Agenda

- du 28 octobre 2017 au 21 janvier 2018, Paris Porte Dorée : Lieux saints partagés. Coexistences en Europe et en Méditerannée.

- Du Vendredi 26 janvier 2018 au dimanche 28 janvier 2018, à l'Abbaye St-Jacut de la Mer : Colloque interreligieux, Dieu est-il sexiste ?

Foire aux questions

- Pour adhérer : Bulletin d'adhésion ICI (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Publié le Déc 14, 2007 - 10:59 PM
Dialogue interreligieux


Déclaration du Comité exécutif de “Religions pour la Paix”
sur la lettre de 138 responsables musulmans en date du 11 octobre 2007

Alexandrie | 6 décembre 2007



La Comité exécutif de “Religions pour la Paix”, réunie à Alexandrie les 5 et 6 décembre 2007, se félicite de la lettre ouverte aux responsables chrétiens intitulée “Une parole commune entre vous et nous” qui a été publiée le 11 octobre sous la signature de 138 responsables musulmans. Cette lettre arrive à un moment crucial des relations islamo-chrétiennes et témoigne d’un esprit positif et constructif.

La Comité exécutif constate que les signataires de la lettre représentent toutes les régions du monde et toutes les principales traditions existant dans l’Islam. Parmi eux se trouvent beaucoup de responsables de haut niveau et d’intellectuels reconnus. Ils donnent ensemble une chance précieuse d’approfondir la compréhension entre les chrétiens et les musulmans.

La Comité exécutif se félicite également des nombreuses réactions positives à cette lettre venues de responsables chrétiens divers, d’institutions œ*****éniques et d’établissements de théologie chrétienne.
Leurs réponses démontrent qu’elle a fait progresser le dialogue, et ceci devrait continuer grâce à la poursuite de l’étude de la lettre, des réponses qui lui ont été faites et du noyau central de son contenu, l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Nous avons l’espoir que ces réflexions conduiront aussi à des expressions communes de service à l’humanité.

La lettre des responsables musulmans est de nature théologique. Elle passe en revue les Ecritures saintes de l’Islam et du Christianisme afin de faire ressortir les ressemblances dans la compréhension de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain. Ces convictions sont à l’origine de valeurs profondément soutenues et largement répandues dans beaucoup d’autres grandes traditions religieuses : le devoir de prendre soin de tous et d’œuvrer à la paix, à a justice, à la droiture et à la défense de l’environnement. Que nos religions restent réellement différentes n’empêche pas qu’elles puissent et doivent se réunir et coopérer sur la base de cet engagement moral convergent.

Le dialogue interreligieux progresse quand nous, hommes de religion, prenons conscience des valeurs et des engagements qui nous sont communs. Simultanément, le dialogue doit aussi prendre en considération d’une manière ouverte et honnête les points sur lesquels nous ne sommes pas d’accord et même ceux qui peuvent être la cause de conflits entre nous. Quand nous étudions ces questions, nous devons comprendre aussi comment et pourquoi les religions peuvent être utilisées abusivement pour alimenter les conflits et même la violence. Nous nous engageons à prendre clairement position contre un tel usage fourvoyé de notre propre tradition religieuse.

Conscient du fait que l’appel au dialogue contenu dans la lettre s’adresse d’abord aux responsables chrétiens et musulmans, le Comité exécutif de “Religions pour la Paix” se propose comme pouvant faciliter les processus, basés sur cette lettre et les réactions qu’elle a provoquées, susceptibles de faire progresser le dialogue et l’action commune.

Le Comité exécutif encourage aussi les responsables musulmans et chrétiens à faire en sorte que la lettre soit portée à la connaissance des fidèles dans les églises et les mosquées du monde entier.

---------------------------------------------------



 
Liens relatifs
· Plus à propos de Dialogue interreligieux


Article le plus lu à propos de Dialogue interreligieux:
Etapes de la vie dans les religions