Agenda

Mardi 27 février 2024 à Angers : L'amour de Dieu et des prophètes.

Aix-en-Provence : Programme - Croyants dans la Cité - Programme du 14 avril au 6 juin 2024.

Strasbourg, du 14 au 20 octobre 2024 : Sacrées journées de Strasbourg - Festival des Musiques Sacrées du Monde.

Rencontres par ZOOM, tous les vendredis de 17h à 19h : de la Coalition Internationale pour la Paix.

MADIPAX, 3 au 10 mars 2024 : Voyage de la Paix interculturel à Barcelone.

Webinaires à revoir

Refaire la France Replay dy débat aux Bernardins.

Sur l'Islam, débat entre Remi Brague et Ghaleb Bencheikh. Replay du débat aux Bernardins. Cliquer.

L'Islam et la liberté de conscience - Fondation de l'islam de France.
Si vous n'avez pas pu assister à ce Colloque en direct, il est visible en Replay sur la video de la Fondation de l'Islam de France ( cliquer )

Le Cri de la Paix, Religions et Cultures en dialogue, Rome 23 au 25 octobre 2022.
Avec Sant'Egidio. Autour de la guerre en Ukraine.
Video de l'Assemblée inaugurale, le 23 octobre 2022"
Frère Alois de Taizé : La prière comme source de paix. Cliquer.

- Vidéo de la conférence donnée le mercredi 17 novembre 2021 , animée par Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, et Mme Nayla Tabbara, présidente de la fondation libanaise Adyan et professeure à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth.

- Vidéo de l'hommage-prière interconvictionnelle pour les victimes de la pandémie par l'association Agir pour la Fraternité.Paris 15e (cliquer)

- Mardi 5 février 2021 : vidéo-conférence :Fondacio, La dimension spirituelle des enjeux actuels, regards croisés ; juif, catholique, musulmane"> Revoir la rencontre du 5 février.

Vidéo à revoir : Cultiver la paix avec Louis Massignon.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Adhésion - Dispositif spécifique pour 2023 (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Publié le Mar 07, 2007 - 11:28 PM
Dialogue interreligieux Abbaye Saint-Jacut-de-la-Mer

Plus de 200 personnes se sont rassemblées à l'Abbaye, du 12 au 14 janvier 2007pour le traditionnel colloque inter-religions.


A la tribune :

deux intervenants juifs :
- Philippe HADDAD, rabbin de la communauté juive des Ulis
- Liliane APOTHEKER, animatrice de rencontres inter-religieuses
deux intervenants chrétiens :
- Michel BERDER, bibliste, professeur à l'Institut Catholique de Paris
- Jean-Marc AVELINE, directeur de l'Institut Catholique de Marseille, professeur de théologie des religions
deux intervenants musulmans :
- Ghaleb BENCHEIKH, président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
- Mehrézia LABIDI MAIZA, membre du Conseil d'Administration de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.


La transmission en question

Cette année, c'est autour de la question de la transmission que se sont rencontrées les différentes religions monothéistes. Quand on dit " Transmission " , que dit-on ? un héritage ? une rupture ? une création ? ou les trois à la fois ? Transmettre la tradition vivante d'une religion ne va plus de soi. Il n'est pas facile aujourd'hui d'accepter un héritage vieux de plusieurs siècles.

D'ailleurs, ce passé millénaire n'est-il pas trop encombrant quand on aspire à créer, à inventer, à être l'auteur de sa vie ? A quelles conditions les croyants des religions monothéistes, juifs, chrétiens, musulmans, peuvent-ils transmettre le goût et la nécessité d'une relation au passé qui incite chacun, jeunes et moins jeunes, à vivre le présent et à espérer en l'avenir ? Ces questions étaient formulées aux participants par Bernard Stéphan, directeur des Editions de l'Atelier et animateur de ce colloque. Et il ajoutait deux écueils : adorer le passé, vouloir le donner intact aux jeunes générations, et adorer l'instant et faire que nous pouvons nous inventer sans nous recevoir de quelqu'un d'autre, d'une société, d'une histoire.
Il ressort des différentes interventions et du dialogue avec la salle que la transmission n'est pas d'abord de communiquer un savoir, mais d'éduquer à un art de vivre, de viser dans le quotidien des comportements qui traduisent une identité religieuse et culturelle, l'essentiel étant toujours de donner et d'accueillir ce qui rend plus humain. On a pu entendre aussi que, selon les traditions, le rite, joint à la parole, était gardien de la culture religieuse et familiale.

La transmission par la musique

Ce thème de la transmission a été présent aussi à travers l'expression musicale : la chorale de la communauté juive de Rennes a interprété, lors de la veillée du samedi soir, des chants en hébreu, yiddish et judéo-espagnol, et le quintette Ot Azoï, cinq jeunes dynamiques et détendues se sont produites à la clarinette, la flûte traversière, l'accordéon, au violon et au violoncelle et, par leur musique klezhmer, qui allie musique tzigane et juive, ont séduit le public.
 
Liens relatifs
· Plus à propos de Dialogue interreligieux


Article le plus lu à propos de Dialogue interreligieux:
Etapes de la vie dans les religions