ou tout groupe qui souhaiterait développer une "équipe GIP78" dans sa ville.

Un groupe d'adhérents s'est spécialisé pour répondre aux questions des jeunes sur le thème : "Vivre ensemble pour la Paix dans la Cité". Réunissant des juifs, des chrétiens et des musulmans, il intervient à la demande, à 3 voix, auprès des élèves, en particulier en 1ère et terminale.

Chaque trimestre, le GIP78 diffuse une information sur les manifestations inter-religieuses et interculturelles organisées, par lui ou par d'autres, dans l'agglomération versaillaise et à proximité. Les activités du GIP78 comprennent des réflexions à partir du dialogue inter-religieux, des conférences, des rencontres-débats, des "Portes ouvertes" des lieux de culte, des marches inter-religieuses, une chorale inter-religieuse, un cercle de lecture, etc... Le GIP78 est une association 1901. Il est indépendant des responsables des différentes religions mais il est soucieux d'entretenir des liens avec eux (organisation de rencontres sur le plan local entre responsables religieux).


Qui sommes-nous ?



Activités



Agenda des manifestations



Comptes-rendus de manifestations



Nous contacter

Site web :

gip78.fr

Page Facebook :

GIP78

Compte Twitter :

GIP78_


Transmis le Sept 13, 2021 - 11:42 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxExtrait de la Conférence du 25 mai 2021.
Un vrai dialogue interreligieux est-il possible ?

par Henri FOUCARD, administrateur de CMRP-France

Henri fait partie du Groupe Interreligieux pour la Paix du département des Yvelines (GIP78) qui est l'émanation locale de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, la CMRP. A ce titre Henri a été délégué par le GIP78 pour participer au Conseil d'Administration de la section française de la CMRP.

Les termes utilisés
Henri commence par reprendre les mots du titre de son intervention : « Un vrai dialogue interreligieux est-il possible ? »

D'abord le mot dialogue. On peut parler d'une culture du dialogue et de la rencontre. Une citation du pape François "La vie est l'art de la rencontre même s'il y a tant de désaccords dans la vie"1.....

Transmis le Juil 31, 2021 - 08:29 PM Suite du texte (10051 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux





Janvier 2021






Vendredi 1er janvier 2021 - Fête catholique : Ste Marie, Mère de Dieu.
Journée mondiale de la Paix. Prière pour tous les peuples opprimés par la guerre.


Vendredi 1er janvier 2021 - Fête shintoiste : Nouvel an japonais.


Dimanche 3 janvier 2021 - Fête catholique et protestante : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem, guidés par l'étoile, pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toutes les nations.


Mardi 5 janvier 2021 - Fête sikhe : Naissance de Guru Gobind Singh.
Le Gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Avant son décès, il déclare close la succession des gourous humains et lègue l’autorité spirituelle au Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Mercredi 6 janvier 2021 - Fête orthodoxe : SainteThéophanie du Seigneur ( 19 janvier en calendrier julien )
Pour les Eglises d'Orient, Baptême du Christ. La Théophanie est la première manifestation publique du Christ, manifestation de sa divinité et première révélation du Mystère de la Sainte Trinité.


Jeudi 7 janvier 2021 - Fête orthodoxe : Noël en calendrier julien
Grande fête de la Nativité du Christ.

Jeudi 7 janvier 2021 - Fête chinoise : Fête du dieu du fourneau , Zaojun.
Celui-ci est un dieu de la religion traditionnelle chinoise dont l'effigie en papier, parfois accompagnée de celle de sa femme, est collée sur le mur au-dessus des fourneaux dans la cuisine.
Son rôle est de surveiller les faits et gestes des membres de la maisonnée et d'en faire un rapport au dieu suprême une fois par an. On lui passe du miel sur les lèvres pour qu'il ait des paroles plus douces en parlant de cette famille.


Dimanche 10 janvier 2021 - Fête catholique : Baptême du Seigneur.
Jésus vint se faire baptiser par Jean dans le Jourdain. Il vit les cieux s'ouvrir et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi je trouve ma joie ».


Jeudi 14 janvier 2021 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti. Du 14 au 17 janvier.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l'arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul.


Lundi 18 janvier 2021 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l’unité chrétienne (du 18 au 25 janvier)
Prière oecuménique sur l’initiative de l’abbé Couturier en 1935. Préparation avec les sœurs de Grandchamp. (cliquer)


Mercredi 20 janvier 2021 - Fête chinoise : Festival de Laba.
le Bouddha Sakyamuni avait atteint l'illumination le huitième jour du douzième mois lunaire. En conséquence, avec l'introduction du Bouddhisme en Chine, le Festival de Laba était également connu comme la Journée de l'Illumination. Ce jour a perdu progressivement sa signification religieuse.


Jeudi 28 janvier 2021 - Fête juive :Tou Bichvat. Le Nouvel an des arbres fruitiers.
Anniversaire des arbres. Cette coutume permet de ne consommer les fruits des arbres que s'ils ont plus de 4 ans.

Icône de la Théophanie : Site de religion-orthodoxe.eu. (cliquer )



Calendrier février 2021


















Février 2021








Mardi 2 février 2021 - Fête chrétienne : Présentation de Jésus au Temple de Jérusalem et Purification de la Vierge Marie.
Cette fête est aussi appelée Chandeleur : 40 jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph respectent la tradition et consacrent l'enfant au Seigneur. Le vieillard Syméon le proclame « lumière des nations ». Jésus est reconnu comme le Messie par ceux qui l'attendaient.
La lumière est symbolisée par la flamme des cierges ( chandelles ) bénis et distribués ce jour là à la messe.
.
Pour l'Orthodoxie, cette fête est aussi appelée : Sainte Rencontre du Seigneur ( le 15 février en calendrier julien ).
Elle symbolise la rencontre entre Jésus Christ et son peuple. Par ailleurs, cette date est aussi la fête de la purification, puisque Marie vint au Temple pour se purifier conformément à la loi de Moïse.
Pour les Protestants : Présentation du Seigneur.


Jeudi 11 février 2021 - Fête catholique : Notre-Dame de Lourdes.
Journée mondiale des malades. Dimanche de la Santé, le 14 février 2021.


Vendredi 12 février 2021 - Fête bouddhiste : Nouvel An tibétain – Losar.
Premier jour de l'an 2148 du calendrier vajrayana qui débute en -127, date de l’intronisation du premier roi tibétain. Le Nouvel An est suivi de quinze jours de festivités, de danses rituelles, d’offrandes et de prières pour la paix dans le monde.
Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et une année nouvelle sans obstacle. Ces festivités ont été suspendues depuis 2013


Vendredi 12 février 2021 -Fête chinoise : Nouvel An chinois – Tch’ouen-kie  (année du Buffle 4719).
Le Nouvel An lunaire ou Nouvel An Chinois, aussi appelé Fête du Printemps ou Fête du Têt au Vietnam. Cette fête est célébrée par des danses, des feux d’artifice, des fleurs et des cadeaux. Les festivités s'étendent sur quinze jours, à partir de la nouvelle Lune jusqu'à la première pleine Lune de l'année qui correspond à la fête des lanternes, le 26 février 2021.
La veille de la fête du Printemps, appelée tch’ou-hi, réunit tous les membres de la famille autour d’un somptueux repas ; les grandes personnes donnent aux enfants de l’« argent porte-bonheur » dans des enveloppes rouges et tout le monde veille la nuit entière pour accueillir la nouvelle année.


Lundi 15 février 2021 - Fête bouddhiste : Parinirvana.
Commémoration mahayana de la mort du Bouddha et de sa libération ultime à l’âge de 80 ans. La journée est consacrée à méditer sur le caractère éphémère et illusoire du monde.


Mardi 16 février 2021 - Fête hindouiste : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l’éducation, de la connaissance et des arts.


Mercredi 17 février 2021 - Fête catholique : Cendres.
Avec de la cendre, le prêtre trace une croix sur le front ou dans les mains des croyants en les invitant à changer de vie et à croire à la Bonne Nouvelle.
Ce jour ouvre le temps du Carême, qui dure quarante jours, du 17 février au 28 mars, et se termine à Pâques, . C'est un temps de restrictions alimentaires et de partage avec les plus démunis pour se préparer aux fêtes de la Passion et de la Résurrection du Christ.


Vendredi 26 février2021 - Fête juive : Pourim .
Ce jour de fête joyeux et populaire , appelé aussi Fête des sorts, célèbre le souvenir de la délivrance miraculeuse du peuple d’Israël par l’intervention d’Esther, reine de Perse. Pendant l’office, on raconte cette histoire en lisant le Livre d’Esther glissé dans un rouleau de parchemin appelé la Meguila. On partage aussi un festin, on se déguise et l’on est attentif à être encore plus généreux que d'habitude. Cette fête est précédée le 25 février d'un jeûne qui commémore celui d'Esther.


Vendredi 26 fevrier 2021 - Fête chinoise : Yuanxiao / Shangyuan, Fête des Lanternes.
Cette fête, placée sous le signe du Ciel, marque la fin des festivités du Nouvel An.
Cette fête des lanternes est une fête de la lumière qui clôt le cycle des festivités du Nouvel an. Cette fête est célébrée à la pleine lune qui suit le nouvel an. Fête nocturne, on la nomme parfois "petit Nouvel an".
Les enfants sortent à la nuit tombée tenant à la main une lanterne représentant des héros modernes ou traditionnels.


Samedi 27 février 2021 - Fête bouddhiste ; Magha Puja.
Le Magha Puja commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Samedi 27 février 2021 - Fête bouddhiste : Chötrül Düchen .
Jour dit des miracles, premier des quatre «grands moments» du calendrier vajrayana. On commémore les quinze premiers jours de l’année où le Bouddha aurait réalisé quotidiennement un miracle. Chacun prie pour le bonheur de tous et fait des offrandes.


Icône de La Sainte Rencontre ou la Présentation du Christ au Temple : Site de pagesorthodoxes.net (cliquer )
































MARS 2021








Lundi 8 mars 2021 - Journée internationale des femmes ONU.
 Le thème de la Journée internationale des femmes 2021 c’est: «Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ». Ce thème célèbre les incroyables efforts déployés par les femmes et les filles du monde entier pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19. https://www.unwomen.org/fr.


Jeudi 11 mars 2021 - Fête musulmane : Lailat al-Miraj.
La nuit du voyage et de la montée au ciel.
Commémoration de l'ascension nocturne du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là par une échelle , vers le septième ciel dans la même nuit. Durant ce voyage lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes.


Jeudi 11 mars 2021 -  Fête hindoue : Maha Shivaratree.
La grande nuit de Shiva commémore la descente du Gange sur la terre. Shiva, pour sauver le monde, a recueilli le Gange dans ses cheveux, pour le faire couler sur la terre, et ainsi y a mis la vie.


Dimanche 14 mars 2021 - Fête sikhe : Nouvel an sikh.
Premier jour de l'an 552 du calendrier sikh qui débute en 1469, année de naissance de Guru Nanak.


Lundi 15 mars 2021 - Fête orthodoxe : Lundi pur, au début du Grand Carême orthodoxe, du 15 mars au 23 avril.
Dimanche 7 mars 2021 - Dimanche du Jugement dernier.
Dimanche 14 mars 2021 – Dimanche du Pardon. Rappelle l'expulsion du Paradis d'Adam et Eve. Signes de pardon et de réconciliation entre le clergé et les fidèles. Dernier jour de pré-carême, avant le Grand Carême de préparation à la fête de Pâques.

Du lundi 15 mars au vendredi 23 avril 2021 : Grand Carême orthodoxe .
40 jours d’abstinence pour préparer Vendredi saint et Pâques ( dimanche 2 mai 2021 );
Cette période de jeûne commence, chez les orthodoxes, le Lundi Pur et se termine le vendredi précédant la semaine sainte.

Dimanche 21 mars 2021 : Dimanche de l'Orthodoxie, 1er dimanche de Carême.


Vendredi 19 mars 2021 - Fête catholique : Fête de Saint Joseph :
Serviteur fidèle et avisé que le Seigneur a établi sur sa famille.( Lc 12,42 )


Dimanche 21 mars 2021 - Fête bahà'ìe : Naw-Rùz.
Nouvel An bahà'ì 178 après la proclamation du Bab en 1844.
Fin du jeûne de19 jours et début de la nouvelle année. C'est une fête joyeuse, un printemps spirituel.


Dimanche 21 mars 2021 - Fête zoroastrienne : Now Rouz (22 août pour les parsis indiens)
Nouvel An mazdéen 1390. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Jeudi 25 mars 2021 - Fête chrétienne : Annonciation (25 mars: cal. grégorien; 7 avril, cal. julien)
Fête catholique et orthodoxe de l’annonce faite à Marie de la naissance de Jésus. L'ange annonça à Marie qu'elle serait la mère du Sauveur et elle répondit : « Qu'il me soit fait selon ta parole.»


Vendredi 26 mars 2021 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Samedi 27 mars 2021 - Fête musulmane : Lailat al-Bahr, la nuit du pardon.
Les croyants se pardonnent mutuellement leurs griefs pour se préparer au jeûne du Ramadan.


Du samedi 27 mars au dimanche 4 avril 2021 - Fête juive : Pessah.
Cette grande fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Elle a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ. On mange aussi des herbes amères en souvenir de l'esclavage.
La veille de Pessah se tient un repas de fête, le Seder, pendant lequel on lit la Hagadah, récit de la sortie d'Egypte.


Du dimanche 28 mars au dimanche 4 avril 2021 - Fêtes chrétiennes : Semaine sainte et Pâques.
Dimanche 28 mars : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Cette fête célèbre l'entrée de Jésus Christ à Jérusalem et marque le début de la Semaine Sainte. Jésus rentre à Jérusalem, monté sur un âne, accueilli en triomphe par le peuple agitant des feuilles de palmiers. C'est quatre jours avant la mise à mort de Jésus sur une croix.

Pour les orthodoxes : dimanche des Palmes : 25 avril 2021.


Lundi 29 mars 2021 - Fête hindoue : Holi.
Fête des couleurs qui célèbre la venue du printemps. Elle symbolise la victoire du bien sur le mal et rend hommage au dieu Vishnou.
Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Photo de Léa : Les amandiers sont en fleurs. Route des amandiers entre La Fare et St Chamas.



























AVRIL 2021









Jusqu'au samedi 3 avril 2021 : Fête juive : Pessah ( voir le mois de mars dans Mois précédents )


Jeudi 1er avril 2021 - Fête chrétienne : Jeudi Saint, Cène du Seigneur.
Commémoration du dernier repas que Jésus prit avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. Jésus lave les pieds de ses disciples pour leur montrer comment être serviteurs. Il prononce les paroles du Kiddouch, en rajoutant : « ceci est mon corps, ceci est mon sang, faites ceci en mémoire de moi. »
Après la Messe, qui célèbre ce dernier repas, les fidèles s'unissent à la prière du Christ, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Vendredi 2 avril 2021 - Fête chrétienne : Vendredi Saint. La Passion du Seigneur.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne et à la pénitence. Ce jour est marqué par la célébration de la Passion et du Chemin de croix.
Le soir et la nuit suivante se déroule la Vigile pascale, veillée qui prépare à la fête de Pâques,
fête de la lumière, avec la bénédiction du feu et bénédiction de l'eau qui baptisera les jeunes et les adultes qui deviennent chrétiens en cette nuit.


Dimanche 4 avril 2021 - Fête chrétienne  : Dimanche de Pâques.
Grande fête de la Résurrection du Christ, le troisième jour après sa mort sur la Croix.
Des femmes puis des disciples l'ont vu vivant et l'ont annoncé.
Fondement de la foi chrétienne, espérance d'avoir part au triomphe de
Jésus sur la mort.


Dimanche 4 avril 2021 - Fête taoiste : Qingming
Fête de la pure lumière. Journée consacrée au nettoyage des tombes familiales et aux prières.


Mercredi 7 avril 2021 - Fête orthodoxe : Annonciation (25 mars: cal. grégorien; 7 avril, cal. julien)
Annonciation en calendrier julien, de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus .


Jeudi 8 avril 2021 - Fête bouddhiste : Hanamatsuri, Fête des fleurs.
Au Japon, pour le courant mahayana, naissance de Bouddha Shakyamuni, le Bouddha historique, au Ryumonji il y a 2600 ans environ. Cette fête est célébrée à l’occasion de la fête des fleurs, ainsi nommée parce que, selon la tradition, il serait né sous une pluie de fleurs.


Dimanche 11 avril 2021 – Fête catholique : Dimanche de la Divine Miséricorde.
Fête de la lumière de la tendresse de Dieu. Eternel est son amour.


Mardi 13 avril 2021 Nouvel An bouddhiste theravada *
Premier jour de l'an 2565 du calendrier theravada qui débute en -544, date de la mort et du parinirvana (nirvana complet) du Bouddha (date fixée par la tradition).


Mardi 13 avril 2021 - Fête musulmane : 1er jour du mois de Ramadan  (du 13 avril au 12 mai). Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l’observation de la lune.
Mois de Ramadan, année 1442.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne strict, avec interdiction totale de se nourrir, de boire, de fumer, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Mercredi 14 avril 2021 - Fête hindouiste : Nava-Varsha.
Nouvel An solaire hindou, 2078
Le peuple tamoul célèbre le Punthandu Tamil – qui se traduit littéralement par « Nouvel An Tamoul » - le premier jour de Chitterai selon le calendrier tamoul.
Les Hindous du monde entier observent également la nouvelle année à la même date.


Mercredi 14 avril 2021 - Fête sikhe : Naissance de Guru Nanak. Nouvel an sikh.
Premier jour de l'an 552 du calendrier sikh qui débute en 1469, année de naissance de Guru Nanak, premier de la lignée des dix fondateurs sikhs au Penjab.


Mercredi 14 avril 2021 - Fête sikhe : Vaisakhi.
Institution par Guru Gobind Singh de la Khalsa, confrérie des Purs, dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). La succession spirituelle est transmise dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Mardi 20 avril 2021 : Fête bahá’íe : Ridvan (du 20 avril au 1er mai)
Annonce par Baha'u'llah de sa mission prophétique en 1863.
À la veille de son exil de Bagdad, Bahá’u’lláh, fondateur de la Foi bahá’íe, passa douze jours en 1863 dans le jardin de Ridván (Paradis). C’est durant cette période qu’il annonça publiquement sa mission d’envoyé de Dieu. Durant ces douze jours désignés comme la «plus grande fête», les premier, neuvième et douzième jours sont des jours saints bahá’ís.


Mercredi 21 avril 2021 - Fête hindoue : Rama Nawmi
Naissance de Rama, avatar de Vishnu sur la terre.
A l'heure précise de sa naissance, de grandes prières lui sont adressées.


Dimanche 25 avril 2021 : Fête orthodoxe : Dimanche des Palmes, ( 8 mai en calendrier julien.)
Jésus, arrivant à Jérusalem, fut accueilli par le peuple agitant des feuilles de palmiers à son passage. Les prêtres portent des vêtements verts pour rappeler les palmes et bénissent des palmiers pour ensuite distribuer des feuilles aux chrétiens orthodoxes.
La veille de ce jour est fêté le samedi de Lazare, qui fait référence à la résurrection de Lazare (Jean 11), ami de Jésus. Ce jour marque la fin du Grand Carême pour les chrétiens orthodoxes et catholiques orientaux.

Suit la Semaine Sainte orthodoxe :
La Résurrection du Christ, la grande et lumineuse Pâque : 2 mai 2021 ( 15 mai en calendrier julien )


Dimanche 25 avril 2021 - Fête jaïne : Mahavira Jayanti.
Anniversaire de la naissance, en -599, de Mahavira, contemporain du Bouddha et le 24ème et dernier Tîrthankara ( grand sage). Les fidèles se réunissent pour écouter l’exposé de ses enseignements. La date de son extinction en -527 marque le 1er jour de l'an 2547 du calendrier jaïn.


Vendredi 30 avril 2021 - Fête orthodoxe : Vendredi Saint.
Commémore la mort de Jésus sur la Croix.

photo : Icône de la Descente aux Enfers, sur le site pagesorthodoxes.net, Moscou, Russie 16ème siècle.
















MAI 2021









Dimanche 2 mai 2021 - Fête orthodoxe : La Résurrection du Christ, la Grande et Lumineuse Pâque.
"Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort ;
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie. " ( Tropaire )


Samedi 8 mai 2021 - Fête musulmane : Lailat al-Qadr :: Descente du Coran.
Nuit du destin, révélation du Coran à Muhammad par l'archange Gabriel ( Djibril ). Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.
«  Cette nuit vaut plus de mille mois de prières, sourate 97 . »


Jeudi 13 mai 2021 - Fête musulmane : Aïd-el-Fitr. 1 Shawwal .
Cette fête marque la fin du mois de jeûne. Elle est nommée aussi Aid-Seghir.
Elle est l'occasion de rencontres en famille et de partage avec les voisins.
C’est une commémoration qui marque la fin du jeûne du Ramadan, le pardon accordé par Allah à tous ceux qui ont expié leurs péchés et qui se sont soumis aux restrictions imposées par le Ramadan.


Jeudi 13 mai 2021 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur. ( 10 juin en calendrier julien ).
Une nuée emporte Jésus au ciel, après sa Résurrection et 40 jours d'apparitions. Il s'élève devant ses disciples et entre dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin. Il promet de leur envoyer une grande force, celle de l’Esprit Saint et il les envoie en mission. « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »


Vendredi 14 mai 2021 - Fête jaïne : Akshaya Tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne d'une année. Journée qui est l'occasion de dons en faveur des moines.


Samedi 15 mai 2021 - Fête shinto : Aoi Matsuri, ou Kamo matsuri, Fête de la rose trémière
Il y a approximativement mille quatre cents ans, les récoltes ne donnaient pas satisfaction . Un cheval fut équipé pour courir avec des cloches et les moissons purent être abondantes. Cette tradition se perpétue encore aujourd'hui. Le nom du festival d'Aoi provient de la tradition d'offrir des roses trémières (aoi) aux divinités, et à décorer les lieux saints, les participants et les chariots de bœuf avec des feuilles de roses trémières (wiki).


Dimanche 16 mai 2021 - Journée internationale du vivre-ensemble en paix (instituée par l'ONU en 2017)
Journée de mobilisation pour la paix, la tolérance, l'inclusion, la compréhension et la solidarité dans le monde.
https://www.un.org/fr/observances/living-in-peace-day


Lundi 17 mai 2021 - Fête juive : Chavouot (17 et 18 mai )
Don de la Torah, fête des Semaines.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif par l'intermédiaire de Moïse, pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit la Méguillah, le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons. Ruth est aïeule de David, lui-même ancêtre du Messie.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 23 mai 2021 -  Fête bahá’íe : Déclaration du Báb.
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé.
Le Báb - La Porte – a alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra manifeste », la venue d’un second messager de Dieu, plus grand que lui, qui inaugurerait un âge de paix et de justice.


Dimanche 23 mai 2021 - Fête chrétienne : Pentecôte ( 20 juin en calendrier julien).
Fête célébrant le don du Saint-Esprit aux apôtres et à l’Église, suivie du dimanche de La Trinité.
Le jour de la Pentecôte (cinquante jours après Pâques) marque la venue de l’Esprit Saint qui se manifeste sous la forme de langues qu'on aurait dites de feu, se posant sur les apôtres. Ceux-ci se mirent à parler dans d'autres langues des merveilles de Dieu et partirent annoncer la Bonne Nouvelle sur toute la terre.


Mercredi 26 mai 2021 - Fête bouddhiste : Wesak/vesak
Le festival commémore la naissance, l'illumination et le nirvana complet (parinirvana) du Gautama Bouddha dans la tradition theravada  de différents pays.


Mercredi 26 mai 2021 - Fête bouddhiste : Sangyepa Düchen - Saga dawa'i duchen
Quinzième jour du 4e mois lunaire au Tibet, grande fête de l’éveil du Bouddha et de son parinirvana. Deuxième «grand moment» du calendrier vajrayana.


Vendredi 28 mai 2021 - Fête bahá’íe : Ascension de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore la mort de Bahá’u’lláh, fondateur de la foi bahá’íe, en 1892. Bahá’u’lláh a subi exils et emprisonnements durant 40 années. Aujourd’hui, son tombeau à Bahjí près d'Acre en Israël, est considéré comme le lieu le plus saint et le centre spirituel de la foi bahá’íe.


Samedi 29 mai 2021 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso (29 décembre pour les mazdéens iraniens)
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Dimanche 30 mai 2021 - Fête chrétienne : Fête de la Sainte Trinité.
Un seul Dieu en trois personnes. Dieu est amour, amour miséricordieux d'un Père, révélé en son Fils, agissant en nos vies par l'Esprit. Le Chrétien est baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.


Lundi 31 mai 2021 - Fête catholique et orthodoxe : Visitation de la Vierge Marie.
Marie rend visite à Elisabeth, après l'Annonciation. Jean-Baptiste et Jésus se reconnaissent avant leur naissance.


Photo : Wikipedia. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pentecôte.
La Pentecôte, Heures d'Étienne Chevalier, enluminées par Jean Fouquet,
musée Condé, Chantilly.















JUIN 2021







Dimanche 6 juin 2021 - Fête catholique : Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Pain qui est la rencontre d'une personne vivante. Signe de l'amour de Dieu pour le monde.


Jeudi 10 juin 2021 - Fête orthodoxe : Ascension orthodoxe ( 13 mai en calendrier grégorien)
« Le Seigneur s'est élevé au-dessus des cieux, et sa gloire s'étend sur toute la terre. »


Vendredi 11 juin 2021 - Fête catholique : Sacré-Coeur de Jésus.
Fête en l'honneur de la bonté du cœur de Dieu révélée par Jésus.


Lundi 14 juin 2021 - Fête chinoise : Duanwu ou Fête des Bateaux-Dragons
Aussi fête du double cinq, le cinquième jour du cinquième mois lunaire. Courses de bâteaux décorés en forme de dragon


Mercredi 16 juin 2021 -  Fête sikhe : Décès (jotijot) du 5e Guru Arjan
Commémoration du martyre de Guru Arjan, mort à Lahore en 1606 sous la torture.
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 20 juin 2021 - Fête orthodoxe : Pentecôte. ( 23 mai en calendrier grégorien ).
Fête de l'Esprit Saint qui descendit sur les apôtres, cinquante jours après la résurrection du Christ.
Le lendemain se situe la fête de la très sainte Trinité.


Dimanche 20 juin 2021 - ONU : Journée mondiale des réfugiés.
C'est l'occasion de rendre hommage à la force, au courage et à la persévérance de millions de réfugiés et de montrer son soutien aux familles déracinées. 79,5 milllions de personnes étaient déracinées dans le monde, fin 2019.


Jeudi 24 juin 2021 - Fête catholique : Nativité de Jean-Baptiste.
Fête du Précurseur du Christ. Le nom de Jean, donné par son père sur l'indication de l'ange, signifie « Dieu fait grâce ».


Dimanche 27 juin 2021 - Toussaint orthodoxe (1er novembre pour les catholiques ).
Fête de tous les Saints.


Mardi 29 juin 2021 - Fête catholique et orthodoxe : fête des saints Apôtres Pierre et Paul.
Fête des deux piliers de l'Eglise. Pour le Christ, Pierre mourra crucifié et Paul décapité.

Photo de Jean-Pierre Martin : Antilles.





JUILLET 2021





Vendredi 9 juillet 2021 - Commémoration bahá’ie : Martyre du Báb.
Le Báb - La Porte –(1819-1850) a été le précurseur de la Foi Bahá'ie, religion née en Perse en 1844. Il annonça l’Avènement prochain de Bahá’u’lláh, un Messager divin, qui inaugurerait un Âge de Paix et de Justice, “Âge” promis dans toutes les religions du monde. À cause de cette prophétie, le Báb fut exécuté à Tabriz (Perse, Iran actuel), le 9 juillet 1850 à l'âge de 31 ans, avec 20000 de ses disciples.  Sa dépouille a été transférée à Haïfa, sur le Mont Carmel, où il est enterré dans un magnifique mausolée.


Mardi 13 juillet 2021 -  Fête shintoïste : O-bon .esprit des ancêtres (du 13 au 15 juillet).
Au Japon, accueil des esprits des ancêtres, avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Mercredi 14 juillet 2021 - Fête bouddhique : Chökhor Düchen.
Jour de la roue de l’enseignement. Il commémore le premier enseignement du Bouddha : après son éveil, le Bouddha s’adressa aux cinq yogis qui avaient été ses compagnons pendant les six années d’ascèse dans la forêt, et leur exposa l’enseignement des « Quatre Nobles Vérités » : la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance et le chemin qui mène à cette cessation. C'est le troisième «grand moment» du calendrier vajrayana.


Vendredi 16 juillet 2021 - Fête catholique : Notre-Dame du Mont Carmel.


Dimche 18 juillet 2021 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av.
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Mardi 20 juillet 2021 - Fête orthodoxe : St Prophète Elie le Thesbite
Le saint et glorieux prophète Élie le Thesbite, est un grand prophète de l'Ancien Testament.
Situé au 9e s avant JC, il est révéré par toutes les religions monothéistes. Sa vie est marquée de nombreux prodiges, avant d'être emporté dans un char de feu. Il est attendu comme le précurseur du Messie à la fin des temps.


Mardi 20 juillet 2021 - Fête musulmane : Aïd-el-Kébir
Fête musulmane : Aïd al-Adha / Aïd al-Kebir, Date variable selon l'observation de la lune.
Fête du Sacrifice. Elle est liée à l’achèvement du Hajj, le pèlerinage à La Mecque.
Grande fête qui commémore la soumission d'Abraham, à qui Dieu a demandé de sacrifier son fils Ismaël. Mais l'ange Gabriel vint remplacer le jeune homme par un mouton. Dans le monde entier, les Musulmans apportent des offrandes d’animaux, pour rappeler son sacrifice. Le tiers de la viande est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Samedi 24 juillet 2021 - Fête Bouddhique : Asalha Puja.
Fête theravada du 1er enseignement du Bouddha dans un parc près de Bénarès. Ce jour marque le début de trois mois de retraite monacale durant la saison des pluies (mousson).


Dimanche 25 juillet 2021 -  Fête catholique : Saint Jacques le Majeur.
Il fut présent, avec Pierre et Jean, lors de la Transfiguration et l'agonie de Jésus. Premier Apôtre à être martyrisé, il est vénéré depuis des siècles à Compostelle.

Photo de Philip Ackermann provenant de Pexels





Août 2021





Vendredi 6 août 2021 - Fête chrétienne : Transfiguration du Seigneur. ( 19 août cal julien)
Fête de la manifestation du Christ comme Fils de Dieu, en présence des apôtres Pierre, Jacques et Jean. Fête qui « prépare le cœur des disciples à accepter le scandale de la Croix. »


Lundi 9 août 2021 - Fête catholique : Sainte Edith Stein .
Copatronne de l'Europe depuis 1999.


Mardi 10 août 2021 - Fête musulmane : 1 Muharram , Nouvelle année,
date variable de 1 ou 2 jours selon l'observation de la lune.
Fête qui marque le début de l’année musulmane (1443) et qui commémore l’hégire (en 622).
Raas Hassana ou Hégire, en souvenir du départ du Prophète Muhammad et de ses disciples de la Mecque vers Médine en 622; on fait des cadeaux et on rappelle des épisodes de la vie du Prophète Muhammad.


Dimanche 15 août 2021 - Fête catholique : Assomption de la Vierge Marie.
Célébration de l'élévation de Marie, avec son âme et son corps, jusqu'à la gloire du ciel.
En France, fête nationale, anniversaire du vœu de Louis XIII qui a consacré la France à Notre-Dame de l'Assomption et a fait vœu de rebâtir le maître autel de la cathédrale de Paris avec la statue de Marie tenant le corps de son Fils descendu de la Croix. Vœu réalisé par son fils Louis XIV. Statue épargnée par l'incendie d'avril 2019.


Dimanche 15 août 2021- Fête orthodoxe : Dormition de la Mère de Dieu, le 28 août pour le calendrier julien.
Grande fête de l'endormissement de Marie, précédée par un jeûne de deux semaines qui commence le 1er août. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges.


Dimanche 15 août 2021 au 22 août - Fête jaïne : Paryushana Parva .
Période de jeûne, de prière et de méditation qui prend fin avec le jour le plus sacré (Samvatsari) de l’année jaïne.


Mercredi 18 août 2021 - Fête musulmane : Achoura.( date variable selon les observations de la lune ).
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée. Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad.


Dimanche 22 août 2021 - Fête bouddhique : Vu Lan. Fête des fantômes. Guijie / Zhongyuan.
Le 15e jour du 7e mois lunaire, dans divers pays, grande fête bouddhique. Les croyants rendent hommage à leurs ancêtres. Ils prient pour les âmes errantes des morts oubliés et des morts violentes. Ils offrent pour eux des actes pieux et des activités charitables.


Dimanche 22 août 2021 - Fête hindoue : Raksha Bandhan
Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi » ( bandhan ), que la soeur offre à son frère.


Dimanche 22 août 2021 - Fête zoroastrienne : Now Rouz (21 mars pour les mazdéens iraniens)
Nouvel An mazdéen 1390 pour les parsis indiens.
Cette fête, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C).


Vendredi 27 août 2021 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (26 mars pour les mazdéens iraniens).
Les parsis indiens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Lundi 30 août 2021 - Fête hindoue : Janmashtami, ou Krishna Jayanti .
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième manifestation du dieu Vishnou.

Photo de Christian Gonzalez, provenant de Pexels.




SEPTEMBRE 2021




Mercredi 1er septembre 2021 - Fête orthodoxe :Début de l’année liturgique orthodoxe.


Vendredi 3 septembre 2021 - Fête jaïne :   Paryushana Parva (du 3 au 11 septembre).
Période (minimum 7 jours) de jeûne, de prière et de méditation qui prend fin avec le jour le plus sacré (Samvatsari) de l’année jaïne.


Mardi 7 et 8 septembre 2021 - Fête juive : Roch Hachana, du lundi 6 septembre au soir, au mercredi 8 septembre au soir
Nouvel An (1er Tishri) 5782. Fête des trompettes. Rappel de la création du monde et de la souveraineté de Dieu.
Cette fête est une célébration joyeuse de la création.
En même temps, elle est appelée « Jour du jugement ». C'est un temps de réflexion pour la communauté et l'individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C'est le début d'un jeune de 10 jours qui précède Yom Kippour, le Grand Pardon, le 16 septembre 2021, fête solennelle qui apporte le pardon de Dieu.
Jours suivis, le 9 septembre, du Jeûne de Guedalia.


Mercredi 8 septembre 2021 - Fête chrétienne : Nativité de Marie (21 septembre en calendrier julien)
Fête de la naissance de Marie, mère du Christ.

Orthodoxes : Nativité de Notre Souveraine, la Très Sainte Mère de Dieu.


Vendredi 10 septembre 2021 -  Fête hindouiste : Ganesha Chaturthi.
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Samedi 11 septembre 2021 - Fête jaïne : Samvatsari.
Jour le plus sacré de l’année jaïne, qui clot la période de Paryushana Parva, période de jeûne, de prière et de méditation qui prend fin le 22 août avec Samvatsari, jour du repentir, du pardon et de l’abandon de toute haine ou méchanceté.


Mardi 14 septembre 2021 - Fête chrétienne : La Croix glorieuse ( 27 septembre en calendrier julien).
Grande fête orthodoxe, Exaltation de la Très sainte Croix., en souvenir de la découverte de la vraie Croix par Hélène en 326.
Pour les catholiques : la Croix glorieuse, signe du salut, de la vie, de la résurrection par le Seigneur Jésus. La mort a été vaincue par la vie.


Jeudi 16 septembre 2021 - Fête juive : Yom Kippour – Grand Pardon-
Jour d’expiation ou du Grand Pardon. Fête solennelle qui apporte le pardon de D.ieu, pour les fautes commises volontairement ou non . Journée la plus sainte et la plus respectée du calendrier juif, consacrée pour l’essentiel à la prière, à la pénitence et au pardon.
Le jour du Pardon a été concédé par D.ieu au peuple d'Israël suite à l'épisode idolâtre du Veau d'Or dans le désert du Sinaï, pour qu'ils puissent se racheter.


Vendredi 17 septembre - Fête hindouiste : Début de Govinden, mois dédié à Krishna.
Selon la mythologie hindoue, Dieu en sa forme de Shri Krishna, sauva les habitants de la cité de Maduraï du déluge qui eut lieu pendant ce mois et qui ravagea le monde ( Cal. Strasbourg ).


Mardi 21 septembre 2021 -  Fête juive : Soukkot ( 21 et 22 jusqu’au 28 septembre ).
Fête des Tentes ou des cabanes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert durant l'Exode.
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse où les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de D.ieu soit partagée avec toute l’humanité.
Mercredi 29 septembre 2021 - Fête juive : Chemini Atseret, 5781, fête qui clôt le temps de Soukkot ; 2 jours.
Simhat Torah Le 2e jour de Chemini Atsérèt : fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse. Procession joyeuse autour des rouleaux de la Torah, chants d'allégresse pour dire la joie de lire la Torah, de l'étudier et de la vivre..


Mardi 21 septembre 2021 - Fête taoiste : Zhongqiu.
Fête joyeuse de la mi-automne en l’honneur de la Lune. On y mange des gâteaux de lune. On offre des cadeaux aux enfants.


Mardi 21 septembre 2021 - ONU : Journée internationale de la paix  (instituée par l’ONU en 1981).
Journée dédiée à la paix, qui doit se manifester par un cessez-le-feu dans les zones de combat. Elle est observée dans de nombreux pays depuis sa création en 1981.
Depuis 2002, cette Journée commence au siège des Nations unies à New York par une cérémonie en présence du secrétaire-général qui fait sonner la Cloche de paix, fabriquée à partir de pièces de monnaie données par des enfants de tous les continents. C'est un don de l'association japonaise pour l'ONU et se veut un « rappel de ce que la guerre a coûté à l'humanité ». Elle porte cette inscription : « Longue vie à la paix dans le monde ».


Mercredi 29 septembre 2021 - Fête chrétienne : Fête des Saints Michel, Gabriel et Raphaël, archanges.
Ces anges, parmi les sept qui se tiennent devant D'ieu, sont les seuls à être nommés dans la Bible.
Ils sont fêtés le 8 novembre par les orthodoxes.

Photo de Denise, pour Roch Hachana. Que la nouvelle année vous soit douce comme du miel.





Octobre 2021





Vendredi 1er octobre 2021 - Fête catholique : Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus.
Docteur de l'Eglise catholique.


Lundi 4 Octobre 2021 - Fête catholique : St François d'Assise. Fondateur.


Vendredi 8 octobre 2021 - Fête hindouiste : Malai Patcham Ammava Sai – Hommage aux défunts.Offrandes de lait et de sésame auprès d'une rivière et autres rites pour apaiser les âmes défuntes.


Samedi 9 octobre 2021 - Fête hindouiste : Navaratri / Durga Puja..
Célébration de la Déesse mère, dans ses différentes formes. Elle se manifeste lorsque les forces du mal menacent l'humanité.


Vendredi 15 octobre 2021 -  Fête hindouiste : Vijaya Dasami.
Ce jour célèbre la victoire de Rama sur Ravana. Relaté dans le Ramayana.


Lundi 18 octobre 2021 -  Fête musulmane : Mawlid an Nabi, Mouloud.
Fête populaire de la naissance du prophète Muhammad le 20 août 570 de l'ère chrétienne. Processions, conférences et récits sur la vie du Prophète marquent cette fête joyeuse. Jour férié dans de nombreux pays.


Mercredi 20 octobre 2021 - Fête baha'ie : Naissance du Bàb (20 octobre 1819)
Anniversaire de la naissance du Bab en 1819, dans la ville de Shiraz en Iran.
En 1844, le Báb annonça qu’Il était le Promis annoncé dans les grandes religions et que Sa mission était d’annoncer au monde la venue imminente d’un plus grand messager divin, Bahá’u’lláh.
Il est l'auteur du Bayan, oeuvre fondatrice de la religion bábí .


Mercredi 20 octobre 2021 - Fête sikhe : Fête du Livre sacré des sikhs .
Ascension au statut de gourou (gurgadi) du Guru Granth Sahib, le Livre sacré des sikhs. En 1708, avant son décès, Gobind Singh, le 10e gourou, déclare close la succession des gourous humains et lègue l’autorité spirituelle au Guru Granth Sahib.


Mercredi 20 octobre 2021 - Fête bouddhique : Ok Phansa.
Cette fête se déroule chaque année à la onzième pleine lune du calendrier lunaire bouddhiste. Elle marque la fin du Carême Bouddhique. Les lieux sacrés et les maisons sont illuminés. Des petits bateaux chargés d'offrandes et de bougies sont lâchés sur le fleuve.


Mercredi 27 octobre 2021 - Fête bouddhique : Lhabab Düchen  Célébration du jour qui vit le Bouddha revenir du monde des dieux où il avait enseigné. Quatrième «grand moment» du calendrier vajrayana.


Dimanche 31 octobre 2021 - Fête protestante : Fête de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo de Enrique Hoyos provenant de Pexels A. Pluie de roses de Ste Thérèse.






Novembre 2021



Lundi 1er novembre 2021 - Fête catholique : Toussaint.
Fête de tous les saints connus ou inconnus. Dieu, par sa miséricorde, accueille dans sa joie la foule immense de ceux qui ont aimé sans frontières. Lecture de l'Evangile des Béatitudes ( Matthieu 5,1)
Pour les orthodoxes, Dimanche de tous les Saints : dimanche après la pentecôte.

Pour les orthodoxes, Dimanche de tous les Saints : dimanche après la pentecôte.


Mardi 2 novembre 2021 - Fête catholique : Commémoration fidèles défunts.
Pour les Chrétiens, la mort est un passage à la suite du Christ ressuscité. "C'est dans le Christ que tous les hommes revivront".


Jeudi 4 novembre 2021 - Fête hindoue et jaïne : Divali – Deepavali – Fête des lumières.
Les fidèles passent la nuit à méditer et chanter des hymnes sacrés, adressés à Lakshmi, déesse de la prospérité et de la lumière. Ce jour fête le retour de Rama à son royaume, symbole de la victoire du bien sur le mal. Les lampes sont allumées en signe d'espoir et de célébration. Cette fête dure cinq jours et cinq nuits durant le mois hindou d’Ashwayuja.
Cette fête hindoue est également célébrée par les Jaïns pour commémorer l’accession au nirvana de Mahavira.


Vendredi 5 novembre 2021 - Fête jaïne : Nouvel an jaïn
Premier jour de l'an 2548 du calendrier jaïn. Celui-ci débute en -527, date de l’extinction de Mahavira (ou en -57/58 selon le calendrier luni-solaire hindou de l’ère vikrama).


Vendredi 5 novembre 2021 - Fête hindoue : Nutan Varsh / Bestu Varas
Nouvel An hindou 2078 de l'ère vikrama selon le calendrier lunaire.


Samedi 6 novembre 2021 - Fête bahá’íe : Naissance du Báb
Anniversaire de la naissance du Báb en 1819, dans la ville de Shiraz en Iran.
En 1844, le Báb annonça qu’Il était le Promis annoncé dans les grandes religions et que Sa mission était d’annoncer au monde la venue imminente d’un plus grand messager divin, Bahá’u’lláh. Il est l'auteur du Bayan, oeuvre fondatrice de la religion bábí .


Dimanche 7 novembre 2021 - Fête bahá’íe : Naissance de Bahá’u’lláh (1817-1892) .
Né à Téhéran en 1817, Bahá’u’lláh est le fondateur de la foi bahá’íe.
Dès son jeune âge, il se consacra à diverses actions humanitaires, ce qui lui valut le nom de «Père des pauvres». Bahá’u’lláh, dont le nom signifie « La Gloire de Dieu», offre à l’humanité une nouvelle Révélation.


Jeudi 11 novembre 2021 - Armistice de la guerre 14/18
Commémoration de la fin de la «Grande Guerre» devenue, en France, un «jour du souvenir» de tous les soldats morts au combat.


Du lundi 15 novembre au vendredi 24 décembre 2021 - Pour les Orthodoxes : Carême de Noël ou de l'Avent.
Période de jeûne pour la préparation à la fête de Noël, ( 25 décembre cal grégorien, 7 janvier cal julien ).


Vendredi 19 novembre 2021 - Fête sikhe : Naissance (parkash) de Guru Nanak
Fondateur de la religion sikhe, il est né en 1469, dans le Penjab, probablement un 14 avril. Mais sa naissance est souvent célébrée en novembre, lors de la fête indienne de Karttika Purnima qui a lieu à la pleine lune.


Vendredi 19 novembre 2021 - Fête taoiste : Xiayuan
Parmi les Trois Agents ou Seigneurs des trois mondes, l'Agent de l'Eau, fêté ce jour, a le pouvoir l'écarter le malheur. On le prie pour une année paisible.


Samedi 20 novembre 2021 - Journée internationale des droits de l’enfant (instituée par l’ONU en 1989)
UNICEF : Journée internationale des droits de l'enfant.


Dimanche 21 novembre 2021 - Fête catholique : Le Christ, roi de l'Univers.
Le Christ s'est fait serviteur. Son règne est celui de l'amour, de la vie donnée pour ceux qu'on aime, pour tous.
Cette fête clôt l'année liturgique, en commençant un nouveau cycle, vers l'ouverture de l'Avent.


Dimanche 21 novembre 2021 - Fête catholique et orthodoxe : Présentation de la Vierge , (21 novembre: cal. grégorien; 3 décembre: cal. julien)
Présentation, par Joachim et Anne, de Marie au Temple de Jérusalem.
Selon une ancienne tradition, Marie, présentée par ses parents, est restée au Temple de l'âge de 3 ans à ses 15 ans.


Mercredi 24 novembre 2021 - Fête sikhe : Martyre du 9e Guru Tegh Bahadur Sahib.
Commémoration du martyre de Guru Tegh Bahadur Sahib, mort à Delhi en 1675 par décapitation, pour avoir refusé de renoncer à sa foi pour se convertir à l'islam radical mohgol.


Jeudi 25 novembre 2021 - Thanksgiving (Canada: 11 octobre; USA: 25 novembre)
Journée d’action de grâce célébrée à l’origine en reconnaissance pour la première récolte des émigrés canadiens et américains.


Du samedi 27 novembre au vendredi 24 décembre 2021 - Fête chrétienne : Avent
Début de l’année liturgique. Temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël et de sa venue la fin des temps. Le chrétien est invité à une attente active de ce jour.

Dimanche 28 novembre : premier dimanche de l'Avent.
 Fête catholique : Premier dimanche de l'Avent
Une bougie spéciale est allumée ce premier dimanche et lors de chaque dimanche de l'Avent, on allume une bougie supplémentaire.
Dimanche 5 décembre : 2e dimanche de l'Avent 
Dimanche 12 décembre : 3e dimanche de l'Avent,
Dimanche 19 décembre : 4e dimanche de l'Avent.


Du lundi 29 novembre au lundi 6 décembre 2021 - Fête juive : Hanouka.
Hanouka, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation par Antiochus et purifié, il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours.
Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. La neuvième supporte la flamme qui permet d'allumer les autres.
29 novembre :1er jour de Hanouka. Allumage de la 1ère bougie.Chaque jour est allumée une bougie supplémentaire.
Les enfants jouent avec des toupies sur les quatre côtés desquelles sont inscrites les initiales de la phrase: "il y eut là un grand miracle".


Mardi 30 novembre 2021 - Fête sikhe : Naissance (parkash) de Guru Nanak
Fondateur de la religion sikhe, il est né en 1469, dans le Penjab, probablement un 14 avril. Mais sa naissance est souvent célébrée en novembre, lors de la fête indienne de Karttika Purnima qui a lieu à la pleine lune.


Mardi 30 novembre 2021 - Fête chrétienne : Fête de Saint André.
André est le premier des apôtres à rencontrer Jésus, avec son frère, Simon-Pierre : « aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. »
Pour les Orthodoxes : Saint André apôtre, le Premier appelé.

Photo : Première bougie d'Avent - lalumieredenoel.com


Transmis le Fév 01, 2021 - 12:17 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxVINGT-DEUX RESPONSABLES MUSULMANS COMMENTENT LA DECLARATION DU PAPE FRANCOIS ET DE L'IMAM DE LA MOSQUEE EL-AZHAR, juillet 2019, 13 pages. 

Sous le titre "La Fraternité pour la connaissance et la coopération" (13 pages)(1), vingt-deux responsables musulmans du monde entier commentent la désormais célèbre Déclaration du pape François et d'Ahmad Al-Tayyeb, imam de la Mosquée El-Azhar, du Caire, signée le 4 février 2019, à Abou Dhabi (éd. Salvator, 2019, 17 pages).
Ces vingt-deux responsables sont de l'Europe: de la France et de l'Italie aux pays de l'Est (Bosnie, Slovénie,..), de l'Asie (Inde, Singapour, Pakistan,..) au Canada, de l'Afrique (Tunisie, Algérie, Sénégal, Nigéria,..) au Liban et aux Emirats arabes unis. Ils sont sunnites, chiites (de Najaf en Irak,...), et soufis.

Dans les signataires, les lecteurs reconnaissent particulièrement Abd Al-Haqq Guiderdoni, de l'Institut Français de Civilisation Musulmane (IFCM, Lyon 8°), qui, l'été 2019, à Briançon, a animé la Table-Ronde sur "La rencontre de st François d'Assise et du Sultan d'Egypte en 1219: une rencontre Orient et Occident ?", puis, à Embrun, a participé, avec Mgr Xavier Malle, à la conférence du Frère Gwénolé Jeusset: "Le Saint et le Sultan: la rencontre entre deux croyants".
De même, la signature de Yahya Pallavacini, du COREIS (Italie), venu l'été 2019 également, à Briançon en collaboration avec l'Institut des Hautes Eudes Islamiques (IHEI), son père l'imam Abd Al-Wahid Pallavacini étant cité dans le document à partir de son livre "L'islam intérieur" (éd. Bartillat, 2013) et venu dans les Hautes-Alpes pour diverses tables-rondes à Gap, Embrun et Briançon.

Dans leur document, ces responsables musulmans expriment leur réception très positive de la Déclaration du Pape et de l'Imam d'Al-Azhar: "leur grande satisfaction pour cette réalisation". lls la tiennent pour un texte historique marquant un seuil à partir duquel s'instaure un "point de départ (autant qu'un point de non-retour)".
Les auteurs prennent acte de la perspective majeure de la Déclaration d'Abou Dhabi centrée, selon son titre, sur "La Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune". Ils apprécient son humanisme fondamental fondé sur l'Etre du Dieu Unique, et sur les valeurs qu'il soutient: la construction de la relation de réciprocité, de la paix, de la justice,.. au service d'un monde qui sache ne pas réduire sa pensée au simple matérialisme, mais s'ouvrir à des valeurs de transcendance. Dans le fond, "il ne s'agit pas de comprendre le pluralisme religieux comme la légitimation de la 'confusion des langues' survenue après la présomption de la tour de Babel, mais de respecter les différences entre les langues, les symboles, les rites, les doctrines et les dogmes". Les auteurs identifient trois types de dialogue entre les religions: le dialogue de convenance (inopérant), le "dialogue de la réalité", indispensable au suivant, car analysant les valeurs morales et les concepts métaphysiques, et, fondamental, le "dialogue de principe" ou "dialogue au sommet", préconisé par les auteurs, comme saint Basile, à propos de l'Evangile selon saint Jean, s'exclamait: "N'oubliez pas: 'Au commencement !' ".

Dans le rude contexte actuel troublé par tant de violences et des guerres, le Pape et l'Imam insistent sur l'urgence de "la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune". Les auteurs entendent apporter de "brèves réflexions critiques". Par rapport à "une fraternité humaine" si urgente, ils précisent: "une fraternité pour la connaissance". La fraternité authentique doit, en effet, se nourrir à la source divine. Le dialogue humain doit se ressourcer dans l'Etre de l'Eternel, de Dieu en sa Vérité, en "sa Volonté et sa Miséricorde extraordinaires". L'essentiel est de l'ordre de la raison, de l'exercice de la pensée et de la contemplation. Dans "une collaboration plus profonde entre frères, plus on comprendra la réalité du langage supérieur de l'expression divine, plus le dialogue permettra de comprendre le Monologue de Dieu, et de rétablir la pureté de l'intellect dans la simplicité de la vie humaine et la complexité de l'histoire humaine". En fin de document, les auteurs manifestent que les relations interreligieuses et le dialogue islamo-chrétien trouvent un modèle dans des acteurs comme les ordres contemplatifs: "les ordres monastiques chrétiens et les ordres soufis de l'islam, animateurs, en formes différentes, de la contemplation de Dieu". Et de citer, "d'un côté, les franciscains, dominicains, ermites de St-Augustin et carmélites, et, de l'autre côté, la Qadiriyya, le Rifa'iyya, la Shurawardiyya, et, peu après, la Chishtiyya et la Shadhiliyya". Des ordres religieux, au temps du Sultan et du Saint d'Assise, qui se sont épanouis et renouvelés. Et nous pensons aussi à l'exemple des moines de Tibhirine.
Autant d'exemples incitatifs pour développer aujourd'hui "une entente spirituelle véritable". En ce sens, nous comprenons bien que les vingt-deux responsables musulmans assurent le Pape François et l'Imam Hamad Al-Tayyeb de leur disponibilité pour que la "fraternité humaine" se déploie en fraternité spirituelle pour que l'humanité réponde pleinement au "mystère de la Volonté divine".

Ce précieux commentaire des vingt-deux musulmans s'ajoute ainsi avec bonheur à divers commentaires chrétiens, comme celui de Mgr Luc Vesco, évêque en Algérie à Oran ("L'hymne à l'amitié de deux hommes, le Pape et l'Imam", 30 p.), et celui du P. Henri de la Hougue, Institut catholique de Paris, "Regard historique sur le dialogue islamo-chrétien", 20 p.; ces deux commentaires figurant dans le livre "La Fraternité humaine...", éd. Salvator, 2019, 87 p.).

Sans doute, d'autres groupes (musulmans ou interreligieux,...) s'adjoindront-ils à ces vingt-deux responsables musulmans, ou divers réseaux de penseurs de l'islam auront-ils leurs propres initiatives.
La Déclaration d'Abou Dabhi offre encore bien des interprétations et prolongements pour avancer dans les diverses dimensions du dialogue.
                                                  Père Pierre Fournier
                                                  Service Dialogue interreligieux, Diocèse de Gap.

(1) "La Fraternité pour la connaissance et la coopération": texte complet est donné, par exemple, par internet: Religions pour la Paix, Paris, ou dans la Lettre trimestrielle "En dialogue" du Service National pour les Relations avec les musulmans (SNRM) de la Conférence des Evêques de France, n°11, octobre-décembre 2019, p.38-51.
 

Transmis le Jan 09, 2020 - 08:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Mémorandum d'entente et de compréhension signé le 17 septembre 2019 à Paris. ( cliquer pour lire le texte- FIF)


Un mémorandum signé par trois instances de haut niveau représentant Juifs, chrétiens et musulmans, point d’orgue de la Conférence internationale de Paris.

Ce mémorandum d’entente et d’amitié est signé en ce jour 17 septembre 2019 entre Monsieur Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, Monsieur François Clavairoly, Co-président du Conseil d’Eglises chrétiennes en France, Mgr Emmanuel Adamakis, Président de l’Assemblée des Évêques orthodoxes de France, et Son Excellence Mohammed Abdul Karim Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, dans le but de consolider la coopération entre leurs institutions – dénommées ci-après les parties -, d’élever le niveau de la compréhension mutuelle entre Juifs, chrétiens et musulmans en France et de par le monde et de contribuer ainsi à la paix et à la solidarité entre tous les êtres humains.



Transmis le Nov 03, 2019 - 05:14 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxCommentaire élaboré par un groupe de savants et intellectuels musulmans suite à la Déclaration d'Abu Dhabi sur la fraternité humaine.



Un site dédié a également été mis en place pour recueillir les adhésions et fédérer des projets à développer en coopération dans cet esprit : www.christians-muslims.com


Le Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence com- mune, signé par le pape François au nom de l’Eglise catholique, et par shaykh Ahmed al-Tayyeb, grand imam de la mosquée Al-Azhar, au cours du voyage du Pape aux Emirats Arabes Unis, est un événement sans précédent, sur le plan institutionnel, dans l’his- toire des relations entre chrétiens et musulmans.

L’impression générale est qu’une nouvelle phase est en train de s’ouvrir, sous différents aspects, dans les relations entre nos deux religions. Cette phase semble s’orienter vers la reconnaissance de la légitimité et de la diversité providentielles des Révélations, des théo- logies, des religions, des langages et des communautés religieuses. Les diversités ne sont plus envisagées comme un appel à la conquête ou au prosélytisme, ou un prétexte pour une simple tolérance de façade, mais bien plutôt comme une opportunité pour exercer et mettre en pratique la fraternité qui est « une vocation contenue dans le plan de Dieu pour la créa- tion », tel que l’affirme le Document lui-même.1

Transmis le Juil 14, 2019 - 11:31 PM Suite du texte (35893 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxRapport d'activité pour le groupe Souffle et chemins de Cergy, AG CMRP 2018

Nous croyons qu'il y a un seul Souffle et nous constatons qu'il y a plusieurs chemins.

Les faits marquants de l'année écoulée pour notre association.

1 – La conférence interreligieuse sur la Bioéthique, dans le cadre des Etats Généraux, le 8 avril 2018.
Succès, par le nombre de participants : environ 180,
par la qualité des intervenants des différentes religions, bouddhistes, catholiques, juifs, musulmans et protestants,
par le climat d'écoute et de respect.
Principaux points abordés : la Procréation et la Fin de vie. Compte-rendui sur site web souffle-et-chemins.fr

Point commun à toutes les religions : l'attention à porter à chaque situation, le respect de la personne humaine ( et le rejet de la GPA ). Avec des accents pour chaque religion :
pour les musulmans : prise en compte des aspects médicaux, mais importance de la filiation,
pour les juifs : chaque cas est étudié soigneusement ; importance de la détermination de ce qu'est la mort, car le corps mort appartient à D.ieu : problème pour les greffes.
pour les protestants : priorité à la conscience individuelle,
pour les catholiques : l'intérêt des personnes, mais surtout de l'enfant,
pour les bouddhistes : importance du jugement personnel.

Réactions :

Noureddine Chafaï, président de la Fédération musulmane de Cergy :
Cette soirée nous a permis de mieux comprendre les positions des uns et des autres. La communication est un facteur d’entente et les divergences ne sont qu’une richesse d’esprits qui, à mon sens, rapprochent les gens à travers une compréhension mutuelle.
La science est mieux acceptée lorsqu’elle est comprise par tous, il y a une ouverture significative des religions sur l’ère du temps, qui ne pourra que créer un climat de stabilité.
Ce genre de rencontres et débats augure d’un avenir serein pour tous, il faut persévérer et rester vigilants face aux interprétations biaisées de telle ou telle religion ou pensée.


Christine :

« Un climat d'écoute et de respect ont permis à chacun de dire les choses avec ses mots et dans sa tradition, et aux autres de découvrir ces choses.
Chacun a joué le jeu et a exprimé ce que dit sa religion sur les différents sujets abordés.
Par contre, plusieurs ont dit l'attention à porter à chaque situation qui est unique, en mettant en avant la personne humaine. »

2- les commémorations interreligieuses du 11 novembre : en 2017, c'était la Fraternité,
Pour le 11novembre 2018 : « Pas de paix durable sans transformation ? » en partant de la constatation des conséquences catastrophiques des traités d'après 1918.
Voir le site web : www.souffle-et-chemins.fr.

Transmis le Jan 14, 2019 - 06:35 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxInter-Accueil en Essonne.

Site web. Cliquer.


Rapport d'activités 2018.


Transmis le Jan 14, 2019 - 06:28 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Rapport d’Activités du groupe Compostelle-Cordoue

pour l'AG de RELIGIONS POUR LA PAIX du 25 novembre 2018




Projet de la Marche Mondiale pour la Paix.

1) Activités 2018-2019.

L‘action marquante aura été la participation au Pèlerinage des Sept Dormants, en Bretagne du 15-22 juillet dernier. Voir l'article c-joint, consacré au compte-rendu de cette marche.
Notre groupe était composé de 25 participants dont 10 amis musulmans.
Une marche de 7 jours précédait le week-end où nous nous retrouvions tous au Vieux Marché (30kms sud de Lanion).
Une table ronde le 21 juillet, avec Bérangère Massignon (petite fille de Louis Massignon) Jean Noël Pénicaud (journaliste à Ouest France), Antoine Paumard directeur de JRS France (Accueil des Réfugiés) nous aura permis de toucher du doigt le rôle de Louis Massignon dans le rapprochement et la compréhension de nos cultures religieuses.

Nous nous sommes réjouis de la 1ère journée mondiale du « Vivre Ensemble » pour laquelle le Cheik Bentounès a beaucoup milité….Sur la région parisienne des tracts ont été distribués entrainant des dialogues courts mais riches ( par exemple devant Beaubourg ).

Les liens de Compostelle-Cordoue avec la confrérie Alawiya se poursuit. Les initiatives du Centre pastoral de St Merri sont suivies par nos amis musulmans (Nuit Sacrée) et inversement le Mawlid est fêté avec eux.

Nous réfléchissons au moyens d’intégrer des réfugiés dans nos groupes de marche. La prochaine étant en juillet ( Le Puy-Conques) pour fêter les 20 ans de Compostelle Cordoue. Les scouts musulmans ( de Toulouse) seront de la partie.
Nous maintenons les liens avec « le Jardin de la Paix »  de Beauvais orientés eux aussi vers l’accueil des migrants.

2) Projet de la Marche Mondiale pour la Paix.

Nous avons été très impressionnées avec Morice de la force de conviction qui se dégage de Rajagopal *rencontré le 28 novembre, pour « créer un mouvement mondial capable de bouleverser les consciences ».
L’injustice sociale entraine l’injustice économique : sans justice sociale, pas de paix.
Face au réchauffement climatique, le monde politique ne réagit pas, aussi la société civile se mobilise et nous allons à Genève entamer un dialogue avec les Nations Unies. Les plus pauvres sont les premières victimes du réchauffement climatique, or ils n’en sont pas les RESPONSABLES. Il faut mettre les plus démunis au centre des revendications. Nous sommes tous les militants actifs de nos propres régions. En Inde, nous encourageons les jeunes à revenir dans leur région d’origine et à se mobiliser sur place. C’est en agissant localement, au plus bas niveau que l’on peut changer les choses.
La force des plus pauvres c’est leur richesse spirituelle.
La démarche, pour faire évoluer les mentalités, se fait par étapes : - sensibiliser au fait que la pauvreté est une violence - refuser la fatalité - lutter pour défendre l’indivisibilité des droits.
… en prenant appui sur quatre piliers :
° la force d’être ensemble ° la force de la jeunesse ° la force de la solidarité ° la force de la non violence plus efficace que la violence.
La JAI JAGAT arrive dans une tradition de culture des marches. Elles ont fait leur preuve en ayant déjà obtenu de changer les lois*. Un autre signe encourageant : la participation des femmes (aujourd’hui 60% ) à ces différentes marches.
Plusieurs pays se sont déjà inscrits le Kenya,, le Brésil, la Colombie, l’Allemagne, la Suisse. Parallèlement d’autres marches s’organisent dans le même esprit afin de creéer une convergence des luttes. Plusieurs mouvements sociaux se joignent à l’initiative : le processus reste ouvert
Nous ne pouvions que regretter le petit nombre (une soixantaine de personnes dans une salle qui aurait pu en accueillir 400 !) mais étaient présents des militants de longue date : le CRID (Centre de Recherche et de formation pour le Développement) joue un rôle fédérateur en regroupant des initiatives très diverses ( ATD, SOL…)
Anne hidalgo a donné son accord pour que Paris soit sur une des trajectoires : à suivre.
Agnès * auquel nous nous sommes présentées, faisant référence à « Alain-de-Genève » : un salut mains-jointes, acompagné d’un large sourire, aura été son amicale réponse …
** Désormais les titres fonciers peuvent être établis au nom des femmes : 2000 en ont bénéficié / les prêts bancaires peuvent être signés par l’un ou l’autre des conjoints etc. Il serait trop long de tout énumérer.


Alain Simonin, Président de l'Association Compostelle Cordoue.
alain.simonin913@orange.fr
Michel Rouffet, Secrétaire Général
rouffet@free.fr
Bernard de Senarclens,
bernarddesenarclens@hotmail.com
Morice de Lamarzelle, relations médias
morice.delamarzelle08@gmail.com



Transmis le Déc 05, 2018 - 11:05 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


Centre Bahá'i de Nice.


“Surmonter les préjugés et l’intolérance est essentiel pour un monde plus sûr”


Ce message était au cœur de la contribution des Bahá'is au « 6ème Congrès des Dirigeants des Religions mondiales et des Religions traditionnelles » qui, organisé par le Président du Kazakhstan, Nursultan NAZARBAYEV, s’est tenu, les 10 et 11 Octobre 2018, à Astana, dans la capitale du KAZAKHSTAN.


« L’Humanité n’a jamais eu autant besoin d’une plus grande unité et de plus de coopération », explique Lyazzat YANGALIYEVA, Représentante kazakh de la Communauté Bahá’ie au Congrès. « Le sujet est très opportun pour un forum qui cherche à promouvoir l’Unité des Religions et oriente le dialogue entre les Chefs religieux vers l’amélioration du monde. »

Article complet avec photos - cliquer.



Transmis le Déc 05, 2018 - 10:28 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxGroupe de dialogue interreligieux de Vesoul.
Témoignage de Eric et Marie-Hélène MIEL



Voici notre bilan :

Depuis 9 ans que nous sommes à Vesoul, nous sommes engagés dans l’interreligieux.

Voici quelques textes qui motivent notre profond engagement :

« Le dessein fondamental qui anime la foi de Dieu et sa religion est de sauvegarder les intérêts du genre humain, de promouvoir son unité, de stimuler l’esprit d’amour et de fraternité parmi les hommes. »— a affirmé Bahá’u’lláh
    « Il y a une fraternité parfaite qui sous-tend l’humanité, car tous sont les serviteurs d’un seul Dieu et appartiennent à une seule famille, sous la protection de la divine Providence. »

"Le principe fondamentale que Dieu a fixé comme but pour l'homme c'est l'amour et Il nous a demandé de nous aimer les uns les autres comme Il nous aime. Toutes ces querelles et ces discordes qui sévissent partout contribuent seulement à accroître le matérialisme. »

« La religion doit être cause d’amour et d’unité. »

« Concentrer toutes vos pensées et votre coeur sur l’amour et l’unité. A une pensée de guerre, opposez une plus forte pensée de paix. Une pensée de haine doit être détruite par une puissante pensée d’amour. Les pensées de guerre détruisent toute harmonie, tout bien-être, tout repos et toute satisfaction. Les pensées d’amour créent la fraternité, la paix, l’amitié et le bonheur. »

« Ne vous détournez pas de ceux qui ont des opinions différentes de vous. Tous cherchent la vérité et bien des chemins y conduisent. La vérité présente quantité d’aspects, mais elle demeure une, pour toujours et à jamais. »

Aussi un  de nos objectifs est d’unir nos prières avec les personnes de toutes les religions « pour faire cesser les guerres et les massacres, afin que l’amour, l’amitié, la paix et l’unité puissent régner dans le monde »    —  ‘Abdu’l-Bahá.

C’est pourquoi, nous n’avons eu de cesse de rencontrer les personnes de toutes convictions et d’ensemble de réaliser des actions diverses que nous essayons de rendre systématiques. Nous basons notre action sur l’amitié.

Nous essayons d’avoir des réunions de prières régulières et nous avons eu le bonheur que des chrétiens, des protestants, des musulmans y participent. Cependant, le terme « de réunions de prières » ne semblent pas attirer les personnes. Nous essayons d’être attentifs aux besoins des personnes que nous fréquentons et parfois des prières sont échangées de manière spontanée. Nous avons aussi instauré aussi parfois et ce, sur des durées de plusieurs mois, des réunions de prières en conférences téléphoniques car nos amis habitent loin.  Chez nous, il y a un panier avec des livres de toutes les religions afin que les participants à nos rencontres puissent y trouver des textes qui leur correspondent.

Un livre fait l’unanimité : « Unité dans la diversité, les religions au service de la vérité » de O. P. Ghai - Tacor International. Ce livre propose 29 thèmes de la vie comme l’amour, les bonnes actions,… et chaque thème est illustré par des textes de 17 religions.

Nous avons aussi des soirées où nous échangeons sur des thèmes qui sont proposés par les différents participants. Nous avons eu des soirées sur les thèmes de l’amitié, du pardon. Les prochaines sont sur les thèmes de la bienveillance et de l’interculturalité. Nous avons testé plusieurs formules : jeux (ice-breaking) puis échange libre et enfin quelques courtes citations issus des grandes religions. Parfois les soirées se finissent par des prières que les participants choisissent librement . Nous avons aussi testé le concept où chacun amène trois choses : sa bonne humeur, une citation/ texte à partager sur le thème (textes issus des Ecrits religieux, poème, réflexion personnelle, …), un quelque choses à déguster ensemble. Nous avons aussi, avec l’accord de tous les participants débuter la réflexion à partir de deux citations tirés des textes religieux sur le thème choisi. Le seul frein que nous avons rencontré une fois, c’est que nous avions des personnes que nous ne connaissions pas et nous n’avions pas encore tissé des liens d’amitié et ces personnes n’ont plus jamais voulu revenir. Nous en avons déduit que les liens d’amitié étaient essentiels pour partager ces moments spirituels.

Autres activités que nous menons et qui a réuni des personnes musulmanes, chrétiennes, baha’ies et même athées. Nous menons des activités pour les enfants et les pré-jeunes (11-15ans) basée sur les valeurs morales selon le modèle proposé par l’institut Ruhi. Ces cours qui sont systématiques commencent toujours par un temps spirituel où chacun peut partager des Ecrits de sa religion. L’institut Ruhi est une organisation proposée par la communauté baha’ie et qui a pour concept que chacun de nous est constamment en apprentissage et ses activités se base sur un double objectif moral : celui de développer les valeurs morales que posent les religions et ainsi de favorise le développement spirituel, intellectuel, matériel de chaque être humain et en même temps celui de s’investir dans sa communauté (les gens avec qui on est en lien quotidiennement) pour participer à un meilleur « vivre-ensemble ». En conclusion, se développer pour agir sur le développement de la société. Car tout acte fait avec amour est considéré par les baha’is comme une prière, une louange à Dieu.

Je voudrais partager aussi une autre activité interreligieuse que nous avions eu à Poitiers où nous vivions avant. Nous étions 4 familles croyantes de  4 religions différentes (Musulmans, baha’is, chrétiens, protestants). Nous avions fait le même constat : nos enfants souffraient de discrimination car ils étaient croyants. Pendant un an, nous nous sommes rencontrés, une fois par mois. Chaque famille invitait les autres à tour de rôle et présentaient un aspect de sa religion comme elle le souhaitait. Parents et enfants (de 7 à 21 ans) participaient à cette présentation. Une solide amitié a lié les familles. Ses soirées étaient avant tout spirituelles, festives, amicales. Notre objectif : montrer à nos enfants qu’il y avait des croyants partout et qu’ils n’étaient pas isolés. Cela a renforcé la croyance de chacun des enfants.

Nous vous souhaitons de belles activités interreligieuses.

Eric et Marie-Hélène MIEL

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:47 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxCommuniqué de presse
Genève / Paris, le 4 novembre 2017
Marche-Rencontre Réconciliation-Guérison de Macon à Taizé
25 septembre au 1er octobre 2017


24 marcheurs de Compostelle Cordoue et de Vivre Ensemble à Cannes, venus de Suisse, de France, juifs, musulmans, catholiques, protestants, agnostiques et athées se sont retrouvés, du 25 septembre au 1er octobre, sur les chemins qui relient Macon à la communauté de Taizé .

De nombreux échanges en marchant, lors des haltes en auberges, à Taizé avec les frères et les croyants de différentes religions, ont porté sur des actes concrets de réconciliation.

C'est à la suite de marches-rencontres en terre de Palestine et à Jérusalem en 2016, en Bosnie en 2015, qu'ils ont ainsi voulu témoigner, contre l'opinion dominante, d'une espérance vécue de réconciliation et d'une conviction que des peuples aujourd'hui ennemis peuvent, par un dialogue ténu mais jamais interrompu, devenir à terme des partenaires.

Alain Simonin, Président de l'Association Compostelle Cordoue.
alain.simonin913@orange.fr
Michel Rouffet, Secrétaire Général
rouffet@free.fr
Bernard de Senarclens, organisateur de la marche
bernarddesenarclens@hotmail.com
Morice de Lamarzelle, relations médias
morice.delamarzelle08@gmail.com

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux         

Les 21 et 22 Octobre 2017, les Bahá'is du monde entier, et leurs amis, ont célébré, dans des milliers de localités réparties sur les 5 Continents, le Bicentenaire de l’Anniversaire de la Naissance de Bahá'u'lláh (1817-1892), le Fondateur de la Foi Bahá'ie.

          De nombreuses  personnalités, Chefs d’État, de gouvernement, ministres, hommes politiques, universitaires, chefs religieux, etc…, dans près de 70 pays, ont envoyé leurs vœux à la Communauté Bahá'ie, ainsi que leurs appréciations de l’Enseignement spirituel et socio-économique de Bahá'u'lláh.
          Citons parmi ces pays :  l’Allemagne, l’Inde, la Première Ministre du Royaume-Uni (Mrs Mathilda MAY), Canada (15 personnalités politiques dont le Premier Ministre Justin TRUDEAU), le Président Jimmy CARTER, Le Gouverneur et le Président de la Chambre des Députés de la Province de Santa Fe en Argentine, etc…, et même des personnalités de Bahreïn (les pays musulmans étant, généralement, hostiles à la Foi Bahá'ie) !
          Trois pays, le Pays-Bas, l’Allemagne et l’Autriche ont même fait émettre des timbres postes à cette occasion.
[ Vous pouvez trouver  la liste de ces hommages, en cliquant sur ce lien :
https://bicentenary.bahai.org/ fr/public-messages-media  ]
 
          Pour la FRANCE, citons le discours de  Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur Jean-Christophe Peaucelle, Conseiller aux Affaires Religieuses auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères (allocution que vous pouvez trouver en cliquant sur https://bicentenary.bahai.org/ fr/public-messages-media ).
 
Il commence ainsi son intervention faite au Centre National Bahà'i à Paris :
 
« Au nom du Gouvernement français, je voudrais apporter aujourd’hui un message de salutation,
un message d’estime et de respect. [...]
C’est l’estime de la République que je suis venu, aujourd’hui, vous exprimer,
exprimer à une communauté, peut-être pas la plus nombreuses, mais une des communautés
qui font la diversité et la richesse de notre unique Communauté nationale ».
 
Et il termine ainsi son discours :
 
« …C’est ce qui est très frappant dans votre foi et qui, je pense, rencontre totalement l’idéal républicain de la France [...].
Le concept du bien commun n’a de sens que si nous avons la conviction que nous appartenons à une famille commune (…).
…C’est ce que je voulais vous dire aujourd’hui, en vous adressant tous les vœux de la République pour votre Communauté,
pour vous dire toute son estime, tous ses encouragements, et tous ses remerciements
pour ce que vous faites, [vous] les Baha’is de France, pour le bien commun. »
 
          Évidemment, les Bahá'is de Nice n’ont pas manqué de célébrer ce Bicentenaire dans cette ville.
Veuillez trouver, ci-dessous, un petit reportage photographique sur les manifestations organisées par le Conseil des Bahá'is de NICE (France), à l’occasion de cette célébration, qui s’est déroulée en 2 parties :
 
          Tout d’abord, une grande Fête conviviale a été organisée au Centre Régional Bahà'i de Nice, ayant pour programme lecture de Textes Sacrés et prières bahá’is, projection du film : « Lumière pour le Monde », et dîner.
Environ 90 personnes ont participé à cette célébration.
 
          Une conférence (indiquée ci-dessous) organisée dans l’amphithéâtre d’une salle prestigieuse, constituait la seconde partie de cette célébration à Nice :
“Le Centre Universitaire Méditerranéen”
65 Promenade des Anglais, à Nice.
 Centre Bahá'i de Nice  (24 Rue Maréchal Joffre)
 
Jeudi 26 Octobre 2017 – 19 h.
« La Vie d’Exilé  et  l’Enseignement Spirituel
de Bahá'u'lláh, Fondateur de la Foi Bahá'ie »
à l’occasion du Bicentenaire de sa Naissance (1817).
 
Conférence, illustrée par un film, par le Dr S. ROUHANI,
Neurophysiologiste à l’Hôpital Cochin (Paris), Chercheur en Religions Comparées.
 
          Ici aussi, près de 90 personnes assistèrent à cette conférence, prenant de nombreux dépliants d’information et laissant leur adresse-courriel afin d’être informées des prochaines activités du Centre Bahà'i de Nice
[ Certains d’entre vous y ont participé, ce dont nous vous remercions sincèrement. ]
 
 
          Nous sommes persuadés que l’atmosphère de cordialité, d’amitié, de spiritualité et d’amour qui ont régné dans ces 2 manifestations à Nice, ainsi que dans de milliers de célébrations qui ont eu lieu à travers le monde, jouera un rôle de catalyseur afin que – avec d’autres Mouvements et personnes de bonne volonté – les fondations d’un Nouveau Monde, basé sur les valeurs morales, spirituelles et d’Équité,  soient solidement établies, donnant corps à ces affirmations de Bahá'u'lláh :
 
« Si puissante est la Lumière de l’Unité,
qu’elle illuminera la Terre entière. »
 
« La Terre n’est qu’un seul pays
et tous les Hommes en sont les citoyens. »
 
Écrits Sacrés Bahá'is  (1863)

 
         
Le Centre Régional Bahà'i de Nice.
 
 

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:20 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux



LA ROCHE SUR YON - Association Dialogue pour la Paix- Pays Yonnais



Le groupe qui compte 12 personnes de 25 à 67 ans (6 femmes et 6 hommes) est né à la suite des attentats du 11 septembre 2001 pour réagir à partir de leur expérience de foi à l’instrumentalisation du nom de Dieu.

Trois religions y sont représentées : bouddhiste, chrétienne (protestante et catholique) et musulmane. Le courant « humaniste » (sans référence religieuse) est présent. Nous entretenons des liens réguliers avec la synagogue de Nantes et la communauté juive des Sables d’Olonne.

Le groupe qui se réunit depuis bientôt 6 ans a fait le choix d’un temps préalable d’enracinement entre ses membres, d’approfondissement dans la connaissance mutuelle avant de chercher à s’agrandir. Nous vivons par exemple en début de rencontre un temps de recueillement à partir d’un texte « spirituel » proposé par celui d’entre nous qui accueille chez lui.
Il est cependant un aspect qui s’est manifesté très vite, c’est celui du témoignage ensemble avec nos différentes religions devant des jeunes en collège ou lycée catholique, ainsi que dans l’aumônerie de l’enseignement public.
Notre projet est maintenant d’ouvrir plus largement en proposant des moments fondés sur l’échange.
Nous venons de passer à la création d’une association.

Notre association apprécie le lien existant avec la CMRP (« grand corps » vitalisant) ; nous nous réjouissons aussi de coopérer davantage sur place avec le groupe interreligieux des Sables d’Olonne, car notre unité est un témoignage indispensable pour faire progresser avec fruit la cause à laquelle nous travaillons tous.

Activités
L’année a été marquée par une première manifestation publique à l’occasion de la commémoration des 20 ans d’Assise le dimanche 22 octobre 2006.
- Chacun a lu, soutenu par l’une de nous à la harpe, un texte de sa tradition religieuse. Une personne, humaniste, a exprimé sa spiritualité à travers un texte personnel. Une amie juive est venue en renfort du groupe des sables d’Olonne pour suppléer à notre manque.
- Dans un deuxième temps, par souci d’échange, les 110 personnes présentes ont pu à leur tour exprimer leurs convictions touchant la paix.
- La municipalité de La Roche sur Yon avait permis que cela se déroule à l’auditorium du Conservatoire de Musique, dans le cadre d’une laïcité ouverte.
Le 7 juin 2007 : rencontre sur le thème : « En quoi ma « spiritualité », ma foi, ma religion sont-elles un atout ou un obstacle dans ma relation aux autres ? »

Contacts : André HAMON (président) 
Por : 06 78 26 76 38

Christiane NOEL (secrétaire, membre CMRP)
Tél : 02 51 05 05 26 – Email : dialoguepourlapaix@tele2.fr


Transmis le Août 12, 2016 - 01:45 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxArticle écrit par Gérard Leroy, du groupe GIP 11, de Narbonne, en marge des discussions sur la laïcité.

Sacré et profane s'opposent-ils ? ( Cliquer )



Transmis le Avr 16, 2016 - 08:46 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable