Agenda

Samedi 30 septembre 2023 à Versailles : AKEDIA Le Diable au Désert, une pièce d'Adrien Candiard. Conversation avec le Diable.

en video : L'Islam et la liberté de conscience.Cf ci-dessous Webinaires à revoir.

Webinaires à revoir

Sur l'Islam, débat entre Remi Brague et Ghaleb Bencheikh. Replay du débat aux Bernardins. Cliquer.

L'Islam et la liberté de conscience - Fondation de l'islam de France.
Si vous n'avez pas pu assister à ce Colloque en direct, il est visible en Replay sur la video de la Fondation de l'Islam de France ( cliquer )

Le Cri de la Paix, Religions et Cultures en dialogue, Rome 23 au 25 octobre 2022.
Avec Sant'Egidio. Autour de la guerre en Ukraine.
Video de l'Assemblée inaugurale, le 23 octobre 2022"
Frère Alois de Taizé : La prière comme source de paix. Cliquer.

- Vidéo de la conférence donnée le mercredi 17 novembre 2021 , animée par Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, et Mme Nayla Tabbara, présidente de la fondation libanaise Adyan et professeure à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth.

- Vidéo de l'hommage-prière interconvictionnelle pour les victimes de la pandémie par l'association Agir pour la Fraternité.Paris 15e (cliquer)

- Mardi 5 février 2021 : vidéo-conférence :Fondacio, La dimension spirituelle des enjeux actuels, regards croisés ; juif, catholique, musulmane"> Revoir la rencontre du 5 février.

Vidéo à revoir : Cultiver la paix avec Louis Massignon.

Foire aux questions

- Pour adhérer : Adhésion - Dispositif spécifique pour 2023 (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Voir tout les articles sur ce sujet.

Vivre ensembleDans quelques jours, une cinquantaine de marcheurs venant de Genève, Zurich, Valais, Paris, Toulouse, Bayonne, Montpellier, Dax, se retrouveront, membres de l'association

Compostelle-Cordoue dont l'ADN est :
" Marcher Dialoguer Comprendre"

qui organise
Une marche intergénérationnelle et interconvictionnelle dans le Parc du Livradois-Forez
« La forêt et l’avenir de l’Homme »
du 18 au 25 juillet 2023.

Voir ci-joint :

- Communiqué de presse.

- lien de l'émission de Marie Leila Coussa journaliste à Radio Notre Dame "Rencontre", interview Jean René Brunetière Président de Compostelle Cordoue et Bernard Burel, responsable et organisateur de la marche, qui s'annonce en Haute Loire, attendue et accueillie par les locaux avec enthousiasme.
interview responsables de la marche>


Transmis le Juil 05, 2023 - 12:06 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxGroupe interreligieux de Cergy.

En 2001, différentes religions présentes à Cergy se sont constituées en un groupe, Souffle et chemins ( nous croyons tous en Un Souffle, et nous reconnaissons qu'il y a plusieurs chemins ).

Nous avons organisé ensemble différentes activités. Le crise du COVID nous a amenés à les réduire.
Celle qui a pu demeurer malgré les difficultés est la commémoration interreligieuse de l'armistice du 11 Novembre de la guerre de 14-18, devenue rappel de toutes les victimes de toutes les guerres.

Nous voulons reconnaître en particulier ce que notre pays doit à ceux qui sont venus pour le défendre, parfois de fort loin : des personnes de toutes origines, races et religions.

Vous trouverez sur notre site web, souffle-et-chemins.fr, toutes les célébrations des années antérieures.

Pour 2022, nous vous recommandons les discours prononcés par les différents responsables religieux, qui avaient, comme chaque année, choisi le thème ensemble.

Souffle-et-chemins.fr. Cliquer.

Vous trouverez aussi divers articles et un Forum, qui publie des traces qui subsistent chez nos contemporains, de cette guerre et de quelques autres.
Nous recueillons très volontiers vos témoignages.

Transmis le Fév 21, 2023 - 08:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Voici un magnifique témoignage à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à notre collaboration avec Vivre Ensemble à Cannes. Points forts des démarches de notre association Compostelle-Cordoue qui a marché, dialogué avec des acteurs de Paix pour tenter de se comprendre „ de Cannes à Nice.

Marche Cannes Nice en octobre 2021. Une marche interreligieuse qui unit les convictions pour la paix.

Transmis le Nov 14, 2021 - 09:37 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleCompte-rendu et Impressions
de la marche des 22 et 25 juillet 2019.

Compostelle-Cordoue. Compostelle Cordoue :http://www.compostelle-cordoue.org/ ( cliquer )
Association internationale laïque crée en 2009 par d’anciens pèlerins de Saint Jacques, La Mecque et Jérusalem, regroupant croyants, incroyants, agnostiques en recherche.
Notre devise : Marcher, Dialoguer, comprendre
Notre vision : l’homme est pèlerin sur terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher ;
C’est l’esprit de Compostelle.
L’homme est un être de relation, destiné « à vivre ensemble » avec ses semblables d’origines et cultures différentes;
C’est l’esprit de Cordoue.


Transmis le Oct 29, 2019 - 10:04 PM Suite du texte (170 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxGroupe de dialogue interreligieux de Vesoul.
Témoignage de Eric et Marie-Hélène MIEL



Voici notre bilan :

Depuis 9 ans que nous sommes à Vesoul, nous sommes engagés dans l’interreligieux.

Voici quelques textes qui motivent notre profond engagement :

« Le dessein fondamental qui anime la foi de Dieu et sa religion est de sauvegarder les intérêts du genre humain, de promouvoir son unité, de stimuler l’esprit d’amour et de fraternité parmi les hommes. »— a affirmé Bahá’u’lláh
    « Il y a une fraternité parfaite qui sous-tend l’humanité, car tous sont les serviteurs d’un seul Dieu et appartiennent à une seule famille, sous la protection de la divine Providence. »

"Le principe fondamentale que Dieu a fixé comme but pour l'homme c'est l'amour et Il nous a demandé de nous aimer les uns les autres comme Il nous aime. Toutes ces querelles et ces discordes qui sévissent partout contribuent seulement à accroître le matérialisme. »

« La religion doit être cause d’amour et d’unité. »

« Concentrer toutes vos pensées et votre coeur sur l’amour et l’unité. A une pensée de guerre, opposez une plus forte pensée de paix. Une pensée de haine doit être détruite par une puissante pensée d’amour. Les pensées de guerre détruisent toute harmonie, tout bien-être, tout repos et toute satisfaction. Les pensées d’amour créent la fraternité, la paix, l’amitié et le bonheur. »

« Ne vous détournez pas de ceux qui ont des opinions différentes de vous. Tous cherchent la vérité et bien des chemins y conduisent. La vérité présente quantité d’aspects, mais elle demeure une, pour toujours et à jamais. »

Aussi un  de nos objectifs est d’unir nos prières avec les personnes de toutes les religions « pour faire cesser les guerres et les massacres, afin que l’amour, l’amitié, la paix et l’unité puissent régner dans le monde »    —  ‘Abdu’l-Bahá.

C’est pourquoi, nous n’avons eu de cesse de rencontrer les personnes de toutes convictions et d’ensemble de réaliser des actions diverses que nous essayons de rendre systématiques. Nous basons notre action sur l’amitié.

Nous essayons d’avoir des réunions de prières régulières et nous avons eu le bonheur que des chrétiens, des protestants, des musulmans y participent. Cependant, le terme « de réunions de prières » ne semblent pas attirer les personnes. Nous essayons d’être attentifs aux besoins des personnes que nous fréquentons et parfois des prières sont échangées de manière spontanée. Nous avons aussi instauré aussi parfois et ce, sur des durées de plusieurs mois, des réunions de prières en conférences téléphoniques car nos amis habitent loin.  Chez nous, il y a un panier avec des livres de toutes les religions afin que les participants à nos rencontres puissent y trouver des textes qui leur correspondent.

Un livre fait l’unanimité : « Unité dans la diversité, les religions au service de la vérité » de O. P. Ghai - Tacor International. Ce livre propose 29 thèmes de la vie comme l’amour, les bonnes actions,… et chaque thème est illustré par des textes de 17 religions.

Nous avons aussi des soirées où nous échangeons sur des thèmes qui sont proposés par les différents participants. Nous avons eu des soirées sur les thèmes de l’amitié, du pardon. Les prochaines sont sur les thèmes de la bienveillance et de l’interculturalité. Nous avons testé plusieurs formules : jeux (ice-breaking) puis échange libre et enfin quelques courtes citations issus des grandes religions. Parfois les soirées se finissent par des prières que les participants choisissent librement . Nous avons aussi testé le concept où chacun amène trois choses : sa bonne humeur, une citation/ texte à partager sur le thème (textes issus des Ecrits religieux, poème, réflexion personnelle, …), un quelque choses à déguster ensemble. Nous avons aussi, avec l’accord de tous les participants débuter la réflexion à partir de deux citations tirés des textes religieux sur le thème choisi. Le seul frein que nous avons rencontré une fois, c’est que nous avions des personnes que nous ne connaissions pas et nous n’avions pas encore tissé des liens d’amitié et ces personnes n’ont plus jamais voulu revenir. Nous en avons déduit que les liens d’amitié étaient essentiels pour partager ces moments spirituels.

Autres activités que nous menons et qui a réuni des personnes musulmanes, chrétiennes, baha’ies et même athées. Nous menons des activités pour les enfants et les pré-jeunes (11-15ans) basée sur les valeurs morales selon le modèle proposé par l’institut Ruhi. Ces cours qui sont systématiques commencent toujours par un temps spirituel où chacun peut partager des Ecrits de sa religion. L’institut Ruhi est une organisation proposée par la communauté baha’ie et qui a pour concept que chacun de nous est constamment en apprentissage et ses activités se base sur un double objectif moral : celui de développer les valeurs morales que posent les religions et ainsi de favorise le développement spirituel, intellectuel, matériel de chaque être humain et en même temps celui de s’investir dans sa communauté (les gens avec qui on est en lien quotidiennement) pour participer à un meilleur « vivre-ensemble ». En conclusion, se développer pour agir sur le développement de la société. Car tout acte fait avec amour est considéré par les baha’is comme une prière, une louange à Dieu.

Je voudrais partager aussi une autre activité interreligieuse que nous avions eu à Poitiers où nous vivions avant. Nous étions 4 familles croyantes de  4 religions différentes (Musulmans, baha’is, chrétiens, protestants). Nous avions fait le même constat : nos enfants souffraient de discrimination car ils étaient croyants. Pendant un an, nous nous sommes rencontrés, une fois par mois. Chaque famille invitait les autres à tour de rôle et présentaient un aspect de sa religion comme elle le souhaitait. Parents et enfants (de 7 à 21 ans) participaient à cette présentation. Une solide amitié a lié les familles. Ses soirées étaient avant tout spirituelles, festives, amicales. Notre objectif : montrer à nos enfants qu’il y avait des croyants partout et qu’ils n’étaient pas isolés. Cela a renforcé la croyance de chacun des enfants.

Nous vous souhaitons de belles activités interreligieuses.

Eric et Marie-Hélène MIEL

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:47 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieuxCommuniqué de presse
Genève / Paris, le 4 novembre 2017
Marche-Rencontre Réconciliation-Guérison de Macon à Taizé
25 septembre au 1er octobre 2017


24 marcheurs de Compostelle Cordoue et de Vivre Ensemble à Cannes, venus de Suisse, de France, juifs, musulmans, catholiques, protestants, agnostiques et athées se sont retrouvés, du 25 septembre au 1er octobre, sur les chemins qui relient Macon à la communauté de Taizé .

De nombreux échanges en marchant, lors des haltes en auberges, à Taizé avec les frères et les croyants de différentes religions, ont porté sur des actes concrets de réconciliation.

C'est à la suite de marches-rencontres en terre de Palestine et à Jérusalem en 2016, en Bosnie en 2015, qu'ils ont ainsi voulu témoigner, contre l'opinion dominante, d'une espérance vécue de réconciliation et d'une conviction que des peuples aujourd'hui ennemis peuvent, par un dialogue ténu mais jamais interrompu, devenir à terme des partenaires.

Alain Simonin, Président de l'Association Compostelle Cordoue.
alain.simonin913@orange.fr
Michel Rouffet, Secrétaire Général
rouffet@free.fr
Bernard de Senarclens, organisateur de la marche
bernarddesenarclens@hotmail.com
Morice de Lamarzelle, relations médias
morice.delamarzelle08@gmail.com

Transmis le Jan 04, 2018 - 12:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Education à la Paix

Compte-rendu des visites de Foudil Benabadji aux Camps d'Auschwitz-Birkenau.



- 4ème voyage, le dimanche 25 janvier 2015. Cliquer ici ( téléchargement )


-3ème voyage, le dimanche 22 janvier 2013, il est 5 heures du matin avec trois cars, nous quittons la rue de la Pompe, le quartier du Lycée Janson de Sailly pour nous rendre à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Un avion nous amène à l'aéroport de Cracovie, dans le sud de la Pologne. C’est mon troisième voyage en Pologne.
Pour lire le texte entier, Cliquer ici



Transmis le Fév 05, 2015 - 07:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Commission Solidarité

Témoignage d'une action du groupe GIP 93

LA SOLIDARITE
*************



Chaque année, en juin, avant que les uns et les autres partent en vacances, le "Groupe Interreligieux pour la Paix 93 – G.I.P.93" organise une soirée de "repas partagé festif", avec les membres des différentes traditions religieuses ou philosophiques. Dans ces soirées, souvent un temps est donné pour la réflexion, ou le partage de nos actions respectives, autour d'un thème choisi.


Pour ce repas, chacun, chacune apporte un ou deux plats différents salés et sucrés préparés pour plusieurs personnes aux fins du partage. Bien évidemment, ces plats sont cuisinés selon la tradition et la culture. Ainsi, sont présentés sur plusieurs tables des plats casher, hallal, végétariens et autres, ainsi que les boissons, où chacun, chacune pourra se servir. Cela donne ainsi l'occasion de connaître les plats d'autres traditions et d'être solidaires dans ce partage.


Pour que ce repas soit convivial, nous attachons une attention particulière à ce que les personnes de toutes confessions se mélangent autour de petites tables joliment décorées afin de mieux se connaître et de favoriser l'amitié des uns vis-à-vis des autres. D'ailleurs au moins un ou deux membres du bureau ou adhérents habitués prennent place à ces tables afin de favoriser le dialogue.


La dernière année, le thème choisi fût "la Solidarité" proprement dite. Et au cours de la soirée, des intervenants et adhérents, du Secours Islamique, de la communauté israélite, du Secours catholique, des communautés bouddhique et sikhe nous firent part des actions de solidarité qu'ils effectuent localement, et sur le plan national et international.


La soirée étant aussi festive, c'est dans la joie mais également dans la spiritualité que la soirée se prolonge et se termine avec la participation musicale, de chants et poèmes de chaque religion de membres des différentes communautés présentes. Et toute cette soirée, bâtie dans le respect et l'acceptation de l'autre dans son altérité, a contribué à une ambiance fraternelle et enrichissante pour tous.


Denise MONTBAILLY


Transmis le Avr 13, 2014 - 12:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Après la Grande Marche interreligieuse pour le 25e anniversaire d'Assise,
le 13 novembre 2011

Par Michel Sauquet


Merci Josette pour l'extraordinaire opiniâtreté par laquelle toi et ton équipe, si dynamique et efficace, avez réussi cet événement absolument remarquable, concluant deux autres journées passionnantes.

Je voudrais en particulier dire mon admiration et mon émotion sur trois moments de la journée d'hier :

1. Face à la "dictature du même" dénoncée par Philippe Haddad vendredi, la mise en lumière des différences que permettait un seul coup d’œil sur les porteurs de la banderolle, était d'autant plus positive que chacun des représentants des différentes religions, sans exception, par leurs regards complices, leurs sourires et leurs conversations toute au long de la marche, semblaient des amis de longue date, parfois de fraîche date, mais en tout cas des amis. Avoir le privilège de participer de l'intérieur à cette marche, c'était avoir le privilège de passer de la théorie à la pratique, des bonnes intentions à la réalité de relations humaines sans peur et sans hypocrisie : "pour aller vers la paix, disait notre ami bouddhiste zen, il n'est pas nécessaire de faire des choses grandes et belles, il faut faire les choses avec grandeur et beauté". Je crois que nous avons tous marché avec grandeur et beauté. Il se trouve, en plus, que la marche était grande et belle, ce qui ne gâche rien !

2. Si l'événement a été marquant à l'intérieur du cortège, combien davantage il l'a été à l'extérieur, à gauche et à droite, sur les trottoirs du parcours ! C'est une idée courageuse et géniale d'avoir inondé les passants, les automobilistes, les consommateurs des terrasses de café, de ce petit tract, simple et direct, que peu ont laissé tomber à terre, et que l'on a vu lire un peu partout avec intérêt et sympathie. Je donne peut-être dans l'angélisme, mais chaque fois que j'ai laissé traîner mes oreilles aux lisières du cortège, j'ai entendu des paroles d'encouragement et des commentaires positifs, comme celui de ces deux jeunes disant tout simplement : "si c'est pour la paix, c'est bien". J'ai vu aussi, souvent, des poignées de main et des sourires entre ceux qui distribuaient les tracts et ceux qui les recevaient. On sait qu'en général on ne récolte avec cela que des sarcasmes, au mieux de l'indifférence. Il fallait oser, vous avez osé, bravo. Remarquons qu'une manif seulement chrétienne, ou juive, ou musulmane, ou sikh, ou bouddhiste, aurait peut-être provoqué ces réactions de rejet. Mais dès lors qu'on s'affiche ensemble, dès lors que l'on est, comme à Assise il y a vingt cinq ans, "ensemble pour prier" et... pour marcher, alors tout s'inverse et tout n'est que respect. Est-ce de l'ordre de la logique ou du miracle, je ne sais pas.

3. Respect, pas tout à fait cependant puisque l'attitude du comité d'accueil intégriste à l'intérieur de la basilique où nous avons clôturé la marche n'était pas particulièrement respectueuse. Mais là encore il faut tirer son chapeau à tous ceux qui ont trouvé les mots et les gestes pour faire sortir, largement en douceur, des personnes qui étaient bien décidées à se laisser piétiner en martyrs plutôt que de renoncer à leur croisade, tandis que, héroïque, Laurent chantait à pleine sono la force de l'esprit pour couvrir et rendre discrète cette délicate négociation. Après une telle démarche de paix (comment un franciscain ne penserait-il pas à l'épisode du Loup de Gubbio?), la magnifique succession des prières propre à chaque religion n'en a été que plus émouvante. Avec grandeur et avec beauté...

Tellement merci d'avoir osé tout cela !

Michel Sauquet



Article du journal La Vie sur le sujet.





Transmis le Nov 17, 2011 - 11:48 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Médiation, réconciliation

Chrétiens au Proche Orient - un enjeu pour la Paix
Du dimanche 24 au jeudi 28 juillet 2011 au sanctuaire de La Salette (Isère)


L’année écoulée a rappelé avec force à l’opinion publique le rôle déterminant des chrétiens au Proche-Orient pour favoriser la paix partout où ils se trouvent. Le synode de l’Eglise catholique sur les chrétiens du Proche-Orient a mis en valeur en octobre 2010 leur rôle de médiation vis-à-vis des juifs et des musulmans, mais aussi leur capacité à proposer à leurs gouvernants des modèles de développement politiques, économiques et culturels pacifiques et harmonieux. Les événements de l’année écoulée ont également rappelé la situation précaire de ces chrétiens souvent tentés par l’exil en raison des persécutions dont ils font l’objet.


Compte-tenu de cette actualité brûlante la VIe conférence de la réconciliation, organisée par l’Association des Rencontres Européennes de la Salette en coopération avec le sanctuaire, portera sur le thème suivant « Chrétiens au Proche Orient : Un enjeu pour la paix »
Elle se tiendra du dimanche 24 au jeudi 28 juillet 2011 au sanctuaire de La Salette 
(à 1h de bus de Grenoble). Ces conférences ont lieu dans un lieu de toute beauté où le thème de la paix est central depuis qu’en 1846 la Vierge Marie est apparue à de jeunes bergers. Elles sont ouvertes à tous (pèlerins, étudiants, visiteurs). Le sanctuaire offre des capacités d’accueil à coût réduit pour les participants au colloque. Le séjour du 24 au 28 juillet est de 137 euros pour les moins de 25 ans et de 241 euros pour les adultes  (voir les détails - s’inscrire).

Intervenants et invités

Les intervenants sont des experts de la question et des témoins venant du Proche Orient. Une invitée exceptionnelle viendra témoigner au cours de ces journées: Myrna Nazour est une mystique melchite syrienne qui viendra parler des événements extraordinaires qui se sont produits dans le quartier de Soufanieh à Damas depuis 1982. Myrna Nazour racontera les apparitions de la Vierge dont elle a été le témoin, apparitions qui se sont accompagnées de phénomènes mystiques (icône de la Vierge de Kazan suintant de l’huile, stigmates, etc…).
Sous la présidence de Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble - Vienne et de Mgr Philippe Brizard, directeur émérite de l’Œuvre d’Orient, sont invités entre autres :
 Mme Myrna Nazour, mystique de Soufanieh (Damas - Syrie). 

 Mgr. Jean-Marc Aveline, directeur de l’Institut catholique de la Méditerranée, Consulteur au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2007. Il est en charge de la revue « Chemins de dialogue » (Marseille) ainsi que du Comité de rédaction de la revue « Recherches de science religieuse » (Paris). Vicaire Général du diocèse de Marseille. 

 Mme Alice Provansal, chercheur à l’Institut catholique de la Méditerranée ; responsable d’une association travaillant pour la réconciliation entre chrétiens, juifs et musulmans à Marseille. 

 M. Carol Saba, juriste franco-libanais, membre du patriarcat d’Antioche en France. 

 M. Antoine Arjakovsky, professeur à l’Université Catholique d’Ukraine, directeur de l’Institut d’Etudes Œ*****éniques de Lviv et président de l’Association Rencontres Européennes de La Salette (ARES).
 
 M. Philippe Pouzoulet, juriste, laïque catholique français, ancien élève de l’ENA, secrétaire général de l’ARES. 

 P. Bernard Gaidioz, missionnaire de Notre-Dame La Salette et recteur du Sanctuaire. 

 M. Nicolas Nazzour, chrétien de la communauté chrétienne melchite de Soufanieh (Damas)

Consulter le  programme complet. Le colloque sur la réconciliation est organisé par en Ukraine et en coopération avec le sanctuaire N-D de la Salette.



Religions et conflits


Association Insh'allom

La Plateforme des Initiatives civiles de Paix au Proche Orient.



1- Présentation


2- Charte de Insh'allom.






Transmis le Déc 19, 2010 - 07:19 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Dialogue interreligieux

Chers amis des Artisans de Paix,

Vous êtes invités le 9 mars à une conférence interreligieuse sur "Les Tables de la Loi", qui aura lieu au Temple de l'Etoile, de 18 à 21 heures.
Nous y serons reçus par la pasteure Florence BLONDON qui est vice-présidente des Artisans de Paix.
L'oecuménisme est relancé par le biais de l'interreligieux. Nous nous en réjouissons.



Vous êtes invités le 16 mars dans la Zawiya (confrérie) Naqshabandiya, pour la Troisième réunion interreligieuse de prières des Artisans de Paix.
Nous serons reçus par cheikh Abdelhafid BENCHOUK, muqaddam (responsable) de cette Zawiya.
Nous l'en remercions vivement.



Que soient remerciés tous ceux qui ont magnifesté leur solidarité avec les Artisans de Paix en adhérant à l'Association.
Vous trouverez en doc. joint un bulletin d'adhésion 2010 pour ceux qui souhaiteraient nous rejoindre.

A très bientôt!

Paula Kasparian


Transmis le Mar 05, 2010 - 11:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleParis, le 18 janvier 2010


Bonjour à toutes et à tous,
Une messe sera célébrée, pour Haïti et ses victimes, ce mercredi prochain 20 janvier 2010,
à 18h30 (heure de France) , à l’Église :


Saint Bernard de la Chapelle

11 rue Affre 75018
PARIS
metro ligne 2 la chapelle, ligne 4 barbès ou chateau rouge



Nous vous invitons à nous rejoindre sur place de manière physique ou lointaine dans la prière.

P. Jean Philippe ALEXIS


@@@@@@@@@@@@@



Transmis le Jan 18, 2010 - 11:23 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Religions et LaïcitéOrganisée par la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

Soirée débat



"RELIGIONS ET DROITS DE L’HOMME "


Le 16 décembre 2009 à 20h00
Chapelle Saint Léon - 11 place du Cardinal Amette – 75015 PARIS
(Métro La Motte-Picquet – Grenelle)



Modérateur

Ghaleb BENCHEIKH – Président de la CMRP

Intervenants
Maurice RIEUTORD – s.j.
Mahmoud AZAB – Professeur à l’I.N.A.L.C.O.
Hervé élie BOKOBZA - Talmudiste et écrivain

Entrée libre



Transmis le Déc 07, 2009 - 03:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Un dialogue des religions par la laïcité


Le jeudi 6 août 2009, à l’initiative du Père Higoumène Barsanuphe, Vice-Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, un dialogue ouvert à tous, sur le thème « Les Religions pour la laïcité » était proposé, à Doumérac, près de Grassac en Charente, dans le cadre de la 16ème Rencontre Interreligieuse pour la Paix.

Transmis le Sept 06, 2009 - 11:44 PM Suite du texte (5465 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable