Agenda

- Dimanche 19 mars, où que vous soyez et à Paris 4e : Prière et recueillement pour la Paix, garder le silence pendant trente minutes

- Lundi 5 septembre 2016, IMA : début d'un Cycle de 4 conférences de Ghaleb Bencheikh : Mots d'Islam, pour décrypter 4 « mots d’Islam » devenus «valises » voire anxiogènes : Islam, Djihad, Charia, Fatwa. Organisé par la SAIMA ( Société des Amis de l'IMA )- Entrée libre- Réservation.

- à partir du lundi 26 septembre 2016, Paris, ENS 45 rue d'Ulm : Islams de France - Islam public et publics d'Islam. Pièce d'identité demandée.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Dialogue interreligieux



LA ROCHE SUR YON - Association Dialogue pour la Paix- Pays Yonnais



Le groupe qui compte 12 personnes de 25 à 67 ans (6 femmes et 6 hommes) est né à la suite des attentats du 11 septembre 2001 pour réagir à partir de leur expérience de foi à l’instrumentalisation du nom de Dieu.

Trois religions y sont représentées : bouddhiste, chrétienne (protestante et catholique) et musulmane. Le courant « humaniste » (sans référence religieuse) est présent. Nous entretenons des liens réguliers avec la synagogue de Nantes et la communauté juive des Sables d’Olonne.

Le groupe qui se réunit depuis bientôt 6 ans a fait le choix d’un temps préalable d’enracinement entre ses membres, d’approfondissement dans la connaissance mutuelle avant de chercher à s’agrandir. Nous vivons par exemple en début de rencontre un temps de recueillement à partir d’un texte « spirituel » proposé par celui d’entre nous qui accueille chez lui.
Il est cependant un aspect qui s’est manifesté très vite, c’est celui du témoignage ensemble avec nos différentes religions devant des jeunes en collège ou lycée catholique, ainsi que dans l’aumônerie de l’enseignement public.
Notre projet est maintenant d’ouvrir plus largement en proposant des moments fondés sur l’échange.
Nous venons de passer à la création d’une association.

Notre association apprécie le lien existant avec la CMRP (« grand corps » vitalisant) ; nous nous réjouissons aussi de coopérer davantage sur place avec le groupe interreligieux des Sables d’Olonne, car notre unité est un témoignage indispensable pour faire progresser avec fruit la cause à laquelle nous travaillons tous.

Activités
L’année a été marquée par une première manifestation publique à l’occasion de la commémoration des 20 ans d’Assise le dimanche 22 octobre 2006.
- Chacun a lu, soutenu par l’une de nous à la harpe, un texte de sa tradition religieuse. Une personne, humaniste, a exprimé sa spiritualité à travers un texte personnel. Une amie juive est venue en renfort du groupe des sables d’Olonne pour suppléer à notre manque.
- Dans un deuxième temps, par souci d’échange, les 110 personnes présentes ont pu à leur tour exprimer leurs convictions touchant la paix.
- La municipalité de La Roche sur Yon avait permis que cela se déroule à l’auditorium du Conservatoire de Musique, dans le cadre d’une laïcité ouverte.
Le 7 juin 2007 : rencontre sur le thème : « En quoi ma « spiritualité », ma foi, ma religion sont-elles un atout ou un obstacle dans ma relation aux autres ? »

Contacts : André HAMON (président) 
Por : 06 78 26 76 38

Christiane NOEL (secrétaire, membre CMRP)
Tél : 02 51 05 05 26 – Email : dialoguepourlapaix@tele2.fr


Transmis le Août 12, 2016 - 01:45 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux


CHŒUR INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX

“ LE RAMEAU D’OLIVIER ”


CHARTE DU CHOEUR INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX
« LE RAMEAU D' OLIVIER»


  

Pourquoi un choeur interreligieux ?

- pour promouvoir la paix,

- pour tisser des liens et vivre ensemble dans un cadre fraternel,

- pour prendre le temps de se découvrir les uns les autres,

- pour apprendre à partager nos richesses,

- pour travailler « dans l'esprit d'Assise », en respectant l'autre.



Comment travailler ?

en apprenant des chants choisis par chaque tradition (cultuels ou culturels),
en se donnant un but motivant (concerts ou participation à des rencontres interreligieuses).

Ce choeur (musiciens et chanteurs) a été fondé pour une manifestation bien précise (20ème anniversaire de la rencontre des responsables religieux à Assise). Depuis cette date du 12 novembre 2006, l'expérience a continué et est devenue une solide réalité.
Il est composé de 20 personnes : juifs,chrétiens,musulmans,sikhs.



SI VOUS ÊTES D’ACCORD AVEC CETTE CHARTE,

SI VOUS AIMEZ CHANTER,

SI VOUS JOUEZ D’UN INSTRUMENT DE MUSIQUE,

SI VOUS SOUHAITEZ PARTAGER CETTE RICHESSE AVEC D’AUTRES DE TRADITIONS DIFFERENTES,

REJOIGNEZ-NOUS.

FAITES-VOUS CONNAÎTRE.


Comité interreligieux de la famille franciscaine
27, rue Sarrette
75014 PARIS
Tel 06 23 70 91 21 ou 01 45 42 47 18
Comite-interreligieux@franciscain.net



Transmis le Mar 18, 2009 - 10:02 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

COMITE INTERRELIGIEUX DE LA FAMILLE FRANCISCAINE
27 rue Sarrette 75014 PARIS
www.franciscain.net


ESPRIT D’ ASSISE

Le Comité Interreligieux de la Famille Franciscaine

a pour mission de favoriser le dialogue et la rencontre entre les religions.

Il apporte son aide à celles ou ceux qui, localement, désirent préparer
des rencontres entre croyants de différentes confessions ou religions
et organise lui-même de telles manifestations.

Il travaille en étroite collaboration avec des délégués d’associations d’autres religions.

Compte-rendu d'activité 2010-2011 – Cliquer ICI



ARTISANS DE PAIX


…En créant un comité interreligieux, la famille franciscaine a voulu montrer son souci d’œuvrer au dialogue et à la construction de la paix au XXIème siècle. Ce comité se place dans le sillage de la rencontre d’Assise, le 27 octobre 1986, où Jean Paul II a invité les représentants des grandes religions à échanger et être ensemble afin de prier pour la paix.

Les membres de ce comité s'engagent à rencontrer les autres croyants pour bâtir une société plus fraternelle.

Par la rencontre et l'échange :

Ils veulent faire grandir entre croyants de confessions et de religions différentes la connaissance, la compréhension et le respect mutuels.
Ils excluent de leur activité tout synchrétisme et tout prosélytisme. Ils ne veulent pas aboutir à une fusion des religions mais plutôt à un travail d'approfondissement des textes fondateurs et des traditions vivantes.
Ils s'enrichissent par la présence de tous ceux qui souhaitent ce dialogue avec droiture et amitié fraternelle. Dans un partage profond, ils rencontrent ceux qui s'engagent ensemble pour la paix, dans la prière et l'action…

(extrait de la charte du comité interreligieux)


MEMBRES DU COMITE


Mme Josette GAZZANIGA
Fraternité Séculière
Frère Pierre MAZOUE
Ofm, Capucin Francheville
Frère Alain GAUTIER
Ofm, Franciscain Lyon
Frère Jean-Marie LANDRIN
Ofm, Franciscain Paris
Sr Gabrielle MARGUIN
Franciscaine de la Propagation de la Foi, Lyon
Mme Liliane APOTHEKER
Communauté Juive, Amitié Judéo-Chrétienne
Mme Jocelyne FOURNEL
Mouvement Juif Libéral de France
Rabbin Gabriel HAGAÏ
Membre du Chœur Interreligieux pour la Paix « Le Rameau d'Olivier »
Mme Mehrezia LABIDI-MAIZA
Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.
Mme Chantal TOUGUI
Ecole soufie internationale
M. Saïd Ali KOUSSAY
Président du Groupe Amitié Islamo-Chrétienne
M. Jean-François GANTOIS
Bouddhiste ( Vajrayana)
Mme SUNDRI KAUR (Mme Raphaëlle GRAS)
Sikh
M. KUDRAT SINGH
Sikh

Contact : Josette Gazzaniga : 06 23 70 91 21 ou 01 43 21 32 97
comite-interreligieux@franciscain.net
Pierre Mazoué : 04 78 59 93 42

Transmis le Mar 18, 2009 - 06:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux



PLURALIE


Compte-rendu de l’assemblée générale du 1er décembre 2008

Maison Diocésaine 6 rue Salomon Reinach

Nous n’étions pas très nombreux : J. Teissier, J. Griffe, M. Meister, F. et D. Tomlin, C. Quezel-Colomb, Mr et Mme Canonge, A. Denis

Rapport d’activité


15 novembre 2007 – Intervention de Pluralie à la Fac de médecine de Carémeau sur le thème "Mort et religion"
30 novembre 2007 – Présentation de la foi Baha'ie par Jacqueline et J. P.MARTIN, membre du Bureau de la CMRP.
19 mars 2008 – 17h présentation de l'Islam par Mehrézia Labidi Maïsa à la Maison du Protestantisme
18h45 présentation du livre " Abraham réveille-toi, ils sont devenus fous" par Laurent
Klein et Mehrézia au Carré d'Art avec le concours de la librairie Siloé Biblica.
5 juin 2008 – Chapelle des Jésuites journée de l'environnement avec le concours de la chorale.
6 septembre 2008 – Forum des associations, tenue d'un stand Pluralie.
Activité permanente : préparation de fiches de présentation de nos religions.
En octobre 2008, création d'un nouveau groupe vocal : "Cœur de F'âmes"


Projets 2009


- Mise en place de rencontres de "Prière pour la Paix" tous les 1er lundi de chaque mois de 18h à 19h à la
Maison Diocésaine rue Salomon Reinach : (les 1er décembre 2008, 5 janvier 2009, 2 février, 2 mars,
6 avril, 4 mai et 8 juin).
- Conférence sur l'Islam et la laïcité, avec Foudil Benabadji qui présentera son livre "Le soleil de demain".
- Participation aux journées internationales proposées par l'ONU dont le 5 juin, journée de l’environnement
- Activités en partenariat avec d'autres associations :
"24 heures de prière pour la terre" organisé par le
magazine Prier du lundi 15 au mardi 16 décembre 2008 19h – 19h
Participation aux cercles de silence qui ont lieu tous les derniers mardis du mois à 18h30, devant le Carré d’Art


Le Bureau


Président : Jacques Teissier
Vice-présidente : Michèle Meister
Trésorier : Jacques Griffe
Secrétaire : Agnès Denis


Chorale « Cœur de f’âmes »


Cette chorale ne fait pas partie de Pluralie mais est en lien avec nous. Elle participera régulièrement à nos rendez-vous.
Le travail de cette chorale est basé sur la psychophonie qui permet de chanter tout en connaissant mieux sa voix et de la travailler. C’est aussi un travail sur la connaissance de soi et l’intimité de son être.
Son répertoire est constitué de chants sacrés et traditionnels de différentes cultures.
Tarifs : 75 € /mois
Un samedi après-midi de 14h30 à 17h
Un mardi soir de 20h à 22h
1 atelier en groupe de 2 ou 3 personnes : 2h
Soit 7h de chant par mois
Plus d’infos, contacter Michele Meister : 04 66 38 14 93 - m.meister@tele2.fr


Rencontres interreligieuses de prières pour la paix


Nous avons commencé le 1er décembre et avons eu la chance d’accueillir Gueshe Tsewang du Ladakh. En pièce jointe, une affiche et un tract qui vous permet de faire l’information autour de vous.


Cercles de silence


Le cercle de silence est l'action d'un collectif de citoyens et d’associations (laïques et religieuses) qui refusent le traitement inhumain infligé aux migrants en situation irrégulière du fait de dispositions législatives, nationales ou européennes, contraires aux droits fondamentaux de la personne humaine.
Voici quelques associations à caractère religieux qui en font partie : Cimade, Fédération de l'Entraide Protestante, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, , Secours Catholique - délégation de Paris……….


Vie de l’association


Nous vous enverrons régulièrement les informations concernant les réunions de préparation et les évènements par mail. Si vous êtes intéressé, donnez-nous votre adresse mail. (à l’adresse suivante : adrien30denis@orange.fr) Si vous n’en avez pas et que vous désirez recevoir les infos, faites le savoir.


Pour adhérer


Notre association, pour être viable, doit être visible et avoir quelques financements. C’st pourquoi, nous vous demandons, si vous le désirez de ne pas oublier d’envoyer votre adhésion.
En pièce jointe un bulletin d’adhésion que vous pouvez envoyer avec un chèque de 15€ à
Jacques GRIFFE
3 rue du Ventoux 30320 Marguerittes
A bientôt, nous l’espérons

l’équipe de Pluralie
Association loi 1901 - Siège social et secrétariat : 3 rue Claude Brousson 30000 Nîmes
Tel. 04.66.38.14.93 - 04.66.75.52.54 - 06.72.03.77.59 http://site.voila.fr/pluralie/index.html




Transmis le Jan 01, 2009 - 12:16 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs :JUDAÏSME


Je voudrais commencer mon exposé par une parenthèse, pour montrer que ni pour moi, ni pour mes amis ici présents, il ne s’agit de prétendre détenir la seule et unique vérité, pour montrer que de toute évidence, nous avons un fond de discours commun. Je vais donc vous citer un texte de Josy Eisenberg, Rabbin bien connu de la télévision, qui s’intitule :

Transmis le Août 20, 2007 - 12:34 AM Suite du texte (20052 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs dans la Religion Musulmane


Quelles sont les valeurs en Islam ?


Y a-t-il même possibilités de valeurs, concernant cette religion ! à la différence, par exemple, de la tradition judéo-chrétienne ou du bouddhisme… ?
On est en droit de s’interroger au vu des agissements inqualifiables d’un islam dévoyé porteur de violence et d’intolérance, au vu également de l’ignorance que l’on a par ailleurs d’une foi , d’une civilisation qui concerne plus d’un milliard de croyants dans le monde, une foi notamment qui est perçue très souvent à travers clichés et stéréotypes .

Transmis le Août 20, 2007 - 12:06 AM Suite du texte (6020 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs et Bouddhisme



Je vais essayer de faire de mon mieux et vous demande votre indulgence car il va être difficile de parler en cinq minutes d’un sujet aussi vaste Je ne suis pas une spécialiste du bouddhisme, je suis une étudiante sur la voie du bouddhisme tibétain et essaie de mettre en pratique les enseignements que je reçois.
Je vais parler :
1-des valeurs
2-de leur transmission par l’éducation
3-de la transmission spirituelle

Transmis le Août 19, 2007 - 11:47 PM Suite du texte (9705 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Transmission des valeurs et Catholicisme



Témoignage d’un couple, parents de 5 enfants âgés de 20 à 8 ans




1)Que nous a-t-on transmis ?

Il semble évident que nous retrouvons les mêmes valeurs fondamentales dans nos différentes religions; c’est pourquoi nous avons pensé qu’il était utile d’aborder le sujet de la transmission à partir des spécificités de notre tradition catholique notamment autour des sacrements qui rythment notre vie religieuse.

Transmis le Août 13, 2007 - 12:30 AM Suite du texte (8929 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Transmission des valeurs
Enjeu pour notre époque et pour la paix
4ème rencontre du groupe inter-religieux des Sables d’Olonne



Transmettre aux hommes les moyens de s’accueillir mutuellement peut contribuer à faire avancer la paix dans le monde. « Dans le contexte actuel difficile, il est plus que jamais urgent de soutenir l’effort de tous ceux qui travaillent à favoriser l’estime, la convivialité, la paix » dira Malika de confession musulmane. Alors qu’Olga,de tradition juive, nous transmettra elle aussi son message de paix en citant un texte de Josy Eisenberg, rabbin responsable des émissions juives du dimanche matin à la télévision dont voici un extrait : « Tous les hommes forment une vaste famille. Et pour qu’une famille soit heureuse, il faut que chacun apprenne à écouter et à comprendre les mots des autres ».

Transmis le Août 13, 2007 - 12:06 AM Suite du texte (6846 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Prières8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


LA PRIERE BOUDDHISTE


Pour cet exposé qui doit être bref, je vais reprendre le plan que nous avons défini à la dernière réunion :
- Qui prie-t-on ?
- Comment prie-t-on?
- Pourquoi prie-t-on?
Je suis une simple pratiquante du bouddhisme tibétain et j’essaierai de répondre de mon mieux à vos questions sur des points plus précis dans le débat qui suivra les exposés de mes amis des autres religions.

Transmis le Août 12, 2007 - 08:26 PM Suite du texte (4056 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Prières8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne




La prière chrétienne :
Un rendez-vous d’amour



La prière, c’est la rencontre de deux désirs, le mien qui cherche Dieu, mais c’est d’abord lui, qui dans sa fidélité à toute épreuve m’attend inlassablement ; pour quoi faire ? pour me transmettre sa vie, sa paix, sa manière de voir les choses, de les vivre, de les faire naitre…
Lui Père, qui me crée à chaque instant, me donne sa force pour lutter contre le mal et me transmet son énergie, son souffle. Mais comme le dirait st Paul, je ne sais pas prier comme il faut (Rm 8,26), ma maison intérieure ressemble à « une caverne de brigand » (Ch. de Chergé) je suis tentée d’éviter ces moments de vérité face à face, sous différents prétextes, je cherche à me dérober ou je suis absente alors, c’est Dieu lui-même qui vient au secours de ma faiblesse, son Esprit lui-même prie en moi.

Transmis le Août 12, 2007 - 08:18 PM Suite du texte (3719 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Prières8/11/05 – RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


La prière juive


" L'arme essentielle du Juif c'est la prière. Et toutes les guerres que l'homme doit disputer, que ce soient les guerres contre son mauvais penchant ou les autres guerres contre ses opposants, ceux qui sèment toutes sortes d’obstacles sur son chemin, toutes ces guerres doivent se livrer par la prière. Et de la prière provient toute la vitalité de l'homme. " ( Paroles de Sages, « Likoutey Etsot, Prière n° 2 )

Transmis le Août 12, 2007 - 08:10 PM Suite du texte (9209 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Prières8/11/05 – RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne

LA PRIERE dans la Religion Musulmane (soufis)



La prière occupe une place prépondérante dans l’Islam, c’est la deuxième obligation
canonique des 5 piliers de la foi musulmane à côté de la profession de foi , l’aumône , le Ramadan et le pèlerinage à la Mecque.

Transmis le Août 12, 2007 - 07:59 PM Suite du texte (4689 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxTIBHIRINE
Association pour le dialogue interreligieux
NANTES



COMPTE-RENDU DE L’INTERVENTION de Jacques HUBERT
Rencontre des groupes CMRP Paris – Dimanche 18 mars 2007 –




Nous venons de fêter, tout au long de 2006, notre 10e anniversaire avec une série de manifestations importantes à NANTES :
-une NUIT DE LA VOIX
Les chants sacrés de 3 religions : chrétiens, musulmans, hindouistes. Expression de chanteurs de grande qualité conçue pour faire entrer en résonance ces 3 traditions et par-delà leurs différences faire émerger le message de paix de chacune d’elle.
Un grand succès : salle archi comble au cœur d’une ZUP, quartier sensible. Nombreux ceux qui nous ont confié : « quel bonheur ! ça vaut tous les discours sur l’interreligieux ».
Face au manque d’expression collective, au manque de lyrisme, chacun a besoin de musique, de chant, de se sentir appartenir à quelque chose.

- Une MARCHE INTERRELIGIEUSE :
-Marcher entre différents lieux de culte : synagogue-temple église mosqué.
Face au constat de repliement sur sa communauté : c’est important d’avoir un temps où l’on peut bousculer les habitudes, où l’on peut retrouver une image fédératrice capable de rassembler toutes n,os confessions dans une unité supérieure.

- Des CONFERENCE-DEBAT :
Avec Anne-Sophie LAMINE, sociologue des religions ;
Avec John KISER, auteur américain d’un livre de référence sur les moines de Tibhirine ;
Prochainement avec Philippe HADDAD et Ghaleb BENCHEIKH ;
Autant de rencontres publiques pour dire et redire que le dialogue interreligieux est le chemin vers la paix. Ce genre d’événement doit renforcer les liens avec d’autres associations engagées dans le dialogue et doit nous faire connaître : tous nous nous proposons d’être des pédagogues de la laïcité.

- Une JOURNEE DE REFLEXION-DEBAT :
-Pour les membres de Tibhirine où chacun est invité à participer dans des tables rondes de 5 à 6 personnes afin de s’exprimer librement et de faire des propositions d’action.
Riches échanges sans oublier la convivialité du repas.

- Des PARTICIPATIONS A DES FETES :
Comme celle de l’aïd à la fin du Ramadan en soutenant le secrétaire général du CRCM à rassembler les représentants des religions à cette occasion.

Depuis 10 ans, c’est ce que nous encourageons et favorisons : créer des évènements, des rencontres, des conférences-débats, des veillées interreligieuse mensuelles, des festivals de paix…
Nous savons bien que, quand nous sommes en relation et en dialogue, c’est là que l’on contribue utilement et légitimement à la construction de la paix civile.



Aujourd’hui, en 2007, de quoi avons-nous besoin ?

1- ARRIVER A DES ECHANGES EN PROFONDEUR.

Je pense que les questions fondamentales de la vie exigent plus que d’avoir l’avis des autres. On doit réussir à « pénétrer dans le mystère même de la réalité » comme dirait PANIKKAR.
Il nous faut un lieu, un espace où l’on puisse aider à réfléchir sereinement sur le religieux. On ne peut pas parler de liberté de pensée sans respecter les croyances…et les incroyances. Il y a plusieurs manières de dire le monde et je ressens le besoin de prendre le temps de faire la distinction entre savoirs et croyances. Dans notre société multiculturelle c’est un passage nécessaire si on ne veut pas s’enfermer dans le piège du choc des vérités.
C’est Jean Baptiste de FOUCAULD qui affirme que même l’acteur politique, à quelque échelon où il se situe, »doit s’équiper d’un minimum de capital social éthique »
On envisage donc de créer une Académie interreligieuse avec comme objectifs :
-Organiser des Conférences-débat et des enseignements sur les différentes traditions et courants spirituels ;
-Développer des approches historiques, sociologiques ;
-Instaurer des carrefours d’échanges et de réflexion ;
-Mettre en œuvre des activités de formation.
En clair un lieu de rassemblement et d’approfondissement et aussi une maison où l’on inventerait de nouveaux instruments de dialogue et où l’on insufflerait l’esprit d’hospitalité. Issu de toutes les religions, avec les Agnostiques et les personnes en recherche pouvoir se rencontrer simplement autour du thé, échanger nos savoir-faire, parler de notre foi, de ce qui nous anime. Cette structure prendrait place dans une « Maison du Dialogue » dont nous élaborons le Projet et le financement et qui devrait nous permettre d’asseoir et de pérenniser notre Association après 11 ans d’existence.

2- ELARGIR NOS RESEAUX LOCAUX ET TISSER DES AMITIES.

À partir d’expériences diverses dans les quartiers, en s’y associant, nous devons tisser des amitiés, des solidarités et des reconnaissances mutuelles. À travers elles doit se manifester le refus du repli sur soi qui nous guette tous. Les gens ont soif de rencontre : il faut que la flamme de nos veillées mensuelles se propage dans les quartiers…à nous de faire l’effort d’aller vers les autres.
Si on veut vraiment affronter ensemble, au coude à coude, des défis communs et d’abord le défi de l’humain : il faut inlassablement continuer ou commencer à construire des relations personnelles d’amitié et de confiance, sans naïveté, entre tous. Chaque musulman, chaque chrétien, chaque juif, chaque bouddhiste, chaque agnostique devrait avoir, au moins, un ami d’une autre religion.
C’est la clé de la paix future ; et ce n’est pas si simple !
C’est ce lien d’amitié qu’avaient su tisser les moines de Tibhirine avec leurs voisins musulmans, ne l’oublions pas. Et peut-être, comme eux, nous faut-il arriver à entrer, petit à petit, dans l’expérience spirituelle de l’autre. Vivre le passing over, le changement de perspective, vivre une double appartenance signe d’une nouvelle alliance entre religions.
Il ne s’agit pas de renier son appartenance religieuse mais, grâce à cette rencontre en profondeur, reconfigurer son propre univers religieux et sa propre spiritualité. Raimondo PANIKAR devrait nous y aider. Il faut se laisser travailler. La réponse est dans le dialogue.

3-PASSER A UNE VITESSE SUPERIEURE.

C’est le dernier besoin qui est plus personnel et que je vous confie. C’est le souhait de passer à une vitesse supérieure et d’expérimenter. J’ai fait des propositions concrètes à la CMRP – à laquelle nous sommes adhérents – de façon à associer une prestation professionnelle de médiation à l’action concrète du réseau de la Conférence mondiale des religions pour la Paix.

Si l’on positionne le dialogue interreligieux comme un des ferments du vivre ensemble c’est que l’on sait bien qu’à chaque fois qu’il y a conflit entre deux communautés, pour en revenir à la raison et dépassionner les débats, il faut établir le dialogue.
Il s’agit donc de mettre en place un interreligieux citoyen.
Un laboratoire de paix
capable d’intervenir sur place dans tout l’hexagone, de lancer des formations au dialogue, d’engager des médiations quand il y en a besoin.
Un laboratoire qui faciliterait l’expression non-violente des tensions et qui rechercherait des solutions négociées.

Je travaille donc, avec d’autres, pour que les pouvoirs publics, l’Europe reconnaisse ce nouveau droit. Celui de créer un nouveau modèle de régulation sociale et d’expérimenter des propositions innovantes.
Un des objectifs majeurs du dialogue interreligieux se situe là :
Apprendre à faire lien en sortant de soi-même ou de sa chapelle, en s’ouvrant, en s’exposant.
C’est cette mise en réseau des religions qui doit nous faire prendre conscience qu’au-delà de l’individu il y a le « vivre ensemble » et que ce dont nous avons le plus besoin c’est de témoins de la paix.


Transmis le Juin 11, 2007 - 10:58 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



LA ROCHE SUR YON - Association Dialogue pour la Paix- Pays Yonnais


Compte rendu d'activité pour l'AG 2011 : cliquer ICI
Dialogue pour la Paix Pays des Olonnes en Vendée.
Dialogue pour la Paix du Pays Yonnais.



Le groupe qui compte 12 personnes de 25 à 67 ans (6 femmes et 6 hommes) est né à la suite des attentats du 11 septembre 2001 pour réagir à partir de leur expérience de foi à l’instrumentalisation du nom de Dieu.

Trois religions y sont représentées : bouddhiste, chrétienne (protestante et catholique) et musulmane. Le courant « humaniste » (sans référence religieuse) est présent. Nous entretenons des liens réguliers avec la synagogue de Nantes et la communauté juive des Sables d’Olonne.

Le groupe qui se réunit depuis bientôt 6 ans a fait le choix d’un temps préalable d’enracinement entre ses membres, d’approfondissement dans la connaissance mutuelle avant de chercher à s’agrandir. Nous vivons par exemple en début de rencontre un temps de recueillement à partir d’un texte « spirituel » proposé par celui d’entre nous qui accueille chez lui.
Il est cependant un aspect qui s’est manifesté très vite, c’est celui du témoignage ensemble avec nos différentes religions devant des jeunes en collège ou lycée catholique, ainsi que dans l’aumônerie de l’enseignement public.
Notre projet est maintenant d’ouvrir plus largement en proposant des moments fondés sur l’échange.
Nous venons de passer à la création d’une association.

Notre association apprécie le lien existant avec la CMRP (« grand corps » vitalisant) ; nous nous réjouissons aussi de coopérer davantage sur place avec le groupe interreligieux des Sables d’Olonne, car notre unité est un témoignage indispensable pour faire progresser avec fruit la cause à laquelle nous travaillons tous.

Activités
L’année a été marquée par une première manifestation publique à l’occasion de la commémoration des 20 ans d’Assise le dimanche 22 octobre 2006.
- Chacun a lu, soutenu par l’une de nous à la harpe, un texte de sa tradition religieuse. Une personne, humaniste, a exprimé sa spiritualité à travers un texte personnel. Une amie juive est venue en renfort du groupe des sables d’Olonne pour suppléer à notre manque.
- Dans un deuxième temps, par souci d’échange, les 110 personnes présentes ont pu à leur tour exprimer leurs convictions touchant la paix.
- La municipalité de La Roche sur Yon avait permis que cela se déroule à l’auditorium du Conservatoire de Musique, dans le cadre d’une laïcité ouverte.
Le 7 juin 2007 : rencontre sur le thème : « En quoi ma « spiritualité », ma foi, ma religion sont-elles un atout ou un obstacle dans ma relation aux autres ? »

Contacts :
André HAMON (président)
Por : 06 78 26 76 38

Christiane NOEL (secrétaire, membre CMRP)
Tél : 02 51 05 05 26 – Email : dialoguepourlapaix@tele2.fr


Transmis le Juin 09, 2007 - 01:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxMis à jour le 1er octobre 2016

GROUPE INTERRELIGIEUX DE PRIERE DE GRENOBLE

« Béni est le lieu, et la maison, et l’endroit et la ville, et le cœur, et la montagne et le refuge, et la caverne et la vallée, et le pays, et la mer, et l’île, et la prairie où a été faite la mention de Dieu
et où sa louange a été exaltée »


Le groupe interreligieux de prières de Grenoble commence  sa 22eme année de rencontre en se réunissant les 2eme mardi du mois à partir du  mardi 12 octobre à 20 h 30.


Au programme

Accueil à 20 h 15
Musique : 10 à 15 minutes
Prières : 20 minutes
Méditation en silence : 20 minutes
Quelques agapes pour terminer la soirée dans la joie.
Calendrier


Mardis 12 octobre, 8 novembre, 10 janvier, 14 février, 14 mars, 11 avril, 9 mai, 13 juin


Contact

: denise.kahn@numericable.fr
04 76 47 45 35
Profession de foi :





Transmis le Nov 01, 2006 - 07:29 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Groupe Interreligieux de DIJON


- Depuis plusieurs années, il existe sur Dijon un groupe judéo-chrétien et un groupe islamo-chrétien.

- Les communautés juive, musulmane, protestante et catholique de Dijon interviennent et s'engagent régulièrement au sein de la cité en participant à des manifestations, en publiant des communiqués et à l'occasion de conférence.

- Réalisation de célébrations : veillée de prière et de méditation, prières pour la paix, portes ouvertes dans différents lieux de culte, célébration interreligieuse.

- Organisation annuelle d'un festival :

. Festival 1999 : Valeurs et repères pour le temps présent.

. Festival 2000 : L'écriture dans tous ses états.

. Festival 2001 : Rêvons la vie, vivons le rêve.

. Festival 2002 : Les racines de l'avenir, quelles promesses ?

. Festival 2003 : Noblesse du politique au service de la paix. Site : « www.articulation.org »

Contact Email : philolavallee@wanadoo.fr



Transmis le Avr 23, 2006 - 08:38 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable