Foire aux questions

- Pour adhérer : Adhésion - Dispositif spécifique pour 2022 (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Webinaires à revoir
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Publié le Juil 20, 2005 - 05:29 PM
Dialogue interreligieux

CMRP-France
Assemblée Générale du 19 juin 2005

Compte-rendu établi par Marie Lemesle


L’ensemble des travaux est présidé par Ghaleb Bencheikh (Président)


Rapport moral (Ghaleb Bencheikh)


Le nouveau Président a été élu cette année (le 27/01/05) pour succéder à Evelyne Martini, démissionnaire, à laquelle un hommage appuyé est rendu pour l’action salutaire qu’elle a menée lors de sa présidence. M. Bencheikh tient à souligner qu’il n’est devenu candidat à cette présidence que suite à la pression amicale de quelques administrateurs du Conseil d’Administration. Il insiste sur la nécessité pour les membres de la Conférence de continuer à travailler dans la concorde et l’harmonie. afin d’agir en paix pour la Paix.


L’action-phare de cette année a été le Colloque à l’U.N.E.S.C.O. de la C.M.R.P., le 17 mai 2005, sur le thème Religion et citoyenneté pour le XXIème siècle. Inauguré par M. Mounir Bouchenaki, sous-directeur pour la Culture à l’U.N.E.S.C.O. et animé par le Président Bencheikh, ce colloque a obtenu un franc succès puisqu’il a réuni quatre cents participants autour de quatre intervenants : S.E. Samira Hana El Daher, Déléguée permanente du Liban, auprès de l’U.N.E.S.C.O., le Dr William Vendley, Secrétaire Général International de la W.C.R.P.,M. Xavier de Villepin, Ancien Président de la Commission des Affaires Etrangères du Sénat et Mr Bernard Kanovitch, psychanalyste, en remplacement de M. Jean Daniel, empêché. Un C.D. de ce Colloque devrait, bientôt, être disponible et la traduction (par M. Michel Rougé) de l’intervention du Dr Wendley est déjà accessible sur le site de la C.M.R.P.
L’assemblée adopte à l’unanimité l’ensemble du rapport moral.


Rapport financier (Philippe Attey)

Le bilan des finances pour l’année 2004 est présenté :
Dépenses : 6370,39 euros
Recettes : 5514 euros , soit un déficit sur l'année 2004 de 856, 39 €.
Le solde du compte de l’exercice 2004 est positif soit 2 198 ,00 € disponibles au 31/12/04)
Le nombre des adhérents à jour de leur cotisation est de 152;
La Lettre, organe d’information et de communication de la C.M.R.P., est envoyée à 700 personnes environ, mais celle-ci qui deviendra trimestrielle, sera réduite à 4 pages, le site donnera les infos des groupes et des grandes manifestations, et des articles de doctrines, elles seront plus largement diffusées sur internet.
La C.M.R.P, O.N.G. non confessionnelle (loi 1901) peut recevoir des dons des personnes physiques, des subventions d’organismes publics et officiels.
L’assemblée adopte à l’unanimité l’ensemble du rapport financier.


Relations de la C.M.R.P au niveau international ( Jacqueline Rougé)

La W.C.R.P. met en place des Conseils Interreligieux, au sein desquels on aide les religieux à se rencontrer et à se former à la réconciliation (notamment, en Amérique Latine, Russie, Irak, Sri Lanka, Ethiopie, Argentine)
La W.C.R.P. est impliquée sur bien des plans : pour les enfants avec l’U.N.I.C.E.F., (surtout Ethiopie et du Kenya) ; contre le sida ( en Asie, notamment en Thaïlande) ; dans les Balkans (en Bosnie Herzégovine, en Albanie) ; au Proche-Orient ( où le Prince Hassan de Jordanie organise régulièrement des rencontres)
A l’initiative de Mme Jacqueline Rougé et M. Michel Cardon, a été créé un Conseil Européen des Leaders religieux (European Council of Religious Leaders).


Actions des femmes au sein de la W.C.R.P. ( Mehrézia Maiza)

Des programmes d’éducation sont développés, en priorité en Afrique, afin d’apprendre à vivre dans le respect à la fois des coutumes et des personnes.
L’Assemblée internationale des femmes, se tiendra fin août 2006, à Kyoto (en même temps que l’Assemblée internationale de la W.C.R.P.). L’un des projets en préparation est l’invitation de femmes irakiennes.
On espère pouvoir constituer un groupe effectif de femmes W.C.R.P. Europe, mais les moyens financiers ne suivent pas. Rappelons que c’est à New York qu’est situé le Bureau International des Femmes W.C.R.P.


Travail sur la question des fondamentalismes religieux (PasteurJean Dumas)

Un travail de plusieurs membres de la C.M.R.P. sur la question du fondamentalisme religieux à l’intérieur de leur propre religion a abouti à un Rapport qui doit être publié prochainement.
Le Père Higoumène Barsanuphe signale qu’il vient d’enregistrer pour joindre à ce Rapport, un entretien, au sujet du fondamentalisme dans l’islam, avec Ghaleb Bencheikh, lequel rend hommage à son travail et à sa sollicitude.


Commission Education à la Paix (Marie Lemesle)

Cette commission a réalisé 4 fiches-outils (L’enseignement du fait religieux, Ecole publique et pluralité religio-culturelle, Ecoles privées et identités religieuses, La violence en milieu scolaire), à distribuer à tous ceux qui désirent organiser des rencontres sur ces thèmes. Ces fiches sont en cours de traduction en anglais et en allemand, afin de constituer des documents relais avec les commissions analogues de la W.C.R.P. dans d’autres pays d’Europe.
Au cours de ses séances de travail, la Commission a vécu plusieurs temps forts avec les interventions de Laurent Klein (co-auteur avec Mehrézia Maiza de Abraham, réveille-toi, ils sont devenus fous, Editions de l’Atelier), d’Anne-Sophie Lamine ( auteur de La cohabitation des dieux- Pluralité religieuse et laïcité, aux P.U.F.) et de Vincent Roussel, responsable au sein de la Coordination nationale de la Décennie pour une culture de paix de l’U.N.E.S.C.O.
La Commission, qui compte parmi ses membres actifs Denise Torgemane à laquelle elle est reconnaissante pour le travail fourni, désire poursuivre ses rencontres en traitant de l’éducation à la paix sans se limiter aux jeunes. Elle envisage également de travailler en liaison avec les groupes régionaux, à destination desquels elle prépare un document pratique, un "dossier-mode d’emploi ".

La C.M.R.P/ W.C.R.P. Europe (Bernard Reber)

En mai 2004 ont eu lieu à Graz (Autriche), en liaison avec le Centre de Recherches pour la Paix de cette ville, trois jours de Colloque W.C.R. P. au cours desquels se sont rencontrées 150 personnes venues de l’Europe de l’Est et de l’Europe de l’Ouest. Il s’agissait d’échanger et de partager au sujet d’expériences réalisées dans différentes villes européennes, de cultures différentes. Il faut souvent apprendre à construire et développer les relations entre le religieux et l’Etat. Les formules sont très variées. Notons par exemple qu’au Royaume-Uni, l’importance du religieux est prise en compte avec l’action de l’Unifaith Council, conseil interreligieux qui agit en relation avec l’Etat. Une rencontre similaire aura lieu dans deux ans en Hongrie.
En ce qui concerne les jeunes, une rencontre aura lieu en juillet 2006, également à Graz, sur le thème « Etre jeune dans une Europe multiculturelle ». Organisée par les jeunes pour les jeunes, elle rassemblera 200 «moins de 25 ans». Au niveau de la France, il est envisagé de faire participer les jeunes venus particulièrement de l’association interreligieuse des étudiants de Jussieu (Paris) et d'autres établissements parisiens .


Le site WEB de la C.M.R.P. (Bernard Reber de la part de Denise Torgemane)

Le site de la C.M.R.P. rencontre un grand succès. Il a accueilli 31 300 visiteurs en un an ! Les demandes dépassent largement les activités proprement dites de l’Association, puisque beaucoup de visiteurs y recherchent des informations sur les religions.
Les pays d’où viennent les visites (en avril 2005 ) sont : La France, pour 39 % (50% en 2004, ce qui montre un net élargissement), la Belgique 4%, le Canada 3%, Maroc 3%, Suisse 2%, Côte d'Ivoire 1%, autres 2% ( Allemagne, Italie, Roumanie, Rwanda, Hongrie, Pays Bas, Espagne, Autriche, Turquie, Luwembourg, Grèce, Israël, Royaume Uni, Guinée, Togo, Danemark, et 16 autres pays)
La webmaster Denise Torgemane, qui a rédigé pour l’assemblée générale un rapport d’activités très complet, continue à faire de ce site un outil formidable de communication et de promotion de la C.M.R.P.. Toute l’assemblée l’en remercie chaleureusement.
Chacun est encouragé à faire parvenir des articles et informations sur ce site dont la vocation est d’être un espace d’échanges et de coopération. Mais il est rappelé qu’à internet correspond une ergonomie de la lecture. Donc, il est conseillé de rédiger des informations destinées à être lues en une minute et demie.


Commission Pluralisme (Bernard Reber)

La commission continue ses travaux qui entrent dans le cadre de la recherche universitaire.


Elections du nouveau Conseil d’Administration

Il est procédé à un vote à bulletin secret (75 suffrages exprimés) par lequel l’Assemblée Générale, conformément à ses statuts, élit au Conseil d’administration les dix membres candidats, soit huit membres sortants et deux nouveaux membres.
Les nouveaux administrateur sont le Père Pierre Hoffmann, prêtre catholique, théologien et le Rabbin Stéphane Bergowitz.


Orientations et perspectives (Michel Cardon)

Comme on le sait, la C.M.R.P.s’est interrogée sur son évolution en parallèle avec l’évolution de la société depuis une quinzaine d’années et le fin travail d’investigation qui a été mené a conduit à établir les nouveaux objectifs de la Conférence. (voir La Lettre de la CMRP n°31, mars 2005). Une Charte, document de référence, en définit clairement les principes fondamentaux.
Parmi les bonnes pratiques à développer, on peut retenir le choix de l’ouverture aux personnes extérieures à l’association et le parti pris d’aller vers ceux qui sont tentés par le repli identitaire. Il est bon aussi de dialoguer et de travailler avec les institutions, les décideurs, les pouvoirs publics. La tâche de la C.M.R.P. se décline souvent sur le double mode de la discrétion et de la médiation. Il s’agit, quête incessante, de chercher toujours à faire mieux de l’interreligieux.
Rappelons que le Conseil d’Administration (qui se réunit trois fois par an) a choisi sept de ses membres pour constituer son Comité exécutif, chargé d’ "agir vite et bien".


Réflexions sur l’interreligieux et l’interculturel (Père Pierre Hoffmann)

Pour répondre à la question « Le dialogue interreligieux intéresse-t-il l’Eglise catholique, », il n’y a qu’à lire le Bulletin du Secrétariat de la Conférence des Evêques de France : Documents Episcopat N°7 ( 2005) dont le titre est « L’engagement sans retour de l’Eglise catholique dans le dialogue interreligieux » ( avec historique et texte du Père François Bousquet).
A côté des personnes qui s’engagent, l’on doit trouver des relais au niveau institutionnel . Le travail de théologie des religions va de pair avec une déontologie de l’engagement.


Groupes régionaux (Jean-Pierre Martin)

Les groupes interreligieux affiliés et/ou sympathisants de la C.M.R.P. sont organisés en réseau. Les rencontres et échanges permettent grâce à une meilleure connaissance réciproque de renforcer les synergies. Il est proposé pour la période à venir, de développer un partenariat régional concret et une participation de certains membres au Conseil d’Administration.
Il est également rappelé qu’afin d’être mieux connus et d’optimiser la diffusion des informations dans la «Lettre» et sur le site de la C.M.R.P., les groupes sont invités à faire part régulièrement de leurs activités.


Echanges autour du sujet de la rencontre interreligieuse

Dans une série d’échanges qui s’engage autour du sujet de la rencontre interreligieuse conduisant à la médiation intercommunautaire, si certains jugent bon de rappeler que la vie religieuse peut produire de la justice et de la paix et voient l’interreligieux appelé à un rôle social, d’autres excluent de faire des religions un front commun et préfèrent les envisager comme une forme d’humanisme sur le même plan que d’autres humanismes adeptes des Droits de l’Homme. Attention à ne pas se prononcer contre d’autres membres de la société : notre spiritualité doit être notre support.(Jean-Pierre Martin). Il s’agit avant tout de se positionner par rapport à la paix. Il faut savoir travailler sur soi, donner l’espoir aux autres, ouvrir des chemins. Que les femmes de la C.M.R.P. soient des« agents de paix ».( Mehrézia Maiza)
Par ailleurs, il est souligné combien le lien de personne à personne est important. La persévérance et l’opiniâtreté aussi, notamment avec les communautés en souffrance. Un engagement marqué pour la justice est indispensable à la paix. Et il semble que les actions en faveur de l’environnement contribuent également à la paix.


Point de vue critique (Olivier Sayyadi)

Y-a-t-il vraiment une place pour les jeunes dans l’interreligieux ? Pour les gagner à la cause, il faut se tourner vers des activités concrètes, des rencontres festives, dans les communautés, dans les écoles.
La situation actuelle dans l’interrreligieux conduit à une multiplication des réunions, loin de toute action médiatique. Au contraire, lorsque les médias parlent des religions, c’est en négatif et l’on assiste au retour de l’athéisme militant. Il faut adopter un message clair vis à vis des médias.


Conclusions

Après que Michel Cardon ait souligné que la tâche des membres de la C.M.R.P. est « d’obliger nos religions à faire ce pour quoi elles sont faites », le président Ghaleb Bencheikh se félicite de la réussite de cette Assemblée générale, « apaisée, l’une des mieux réussies ».
Rendez-vous est pris pour l’automne où il est prévu que la C.M.R.P. fasse parler de « notre action noble ». En attendant, chacun peut faire en sorte de faire connaître l’association.
Il faut aussi préparer les 20 ans d’Assise en 2006 et Oui, « la paix nécessite la justice ».



Membres du conseil d'administration de la CMRP au 21 juin 2005
Jacky Argaud, Philippe Attey, Higoumène Barsanuphe, Ghaleb Bencheikh, Stéphane Berkowitz, Claude Beunardeau, Norbert Ducrot, Jean Dumas, Jean-François Faba, Vélizar Gajic, Jean-François Gantois, Christiane Gillmann, Pierre Hoffmann, Jacques Hubert, Ahmed Jaballah, Méhrézia Labidi-Maiza, Anne-Sophie Lamine, Jean-Pierre Martin, Bernard Reber, Jacqueline Rougé, Olivier Sayadi, Jean Maurice Verdier,


Membres du Bureau de la CMRP au 21 juin 2005
Président, Ghaleb Bencheikh.
Secrétaire général, Claude Beunardeau.
Trésorier, secrétaire général adjoint, Philippe Attey.


Membres du comité exécutif au 21 juin 2005
Ghaleb Bencheikh, Jacqueline Rougé, Claude Beunardeau, Philippe Attey, Méhrézia Labidi-Maiza, Jean-Pierre Martin, Bernard Reber.


*********************






 
Liens relatifs
· Plus à propos de Dialogue interreligieux


Article le plus lu à propos de Dialogue interreligieux:
Etapes de la vie dans les religions