Vivre ensembleCalendrier juillet 2017





JUILLET 2017



Dimanche 9 juillet 2017 - Commémoration bahá’ie : Martyre du Báb .
Le Báb - La Porte –(1819-1850) a été le précurseur de la Foi Bahá'ie, religion née en Perse en 1844. Il annonça l’Avènement prochain de Bahá’u’lláh, un Messager divin, qui inaugurerait un Âge de Paix et de Justice, “Âge” promis dans toutes les religions du monde. À cause de cette prophétie, le Báb fut exécuté à Tabriz (Perse, Iran actuel), le 9 juillet 1850 à l'âge de 31 ans.  Sa dépouille a été transférée à Haïfa, sur le Mont Carmel, où il est enterré dans un magnifique mausolée.

Du jeudi 13 au 15 juillet 2017 - Fête shintoïste : O-bon .
Au Japon, accueil des esprits des ancêtres, avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.

Dimanche 16 juillet 2017 - Fête catholique : Notre-Dame du Mont Carmel.
Le Mont Carmel, haut lieu de prière depuis les temps anciens, a vu la construction par les Carmes d'un monastère dédié à la Vierge Marie, modèle de vie de travail et de contemplation.

Mercredi 19 juillet 2017 ; Fête bouddhique : Khao Phansa.
Début de la retraite des moines pendant la saison des pluies.
Fête des bougies en Thaïlande.

Jeudi 20 juillet 2017 - Fête orthodoxe : le prophète Elie.
Elie, situé au 9e s avant JC, est révéré par toutes les religions monothéistes. Sa vie est marquée de prodiges. Il est annoncé comme le précurseur du Messie à la fin des temps.

Jeudi 27 juillet 2017 - Fête bouddique : Choekor Duchen.
Premier enseignement de Bouddha après son éveil. Enseignement des Quatre Nobles Vérités sur la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance et le chemin qui mène à la cessation de la souffrance.

Photo de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Juil 01, 2017 - 12:10 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleCalendrier juillet 2017





JUILLET 2017



Dimanche 9 juillet 2017 - Commémoration bahá’ie : Martyre du Báb .
Le Báb - La Porte –(1819-1850) a été le précurseur de la Foi Bahá'ie, religion née en Perse en 1844. Il annonça l’Avènement prochain de Bahá’u’lláh, un Messager divin, qui inaugurerait un Âge de Paix et de Justice, “Âge” promis dans toutes les religions du monde. À cause de cette prophétie, le Báb fut exécuté à Tabriz (Perse, Iran actuel), le 9 juillet 1850 à l'âge de 31 ans.  Sa dépouille a été transférée à Haïfa, sur le Mont Carmel, où il est enterré dans un magnifique mausolée.

Du jeudi 13 au 15 juillet 2017 - Fête shintoïste : O-bon .
Au Japon, accueil des esprits des ancêtres, avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.

Dimanche 16 juillet 2017 - Fête catholique : Notre-Dame du Mont Carmel.
Le Mont Carmel, haut lieu de prière depuis les temps anciens, a vu la construction par les Carmes d'un monastère dédié à la Vierge Marie, modèle de vie de travail et de contemplation.

Mercredi 19 juillet 2017 ; Fête bouddhique : Khao Phansa.
Début de la retraite des moines pendant la saison des pluies.
Fête des bougies en Thaïlande.

Jeudi 20 juillet 2017 - Fête orthodoxe : le prophète Elie.
Elie, situé au 9e s avant JC, est révéré par toutes les religions monothéistes. Sa vie est marquée de prodiges. Il est annoncé comme le précurseur du Messie à la fin des temps.

Jeudi 27 juillet 2017 - Fête bouddique : Choekor Duchen.
Premier enseignement de Bouddha après son éveil. Enseignement des Quatre Nobles Vérités sur la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance et le chemin qui mène à la cessation de la souffrance.

Photo de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Juin 30, 2017 - 11:31 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




JUIN 2017



Mercredi 31 mai et 1er juin 2017 - Fête juive : Chavou'ot.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 4 juin 2017 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre … et moi je serai avec vous jusqu'à la fin du monde».


Dimanche 4 juin 2017 - Fête orthodoxe : Dimanche de la Trinité, suivi le lundi 5 juin, de la fête de Pentecôte, don de l'Esprit Saint à l'Eglise.
Cette année, les dates de Pâques et des fêtes qui s'y rattachent sont les mêmes dans les calendriers julien et grégorien.


Vendredi 9 juin 2017 - Fête du Bouddhisme tibétain : Sakadawa.
Grande fête de la naissance, du départ et de l'éveil du Bouddha.
Jour d'étude, de réflexion et de méditation.


Dimanche 11 juin 2017 - Fête orthodoxe : Toussaint ( 1er novembre pour les catholiques ).
Dimanche de tous les saints» en l’honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l’Église orthodoxe.


Dimanche 11 juin 2017 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.


Jeudi 15 juin 2017 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev.
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 18 juin 2017 - Fête catholique : Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
( Fête-Dieu )
Vendredi 23 juin 2017 - Sacré Coeur de Jésus.
« L'amour du Seigneur est de toujours à toujours. »


Jeudi 22 juin 2017 - Fête islamique  : Lailat al Qadr ( selon l'observation de la lune ).
Nuit du destin, révélation du Coran à Muhammad par l'archange Gabriel. Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Lundi 26 juin 2017 - Fête islamique : Aïd el Fitr 1438 ( selon l'observation de la lune ).
Fin du Ramadan, cette fête joyeuse marque la fin du mois de jeûne.
C'est, avec la fête du sacrifice, la plus grand fête de l'Islam.
À cette occasion, les musulmans s’habillent de neuf et mangent après la prière de l’Aïd, tandis que les enfants reçoivent des cadeaux.


Transmis le Juin 01, 2017 - 01:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




MAI 2017




Lundi 1er mai 2017 - Fête bahá’íe : fin des fêtes de Ridvan


Mercredi 10 mai 2017 - Fête bouddhiste : Vesak-Wesak .
Grande fête theravada de la naissance, de l’éveil et du parinirvana (nirvana complet) du Bouddha. La lumière joue a une place centrale dans la fête de Wesak.


Vendredi 12 mai 2017 - Fête musulmane : Lailat al Bara'a.
Deux semaines avant le Ramadan, les musulmans prient pour le pardon de leurs péchés Beaucoup croient que cette nuit là, Dieu fixe le destin de chaque homme pour l’année à venir. On passe cette nuit à prier pour demander à Dieu directives et pardon. Certains jeûnent durant la journée.


Mardi 23 mai 2017 - Fête bahá’íe : Déclaration du Bab
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé.
Le Báb - La Porte – a alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra manifeste »


Jeudi 25 mai 2017 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur
Fête de la montée de Jésus aux cieux après sa Résurrection et 40 jours d'apparitions. Il entre dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin. « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »


Du samedi 27 mai au 26 juin 2017 - Fête musulmane : 1er Ramadan. Date variable selon l'observation de la lune. Début du jeûne de Ramadan, année 1438.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Dimanche 28 mai 2017 - Fête bahá’í : Ascension de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore la mort de Bahá’u’lláh, fondateur de la foi bahá’íe, en 1892. Bahá’u’lláh a subi exils et emprisonnements durant 40 années. Aujourd’hui, son tombeau à Bahjí près d'Acre en Israël, est considéré comme le lieu le plus saint et le centre spirituel de la foi bahá’íe.


Lundi 29 mai 2017 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso. Le 9 décembre pour les mazdéens iraniens. Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Mardi 30 mai 2017 – Fête chinoise : Fête des Bâteaux-Dragons ou Duan-wu. Aussi fête du double cinq. Courses de bâteaux-dragons.


Mercredi 31 mai et 1er juin 2017 - Fête juive : Chavou'ot.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).

Photo de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Avr 30, 2017 - 11:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




AVRIL 2017




Mardi 4 avril 2017 - Fête hindouiste : Rama Navami.
Naissance de Rama, avatar de Vishnu sur la terre.
A l'heure précise de sa naissance, de grandes prières lui sont adressées.


Mardi 4 avril 2017 - Fête chinoise : Qingming.
Fête des morts ou fête de la clarté. Aussi : fête de la pure lumière. Journée consacrée à la visite et au nettoyage des tombes familiales.


Samedi 8 avril 2017 - Fête bouddhique : Hanamatsuri
Pour le courant mahayana, commémoration de la naissance du Bouddha Shakyamuni, il y a plus de 2500 ans, dans un petit royaume au pied de l'Himalaya.
Cette fête est célébrée à l’occasion de la fête des fleurs, ainsi nommée parce que, selon la tradition, il serait né sous une pluie de fleurs.


Dimanche 9 avril 2017 - Fête Jaïne : Mahavira Jayanti
Anniversaire de la naissance en -599 av JC du fondateur de la religion jaïne.


Dimanche 9 avril 2017 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Début de la Semaine Sainte.

Orthodoxie : Dimanche des Palmes. En calendrier julien : samedi 22 avril 2017.
Cette fête célèbre l'entrée de Jésus Christ à Jérusalem et marque le début de la Semaine Sainte. Jésus rentre à Jérusalem, accueilli par le peuple agitant des feuilles de palmiers


Mardi 11 avril 2017 - Fête juive : Pessah, du 11 au 18 avril.
Cette grande fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Elle a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ. On mange aussi des herbes amères en souvenir de l'esclavage.
La veille de Pessah se tient un repas de fête, le Seder, pendant lequel on lit la Hagadah, récit de la sortie d'Egypte.


Jeudi 13 avril 2017 - Fête chrétienne : La Cène du Seigneur, Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas que Jésus prit avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. Jésus lave les pieds de ses disciples pour leur montrer comment être serviteurs. Après la Messe, qui célèbre ce dernier repas, les fidèles s'unissent à la prière du Christ, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 13 avril 2017 - Fête Hindouiste : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha
Nouvel An solaire hindou (1939 de l’ère saka), célébré le 13 ou le 14 avril.


Vendredi 14 avril 2017 - Fête chrétienne : La Passion du Seigneur, Vendredi Saint :
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne et à la pénitence. Ce jour est marqué par la célébration de la Passion et du Chemin de croix.


Vendredi 14 avril 2017 - Fête Tamoule : Tamil Puthandi. Du 13 au 15 avril 2017.
Nouvel an tamou : 5118. Jour où le dieu Brahma commença la création de l'univers.


Samedi 15 avril 2017 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale, veille de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.
Liturgie de la Lumière, bénédiction de l'eau, renouvellement des promesses du baptême.


Dimanche 16 avril 2017 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la Résurrection de Jésus, trois jours après sa mort sur la croix.

Pâques orthodoxes. En calendrier Julien : samedi 29 avril 2017.


Jeudi 20 avril 2017 - Fête bahá’íe  : Fêtes de Ridvan du 20 avril au 1er mai.
Annonce en 1863 par Bahá’u’lláh de sa mission d'envoyé de Dieu. Ridvan signifie Paradis.


Dimanche 23 avril 2017 - Fête catholique : Dimanche de la Divine Miséricorde.
Fête de l'amour que Dieu manifeste en son fils Jésus le Christ, par lui à tous les hommes.


Lundi 24 avril 2017 - Fête musulmane : Laïlat al Miraj.
Fête de l'ascension nocturne du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes.


Samedi 29 avril 2017 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne d'une année.

Photo de Denise T: Pains de diverses religions.


Transmis le Avr 01, 2017 - 12:01 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





MARS 2017





Mercredi 1er Mars 2017 - Fête catholique : Mercredi des Cendres
Le front des fidèles est marqué par une croix de cendres, avec les paroles : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière » ; ou : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle».
Début du Carême, temps de retour à Dieu par le jeûne, la prière et le partage, temps de réconciliation avec ses frères. Il se termine le Samedi saint, 15 avril 2017, veille de la fête de Pâques. Jeûne de 40 jours, à l'image du temps que Jésus passa dans le désert sans boire ni manger, avant de commencer sa prédication du Royaume de Dieu.


Dimanche 5 mars 2017 - Fête sikhe : Naissance de Guru Gobind.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kachera, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelle dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête bouddhique : Chotrul Duchen
Fête des 15 premiers jours de l’année bouddhique pendant lesquels le Bouddha historique effectua chaque jour un miracle, pour augmenter la dévotion de ses disciples.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive exilée en Perse, tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël. Celui-ci fête l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Mardochée et la victoire sur Haman, qui avait promulgué son extermination.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête hindouiste : Holi, fête des couleurs.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Mardi 14 mars 2017  - Fête sikhe : Nouvel an sikh 548.
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 548e année le 14 mars 2017.


Lundi 20 mars 2017 - Fête bahá’íe : Naw-Rúz, Nouvel an
Après une période de jeûne de 19 jours, cette fête marque le début d’une nouvelle année bahá’íe.
C'est une fête joyeuse, un printemps spirituel.


Mardi 21 mars 2017 - Fête zoroastrienne : Nouvel an mazdéen, Now Ruz.
Cette fête du Nouvel An 1385, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Samedi 25 mars 2017 - Fête chrétienne : Annonciation.
Fête solennelle de l'Annonce de l'Ange faite à Marie de la part du Seigneur  : « Tu concevras et tu enfanteras un fi ls qui sera appelé Fils du Très-Haut ». Marie répondit alors : « Je suis la servante du Seigneur, que tout se passe pour moi selon ta parole. »


Dimanche 26 mars 2017 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Icône de la Mère de Dieu, de Vladimir


Transmis le Mar 01, 2017 - 12:44 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





FEVRIER 2017




Jeudi 2 février 2017 - Fête chrétienne : Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière. La "chandeleur" est la fête du Christ "lumière pour éclairer les nations".
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Samedi 11 février 2017 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Samedi 11 février 2017 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Samedi 11 février 2017 - Fête chinoise : Fête des lanternes, qui fait partie des fêtes du Nouvel an chinois. Année 4715 du Coq de feu, à partir du 28 janvier 2017.


Samedi 11 février 2017 - Fête catholique : Notre-Dame de Lourdes.


Mercredi 15 février 2017 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Vendredi 24 février 2017 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Lundi 27 février 2017 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2142, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Lundi 27 février 2017 - Fête orthodoxe : Lundi pur. Entrée du Grand Carême. Du lundi 27 février au mardi 28 mars 2017. En calendrier julien : du dimanche 12 mars au lundi 10 avril 2017.
Jeûne pour la préparation aux Fêtes de Pâques.


Transmis le Fév 01, 2017 - 03:22 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble







JANVIER 2017






Dimanche 1er janvier2017 - Fête catholique  : Fête solennelle de Sainte Marie, Mère de Dieu.
Voeux pour la paix dans nos vies et pour le monde.


Vendredi 6 janvier 2017 - Fête orthodoxe : Sainte Théophanie : révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême. ( 19 janvier en calendrier julien.)
Pour les Eglises d'Orient, « Baptême du Christ. Manifestation de sa divinité et première révélation du Mystère de la Sainte Trinité. »


Samedi 7 janvier 2017 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur. ( calendrier julien )
Beaucoup d'orthodoxes et de gréco-catholiques célèbrent Noël selon le calendrier julien qui comporte actuellement 13 jours d'écart par rapport au calendrier occidental grégorien.


Dimanche 8 janvier 2017 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus, homme et Dieu. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Dimanche 8 janvier 2017 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Samedi 14 janvier 2017 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Samedi 15 janvier 2017 - Le 15 janvier 2017, l’Église universelle célèbre la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix »


Du mercredi 18 au 25 janvier 2017 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.

Photo Denise T.















FEVRIER 2017







Jeudi 2 février 2017 - Fête chrétienne : Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière. La "chandeleur" est la fête du Christ "lumière pour éclairer les nations".
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Samedi 11 février 2017 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Samedi 11 février 2017 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Samedi 11 février 2017 - Fête chinoise : Fête des lanternes, qui fait partie des fêtes du Nouvel an chinois. Année 4715 du Coq de feu, à partir du 28 janvier 2017.


Samedi 11 février 2017 - Fête catholique : Notre-Dame de Lourdes.


Mercredi 15 février 2017 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Vendredi 24 février 2017 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Lundi 27 février 2017 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2142, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Lundi 27 février 2017 - Fête orthodoxe : Lundi pur. Entrée du Grand Carême. Du lundi 27 février au mardi 28 mars 2017. En calendrier julien : du dimanche 12 mars au lundi 10 avril 2017.
Jeûne pour la préparation aux Fêtes de Pâques.












MARS 2017






Mercredi 1er Mars 2017 - Fête catholique : Mercredi des Cendres
Le front des fidèles est marqué par une croix de cendres, avec les paroles : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière » ; ou : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle».
Début du Carême, temps de retour à Dieu par le jeûne, la prière et le partage, temps de réconciliation avec ses frères. Il se termine le Samedi saint, 15 avril 2017, veille de la fête de Pâques. Jeûne de 40 jours, à l'image du temps que Jésus passa dans le désert sans boire ni manger, avant de commencer sa prédication du Royaume de Dieu.


Dimanche 5 mars 2017 - Fête sikhe : Naissance de Guru Gobind.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kachera, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelle dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête bouddhique : Chotrul Duchen
Fête des 15 premiers jours de l’année bouddhique pendant lesquels le Bouddha historique effectua chaque jour un miracle, pour augmenter la dévotion de ses disciples.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive exilée en Perse, tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël. Celui-ci fête l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Mardochée et la victoire sur Haman, qui avait promulgué son extermination.


Dimanche 12 mars 2017 - Fête hindouiste : Holi, fête des couleurs.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Mardi 14 mars 2017  - Fête sikhe : Nouvel an sikh 548.
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 548e année le 14 mars 2017.


Lundi 20 mars 2017 - Fête bahá’íe : Naw-Rúz, Nouvel an
Après une période de jeûne de 19 jours, cette fête marque le début d’une nouvelle année bahá’íe.
C'est une fête joyeuse, un printemps spirituel.


Mardi 21 mars 2017 - Fête zoroastrienne : Nouvel an mazdéen, Now Ruz.
Cette fête du Nouvel An 1385, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Samedi 25 mars 2017 - Fête chrétienne : Annonciation.
Fête solennelle de l'Annonce de l'Ange faite à Marie de la part du Seigneur  : « Tu concevras et tu enfanteras un fi ls qui sera appelé Fils du Très-Haut ». Marie répondit alors : « Je suis la servante du Seigneur, que tout se passe pour moi selon ta parole. »


Dimanche 26 mars 2017 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Icône de la Mère de Dieu, de Vladimir









AVRIL 2017



Mardi 4 avril 2017 - Fête hindouiste : Rama Navami.
Naissance de Rama, avatar de Vishnu sur la terre.
A l'heure précise de sa naissance, de grandes prières lui sont adressées.


Mardi 4 avril 2017 - Fête chinoise : Qingming.
Fête des morts ou fête de la clarté. Aussi : fête de la pure lumière. Journée consacrée à la visite et au nettoyage des tombes familiales.


Samedi 8 avril 2017 - Fête bouddhique : Hanamatsuri
Pour le courant mahayana, commémoration de la naissance du Bouddha Shakyamuni, il y a plus de 2500 ans, dans un petit royaume au pied de l'Himalaya.
Cette fête est célébrée à l’occasion de la fête des fleurs, ainsi nommée parce que, selon la tradition, il serait né sous une pluie de fleurs.


Dimanche 9 avril 2017 - Fête Jaïne : Mahavira Jayanti
Anniversaire de la naissance en -599 av JC du fondateur de la religion jaïne.


Dimanche 9 avril 2017 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Début de la Semaine Sainte.

Orthodoxie : Dimanche des Palmes. En calendrier julien : samedi 22 avril 2017.
Cette fête célèbre l'entrée de Jésus Christ à Jérusalem et marque le début de la Semaine Sainte. Jésus rentre à Jérusalem, accueilli par le peuple agitant des feuilles de palmiers


Mardi 11 avril 2017 - Fête juive : Pessah, du 11 au 18 avril.
Cette grande fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Elle a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ. On mange aussi des herbes amères en souvenir de l'esclavage.
La veille de Pessah se tient un repas de fête, le Seder, pendant lequel on lit la Hagadah, récit de la sortie d'Egypte.


Jeudi 13 avril 2017 - Fête chrétienne : La Cène du Seigneur, Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas que Jésus prit avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. Jésus lave les pieds de ses disciples pour leur montrer comment être serviteurs. Après la Messe, qui célèbre ce dernier repas, les fidèles s'unissent à la prière du Christ, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 13 avril 2017 - Fête Hindouiste : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha
Nouvel An solaire hindou (1939 de l’ère saka), célébré le 13 ou le 14 avril.


Vendredi 14 avril 2017 - Fête chrétienne : La Passion du Seigneur, Vendredi Saint :
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne et à la pénitence. Ce jour est marqué par la célébration de la Passion et du Chemin de croix.


Vendredi 14 avril 2017 - Fête Tamoule : Tamil Puthandi. Du 13 au 15 avril 2017.
Nouvel an tamou : 5118. Jour où le dieu Brahma commença la création de l'univers.


Samedi 15 avril 2017 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale, veille de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.
Liturgie de la Lumière, bénédiction de l'eau, renouvellement des promesses du baptême.


Dimanche 16 avril 2017 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la Résurrection de Jésus, trois jours après sa mort sur la croix.

Pâques orthodoxes. En calendrier Julien : samedi 29 avril 2017.


Jeudi 20 avril 2017 - Fête bahá’íe  : Fêtes de Ridvan du 20 avril au 1er mai.
Annonce en 1863 par Bahá’u’lláh de sa mission d'envoyé de Dieu. Ridvan signifie Paradis.


Dimanche 23 avril 2017 - Fête catholique : Dimanche de la Divine Miséricorde.
Fête de l'amour que Dieu manifeste en son fils Jésus le Christ, par lui à tous les hommes.


Lundi 24 avril 2017 - Fête musulmane : Laïlat al Miraj.
Fête de l'ascension nocturne du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes.


Samedi 29 avril 2017 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne d'une année.

Photo de Denise T: Pains de diverses religions.









MAI 2017




Lundi 1er mai 2017 - Fête bahá’íe : fin des fêtes de Ridvan


Mercredi 10 mai 2017 - Fête bouddhiste : Vesak-Wesak .
Grande fête theravada de la naissance, de l’éveil et du parinirvana (nirvana complet) du Bouddha. La lumière joue a une place centrale dans la fête de Wesak.


Vendredi 12 mai 2017 - Fête musulmane : Lailat al Bara'a.
Deux semaines avant le Ramadan, les musulmans prient pour le pardon de leurs péchés Beaucoup croient que cette nuit là, Dieu fixe le destin de chaque homme pour l’année à venir. On passe cette nuit à prier pour demander à Dieu directives et pardon. Certains jeûnent durant la journée.


Mardi 23 mai 2017 - Fête bahá’íe : Déclaration du Bab
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé.
Le Báb - La Porte – a alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra manifeste »


Jeudi 25 mai 2017 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur
Fête de la montée de Jésus aux cieux après sa Résurrection et 40 jours d'apparitions. Il entre dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin. « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »


Du samedi 27 mai au 26 juin 2017 - Fête musulmane : 1er Ramadan. Date variable selon l'observation de la lune. Début du jeûne de Ramadan, année 1438.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Dimanche 28 mai 2017 - Fête bahá’í : Ascension de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore la mort de Bahá’u’lláh, fondateur de la foi bahá’íe, en 1892. Bahá’u’lláh a subi exils et emprisonnements durant 40 années. Aujourd’hui, son tombeau à Bahjí près d'Acre en Israël, est considéré comme le lieu le plus saint et le centre spirituel de la foi bahá’íe.


Lundi 29 mai 2017 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso. Le 9 décembre pour les mazdéens iraniens. Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Mardi 30 mai 2017 – Fête chinoise : Fête des Bâteaux-Dragons ou Duan-wu. Aussi fête du double cinq. Courses de bâteaux-dragons.


Mercredi 31 mai et 1er juin 2017 - Fête juive : Chavou'ot.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).

Photo de Jean-Pierre Martin.








JUIN 2017



Mercredi 31 mai et 1er juin 2017 - Fête juive : Chavou'ot.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 4 juin 2017 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre … et moi je serai avec vous jusqu'à la fin du monde».


Dimanche 4 juin 2017 - Fête orthodoxe : Dimanche de la Trinité, suivi le lundi 5 juin, de la fête de Pentecôte, don de l'Esprit Saint à l'Eglise.
Cette année, les dates de Pâques et des fêtes qui s'y rattachent sont les mêmes dans les calendriers julien et grégorien.


Vendredi 9 juin 2017 - Fête du Bouddhisme tibétain : Sakadawa.
Grande fête de la naissance, du départ et de l'éveil du Bouddha.
Jour d'étude, de réflexion et de méditation.


Dimanche 11 juin 2017 - Fête orthodoxe : Toussaint ( 1er novembre pour les catholiques ).
Dimanche de tous les saints» en l’honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l’Église orthodoxe.


Dimanche 11 juin 2017 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.


Jeudi 15 juin 2017 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev.
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 18 juin 2017 - Fête catholique : Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
( Fête-Dieu )
Vendredi 23 juin 2017 - Sacré Coeur de Jésus.
« L'amour du Seigneur est de toujours à toujours. »


Jeudi 22 juin 2017 - Fête islamique  : Lailat al Qadr ( selon l'observation de la lune ).
Nuit du destin, révélation du Coran à Muhammad par l'archange Gabriel. Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Lundi 26 juin 2017 - Fête islamique : Aïd el Fitr 1438 ( selon l'observation de la lune ).
Fin du Ramadan, cette fête joyeuse marque la fin du mois de jeûne.
C'est, avec la fête du sacrifice, la plus grand fête de l'Islam.
À cette occasion, les musulmans s’habillent de neuf et mangent après la prière de l’Aïd, tandis que les enfants reçoivent des cadeaux.


Transmis le Jan 01, 2017 - 12:10 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDECEMBRE 2016



Dimanche 4 décembre 2016 - Fête orthodoxe : Entrée au Temple de la Vierge Marie..


Dimanche 4 décembte 2016 - Fête catholique : 2e dimanche de l'Avent.
Temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.
Pendant chaque messe des dimanche de l'Avent, il est allumé une bougie supplémentaire.


Jeudi 8 décembre 2016 - Fête chrétienne : Immaculée Conception de la Vierge Marie.
« Marie a été préservée des blessures de la faute originelle, grâce au privilège de sa conception immaculée. »


Jeudi 8 décembre 2016 - Fête bouddhique : Bodhi.
Commémoration de l'illumination de Bouddha sous un figuier.


Lundi 12 décembre 2016 - Fête musulmane : 12 Rabi’ I : Mawlid an Nabi , Moudoud ( 1438 ).
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Dimanche 25 décembre 2016 - Fête juive : 1er jour de Hanouka. Allumage de la 1ère bougie.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Dimanche 25 décembre 2016- Fête chrétienne : Noël, précédée par une veillée la nuit du 24 décembre.
Noël commémore la naissance de Jésus, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.


Jeudi 29 décembre 2016 - Fête zoroastrienne : Zarthust-no-diso.


Vendredi 30 décembre 2016 - Fête chrétienne : Fête de la Sainte Famille : Jésus et ses parents, Marie et Joseph.


Transmis le Déc 01, 2016 - 01:50 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





Novembre 2016




Mardi 1er novembre 2016 - Fête chrétienne : Toussaint.
Fête de tous les saints, connus et inconnus.
Suivie le lendemain, de la Commémoration de tous les fidèles Défunts.


Mardi 1er novembre 2016 - Fête bahá’ie : Anniversaire du Bab,
Né à Chiraz, en Iran, en 1819, le précurseur de la foi bahá’ie s’est donné le titre de Báb, la « porte » à travers laquelle ses contemporains pouvaient se préparer à la venue d’un second Messager de Dieu, Bahá’u’lláh, plus grand que lui, qui inaugurerait un âge de paix et de justice.


Mercredi 2 novembre 2016 - Fête bahá’ie : Naissance de Bahá’u’lláh.
Anniversaire du fondateur de la foi bahá’ie, né à Téhéran le 20 octobre 1819. Son nom signifie « La Gloire de Dieu ».


Vendredi 11 novembre 2016 - Commémoration des morts de toutes les guerres.


Lundi 14 novembre 2016 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Dimanche 20 novembre 2016 - Fête catholique : Christ Roi de l'Univers.
C'est le rappel que l'homme est uni à toutes les autres créatures dans une avancée commune vers Dieu, qui est la fin de toutes choses créées, « dans une plénitude transcendante où le Christ ressuscité embrasse et illumine tout ( Encycl. Laudato si, n° 83).


Lundi 21 novembre 2016 - Fête bouddhique : Lhabab Duchen : une des quatre grandes fêtes du calendrier tibétain : descente de Bouddha.


Lundi 21 novembre 2016 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge (21 novembre: cal. grégorien; 3 décembre: cal. julien)
Fête catholique : Présentation de Marie au Temple de Jérusalem,
et orthodoxe : Entrée au Temple de la Vierge Marie.


Lundi 24 novembre 2016  - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tagh Bahadur.


Dimanche 27 novembre 2016 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent.
Temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.
Clôture de l'Année sainte de la Miséricorde.

Photo de D. Torgemane


Transmis le Nov 01, 2016 - 12:08 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




Octobre 2016





Samedi 1er octobre 2016 - Fête catholique : Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.


Samedi 1er octobre 2016 - Fête hindoue : Navaratri, Durga puja ( du 1er au 10 octobre 2016 ).
Fête de la victoire de la déesse mère.


Lundi 3 octobre 2016 - Fête juive : Roch Hachana débute le soir du 2 octobre, 1er et 2e jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri 5777 ). Anniversaire de la création de l'Homme, c'est une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours qui précède Yom Kippour.


Lundi 3 octobre 2016 - Fête musulmane : 1er Muharram, nouvelle année 1438 date variable selon l'observation de la lune.
Hégire, en souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622, ce qui a conduit à la création de l’oumma, communauté musulmane ; on fait des cadeaux et on rappelle des épisodes de la vie du Prophète Muhammad et de ses contemporains.


Mardi 4 octobre 2016 - Fête catholique : Saint-François d'Assise, précurseur du dialogue interreligieux.


Mercredi 12 octobre 2016 - Commémoration musulmane : 10 Muharram , Ashura’
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée. Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad.


Mercredi 12 octobre 2016 - Fête juive : Yom Kippour.
Le jour le plus important de l’année religieuse juive : il apporte le pardon de Dieu.
Jour du grand pardon, cette fête termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana.
C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.

Du lundi 17 au 23 octobre 2016 : Soukkot 5777 :
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert.
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse où les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Du 23 octobre 2016soir, au 25 : Chemini Atsérèt 5777, fête qui clôt le temps de Soukkot ; 2 jours.
Le 2e jour de Chemini Atsérèt , 25 octobre: Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


Dimanche 16 octobre 2016 - Fête bouddhique : Kathina .
Kathina est une fête theravada marquant la fin de la retraire monacale par le don aux moines d’une robe dite Kathina.


Mercredi 19 octobre 2015 - Fête bahá’íe : anniversaire de la naissance du Bab en 1819, dans la ville de Shiraz en Iran.
En 1844, le Báb annonça qu’Il était le Promis annoncé dans toutes les grandes religions et que Sa mission était d’annoncer au monde la venue imminente d’un encore plus grand messager divin, Bahá’u’lláh.


Jeudi 20 octobre 2016 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Dimanche 30 octobre 2016 - Fête protestante : fête de la Réformation
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.


Dimanche 30 octobre 2016 - Fête hindoue et jaïne : Divali – Dipavali.
Fête hindoue également célébrée par les jaïns pour commémorer l’accession au nirvana de Mahavira. Les fidèles passent la nuit à méditer et chanter des hymnes sacrés.


Dimanche 30 octobre 2016 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Lundi 31 octobre 2016 - Fête Jaïne : Nouvel an 2543.


Transmis le Oct 01, 2016 - 12:20 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




SEPTEMBRE 2016


Lundi 5 septembre 2016 - Fête hindoue : Ganesch Chaturthi. Anniversaire du dieu Ganesh.
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Mardi 6 septembre 2016 - Fête jaïne : Samvatsari
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne. Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.


Jeudi 8 septembre 2016 - Fête Chrétienne, catholiques et orthodoxes : Nativité de la Vierge Marie , 21 septembre en calendrier julien.
Grande fête de la naissance de Marie, mère du Christ.


Lundi 12 septembre 2016 - Fête islamique : Jour de Arafat : Veille de l'Aïd el-Kébir.


Mardi 13 septembre 2016 - Fête islamique : Aïd-al-Adha / Aïd-el-Kébir
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Abraham. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Mercredi 14 septembre 2016 - Fête catholique et orthodoxe  : La Croix glorieuse , Exaltation de la Croix – 27 septembre en calendrier julien : découverte de la Croix de Jésus par Sainte Hélène en 326


Jeudi 15 septembre 2016 - Fête chinoise : Zhongqlu :
Fête en l'honneur de la lune ; on y mange des gâteaux de lune.


samedi 17 septembre au samedi 17 octobre 2016 - fête hindoue : Govinden
Mois dédié à Krishna ( 17/9 – 17/10 )


Mercredi 21 septembre 2016 - Journée Internationale de la Paix ( ONU )

Mardi 27 septembre 2016 - Fête taoiste : naissance de Confucius. ( - 551 à -479 )

vendredi 30 septembre 2016 - fête hindoue : Mahalya Ammavasai.
Hommage aux ancêtres, important dans l'hindouisme.

Photo de Jean-Pierre Martin, Alpes du Sud.

Transmis le Sept 01, 2016 - 12:05 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




AOÜT 2016



Samedi 6 août 2016 - Fête chrétienne : Transfiguration du Seigneur.
Fête de la manifestation du Christ comme Fils de Dieu. Avant sa Passion, le Christ se manifeste dans la Gloire en parlant à Moïse et à Elie.


Samedi 6 août 2016 - Fête bouddhique : Chökhor Düchen *
Jour de la roue de l’enseignement. On célèbre le premier enseignement délivré par le Bouddha.


Dimanche 14 août 2016 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av.
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Lundi 15 août 2016  - Fête catholique : Assomption de la Vierge Marie.
Célébration de son élévation, corps et âme, dans la Gloire de Dieu.


Lundi 15 août 2016  - Fête orthodoxe : Dormition de la Mère de Dieu, le 28 août pour le calendrier julien.
Grande fête de l'endormissement de Marie, précédée par un jeûne de deux semaines qui commence le 1er août. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges.


Mercredi 17 août 2016 - Fête chinoise : Chung Yuan.
Fêtes des Fantômes affamés ( âmes errantes ).
Ces « esprits orphelins et fantômes sauvages » se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Jeudi 18 août 2016 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Jeudi 25 août 2016 - Fête hindoue : Krishna Jayanti ou Janmashtami.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


samedi 27 août 2016 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Pour les parsis indiens, naissance de Zarathoustra.


Mardi 30 août 2016 - Fête jaïne : Paryushana-Parva, premier des huit jours de fête.
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne, particulièrement pour la secte ascétique Shvetambara.
Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.

Transmis le Août 01, 2016 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





juillet 2016



Dimanche 3 juillet 2016 - Fête islamique  : Lailat al Qadr ( selon l'observation de la lune ).
Nuit du destin, révélation du Coran à Muhammad par l'archange Gabriel. Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Jeudi 7 juillet 2016 - Fête islamique : fin du Ramadan, Aïd al Fitr.( id )
Cette fête joyeuse marque la fin du mois de jeûne
C'est, avec la fête du sacrifice, la plus grand fête de l'Islam.
À cette occasion, les musulmans s’habillent de neuf et mangent après la prière de l’Aïd, tandis que les enfants reçoivent des cadeaux.


Vendredi 8 juillet 2016 - Fête bouddique : Choekor Duchen
Premier enseignement de Bouddha après son éveil. Enseignement des Quatre Nobles Vérités sur la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance et le chemin qui mène à la cessation de la souffrance.


Samedi 9 juillet 2016 - Commémoration Bahà’ie :  Martyre du Bâb.
Le Bâb (1819-1850) a été le précurseur de la Foi Bahá'ie, religion née en Perse en 1844. Il annonça l’Avènement prochain de Bahá’u’lláh, un Messager divin, qui inaugurerait un Âge de Paix et de Justice, “Âge” promis dans toutes les religions du monde. À cause de cette prophétie, le Bâb fut exécuté à Tabriz (Perse, Iran actuel), le 9 juillet 1850 à l'âge de 31 ans.  Sa dépouille a été transférée à Haïfa, sur le Mont Carmel (Terre Sainte) où il est enterré dans un magnifique mausolée (voir photo).


Samedi 16 juillet 2016 - Fête catholique : Notre-Dame du Mont Carmel.
Le Mont Carmel, haut lieu de prière depuis les temps anciens, a vu la construction par les Carmes d'un monastère dédié à la Vierge Marie, modèle de vie de travail et de contemplation.


Mardi 19 juillet 2016 - Fête bouddhique : Khao Phansa.
Début de la retraite des moines pendant la saison des pluies.
Fête des bougies en Thaïlande.


Mercredi 20 juillet 2016 - Fête orthodoxe et catholique : fête de Saint Elie le Prophète.
Elie, situé au 9e s avant JC, est révéré par toutes les religions monothéistes. Sa vie est marquée de prodiges. Il est annoncé comme le précurseur du Messie à la fin des temps.


Photo : Tombeau du Bab à Haïfa

Transmis le Juil 01, 2016 - 12:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleJUIN 2016


Vendredi 3 juin 2016 - Fête catholique : Le Sacré-Cœur de Jésus.
Fête de l'amour manifesté en Jésus-Christ.


Dimanche 5 juin 2016 - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan, année 1436. Date variable selon l'observation de la lune.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Jeudi 9 juin 2016 - Fête chinoise : Fête des Bâteaux-Dragons.


Jeudi 9 juin 2016 - Fête orthodoxe : Ascension.
Fête de l’élévation de Jésus auprès de Dieu après 40 jours d’apparitions.


Dimanche 12 et lundi 13 juin 2016 - Fête juive : Chavouot.
ituée 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Jeudi 15 juin 2016 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev.
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 19 juin 2016  - Fête orthodoxe : dimanche de la Trinité, suivi le lundi, de la fête de Pentecôte, don de l'Esprit Saint à l'Eglise.


Vendredi 24 juin 2016 - Fête catholique : Nativité de Saint Jean-Baptiste.


Dimanche 26 juin 2016 - Fête orthodoxe : Toussaint ( cath : 1er novembre )


Mercredi 29 juin 2016 - Fête catholique : Fête des Saints Pierre et Paul

Photo de Jean-Pierre Martin.

Transmis le Juin 01, 2016 - 01:42 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




MAI 2016

Dimanche 1er mai 2016 - Fête orthodoxe : Pâque en calendrier grégorien ( 14 mai en calendrier julien )
La Résurrection du Christ. La Grande et Lumineuse Pâque.


Jeudi 5 mai 2016 – Fête chrétienne : Ascension du Seigneur.
Fête de la montée de Jésus aux cieux après sa Résurrection et 40 jours d'apparitions. Il entre dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin.


Jeudi 5 mai 2016 - Fête islamique : Lailat al Miraj 1457. Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l’observation de la lune.
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes.


Lundi 9 mai 2016 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne d'une année.


Dimanche 15 mai 2016 – Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».


Samedi 21 mai 2016 – Fête bouddhiste : Vesak.
Grande fête theravada de la naissance, de l’éveil et du parinirvana (nirvana complet) du Bouddha. La lumière joue a une place centrale dans la fête de Wesak.


Dimanche 22 mai – Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.


Lundi 23 mai 2016  : Lailat al Bara'a
Deux semaines avant le Ramadan, les musulmans cherchent le pardon de leurs péchés Beaucoup de musulmans croient que durant cette nuit, Dieu fixe le destin de chaque homme pour l’année à venir. On passe cette nuit à prier pour demander à Dieu directives et pardon. Certains jeûnent durant la journée.

Lundi 23 mai 2016 – Fête bahá’íe : Déclaration du Bab.
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé. Le Báb - La Porte – a alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra manifeste »


Samedi 28 mai 2016 – Fête bahá’í : décès de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore l’ascension de Bahá’u’lláh, fondateur de la foi bahá’íe, en 1892. Bahá’u’lláh a subi exils et emprisonnements durant 40 années. Aujourd’hui, son tombeau à Bahjí est considéré comme le lieu le plus saint et le centre spirituel de la foi bahá’íe.


Dimanche 29 mai 2016 – Fête catholique : le Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Pain vivant, pain de Vie.


Dimanche 29 mai 2016 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso. Le 9 décembre pour les mazdéens iraniens)
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.

Photo de Jean-Pierre Martin.

Transmis le Mai 01, 2016 - 12:28 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
AVRIL 2016

Dimanche 3 avril 2016 - Fête catholique : dimanche de la Divine Miséricorde.
Fête du Salut par la Resurrection du Christ.


Lundi 4 avril 2016 - Fête chrétienne : Annonciation du Seigneur.
Fêtée normalement le 23 mars.
7 avril pour les orthodoxes, en calendrier julien.


Lundi 4 avril 2016 - Fête chinoise : Qingming.
Fête des morts ou fête de la clarté. Aussi : fête de la pure lumière. Journée consacrée à la visite et au nettoyage des tombes familiales.


Vendredi 8 avril 2016 - Fête Bouddhique : Hanamatsuri
Pour le courant mahayana, commémoration de la naissance du Bouddha, célébrée à l’occasion de la fête des fleurs, ainsi nommée parce que, selon la tradition, il serait né sous une pluie de fleurs.


Mercredi 13 avril 2016 - Fête Tamoule : nouvelle année 5117


Mercredi 13 avril 2016 - Fête Hindouiste : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha
Nouvel An solaire hindou (1938 de l’ère saka), célébré le 13 ou le 14 avril.


Mercredi 13 avril 2016 - Fête bouddhiste : Nouvel an bouddhiste theravada .
Premier jour de l'an 2560 du calendrier theravada qui débute en -544, date de la mort et du parinirvana (nirvana complet) du Bouddha (date fixée par la tradition, remise en cause par de nombreux spécialistes).


Jeudi 14 avril - Fête Sikkhe : Vaïsakhi
Anniversaire de la révélation de l’Ordre des KHALSA (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle ) qui eût lieu en 1699.


Vendredi 15 avril 2016 - Fête hindouiste : Rama Navami
Naissance de Rama, avatar de Vishnu sur la terre.

Mardi 19 avril 2016 - Fête Jaïne : Mahavira Jayanti
Anniversaire de la naissance en -599 av JC du fondateur de la religion jaïn.


Mercredi 20 avril 2016 - Fête Baha'ie : Fêtes de Ridvan du 20 avril au 1er mai
Annonce en 1863 par Bahá’u’lláh de sa vocation prophétique.


Jeudi 21 avril 2016 - Fête islamique : Naissance de l'imam Ali.
A l'origine de la plupart des confréries soufies.


Du 22 avril au soir, au 30 avril 2016  - Fête juive : Pessah.
Cette grande fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Elle a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Du 24 avril au 1er mai 2016 : Fête orthodoxe : Semaine sainte. En calendrier julien
Semaine Sainte ou Grande Semaine, qui précède la fête de Pâques.
29 avril 2016: Vendredi saint

Photo : Denise T

Transmis le Avr 01, 2016 - 12:30 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






MARS 2016





Lundi 7 mars 2016 - Fête hindoue : Maha shivaratri : Grande Nuit de Shiva.
Commémore la descente du Gange sur la terre. Cette nuit est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Dimanche 13 mars 2016 - Fête orthodoxe : Dimanche du Pardon.
Dernier dimanche avant le Carême.


Lundi 14 mars 2016  - Fête orthodoxe : début du Carême de Pâques.


Dimanche 20 mars 2016 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Début de la Semaine Sainte.


Dimanche 20 mars 2016 - Fête bahá’íe : Naw-Rúz (nouvel an)


Dimanche 20 mars 2016 - Dimanche de l'Orthodoxie.
Triomphe de l'Orthodoxie et Vénération des saintes icônes en souvenir de leur rétablissement.
1er Dimanche du Grand Carême.


Mercredi 23 mars 2016 - Fête hindoue : Holi.
Fête des couleurs. Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries


Jeudi 24 mars 2016 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.
La victoire de la joie sur la peur : Grand Rabbin Haïm Korsia.( consistoire.org )


Jeudi 24 mars 2016 - Fête chrétienne  : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. Jésus lave les pieds de ses disciples pour leur montrer comment être serviteurs. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Vendredi 25 mars 2016  - Fête chrétienne : Vendredi Saint :
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne et à la pénitence. Ce jour est marqué par la célébration de la Passion et du Chemin de croix.

En 2016, l'Annonciation tombant le Vendredi saint, est reportée au 4 avril 2016.

Samedi 26 mars 2016 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.
Cette nuit est celle du Baptême des jeunes et des adultes.


Dimanche 27 mars 2016  - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance pour tous de vie éternelle

Transmis le Mar 01, 2016 - 12:24 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





FEVRIER 2016




Mardi 2 février 2016 - Fête orthodoxe : Sainte Rencontre. 15 février en calendrier julien.
Présentation de Jésus au Temple par Joseph et Marie. La fête est appelée également la Chandeleur car elle se fêtait à la lumière des chandelle pour exprimer le témoignage de Siméon sur Jésus-Christ: "lumière pour la révélation aux nations". On la nomme aussi la fête de la Purification parce que, quarante jours après la naissance du Seigneur, la Vierge vint au Temple se purifier, selon la loi de Moïse.


Mardi 2 février 2016 - Fête catholique : Présentation au Temple. Chandeleur.
Célébration de la lumière. « ...pour qu'en avançant au droit chemin, nous parvenions à la lumière qui ne s'éteint jamais. »


Lundi 8 février 2016 - Fête chinoise : Nouvel An chinois – Chunjie (année du Singe 4714)
Fête du printemps célébrée par des danses, des feux d’artifice, des fleurs et des cadeaux.


Mardi 9 février 2016 - Fête bouddhique : Nouvel An tibétain – Losar .
Premier jour de la nouvelle année lunaire 2143 du calendrier vajrayana qui débute en -127, date de l’intronisation du premier roi tibétain. Le 15e jour est appelé Fête des miracles ( 22 février 2016 )
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Mercredi 10 février 2016 - Fête catholique : Mercredi des Cendres.
Début du Carême, temps de retour à Dieu par le jeûne, la prière et l'aumône.
Le front des fidèles est marqué par une croix de cendres, avec les paroles : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière » ; ou : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle».
Le Carême prend fin le Samedi Saint, 26 mars, veille de la fête de Pâques.


Jeudi 11 février 2016 - Fête catholique : Notre Dame de Lourdes.


Vendredi 12 février 2016 - Fête hindouiste : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja .
Fête de Sarasvati, déesse de l’éducation et des arts.


Dimanches 14, 21 et 28 février 2016 - Fêtes catholiques : 1er, 2e et 3e dimanche de Carême.


Lundi 15 février 2016 - Fête bouddhique : Parinirvana .
Commémoration mahayana de la mort du Bouddha et de sa libération ultime à l’âge de 80 ans. La journée est consacrée à méditer sur le caractère éphémère et illusoire du monde.


Lundi 22 février 2016 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Lundi 22 février 2016 - Fête chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Lundi 22 février 2016 - Fête bouddhique : Chötrül Düchen. Fête des miracles.
Une des quatre grandes fêtes du calendrier thibétain. 15e jour du premier mois. Commémore les quinze premiers jours de l'année où le Bouddha réalisa chaque jour un miracle.


Photo : Chrisalyon.


Transmis le Fév 01, 2016 - 12:02 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



JANVIER 2016


Vendredi 1er janvier 2016 - Fête shintoiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier).
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Vendredi 1er janvier 2016 - Fête catholique : Ste Marie Mère de Dieu.
Jour de prière pour la Paix.


Dimanche 3 janvier 2016 - Fête chrétienne : l'Epiphanie du Seigneur .
Noël pour toutes les nations, cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Mardi 5 janvier 2016 - Fête sikhe : Naissance du Gourou Gobind Singh.
Le Gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Mercredi 6 janvier 2016 - Fête orthodoxe : Sainte Théophanie. ( 19 janvier en calendrier julien ). Pour les Eglises d'Orient, « Baptême du Christ. Manifestation de sa divinité et première révélation du Mystère de la Sainte Trinité. »


Jeudi 7 janvier 2016 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur. ( calendrier julien )


Dimanche 10 janvier 2016 - Fête chrétienne : Baptême du Seigneur, pour les Eglises d'occident.


Jeudi 14 janvier 2016 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti. Du 14 au 17 janvier.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Lundi 25 janvier 2016 - Fête juive : Tou Bishvat : le Nouvel an des arbres.
Cette coutume permet de ne consommer les fruits des arbres que s'ils ont plus de 4 ans.


Du lundi 18 au 25 janvier 2016 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Transmis le Jan 01, 2016 - 12:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
DECEMBRE 2015



Dimanche 6 décembre 2015 - Fête catholique : 2e dimanche de l'Avent.
Temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.
Pendant chaque messe des dimanche de l'Avent, il est allumé une bougie supplémentaire.
Dimanches suivants : 13 décembre et 20 décembre.


Dimanche 6 décembre 2015 - Fête juive : 1er jour de Hanouka. Allumage de la 1ère bougie. Jusqu'au 24 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Mardi 8 décembre 2015 - Fête catholique : Immaculée Conception.
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.


Mardi 8 décembre 2015 - Fête bouddhique : L'Eveil de Bouddha.


Mercredi 9 décembre 2015 - Fête orthodoxe : Conception de la Sainte Vierge.
Le 10 décembre, conception de Sainte Anne.


Lundi 14 décembre 2015 - Fête juive : Hanouka 8e jour : Allumage de la 8ème bougie


Jeudi 24 décembre 2015 - Fête musulmane : 12 Rabi’ I : Mawlid an Nabi ( 1437 )
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Vendredi 25 décembre 2015 - Fête chrétienne, catholique, orthodoxe et protestante : Nativité du Christ, Noël.
Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour. Paix aux hommes que D.ieu aime.


Samedi 26 décembre 2015 : Fête de Saint Etienne, premier martyr de l'Eglise.


Dimanche 27 décembre 2015 : Fête de la Sainte Famille.

Photo : Rose de Noël


Transmis le Déc 01, 2015 - 12:27 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





NOVEMBRE 2015





Dimanche 1er novembre 2015- Fête chrétienne : Toussaint.
Fête de tous les saints, connus et inconnus.


Lundi 2 novembre 2015 - Fête chrétienne : Jour de prière pour les défunts.
Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ.


Lundi 2 novembre 2015  - Fête bouddhique : Lhabab Duchen : une des quatre grandes fêtes du calendrier tibétain : descente de Bouddha.


Vendredi 6 novembre 2015 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Mercredi 11 novembre 2015 : Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Mercredi 11 novembre 2015 - Commémoration des morts de toutes les guerres.


Vendredi 13 novembre 2015 - Fête bahá’íe  Naissance du Bab
Né à Chiraz, en Iran, en 1819, le précurseur de la foi bahá’ie s’est donné le titre de Báb, la « porte » à travers laquelle ses contemporains pouvaient se préparer à la venue d’un second Messager de Dieu, Bahá’u’lláh, plus grand que lui, qui inaugurerait un âge de paix et de justice.


Samedi 14 novembre 2015  - Fête bahá’íe : Naissance de Bahá’u’lláh.
fondateur de la foi bahá’ie. Né à Téhéran en 1817.


Samedi 21 novembre 2015 - Fête catholique : Présentation de Marie au Temple.
et orthodoxe : Entrée au Temple de la Vierge Marie.


Dimanche 22 novembre 2015  - Fête du Christ Roi de l'univers.
C'est le rappel que l'homme est uni à toutes les autres créatures dans une avancée commune vers Dieu, qui est la fin de toutes choses créées, « dans une plénitude transcendante où le Christ ressuscité embrasse et illumine tout ( Encycl. Laudato si, n° 83).


Mardi 24 novembre 2015 - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tagh Bahadur


Jeudi 26 novembre 2015 - Fête bahá’íe : Jour de l’Alliance


Samedi 28 novembre 2015 - Fête orthodoxe – en calendrier julien : début du Carême de la Nativité ( 15 novembre en cal. grégorien )


Samedi 28 novembre 2015 - Fête bahá’íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá.


Dimanche 29 novembre 2015  - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent.
temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.


Lundi 30 novembre 2015 - Fête orthodoxe ( cal grégorien ) et catholique : Saint André, l'Apôtre, le 1er appelé.

Photo : Erable-sycomore à Cergy.


Transmis le Nov 01, 2015 - 12:38 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




OCTOBRE 2015




Jeudi 1er octobre 2015 - Fête catholique : Ste Thérèse de l'Enfant Jésus.


Dimanche 4 octobre 2015 - Fête catholique : St François d'Assise.


Lundi 5 et mardi 6 octobre  - Fête juive : fin de Souccot, Chemini Atseret et Sim'hat Torah
Chemini Atsérèt 5776, fête qui clôt le temps de Souccot et des fêtes de Tichri;
mardi 6 : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


Mardi 13 octobre 2015- Fête hindoue : Navaratri (du 13 au 21 oct obre), Durga Puja
Fête de la déesse mère.


Jeudi 15 octobre 2015 - Fête musulmane : 1er muharam, début de l'année 1437.
Hégire, nouvel an ; en souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622, ce qui a conduit à la création de l’oumma, communauté musulmane ; on fait des cadeaux et on rappelle des épisodes de la vie du Prophète Muhammad et de ses contemporains.


Samedi 17 octobre 2015 - Fête hindoue : fin des fêtes de Govinden, consacrées au dieu Vishnou.


Lundi 19 octobre 2015 - Fête bahá’íe : anniversaire de la naissance du Bab en 1819, dans la ville de Shiraz en Iran.
En 1844, le Báb annonça qu’Il était le Promis annoncé dans toutes les grandes religions et que Sa mission était d’annoncer au monde la venue imminente d’un encore plus grand messager divin, c’est à dire Bahá’u’lláh.


Jeudi 22 oct octobre 2015 - Fête hindoue : Vijaya Dasami ou Dassera.
Célèbre la victoire de Rama sur le roi démon, ou la victoire du bien sur le mal.


Samedi 24 octobre 2015 - Fête musulmane : 10 Muharram : Ashura’
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée.
Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad.


Mardi 27 octobre 2015 - Fête bouddhique : Kathina .
Kathina est une fête theravada marquant la fin de la retraire monacale par le don aux moines d’une robe dite Kathina.


Samedi 31 octobre 2015 - Fête de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Reproduction : Saint François et le Sultan.


Transmis le Oct 01, 2015 - 01:17 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




SEPTEMBRE 2015




Mardi 1er septembre 2015 : Fête Sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Samedi 5 septembre 2015 - Fête hindoue : Krishna Jayanti ou Janmashtami
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.
Govinden : mois dédié à Krishna ( 17/9 – 17/10 )


Mardi 8 septembre 2015 - Fête bouddhique : Vu lan, fête du pardon des Trépassés.
Fêtée dans de nombreux pays bouddhistes et en particulier au Vietnam.


Mardi 8 septembre 2015- Fête Chrétienne : Catholiques et orthodoxes : Nativité de la Vierge Marie ,
21 septembre en calendrier julien.
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Mercredi 9 septembre 2015 - Fête jaïne : Paryushana-Parva, premier des huit jours.
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne, particulièrement pour la secte ascétique Shvetambara.
Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.


Lundi 14 septembre 2015 - Fête chrétienne : La Croix glorieuse.
Fête de la Croix de Jésus, source de vie et de résurrection.
Grande fête orthodoxe : Exaltation de la Très Sainte Croix.


Lundi 14 septembre et 15 septembre 2015 - Fête juive : Roch Hachanah, débute le soir du 13 septembre. 1er et 2e jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri 5776 ). Anniversaire de la création de l'Homme, c'est une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours qui précède Yom Kippour.


Jeudi 17 septembre 2015 - Fête hindoue : Ganesch Chaturthi. Anniversaire du dieu Ganesh.
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Mercredi 23 septembre 2015 - Fête juive : Yom Kippour est
le jour le plus important de l’année religieuse juive : il apporte le pardon de Dieu.
Jour du grand pardon, cette fête termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana.
C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.

Du dimanche 27 septembre au mardi 6 octobre 2015 : Soukkot 5776.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse où les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
jeudi : Chemini Atsérèt 5775, fête qui clôt le temps de Soukkot ; 2 jours.
Vendredi 17, le 2e jour de Chemini Atsérèt : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


Mercredi 23 septembre 2015: 9 Dhu al Hijja : Jour de Arafat
Le veille de l’Aïd al Adha
Jeudi 24 septembre 2015 : Aïd al Adha ou Aïd el Kébir
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Abraham. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.

Photo : Gurdwara de Saint-Denis.


Transmis le Sept 01, 2015 - 01:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




AOUT 2015





Jeudi 6 août 2015 - Fête chétienne : catholiques et orthodoxes : Transfiguration.
Avant sa Passion, le Christ se manifeste dans la Gloire en parlant à Moïse et à Elie.


Samedi 15 août 2015 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition de la Mère de Dieu (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de l'élévation de la Vierge Marie dans la Gloire de Dieu.
De nombreux pélerinages sont organisés ce jour là, en particulier à Lourdes.

Pour les orthodoxes: mystère de l'endormissement de Marie. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines qui commence le 1er août. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges.

Samedi 22 août 2015 - Fête zoroastrienne : Now Rouz , Nouvel an pour les parsis indiens. (1384)

Jeudi 27 août 2015 - Fête zoroastrienne : pour les parsis indiens, naissance de Zarathoustra.

- Fête chinoise : Chung Yuan Fêtes des Fantômes affamés ( âmes errantes )
Ces « esprits orphelins et fantômes sauvages » se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Samedi 29 août 2015 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Photo : Barque, de Jean-Pierre Martin


Transmis le Août 01, 2015 - 12:02 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






JUILLET 2015



Vendredi 10 juillet 2015 - Fête bahá’íe : Martyre du Báb, précurseur de Bahá’u’lláh.


Mardi 14 juillet 2015 - Fête musulmane : Lailat al Kadr.
Nuit du destin, révélation du Coran. Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Jeudi 16 juillet 2015 - Fête chrétienne : Notre-Dame du Mont-Carmel.


Samedi 18 juillet 2015 - Fête musulmane : fin du Ramadan, Aïd al Fitr.
Cette fête marque la fin du mois de jeûne
C'est, avec la fête du sacrifice, la plus grand fête de l'Islam.
À cette occasion, les musulmans s’habillent de neuf
et mangent après la prière de l’Aïd, tandis que les
enfants reçoivent des cadeaux.


Dimanche 26 juillet 2015 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av ( Tisha BeAv ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Vendredi 31 juillet 2015 - Fête catholique : Saint Ignace de Loyola.


Photo : Denise T.


Transmis le Juil 01, 2015 - 01:01 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble







JUIN 2015






Mardi 2 juin 2015 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Mercredi 3 juin 2015 - Fête musulmane  : Lailat al Bara’a 1436. La nuit du pardon.
Des musulmans passent cette nuit à prier pour demander à Dieu directives et pardon.


Samedi 6 juin 2015 - Fête orthodoxe : Toussaint, Fête de tous les Saints.
De mon Seigneur et Dieu je loue tous les amis,
souhaitant d'être un jour dans leur grand nombre admis .


Dimanche 7 juin 2015 - Fête catholique du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Pain vivant, pain de Vie.


Vendredi 12 juin 2015 - Fête catholique : fête du Sacré Cœur de Jésus.
« Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé. »


Lundi 16 juin 2015 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Jeudi 18 juin 2015  - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan année 1436. Date variable selon l'observation de la lune.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Samedi 20 juin 2015 - Fête chinoise : Fête du dragon.
On mange d'un aliment spécial: Zongzi, une sorte de galette enveloppée dans des feuilles de bambou.


Lundi 29 juin 2015 - Fête catholique : fête des saints Pierre et Paul

Photo : Jean-Pierre Martin.


Transmis le Juin 01, 2015 - 01:10 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleimg src="http://www.religionspourlapaix.org/img/fleurs_JJP.jpg" align="left" hspace="20" vspace="8" />







MAI 2015





Samedi 2 mai 2015 - Fête baha'ie : fin des fêtes de Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


Lundi 4 mai 2015 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Jeudi 14 mai 2015 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur.
Fête de la montée de Jésus aux cieux et de son entrée dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin.
Pour les orthodoxes : 21 mai . Le 3 juin en calendrier julien.


Samedi 16 mai 2015 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab ) 1436
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Dimanche 24 mai 2015 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».


Pour l'Eglise orthodoxe et les Eglises catholiques orientales : Dimanche de la Trinité.


Dimanche 24 mai 2015 - Fête juive : Chavou'ot, 24 et 25 mai.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 24 mai 2015 - Fête bahá’íe : Déclaration du Bab.
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé. Le Báb - La Porte - a
alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra
manifeste »


Vendredi 29 mai 2015 - Fête bahá’íe ; Décès de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore l’ascension de Bahá’u’lláh à Bahji en 1892. Bahá’u’lláh aura été exilé et emprisonné
durant 40 années,


Dimanche 31 mai 2015 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.

Toussaint pour les Orthodoxes : Fête de tous les Saints

Photo : Jean-Pierre Martin.
Des explications sur les fêtes bahá’íe ont été prises dans le calendrier interreligieux de la ville de Strasbourg.


Transmis le Mai 01, 2015 - 12:26 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





AVRIL 2015




Jeudi 2 avril 2015 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 2 avril 2015 - Fête Mahavira Jayanti.
Anniversaire de la naissance en -599 av JC du fondateur de la religion jaïn.


Vendredi 3 avril 2015 - Fête chrétienne : Vendredi saint.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne.


Samedi 4 avril 2015 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Samedi 4 avril 2015 – Fête juive : Pessah, 1er jour jusqu'au 8e jour le samedi 11 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Dimanche 5 avril 2015 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance pour tous de vie éternelle


Mercredi 8 avril 2015 - Fête bouddhique : Naissance du Bouddha


Mercredi 8 avril 2015 - Fête shinto : Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Semaine précédant le dimanche 12 avril 2015 - Fête orthodoxe : Semaine Sainte ou Grande Semaine.
Dimanche 12 avril 2015 - Fête orthodoxe : Le Saint et Grand Dimanche de Pâques.


Dimanche 12 avril 2015 - Fête catholique: dimanche de la divine Miséricorde.


Dimanche 12 avril 2015 - Fête bouddhique : Nouvel an Theravada


Dimanche 12 avril 2015 - Fête bouddhique : Nouvel an Tamoul 2015


Mardi 14 avril 2015 - Fête Sikhe : Vaïsakhi ou fête de la fraternité
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Jeudi 16 avril 2015 - Commémoration juive : Yom HaShoah.
Commémoration des victimes de la Shoah.


Mardi 21 avril 2015- Fête baha'ie : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


Mardi 21 avril 2015- Fête jaïne : Akshaya-tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Photo : Souffle et chemins.


Transmis le Avr 01, 2015 - 01:28 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






JANVIER 2015





Jeudi 1er janvier 2015 - Fête shintoiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier).
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Jeudi 1er janvier 2015 - Fête catholique de Sainte Marie, Mère de Dieu.
Journée mondiale de prière pour la paix.


Jeudi 1 janvier 2015 - 2008-2017 : Deuxième Décennie des Nations Unies pour l'éradication de la pauvreté
Le but de cette deuxième Décennie est de soutenir et de coordonner les objectifs de lutte contre la pauvreté convenus au niveau international.


Samedi 3 janvier 2015 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi :
La Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Dimanche 4 janvier 2015 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus, homme et Dieu. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Lundi 6 janvier 2015 - Fête orthodoxe : Sainte Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême. ( 19 janvier en calendrier julien.)
Tropaire : « Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé,
à l’univers fut révélée la sainte Trinité ; en ta faveur se fit entendre la voix du Père te désignant comme Fils bien-aimé,
et l’Esprit sous forme de colombe confirma la vérité du témoignage.. »



Mercredi 7 janvier 2015 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur. ( calendrier julien )
Beaucoup d'orthodoxes et de gréco-catholiques célèbrent Noël selon le calendrier julien qui comporte actuellement 13 jours d'écart par rapport au calendrier occidental grégorien.


Dimanche18 janvier 2015 - 101e journée mondiale du migrant et du réfugié


Mardi 15 janvier 2015 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.

Icône : Mère de Dieu de Vladimir ( Pages orthodoxes )


















FEVRIER 2015





Lundi 2 février 2015 - Fête chrétienne : Présentation du Christ au Temple ou Chandeleur
Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière.
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Mercredi 4 février 2015 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Mercredj 11 février 2015 - Fête catholique : Notre Dame de Lourdes.
Fête de l'Immaculée qui se manifesta à Bernadette dans la grotte de Massabielle à Lourdes.
Journée mondiale des malades, instituée en 1992 par le pape Jean-Paul II.


Dimanche 15 février 2015 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Mardi 17 février 2015 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Mercredi 18 février 2015 - Fête chrétienne : Mercredi des Cendres.
Début du Carême, temps de regrets des péchés et de retour à Dieu par le jeûne, la prière et l'aumône.


Jeudi 19 février 2015 - Fête chinoise : nouvel an chinois 4713.
Année de la Chèvre de bois ( Mouton / Bouc )
Cette fête dure quinze jours et se clôture par la Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Jeudi 19 février 2015 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2142, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Dimanche 22 février 2015 - Fête catholique : 1er dimanche de Carême.
Dieu vient sauver l'humanité et lui redonner vie.

Photo : Eglise orthodoxe russe , par Elena.


















MARS 2015






Dimanche 1er mars 2015 - Fête orthodoxe : Dimanche de l'Orthodoxie.
Triomphe de l'Orthodoxie et Vénération des saintes icônes.
1er Dimanche du Grand Carême, du lundi 23 février 2015 au vendredi 3 avril 2015.


Jeudi 5 mars 2015 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Jeudi 5 mars 2015 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Vendredi 6 mars 2015 - Fête hindoue : Holi.
Fête des couleurs. Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries


Mercredi 4 mars 2015 - Fête juive : Jeûne d'Esther, qui précède la fête de Pourim.
Vendredi 6 mars 2015 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.
La victoire de la joie sur la peur : Grand Rabbin Haïm Korsia.( consistoire.org )


Samedi 14 mars 2015 - Nouvel an sikh 546 .

Samedi 21 mars 2015 - Fête bahá’íe : Naw-Rúz (nouvel an)

Samedi 21 mars 2015 - Fête zoroastrienne : Now Rouz ( nouvel an )


Mercredi 25 mars 2015 - Fête chrétienne : Annonciation.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.
Pour les Orthodoxes : Annonciation à la Mère de Dieu. ( 7 avril 2015 en calendrier julien )


Dimanche 29 mars 2015 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Fête de l'entrée du Christ dans Jérusalem pour célébrer les fêtes de Pessah. Il est salué par une foule qui agite des palmes et des branches d'olivier. C'est le début de la Semaine Sainte et la célébration de la Passion du Christ.


Photo de Jean-Pierre Martin.


















AVRIL 2015






Jeudi 2 avril 2015 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 2 avril 2015 - Fête Mahavira Jayanti.
Anniversaire de la naissance en -599 av JC du fondateur de la religion jaïn.


Vendredi 3 avril 2015 - Fête chrétienne : Vendredi saint.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne.


Samedi 4 avril 2015 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Samedi 4 avril 2015 – Fête juive : Pessah, 1er jour jusqu'au 8e jour le samedi 11 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Dimanche 5 avril 2015 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance pour tous de vie éternelle


Mercredi 8 avril 2015 - Fête bouddhique : Naissance du Bouddha


Mercredi 8 avril 2015 - Fête shinto : Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Semaine précédant le dimanche 12 avril 2015 - Fête orthodoxe : Semaine Sainte ou Grande Semaine.
Dimanche 12 avril 2015 - Fête orthodoxe : Le Saint et Grand Dimanche de Pâques.


Dimanche 12 avril 2015 - Fête catholique: dimanche de la divine Miséricorde.


Dimanche 12 avril 2015 - Fête bouddhique : Nouvel an Theravada


Dimanche 12 avril 2015 - Fête bouddhique : Nouvel an Tamoul 2015


Mardi 14 avril 2015 - Fête Sikhe : Vaïsakhi ou fête de la fraternité
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Jeudi 16 avril 2015 - Commémoration juive : Yom HaShoah.
Commémoration des victimes de la Shoah.


Mardi 21 avril 2015- Fête baha'ie : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


Mardi 21 avril 2015- Fête jaïne : Akshaya-tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Photo : Souffle et chemins.
















MAI 2015






Samedi 2 mai 2015 - Fête baha'ie : fin des fêtes de Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


Lundi 4 mai 2015 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Jeudi 14 mai 2015 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur.
Fête de la montée de Jésus aux cieux et de son entrée dans la gloire céleste, auprès du Père, vers qui il ouvre le chemin.
Pour les orthodoxes : 21 mai . Le 3 juin en calendrier julien.


Samedi 16 mai 2015 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab ) 1436
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Dimanche 24 mai 2015 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».


Pour l'Eglise orthodoxe et les Eglises catholiques orientales : Dimanche de la Trinité.


Dimanche 24 mai 2015 - Fête juive : Chavou'ot, 24 et 25 mai.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Chavou'ot est une des trois fêtes de pèlerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 24 mai 2015 - Fête bahá’íe : Déclaration du Bab.
Dans la nuit du 23 mai 1844 à Chiraz, le précurseur de Bahá’u’lláh est proclamé. Le Báb - La Porte - a
alors 25 ans. Son ministère durera 6 années, au cours desquelles il annoncera « Celui que Dieu rendra
manifeste »


Vendredi 29 mai 2015 - Fête bahá’íe ; Décès de Bahá’u’lláh.
Ce jour commémore l’ascension de Bahá’u’lláh à Bahji en 1892. Bahá’u’lláh aura été exilé et emprisonné
durant 40 années,


Dimanche 31 mai 2015 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.

Toussaint pour les Orthodoxes : Fête de tous les Saints

Photo : Jean-Pierre Martin.
Des explications sur les fêtes bahá’íe ont été prises dans le calendrier interreligieux de la ville de Strasbourg.















JUIN 2015






Mardi 2 juin 2015 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Mercredi 3 juin 2015 - Fête musulmane  : Lailat al Bara’a 1436. La nuit du pardon.
Des musulmans passent cette nuit à prier pour demander à Dieu directives et pardon.


Samedi 6 juin 2015 - Fête orthodoxe : Toussaint, Fête de tous les Saints.
De mon Seigneur et Dieu je loue tous les amis,
souhaitant d'être un jour dans leur grand nombre admis .


Dimanche 7 juin 2015 - Fête catholique du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Pain vivant, pain de Vie.


Vendredi 12 juin 2015 - Fête catholique : fête du Sacré Cœur de Jésus.
« Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé. »


Lundi 16 juin 2015 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Jeudi 18 juin 2015  - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan année 1436. Date variable selon l'observation de la lune.
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Samedi 20 juin 2015 - Fête chinoise : Fête du dragon.
On mange d'un aliment spécial: Zongzi, une sorte de galette enveloppée dans des feuilles de bambou.


Lundi 29 juin 2015 - Fête catholique : fête des saints Pierre et Paul

Photo : Jean-Pierre Martin.













JUILLET 2015



Vendredi 10 juillet 2015 - Fête bahá’íe : Martyre du Báb, précurseur de Bahá’u’lláh.


Mardi 14 juillet 2015 - Fête musulmane : Lailat al Kadr.
Nuit du destin, révélation du Coran. Les Musulmans prient pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Jeudi 16 juillet 2015 - Fête chrétienne : Notre-Dame du Mont-Carmel.


Samedi 18 juillet 2015 - Fête musulmane : fin du Ramadan, Aïd al Fitr.
Cette fête marque la fin du mois de jeûne
C'est, avec la fête du sacrifice, la plus grand fête de l'Islam.
À cette occasion, les musulmans s’habillent de neuf
et mangent après la prière de l’Aïd, tandis que les
enfants reçoivent des cadeaux.


Dimanche 26 juillet 2015 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av ( Tisha BeAv ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Vendredi 31 juillet 2015 - Fête catholique : Saint Ignace de Loyola.


Photo : Denise T.











AOUT 2015





Jeudi 6 août 2015 - Fête chétienne : catholiques et orthodoxes : Transfiguration.
Avant sa Passion, le Christ se manifeste dans la Gloire en parlant à Moïse et à Elie.


Samedi 15 août 2015 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition de la Mère de Dieu (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de l'élévation de la Vierge Marie dans la Gloire de Dieu.
De nombreux pélerinages sont organisés ce jour là, en particulier à Lourdes.

Pour les orthodoxes: mystère de l'endormissement de Marie. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines qui commence le 1er août. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges.

Samedi 22 août 2015 - Fête zoroastrienne : Now Rouz , Nouvel an pour les parsis indiens. (1384)

Jeudi 27 août 2015 - Fête zoroastrienne : pour les parsis indiens, naissance de Zarathoustra.

- Fête chinoise : Chung Yuan Fêtes des Fantômes affamés ( âmes errantes )
Ces « esprits orphelins et fantômes sauvages » se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Samedi 29 août 2015 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.

Photo : Barque, de Jean-Pierre Martin











SEPTEMBRE 2015




Mardi 1er septembre 2015 : Fête Sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Samedi 5 septembre 2015 - Fête hindoue : Krishna Jayanti ou Janmashtami
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.
Govinden : mois dédié à Krishna ( 17/9 – 17/10 )


Mardi 8 septembre 2015 - Fête bouddhique : Vu lan, fête du pardon des Trépassés.
Fêtée dans de nombreux pays bouddhistes et en particulier au Vietnam.


Mardi 8 septembre 2015- Fête Chrétienne : Catholiques et orthodoxes : Nativité de la Vierge Marie ,
21 septembre en calendrier julien.
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Mercredi 9 septembre 2015 - Fête jaïne : Paryushana-Parva, premier des huit jours.
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne, particulièrement pour la secte ascétique Shvetambara.
Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.


Lundi 14 septembre 2015 - Fête chrétienne : La Croix glorieuse.
Fête de la Croix de Jésus, source de vie et de résurrection.
Grande fête orthodoxe : Exaltation de la Très Sainte Croix.


Lundi 14 septembre et 15 septembre 2015 - Fête juive : Roch Hachanah, débute le soir du 13 septembre. 1er et 2e jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri 5776 ). Anniversaire de la création de l'Homme, c'est une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours qui précède Yom Kippour.


Jeudi 17 septembre 2015 - Fête hindoue : Ganesch Chaturthi. Anniversaire du dieu Ganesh.
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Mercredi 23 septembre 2015 - Fête juive : Yom Kippour est
le jour le plus important de l’année religieuse juive : il apporte le pardon de Dieu.
Jour du grand pardon, cette fête termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana.
C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.

Du dimanche 27 septembre au mardi 6 octobre 2015 : Soukkot 5776.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse où les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
jeudi : Chemini Atsérèt 5775, fête qui clôt le temps de Soukkot ; 2 jours.
Vendredi 17, le 2e jour de Chemini Atsérèt : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


Mercredi 23 septembre 2015: 9 Dhu al Hijja : Jour de Arafat
Le veille de l’Aïd al Adha
Jeudi 24 septembre 2015 : Aïd al Adha ou Aïd el Kébir
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Abraham. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.

Photo : Gurdwara de Saint-Denis.











OCTOBRE 2015




Jeudi 1er octobre 2015 - Fête catholique : Ste Thérèse de l'Enfant Jésus.


Dimanche 4 octobre 2015 - Fête catholique : St François d'Assise.


Lundi 5 et mardi 6 octobre  - Fête juive : fin de Souccot, Chemini Atseret et Sim'hat Torah
Chemini Atsérèt 5776, fête qui clôt le temps de Souccot et des fêtes de Tichri;
mardi 6 : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


Mardi 13 octobre 2015- Fête hindoue : Navaratri (du 13 au 21 oct obre), Durga Puja
Fête de la déesse mère.


Jeudi 15 octobre 2015 - Fête musulmane : 1er muharam, début de l'année 1437.
Hégire, nouvel an ; en souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622, ce qui a conduit à la création de l’oumma, communauté musulmane ; on fait des cadeaux et on rappelle des épisodes de la vie du Prophète Muhammad et de ses contemporains.


Samedi 17 octobre 2015 - Fête hindoue : fin des fêtes de Govinden, consacrées au dieu Vishnou.


Lundi 19 octobre 2015 - Fête bahá’íe : anniversaire de la naissance du Bab en 1819, dans la ville de Shiraz en Iran.
En 1844, le Báb annonça qu’Il était le Promis annoncé dans toutes les grandes religions et que Sa mission était d’annoncer au monde la venue imminente d’un encore plus grand messager divin, c’est à dire Bahá’u’lláh.


Jeudi 22 oct octobre 2015 - Fête hindoue : Vijaya Dasami ou Dassera.
Célèbre la victoire de Rama sur le roi démon, ou la victoire du bien sur le mal.


Samedi 24 octobre 2015 - Fête musulmane : 10 Muharram : Ashura’
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée.
Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad.


Mardi 27 octobre 2015 - Fête bouddhique : Kathina .
Kathina est une fête theravada marquant la fin de la retraire monacale par le don aux moines d’une robe dite Kathina.


Samedi 31 octobre 2015 - Fête de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Reproduction : Saint François et le Sultan.












NOVEMBRE 2015





Dimanche 1er novembre 2015- Fête chrétienne : Toussaint.
Fête de tous les saints, connus et inconnus.


Lundi 2 novembre 2015 - Fête chrétienne : Jour de prière pour les défunts.
Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ.


Lundi 2 novembre 2015  - Fête bouddhique : Lhabab Duchen : une des quatre grandes fêtes du calendrier tibétain : descente de Bouddha.


Vendredi 6 novembre 2015 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Mercredi 11 novembre 2015 : Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Mercredi 11 novembre 2015 - Commémoration des morts de toutes les guerres.


Vendredi 13 novembre 2015 - Fête bahá’íe  Naissance du Bab
Né à Chiraz, en Iran, en 1819, le précurseur de la foi bahá’ie s’est donné le titre de Báb, la « porte » à travers laquelle ses contemporains pouvaient se préparer à la venue d’un second Messager de Dieu, Bahá’u’lláh, plus grand que lui, qui inaugurerait un âge de paix et de justice.


Samedi 14 novembre 2015  - Fête bahá’íe : Naissance de Bahá’u’lláh.
fondateur de la foi bahá’ie. Né à Téhéran en 1817.


Samedi 21 novembre 2015 - Fête catholique : Présentation de Marie au Temple.
et orthodoxe : Entrée au Temple de la Vierge Marie.


Dimanche 22 novembre 2015  - Fête du Christ Roi de l'univers.
C'est le rappel que l'homme est uni à toutes les autres créatures dans une avancée commune vers Dieu, qui est la fin de toutes choses créées, « dans une plénitude transcendante où le Christ ressuscité embrasse et illumine tout ( Encycl. Laudato si, n° 83).


Mardi 24 novembre 2015 - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tagh Bahadur


Jeudi 26 novembre 2015 - Fête bahá’íe : Jour de l’Alliance


Samedi 28 novembre 2015 - Fête orthodoxe – en calendrier julien : début du Carême de la Nativité ( 15 novembre en cal. grégorien )


Samedi 28 novembre 2015 - Fête bahá’íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá.


Dimanche 29 novembre 2015  - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent.
temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.


Lundi 30 novembre 2015 - Fête orthodoxe ( cal grégorien ) et catholique : Saint André, l'Apôtre, le 1er appelé.

Photo : Erable-sycomore à Cergy.





DECEMBRE 2015



Dimanche 6 décembre 2015 - Fête catholique : 2e dimanche de l'Avent.
Temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.
Pendant chaque messe des dimanche de l'Avent, il est allumé une bougie supplémentaire.
Dimanches suivants : 13 décembre et 20 décembre.


Dimanche 6 décembre 2015 - Fête juive : 1er jour de Hanouka. Allumage de la 1ère bougie. Jusqu'au 24 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Mardi 8 décembre 2015 - Fête catholique : Immaculée Conception.
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.


Mardi 8 décembre 2015 - Fête bouddhique : L'Eveil de Bouddha.


Mercredi 9 décembre 2015 - Fête orthodoxe : Conception de la Sainte Vierge.
Le 10 décembre, conception de Sainte Anne.


Lundi 14 décembre 2015 - Fête juive : Hanouka 8e jour : Allumage de la 8ème bougie


Jeudi 24 décembre 2015 - Fête musulmane : 12 Rabi’ I : Mawlid an Nabi ( 1437 )
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Vendredi 25 décembre 2015 - Fête chrétienne, catholique, orthodoxe et protestante : Nativité du Christ, Noël.
Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour. Paix aux hommes que D.ieu aime.


Samedi 26 décembre 2015 : Fête de Saint Etienne, premier martyr de l'Eglise.


Dimanche 27 décembre 2015 : Fête de la Sainte Famille.

Photo : Rose de Noël


Transmis le Mar 01, 2015 - 01:08 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






MARS 2015





Dimanche 1er mars 2015 - Fête orthodoxe : Dimanche de l'Orthodoxie.
Triomphe de l'Orthodoxie et Vénération des saintes icônes.
1er Dimanche du Grand Carême, du lundi 23 février 2015 au vendredi 3 avril 2015.


Jeudi 5 mars 2015 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Jeudi 5 mars 2015 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Vendredi 6 mars 2015 - Fête hindoue : Holi.
Fête des couleurs. Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries


Mercredi 4 mars 2015 - Fête juive : Jeûne d'Esther, qui précède la fête de Pourim.
Vendredi 6 mars 2015 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.
La victoire de la joie sur la peur : Grand Rabbin Haïm Korsia.( consistoire.org )


Samedi 14 mars 2015 - Nouvel an sikh 546 .

Samedi 21 mars 2015 - Fête bahá’íe : Naw-Rúz (nouvel an)

Samedi 21 mars 2015 - Fête zoroastrienne : Now Rouz ( nouvel an )


Mercredi 25 mars 2015 - Fête chrétienne : Annonciation.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.
Pour les Orthodoxes : Annonciation à la Mère de Dieu. ( 7 avril 2015 en calendrier julien )


Dimanche 29 mars 2015 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux et de la Passion.
Fête de l'entrée du Christ dans Jérusalem pour célébrer les fêtes de Pessah. Il est salué par une foule qui agite des palmes et des branches d'olivier. C'est le début de la Semaine Sainte et la célébration de la Passion du Christ.


Photo de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Mar 01, 2015 - 12:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




FEVRIER 2015



Lundi 2 février 2015 - Fête chrétienne : Présentation du Christ au Temple ou Chandeleur
Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière.
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Mercredi 4 février 2015 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Mercredj 11 février 2015 - Fête catholique : Notre Dame de Lourdes.
Fête de l'Immaculée qui se manifesta à Bernadette dans la grotte de Massabielle à Lourdes.
Journée mondiale des malades, instituée en 1992 par le pape Jean-Paul II.


Dimanche 15 février 2015 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Mardi 17 février 2015 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Mercredi 18 février 2015 - Fête chrétienne : Mercredi des Cendres.
Début du Carême, temps de regrets des péchés et de retour à Dieu par le jeûne, la prière et l'aumône.


Jeudi 19 février 2015 - Fête chinoise : nouvel an chinois 4713.
Année de la Chèvre de bois ( Mouton / Bouc )
Cette fête dure quinze jours et se clôture par la Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Jeudi 19 février 2015 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2142, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Dimanche 22 février 2015 - Fête catholique : 1er dimanche de Carême.
Dieu vient sauver l'humanité et lui redonner vie.

Photo : Eglise orthodoxe russe , par Elena.


Transmis le Fév 01, 2015 - 12:35 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




JANVIER 2015



Jeudi 1er janvier 2015 - Fête shintoiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier).
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Jeudi 1er janvier 2015 - Fête catholique de Sainte Marie, Mère de Dieu.
Journée mondiale de prière pour la paix.


Jeudi 1 janvier 2015 - 2008-2017 : Deuxième Décennie des Nations Unies pour l'éradication de la pauvreté
Le but de cette deuxième Décennie est de soutenir et de coordonner les objectifs de lutte contre la pauvreté convenus au niveau international.


Samedi 3 janvier 2015 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi :
La Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Dimanche 4 janvier 2015 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus, homme et Dieu. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Lundi 6 janvier 2015 - Fête orthodoxe : Sainte Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême. ( 19 janvier en calendrier julien.)
Tropaire : « Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé,
à l’univers fut révélée la sainte Trinité ; en ta faveur se fit entendre la voix du Père te désignant comme Fils bien-aimé,
et l’Esprit sous forme de colombe confirma la vérité du témoignage.. »



Mercredi 7 janvier 2015 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur. ( calendrier julien )
Beaucoup d'orthodoxes et de gréco-catholiques célèbrent Noël selon le calendrier julien qui comporte actuellement 13 jours d'écart par rapport au calendrier occidental grégorien.


Dimanche18 janvier 2015 - 101e journée mondiale du migrant et du réfugié


Mardi 15 janvier 2015 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.

Icône : Mère de Dieu de Vladimir ( Pages orthodoxes )


Transmis le Jan 01, 2015 - 01:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




DECEMBRE 2014



Mercredi 3 décembre 2014 - Fête orthodoxe en calendrier julien. Présentation de la Vierge.
Fête de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Lundi 8 décembre 2014 - Fête bouddhique : Bodhi,
pour les traditions Zen et Terre pure.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Lundi 8 décembre 2014 - Fête chrétienne : Fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie.
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.


Mercredi 17 décembre 2014 – Fête juive : Hanouccah, premier jour. Jusqu'au 24 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Mercredi 24 décembre 2014 - Fête juive : Hanouccah, 8e jour.


Jeudi 25 décembre 2014 - Fête chrétienne : Noël. Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ».


Vendredi 26 décembre 2014 - Fête catholique : Saint Etienne, 1er martyr de l'Eglise.


Lundi 29 décembre 2014 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.
Célebration le 29 mai par les parsis indiens


Transmis le Déc 01, 2014 - 12:31 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleArticle publié avec l'autorisation de M. le Directeur de Peuples du Monde. Fin 2014

"Hommes et religions."
par Frère Gwenolé Jeusset, ofm, à Istambul.


Du 7 au 9 septembre 2014, la 28è rencontre « Hommes et Religions » organisée par la communauté Sant’Egidio de Rome se tenait à Anvers en Belgique flamande. Parmi trois cents invités de toutes religions et des milliers d’autres personnes, membres de la communauté, fidèles de l’Eglise locale et habitants du deuxième port d’Europe, nous, deux franciscains d’Istanbul, avons passé deux jours dans la certitude que l’amour de Dieu et des hommes l’emportera sur les forces de haine. Cette année « La paix est l’avenir » était le titre courageux à l’heure où des mouvements sans foi ni loi répandent la terreur sous le couvert d’une religion.

Transmis le Nov 15, 2014 - 12:49 AM Suite du texte (5604 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                       

NOVEMBRE 2014




Samedi 1er novembre 2014 - Fête chrétienne : Toussaint,
Fête de tous les saints, connus ou inconnus, qui ont vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous.


Dimanche 2 novembre 2014 - Fête chrétienne : Jour de prière pour les défunts.
Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ. ( cef.fr)


Lundi 3 novembre 2014 - Fête musulmane : Achoura.
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée. Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad. (oumma.com)


Jeudi 6 novembre 2014 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Mercredi 12 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Naissance de Bahá’u’lláh.


Samedi 15 novembre 2014 - Fête orthodoxe : début du Carême de la Nativité.


Vendredi 21 novembre 2014 - Fête chrétienne  : Présentation de la Vierge Marie au Temple.


Lundi 24 novembre 2014 - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tagh Bahadur


Mercredi 26 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Jour de l’Alliance


Vendredi 28 novembre 2014 - Fête orthodoxe – en calendrier julien : début du Carême de la Nativité.


Vendredi 28 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá


Dimanche 30 novembre 2014 - Fête chrétienne : début de l'Avent, temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.

Photo : Granthi lisant le Guru Granth Sahib


Transmis le Nov 01, 2014 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

110 personnes s'engagent....

"Nous nous engageons !"

Voici l’appel lancé par tous les responsables religieux de Lyon et plus de 100 personnalités de toutes confessions, pour passer de la dénonciation des atrocités commises par Daesh et autres à l’engagement quotidien dans la société française pour la rencontre et l’ouverture à l’autre.
Texte intégral en cliquant ici.

Pour signer cet Appel à votre tour : http://www.cdo-lyon.cef.fr/spip.php?article1943



Transmis le Oct 04, 2014 - 12:34 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




Octobre 2014



Jeudi 2 octobre 2014 - Fête chinoise : Chong Yang ou
Fête des aînés


Samedi 4 octobre 2014 - Fête chrétienne de Saint François d'Assise, précurseur du dialogue interreligieux.


Vendredi 3 octobre 2014 - Fête musulmane : Jour de Arafat avec un décalage selon la lune.
Le veille de l’Aïd al Adha


Samedi 4 octobre 2014 - Fête islamique : Aïd-El-Adha, / Aïd el-kebir.
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


samedi 4 octobre 2014 - Fête hindoue : Dassehra
Cette fête couronne les fêtes de Navaratri/ Durga Puja, qui symbolise la victoire du bien sur le mal.


samedi 4 octobre 2014 - Fêtes juives : Fêtes de Tichri.
Yom Kippour, 3 octobre au soir et 4 octobre.
Jour du grand pardon, cette fêe termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana. C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.

Du jeudi 9 au mercredi 15 octobre 2014 : Soukkot 5775.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
, procession de Hochaana Rabba
jeudi 16 octobre : Chemini Atsérèt 5775, fête qui clôt le temps de Soukkot ;
vendredi 17 : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


mercredi 8 octobre 2014 - Fête bouddhiste : Pavarana ou Kathina.
La date dépend de la fin de la saison des pluies, selon les pays.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Lundi 20 octobre 2014 - Fête baha'ie : naissance du Bab, précurseur de Bahá’u’lláh.


jeudi 23 octobre 2014 – Fête Sikhe : Bandi Chhor Divas. Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


jeudi 23 octobre 2014 – Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


jeudi 23 octobre 2014 –Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


samedi 25 octobre 2014 - Fête musulmane : 1er Muharram, Nouvel an 1436.
En souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622,


dimanche 26 octobre - Fête chrétienne : Dimanche de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo : Saint François prêchant aux oiseaux, du blog de Lusile17


Transmis le Oct 01, 2014 - 01:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




SEPTEMBRE 2014



Lundi 1er septembre 2014 - Fête Sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Lundi 8 septembre 2014 - Fête Chrétienne : Catholiques et orthodoxes : Nativité de la Vierge ,
21 septembre en calendrier julien.
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Lundi 8 septembre 2014 - Fête Chinoise : Zhong Qiu, fête de la Mi-Automne ou Festival de la lune.


Mardi 9 septembre 2014 - Fête Jaïne : Ksamavani.


Dimanche 14 septembre 2014 - Fête chrétienne : La Croix glorieuse.
Fête de la Croix de Jésus, source de vie et de résurrection.
Grande fête orthodoxe : Exaltation de la Très Sainte Croix.


Dimanche 21 septembre 2014 - Journée internationale de la paix ONU


Jeudi 25 septembre 2014 - Fête juive : Roch Hachanah, premier jour
Fête juive : Roch Hachanah, 1er et 2ème jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri 5775), une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours, les "jours terribles" qui précèdent Yom Kippour.


Dimanche 28 septembre 2014 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.

Photo : Cap Bon, de Henri de La Salle.


Transmis le Sept 01, 2014 - 12:39 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




AOUT 2014



Mardi 5 août 2014 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av ( Tisha BeAv ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Dimanche 10 août 2014 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Vendredi 15 août 2014 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de l'élévation de la Vierge Marie dans la Gloire de Dieu.
De nombreux pélerinages sont organisés ce jour là, en particulier à Lourdes.

Pour les orthodoxes: mystère de l'endormissement de Marie. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 17 août 2014 - Fête hindoue : Janmashtami ou Krishna Jayanti.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Jeudi 21 août 2014 - Fête Jaïne : Paryushana-parva, premier des huit jours.
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne, particulièrement pour la secte ascétique Shvetambara.
Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.


Vendredi 29 août 2014 - Fête hindoue : anniversaire du dieu Ganesh Chaturthi
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.

Photo : Notre Dame de la Paix, à Constantine. Communiquée par G. Azzopardi.


Transmis le Août 01, 2014 - 02:13 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






JUILLET 2014




Depuis le 29 juin 2014 - Fête islamique : Jeûne du mois de Ramadan


Mercredi 9 juillet 2014 - Fête bahá’íe : Martyre du Báb, précurseur de Bahá’u’lláh.


Samedi 12 juillet 2014 - Fête bouddique : Asala Puja.
Souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Dimanche 13 juillet 2014 - Fête shintoiste japonaiseau : O-Bon, jusqu'au 15 juillet.
Les esprits des morts sont accueillis avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Vendredi 25 juillet 2014 - Fête islamique : Laylat al Kadr, nuit du destin.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Vendredi 25 juillet 2014 - Fête catholique : Saint Jacques de Compostelle
Fête de l'apôtre saint Jacques le Majeur, dont le tombeau situé dans la crypte de la catédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne ), donne lieu à un grand pélerinage.


Mardi 29 juillet 2014 - Fête islamique : Aïd al-Fitr.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.


Mercredi 30 juillet 2014 - Fête shintoïse : O Harai Tasai
Oh-Harai-Taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.

Photo de Jean-Pierre et Jacqueline Martin.


Transmis le Juil 01, 2014 - 12:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




JUIN 2014



Lundi 2 juin 2014 - Fête chinoise : Tuan Yang Chien.
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.


Mercredi 4 juin 2014 - Fête juive : Chavouot, 4 et 5 juin.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Shavouot est une des trois fêtes de pélerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 8 juin 2014 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».

Pour l'Eglise orthodoxe et les Eglises catholiques orientales : Dimanche de la Trinité.


Vendredi 13 juin 2014 - Fête bouddhique : Saga Dawa
Dans le Bouddhisme tibétain, la fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 15 juin 2014 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.


Dimanche 15 juin 2014 - Fête chrétienne : Toussaint pour les Orthodoxes
Fête de tous les Saints


Lundi 16 juin 2014 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 29 juin 2014 : Fête islamique : début du jeûne de Ramadan ( du 29 juin au 29 juillet 2014, année 1435)
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.

Photo de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Juin 01, 2014 - 12:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






Mai 2014



Vendredi 2 mai 2014 - Fête jaine : Akshaya-tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mardi 13 mai 2014  - Fête catholique : Notre Dame de Fatima.


Mercredi 14 mai 2014 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 18 mai 2014 - Fête juive : Lag Baomer.
Journée de fête à la mémoire des grandes figures de l'Histoire juive.


Mardi 27 mai 2014 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab ) 1435.
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Jeudi 29 mai 2014 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur.
Fête de la montée de Jésus aux cieux et de son entrée dans la gloire céleste, auprès du Père.
Cette année, la fête de Pâques ayant été célébrée le même jour pour les différentes confessions chrétiennes, il en est de même pour la fête de l'Ascension, 39 jours après Pâques.

Photo : Jeaan-Pierre Martin


Transmis le Avr 30, 2014 - 11:35 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble





AVRIL 2014





Dimanche 13 avril 2014 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête de l'entrée dans Jérusalem du Christ salué par une foule qui agite des palmes et des branches d'olivier.
Dimanche de l'orthodoxie : premier dimanche du Grand Carême.


Mardi 15 avril 2014 – Fête juive : Pessah, 1er jour jusqu'au 8e jour le mardi 22 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Jeudi 17 avril 2014 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Vendredi 18 avril 2014 - Fête chrétienne : Vendredi saint.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne.


Samedi 19 avril 2014 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Dimanche 20 avril 2014 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance pour tous de vie éternelle

En 2014, la fête de Pâques catholique et protestante coincide avec la fête de Pâques orthodoxe.


Semaine précédant le dimanche 20 avril 2014 - Fête orthodoxe : Semaine Sainte ou Grande Semaine.

Dimanche 20 avril 2014 Le Saint et Grand Dimanche de Pâques.


Lundi 21 avril 2014 - Fête baha'ie : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.



Dimanche 27 avril 2014 - Fête catholique : Dimanche de la Divine Miséricorde.


Photo : Jean-Pierre Martin.


Transmis le Avr 01, 2014 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




MARS 2014




Dimanche 2 mars 2014 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2141, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Lundi 3 mars 2014 - Fête chrétienne orthodoxe : début du Grand Carême, qui va du lundi 3 mars au samedi 12 avril 2014
Pratiqué dans l'ensemble de l'Eglise orthodoxe, c'est un temps de jeûne et de préparation aux fêtes de Pâques.


Lundi 3 mars 2014 - Fête shinto : Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Mercredi 5 mars 2014 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres
Pour les catholiques, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence.
Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève la veille au soir de Pâques, qui est fêté le dimanche 20 avril 2014. Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles.


Dimanche 9 mars 2014 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Le Carême est un temps de prière et de partage, préparation à la fête de Pâques.


Vendredi 14 mars 2014 - Fête sikhe : Nouvel an.


Jeudi 13 mars 2014 - Fête juive : Jeûne d'Esther, qui précède la fête de Pourim.
Dimanche 16 mars 2014 - Fête de Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Lundi 17 mars 2014 - Fête hindoue : Holi
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Vendredi 21 mars 2014 - Fête iranienne : Now ruz.
Vendredi 21 mars 2014 - Fête Baha'ie : Naw-Rùz, nouvel an.


Mardi 25 mars 2014 - Fête chrétienne : Annonciation du Seigneur.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.
Pour les Orthodoxes : Annonciation à la Très Sainte Mère de Dieu ( 7 avril en calendrier julien )


Photo : Alpes du Sud, de Jean-Pierre Martin.


Transmis le Mar 01, 2014 - 12:17 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



JANVIER 2014




Mercredi 1er janvier 2014 - Fête shintoiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier).
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur. 19 janvier, pour le calendrier julien.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.
Pour les Orthodoxes : Sainte Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême, le 6 janvier.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Mardi 7 janvier 2014 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur en calendrier julien.


Lundi 13 janvier 2014 - Fête musulmane : Mawlid-Al Nabi.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Mardi 14 janvier 2014 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Jeudi 16 janvier 2014 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Vendredi 31 janvier 2014 - Fête chinoise : Nouvel an chinois ( en Chine ) et vietamien ( fête du Têt ). Année du Cheval.


Photo : Voute, par Bernard Reber.

















FEVRIER 2014



Dimanche 2 février 2014 - Fête chrétienne : Présentation du Seigneur, Chandeleur
Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière.
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Dimanche 9 février 2014 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron (Maroun), le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe).
Fête en l'honneur du père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante au Liban et en Syrie.


Vendredi 14 février 2014 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Vendredi 14 février 2014 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Samedi 15 février 2014 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Vendredi 28 février 2014 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Photo de Bernard Reber.
















MARS 2014





Dimanche 2 mars 2014 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2141, premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Lundi 3 mars 2014 - Fête chrétienne orthodoxe : début du Grand Carême, qui va du lundi 3 mars au samedi 12 avril 2014
Pratiqué dans l'ensemble de l'Eglise orthodoxe, c'est un temps de jeûne et de préparation aux fêtes de Pâques.


Lundi 3 mars 2014 - Fête shinto : Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Mercredi 5 mars 2014 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres
Pour les catholiques, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence.
Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève la veille au soir de Pâques, qui est fêté le dimanche 20 avril 2014. Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles.


Dimanche 9 mars 2014 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Le Carême est un temps de prière et de partage, préparation à la fête de Pâques.


Vendredi 14 mars 2014 - Fête sikhe : Nouvel an.


Jeudi 13 mars 2014 - Fête juive : Jeûne d'Esther, qui précède la fête de Pourim.
Dimanche 16 mars 2014 - Fête de Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut miraculeux de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Lundi 17 mars 2014 - Fête hindoue : Holi
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Vendredi 21 mars 2014 - Fête iranienne : Now ruz.
Vendredi 21 mars 2014 - Fête Baha'ie : Naw-Rùz, nouvel an.


Mardi 25 mars 2014 - Fête chrétienne : Annonciation du Seigneur.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.
Pour les Orthodoxes : Annonciation à la Très Sainte Mère de Dieu ( 7 avril en calendrier julien )


Photo : Alpes du Sud, de Jean-Pierre Martin.


















AVRIL 2014






Dimanche 13 avril 2014 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête de l'entrée dans Jérusalem du Christ salué par une foule qui agite des palmes et des branches d'olivier.
Dimanche de l'orthodoxie : premier dimanche du Grand Carême.


Mardi 15 avril 2014 – Fête juive : Pessah, 1er jour jusqu'au 8e jour le mardi 22 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Jeudi 17 avril 2014 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Vendredi 18 avril 2014 - Fête chrétienne : Vendredi saint.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne.


Samedi 19 avril 2014 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la Vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Dimanche 20 avril 2014 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance pour tous de vie éternelle

En 2014, la fête de Pâques catholique et protestante coincide avec la fête de Pâques orthodoxe.


Semaine précédant le dimanche 20 avril 2014 - Fête orthodoxe : Semaine Sainte ou Grande Semaine.

Dimanche 20 avril 2014 Le Saint et Grand Dimanche de Pâques.


Lundi 21 avril 2014 - Fête baha'ie : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


Dimanche 27 avril 2014 - Fête catholique : Dimanche de la Divine Miséricorde.


Photo : Jean-Pierre Martin.














Mai 2014



Vendredi 2 mai 2014 - Fête jaine : Akshaya-tritiya
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mardi 13 mai 2014  - Fête catholique : Notre Dame de Fatima.


Mercredi 14 mai 2014 - Fête bouddhique : Wesak.
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 18 mai 2014 - Fête juive : Lag Baomer.
Journée de fête à la mémoire des grandes figures de l'Histoire juive.


Mardi 27 mai 2014 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab ) 1435.
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Jeudi 29 mai 2014 - Fête chrétienne : Ascension du Seigneur.
Fête de la montée de Jésus aux cieux et de son entrée dans la gloire céleste, auprès du Père.
Cette année, la fête de Pâques ayant été célébrée le même jour pour les différentes confessions chrétiennes, il en est de même pour la fête de l'Ascension, 39 jours après Pâques.

Photo : Jeaan-Pierre Martin









JUIN 2014



Lundi 2 juin 2014 - Fête chinoise : Tuan Yang Chien.
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.


Mercredi 4 juin 2014 - Fête juive : Chavouot, 4 et 5 juin.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés au Peuple juif pour toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Shavouot est une des trois fêtes de pélerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 8 juin 2014 - Fête chrétienne : Pentecôte.
La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».

Pour l'Eglise orthodoxe et les Eglises catholiques orientales : Dimanche de la Trinité.


Vendredi 13 juin 2014 - Fête bouddhique : Saga Dawa
Dans le Bouddhisme tibétain, la fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 15 juin 2014 - Fête chrétienne : La Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe toute la création.


Dimanche 15 juin 2014 - Fête chrétienne : Toussaint pour les Orthodoxes
Fête de tous les Saints


Lundi 16 juin 2014 - Fête sikhe : Martyre du 5e Gourou Arjan Dev
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 29 juin 2014 : Fête islamique : début du jeûne de Ramadan ( du 29 juin au 29 juillet 2014, année 1435)
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.

Photo de Jean-Pierre Martin.















JUILLET 2014




Depuis le 29 juin 2014 - Fête islamique : Jeûne du mois de Ramadan


Mercredi 9 juillet 2014 - Fête bahá’íe : Martyre du Báb, précurseur de Bahá’u’lláh.


Samedi 12 juillet 2014 - Fête bouddique : Asala Puja.
Souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Dimanche 13 juillet 2014 - Fête shintoiste japonaiseau : O-Bon, jusqu'au 15 juillet.
Les esprits des morts sont accueillis avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Vendredi 25 juillet 2014 - Fête islamique : Laylat al Kadr, nuit du destin.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Vendredi 25 juillet 2014 - Fête catholique : Saint Jacques de Compostelle
Fête de l'apôtre saint Jacques le Majeur, dont le tombeau situé dans la crypte de la catédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne ), donne lieu à un grand pélerinage.


Mardi 29 juillet 2014 - Fête islamique : Aïd al-Fitr.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.


Mercredi 30 juillet 2014 - Fête shintoïse : O Harai Tasai
Oh-Harai-Taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.

Photo de Jean-Pierre et Jacqueline Martin.











AOUT 2014



Mardi 5 août 2014 - Commémoration juive : Tisha B’Av, Jeûne du 9 Av ( Tisha BeAv ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Dimanche 10 août 2014 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Vendredi 15 août 2014 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de l'élévation de la Vierge Marie dans la Gloire de Dieu.
De nombreux pélerinages sont organisés ce jour là, en particulier à Lourdes.

Pour les orthodoxes: mystère de l'endormissement de Marie. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 17 août 2014 - Fête hindoue : Janmashtami ou Krishna Jayanti.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Jeudi 21 août 2014 - Fête Jaïne : Paryushana-parva, premier des huit jours.
C'est la fête la plus sacrée de l'année jaïne, particulièrement pour la secte ascétique Shvetambara.
Temps d'introspection, de pénitence et de repentir.
Les sept premiers jours sont ceux de la préparation et le huitième c’est le Samvatsari  pratikramana annuel. Journée de pardon et d'oubli de toutes les haines.


Vendredi 29 août 2014 - Fête hindoue : anniversaire du dieu Ganesh Chaturthi
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.

Photo : Notre Dame de la Paix, à Constantine. Communiquée par G. Azzopardi.











SEPTEMBRE 2014



Lundi 1er septembre 2014 - Fête Sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Lundi 8 septembre 2014 - Fête Chrétienne : Catholiques et orthodoxes : Nativité de la Vierge ,
21 septembre en calendrier julien.
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Lundi 8 septembre 2014 - Fête Chinoise : Zhong Qiu, fête de la Mi-Automne ou Festival de la lune.


Mardi 9 septembre 2014 - Fête Jaïne : Ksamavani.


Dimanche 14 septembre 2014 - Fête chrétienne : La Croix glorieuse.
Fête de la Croix de Jésus, source de vie et de résurrection.
Grande fête orthodoxe : Exaltation de la Très Sainte Croix.


Dimanche 21 septembre 2014 - Journée internationale de la paix ONU


Jeudi 25 septembre 2014 - Fête juive : Roch Hachanah, premier jour
Fête juive : Roch Hachanah, 1er et 2ème jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri 5775), une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours, les "jours terribles" qui précèdent Yom Kippour.


Dimanche 28 septembre 2014 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.

Photo : Cap Bon, de Henri de La Salle.









Octobre 2014



Jeudi 2 octobre 2014 - Fête chinoise : Chong Yang ou
Fête des aînés


Samedi 4 octobre 2014 - Fête chrétienne de Saint François d'Assise, précurseur du dialogue interreligieux.


Vendredi 3 octobre 2014 - Fête musulmane : Jour de Arafat avec un décalage selon la lune.
Le veille de l’Aïd al Adha


Samedi 4 octobre 2014 - Fête islamique : Aïd-El-Adha, / Aïd el-kebir.
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


samedi 4 octobre 2014 - Fête hindoue : Dassehra
Cette fête couronne les fêtes de Navaratri/ Durga Puja, qui symbolise la victoire du bien sur le mal.


samedi 4 octobre 2014 - Fêtes juives : Fêtes de Tichri.
Yom Kippour, 3 octobre au soir et 4 octobre.
Jour du grand pardon, cette fêe termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana. C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.

Du jeudi 9 au mercredi 15 octobre 2014 : Soukkot 5775.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
, procession de Hochaana Rabba
jeudi 16 octobre : Chemini Atsérèt 5775, fête qui clôt le temps de Soukkot ;
vendredi 17 : Simhat Torah, fin de la lecture annuelle de la Torah et reprise des lectures au chapitre 1er de la Genèse.


mercredi 8 octobre 2014 - Fête bouddhiste : Pavarana ou Kathina.
La date dépend de la fin de la saison des pluies, selon les pays.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Lundi 20 octobre 2014 - Fête baha'ie : naissance du Bab, précurseur de Bahá’u’lláh.


jeudi 23 octobre 2014 – Fête Sikhe : Bandi Chhor Divas. Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


jeudi 23 octobre 2014 – Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


jeudi 23 octobre 2014 –Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


samedi 25 octobre 2014 - Fête musulmane : 1er Muharram, Nouvel an 1436.
En souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622,


dimanche 26 octobre - Fête chrétienne : Dimanche de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo : Saint François prêchant aux oiseaux, du blog de Lusile17









NOVEMBRE 2014




Samedi 1er novembre 2014 - Fête chrétienne : Toussaint,
Fête de tous les saints, connus ou inconnus, qui ont vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous.


Dimanche 2 novembre 2014 - Fête chrétienne : Jour de prière pour les défunts.
Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ. ( cef.fr)


Lundi 3 novembre 2014 - Fête musulmane : Achoura.
Souvenir pour les Chiites de la mort de Hussein, fils d’Ali et petit fils du Prophète Muhammad ; jeûne, deuil, et rappel de faits marquent cette journée. Les Sunnites aussi jeûnent ce jour suivant ainsi l’exemple du Prophète Muhammad. (oumma.com)


Jeudi 6 novembre 2014 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Mercredi 12 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Naissance de Bahá’u’lláh.


Samedi 15 novembre 2014 - Fête orthodoxe : début du Carême de la Nativité.


Vendredi 21 novembre 2014 - Fête chrétienne  : Présentation de la Vierge Marie au Temple.


Lundi 24 novembre 2014 - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tagh Bahadur


Mercredi 26 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Jour de l’Alliance


Vendredi 28 novembre 2014 - Fête orthodoxe – en calendrier julien : début du Carême de la Nativité.


Vendredi 28 novembre 2014 - Fête bahá’íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá


Dimanche 30 novembre 2014 - Fête chrétienne : début de l'Avent, temps de veille dans l'attente de la venue de Jésus à Noël.

Photo : Granthi lisant le Guru Granth Sahib









DECEMBRE 2014



Mercredi 3 décembre 2014 - Fête orthodoxe en calendrier julien. Présentation de la Vierge.
Fête de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Lundi 8 décembre 2014 - Fête bouddhique : Bodhi,
pour les traditions Zen et Terre pure.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Lundi 8 décembre 2014 - Fête chrétienne : Fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie.
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.


Mercredi 17 décembre 2014 – Fête juive : Hanouccah, premier jour. Jusqu'au 24 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Mercredi 24 décembre 2014 - Fête juive : Hanouccah, 8e jour.


Jeudi 25 décembre 2014 - Fête chrétienne : Noël. Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ».


Vendredi 26 décembre 2014 - Fête catholique : Saint Etienne, 1er martyr de l'Eglise.


Lundi 29 décembre 2014 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.
Célebration le 29 mai par les parsis indiens


Transmis le Fév 01, 2014 - 12:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble






FEVRIER 2014



Dimanche 2 février 2014 - Fête chrétienne : Présentation du Seigneur, Chandeleur
Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière.
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Dimanche 9 février 2014 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron (Maroun), le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe).
Fête en l'honneur du père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante au Liban et en Syrie.


Vendredi 14 février 2014 - Fête bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Vendredi 14 février 2014 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao ou Fête des Lanternes.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Samedi 15 février 2014 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Vendredi 28 février 2014 - Fête hindoue : Maha Shivaratri.
Grande nuit consacrée au Seigneur Shiva, elle est marquée par le jeûne et par une veille dont la vigilance élimine le sommeil de l'ignorance.


Photo de Bernard Reber.


Transmis le Fév 01, 2014 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                   

JANVIER 2014



Mercredi 1er janvier 2014 - Fête shintoiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier).
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur. 19 janvier, pour le calendrier julien.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.
Pour les Orthodoxes : Sainte Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême, le 6 janvier.


Dimanche 5 janvier 2014 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Mardi 7 janvier 2014 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur en calendrier julien.


Lundi 13 janvier 2014 - Fête musulmane : Mawlid-Al Nabi.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Mardi 14 janvier 2014 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Jeudi 16 janvier 2014 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Vendredi 31 janvier 2014 - Fête chinoise : Nouvel an chinois ( en Chine ) et vietamien ( fête du Têt ). Année du Cheval.


Photo : Voute, par Bernard Reber.


Transmis le Déc 31, 2013 - 11:32 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                    

DECEMBRE 2013




Dimanche 1er décembre 2013 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent
Attente de la naissance de Jésus à Noël et préparation de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Dans les églises, un cierge supplémentaire est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Mardi 3 décembre 2013 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge ( en calendrier julien ).
Fête de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Jeudi 5 décembre 2013 - Fête juive : Hanouccah dernier jour. ( 8e jour).
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Dimanche 8 décembre 2013 - Fête bouddhique : Bodhi.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Lundi 9 décembre 2013 - Fête chrétienne : Fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie.
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Vendredi 20 décembre 2013 - Journée internationale de la solidarité humaine ( ONU )
Cette Journée, proclamée par l’Assemblée générale des nations unies en 2005, a pour but de souligner l’importance de la solidarité pour faire progresser le développement, en particulier, la lutte contre la pauvreté. Voir la Déclaration du Millénaire.
La solidarité, ce n’est pas que la compassion. Elle est un sentiment d’unité et de responsabilité commune, a souligné Lech Walesa, qui est à l'origine de cette journée. Nous devons en faire la base de l’ordre mondial contemporain. Elle doit réunir la communauté internationale pour l’amener à réaliser sa supériorité sur les intérêts nationaux, en appelant à s’opposer à la vision de conflit et à y répondre par une vision de principes basée sur cette valeur.


Samedi 21 décembre 2013 – Fête shintoiste : Tohji-taisai
Selon la tradition shintoïste japonaise, le Tohji-taisai célèbre la cérémonie du solstice d'hiver où un culte particulier est rendu à l'esprit (kami) du Soleil.


Mercredi 25 décembre 2013 - Fête chrétienne : Noël. Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ».


Jeudi 26 décembre 2013 - Fête de Saint Etienne, 1er martyr de l'Eglise.


Dimanche 29 décembre 2013 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.
Célebration le 29 mai par les parsis indiens


Dimanche 29 décembre 2013 - Fête chrétienne : fête de la Sainte Famille
La Sainte-Famille : Jésus, Marie et Joseph.


Lundi 31 décembre 2013 - Fête chrétienne : Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l’An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l’Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.


------------------------------------------------------------

Transmis le Déc 01, 2013 - 12:52 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                    

NOVEMBRE 2013




Vendredi 1er novembre 2013 - Fête chrétienne : Toussaint.
La Toussaint est la grande fête catholique de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort.


Samedi 2 novembre 2013 - Fête des fidèles défunts.
Journée de commémoraison et de prière pour tous les morts.


Dimanche 3 novembre 2013 - Fête Sikhe : Bandi Chhor Divas. Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


Dimanche 3 novembre 2013 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Dimanche 3 novembre 2013 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


Jeudi 4 novembre 2013 - Fête jaïne : Nouvel an 2540
A cette occasion, les Jaïns se rassemblent et se souhaitent mutuellement une heureuse nouvelle année. Ils glorifient Gautam Swami et écoutent avec dévotion les neuf stotras (hymnes sacrés) et le rasa (poème épique)de Gautama Swami.


Vendredi 5 novembre 2013 - Fête musulmane : 1er Muharram, Nouvel an 1435.
En souvenir du départ du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine en 622,


Mardi 12 novembre 2013 - Fête Bahà'ie : Naissance de Bahá’u’lláh.


Mercredi 14 novembre 2013 - Commémoration musulmane : Achura, 10 Muharram.
Ce jour est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans.
Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Vendredi 15 novembre 2013 - Fête orthodoxe : Début du Carême de la Nativité ( le 28 novembre en calendrier julien ).


Dimanche 17 novembre 2013 – Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Vendredi 21 novembre 2013 – Fête chrétienne : Présentation de la Vierge , le 4 décembre en calendrier julien.
Fête orthodoxe de l'Entrée au Temple de la Mère de Dieu.


Lundi 24 novembre 2013 - Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tegh Bahadur


Mardi 26 novembre 2013 - Fête Bahà'ie : Jour de l’Alliance.
Jeudi 28 novembre 2013 - Ascension d’Abdu’l-Bahá.
Le fils du fondateur de la religion Bahà'ie représente un modèle de vie que chacun s’efforce de suivre.


Vendredi 28 novembre 2013 - Fête chrétienne : Action de grâces ( Thanks giving )


Vendredi 28 novembre 2013 - Fête orthodoxe : Début du Carême de la Nativité ( calendrier julien )


Vendredi 28 novembre 2013 - Fête juive : Hanoukka 1er jour, jusqu'au 4 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.

Photo de Jean-Pierre Martin : Cactus en fleurs.


Transmis le Oct 31, 2013 - 11:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

                    

OCTOBRE 2013



Mardi 1er octobre 2013 - Fête catholique : Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.

Vendredi 4 octobre 2013 - Fête catholique : Saint François d'Assise.


Dimanche 13 octobre 2013 - Fête chinoise : Fête du double yang ou Fête du double neuf.
Fête du neuvième jour de la neuvième lune, soit la dernière lunaison de l'automne. Ses rites ont une fonction de protection contre les calamités ; ils se rapportent parfois aux ancêtres, avec la visite des tombes selon les régions.


Lundi 14 octobre 2013 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja ( du 5 au 14 octobre ).
Cette fête célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga -Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal, après leurs combats pendant 9 nuits contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 14 octobre.


Lundi 14 octobre 2013 - Fête islamique : Jour de Arafat.
Veille de l'Aïd al Adha.

Mardi 15 octobre 2013 - Fête islamique : Aïd-El-Adha, / Aïd el-kebir.
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


vendredi 18 Octobre 2013 - Fête Bouddhiste : Pavarana ou Kathina.
La date dépend de la fin de la saison des pluies, selon les pays.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Dimanche 20 octobre 2013 - Fête baha'ie : Naissance du Bab, précurseur de Bahá’u’lláh.


Dimanche 27 octobre 2013 - Fête chrétienne : Dimanche de la Réformation.
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo : Fleur, de Jacqueline et Jean-Pierre Martin.



Transmis le Oct 01, 2013 - 01:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

                    

SEPTEMBRE 2013




Dimanche 1er septembre 2013 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth.C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Jeudi 5 et vendredi 6 septembre 2013 : Fête juive : Roch Hachanah, 1er et 2ème jour.
Cette fête est marquée par la joie du Nouvel An (1er Tishri) 5774, une célébration joyeuse de la création.
En même temps, cette fête est aussi appelée "Jour du jugement". C'est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée.
C'est le début d'un jeûne de 10 jours, les "jours terribles" qui précèdent Yom Kippour.


Dimanche 8 septembre 2013 - Fête chrétienne : Nativité de Marie. (le 21 septembre en calendrier julien).
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Lundi 9 septembre 2013 - Fête hindoue : anniversaire du dieu Ganesh Chaturthi
Naissance du fils de Shiva, Ganesh, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Samedi 14 septembre 2013 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix ( 27 septembre en calendrier julien ).
Grande fête orthodoxe de la découverte de la Croix par Hélène en 326


Samedi 14 septembre 2013 - Fête Juive :Yom Kippour.
Jour du grand pardon, cette fêe termine la période d'introspection commencée à Roch Hachana.
C'est le jour des pardons, une des journées les plus joyeuses de l'année pour le peuple Juif. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône.


Du jeudi 19 au mercredi 25 septembre 2013 - Fête Juive : Soukkot.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Mercredi 25 septembre, procession de Hochaana Rabba
Jeudi 26 septembre : Chemini Atsérèt, fête qui clôt le temps de Soukkot ;
vendredi 27 Simhat Torah


Samedi 21 septembre 2013 - ONU : Journée internationale de la paix


Samedi 28 septembre 2013 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.

Photo : Fleurs, de Jacqueline et Jean-Pierre Martin.



Transmis le Sept 01, 2013 - 12:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                              

Août 2013




Dimanche 4 août 2013 - Fête islamique : Lailat al Kadr (nuit du destin)
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mardi 6 août 2013 - Commémoration du bombardement d'Hiroshima.


Jeudi 8 août 2013 - Fête islamique : Aïd al-Fitr.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.


Jeudi 15 août 2013 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Mardi 20 août 2013 - Fête hindoue Raksha Bandhan
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Mercredi 21 août 2013 - Fête chinoise : Fête des Fantômes affamés.
Cérémonies et offrandes aux âmes errantes.
La Fête des fantômes a lieu le 15e jour du septième mois lunaire. Les esprits qui ne reçoivent pas de culte, ou ne peuvent trouver la paix pour cause de mort violente ou de mauvaise conduite, ces "esprits orphelins et fantômes sauvages" se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Mercredi 28 août 2013 - Fête hindoue : Janmashtami ou Krishna Jayanti.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud.


Transmis le Août 01, 2013 - 12:19 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleJuillet 2013
                                              

JUILLET 2013




Mardi 9 juillet 2013 - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan ( du 9 juillet au 8 août, année 1434 )
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Mardi 9 juillet 2013 - Fête bahá´íe : Martyre du Bab
Commémoration de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Vendredi 12 juillet 2013 - Fête Bouddhique : Chökhor.
Au Tibet, Chökhor Düchen est la fête du 1er sermon de Bouddhan sept semaines après son éveil et de grandes processions ont lieu. Cette fête commémore aussi le premier tour de la roue du Dharma.


Samedi 13 juillet 2013 - Fête shintoïste : O-Bon (du 13 au 15 juillet ).
Les esprits des morts sont accueillis avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Mardi 16 juillet 2013 - Fête juive : jeûne du 9 Av ( Tisha BeAv ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple de Jérusalem en -586 par les soldats de Nabuchodonosor et la destruction du second Temple vers 68 ou 70 par les légions romaines de Titus.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Lundi 22 juillet 2013 - Fête bouddhique : Asala Puja.
Souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Jeudi 25 juillet 2013 - Fête catholique : Saint Jacques de Compostelle.
Fête de l'apôtre saint Jacques le Majeur, dont le tombeau situé dans la crypte de la catédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne ), donne lieu à un grand pélerinage.


Mardi 30 juillet 2013 - Fête shinto : O harai tasai
Oh-harai-taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.


Photo : Bernard Reber.

Transmis le Juin 30, 2013 - 11:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                              

JUIN 2013




Dimanche 2 juin 2013 - Fête catholique : Le Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Fête de la Tendresse de Dieu manifestée dans l'Eucharistie.


Mercredi 5 juin 2013 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab,)
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Mercredi 12 juin 2013 - Fête chinoise : Tuan Yang Chien.
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.


Dimanche 16 juin 2013 - Fête Sikhe : Mort du 5e gourou Arjan Dev
C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or.


Dimanche 23 juin 2013 - Fête orthodoxe : Pentecôte.
8ème dimanche de Pâques ; descente du Saint-Esprit sur les Apôtres.


Samedi 29 juin 2013 - Fête catholique : Saints apôtres Pierre et Paul
Ils sont appelés "colonnes de l'Eglise". Ils moururent martyrs à Rome, vers 64.


Photo de Bernard Reber




Transmis le Juin 01, 2013 - 12:52 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                             

MAI 2013




Semaine précédant le dimanche 5 mai 2013 - Fête orthodoxe : Semaine Sainte ou Grande Semaine.
29 avril 2013 : Le Saint et Grand Lundi
30 avril 2013 : Le Saint et Grand Mardi
1er mai 2013 : Le Saint et Grand Mercredi : Office Chrismal.
2 mai 2013 : Le Saint et Grand Jeudi : La Sainte Cène.
3 mai 2013 : Le Saint et Grand Vendredi : la Mise au Tombeau.
4 mai 2013 : Le Saint et Grand Samedi : Vigile Pascale, Nuit de la Résurrection.
Dimanche 5 mai 2013 : Le Saint et Grand Dimanche de Pâques.


Jeudi 2 mai 2013 - Fête baha'ie : dernier jour de Ridvan ( 21 avril au 2 mai inclus )


Jeudi 9 mai 2013 – Fête chrétienne : Ascension du Seigneur. 13 juin en calendrier Julien
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre et son entrée dans le royaume de Dieu, après 40 jours d'apparitions.


Lundi 13 mai 2013 - Fête chrétienne : fête de ND de Fatima.


Lundi 13 mai 2013 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mercredi 15 mai 2013 - Fête juive : Chavouot, 15 et 16 mai.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés à toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Shavouot est une des trois fêtes de pélerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Dimanche 19 mai 2013 - Fête chrétienne : Pentecôte. ( 23 juin en calendrier Julien.)
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église,
Pour l'Eglise orthodoxe et les Eglises catholiques orientales : Dimanche de la Trinité.


samedi 25 mai 2013 - Fête bouddhique : Wesak
Sangyepa / Saga dawa pour le Bouddhisme tibétain.-
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 26 mai 2013 – Fête chrétienne : la Sainte Trinité.
Fête d'un seul Dieu en trois personnes; de l'une à l'autre circulent amour, confiance et vie, dans un mouvement qui englobe ceux qui croient.


Mercredi 29 mai 2012 - Fête bahá´íe : Ascension de Baha'u'llah.
Mort de Baha'u'llah, le 29 mai 1892 à Bahji près d'Akka en Israël.

photo : Icône de la Descente aux Enfers, sur le site pagesorthodoxes.net, Moscou, Russie 16ème siècle.




Transmis le Mai 01, 2013 - 01:10 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                            

AVRIL 2013




Lundi 1er avril 2013 - Fête catholique : lundi de Pâques.
Début des 40 jours du Temps de Pâques.


Mardi 2 avril 2013- Fête juive : Pessah 8e et dernier jour.


Jeudi 4 avril 2013 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la pure lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Lundi 8 avril 2013 : Fête catholique : Annonciation du Seigneur.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Lundi 8 avril 2013 : Fête bouddhique : Naissance du Bouddha Gautama,
en -563 (fête selon le calendrier mahayana).


Lundi 8 avril 2013 - Solennité juive : Yom-HaShoah.
Commémoration de l'Holocauste.


Jeudi 11 avril 2013 – Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha ou nouvel an hindou
Nouvel An solaire (1935 de l'ère saka).


Samedi 13 avril 2013 - nouvel an bouddhiste théravada 2557


Dimanche 14 avril 2013 - Fête Sikhe : Vaïsakhi ou fête de la fraternité
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Samedi 20 avril 2013 - Fête hindoue : Rama navami
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Dimanche 21 avril 2013 - lFête baha'ie : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah.


- Fête jaine : Mahavir jayanti.
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Dimanche 28 avril 2013 - Fête orthodoxe : Les Rameaux.
Fête de l'entrée glorieuse du Christ dans Jérusalem.

Photo de Jean-Pierre Martin.



Transmis le Avr 01, 2013 - 01:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                           

MARS 2013



Dimanche 3 mars 2013 - Fête shintô : Hanamatsuri .
Festival des fleurs


Dimanche 3 mars 2013 - Catholiques et Réformés : 3e dimanche de Carême


Samedi 9 mars 2013 - Pour les Orthodoxes : Samedi des défunts :
"mémoire de tous les fidèles qui, depuis les siècles,se sont pieusement endormis dans l'espoir de la Résurrection pour une vie éternelle ".


Mercredi 13 mars 2013 - Fête Sikhe : Nouvel an.


Lundi 18 mars 2013 - Pour les orthodoxes : début du Grand Carême qui précède les célébrations de Pâques.


Mardi 19 mars 2013- Fête catholique : Saint Joseph.


Jeudi 21 mars 2013 - Fête bahá´íe : Now Rùz.
Nouvel An baha'i 170, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps; symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Dimanche 24 mars 2013 - Fête chrétienne : Dimanche des rameaux
Dimanche de l'orthodoxie : premier dimanche du Grand Carême.


Lundi 25 mars 2013 - Fête chrétienne - Orthodoxe : Annonciation à la Trés Sainte Mère de Dieu. ( 7 avril en calendrier julien ).
Pour les catholiques, en 2013 : le 8 avril à la sortie de l’octave de Pâques,


Mardi 26 mars 2013 – Fête juive : Pessah, 1er jour jusqu'au 8e jour le 2 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête a une durée de huit jours, pendant lesquels on consomme des pains azymes ( matza ) c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Mercredi 27 mars 2013 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Jeudi 28 mars 2013 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Vendredi 29 mars 2013 - Fête chrétienne : Vendredi saint.
Ce jour commémore la mort de Jésus sur la croix. Les catholiques sont appelés au jeûne.


Samedi 30 mars 2013 - Fête chrétienne : Samedi Saint.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Dimanche 31 mars 2013 - Fête chrétienne : Pâques. ( 13 jours plus tard pour l'Orthodoxie en calendrier julien )
Cette très grande fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle

Photo : Chrisalyon



Transmis le Mar 01, 2013 - 01:08 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                          

FEVRIER 2013



Samedi 2 février 2013 - Fête chrétienne :
Présentation du Seigneur au Temple, pour les Catholiques. Célébration de la lumière.
Présentation du Seigneur pour les Protestants.
Sainte Rencontre du Seigneur pour les Orthodoxes ( le 15 février en calendrier julien ).
Fête de la purification de Marie et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Samedi 9 février 2013 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron (Maroun), le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe).
Fête en l'honneur du père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante au Liban et en Syrie.


Dimanche 10 février 2013 - Fête vietnamienne et chinoise : Têt Ngyuên Dan 2557 .
Nouvel an vietnamien et chinois. Année du Serpent d'eau.
Au Vietnam, retour du printemps, "Fête de la première aurore". Les esprits des ancêtres reviennent sur terre le temps d’une journée. Fête joyeuse avec des fleurs, des pétards et des feux d’artifice.


Lundi 11 février 2013 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain 2140. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire.
Cette fête familiale est la plus importante du calendrier tibétain. Les cérémonies rituelles évoquent l'abandon de tout élément négatif de l’année qui vient de s’achever et à commencer une année nouvelle sans obstacle. Les moines invoquent Bouddha et se livrent à des danses rituelles.


Mercredi 13 février 2013 - Fête chrétienne : Mercredi des Cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques ( 31 mars 2013 ). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Vendredi 15 février 2013 - Fête Bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Dimanche 24 février 2013 - Fête Bouddhique : Magha Puja.
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Dimanche 24 février 2013 - Fête des lanternes, Yuan Xiao.
Elle clôt les jours de fête du Nouvel an chinois. Elle a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Jeudi 21 février 2013 - Fête juive : Jeûne d'Esther, qui précède la fête de Pourim.
Dimanche 24 février 2013 Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeûne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Photo de Chrisalyon.


Transmis le Fév 01, 2013 - 01:49 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

                                           

JANVIER 2013




Mardi 1er janvier 2013 - Fête shinto : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Mardi 1er janvier 2013 - Fête catholique : Fête de Sainte Marie Mère de Dieu. Journée mondiale pour la paix.


Samedi 5 janvier 2013 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Dimanche 6 janvier 2013 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.
Pour les Orthodoxes : Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême. 19 janvier, pour le calendrier julien.


Lundi 7 janvier 2013 - Fête orthodoxe : Nativité du Seigneur, en calendrier julien.


Lundi 14 janvier 2013 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Jeudi 24 janvier 2013 - Fête islamique : Mawlid an Nabi - Mouloud. Date variable (1 ou 2 jours) selon l'observation de la lune.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Du vendredi 18 au 25 janvier 2013 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Samedi 26 janvier 2013 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.

Icône - Théophanie : École ukrainienne - XVIème siècle - Musée national d'art figuratif, Kiev




Transmis le Jan 01, 2013 - 10:39 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                 

DECEMBRE 2012




Dimanche 2 décembre 2012 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent
Attente de la naissance de Jésus à Noël et préparation de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Dans les églises, un cierge supplémentaire est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Lundi 3 décembre 2012 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge ( en calendrier julien ).
Fête de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Samedi 8 décembre 2012 - Fête bouddhique : Bodhi.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Samedi 8 décembre 2012 - Fête chrétienne : Immaculée Conception de Marie
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Dimanche 9 décembre 2012 - Fête juive : Hanouccah, du 9 au 16 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Vendredi 21 décembre 2012 - Fête shintoïste : Tohji-taisai
Selon la tradition shintoïste japonaise, le Tohji-taisai célèbre la cérémonie du solstice d'hiver où un culte particulier est rendu à l'esprit (kami) du Soleil.


Mardi 25 décembre 2012 - Fête chrétienne : Noël. Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ».


Samedi 29 décembre 2012 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.


Dimanche 30 décembre 2012 - Fête catholique : fête de la Sainte-Famille
La Saint-Famille : Jésus, Marie et Joseph.


Lundi 31 décembre 2012 - Fête chrétienne : Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l’An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l’Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.

Reproduction : Le Nouveau-Né, de Georges de La Tour

Transmis le Déc 01, 2012 - 12:28 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                 

NOVEMBRE 2012




Jeudi 1er novembre 2012 - Fête chrétienne : Toussaint.
La Toussaint est la grande fête catholique de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort.


Vendreidi 2 novembre 2012 - Fête des défunts.
Journée de commémoraison et de prière pour les morts.


Mardi 6 novembre 2012 - Fête bouddhique : Lhabab.
Fête tibétaine du retour du Bouddha du royaume célèste où il a enseigné.


Lundi 12 novembre 2012 - Fête bahá´ íe : Naissance de Baha'u'llah.
Anniversaire de la naissance du fondateur de la foi baha'ie né le 12 novembre 1817 à Téhéran.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête Sikhe : Bandi Chhor Divas.
Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


Mercredi 14 novembre 2012 - Fête jaïne : Nouvel An jain 2539.
A cette occasion, les Jaïns se rassemblent et se souhaitent mutuellement une heureuse nouvelle année. Ils glorifient Gautam Swami et écoutent avec dévotion les neuf stotras (hymnes sacrés) et le rasa (poème épique)de Gautama Swami.


Jeudi 15 novembre 2012 - Fête orthodoxe : Début du Carême de la Nativité ( le 28 novembre en calendrier julien ).


Jeudi 15 novembre 2012 - Fête islamique : 1er Muharram 1434 – Date variable selon l'observation de la lune.
Nouvel An musulman 1434. Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire.
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.


Mercredi 21 novembre 2012 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge , le 4 décembre en calendrier julien.
Fête orthodoxe de l'Entrée au Temple de la Mère de Dieu.


Samedi 24 novembre2012 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans.
Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Mercredi 28 novembre 2012 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Photo de la Communauté Sikhe

Transmis le Nov 01, 2012 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                 

OCTOBRE 2012




Lundi 1er et 2 octobre 2012 - Fête juive : Soukkot , 1er et 2 octobre et jusqu'au 8 octobre.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Dimanche 7 octobre : procession de Hochaana Rabba.
Lundi 8 octobre : Chemini Atsérèt : fête qui clôt le temps de Soukkot.


Mardi 2 octobre 2012 - Journée internationale de la non-violence - ONU


Vendredi 12 octobre 2012 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.


Mardi 16 octobre 2012 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja ( du 16 au 25 octobre ).
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga -Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal, après leurs combats pendant 9 nuits contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 25 octobre.


Samedi 20 octobre 2012 - Fête bahá´ íe : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Jeudi 25 octobre 2012 - Fête Islamique : Jour de Arafat.
Veille de l'Aïd al Adha.


Vendredi 26 octobre 2012 - Fête musulmane : Aïd al-Adha / Aïd el-kebir, date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Dimanche 28 octobre 2012 - Fête chrétienne : Fête de la Réformation
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.


Lundi 29 octobre 2012 - Fête bouddhiste : Kathina, la date dépend de la fin de la saison des pluies, selon les pays.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.

Photo de Jean-Pierre Martin : Couleurs du Canada

Transmis le Oct 01, 2012 - 12:00 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                

SEPTEMBRE 2012




Samedi 1er septembre 2012 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe.


Samedi 1er septembre 2012 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth.C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Samedi 8 septembre 2012 - Fête chrétienne : Nativité de Marie. (le 21/9 en calendrier julien).
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Vendredi 14 septembre 2012 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix ( 27/9 en calendrier julien ).
Grande fête orthodoxe de la découverte de la Croix par Hélène en 326


Lundi 17 et mardi 18 septembre 2012 - Fête juive : Roch ha-Chanah, 1er et 2ème jour.
Nouvel An (1er Tishri) 5773. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.


Mercredi 19 septembre 2012 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi.
Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Vendredi 21 septembre 2012 - Journée Internationale de la Paix 2012.


Samedi 22 septembre 2012 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 26 septembre 2012 - Fête juive : Yom Kippour.
Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.
La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana ( Nouvel An 5773 le 17 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud.



Transmis le Sept 01, 2012 - 12:51 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



                                

AOUT 2012



Jeudi 2 août 2012 - Fête hindouiste : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Lundi 6 août 2012 - Fête chrétienne : Transfiguration . Le 19 août pour le calendrier julien.
Apparition du Christ Jésus transfiguré sur le mont Thabor, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean. Cette fête se situe 40 jours avant l'Exaltation de la Sainte Croix.
Très grande fête en Orient.


Vendredi 10 août 2012 - Fête hindouiste : Janmashtami / Krishna Jayanti.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Mercredi 15 août 2012 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mercredi 15 août 2012 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 19 août 2012 - Fête islamique : Aïd al-Fitr . Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.


Mercredi 22 août 2012 - Fête zoroastrienne : Now Rouz.
Nouvel An mazdéen 1381 pour les parsis indiens. ( 21 mars pour les mazdéens iraniens.)


Lundi 27 août 2012 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Les parsis indiens fêtent la naissance de Zarathoustra. ( 26 mars pour les mazdéens iraniens).


Vendredi 31 août 2012 - Fête chinoise : Chang yung.
Cérémonies et offrandes aux âmes errantes.
La Fête des fantômes a lieu le 15e jour du septième mois lunaire. Les esprits qui ne reçoivent pas de culte, ou ne peuvent trouver la paix pour cause de mort violente ou de mauvaise conduite, ces "esprits orphelins et fantômes sauvages" se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.

Photo de Jean-Pierre Martin, Alpes du sud.


Transmis le Juil 31, 2012 - 11:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                

JUILLET 2012




Mardi 3 juillet 2012 - Fête bouddhiste : Asala Puja.
Asala Puja est une fête créée en souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Lundi 9 juillet 2012 - Fête bahá´íe : Martyre du Bab
Commémoration de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Vendredi 13 juillet 2012 - Fête shintoïste : O-bon (du 13 au 15 juillet )
Les esprits des morts sont accueillis avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Vendredi 20 juillet 2012 - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan ( du 20 juillet au 19 août, dates variables de 1 à 2 jours selon la lune ; année 1433 ).
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Lundi 23 juillet 2012 - Fête bouddhiste : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha.


Dimanche 29 juillet 2012 - Fête juive : Jeûne du 9 Av ( Tisha B-Av ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple en -586 et la destruction du second Temple vers 68 ou 70.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Lundi 30 juillet 2012 - Fête shintoïste japonaise : Oh-harai-taisai
Oh-harai-taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.

Photo : Voûte, par B. Reber.


Transmis le Juil 01, 2012 - 12:24 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                 

JUIN 2012




Dimanche 3 juin 2012 - Fête chrétienne orthodoxe : Pentecôte .
Cette fête commémore la venue du Saint Esprit sur les apôtres de Jésus de Nazareth, cinquante jours après Pâques.


Lundi 4 juin 2012 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa (sous réserve de confirmation officielle).
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 10 juin 2012 - Fête chrétienne : catholique. Fête du Saint sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Commémore l'institution du sacrement de l'eucharistie. C'est la célébration du Dieu d'amour qui se révèle en se donnant comme nourriture de vie éternelle. ( 92.catholique.fr)


Dimanche 10 juin 2012 - Fête chrétienne : Toussaint orthodoxe.
En l'honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l'Église.


Dimanche 17 juin 2012 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab, La nuit du voyage et de la montée au ciel)
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Samedi 23 juin 2012 - Fête chinoise : Tuan Yang Chien
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.

Photo : Perpignan, porte. De Jean-Pierre Martin.


Transmis le Juin 01, 2012 - 01:31 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



                                 

MAI 2012




Lundi 1er et 2 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah .


Dimanche 6 mai 2012 - Fête bouddhique : Wesak.
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Jeudi 17 mai 2012 - Fête chrétienne : Ascension , 24 mai en calendrier Julien
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre et son entrée dans le royaume de Dieu, après 40 jours d'apparitions.


Mercredi 23 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab
Anniversaire de la proclamation du précurseur de Baha'u'llah.


Dimanche 27 mai 2012 - Fête chrétienne : Pentecôte 3 juin pour les orthodoxes
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 3juin.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 13 juin, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Dimanche 27 mai 2012 - Fête juive : Chavouot, 27 et 28 mai.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés à toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Shavouot est une des trois fêtes de pélerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Mardi 29 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.
Mort de Baha'u'llah, le 29 mai 1892 à Bahji près d'Akka en Israël.


Mardi 29 mai 2012 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso ( 29 décembre pour les mazdéens iraniens )
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Photo : Roses, de Jean-Pierre Martin.



Transmis le Mai 01, 2012 - 01:44 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleVoeux de Fêtes 2012


- Voeux du GRIC : Groupe de Recherche Islamo-Chrétien.



--------------------------------------------------------------------------------------

- L'association l'Union Des Enfants d'Abraham, (UDEA), vous souhaite de très bonnes fêtes de Pessah et de Pâques.
L’UDEA réunit des hommes et des femmes de toutes religions pour favoriser le vivre ensemble et réduire la xénophobie, fruit de la méconnaissance.  
Que Dieu nous aide à mieux nous éclairer et témoigner avec justice. Fraternellement. 



----------------------------------------------------------------------------------------

Chers amis et frères,
Ove et Saïd,
 
que le Miséricordieux vienne vous bénir, en retour de vos voeux si fraternels que vous m'avez adressés ainsi qu'à tous les chrétiens, pour la fêtes de Pâques.
 
En ces temps difficiles, que nos liens fraternels entre croyants ne cessent de grandir, pour que ceux qui cherchent à nous diviser en multipliant les amalgames ne soient pas les plus forts, mais que l'amour fraternel ait le dernier mot.
 
très fraternellement,
 
Mgr Michel SANTIER
Evêque de Créteil
2 avenue Pasteur Vallery-Radot
94000 CRETEIL
Tél secrétariat 01 45 17 24 16 ou 15
----------------------------------------------------------------------------------------
Message de Pâques 2012 du GAIC:
 
La Foi chrétienne se fonde autour du Mystère pascal qui est un grand message d’Espérance.
C’est de cette Espérance que nous appelons nos frères et sœurs chrétiens et musulmans, en cette période difficile, à surmonter les aléas de la vie, par la pratique des prières et par le partage de la Parole de Dieu.
Que Dieu nous accorde à tous la grâce de Pâques.
 
            Les Présidents du GAIC : Ove Ullestad et Saïd Ali KOUSSAY
 


Vivre ensemble
                                

AVRIL 2012




Dimanche 1er avril 2012 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 1er au 8 avril (fête de Pâques).


Dimanche 1er avril 2012 - Fête hindoue : Rama Navami.
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Jeudi 5 avril 2012 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la ^pure lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Jeudi 5 avril 2012 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 5 avril 2012 -Fête jaïne : Mahavira Jayanti.
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Vendredi 6 avril 2012 - Le Vendredi saint commémore la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont appelés au jeûne.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Samedi 7 avril 2012 - Fête juive : Pessah, 7 et 8 avril. Le 8e jour : 14 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle pour tous les croyants.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête chrétienne : Semaine sainte orthodoxe ( du 8 au 15 avril 2012) en calendrier julien :
Rameaux le 8 avril : entrée à Jérusalem,
Jeudi Saint le 12 avril : dernier repas,
Vendredi saint le 13 avril : crucifixion,
Samedi saint le 14 avril : tombeau.
Pascha le 15 avril: résurrection de Jésus.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête bouddhique : Naissance du Bouddha Gautama,
en -563 (fête selon le calendrier mahayana).


Dimanche 8 avril 2012 - Fête shintô : Hanamatsuri
Festival des fleurs


Vendredi 13 avril 2012 - Fête bouddhique : Nouvel An theravada 2556.


Samedi 14 avril 2012 - Fête sikhe :Vaïsakhi.
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Samedi 21 avril 2012 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah .


Mardi 24 avril 2012 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Photo : L'abbaye de Fontevraud, par Jean-Pierre Martin



Transmis le Avr 01, 2012 - 12:25 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                

MARS 2012




Vendredi 2 mars 2012 - Fête chrétienne : Journée mondiale de prière
Initiée en 1887 par des femmes chrétiennes de différents continents.


Vendredi 2 mars 2012 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i, qui précède la fête du Nouvel An le 21 mars.


Dimanche 4 mars 2012 - Fête chrétienne :
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 2ème dimanche des 40 jours de Carême.


Mercredi 7 mars 2012 - Fête chinoise : Taishang Laojun ( Suprême seigneur Lao )
Fête en l'honneur du seigneur Lao, auteur présumé du Livre de la Voie et de la Vertu, texte majeur du taoïsme Lao Tseu est considéré par certains courants comme un dieu.


Jeudi 8 mars 2012 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Jeudi 8 mars 2012 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeüne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Mercredi 14 mars 2012 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 543
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 543e année le 14 mars 2012.


Mardi 20 mars 2012 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 21 mars 2012 - Fête bahá´ íe : Now Ruz.
Nouvel An baha'i 169, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps; symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Mercredi 21 mars 2012 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Jeudi 22 mars 2012 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha
Nouvel An solaire (1934 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Dimanche 25 mars 2012 - Fête chrétienne : 5ème dimanche de Carême et pour les orthodoxes : Annonciation (7 avril, en calendrier julien).
Lundi 26 mars 2012 - Fête catholique de l'Annonciation.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Lundi 26 mars 2012 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra


Photo : "Le Barcares", de Jean-Pierre Martin



Transmis le Mar 01, 2012 - 12:25 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                        

JANVIER 2012




Dimanche 1er janvier 2012 - Fête shinto : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Jeudi 5 janvier 2012 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Dimanche 8 janvier 2012 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur. 19 janvier, pour le calendrier julien.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.
Pour les Orthodoxes : Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême.


Samedi 14 janvier 2012 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Lundi 23 janvier 2012 - Fête chinoise : Nouvel An chinois
Yüan Tan : année du dragon 4710.


Lundi 23 janvier 2012 - Fête bouddhique : Nouvel An vietnamien


Samedi 28 janvier 2012 - Fête hindoue : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l'éducation et des arts.

Photo de Denise T.



                                       

FEVRIER 2012





Jeudi 2 février 2012 - Fête chrétienne : Présentation au Temple, Fête de la Chandeleur ; le 15 février en calendrier Julien.
Fête orthodoxe et catholique de la purification de la Vierge et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Dimanche 5 février 2012 - Fête islamique : Mawlid an Nabi - Mouloud. Date variable (1 ou 2 jours) selon l'observation de la lune.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Lundi 6 février 2012 - Fête chinoise : Yuan Xiao.
Yuan Xiao, ou Fête des Lanternes, a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Mardi 7 février 2012 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Mercredi 8 février 2012 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Jeudi 9 février 2012 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron (Maroun), le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe)
Fête en l'honneur du père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante au Liban et en Syrie.


Mercredi 15 février 2012 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Lundi 20 février 2012 - Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Mercredi 22 février 2012 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités centrées sur la vie du Bouddha pendant une quinzaine de jours.


Mercredi 22 février 2012 - Fête chrétienne : Mercredi des Cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (8 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Lundi 27 février 2012 - Fête chrétienne : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe.


Photo de Christine D.



                                      

MARS 2012




Vendredi 2 mars 2012 - Fête chrétienne : Journée mondiale de prière
Initiée en 1887 par des femmes chrétiennes de différents continents.


Vendredi 2 mars 2012 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i, qui précède la fête du Nouvel An le 21 mars.


Dimanche 4 mars 2012 - Fête chrétienne :
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 2ème dimanche des 40 jours de Carême.


Mercredi 7 mars 2012 - Fête chinoise : Taishang Laojun ( Suprême seigneur Lao )
Fête en l'honneur du seigneur Lao, auteur présumé du Livre de la Voie et de la Vertu, texte majeur du taoïsme Lao Tseu est considéré par certains courants comme un dieu.


Jeudi 8 mars 2012 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Jeudi 8 mars 2012 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther, lu dans un rouleau de parchemin, Meguilah en hébreu. Après un jour de "jeüne de reconnaissance", Pourim est une fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Mercredi 14 mars 2012 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 543
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 543e année le 14 mars 2012.


Mardi 20 mars 2012 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 21 mars 2012 - Fête bahá´ íe : Now Ruz.
Nouvel An baha'i 169, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps; symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Mercredi 21 mars 2012 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Jeudi 22 mars 2012 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha
Nouvel An solaire (1934 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Dimanche 25 mars 2012 - Fête chrétienne : 5ème dimanche de Carême et pour les orthodoxes : Annonciation (7 avril, en calendrier julien).
Lundi 26 mars 2012 - Fête catholique de l'Annonciation.
Fête de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Lundi 26 mars 2012 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra


Photo : "Le Barcares", de Jean-Pierre Martin




                                     

AVRIL 2012




Dimanche 1er avril 2012 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 1er au 8 avril (fête de Pâques).


Dimanche 1er avril 2012 - Fête hindoue : Rama Navami.
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Jeudi 5 avril 2012 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la ^pure lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Jeudi 5 avril 2012 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement ( le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.


Jeudi 5 avril 2012 -Fête jaïne : Mahavira Jayanti.
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Vendredi 6 avril 2012 - Le Vendredi saint commémore la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont appelés au jeûne.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.


Samedi 7 avril 2012 - Fête juive : Pessah, 7 et 8 avril. Le 8e jour : 14 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête chrétienne : Pâques.
Cette fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle pour tous les croyants.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête chrétienne : Semaine sainte orthodoxe ( du 8 au 15 avril 2012) en calendrier julien :
Rameaux le 8 avril : entrée à Jérusalem,
Jeudi Saint le 12 avril : dernier repas,
Vendredi saint le 13 avril : crucifixion,
Samedi saint le 14 avril : tombeau.
Pascha le 15 avril: résurrection de Jésus.


Dimanche 8 avril 2012 - Fête bouddhique : Naissance du Bouddha Gautama,
en -563 (fête selon le calendrier mahayana).


Dimanche 8 avril 2012 - Fête shintô : Hanamatsuri
Festival des fleurs


Vendredi 13 avril 2012 - Fête bouddhique : Nouvel An theravada 2556.


Samedi 14 avril 2012 - Fête sikhe :Vaïsakhi.
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Samedi 21 avril 2012 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah .


Mardi 24 avril 2012 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Photo : L'abbaye de Fontevraud, par Jean-Pierre Martin




                                     

MAI 2012




Lundi 1er et 2 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah .


Dimanche 6 mai 2012 - Fête bouddhique : Wesak.
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Jeudi 17 mai 2012 - Fête chrétienne : Ascension , 24 mai en calendrier Julien
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre et son entrée dans le royaume de Dieu, après 40 jours d'apparitions.


Mercredi 23 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab
Anniversaire de la proclamation du précurseur de Baha'u'llah.


Dimanche 27 mai 2012 - Fête chrétienne : Pentecôte 3 juin pour les orthodoxes
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 3juin.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 13 juin, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Dimanche 27 mai 2012 - Fête juive : Chavouot, 27 et 28 mai.
Située 7 semaines après le 2e soir de Pessah, cette fête commémore le Don de la Torah au Sinaï, les 10 Commandements qui ont été donnés à toute l'humanité.
C'est également la fête des prémices et des moissons. C'est pourquoi on lit le livre de Ruth, qui se passe à l'époque des moissons.
Enfin, Shavouot est une des trois fêtes de pélerinage, au même titre que Pessah (la sortie d'Egypte) et Souccoth (la fête des cabanes, en automne).


Mardi 29 mai 2012 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.
Mort de Baha'u'llah, le 29 mai 1892 à Bahji près d'Akka en Israël.


Mardi 29 mai 2012 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso ( 29 décembre pour les mazdéens iraniens )
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Photo : Roses, de Jean-Pierre Martin.




                                    

JUIN 2012




Dimanche 3 juin 2012 - Fête chrétienne orthodoxe : Pentecôte .
Cette fête commémore la venue du Saint Esprit sur les apôtres de Jésus de Nazareth, cinquante jours après Pâques.


Lundi 4 juin 2012 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa (sous réserve de confirmation officielle).
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Dimanche 10 juin 2012 - Fête chrétienne : catholique. Fête du Saint sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Commémore l'institution du sacrement de l'eucharistie. C'est la célébration du Dieu d'amour qui se révèle en se donnant comme nourriture de vie éternelle. ( 92.catholique.fr)


Dimanche 10 juin 2012 - Fête chrétienne : Toussaint orthodoxe.
En l'honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l'Église.


Dimanche 17 juin 2012 - Fête islamique : Lailat al Miraj ( 27 Rajab, La nuit du voyage et de la montée au ciel)
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé.(oumma.com)


Samedi 23 juin 2012 - Fête chinoise : Tuan Yang Chien
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.

Photo : Perpignan, porte. De Jean-Pierre Martin.



                                   

JUILLET 2012




Mardi 3 juillet 2012 - Fête bouddhiste : Asala Puja.
Asala Puja est une fête créée en souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Lundi 9 juillet 2012 - Fête bahá´íe : Martyre du Bab
Commémoration de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Vendredi 13 juillet 2012 - Fête shintoïste : O-bon (du 13 au 15 juillet )
Les esprits des morts sont accueillis avec des danses durant trois jours dans les maisons et les villages.


Vendredi 20 juillet 2012 - Fête islamique : début du jeûne de Ramadan ( du 20 juillet au 19 août, dates variables de 1 à 2 jours selon la lune ; année 1433 ).
Le Ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, du lever du soleil jusqu'à son coucher. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du Ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Lundi 23 juillet 2012 - Fête bouddhiste : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha.


Dimanche 29 juillet 2012 - Fête juive : Jeûne du 9 Av ( Tisha B-Av ).
La journée du 9 Av commémore la destruction du premier Temple en -586 et la destruction du second Temple vers 68 ou 70.
Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Lundi 30 juillet 2012 - Fête shintoïste japonaise : Oh-harai-taisai
Oh-harai-taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.

Photo : Voûte, par B. Reber.



                                   

AOUT 2012



Jeudi 2 août 2012 - Fête hindouiste : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, célèbre la fraternité entre frères et sœurs, ou entre amis proches. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que la soeur offre à son frère.


Lundi 6 août 2012 - Fête chrétienne : Transfiguration . Le 19 août pour le calendrier julien.
Apparition du Christ Jésus transfiguré sur le mont Thabor, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean. Cette fête se situe 40 jours avant l'Exaltation de la Sainte Croix.
Très grande fête en Orient.


Vendredi 10 août 2012 - Fête hindouiste : Janmashtami / Krishna Jayanti.
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna est la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Mercredi 15 août 2012 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mercredi 15 août 2012 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 19 août 2012 - Fête islamique : Aïd al-Fitr . Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.


Mercredi 22 août 2012 - Fête zoroastrienne : Now Rouz.
Nouvel An mazdéen 1381 pour les parsis indiens. ( 21 mars pour les mazdéens iraniens.)


Lundi 27 août 2012 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Les parsis indiens fêtent la naissance de Zarathoustra. ( 26 mars pour les mazdéens iraniens).


Vendredi 31 août 2012 - Fête chinoise : Chang yung.
Cérémonies et offrandes aux âmes errantes.
La Fête des fantômes a lieu le 15e jour du septième mois lunaire. Les esprits qui ne reçoivent pas de culte, ou ne peuvent trouver la paix pour cause de mort violente ou de mauvaise conduite, ces "esprits orphelins et fantômes sauvages" se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.

Photo de Jean-Pierre Martin, Alpes du sud.



                                  

SEPTEMBRE 2012




Samedi 1er septembre 2012 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe.


Samedi 1er septembre 2012 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth.C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Samedi 8 septembre 2012 - Fête chrétienne : Nativité de Marie. (le 21/9 en calendrier julien).
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Vendredi 14 septembre 2012 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix ( 27/9 en calendrier julien ).
Grande fête orthodoxe de la découverte de la Croix par Hélène en 326


Lundi 17 et mardi 18 septembre 2012 - Fête juive : Roch ha-Chanah, 1er et 2ème jour.
Nouvel An (1er Tishri) 5773. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.


Mercredi 19 septembre 2012 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi.
Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Vendredi 21 septembre 2012 - Journée Internationale de la Paix 2012.


Samedi 22 septembre 2012 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 26 septembre 2012 - Fête juive : Yom Kippour.
Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.
La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana ( Nouvel An 5773 le 17 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud.


                                  

OCTOBRE 2012




Lundi 1er et 2 octobre 2012 - Fête juive : Soukkot , 1er et 2 octobre et jusqu'au 8 octobre.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Dimanche 7 octobre : procession de Hochaana Rabba.
Lundi 8 octobre : Chemini Atsérèt : fête qui clôt le temps de Soukkot.


Mardi 2 octobre 2012 - Journée internationale de la non-violence - ONU


Vendredi 12 octobre 2012 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.


Mardi 16 octobre 2012 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja ( du 16 au 25 octobre ).
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga -Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal, après leurs combats pendant 9 nuits contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 25 octobre.


Samedi 20 octobre 2012 - Fête bahá´ íe : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Jeudi 25 octobre 2012 - Fête Islamique : Jour de Arafat.
Veille de l'Aïd al Adha.


Vendredi 26 octobre 2012 - Fête musulmane : Aïd al-Adha / Aïd el-kebir, date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Aïd Al Adha ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Dimanche 28 octobre 2012 - Fête chrétienne : Fête de la Réformation
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.


Lundi 29 octobre 2012 - Fête bouddhiste : Kathina, la date dépend de la fin de la saison des pluies, selon les pays.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.

Photo de Jean-Pierre Martin : Couleurs du Canada



                                 

NOVEMBRE 2012




Jeudi 1er novembre 2012 - Fête chrétienne : Toussaint.
La Toussaint est la grande fête catholique de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort.


Vendreidi 2 novembre 2012 - Fête des défunts.
Journée de commémoraison et de prière pour les morts.


Mardi 6 novembre 2012 - Fête bouddhique : Lhabab.
Fête tibétaine du retour du Bouddha du royaume célèste où il a enseigné.


Lundi 12 novembre 2012 - Fête bahá´ íe : Naissance de Baha'u'llah.
Anniversaire de la naissance du fondateur de la foi baha'ie né le 12 novembre 1817 à Téhéran.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête Sikhe : Bandi Chhor Divas.
Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Mardi 13 novembre 2012 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


Mercredi 14 novembre 2012 - Fête jaïne : Nouvel An jain 2539.
A cette occasion, les Jaïns se rassemblent et se souhaitent mutuellement une heureuse nouvelle année. Ils glorifient Gautam Swami et écoutent avec dévotion les neuf stotras (hymnes sacrés) et le rasa (poème épique)de Gautama Swami.


Jeudi 15 novembre 2012 - Fête orthodoxe : Début du Carême de la Nativité ( le 28 novembre en calendrier julien ).


Jeudi 15 novembre 2012 - Fête islamique : 1er Muharram 1434 – Date variable selon l'observation de la lune.
Nouvel An musulman 1434. Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire.
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.


Mercredi 21 novembre 2012 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge , le 4 décembre en calendrier julien.
Fête orthodoxe de l'Entrée au Temple de la Mère de Dieu.


Samedi 24 novembre2012 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans.
Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Mercredi 28 novembre 2012 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de la naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.


Photo de la Communauté Sikhe


                                

DECEMBRE 2012




Dimanche 2 décembre 2012 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent
Attente de la naissance de Jésus à Noël et préparation de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Dans les églises, un cierge supplémentaire est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Lundi 3 décembre 2012 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge ( en calendrier julien ).
Fête de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Samedi 8 décembre 2012 - Fête bouddhique : Bodhi.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Samedi 8 décembre 2012 - Fête chrétienne : Immaculée Conception de Marie
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Dimanche 9 décembre 2012 - Fête juive : Hanouccah, du 9 au 16 décembre.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Vendredi 21 décembre 2012 - Fête shintoïste : Tohji-taisai
Selon la tradition shintoïste japonaise, le Tohji-taisai célèbre la cérémonie du solstice d'hiver où un culte particulier est rendu à l'esprit (kami) du Soleil.


Mardi 25 décembre 2012 - Fête chrétienne : Noël. Fêtée dès le 24 au soir. En calendrier julien : 7 janvier.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ».


Samedi 29 décembre 2012 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.


Dimanche 30 décembre 2012 - Fête catholique : fête de la Sainte-Famille
La Sainte-Famille : Jésus, Marie et Joseph.


Lundi 31 décembre 2012 - Fête chrétienne : Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l’An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l’Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.

Reproduction : Le Nouveau-Né de Georges de La Tour

Transmis le Fév 01, 2012 - 01:36 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                

FEVRIER 2012





Jeudi 2 février 2012 - Fête chrétienne : Présentation au Temple, Fête de la Chandeleur ; le 15 février en calendrier Julien.
Fête orthodoxe et catholique de la purification de la Vierge et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Le Messie est reconnu par ceux qui l'attendent.


Dimanche 5 février 2012 - Fête islamique : Mawlid an Nabi - Mouloud. Date variable (1 ou 2 jours) selon l'observation de la lune.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne, se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète.


Lundi 6 février 2012 - Fête chinoise : Yuan Xiao.
Yuan Xiao, ou Fête des Lanternes, a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Mardi 7 février 2012 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.


Mercredi 8 février 2012 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.


Jeudi 9 février 2012 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron (Maroun), le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe)
Fête en l'honneur du père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante au Liban et en Syrie.


Mercredi 15 février 2012 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Lundi 20 février 2012 - Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Mercredi 22 février 2012 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités centrées sur la vie du Bouddha pendant une quinzaine de jours.


Mercredi 22 février 2012 - Fête chrétienne : Mercredi des Cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (8 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Lundi 27 février 2012 - Fête chrétienne : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe.


Photo de Christine D.

Transmis le Fév 01, 2012 - 01:29 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                                

JANVIER 2012




Dimanche 1er janvier 2012 - Fête shinto : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Jeudi 5 janvier 2012 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Dimanche 8 janvier 2012 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur. 19 janvier, pour le calendrier julien.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.
Pour les Orthodoxes : Théophanie, révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême.


Samedi 14 janvier 2012 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Du mercredi 18 au 25 janvier 2012 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Lundi 23 janvier 2012 - Fête chinoise : Nouvel An chinois
Yüan Tan : année du dragon 4710.


Lundi 23 janvier 2012 - Fête bouddhique : Nouvel An vietnamien


Samedi 28 janvier 2012 - Fête hindoue : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l'éducation et des arts.

Photo de Denise T.

Transmis le Jan 01, 2012 - 12:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                         

DECEMBRE 2011





Samedi 3 décembre 2011 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge Marie au Temple de Jérusalem.


Lundi 5 décembre 2011 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans. Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Dimanche 4 décembre 2011 - Fête chrétienne : Avent. 4 dimanches avant Noël : 27 novembre, 4, 11, 18 décembre 2011
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Jeudi 8 décembre 2011 - Fête bouddhique : Bodhi
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Jeudi 8 décembre 2011 - Fête chrétienne : Immaculée Conception de Marie
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Mercredi 21 décembre 2011 - Fête juive : Hanouccah (du 21 au 28 décembre 2011)
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Dimanche 25 décembre 2011 - Fête chrétienne : Noël (7 janvier pour le calendrier julien )
Grande fête célébrée dès le 24 au soir.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers Dieu.


Jeudi 29 décembre 2011 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso (29 mai pour les parsis indiens ).
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.

Photo : Icône de la Nativité de Patmos.

Transmis le Nov 30, 2011 - 11:51 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                        

NOVEMBRE 2011



Mardi 1er novembre 2011 - Fête chrétienne : Toussaint
La Toussaint est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort. C'est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel.


Mercredi 2 novembre 2011 - Fête chrétienne : Fête des défunts.
Journée de commémoraison et journée de prière pour les morts.


Dimanche 6 novembre 2011 - Fête musulmane : Aïd al-Adha / Aïd el-kebir, date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Aïd Al Adha , Eïd El Kebir, ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Jeudi 10 novembre 2011 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.

Samedi 12 novembre 2011 - Fête bahá´ íe : Naissance de Bahá’u’lláh
Anniversaire de la naissance du fondateur de la foi baha'ie le 12 novembre 1817 à Téhéran.


Jeudi 17 novembre 2011 - Fête bouddhique : Lhabab [Sous réserve de confirmation officielle]
Fête tibétaine du retour du Bouddha du royaume célèste où il a enseigné.


Samedi 26 novembre 2011 - Fête islamique : 1er Muharram 1433, Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.
Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire. Nouvel an musulman 1433.


Dimanche 27 novembre 2011 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Lundi 28 novembre 2011 - Fête bahá´ íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá


Photo : Le temple du Lotus, à New Delhi. Cette maison d'adoration est représentée dans le cadre de la "campagne internationale du gouvernement indien mettant en évidence la diversité culturelle et les réalisations spécifiques de son pays."
"Le temple bahá’í est le premier endroit où les personnes appartenant à n’importe quelle foi ou religion peuvent aller pour méditer et prier."

Transmis le Nov 01, 2011 - 01:53 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                         

OCTOBRE 2011



Du 28 septembre au 7 octobre 2011 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja.
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 7 octobre.


Dimanche 2 octobre 2011 - Journée ONU : Journée internationale de la non-violence .
En 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a fait de cette journée l’occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation. La résolution réaffirme la pertinence universelle du principe de non-violence et souhaite favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence.


Samedi 8 octobre 2011 - Fête juive : Yom Kippour.
Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.
La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana (Nouvel An le 29 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.


Mercredi 12 octobre 2011 - Fête bouddhiste : Kathina, date dépend selon les pays de la fin de la saison des pluies.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Jeudi 13 octobre 2011 - Fête juive : Soukkot , 13 et 14 octobre et jusqu'au 21 octobre.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Jeudi 13 octobre, 1er jour de fête. Vendredi 14 octobre : 2e jour de fête.
Mercredi 19 octobre : procession de Hochaana Rabba.
Jeudi 20 octobre : Chemini Atsérèt : fête qui clôt le temps de Soukkot.

Vendredi 21 octobre 2011: Simhat Torah
Simchat Torah est le dernier jour de Soukkot ou Fête des Tentes, rappelant la fuite des Juifs de l’Égypte. C’est le jour où se termine la lecture annuelle de la Torah (le Pentateuque) pour la recommencer aussitôt. Cette lecture sera poursuivie chaque semaine et se terminera à Simhat Torah de l'année suivante. C'est une fête joyeuse autour des rouleaux de la Torah.


Jeudi 20 octobre 2011 - Fête bahá´íe : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête sikhe : Bandi Chor Divas, Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Jeudi 27 octobre 2011 - Fête jaïne : Nouvel an jaïn 2538.
A cette occasion, les Jaïns se rassemblent et se souhaitent mutuellement une heureuse nouvelle année. Ils glorifient Gautam Swami et écoutent avec dévotion les neuf stotras (hymnes sacrés) et le rasa (poème épique)de Gautama Swami.


Dimanche 30 octobre 2011 - Fête chrétienne : Fête de la Réformation
(30 octobre 2011)
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo : Lac au Canada, de Jean-Pierre MARTIN.

Transmis le Oct 01, 2011 - 12:33 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                       

SEPTEMBRE 2011



Jeudi 1er septembre 2011 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth.C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Jeudi 1er septembre 2011 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe


Jeudi 1er septembre 2011 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi
Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Samedi 3 septembre - Fête jaïne : du 26 août au 3 septembre 2011 :
Paryushana-parva est une période de jeûne et de prière, un temps de pénitence et de pardon. Elle se termine le 3 septembre par le Samvatsari, qui est la plus grande fête du calendrier jaïn, avec la demande de pardon à tous les êtres vivants, pour le mal que les adeptes ont pu leur causer au cours de l’année, volontairement ou involontairement, et par l’expression de leur propre pardon à tous. ( jainworld.com)


Jeudi 8 septembre 2011 - Fête chrétienne : Nativité de Marie. (le 21/9 en calendrier julien)
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Mercredi 14 septembre 2011 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix ( 27/9 en calendrier julien )
Grande fête orthodoxe de la découverte de la Croix par Hélène en 326.


Mercredi 21 septembre : Journée internationale de la Paix (O.N.U.)


Jeudi 22 septembre 2011 - Fête chinoise : Chung Ch'iu.
Chung Ch'iu, ou Festival de la lune est une fête de la Chine ancienne. Elle coïncide avec la pleine lune de la huitième lune et avec la saison des pluies. C'est aussi une occasion de rendre grâce pour l'abondance des récoltes.


Vendredi 23 septembre 2011 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 28 septembre 2011 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.


Mercredi 28 septembre 2011 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja ( du 28 septembre au 7 octobre] ).
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats pendant 9 nuits contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 7 octobre.


Jeudi 29 septembre et 30 septembre 2011 - Fête juive : Roch ha-Chanah, 1er et 2e jour
Nouvel An (1er Tishri) 5772. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.


Photo de Jean-Pierre Martin.

Transmis le Août 31, 2011 - 11:48 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
Le Père Higoumène BARSANUPHE, vice-président de Religions pour la Paix - France vient de passer 15 jours dans l'Ile de La Réunion, où il a rencontré les principaux membres du groupe de Dialogue Interreligieux de La Réunion, à commencer par son président Mr. Idriss Issop-Banian.
Avec l'assentiment de tous et leur collaboration, il a organisé une rencontre interreligieuse.
Voici un article publié au lendemain de la Rencontre ; c'est un superbe témoignage de ce qui peut être réalisé dans le dialogue interreligieux.
Voir l'article : "La paix et la fraternité passent par le respect des différences culturelles et des droits sociaux."

Nouveau : les Actes de cette 18e rencontre interreligieuse de Doumérac, déplacée exceptionnellement dans le département de La Réunion, sont publiés.
Les commander à CRIMP, Doumérac, 16380 Grassac. crimp@hotmail.fr



Vivre ensemble
                        

AOUT 2011




Lundi 1er août 2011 - Fête islamique : mois de Ramadan.
Le ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, de l'aube jusqu'au crépuscule. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du ramadan est le quatrième pilier de l'islam.

Mercredi 3 août 2011 - Fête bouddhique : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha.


Samedi 6 août 2011 - Fête chrétienne : la Transfiguration.
Apparition du Christ Jésus transfiguré, dans l'éclat de sa divinité, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean, tel qu'il est relaté dans les Evangiles.
Très grande fête en Orient. Fêtée le 19 août dans le calendrier julien.


Mardi 9 août 2011 - Fête juive : Jeûne du 9 Av
Jour de jeûne et de deuil afin de souligner la destruction du saint Temple de Jérusalem. Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Samedi 13 août 2011 - Fête chinoise : Chung Yüan.
Festival des ancêtres ou "esprits affamés" pour qui l'on confectionne des simulacres de papier.
Les esprits qui ne peuvent trouver la paix se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Samedi 13 août 2011 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, est un festival qui célèbre l'amour entre frères et sœurs. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que chaque jeune fille, mariée ou non, offre à son frère.


Lundi 15 août 2011 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Lundi 22 août 2011 - Fête hindoue : Janmashtami / Krishna Jayanti
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna était la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Lundi 22 août 2011 - Fête zoroastrienne : Now Rouz [21 mars pour les mazdéens iraniens]
Nouvel An mazdéen 1380 pour les parsis indiens.


Vendredi 26 août 2011 - Fête jaïne : Paryushana-parva.
Paryushan est la période la plus sacrée de l'année pour le groupe ascétique Shvetambara. C'est une période où les adeptes se vouent encore plus intensément aux idéaux du jaïnisme par le jeûne, la vénération de Jina et la lecture publique de l'histoire de la vie de Mahâvira décrite dans le Kalpasutra. La fête dure huit jours et se termine au Samvatsari.


Samedi 27 août 2011 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Les parsis indiens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Samedi 27 août 2011 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mardi 30 août 2011 - Fête islamique : Aïd al-Fitr. Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.

Photo : Cap Bon, de H. de La Salle.


Transmis le Août 01, 2011 - 12:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

                        

JUIN 2011



Jeudi 2 juin 2011 - Fête chrétienne : Ascension - (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre et son entrée dans le royaume de Dieu, après 40 jours d'apparitions.


Mercredi 8 juin 2011 - Fête juive : Shavouot, 8 et 9 juin.
Fête des Semaines, elle est célébrée à la date se trouvant sept semaines à partir du 2e soir de Pessah. Shavouot est également appelée : "époque du don de la Torah."
Le jour de Shavouot sont lus les dix commandements qui ont été donnés au pied du mont Sinaï, non seulement aux hébreux, mais à toute l'humanité, qui évoque l'universalité des 10 commandements.


Dimanche 12 juin 2011 - Fête chrétienne : Pentecôte.(Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 30 mai.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 24 mai, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Mercredi 15 juin 2011 - Fête bouddhique : Poson (sous réserve de confirmation officielle).
Fête de l'arrivée du bouddhisme au Sri Lanka.


Mercredi 15 juin 2011 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa (sous réserve de confirmation officielle).
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Fontaine : Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


Transmis le Juin 01, 2011 - 12:13 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                      

MAI 2011



Du jeudi 21 avril au lundi 2 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Ridvan.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah


Dimanche 1er mai 2011 - Commémoration : Yom HaShoah.
Journée à la mémoire des victimes de la Shoah


Vendredi 6 mai 2011 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mardi 17 mai 2011 - Fête bouddhique : Wesak.
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Lundi 23 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab.
Anniversaire de la proclamation du Bab précurseur de Baha'u'llah.


Vendredi 29 mai 2011 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Vendredi 29 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Denise Torgemane : Rosée de mai.


Transmis le Mai 01, 2011 - 12:52 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                       

AVRIL 2011




Mardi 5 avril 2011 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Jeudi 7 avril 2011 - Fête chrétienne : Annonciation, en calendrier julien.
Fête religieuse orthodoxe de l'annonce de la naissance de Jésus faite à la Vierge Marie par l'archange Gabriel.


Vendredi 8 avril 2011 - Fête bouddhiste : Naissance du Bouddha Gautama
C'est une fête de la tradition bouddhiste mahayana qui commémore la naissance de Bouddha. Cette tradition est pratiquée en Chine, au Tibet, au Népal, au Vietnam, en Corée et au Japon.


Vendredi 8 avril 2011 - Fête shintô :Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Mardi 12 avril 2011 - Fête hindoue : Rama Navami.
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Mercredi 13 avril 2011 - Fête bouddhiste : Nouvel An theravada 2555
Le nouvel an du calendrier Saka est une fête religieuse et culturelle pour les Hindous, les Birmans, les Laotiens, les Thaïlandais, les Cambodgiens et les Cingalais de l'École Therevada.

Jeudi 14 avril 2011 - Fête hindoue : Nava-Varsha.
Nava-Varsha marque le début du Nouvel An solaire. C'est aussi la fête de la célébration des moissons. Pour l’occasion, les maisons sont décorées de fleurs, des cortèges arpentent les rues et des friandises sont distribuées.


Jeudi 14 avril 2011 - Fête sikhe :Vaïsakhi.
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Samedi 16 avril 2011 - Fête jaïne : Mahavir Jayanti.
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Dimanche 17 avril 2011 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 17 avril au 24 avril (fête de Pâques).
Les dates sont les mêmes, cette année, en calendrier julien et grégorien.


Mardi 19 avril 2011 - Fête juive : Pessah, 19 et 20 avril. Le 8e jour : 26 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Jeudi 21 avril 2011 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah


Jeudi 21 avril 2011 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Vendredi 22 avril 2011 - Le Vendredi saint commémore la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont appelés au jeûne.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.

Dimanche 24 avril 2011 - Fête chrétienne : Pâques ou Pascha pour les orthodoxes, en 2011 la date est la même pour tous les chrétiens.
Cette fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle pour tous les croyants.
Dans l’Église orthodoxe, l'année religieuse commence avec Pascha. 24/4 Pâques

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


Transmis le Avr 01, 2011 - 12:00 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                       

MARS 2011



Mercredi 2 mars 2011 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i, qui précède la fête du Nouvel An le 21 mars.


Jeudi 3 mars 2011- Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Jeudi 3 mars 2011 - Fête shintoïste : Hina Matsuri
Hina Matsuri ou le Festival des fleurs s’appelle aussi la Fête des petites filles ou Fête des poupées.


Samedi 5 mars 2011 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités pendant une quinzaine de jours.


Lundi 7 mars 2011 - Fête orthodoxe. : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe, .


Mercredi 9 mars 2011 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (4 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Dimanche 13 mars 2011 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 1er dimanche des 40 jours de Carême.


Lundi 14 mars 2011 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 542
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 542e année le 14 mars 2011.


Samedi 19 mars 2011 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Dimanche 20 mars 2011 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther . fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Lundi 21 mars 2011 - Fête bahá´íe : Naw-Rúz.
Nouvel An baha'i 168, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps, symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Lundi 21 mars 2011 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Mardi 22 mars 2011 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha.
Nouvel An solaire (1933 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Vendredi 25 mars 2011 - Fête chrétienne : Annonciation (7 avril, en calendrier julien)
Fête catholique et orthodoxe de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Samedi 26 mars 2011 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


Transmis le Mar 01, 2011 - 01:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Calendrier 2011, 12 mois.


                               

JANVIER 2011




Samedi 1er janvier 2011 - Fête shinto : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Dimanche 2 janvier 2011 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Mercredi 5 janvier 2011 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Jeudi 6 janvier 2011 - Fête chrétienne orthodoxe : Théophanie. (19 janvier en calendrier julien)
La Théophanie est associée au baptême de Jésus par Jean et au miracle de Cana où Jésus changea l'eau en vin.


Vendredi 7 janvier 2011 - Fête chrétienne : Noël, en calendrier julien.
Grande fête de la naissance de Jésus dans une étable à Bethléem.


Vendredi 14 janvier 2011 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Mardi 18 janvier 2011 - Fête chrétienne : semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935 (du 18 au 25 janvier).


Jeudi 20 janvier 2011 - Fête hindoue : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l'éducation et des arts.


Jeudi 20 janvier 2011 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Denise T.



                              

FEVRIER 2011




Mercredi 2 février 2011 - Fête chrétienne : Présentation au Temple Fête de la Chandeleur ; le 15 février en calendrier Julien.
Fête orthodoxe et catholique de la purification de la Vierge et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem.


Jeudi 3 février 2011 - Fête religieuse chinoise : Nouvel An.
Le Nouvel An chinois est célébré habituellement entre les mois de janvier et de février du calendrier occidental. Les Vietnamiens fêtent également le Nouvel An ou Têt à cette date. En 2011, l'année chinoise débute le 3 février sous le signe du Lièvre.


Mercredi 9 février 2011 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron.
Fête en l'honneur du fondateur de la religion maronite qui est l'une des branches des Églises orientales catholiques.


Mardi 15 février 2011 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi , date variable selon l'observation de la lune.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne. Cette fête se célèbre par des processions et des cérémonies qui rappellent la vie et les enseignements du Prophète.


Mardi 15 février 2011 - Fête bouddhique : Parinirvana
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Jeudi 17 février 2011 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao
Yuan Xiao, ou Fête des Lanternes, a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Vendredi 18 février 2011 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses, nous les publierons volontiers.

Photo de Bernard Reber.


                               

MARS 2011



Mercredi 2 mars 2011 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i, qui précède la fête du Nouvel An le 21 mars.


Jeudi 3 mars 2011- Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Jeudi 3 mars 2011 - Fête shintoïste : Hina Matsuri
Hina Matsuri ou le Festival des fleurs s’appelle aussi la Fête des petites filles ou Fête des poupées.


Samedi 5 mars 2011 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités pendant une quinzaine de jours.


Lundi 7 mars 2011 - Fête orthodoxe. : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe, .


Mercredi 9 mars 2011 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (4 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Dimanche 13 mars 2011 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 1er dimanche des 40 jours de Carême.


Lundi 14 mars 2011 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 542
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 542e année le 14 mars 2011.


Samedi 19 mars 2011 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des personnes de tous âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Dimanche 20 mars 2011 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther . fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.


Lundi 21 mars 2011 - Fête bahá´íe : Naw-Rúz.
Nouvel An baha'i 168, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps, symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Lundi 21 mars 2011 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Mardi 22 mars 2011 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha.
Nouvel An solaire (1933 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Vendredi 25 mars 2011 - Fête chrétienne : Annonciation (7 avril, en calendrier julien)
Fête catholique et orthodoxe de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Samedi 26 mars 2011 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


                              

AVRIL 2011




Mardi 5 avril 2011 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Jeudi 7 avril 2011 - Fête chrétienne : Annonciation, en calendrier julien.
Fête religieuse orthodoxe de l'annonce de la naissance de Jésus faite à la Vierge Marie par l'archange Gabriel.


Vendredi 8 avril 2011 - Fête bouddhiste : Naissance du Bouddha Gautama
C'est une fête de la tradition bouddhiste mahayana qui commémore la naissance de Bouddha. Cette tradition est pratiquée en Chine, au Tibet, au Népal, au Vietnam, en Corée et au Japon.


Vendredi 8 avril 2011 - Fête shintô :Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Mardi 12 avril 2011 - Fête hindoue : Rama Navami.
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Mercredi 13 avril 2011 - Fête bouddhiste : Nouvel An theravada 2555
Le nouvel an du calendrier Saka est une fête religieuse et culturelle pour les Hindous, les Birmans, les Laotiens, les Thaïlandais, les Cambodgiens et les Cingalais de l'École Therevada.

Jeudi 14 avril 2011 - Fête hindoue : Nava-Varsha.
Nava-Varsha marque le début du Nouvel An solaire. C'est aussi la fête de la célébration des moissons. Pour l’occasion, les maisons sont décorées de fleurs, des cortèges arpentent les rues et des friandises sont distribuées.


Jeudi 14 avril 2011 - Fête sikhe :Vaïsakhi.
La Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Samedi 16 avril 2011 - Fête jaïne : Mahavir Jayanti.
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Dimanche 17 avril 2011 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 17 avril au 24 avril (fête de Pâques).
Les dates sont les mêmes, cette année, en calendrier julien et grégorien.


Mardi 19 avril 2011 - Fête juive : Pessah, 19 et 20 avril. Le 8e jour : 26 avril.
Cette fête commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Jeudi 21 avril 2011 - Fête bahá´ íe : Ridvan, du 21 avril au 2 mai.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah


Jeudi 21 avril 2011 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Vendredi 22 avril 2011 - Le Vendredi saint commémore la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont appelés au jeûne.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.

Dimanche 24 avril 2011 - Fête chrétienne : Pâques ou Pascha pour les orthodoxes, en 2011 la date est la même pour tous les chrétiens.
Cette fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle pour tous les croyants.
Dans l’Église orthodoxe, l'année religieuse commence avec Pascha. 24/4 Pâques

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


                             

MAI 2011



Du jeudi 21 avril au lundi 2 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Ridvan.
Proclamation en 1863 de Baha'u'llah


Dimanche 1er mai 2011 - Commémoration : Yom HaShoah.
Journée à la mémoire des victimes de la Shoah


Vendredi 6 mai 2011 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier Tirthankara, Rishabha, dont la tradition fait le fondateur du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mardi 17 mai 2011 - Fête bouddhique : Wesak.
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Lundi 23 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab.
Anniversaire de la proclamation du Bab précurseur de Baha'u'llah.


Vendredi 29 mai 2011 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.


Vendredi 29 mai 2011 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Denise Torgemane : Rosée de mai.


                             

JUIN 2011



Jeudi 2 juin 2011 - Fête chrétienne : Ascension - (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre et son entrée dans le royaume de Dieu, après 40 jours d'apparitions.


Mercredi 8 juin 2011 - Fête juive : Shavouot, 8 et 9 juin.
Fête des Semaines, elle est célébrée à la date se trouvant sept semaines à partir du 2e soir de Pessah. Shavouot est également appelée : "époque du don de la Torah."
Le jour de Shavouot sont lus les dix commandements qui ont été donnés au pied du mont Sinaï, non seulement aux hébreux, mais à toute l'humanité, qui évoque l'universalité des 10 commandements.


Dimanche 12 juin 2011 - Fête chrétienne : Pentecôte.(Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 30 mai.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 24 mai, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Mercredi 15 juin 2011 - Fête bouddhique : Poson (sous réserve de confirmation officielle).
Fête de l'arrivée du bouddhisme au Sri Lanka.


Mercredi 15 juin 2011 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa (sous réserve de confirmation officielle).
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Fontaine : Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud


                            

JUILLET 2011



Vendredi 1er juillet 2011 - Fête catholique : le Sacré-Coeur de Jésus.
C'est la Fête de l'Amour de Dieu manifesté en "Jésus, doux et humble de coeur".


Samedi 9 juillet 2011 - Fête bahá´íe : Martyre du Bab
Commémoration par des lectures et des prières de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Mercredi 13 juillet 2011 - Fête shintô : O-bon, du 13 au 15 juillet.
Cérémonie en l’honneur de l’esprit des morts, qui est accueilli avec des danses dans les maisons et les villages pendant trois jours.


Vendredi 15 juillet 2011 - Fête bouddhique : Asala Puja.
Asala Puja est une fête bouddhiste créée en souvenir du premier sermon de Bouddha à Bénarès. Début de la retraite monacale de trois mois à la mousson.


Lundi 25 juillet 2011 Fête Catholique : Saint-Jacques-de-Compostelle
Appelé par le Christ avec son frère Jean, saint Jacques le Majeur fut témoin de la Transfiguration et de Gethsémani. Il fut le premier apôtre à subir le martyre. Son culte culmine à Compostelle, point de convergence de quatre chemins d'un pèlerinage qui, depuis le Moyen Âge, attire les randonneurs de toutes croyances et origines.


Vendredi 29 juillet 2011 - Fête islamique : Lailat al Miraj (La nuit du voyage et de la montée au ciel) Date variable selon l'observation de la lune.
Fête du voyage du Prophète Muhammad de la Mecque à Jérusalem et de là vers le ciel dans la même nuit. Durant ce voyage, lui fut révélé le commandement des cinq prières quotidiennes. Aujourd’hui, à Jérusalem, la mosquée du Rocher s’élève sur le rocher d’où le Prophète s’est élevé. (oumma.com)

Annonce anticipée :
Du lundi 1er août au 31 août 2011 - Fête islamique : Ramadan, dates variables selon l'observation de la lune.
Mois où l’on jeûne à partir du lever du soleil jusqu’à son coucher. Interdiction totale de se nourrir, de boire, de fumer.


Photo de Jacqueline Martin : statue de Saint-Jacques-de-Compostelle, au Puy en Velay.



                           

AOUT 2011




Lundi 1er août 2011 - Fête islamique : mois de Ramadan.
Le ramadan est la période durant laquelle les musulmans vivent une période de jeûne, de l'aube jusqu'au crépuscule. Temps de recueillement, de prières et de maîtrise de soi, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du ramadan est le quatrième pilier de l'islam.

Mercredi 3 août 2011 - Fête bouddhique : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha.


Samedi 6 août 2011 - Fête chrétienne : la Transfiguration.
Apparition du Christ Jésus transfiguré, dans l'éclat de sa divinité, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean, tel qu'il est relaté dans les Evangiles.
Très grande fête en Orient. Fêtée le 19 août dans le calendrier julien.


Mardi 9 août 2011 - Fête juive : Jeûne du 9 Av
Jour de jeûne et de deuil afin de souligner la destruction du saint Temple de Jérusalem. Ce jour est précédé de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive.


Samedi 13 août 2011 - Fête chinoise : Chung Yüan.
Festival des ancêtres ou "esprits affamés" pour qui l'on confectionne des simulacres de papier.
Les esprits qui ne peuvent trouver la paix se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Samedi 13 août 2011 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, est un festival qui célèbre l'amour entre frères et sœurs. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que chaque jeune fille, mariée ou non, offre à son frère.


Lundi 15 août 2011 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Lundi 22 août 2011 - Fête hindoue : Janmashtami / Krishna Jayanti
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna était la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Lundi 22 août 2011 - Fête zoroastrienne : Now Rouz [21 mars pour les mazdéens iraniens]
Nouvel An mazdéen 1380 pour les parsis indiens.


Vendredi 26 août 2011 - Fête jaïne : Paryushana-parva.
Paryushan est la période la plus sacrée de l'année pour le groupe ascétique Shvetambara. C'est une période où les adeptes se vouent encore plus intensément aux idéaux du jaïnisme par le jeûne, la vénération de Jina et la lecture publique de l'histoire de la vie de Mahâvira décrite dans le Kalpasutra. La fête dure huit jours et se termine au Samvatsari.


Samedi 27 août 2011 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Les parsis indiens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Samedi 27 août 2011 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mardi 30 août 2011 - Fête islamique : Aïd al-Fitr. Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon. Ce jour-là, les fidèles mettent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur famille et donnent des cadeaux aux enfants.

Photo : Cap Bon, de H. de La Salle.



                          

SEPTEMBRE 2011



Jeudi 1er septembre 2011 - Fête sikhe : Guru Grant Sahib.
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth.C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Jeudi 1er septembre 2011 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe


Jeudi 1er septembre 2011 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi
Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Samedi 3 septembre - Fête jaïne : du 26 août au 3 septembre 2011 :
Paryushana-parva est une période de jeûne et de prière, un temps de pénitence et de pardon. Elle se termine le 3 septembre par le Samvatsari, qui est la plus grande fête du calendrier jaïn, avec la demande de pardon à tous les êtres vivants, pour le mal que les adeptes ont pu leur causer au cours de l’année, volontairement ou involontairement, et par l’expression de leur propre pardon à tous. ( jainworld.com)


Jeudi 8 septembre 2011 - Fête chrétienne : Nativité de Marie. (le 21/9 en calendrier julien)
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Mercredi 14 septembre 2011 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix ( 27/9 en calendrier julien )
Grande fête orthodoxe de la découverte de la Croix par Hélène en 326.


Mercredi 21 septembre : Journée internationale de la Paix (O.N.U.)


Jeudi 22 septembre 2011 - Fête chinoise : Chung Ch'iu.
Chung Ch'iu, ou Festival de la lune est une fête de la Chine ancienne. Elle coïncide avec la pleine lune de la huitième lune et avec la saison des pluies. C'est aussi une occasion de rendre grâce pour l'abondance des récoltes.


Vendredi 23 septembre 2011 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Mercredi 28 septembre 2011 - Fête chinoise : naissance de Confucius.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.


Mercredi 28 septembre 2011 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja ( du 28 septembre au 7 octobre] ).
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats pendant 9 nuits contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 7 octobre.


Jeudi 29 septembre et 30 septembre 2011 - Fête juive : Roch ha-Chanah, 1er et 2e jour
Nouvel An (1er Tishri) 5772. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.


Photo de Jean-Pierre Martin.



                           

OCTOBRE 2011



Du 28 septembre au 7 octobre 2011 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja.
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 7 octobre.


Dimanche 2 octobre 2011 - Journée ONU : Journée internationale de la non-violence .
En 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a fait de cette journée l’occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation. La résolution réaffirme la pertinence universelle du principe de non-violence et souhaite favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence.


Samedi 8 octobre 2011 - Fête juive : Yom Kippour.
Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.
La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana (Nouvel An le 29 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.


Mercredi 12 octobre 2011 - Fête bouddhiste : Kathina, date dépend selon les pays de la fin de la saison des pluies.
Fête theravada marquant la fin de la retraite monacale par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Jeudi 13 octobre 2011 - Fête juive : Soukkot , 13 et 14 octobre et jusqu'au 21 octobre.
Fête des Tentes, en souvenir des 40 ans de traversée du désert
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.
Jeudi 13 octobre, 1er jour de fête. Vendredi 14 octobre : 2e jour de fête.
Mercredi 19 octobre : procession de Hochaana Rabba.
Jeudi 20 octobre : Chemini Atsérèt : fête qui clôt le temps de Soukkot.

Vendredi 21 octobre 2011: Simhat Torah
Simchat Torah est le dernier jour de Soukkot ou Fête des Tentes, rappelant la fuite des Juifs de l’Égypte. C’est le jour où se termine la lecture annuelle de la Torah (le Pentateuque) pour la recommencer aussitôt. Cette lecture sera poursuivie chaque semaine et se terminera à Simhat Torah de l'année suivante. C'est une fête joyeuse autour des rouleaux de la Torah.


Jeudi 20 octobre 2011 - Fête bahá´íe : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête sikhe : Bandi Chor Divas, Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Fête indienne également célébrée par les jaïns, qui correspond aussi à l'accession au nirvana de Mahavira.


Mercredi 26 octobre 2011 - Fête hindoue : Diwali/Deepavali
Le Festival des lumières ou Diwali est célébré 21 jours après Dassera et marque le retour du dieu Rama à Ayodhya, la capitale, pour récupérer son royaume après quatorze années d'exil. Lors de cette fête, les demeures et les espaces publics sont illuminés.


Jeudi 27 octobre 2011 - Fête jaïne : Nouvel an jaïn 2538.
A cette occasion, les Jaïns se rassemblent et se souhaitent mutuellement une heureuse nouvelle année. Ils glorifient Gautam Swami et écoutent avec dévotion les neuf stotras (hymnes sacrés) et le rasa (poème épique)de Gautama Swami.


Dimanche 30 octobre 2011 - Fête chrétienne : Fête de la Réformation
(30 octobre 2011)
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo : Lac au Canada, de Jean-Pierre MARTIN.



                         

NOVEMBRE 2011



Mardi 1er novembre 2011 - Fête chrétienne : Toussaint
La Toussaint est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort. C'est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel.


Mercredi 2 novembre 2011 - Fête chrétienne : Fête des défunts.
Journée de commémoraison et journée de prière pour les morts.


Dimanche 6 novembre 2011 - Fête musulmane : Aïd al-Adha / Aïd el-kebir, date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune.
Aïd Al Adha , Eïd El Kebir, ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Elle constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Jeudi 10 novembre 2011 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. On le lit durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.

Samedi 12 novembre 2011 - Fête bahá´ íe : Naissance de Bahá’u’lláh
Anniversaire de la naissance du fondateur de la foi baha'ie le 12 novembre 1817 à Téhéran.


Jeudi 17 novembre 2011 - Fête bouddhique : Lhabab [Sous réserve de confirmation officielle]
Fête tibétaine du retour du Bouddha du royaume célèste où il a enseigné.


Samedi 26 novembre 2011 - Fête islamique : 1er Muharram 1433, Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'observation de la lune
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.
Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire. Nouvel an musulman 1433.


Dimanche 27 novembre 2011 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Lundi 28 novembre 2011 - Fête bahá´ íe : Ascension d’Abdu’l-Bahá


Photo : Le temple du Lotus, à New Delhi. Cette maison d'adoration est représentée dans le cadre de la "campagne internationale du gouvernement indien mettant en évidence la diversité culturelle et les réalisations spécifiques de son pays."
"Le temple bahá’í est le premier endroit où les personnes appartenant à n’importe quelle foi ou religion peuvent aller pour méditer et prier."

                         

DECEMBRE 2011





Samedi 3 décembre 2011 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge Marie au Temple de Jérusalem.


Lundi 5 décembre 2011 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans. Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Dimanche 4 décembre 2011 - Fête chrétienne : Avent. 4 dimanches avant Noël : 27 novembre, 4, 11, 18 décembre 2011
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Jeudi 8 décembre 2011 - Fête bouddhique : Bodhi
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Jeudi 8 décembre 2011 - Fête chrétienne : Immaculée Conception de Marie
Fête catholique de l'Immaculée-Conception de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Mercredi 21 décembre 2011 - Fête juive : Hanouccah (du 21 au 28 décembre 2011)
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Dimanche 25 décembre 2011 - Fête chrétienne : Noël (7 janvier pour le calendrier julien )
Grande fête célébrée dès le 24 au soir.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers Dieu.


Jeudi 29 décembre 2011 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso (29 mai pour les parsis indiens ).
En Iran: commémoration de la mort de Zarathoustra.

Photo : Icône de la Nativité de Patmos.

Transmis le Fév 02, 2011 - 12:24 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                      

FEVRIER 2011




Mercredi 2 février 2011 - Fête chrétienne : Présentation au Temple Fête de la Chandeleur ; le 15 février en calendrier Julien.
Fête orthodoxe et catholique de la purification de la Vierge et de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem.


Jeudi 3 février 2011 - Fête religieuse chinoise : Nouvel An.
Le Nouvel An chinois est célébré habituellement entre les mois de janvier et de février du calendrier occidental. Les Vietnamiens fêtent également le Nouvel An ou Têt à cette date. En 2011, l'année chinoise débute le 3 février sous le signe du Lièvre.


Mercredi 9 février 2011 - Fête chrétienne maronite : Saint-Maron.
Fête en l'honneur du fondateur de la religion maronite qui est l'une des branches des Églises orientales catholiques.


Mardi 15 février 2011 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi , date variable selon l'observation de la lune.
Naissance du Prophète Muhammad le 20 août 570 de l’ère Chrétienne. Cette fête se célèbre par des processions et des cérémonies qui rappellent la vie et les enseignements du Prophète.


Mardi 15 février 2011 - Fête bouddhique : Parinirvana
Cette fête de la tradition bouddhiste mahayana commémore l’entrée de Bouddha dans le nirvana complet, à l'âge de 80 ans.


Jeudi 17 février 2011 - Fête religieuse chinoise : Yuan Xiao
Yuan Xiao, ou Fête des Lanternes, a lieu le quinzième jour du premier mois du calendrier lunaire. On l'appelle aussi chang yuan et hiao kouo nien, le petit Nouvel An.


Vendredi 18 février 2011 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja ou Makha Bucha commémore le grand rassemblement de Bouddha et de ses 1 250 disciples au cours duquel il a donné les principes de son enseignement. Cette fête importante rend hommage à Bouddha. C’est le jour du Dharma. Elle est célébrée par les bouddhistes cambodgiens, laotiens, thaïlandais et srilankais. À cette occasion, les communautés offrent des fleurs et des cadeaux aux moines.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses, nous les publierons volontiers.

Photo de Bernard Reber.


Transmis le Fév 02, 2011 - 02:29 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDe Ghaleb Bencheikh, Président de la CMRP - France,

De l'universalité des valeurs.


Dans les débats nationaux et internationaux, le mot valeur revient souvent comme ce qui fonderait les sociétés et les communautés humaines. Mais à quoi les valeurs renvoient-elles au juste ? Qu'en est-il de leur prétention à l'universel ? Ceci est loin d'être clair.
En réalité, les valeurs varient selon les différents contextes sociaux et culturels.

lire la suite....

Article publié dans le journal La-Croix du 30 octobre 2010.



Transmis le Fév 02, 2011 - 12:59 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                      

JANVIER 2011




Samedi 1er janvier 2011 - Fête shinto : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fêté depuis 1873 selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Dimanche 2 janvier 2011 - Fête chrétienne : Epiphanie du Seigneur.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu à toute l'humanité.


Mercredi 5 janvier 2011 - Fête sikhe : Naissance du gourou Gobind Singh
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kaccha, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelles dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.


Jeudi 6 janvier 2011 - Fête chrétienne orthodoxe : Théophanie. (19 janvier en calendrier julien)
La Théophanie est associée au baptême de Jésus par Jean et au miracle de Cana où Jésus changea l'eau en vin.


Vendredi 7 janvier 2011 - Fête chrétienne : Noël, en calendrier julien.
Grande fête de la naissance de Jésus dans une étable à Bethléem.


Vendredi 14 janvier 2011 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Mardi 18 janvier 2011 - Fête chrétienne : semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935 (du 18 au 25 janvier).


Jeudi 20 janvier 2011 - Fête hindoue : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l'éducation et des arts.


Jeudi 20 janvier 2011 - Fête juive : Tu Bishevat.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Denise T.



Transmis le Jan 01, 2011 - 12:55 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

- Voeux de Joyeux Noël et Bonne Année de Josette GAZZANIGA, Secrétaire générale des "Religions pour la Paix"

- Message d'espoir depuis Jérusalem , de Emile MOATTI,
Délégué général de la Fraternité d'Abraham à Jérusalem,
Ancien vice-Président juif de la C.M.R.P., lors de sa fondation.

- Voeux du GAIC

- Voeux des Artisans de Paix

- Voeux du GRIC

- Voeux de Itinéraires spirituels

- Voeux de l'ICM : Institut Catholique de la Méditerranée.

----------------------------------------------------------------------------------------
Voeux du GAIC
De : "GAIC"

Objet : message de Noël


Pour nous musulmans, le 07 décembre 2010 est le premier jour du mois sacré de « Muharram » qui marque le premier jour de l’an 1432 de l’Hégire.

Pour nos amis chrétiens, le 25 décembre, Noël, marque la date de naissance miraculeuse de Issà ou Jésus-Christ, fils de Marie ou Maryam. Que la paix soit sur eux !

Saisissons ces deux dates importantes dans nos Traditions religieuses respectives, pour nous offrir le meilleur cadeau d’une rencontre à nous-mêmes, à nos proches, à nos voisins et à Tout Autre, dans la joie, la paix, l’amour, la fraternité et l’espérance.

Nous souhaitons à chacune et à chacun d’entre nous de passer une bonne et joyeuse fête de Noël, une bonne et heureuse année hégirienne

Les Présidents du GAIC : Öve Ullestad et KOUSSAY Saïd Ali


---------------------------------------------------------------------------------------------
Voeux des Artisans de Paix


A tous les Artisans de Paix venus au skit du Saint Esprit le 21 novembre,
et à tous les autres acteurs de l¹interreligieux,

Nos voeux les plus spirituels pour les fêtes de fin d¹année et pour la future année nouvelle 2011,
de la part du père Higoumène Barsanuphe qui nous envoie cette magnifique photo du Skit du Saint Esprit, et de moi-même.

Dans l'espérance de nos fraternités à venir,
fidèlement vôtre.

Paula Kasparian
Présidente des Artisans de Paix

                      

Skit du Saint-Esprit. Photo du Père Higoumène Barsanuphe.


-----------------------------------------------------------------------------------------
Voeux du GRIC


------------------------------------------------------------------------------------------
Voeux de Itinéraires Spirituels


-------------------------------------------------------------------------------------------
Voeux de l'ICM : Institut Catholique de la Méditerranée






Transmis le Déc 20, 2010 - 12:26 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                        

DECEMBRE 2010



Mercredi 1er au 9 décembre 2010 - Fête juive : Hanouccah.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Vendredi 3 décembre 2010 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge Marie au Temple de Jérusalem.


Mardi 7 décembre 2010 - Fête musulmane : Premier Muharram, (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire (article de Kamel Meziti ) commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.
Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire. Nouvel an musulman 1432.


Mercredi 8 décembre 2010 - Fête bouddhiste : Bodhi.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Mercredi 8 décembre 2010 - Fête catholique de l'Immaculée-Conception
Fête de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Vendredi 17 décembre 2010 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans. Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Mardi 21 décembre 2010 - Fête shintoïste : Tohji-taisai
Selon la tradition shintoïste japonaise, le Tohji-taisai célèbre la cérémonie du solstice d'hiver où un culte particulier est rendu à l'esprit (kami) du Soleil.


Samedi 25 décembre 2010 - Fête chrétienne : Noël ( 7 janvier, en calendrier julien)
Grande fête célébrée dès le 24 au soir.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers Dieu.


Mercredi 29 décembre 2010 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso.
En Iran, commémoration de la mort de Zarathoustra.


Vendredi 31 décembre 2010 - Fête chrétienne : Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l’An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l’Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.

Photo de Christiane.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.



Transmis le Déc 01, 2010 - 12:13 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Halte à l’islamophobie !

Par Jean Dumas
Aujourd’hui, des crispations religieuses s’observent partout dans le monde. Contrairement à une opinion qui se propage, elles ne sont pas l’apanage du seul islam. Les intégrismes fleurissent dans chaque grande religion du monde. Le judaïsme connaît ses ultra-orthodoxes qui justifient l’écrasement systématique du peuple palestinien au Proche-Orient. Un certain hindouisme fanatique massacre des musulmans et des chrétiens en Inde. Des catholiques ont opéré des massacres en Croatie, des protestants en ont fait autant en Irlande ou en Afrique du Sud, des bouddhistes ont armé les avions kamikazes pendant la guerre du Pacifique. Aujourd’hui, des musulmans fanatiques fomentent des attentats terroristes absolument intolérables et provoquent ici ou là des massacres honteux. A ces actes d’une rare violence qui sont le fait de religieux de toutes confessions, s’ajoutent les massacres de tribus ou de peuplades entières pour des raisons purement politiques, ethniques, ou économiques.
Il devient urgent que des voix s’élèvent pour affirmer que le spectre du fanatisme envahit la terre. Cette vague mondiale de fanatisme gangrène les diverses religions mais je refuse d’accepter l’impression générale de beaucoup de français qui cèdent à la peur d’un islam décrit comme intrinsèquement fanatique.

Il faut ici rester lucide et tirer les justes conclusions des leçons de l’histoire. Celles-ci ne doivent pas oublier que c’est l’islam andalou qui a ouvert l’occident européen aux grands dialogues humanistes du Moyen Age. D’un autre côté, n’oublions pas non plus les massacres des populations indiennes des Amériques soutenus par un christianisme oppresseur, ni les déferlements des violences anti-arabes commises par des Croisades au nom d’un Dieu soi-disant chrétien.

Il est vrai qu’une partie du monde musulman soutient, approuve et encourage des attentats meurtriers. Mais il faut savoir que bien des religieux de l’islam condamnent de tels actes de barbarie et s’élèvent contre tout ce qui, aujourd’hui, déforme l’enseignement du Coran. Ils dénoncent qu’on puisse penser que la foi musulmane assujettisse les femmes et prêche la guerre sainte contre tous les non musulmans. Je suis choqué de constater que nos médias ne se font pas, ou peu, l’écho de leurs prises de position.

Trop d’occidentaux, loin de connaître l’islam dans son fond et dans sa pratique, pensent que l’islam est une religion guerrière et violente. Tout un courant d’opinion se fait jour qui encourage une certaine islamophobie dangereuse qui traîne dans bien des esprits de nos quartiers et de nos villes et villages.

Plutôt que de contribuer à augmenter dans l’opinion de nos pays une peur irraisonnée antimusulmane, ajoutons nos voix et notre soutien aux organismes internationaux ou nationaux qui luttent pour la Paix, comme « Religion for Peace », présent et actif en de multiples lieux de ce monde sujets à des conflits violents, regroupant des croyants chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, baha’is ou autres. C’est un musulman renommé, Ghaleb BENCHEIKH, qui dirige l’émission musulmane sur la chaîne télévisuelle de France 2, et qui préside la Section française de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix. On peut trouver le site internet de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix : cliquer ici.

Jean DUMAS, pasteur,
Ancien administrateur de la CMRP


Transmis le Nov 18, 2010 - 12:25 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                      

NOVEMBRE 2010



Lundi 1er novembre 2010 - Fête chrétienne : Toussaint.
La Toussaint est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort. C'est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel.


Mardi 2 novembre 2010 - Fête chrétienne : Journée de la commémoration des défunts.
Journée de commémoraison et journée de prière pour les morts.


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête sikhe : Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar. ( voir au 21 novembre).


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête hindoue : Divali / Deepavali [3 à 5 jours]
Fête de la lumière et de la déesse de la prospérité Lakshmi.


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Au VIe siècle avant l'ère chrétienne, le vingt-quatrième prophète, Tirthankara, atteint le nirvana et est libéré du cycle des naissances (moksha).


Samedi 6 novembre 2010 - Fête jaïne : Nouvel an.
Nouvel An jaïn 2537


Samedi 6 novembre 2010 - Fête hindoue : nouvel an 2067 de l'ère samvat .


Vendredi 12 novembre 2010 - Fête bahá´íe : Naissance de Baha'u'llah.
Naissance de Bahá’u’lláh Fondateur de la religion bahaïe, né en 1817 à Nur en Perse.


Lundi 15 novembre 2010 - Fête orthodoxe : Début du carême de Noël
Temps de 40 jours de jeûne et de conversion, en préparation à la fête de Noël.
Carême de Noël


Lundi 15 novembre 2010 - Fête musulmane : Jour de Arafat, date prévisionnelle.
Jour important de l'année, pendant le grand pélerinage. C'est au mont Arafat que le Prophète Mohamed a prononcé son dernier discours lors de son pèlerinage dit d'adieu (Hadjat Al-Wadae). Il a rappelé à ses fidèles les principes fondamentaux de l'islam et leur a fait ses dernières recommandations.


Mercredi 17 novembre 2010 - Fête musulmane : Aïd al Adha , date prévisionnelle, selon l'observation de la lune. – 4 jours.
Aïd Al Adha , Eïd El Kebir, ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice ordinairement pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Aïd Al Adha constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Dimanche 21 novembre 2010 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge [3 déc., cal julien]
Fête orthodoxe de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Dimanche 21 novembre 2010 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. Durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête, on le lit. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.

>

Mercredi 24 novembre 2010 : Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tegh Bahadur.
Ce jour commémore le martyre du gourou Tegh Bahadur Ji (1621-1675), le neuvième des dix gourous sikhs. Les sikhs honorent sa mémoire parce qu'il a défendu non seulement la foi sikhe mais également l'hindouisme et la liberté religieuse.


Jeudi 25 novembre 2010 : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes : Les journées de l'O.N.U.
Le 17 décembre 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion publique à ce problème. Campagne en cours.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent.
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête chrétienne, orthodoxe : Début du carême de Noël, en calendrier julien.
Période de jeûne et de conversion pendant les 40 jours qui précèdent Noël.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête baha'ie : Ascension d’Abdu’l-Bahá le 28 novembre 1921.


Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.



Transmis le Nov 01, 2010 - 12:01 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                     

OCTOBRE 2010



Vendredi 1er octobre 2010 - Fête juive : Simhat Torah.
Simchat Torah est le dernier jour de Soukkot ou Fête des Tentes, rappelant la fuite des Juifs de l’Égypte. C’est le jour où se termine la lecture annuelle de la Torah (le Pentateuque) pour la recommencer aussitôt. Cette lecture sera poursuivie chaque semaine et se terminera à Simhat Torah de l'année suivante. C'est une fête joyeuse autour des rouleaux de la Torah.


Samedi 2 octobre 2010 Journée internationale de la non-violence.
En 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a fait de cette journée l’occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation. La résolution réaffirme la pertinence universelle du principe de non-violence et souhaite favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence.


Vendredi 8 octobre 2010 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja , du 8 au 17 octobre.
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 17 octobre.


Mercredi 20 octobre 2010 - Fête bahaie : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Vendredi 23 octobre 2010 - Fête bouddhique : Kathina , Date variable selon les pays.
Fête marquant la fin de la retraite monacale, par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Vendredi 29 octobre 2010 - Fête bouddhique : Lhabab .
Retour du Bouddha du Royaume céleste : Assayuja (Théravâda) et Lhabab Duchen (Mahayana/Tibétain)


Samedi 30 octobre 2010 - Fête de la Réformation
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo de Christiane : Couleurs au Canada.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


Transmis le Oct 01, 2010 - 12:18 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                    



SEPTEMBRE 2010






Mercredi 1er septembre 2010 - Fête sikhe : Guru Granth Sahib

Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.





Mercredi 1er septembre 2010 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe





Jeudi 2 septembre 2010 - Fête hindoue : Janmashtami / Krishna Jayanti

Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna était la huitième incarnation du dieu Vishnou.





Dimanche 5 septembre 2010 - Fête jaïne : Paryushana-parva, du 5 au 12 septembre

Période la plus sacrée de l'année pour le groupe ascétique Shvetambara. Les adeptes se vouent intensément aux idéaux du jaïnisme par le jeûne, la vénération de Jina et la lecture publique de l'histoire de la vie de Mahâvira décrite dans le Kalpasutra. La fête dure huit jours et se termine au Samvatsari, le 12 septembre.





Lundi 6 septembre 2010 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.

Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.





Mercredi 8 septembre 2010 - Fête chrétienne : Nativité de la Vierge Marie. 21 septembre en calendrier julien.

Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.





Jeudi 8 septembre 2010 - Fête juive : Roch Hachana, du 8 septembre au soir, au 10 septembre.

Nouvel An (1er Tishri) 5771. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.





Vendredi 10 septembre 2010 - Fête islamique : Aïd al-Fitr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.

Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.

Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon Ce jour-là, les gens revêtent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur familleet donnent des cadeaux aux enfants.





Samedi 11 septembre 2010 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi.

Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.





Samedi 11 septembre 2010 - Fête jaïne : Samvatsari. Dernier jour de la période de Paryushana.

Le groupe jaïne Shvetambara observe le Samvatsari par l'introspection, la confession et la pénitence.





Mardi 14 septembre 2010 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix. 27 septembre en calendrier julien.

Exaltation de la croix ou Croix glorieuse.

Jour de jeûne rigoureux chez les orthodoxes.





Samedi 18 septembre 2010 - Fête juive : Yom Kippour. Du 17 sept. au soir au 18 sept.

Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.

La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana (Nouvel An le 8 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.





Mardi 21 septembre 2010 - Journée de l'ONU : Journée internationale de la paix.

Le 7 septembre 2001, l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 21 septembre, Journée internationale de la paix. Le but est d'offrir au monde entier l'occasion d'observer une journée de paix et de non-violence durant laquelle toutes les nations et tous les peuples sont invités à cesser les hostilités.





Mercredi 22 septembre 2010 - Fête chinoise : Chung Ch'iu.

Le Festival de la lune est une fête de la Chine ancienne. Elle coïncide avec la pleine lune de la huitième lune et avec la saison des pluies. C'est aussi une occasion de rendre grâce pour l'abondance des récoltes.





Jeudi 23 septembre 2010 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.

Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.





Jeudi 23 septembre 2010 - Fête jaïne : Ksamavani .

Jour du pardon universel dans la tradition religieuse jaïne.





Jeudi 23 septembre 2010 - Fête juive : Soukkot . Du 22 sept. au soir au 1er octobre.

Fête des Tentes, souvenir des 40 ans de traversée du désert

Jeudi 23 septembre, 1er jour de fête.

Mercredi 24 septembre : procession de Hochaana Rabba.

Jeudi 30 septembre : Chemini Atsérèt : fête qui clot le temps de Soukkot. Le dernier chapitre de la Torah est lu ce jour là, avant la reprise du cycle de lecture le 1er octobre, lors de Sim'hat Torah

Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.





Mardi 28 septembre 2010 - Fête chinoise :Naissance de Confucius

Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.



Photo de Bernard Reber : Fontaine du jardin public interreligieux de Saverne.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

.



Transmis le Sept 01, 2010 - 01:08 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                     

AOÛT 2010




Vendredi 6 août 2010 - Fête chrétienne : Transfiguration.
Apparition du Christ transfiguré, dans l'éclat de sa divinité, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean.
Très grande fête en Orient. Fêtée le 19 août dans le calendrier julien.


Mercredi 11 août 2010 - Fête islamique : Mois de Ramadan, du 12 août au 21 septembre; date variable de 1 à 2 jours en fonction de l'observation de la lune.
Les musulmans vivent une période de jeûne, de l'aube jusqu'au crépuscule. Temps de recueillement, de maîtrise de soi et de partage, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Dimanche 15 août 2010 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 22 août 2010 - Fête zoroastrienne : Now Rouz.
Nouvel An mazdéen 1379 pour les parsis indiens.


Mardi 24 août 2010 - Fête chinoise : Chung Yüan
Festival des ancêtres ou "esprits affamés" pour qui l'on confectionne des simulacres de papier.
Les esprits qui ne peuvent trouver la paix se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Mardi 24 août 2010 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, est un festival qui célèbre l'amour entre frères et sœurs. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que chaque jeune fille, mariée ou non, offre à son frère.


Vendredi 27 août 2010 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Fête de la naissance de Zarathoustra chez les parsis indiens.


Photo de Bernard Reber : "Jardin public interreligieux de Saverne, témoignage de la volonté de vivre ensemble des communautés juive, chrétiennes, musulmanes."

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


Transmis le Août 01, 2010 - 12:43 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                      

JANVIER 2010



Vendredi 1er janvier 2010 - Fête shintôiste : Ganjitsu (du 1er au 3 janvier) .
Nouvel An japonais, fait de décorations, de réjouissances et de visites aux temples shintô.
Depuis 1873, le Nouvel An japonais est fêté selon le calendrier grégorien. Les Japonais offrent des prières ainsi que des vœux de santé et de prospérité. Ils fréquentent les temples, portent leurs plus beaux vêtements et nettoient leur demeure. Ils offrent des étrennes et la fête s’étend sur plusieurs jours.


Dimanche 3 janvier 2010 - Fête catholique : Epiphanie.
Cette fête, appelée aussi jour des Rois, célèbre l'arrivée des Rois mages à Bethléem pour adorer l'Enfant Jésus. Plus largement, elle célèbre la manifestation de Dieu aux païens.


Mardi 5 janvier 2010 - Fête sikhe : Naissance de Guru Gobind.
Le gourou Gobind Singh Ji (1666-1708) est le dixième maître spirituel sikh. Il a fondé la confrérie des Purs (Khalsa) dont les membres portent cinq attributs (kesh, kachera, kirpan, kangha et kara). Il a transmis sa succession spirituelle dans le Guru Granth Sahib, le livre sacré des sikhs.

Mercredi 6 janvier 2010 - Fête chrétienne : Théophanie (orthodoxe) [19 janvier en calendrier julien]
En Orient: révélation de Jésus comme fils de Dieu lors de son baptême par Jean dans les eaux du Jourdain et, plus généralement, la manifestation publique du Verbe incarné au monde.


Jeudi 7 janvier 2010 - Fête chrétienne orthodoxe : Noël en calendrier julien.
Fête de la Nativité du Christ.


Jeudi 14 janvier 2010 - Fête hindoue : Pongal ou Makara Samkranti.
Solstice d'hiver et Nouvel An solaire; vénération du soleil.
Le Pongal, appelé aussi Makara Samkranti dans certains endroits de l'Inde, est une fête des moissons et d'action de grâce. Elle souligne l’arrivée de la nouvelle récolte et correspond au premier jour du mois thai du calendrier tamoul. La fête est l’occasion de décorer les maisons, de participer à des concours de cerfs-volants et de partager des repas en famille et entre amis.


Lundi 18 au 25 janvier 2010 - Fête chrétienne : Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
Prière oecuménique sur l'initiative de l'abbé Couturier en 1935.


Mercredi 20 janvier 2010 - Fête hindoue : Vasanta Panchami / Sarasvati Puja.
Fête de Sarasvati, déesse de l'éducation et des arts.


Samedi 30 janvier 2010 - Fête juive : Thu Bichevat, nouvel an des arbres.
Tu Bishevat, qui est le 15e jour du mois de shevat, marque le premier jour de l'an pour les arbres. On célèbre cette fête en plantant des arbres.

Photo : Aiguilles de glace, de Chrisalyon.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

                      

FEVRIER 2010




Mardi 2 février 2010 - Fête chrétienne : Présentation au Temple, le 15 janvier en calendrier julien.
Fête orthodoxe et catholique de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalen et de la purification de la Vierge.
Pour les orthodoxes, cette fête s'appelle aussi Sainte Rencontre.


Mardi 9 février 2010 - Fête catholique orientale : Saint Marron.
Fête en l'honneur du fondateur de la religion maronite qui est l'une des branches des Églises orientales catholiques.


Vendredi 12 février 2010- Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Dimanche 14 février 2010 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités pendant une quinzaine de jours.


Dimanche 14 février 2010 - Nouvel an : Chun Jie, fête chinoise, Têt, fête vietnamienne.
Fête en l'honneur des morts, annonciatrice du printemps.
En 2010, l'année chinoise est placée sous le signe du Tigre.


Lundi 15 février 2010 - Fête orthodoxe. : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe, .


Lundi 15 février 2010 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Fête mahayana du départ du Bouddha pour le nirvana complet.


Mercredi 17 février 2010 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (4 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Dimanche 21 février 2010 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 1er dimanche des 40 jours de Carême.


Vendredi 26 février 2010 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi.
Mawlid al-Nabi. marque l’anniversaire de naissance du Prophète Mohamed le 20 août 570 de l’ère Chrétienne. Cette fête a été créée plusieurs siècles après sa mort et elle a été officialisée en 691 de l'hégire ou en 1292 de l'ère chrétienne. Des cérémonies commémoratives ont lieu dans les mosquées. Elles rappellent la vie et les enseignements du Prophète. C'est une occasion de réjouissances intenses particulièrement pour les enfants. On allume des bougies et on prépare des gâteaux et des plats spéciaux.


Dimanche 28 février 2010 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des gens de tous les âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Dimanche 28 février 2010 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja commémore le Grand Rassemblement de Bouddha et de ses 1250 disciples durant lequel il leur a fait sa prédiction et leur a donné un aperçu de son enseignement. Dans la tradition bouddhique thaïlandaise, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge, la fête de Magha Puja est celle de la Toussaint ou jour du Dharma. Elle rappelle la règle des moines.


Dimanche 28 février 2010 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther . fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.

Photo de Jean-Pierre MARTIN.
-----------------------------------------------------------------------------------------

                      

MARS 2010




Mardi 2 mars 2010 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i.


Mercredi 3 mars 2010 - Fête shintoïste : Hina Matsuri
Hina Matsuri ou le Festival des fleurs s’appelle aussi la Fête des petites filles ou Fête des poupées.


Dimanche 14 mars 2010 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 541
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 541e année le 14 mars 2010.


Samedi 20 mars 2010 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan (équinoxe)
Fête du printemps, visites des temples et des cimetières.


Dimanche 21 mars 2010 - Fête bahá´ íe : No Rouz.
Nouvel An baha'i 166, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps, symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Dimanche 21 mars 2010 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Lundi 22 mars 2010 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha.
Nouvel An solaire (1932 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Mercredi 24 mars 2010 - Fête hindoue : Rama Navami
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Jeudi 25 mars 2010 - Fête chrétienne : Annonciation (7 avril, en calendrier julien)
Fête catholique et orthodoxe de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Vendredi 26 mars 2010 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Dimanche 28 mars 2010 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 28 mars au 4 avril (fête de Pâques).
Les dates sont les mêmes, cette année, en calendrier julien et grégorien.


Dimanche 28 mars 2010 - Fête jaïne : Mahavira Jayanti
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Mardi 30 mars 2010 - Fête juive : Pessah (30 et 31 mars)
Pâque juive, libération des enfants d'Israël de l'esclavage d'Égypte.
La Pâque juive commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.
Photo de Bernard Reber.

------------------------------------------------------------------------------

                      

AVRIL 2010




Du mardi 30 mars au mardi 6 avril 2010 - Fête juive : Pessah.
La Pâque juive commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


Jeudi 1er avril 2010 - Fête chrétienne : Jeudi Saint.
Commémoration de la Cène, le dernier repas de Jésus pris avec ses disciples à l’occasion de la Pâque juive. l'Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s'unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Le Vendredi saint commémore la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont appelés au jeûne.
L'office de la nuit du samedi saint s'appelle la vigile pascale. C'est le prélude à la fête de Pâques. À cette occasion, le cierge pascal, symbolisant le Christ ressuscité, est allumé dans les églises à partir du feu nouveau.

Dimanche 4 avril 2010 - Fête chrétienne : Pâques ou Pascha pour les orthodoxes, en 2010 la date est la même pour tous les chrétiens.
Cette fête commémore la résurrection de Jésus, espérance de vie éternelle pour tous les croyants.
Dans l’Église orthodoxe, l'année religieuse commence avec Pascha.


Lundi 5 avril 2010 - Fête chinoise : Ch'ing Ming.
Festival de la lumière et fête de la commémoration des ancêtres.. Visite et nettoyage des tombes familiales, dépots d'offrandes.


Mercredi 7 avril 2010 - Fête chrétienne : Annonciation en calendrier julien.
Fête catholique et orthodoxe de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Jeudi 8 avril 2010 - Fête bouddhiste : Naissance de Bouddha.
Fête de tradition mahayana qui commémore la naissance de Bouddha. Cette tradition est pratiquée en Chine, au Tibet, au Népal, au Vietnam, en Corée et au Japon.


Jeudi 8 avril 2010 - Fête shintô : Hanamatsuri.
Festival des fleurs


Dimanche 11 avril 2010 - Commémoration juive : Yom Hashoah.
Commémoration de la Shoah et rappel de la mort de millions de juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Yom Hashoah correspond à la date anniversaire de la révolte du ghetto de Varsovie.


Mardi 13 avril 2010 - Fête sikhe : Vaisakhi.
Fête des moissons qui annonce le retour du printemps, marque aussi pour les vingt-cinq millions de Sikhs répartis dans le monde, l’anniversaire de la révélation de l’Ordre des Khalsa (les Purs, c’est-à-dire celles et ceux qui vouent leur existence à la purification spirituelle et à la lutte contre l’ego) qui eût lieu en 1699.


Mercredi 14 avril 2010 - Fête bouddhiste : Nouvel An theravada 2554.


Mercredi 14 avril 2010 - Fête hindoue : Nava-Varsha.
Début du Nouvel An solaire. C'est aussi la fête de la célébration des moissons. Pour l’occasion, les maisons sont décorées de fleurs, des cortèges arpentent les rues et des friandises sont distribuées.


Samedi 17 avril 2010 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Fête de l'aumône au 1er Tîrtankara.


Mercredi 21 avril 2010 - Fête bahá´ íe : Ridvan (du 21 avril au 2 mai)
Proclamation en avril 1863 de sa mission par Baha'u'llah.


------------------------------------------------------------------------------------------------
                      

MAI 2010




Dimanche 2 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Ridvan ( 12e jour)
Proclamation en avril 1863 de sa mission par Baha'u'llah.


Jeudi 13 mai 2010 - Fête chrétienne : Ascension (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de Sa présence visible sur terre et Son entrée dans le royaume de Dieu.


Dimanche 16 mai 2010 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier tirthankara, Rishabha, fondateur traditionnel du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mercredi 19 mai 2010 et jeudi 20 - Fête juive : Chavouot [1er et 2e jour]
Fête des Semaines, elle est célébrée sept semaines, à partir du 2e soir de Pessah.
Shavouot est également appelée : "époque du don de la Torah."
Le jour de Shavouot sont lus les dix commandements qui ont été donnés au pied du mont Sinaï, non seulement aux hébreux, mais à toute l'humanité, qui évoque l'universalité des 10 commandements.


Dimanche 23 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab.
Anniversaire de la déclaration du Báb, qui en 1844 annonça qu’Il était un nouveau Messager de Dieu, dont la mission sur terre était d’annoncer une nouvelle ère pour l’humanité, ainsi que de préparer l’avènement de Bahá’u’lláh, le messager universel de Dieu attendu par les disciples toutes les religions.


Dimanche 23 mai 2010 - Fête chrétienne : Pentecôte (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 30 mai.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 24 mai, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Jeudi 27 mai 2010 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa.
Au Tibet, grande fête de la naissance du Bouddha, de son éveil et de son extinction.
Fête bouddhique : Wesak .
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Samedi 29 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.
Mort de Baha'u'llah, le 29 mai 1892 à Bahji près d'Akka en Israël.
Les bahá’ís reconnaissent Bahá’u’lláh comme étant la Manifestation de Dieu pour cette époque.
L’Ascension de Bahá’u’lláh est l’un des neuf jours saints du calendrier annuel bahá’í


Samedi 29 mai 2010 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso (29 décembre pour les mazdéens iraniens)
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.



Dimanche 30 mai 2010 - Fête chrétienne : Fête de la Trinité
Fête religieuse chrétienne
La Trinité est fêtée par les chrétiens le dimanche qui suit la Pentecôte, c'est-à-dire le huitième dimanche après Pâques. Ce jour là est fêtée la réalité mystérieuse d’un seul Dieu dans l’unité d’amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles, le Père, le Fils, l’Esprit. (cef.fr)


Dimanche 30 mai 2010 - Fête chrétienne orthodoxe : Dimanche de tous les Saints.
En l'honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l'Église.
Les Saints sont ceux qui ont répondu à l’amour par l’amour, ceux qui réalisent que si quelqu’un peut mourir pour eux, la seule réponse de leur reconnaissance est de devenir tels que celui-ci n’est pas mort pour rien.

Photo : Denise T.

.


                       

JUIN 2010




Dimanche 6 juin 2010 - Fête catholique : Fête du Saint sacrement du corps et du sang du Christ".
Cette fête commémore l'institution du sacrement de l'eucharistie. Célébration du Dieu d'amour qui se révèle en se donnant aux hommes comme nourriture de vie éternelle. Les chrétiens sont appelés à servir tous leurs frères humains, sur toute la terre.


Vendredi 11 juin 2010 - Fête catholique : Le Sacré Coeur de Jésus.
Fête de l'amour de Jésus, doux et humble de coeur.


Mercredi 16 juin 2010 - Fête chinoise :Tuan Yang Chien
Duan Wu ou Festival des bateaux-dragon commémore le suicide de l'homme politique et grand poète Qu Yuan (295 av. J.-C.) qui voulut ainsi protester contre la corruption politique du gouvernement. De là vient la coutume de manger des gâteaux de riz et de faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là.


Mercredi 16 juin 2010 - Fête sikhe : Martyre du 5e gourou Arjan Dev
Arjan fut le cinquième gourou et le premier martyr sikh. Il rassembla les hymnes pour constituer le livre sacré des sikhs, le Guru Granth Sahib.


Samedi 26 juin 2010 - Fête bouddhique : Poson [sous réserve de confirmation officielle]
Fête de l'arrivée du bouddhisme au Sri Lanka.


Mardi 29 juin 2010 - Célébration juive : Jeûne du 17 Tamouz.
Commémore le début de la destruction du 1er et du 2ème temple de Jérusalem. C'est le début d'une période de 3 semaines de deuil, jusqu'au 9 Av ( 20 juillet 2010).

Photo : Jean-Pierre Martin.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.



                      

JUILLET 2010



Vendredi 9 juillet 2010 - Fête bahá´ íe : Martyre du Bab.
Commémoration par des lectures et des prières de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Vendredi 9 juillet 2010 - Fête islamique : Lailat al Miraj (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune).
Fête du voyage du Prophète de La Mecque à Jérusalem, suivi de son ascension (Al-Miraj) vers le trône divin, puis de son retour à La Mecque dans la même nuit.


Mardi 13 au jeudi 15 juillet 2010 - Fête shintô : O-bon.
Il est dit que vers le 13 du mois, les esprits des ancêtres reviennent chez eux pour trois jours. Ils sont accueillis avec des danses dans les maisons et les villages pendant trois jours. Les pierres tombales sont nettoyées et une nourriture spéciale est laissée en offrande.


Jeudi 15 juillet 2010 - Fête bouddhique : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha, avec de grandes processions.


Mardi 20 juillet 2010 - Fête juive - Jeûne du 9 Av.
Au terme de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive, jour de jeûne et de deuil afin de souligner la destruction du saint Temple de Jérusalem.


Lundi 26 juillet 2010 - Fête bouddhique : Asala.
Fête theravada du 1er sermon du Bouddha dans un parc près de Bénarès et début de trois mois de retraite monacale à la mousson.>


Vendredi 3 juillet 2010 - Fête shintoïste : Oh-harai-taisai.
Oh-harai-taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.


Photo : Cap Bon, de H. de La Salle
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


                      

AOÛT 2010




Vendredi 6 août 2010 - Fête chrétienne : Transfiguration.
Apparition du Christ transfiguré, dans l'éclat de sa divinité, à ses trois disciples Pierre, Jacques et Jean.
Très grande fête en Orient. Fêtée le 19 août dans le calendrier julien.


Mercredi 11 août 2010 - Fête islamique : Mois de Ramadan, du 12 août au 21 septembre; date variable de 1 à 2 jours en fonction de l'observation de la lune.
Les musulmans vivent une période de jeûne, de l'aube jusqu'au crépuscule. Temps de recueillement, de maîtrise de soi et de partage, il est sacré pour les musulmans parce que c'est le mois au cours duquel le Coran a été révélé au Prophète Mohamed. Le jeûne du ramadan est le quatrième pilier de l'islam.


Dimanche 15 août 2010 - Fête chrétienne : Assomption (catholique) / Dormition (orthodoxe) , le 28 août pour le calendrier julien.
Pour les catholiques: Célébration de la montée au ciel de l'âme et du corps de la Vierge Marie.
Pour les orthodoxes: mystère de son endormissement. Grande fête précédée par un jeûne de deux semaines. La croyance est que le corps de Marie n'a pas connu la corruption qui suit la mort . Marie ressuscitée a été transportée au ciel par les anges


Dimanche 22 août 2010 - Fête zoroastrienne : Now Rouz.
Nouvel An mazdéen 1379 pour les parsis indiens.


Mardi 24 août 2010 - Fête chinoise : Chung Yüan
Festival des ancêtres ou "esprits affamés" pour qui l'on confectionne des simulacres de papier.
Les esprits qui ne peuvent trouver la paix se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies pour leur délivrance.


Mardi 24 août 2010 - Fête hindoue : Raksha Bandhan.
Raksha Bandhan, ou Festival des frères et sœurs, est un festival qui célèbre l'amour entre frères et sœurs. Il est symbolisé par un bracelet tissé, appelé « rakhi », que chaque jeune fille, mariée ou non, offre à son frère.


Vendredi 27 août 2010 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal.
Fête de la naissance de Zarathoustra chez les parsis indiens.

Photo de Bernard Reber : "Jardin public interreligieux de Saverne, témoignage de la volonté de vivre ensemble des communautés juive, chrétiennes, musulmanes."


                     

SEPTEMBRE 2010



Mercredi 1er septembre 2010 - Fête sikhe : Guru Granth Sahib
Fête du Livre sacré des sikhs, elle commémore la reconnaissance officielle du Livre saint sikh l'Adi Granth. C'est le gourou Arjan Dev qui a constitué la première édition des textes sacrés sikhs et qui les a installés officiellement en 1604 de l'ère chrétienne dans le Temple d'or. Ce livre sacré des sikhs, nommé depuis 1708 Guru Granth Sahib, a été désigné plus tard par le dixième gourou Gobind Singh comme le maître spirituel des sikhs après sa mort.


Mercredi 1er septembre 2010 - Fête chrétienne : Début de l'année liturgique orthodoxe


Jeudi 2 septembre 2010 - Fête hindoue : Janmashtami / Krishna Jayanti
Fête de la naissance de Krishna. Selon les épopées hindoues, Krishna était la huitième incarnation du dieu Vishnou.


Dimanche 5 septembre 2010 - Fête jaïne : Paryushana-parva, du 5 au 12 septembre
Période la plus sacrée de l'année pour le groupe ascétique Shvetambara. Les adeptes se vouent intensément aux idéaux du jaïnisme par le jeûne, la vénération de Jina et la lecture publique de l'histoire de la vie de Mahâvira décrite dans le Kalpasutra. La fête dure huit jours et se termine au Samvatsari, le 12 septembre.


Lundi 6 septembre 2010 - Fête islamique : Lailat al-Qadr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Nuit du Destin, Laylat al Qadr est la nuit où le Coran, le livre sacré des musulmans, a été révélé au Prophète Mohamed lorsqu'il était en méditation dans la grotte de Hira à La Mecque. C'est une nuit bénie, une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en priant et en récitant le Coran, pour que Dieu leur accorde une bonne destinée.


Mercredi 8 septembre 2010 - Fête chrétienne : Nativité de la Vierge Marie. 21 septembre en calendrier julien.
Grande fête orthodoxe et catholique de la naissance de Marie, mère du Christ.


Jeudi 8 septembre 2010 - Fête juive : Roch Hachana, du 8 septembre au soir, au 10 septembre.
Nouvel An (1er Tishri) 5771. Cette fête de deux jours est un temps de réflexion pour la communauté et l’individu. Dieu juge les actes de l'année écoulée. C’est également un moment pour célébrer joyeusement la création.


Vendredi 10 septembre 2010 - Fête islamique : Aïd al-Fitr. Date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune.
Cette fête marque la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Une prière solennelle est célébrée dans les mosquées après le lever du soleil.
Jour de joie, de rencontre des frères, de tolérance, de piété, d'aumône et de pardon Ce jour-là, les gens revêtent des habits neufs, présentent leurs voeux aux membres de leur familleet donnent des cadeaux aux enfants.


Samedi 11 septembre 2010 - Fête hindoue : Ganesha Chaturthi.
Naissance du fils de Shiva, Ganesha, dieu du savoir, reconnaissable à sa tête d'éléphant. Il est invoqué au commencement de toute nouvelle entreprise.


Samedi 11 septembre 2010 - Fête jaïne : Samvatsari. Dernier jour de la période de Paryushana.
Le groupe jaïne Shvetambara observe le Samvatsari par l'introspection, la confession et la pénitence.


Mardi 14 septembre 2010 - Fête chrétienne : Exaltation de la croix. 27 septembre en calendrier julien.
Exaltation de la croix ou Croix glorieuse.
Jour de jeûne rigoureux chez les orthodoxes.


Samedi 18 septembre 2010 - Fête juive : Yom Kippour. Du 17 sept. au soir au 18 sept.
Jour des Expiations, la plus respectée des fêtes juives.
La période d'introspection commencée par les Juifs le jour de Roch Hachana (Nouvel An le 8 septembre) se termine avec le Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, marqué par un jeûne et un service religieux prolongé.


Mardi 21 septembre 2010 - Journée de l'ONU : Journée internationale de la paix.
Le 7 septembre 2001, l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 21 septembre, Journée internationale de la paix. Le but est d'offrir au monde entier l'occasion d'observer une journée de paix et de non-violence durant laquelle toutes les nations et tous les peuples sont invités à cesser les hostilités.


Mercredi 22 septembre 2010 - Fête chinoise : Chung Ch'iu.
Le Festival de la lune est une fête de la Chine ancienne. Elle coïncide avec la pleine lune de la huitième lune et avec la saison des pluies. C'est aussi une occasion de rendre grâce pour l'abondance des récoltes.


Jeudi 23 septembre 2010 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan.
Fête japonaise de l'équinoxe: les bouddhistes visitent les temples et les cimetières.


Jeudi 23 septembre 2010 - Fête jaïne : Ksamavani .
Jour du pardon universel dans la tradition religieuse jaïne.


Jeudi 23 septembre 2010 - Fête juive : Soukkot . Du 22 sept. au soir au 1er octobre.
Fête des Tentes, souvenir des 40 ans de traversée du désert
Jeudi 23 septembre, 1er jour de fête.
Mercredi 24 septembre : procession de Hochaana Rabba.
Jeudi 30 septembre : Chemini Atsérèt : fête qui clot le temps de Soukkot. Le dernier chapitre de la Torah est lu ce jour là, avant la reprise du cycle de lecture le 1er octobre, lors de Sim'hat Torah
Soukkot ou Fête des Tabernacles est une fête joyeuse qui célèbre l’abondante récolte de Dieu. En cette occasion, les Juifs prient pour avoir des récoltes abondantes dans la nouvelle année et aussi pour que la générosité de Dieu soit partagée avec toute l’humanité.


Mardi 28 septembre 2010 - Fête chinoise :Naissance de Confucius
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du grand penseur et philosophe chinois Confucius, Kongfuzi (551 à 479 av. J.-C.). Sa philosophie morale et politique est à l'origine du confucianisme.

Photo de Bernard Reber : Fontaine du jardin public interreligieux de Saverne.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


                     

OCTOBRE 2010



Vendredi 1er octobre 2010 - Fête juive : Simhat Torah.
Simchat Torah est le dernier jour de Soukkot ou Fête des Tentes, rappelant la fuite des Juifs de l’Égypte. C’est le jour où se termine la lecture annuelle de la Torah (le Pentateuque) pour la recommencer aussitôt. Cette lecture sera poursuivie chaque semaine et se terminera à Simhat Torah de l'année suivante. C'est une fête joyeuse autour des rouleaux de la Torah.


Samedi 2 octobre 2010 Journée internationale de la non-violence.
En 2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a fait de cette journée l’occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation. La résolution réaffirme la pertinence universelle du principe de non-violence et souhaite favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence.


Vendredi 8 octobre 2010 - Fête hindoue : Navaratri / Durga Puja , du 8 au 17 octobre.
Navaratri / Durga Puja célèbre le Dieu Rama et la déesse Durga-Kali (la déesse aux 10 bras), qui symbolisent la victoire du bien sur le mal après leurs combats contre les démons ; la fête se termine par Dassera le 17 octobre.


Mercredi 20 octobre 2010 - Fête bahaie : Naissance du Bab.
Anniversaire de la naissance (20 octobre 1819) du Bab, précurseur de Baha'u'llah à Shiraz en Iran.


Vendredi 23 octobre 2010 - Fête bouddhique : Kathina , Date variable selon les pays.
Fête marquant la fin de la retraite monacale, par le don aux moines d'une robe dite Kathina.


Vendredi 29 octobre 2010 - Fête bouddhique : Lhabab .
Retour du Bouddha du Royaume céleste : Assayuja (Théravâda) et Lhabab Duchen (Mahayana/Tibétain)


Samedi 30 octobre 2010 - Fête de la Réformation
Célébrée le dernier dimanche d'octobre, la fête de la Réformation rappelle le geste de Martin Luther affichant, le 31 octobre 1517, quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l'église de Wittenberg. Celles-ci ont donné naissance par la suite au mouvement religieux de la Réforme dont l'Église luthérienne est issue.

Photo de Jean-Pierre Martin : Couleurs au Canada.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


                      

NOVEMBRE 2010



Lundi 1er novembre 2010 - Fête chrétienne : Toussaint.
La Toussaint est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort. C'est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel.


Mardi 2 novembre 2010 - Fête chrétienne : Journée de la commémoration des défunts.
Journée de commémoraison et journée de prière pour les morts.


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête sikhe : Jour de la libération du prisonnier.
Cette fête commémore la libération de prison du 6e gourou Sri Hargobind et son retour à la ville sainte d'Amristar. ( voir au 21 novembre).


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête hindoue : Divali / Deepavali [3 à 5 jours]
Fête de la lumière et de la déesse de la prospérité Lakshmi.


Vendredi 5 novembre 2010 - Fête jaïne : Divali et Vira-Nirvana.
Au VIe siècle avant l'ère chrétienne, le vingt-quatrième prophète, Tirthankara, atteint le nirvana et est libéré du cycle des naissances (moksha).


Samedi 6 novembre 2010 - Fête jaïne : Nouvel an.
Nouvel An jaïn 2537


Samedi 6 novembre 2010 - Fête hindoue : nouvel an 2067 de l'ère samvat .


Vendredi 12 novembre 2010 - Fête bahá´íe : Naissance de Baha'u'llah.
Naissance de Bahá’u’lláh Fondateur de la religion bahaïe, né en 1817 à Nur en Perse.


Lundi 15 novembre 2010 - Fête orthodoxe : Début du carême de Noël
Temps de 40 jours de jeûne et de conversion, en préparation à la fête de Noël.
Carême de Noël


Lundi 15 novembre 2010 - Fête musulmane : Jour de Arafat, date prévisionnelle.
Jour important de l'année, pendant le grand pélerinage. C'est au mont Arafat que le Prophète Mohamed a prononcé son dernier discours lors de son pèlerinage dit d'adieu (Hadjat Al-Wadae). Il a rappelé à ses fidèles les principes fondamentaux de l'islam et leur a fait ses dernières recommandations.


Mercredi 17 novembre 2010 - Fête musulmane : Aïd al Adha , date prévisionnelle, selon l'observation de la lune. – 4 jours.
Aïd Al Adha , Eïd El Kebir, ou fête du sacrifice est une importante célébration musulmane. Elle est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice ordinairement pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrahim. Elle symbolise la foi et l'obéissance à Allah. Aïd Al Adha constitue également le couronnement du pèlerinage de La Mecque.
Le tiers de la viande sacrifiée est distribuée aux pauvres, le reste est mangé en famille.


Dimanche 21 novembre 2010 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge [3 déc., cal julien]
Fête orthodoxe de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Dimanche 21 novembre 2010 - Fête sikhe : Naissance du Guru Nanak.
Cette fête célèbre l'anniversaire de naissance du gourou Nanak (1469-1538), fondateur de la religion sikhe et le premier des dix gourous. Il était un poète accompli : 974 de ses cantiques se trouvent dans le livre sacré sikh, Guru Granth Sahib. Durant les deux jours et nuits qui précèdent la fête, on le lit. Le jour de la fête, ce livre est porté en procession.

>

Mercredi 24 novembre 2010 : Fête sikhe : Martyre du 9e gourou Tegh Bahadur.
Ce jour commémore le martyre du gourou Tegh Bahadur Ji (1621-1675), le neuvième des dix gourous sikhs. Les sikhs honorent sa mémoire parce qu'il a défendu non seulement la foi sikhe mais également l'hindouisme et la liberté religieuse.


Jeudi 25 novembre 2010 : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes : Les journées de l'O.N.U.
Le 17 décembre 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion publique à ce problème. Campagne en cours.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête chrétienne : 1er dimanche de l'Avent.
Préparation à la naissance de Jésus à Noël et attente de son retour.
Les quatre semaines précédant Noël sont connues sous le nom d'Avent. Elles représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ. Dans les églises, un cierge spécial est allumé chaque dimanche précédant Noël.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête chrétienne, orthodoxe : Début du carême de Noël, en calendrier julien.
Période de jeûne et de conversion pendant les 40 jours qui précèdent Noël.


Dimanche 28 novembre 2010 - Fête baha'ie : Ascension d’Abdu’l-Bahá le 28 novembre 1921.


Photo de Jean-Pierre Martin : Alpes du Sud
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.



                        

DECEMBRE 2010



Mercredi 1er au 9 décembre 2010 - Fête juive : Hanouccah.
Hanouccah, ou Fête des lumières, commémore le miracle qui s'est produit lorsque le Temple de Jérusalem fut repris après sa profanation et purifié il y a plus de deux mille ans ( -165). Le peu d'huile qui restait pour allumer les lumières du Temple dura huit jours. Cette fête est marquée de cérémonies particulières à la maison et à la synagogue. Les festivités durent huit jours et ont pour symbole un chandelier à huit branches appelé hanoukia. Chaque jour, il est allumé une bougie supplémentaire.


Vendredi 3 décembre 2010 - Fête orthodoxe : Présentation de la Vierge Marie au Temple de Jérusalem.


Mardi 7 décembre 2010 - Fête musulmane : Premier Muharram, (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Mois sacré, Muharram ou Nouvel An de l'hégire (article de Kamel Meziti ) commémore l'exode de Mohamed et de ses adeptes de La Mecque à Médine, en 622, pour établir la première communauté musulmane.
Le 1er Muharram est le 1er jour de l'année lunaire. Nouvel an musulman 1432.


Mercredi 8 décembre 2010 - Fête bouddhiste : Bodhi.
Bodhi signifie Éveil. C'est la fête de l' Eveil de Bouddha sous l'arbre de l'illumination.
L'Eveil est l’objectif ultime de la vie d’un bouddhiste. Il tend à se libérer du cycle des renaissances et des passions, le samsara.


Mercredi 8 décembre 2010 - Fête catholique de l'Immaculée-Conception
Fête de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Vendredi 17 décembre 2010 - Commémoration musulmane : Achoura (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune)
Achoura est le dixième jour du mois de Muharram. Il est marqué par un jeûne que le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans. Achoura est aussi le jour du martyre d'Hussein, fils d’Ali et petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbela en 61 de l’hégire ou en 680 de l'ère chrétienne. Les chiites commémorent sa mort en organisant des processions.
Les Sunnites rappellent Moïse sauvé des mains de Pharaon.


Mardi 21 décembre 2010 - Fête shintoïste : Tohji-taisai
Selon la tradition shintoïste japonaise, le Tohji-taisai célèbre la cérémonie du solstice d'hiver où un culte particulier est rendu à l'esprit (kami) du Soleil.


Samedi 25 décembre 2010 - Fête chrétienne : Noël ( 7 janvier, en calendrier julien)
Grande fête célébrée dès le 24 au soir.
Noël commémore la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes. C'est aussi l'annonce de son retour.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers Dieu.


Mercredi 29 décembre 2010 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso.
En Iran, commémoration de la mort de Zarathoustra.


Vendredi 31 décembre 2010 - Fête chrétienne : Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l’An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l’Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.

Photo de Christiane.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.



Transmis le Juin 01, 2010 - 01:10 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                     

JUILLET 2010



Vendredi 9 juillet 2010 - Fête bahá´ íe : Martyre du Bab.
Commémoration par des lectures et des prières de l'exécution du Bab à Tabriz en Iran le 9 juillet 1850.


Vendredi 9 juillet 2010 - Fête islamique : Lailat al Miraj (date variable de 1 à 2 jours selon l'observation de la lune).
Fête du voyage du Prophète de La Mecque à Jérusalem, suivi de son ascension (Al-Miraj) vers le trône divin, puis de son retour à La Mecque dans la même nuit.


Mardi 13 au jeudi 15 juillet 2010 - Fête shintô : O-bon.
Il est dit que vers le 13 du mois, les esprits des ancêtres reviennent chez eux pour trois jours. Ils sont accueillis avec des danses dans les maisons et les villages pendant trois jours. Les pierres tombales sont nettoyées et une nourriture spéciale est laissée en offrande.


Jeudi 15 juillet 2010 - Fête bouddhique : Chökhor.
Dans la tradition bouddhiste tibétaine, cette fête commémore le premier sermon de Bouddha, avec de grandes processions.


Mardi 20 juillet 2010 - Fête juive - Jeûne du 9 Av.
Au terme de trois semaines d'évocation des catastrophes de l'histoire juive, jour de jeûne et de deuil afin de souligner la destruction du saint Temple de Jérusalem.


Lundi 26 juillet 2010 - Fête bouddhique : Asala.
Fête theravada du 1er sermon du Bouddha dans un parc près de Bénarès et début de trois mois de retraite monacale à la mousson.>


Vendredi 3 juillet 2010 - Fête shintoïste : Oh-harai-taisai.
Oh-harai-taisai ou Cérémonie de la grande purification a lieu depuis les temps anciens pour que les adeptes soient purifiés des fautes et des infractions commises pendant la première moitié de l'année lunaire. Dans le cadre des cérémonies, les fidèles japonais marchent à travers un grand anneau d’herbes et de roseaux, placé à l'entrée des sanctuaires, qui symbolise la purification.


Photo : Cap Bon, de H. de La Salle
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.


Transmis le Juin 01, 2010 - 12:55 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                    

MAI 2010




Dimanche 2 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Ridvan ( 12e jour)
Proclamation en avril 1863 de sa mission par Baha'u'llah.


Jeudi 13 mai 2010 - Fête chrétienne : Ascension (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
L’Ascension célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de Sa présence visible sur terre et Son entrée dans le royaume de Dieu.


Dimanche 16 mai 2010 - Fête jaïne : Akshaya-tritiya.
Akshaya-tritiya célèbre le jour où le premier tirthankara, Rishabha, fondateur traditionnel du jaïnisme, mit fin à son premier jeûne.


Mercredi 19 mai 2010 et jeudi 20 - Fête juive : Chavouot [1er et 2e jour]
Fête des Semaines, elle est célébrée sept semaines, à partir du 2e soir de Pessah.
Shavouot est également appelée : "époque du don de la Torah."
Le jour de Shavouot sont lus les dix commandements qui ont été donnés au pied du mont Sinaï, non seulement aux hébreux, mais à toute l'humanité, qui évoque l'universalité des 10 commandements.


Dimanche 23 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Déclaration du Bab.
Anniversaire de la déclaration du Báb, qui en 1844 annonça qu’Il était un nouveau Messager de Dieu, dont la mission sur terre était d’annoncer une nouvelle ère pour l’humanité, ainsi que de préparer l’avènement de Bahá’u’lláh, le messager universel de Dieu attendu par les disciples toutes les religions.


Dimanche 23 mai 2010 - Fête chrétienne : Pentecôte (Comme pour la date de Pâques, les fêtes qui s'y rattachent coïncident cette année chez les catholiques et les orthodoxes.)
Célébrée 50 jours après Pâques, c'est la fête du Don de l'Esprit de Dieu aux apôtres et à l'Église, suivie du dimanche de la Trinité le 30 mai.
Orthodoxie: fête de la Trinité suivie, le lundi 24 mai, du don de l'Esprit à l'Eglise.


Jeudi 27 mai 2010 - Fête bouddhique : Sangyepa / Saga dawa.
Au Tibet, grande fête de la naissance du Bouddha, de son éveil et de son extinction.
Fête bouddhique : Wesak .
La fête commémore la naissance, l’éveil et la mort de Siddhartha Gautama dit Bouddha (566-486 av. J.-C.). Elle a lieu le jour de la pleine lune de mai. Selon la tradition bouddhique, les trois événements majeurs de sa vie ont eu lieu le même jour, signe de sa destinée hors du commun.


Samedi 29 mai 2010 - Fête bahá´ íe : Ascension de Baha'u'llah.
Mort de Baha'u'llah, le 29 mai 1892 à Bahji près d'Akka en Israël.
Les bahá’ís reconnaissent Bahá’u’lláh comme étant la Manifestation de Dieu pour cette époque.
L’Ascension de Bahá’u’lláh est l’un des neuf jours saints du calendrier annuel bahá’í


Samedi 29 mai 2010 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso (29 décembre pour les mazdéens iraniens)
Les parsis indiens commémorent la mort de Zarathoustra.



Dimanche 30 mai 2010 - Fête chrétienne : Fête de la Trinité
Fête religieuse chrétienne
La Trinité est fêtée par les chrétiens le dimanche qui suit la Pentecôte, c'est-à-dire le huitième dimanche après Pâques. Ce jour là est fêtée la réalité mystérieuse d’un seul Dieu dans l’unité d’amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles, le Père, le Fils, l’Esprit. (cef.fr)


Dimanche 30 mai 2010 - Fête chrétienne orthodoxe : Dimanche de tous les Saints.
En l'honneur des saints, des martyrs et des docteurs de l'Église.
Les Saints sont ceux qui ont répondu à l’amour par l’amour, ceux qui réalisent que si quelqu’un peut mourir pour eux, la seule réponse de leur reconnaissance est de devenir tels que celui-ci n’est pas mort pour rien.

Photo : Denise T.
N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.
.



Transmis le Avr 30, 2010 - 11:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                     

MARS 2010




Mardi 2 mars 2010 - Fête bahá´ íe : Jeûne du mois de `Ala, du 2 au 20 mars.
Jeûne du dernier mois baha'i.


Mercredi 3 mars 2010 - Fête shintoïste : Hina Matsuri
Hina Matsuri ou le Festival des fleurs s’appelle aussi la Fête des petites filles ou Fête des poupées.


Dimanche 14 mars 2010 - Fête sikhe : Nouvel An sikh 541
Le calendrier Nanakshahi, nommé en l’honneur du premier gourou Nanak, amorcera sa 541e année le 14 mars 2010.


Samedi 20 mars 2010 - Fête shintô : Shubun no hi / Higan (équinoxe)
Fête du printemps, visites des temples et des cimetières.


Dimanche 21 mars 2010 - Fête bahá´ íe : No Rouz.
Nouvel An baha'i 166, sous le signe de la joie; à l'équinoxe de printemps, symbolise le renouveau spirituel et la croissance.


Dimanche 21 mars 2010 - Fête zoroastrienne : Now Ruz.
Nouvel An mazdéen 1379. Cette fête du Nouvel An, célébrée par les Iraniens et la diaspora zoroastrienne, date de l’antiquité perse (600 av. J.-C). Elle est associée à l’équinoxe du printemps et au renouveau de la nature.


Lundi 22 mars 2010 - Fête hindoue : Nava-Varsha / Sithrabahnu-Varsha.
Nouvel An solaire (1932 de l'ère saka), souvent célébré le 13 ou 14 avril.


Mercredi 24 mars 2010 - Fête hindoue : Rama Navami
Rama Navami, ou Naissance de Rama, célèbre l'anniversaire de Rama, la septième incarnation du dieu Vishnou. Pendant les huit jours précédant cette fête, les hindous lisent le Ramaya, une épopée hindoue qui raconte l'histoire de Rama.


Jeudi 25 mars 2010 - Fête chrétienne : Annonciation (7 avril, en calendrier julien)
Fête catholique et orthodoxe de l'annonce faite à Marie de la naissance de Jésus.


Vendredi 26 mars 2010 - Fête zoroastrienne : Khordad Sal (27 août pour les parsis indiens).
En Iran, les mazdéens fêtent la naissance de Zarathoustra.


Dimanche 28 mars 2010 - Fête chrétienne : Dimanche des Rameaux.
Fête l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes.
C'est le début de la semaine sainte, du 28 mars au 4 avril (fête de Pâques).
Les dates sont les mêmes, cette année, en calendrier julien et grégorien.


Dimanche 28 mars 2010 - Fête jaïne : Mahavira Jayanti
Mahavir Javanti est un festival qui marque l’anniversaire du Vardhamana Mahavira, le vingt- quatrième tirthankara, né en -599.


Mardi 30 mars 2010 - Fête juive : Pessah (30 et 31 mars)
La Pâque juive commémore l’exode des Hébreux de l’Égypte et leur libération miraculeuse de l’esclavage. Cette fête, célébrant la liberté, a une durée de huit jours.
On consomme des pains azymes c'est à dire sans levain, pour rappeler que les hébreux n'eurent pas le temps de faire lever le pain avant leur départ.


N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Bernard Reber.


Transmis le Mar 01, 2010 - 07:09 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
                    

FEVRIER 2010




Mardi 2 février 2010 - Fête chrétienne : Présentation au Temple, le 15 janvier en calendrier julien.
Fête orthodoxe et catholique de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalen et de la purification de la Vierge.
Pour les orthodoxes, cette fête s'appelle aussi Sainte Rencontre.


Mardi 9 février 2010 - Fête catholique orientale : Saint Marron.
Fête en l'honneur du fondateur de la religion maronite qui est l'une des branches des Églises orientales catholiques.


Vendredi 12 février 2010- Fête hindoue : Mahashivaratri.
Fête du dieu Shiva, l'une des principales divinités auxquelles les hindous adressent leur dévotion.
La danse cosmique de ce dieu crée, protège, détruit et recrée le monde. Les fidèles jeûnent durant la journée et, la nuit, ils veillent dans les temples dédiés au dieu.


Dimanche 14 février 2010 - Fête bouddhique : Losar.
Nouvel An tibétain. Il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. C'est l'une des deux fêtes les plus importantes au Tibet. À cette occasion, on organise des festivités pendant une quinzaine de jours.


Dimanche 14 février 2010 - Nouvel an : Chun Jie, fête chinoise, Têt, fête vietnamienne.
Fête en l'honneur des morts, annonciatrice du printemps.
En 2010, l'année chinoise est placée sous le signe du Tigre.


Lundi 15 février 2010 - Fête orthodoxe. : Le Grand Jeûne.
Pour les Églises orientales, ce Grand Carême est observé pendant les six dernières semaines de la période de dix semaines menant à la Semaine sainte et à la Pascha ou Pâques orthodoxe, .


Lundi 15 février 2010 - Fête bouddhique : Parinirvana.
Fête mahayana du départ du Bouddha pour le nirvana complet.


Mercredi 17 février 2010 - Fête chrétienne : Mercredi des cendres.
Pour les catholiques, mercredi des Cendres, jour de repentir, de jeûne et d'abstinence. Marque le début du Carême, qui dure 40 jours (sans les dimanches) et s'achève à Pâques (4 avril). Son nom vient de la cérémonie qui consiste à tracer une croix avec des cendres sur le front des fidèles. C'est un temps de prière et de partage. D'autres fidèles de religions chrétiennes observent ce temps de jeûne.


Dimanche 21 février 2010 - Fête chrétienne : 1er dimanche de Carême.
Pour les Orthodoxes : Dimanche de l'Orthodoxie.
Pour les Catholiques : 1er dimanche des 40 jours de Carême.


Vendredi 26 février 2010 - Fête musulmane : Mawlid an Nabi.
Mawlid al-Nabi. marque l’anniversaire de naissance du Prophète Mohamed le 20 août 570 de l’ère Chrétienne. Cette fête a été créée plusieurs siècles après sa mort et elle a été officialisée en 691 de l'hégire ou en 1292 de l'ère chrétienne. Des cérémonies commémoratives ont lieu dans les mosquées. Elles rappellent la vie et les enseignements du Prophète. C'est une occasion de réjouissances intenses particulièrement pour les enfants. On allume des bougies et on prépare des gâteaux et des plats spéciaux.


Dimanche 28 février 2010 - Fête hindoue : Holi.
Ce carnaval du printemps est la fête la plus gaie de toutes les fêtes hindoues. Des gens de tous les âges s’amusent à se lancer de la poudre et de l'eau colorée. On y échange des vœux et des sucreries.


Dimanche 28 février 2010 - Fête bouddhique : Magha Puja
Le Magha Puja commémore le Grand Rassemblement de Bouddha et de ses 1250 disciples durant lequel il leur a fait sa prédiction et leur a donné un aperçu de son enseignement. Dans la tradition bouddhique thaïlandaise, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge, la fête de Magha Puja est celle de la Toussaint ou jour du Dharma. Elle rappelle la règle des moines.


Dimanche 28 février 2010 - Fête juive : Pourim.
Célébrée à la fin de l’hiver, Pourim ou Fête des sorts commémore le salut de la communauté juive tel qu’il est décrit dans le Livre d’Esther . fête joyeuse inspirée par l'atmosphère de jubilation du peuple d'Israël au moment de l'exaucement de la prière d'Esther pour son père Modekhaï et de la victoire sur Haman, l'ennemi du peuple de Dieu.

N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements sur vos fêtes religieuses.

Photo de Jean-Pierre MARTIN.

Transmis le Fév 01, 2010 - 12:54 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleParis, le 18 janvier 2010


Bonjour à toutes et à tous,
Une messe sera célébrée, pour Haïti et ses victimes, ce mercredi prochain 20 janvier 2010,
à 18h30 (heure de France) , à l’Église :


Saint Bernard de la Chapelle

11 rue Affre 75018
PARIS
metro ligne 2 la chapelle, ligne 4 barbès ou chateau rouge



Nous vous invitons à nous rejoindre sur place de manière physique ou lointaine dans la prière.

P. Jean Philippe ALEXIS


@@@@@@@@@@@@@



Transmis le Jan 18, 2010 - 11:23 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLettre reçue d'Haïti

Chers amis,

Je reviens de faire un tour au centre ville de Port au Prince. Ce que l’on peut voir est inimaginable : des foules, des milliers de personnes errant dans les rues allant on ne sait où avec un petit baluchon. Des cadavres en décomposition partout, isolés ou en tas. Maintenant, ils sont recouverts mais on en a encore vu dans les décombres juste au bord de la route. Cet après-midi, j’ai vu quelque chose d’insupportable : une benne à ordures remplie de cadavres en décomposition. Je dis bien une benne à ordures. Insoutenable ! Il règne dans de nombreux quartiers une odeur de décomposition très forte. Les épidémies vont arriver. Les gens ont transformé toutes les places publiques en terrain de camping, certains ont une petite toile pour les abriter, d’autres n’ont rien.

L’Etat a totalement disparu qu’il s’agisse du ramassage des cadavres ou pour donner à manger à ces gens qui ont tout perdu. L’ONU n’est pas plus présente, on a l’impression qu’elle a mis toutes ses forces pour retrouver des survivants dans leur quartier général qui s’est effondré. Mais on ne la voit pas ailleurs. Des hommes avec des pics, des pelles essaient de percer des passages sous les dalles, beaucoup d’entraide, beaucoup de calme mais les gens sont seuls, livrés à eux-mêmes. Tous ceux qui le peuvent regagnent leur province d’origine. Les autobus habituellement surchargés sont pris d’assaut. Si vous avez 70 personnes à l’intérieur, vous en avez autant dehors. Tous les marchés sont fermés, des pénuries sont à craindre assez rapidement. On parle de secours étrangers, on les attend, mais ils ne sont pas encore là et cela va faire deux jours que la catastrophe est arrivée. C’est apocalyptique !

Tous les symboles de l’Etat et de l’Eglise sont par terre. Le Palais national s’est affaissé, la DGI (direction générale des impôts) qui joue ici un rôle capital n’est plus qu’un amas de gravas. Le Palais de Justice, le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Education nationale, des affaires étrangères, de la Condition féminine, de l’environnement, la Mairie de Port au Prince, le Palais législatif. Seul a tenu le siège du Premier ministre, sa cour est devenu un camp de réfugiés, de sinistrés. Pour l’Eglise ce n’est pas mieux. Son archevêque a été tué dans l’effondrement de l’évêché, il ne reste pratiquement rien de la cathédrale. L’église du Sacré-Cœur, St Louis roi de France en ruines. La Villa Manrèse bien connue de tous les visiteurs en Haïti inutilisable. Quatre personnes y ont trouvé la mort dont Mme Cécile, une française qui travaillait pour l’éducation catholique. Le collège Canado-Haïtien, St Jean l’Evangéliste, St Louis de Gonzague, rue du Centre en ruines (une centaine d’enfants ensevelis). La cathédrale épiscopalienne est dans le même état que sa jumelle catholique. Mariani (Filles de la Sagesse en ruines, six sœurs tuées). Le séminaire et le CIFOR en ruines. Ce soir j’ai transporté les affaires des sœurs de St Paul de Chartres de Delmas 33, leur collège s’est effondré, leur maison provinciale est inhabitable. Elles craignent les pillages qui ont déjà commencé. Quand on voit tout cela, on a mal quand on pense à tous les efforts qu’il a fallu faire pour construire ces édifices.

Plus près de chez nous à Pétion-Ville, ce sont les Frères de l’Instruction chrétienne qui ont le plus souffert : leur maison provinciale s’est effondrée sur les trois frères qui s’y trouvaient : un n’a pas encore été retrouvé, l’autre a pu être retiré après une nuit de souffrances, il est décédé peu après (F. Joseph), le troisième est très gravement blessé, mais il n’y pas un hôpital qui fonctionne. Si rien n’est fait pour son pied écrasé, il aura du mal à survivre. Leurs voisines, les Sœurs de la Charité de Ste Hyacinthe sont totalement sinistrées. Nous en hébergeons 9 chez nous en ce moment.

Ceux qui connaissent Port au Prince s’y retrouveront, pour les autres, cela donne une ampleur des dégâts. Les gens semblent hagards, perdus. On les sent même passifs. Demain quand la colère grondera, ce ne sera pas facile à gérer. Mais pour moi tout ce que je vous ai raconté est littéralement insoutenable. On est désarmé. Bientôt nous allons manquer de tout. Comme tous les magasins, les banques sont fermés, viendra un jour où on n’aura plus rien. Pour le moment, on essaie de partager le peu que l’on a. Mais quand nous n’aurons plus rien à partager, quand nous n’aurons plus de carburant pour notre groupe électrogène… que ferons-nous ? Et la terre continue à trembler.

Certains m’ont demandé comment faire parvenir l’aide. Le mieux serait d’envoyer vos dons à EDDE (Education et développement) 78A, rue de Sèvres 75341 PARIS CEDEX 07. On verra avec eux pour l’envoi de l’argent en Haïti, mais dès que je saurai qu’il y a des dons, je leur demanderai de m’avertir pour que l’on puisse débloquer l’argent ici pour tous ces gens qui ont envahi les terrains des maisons religieuses.

Nous, les Frères, dans tout cela nous apparaissons comme des privilégiés. Des dégâts mineurs. Mais nous ne pouvons plus vivre comme avant. Le noviciat est comme en congé tellement nous sommes retournés, incapables de penser à autre chose qu’à ce cataclysme.

N’oubliez pas Haïti !

Bernard Collignon, Frère des Ecoles Chrétiennes.
Lettre reçue du Groupe de dialogue interreligieux de Gap

Transmis le Jan 17, 2010 - 12:30 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Restoring dignity
End violence against women



A Message from Dr. William F. Vendley
Secretary General, Religions for Peace

Violence against women is wrong. We know—each according to her or his respective religious tradition—that the true dignity of every woman is a “gift from God.” This gift of dignity is inviolable. It is not given by cultures, states, societies, communities or individuals. It cannot be taken away by them. But this dignity—which is the true beauty of being a person—must be actively respected, protected and honored.

Violence against women is prevalent. Individuals engage in violence against women, but there are also cultural and social patterns that reinforce or appear to justify individuals’ acts of violence. Some have interpreted their religious traditions as supporting these patterns of violence. Honesty calls us to acknowledge that this is wrong. Violence against woman is a direct assault on the positive vision of peace that is central to each of our respective religious traditions. As religious believers committed to cooperating for peace, we need to work together to uphold the inviolable dignity of women and girls by defending them from violence.

Religions for Peace is grateful for and proud of the leadership of women of faith in facing this challenge. However, it is one to be shouldered by all religious believers—men and women. Through the power of multi-religious collaboration, religious leaders and believers can work together to uphold the dignity of every human person.

Religions for Peace is launching a multi-year initiative: Restoring Dignity—End Violence Against Women. I personally invite you to join in supporting this important initiative.

Kindly anticipate that Ms. Jacqueline Ogega, Director of the Women's Mobilization Program, will be contacting you with specific details in the future.

With appreciation for your leadership and partnership in this important work,

I remain sincerely yours,

Dr. William F. Vendley
Secretary General


Transmis le Oct 16, 2009 - 12:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

LE « GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 – G.I.P. 93 »


Affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix – France – C.M.R.P.


souhaite à ses amis musulmans ses vœux les meilleurs

pour votre fête « L’AID EL FITR »

ainsi que pour votre famille, vos amis et votre Communauté

Cette période privilégiée de jeûne, de prière et de partage

vous a permis de vous rapprocher du TOUT-PUISSANT.

Qu’il vous donne dans sa Miséricorde Sa Lumière et Sa Force

pour poursuivre chaque jour le Chemin de la Vie

et vous conduise sur les Sentiers de Joie et de Paix avec vos

Frères et Sœurs en Humanité.


« Voilà ceux qui suivent une Voie
indiquée par leur SEIGNEUR ;
Voilà ceux qui sont heureux »
(Sourate II – 5)


Bien Fraternellement

Pour le G.I.P. 93 :
Philippe LECLERCQ, Président
Denise MONTBAILLY, Vice-Présidente chargée des Relations Extérieures

G.I.P. 93 legip93@gmail.com
Tel : 01.43.52.38.08



Transmis le Sept 18, 2009 - 12:27 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

LE « GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 – G.I.P. 93 »

Affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix – France – C.M.R.P.

souhaite à nos amis israélites

Ses vœux sincères et les meilleurs pour la fête de ROCH HACHANA 5770

Que cette année soit remplie de joies, de partage et de Paix dans vos familles

et dans votre entourage

Que l’ETERNEL vous accompagne sur le chemin de la vie,

vous protège et vous bénisse Bien fraternellement
Pour le GIP 93 :

Philippe LECLERCQ, Président
Denise MONTBAILLY, Vice-Présidente chargée des Relations Extérieures

G.I.P. 93 legip93@gmail.com
– Tel : 01.43.52.38.08




Transmis le Sept 18, 2009 - 12:17 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Un dialogue des religions par la laïcité


Le jeudi 6 août 2009, à l’initiative du Père Higoumène Barsanuphe, Vice-Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, un dialogue ouvert à tous, sur le thème « Les Religions pour la laïcité » était proposé, à Doumérac, près de Grassac en Charente, dans le cadre de la 16ème Rencontre Interreligieuse pour la Paix.

Transmis le Sept 06, 2009 - 11:44 PM Suite du texte (5465 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleVoeux pour le début du Ramadan

De la part du Groupe Interreligieux pour la Paix 93 - G.I.P. 93

Chers amis des Communautés Musulmanes,

Vous voici dans une période privilégiée pour la prière et le jeûne. Que le Seigneur Miséricordieux soit à l'écoute de vos prières sincères qui s'élèvent vers Lui et que le Souffle de Son Esprit vous aide dans la méditation, le pardon, la fraternité et la solidarité envers vos frères en Humanité qui en ont le plus besoin. Qu'il protège vos familles et tous ceux que vous aimez.

Si c'est un temps de prière, c'est un temps aussi de retrouvailles en famille, avec les amis ou votre entourage. Que ces moments que vous allez partager soient dans la Joie et la Paix.

Ce sont les voeux sincères et fraternels que nous vous adressons :

"LE GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 - G.I.P. 93"

Avec nos amitiés.

Pour le G.I.P. 93 : Philippe LECLERCQ, Président, - phleclercq95@aol.com
et Denise MONTBAILLY, Vice-Présidente chargée des Relations Extérieures
- denise.montbailly@wanadoo.fr

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
De la part du Comité interreligieux de la Famille Franciscaine
Chers amis,


Vous voici à l'aube d'entrer dans un temps priviligié qu'est le Ramadan : temps de prière, de jeûne, de solidarité envers vos frères. Que Dieu vous aide et vous accompagne durant ce mois.
Soyez assurés de nos prières et de nos pensées fraternelles.
Que Dieu vous protège et vous bénisse, ainsi que toutes vos familles, vos proches et vos amis.
Bien fraternellement.

Josette,
pour le Comité interreligieux de la Famille Franciscaine

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Transmis le Août 23, 2009 - 05:35 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


LA FONTAINE AUX RELIGIONS

LE TOUR DU MONDE 2009


Le 5ème Tour du Monde, organisé par l’association La Fontaine aux Religions, s’est déroulé le 14 juin 2009. Cette année, nous avions choisi, comme en 2007, d’installer un Village des Religions sur l’espace public, plus précisément sur la place Jean-Pierre Timbaud, au cœur du 11ème arrondissement.
Ce quartier est idéal. D’un côté, la Maison des Métallos, institution culturelle de la Ville de Paris. De l’autre, des établissements d’enseignement catholique. A l’angle de la rue Morand, la mosquée Omar, avec laquelle nous tissons des liens d’amitié depuis une dizaine d’années. A côté de la mosquée, une institution juive acueille des enfants handicapés de toutes confessions. A deux pas, on trouve le centre social du Picoulet, dirigée par la communauté protestante du même nom, ainsi que la paroisse catholique Saint Joseph des Nations.

Le thème de ce Tour du Monde était « LES VOISINS ».

C’est donc au centre de cet espace, marqué par une présence religieuse forte tout autant que par une diversité sociale et ethnique tout aussi forte, que nous avons installé dimanche 14 au matin notre Village.


Nous avions 4 tentes.
La plus grande, montée à l’écart, portait une banderole « Espace de silence et de prière ». Nos amis de la mosquée Omar nous ont aidés à la ceindre d’un drap blanc, afin de préserver un espace d’intimité. Ils nous ont prêté un tapis. A l’intérieur, deux livres, posés à plat, un Coran et une Bible. Qui voulait s’isoler, se recueillir, prier, le pouvait. Quel symbole !
Les trois autres tentes étaient regroupées. Elles délimitaient un espace ouvert. Dans la première, nous avons installé trois vitrines présentant des objets relatifs à nos différentes religions. Une série d’objets de culte prêtés par le Père orthodoxe BARSANUPHE, qui témoignait du soutien du Collectif Inter Religieux Multi-latéral pour la Paix, icônes, chandeliers notamment. Des symboles sikhs étaient présentés dans une autre vitrine, à côté d’objets catholiques, une mitre d’évêque, une crèche avec ses personnages. Nos amis de la synagogue Abravanel, de la rue de la Roquette, nous avaient remis des objets utilisés lors de la prière. Daniel nous avait prêté des rouleaux de la Torah. Belle exposition en vérité, inattendue mais, elle aussi, symbolique.

Dans la deuxième tente, nous avons installé des vêtements. Certains passants ont cru qu’il s’agissait d’une braderie. Nous avions loué des bustes et disposions de plusieurs mannequins. Nous avons ainsi présenté une aube catholique, une tenue de pasteur protestant, des voiles de prière juifs, une tenue sikh, plusieurs habits musulmans d’homme et de femme. Le père Barsanuphe nous avait prêté une tenue liturgique orthodoxe complète qui a fait grand effet.
La troisième tente était consacrée à la nourriture. Les chrétiens avaient posé en évidence une carafe d’eau, un verre de vin, une assiette, ainsi qu’un panneau expliquant la signification du jeûne. Nos amis musulmans avaient apporté des dattes et du lait.


A 15 heures, tout était prêt, les tentes ainsi parées, la sono installée, le Jeu des voisins disposé avec la plaque de jeu adossée à la statue municipale du Penseur. Le rabbin Gabriel Hagaï a ouvert l’après midi avec ses chants juifs écrits sur des musiques d’Afrique du nord. Avec son musicien, il nous a offert quelques instants magiques, et nous étions emportés très loin et nous avions soudain envie de danser et de frapper dans les mains.

Puis survint la séquence du théâtre Forum. Nous l’avions préparée avec soin, sous la conduite professionnelle et patiente de Christine Duron. Deux saynètes furent jouées, l’une portant sur la prière des musulmans dans la rue le vendredi après-midi, l’autre sur les problèmes posés par la fermeture des portes électriques pour les juifs lors du shabbat. Les rôles avaient été préparés et répétés et de M Martin, laïc engagé, à Mme Michu, catho intégriste, de Jeanne Shitsguebel, protestante suisse, à Esther, habitante juive, ou Monique, laïque modérée, chacun de nous avait son personnage et sa trame en tête et étions prêts au grand jeu de l’improvisation. Eric, puis Isabelle, puis nos ami Kudrat et Hichem intervinrent dans ce spectacle improvisé et ce fut un moment fort et plein d’attention que ces prises de paroles où chacun, pris par le jeu, sut dire en mots simples ses convictions, là, en plein cœur de Paris, sur l’espace public, devenu quelques instants un grand forum de la liberté où chacun pouvait exprimer librement ses convictions et ses espérances.

Gabriel Hagaï et son ami marocain nous entrainèrent ensuite vers d’autres musiques, scandées par les applaudissements de passantes ravies de reconnaître les musiques de leur pays d’origine.

Pour finir l’après-midi, nous organisâmes sous forme collective le Jeu des Voisins. L’an dernier, nous avions conçu le Jeu des religions. Cette année, le Jeu des voisins était un prétexte pour sonder les passants sur la nature de leur relations avec leurs voisins dans plusieurs situations : dans leur immeuble, dans leur rue, dans leur transport quotidien, à travers leur cuisine, en faisant un détour par l’Europe, en les interrogeant enfin sur la religion de leurs voisins. Eh bien, foi d’animateur de ce Jeu original, les assistants apportèrent toutes les bonnes réponses et chacun gagna un marque-page spécialement conçu par Madeleine, avec rappel de la date, mention d’une rue du quartier et une phrase symbolique extraite de la Bible ou du Coran.

Durant cet après-midi, discrètement, des échanges ont eu lieu, et c’est peut-être dans ces conversations anonymes que réside le plus grand succès de cette journée.
Il y aura encore sans doute des améliorations à apporter. Mais ce fut une belle journée, sans pluie et même, disons-le, sous un soleil bienfaisant. Oui, une belle journée d’expression libre durant laquelle, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs et sikhs, nous avons apporté la preuve que les religions pouvaient être un ferment de paix, de tolérance et de respect. Nous avons apporté la preuve que nous pouvions, en respectant les convictions des autres, dialoguer sereinement. Nous avons traduit en gestes simples cette responsabilité qui est la nôtre, ici, en France, pays laïc et tolérant, de témoigner des valeurs que nous portons et dont nous sommes convaincus qu’elles sont une richesse pour notre société.

A l’année prochaine pour un sixième Tour du Monde !

Nos partenaires : la paroisse Saint Joseph des Nations, la Communauté protestante du Picoulet, la mosquée Omar, la synagogue Abravanel, Kudrat Singh pour la communauté sikh, l’association Cieux, la compagnie théâtrale BELOMBRE, le Collectif inter religieux multilatéral pour la paix.

Sont membres de notre Comité d’honneur : la paroisse Saint Joseph des Nations, la Fraternité monastique de Jérusalem, le Groupe Inter religieux pour la paix 78, la paroisse Sainte Marguerite, la Mission populaire évangélique de France.

Transmis le Août 07, 2009 - 12:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
MEDITATION LAÏQUE / ENRICHIS PAR LA DIVERSITE
Par Kudrat Singh

On donne souvent aux nouveaux venus à la méditation l'instructions suivante que la tradition populaire attribue par ailleurs au Bouddha : "Ajuste ta pratique comme tu tends les cordes de ta cièle ! Pas assez, elles ne joueront pas; trop, elles casseront !"

Transmis le Avr 28, 2009 - 08:43 PM Suite du texte (3195 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

CMRP - France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 MARS 2009

Compte rendu réalisé par Marie LEMESLE, complété par des notes de divers participants notamment Bernard REBER

Matin



RENCONTRE AVEC LES GROUPES INTERRELIGIEUX
AFFILIÉS OU SYMPATHISANTS



EN GUISE D’INTRODUCTION



La séance est ouverte par le président Ghaleb Bencheikh qui souhaite la bienvenue aux participants à cette « rencontre de l’amitié et de l’engagement des personnes au service de l’Homme et de la Paix » et les invite à un moment de silence pour le recueillement, la prière ou la méditation.
La rencontre est animée par Jean-Pierre Martin que Ghaleb B. remercie tout particulièrement pour son dévouement et son efficacité au service de la CMRP, gratitude partagée par tous les membres, lesquels tout au long de l’année, reçoivent et diffusent des informations interreligieuses grâce au travail de Jean-Pierre, responsable de la communication internet. C’est ainsi qu’une bonne trentaine de groupes sont en lien direct, constituant un réseau véritable, et chacun est d’ailleurs invité à développer cette communication en multipliant comptes-rendus (de conférences, colloques, lectures etc.) et bilans d’actions individuelles ou collectives.
Jean-Pierre M. tient, quant à lui, à souligner le travail remarquable et précieux de Denise Torgemane, webmaster de religionspourlapaix.org, site d’information interreligieuse qui rencontre un franc succès auprès des internautes et contribue largement à la renommée de la CMRP-France.
La rencontre consiste en une suite d’échanges entre les personnes présentes, toutes membres de la CMRP dont plus de la moitié sont impliquées dans l’association au niveau national (Comité exécutif, Conseil d’Administration, Commissions). les unes parlant au nom d’un ou de plusieurs groupes qu’elles représentent, les autres à titre individuel.

INTERVENTIONS DES GROUPES
Groupes excusés : DIRE (Jacques Tranchant à Avignon) et Groupe Interreligieux de Grenoble (Denise Kahn)

ACRIP – Rouen (76) - Abdelkader Bekhedda abdelkader76@hotmail.com
et Marc Venard

Abdelkader B. est le nouveau président de cette association, laquelle se réunit toutes les six semaines. L’ACRIP fait partie d’un collectif d’une quinzaine d’autres associations rouennaises religieuses et non religieuses qui préparent la Journée de la Paix du lundi 21 septembre prochain (peut-être même un week-end en incluant le dimanche 20). Composée de bouddhistes, chrétiens, juifs et musulmans, l’association comporte également depuis son origine des baha’is et les deux représentants de l’ACRIP dénoncent ici les persécutions dont est actuellement victime la communauté baha’ie en Iran. A signaler que le blog de l’association a le vent en poupe, ce qui est porteur d’espoir. Hébergée par le centre diocésain pour un prix modique, l’ACRIP bénéficie également de prêt de matériel de la part de la municipalité ouverte au dialogue avec les religions, notamment dans le cadre de marches pour la paix.

LES AMIS DE LA PAIX - Le Mans (72) - Hilaire Bodin hilaire.bodin@wanadoo.fr
Cette association, qui comprend quarante adhérents et dont la vice-présidente est musulmane, prend le relais de l’Association des Amis de l’Epine, présidée par le P. Jean-Louis Morin et dissoute en 2008. Sur le terrain, elle a participé à une soirée sur le thème d’Abraham (avec le GAIC) ainsi qu’à la célébration du 40 ème anniversaire de la mort du Pasteur Martin Luther King, et elle prépare pour le 21 septembre une marche de la Paix. Hilaire B. explique que ce qui donne de la vie à son association, c’est que depuis plusieurs années ses membres se retrouvent pour passer ensemble le long week-end de l’Ascension, avec partage de la préparation des repas, randonnées et soirées avec itinéraire spirituel. « Les Amis de la Paix » adhèrent pour la 1ére fois à la CMRP (depuis le 7/02/09), dont ils trouvent la vision similaire à la leur (Hilaire B. a beaucoup apprécié le texte de Ghaleb B. publié à propos du conflit au Proche-Orient). Rejoindre un groupe international doit leur permettre d’ouvrir leur esprit sur une position harmonieuse.

CENTRE DE RENCONTRES INTERRELIGIEUSES POUR LA PAIX – Doumérac, près d’Angoulême (16) - Père Higoumène Barsanuphe ouv@club-internet.fr
Situé dans le même hameau qu’un monastère orthodoxe dont le P. Barsanuphe a la charge, le CRIP a débuté pour l’anniversaire d’Assise, le 27 octobre 1998 et depuis quatorze rencontres s’y sont tenues. Le principe de départ était de faire se rencontrer, devant un public, quatre ou cinq représentants de diverses religions, sans intervenir, en leur offrant une sorte de tribune sur un thème introduit par le P. Barsanuphe. En fait, au fil des rencontres, il est apparu que la plupart des religieux (à chaque fois différents) s’attachaient plus à faire découvrir leur religion qu’à dialoguer sur le sujet proposé. D’où actuellement la recherche d’une autre formule, peut-être des tables-rondes. L’été 2008, le Centre a accueilli une exposition de masques Africains, objets de culte de la tradition animiste (présente à Assise) et bien que ce ne fut pas une manifestation interreligieuse, néanmoins ce fut une action en faveur de la Paix, en accord avec la CMRP où l’on s’intéresse à toutes les religions sans se limiter à deux ou trois. Le P. Barsanuphe mentionne également un autre groupe qu’il a créé sur Paris, le Collectif Interreligieux Multilatéral pour la Paix pour dire que faute de moyens financiers, ce groupe n’a actuellement pas d’activités, si ce n’est d’entretenir des relations avec d’autres groupes multireligieux (notamment avec le Groupe CMRP des Sables d’Olonne, les Focolari et la Communauté Sant’Egidio) afin d’agir pour la promotion de la multilatéralité dans l’interreligieux .
Membre du Comité Exécutif de la CMRP, le P. Barsanuphe est responsable également de la Commission Prière et Recueillement pour la Paix de la CMRP.

COMITÉ INTERRELIGIEUX DE LA FAMILLE FRANCISCAINE – Paris - Josette Gazzaniga josette.gazzaniga@club-internet.fr
Le Comité existe au sein de la famille franciscaine depuis six ans. Il comprend six membres catholiques franciscains, un bouddhiste, trois juifs, trois musulmans et un sikh. Depuis deux ans, il collabore avec le GAIC pour la Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes et dans d’autres cadres. Ses actions se sont multipliées : en 2007, aide aux laïcs désireux d’être acteurs de paix en milieux hospitalier et carcéral ; en 2008, participation dans le domaine de la spiritualité aux côtés du Mouvement International pour la Réconciliation, également à La Maison Verte, Paris XVIIIème, auprès de Stéphane Lavignotte. En 2009, participation à la Journée Mondiale de la Non-Violence. Le Comité participe aussi au Salon Initiatives de Paix ( atelier de calligraphie animé par un rabbin) et mène une action de fond auprès des Jeunes Professionnels désireux d’apprendre à rencontrer l’autre, de se préparer au pèlerinage, d’organiser une Table Ronde sur la paix et la rencontre interreligieuse. Les membres du Comité témoignent en diverses circonstances comme à Lourdes ou en janvier dernier dans une veillée organisée dans l’urgence en réponse au drame israêlo-palestinien. Josette G. désire développer les liens avec la CMRP, notamment pour la constitution d’un réseau de Femmes pour la Paix en France.

LA FONTAINE AUX RELIGIONS – Paris XIème - René Coulon rcoulon@noos.fr (Patrice Obert, excusé)
Depuis une douzaine d’années, René Coulon, paroissien de Saint Ambroise, se forme à l’interreligieux au contact du GAIC et de la Fraternité d’Abraham, et bien sûr de la CMRP. Au sein de la Fontaine aux Religions, il est l’un des acteurs du Tour du Monde des Religions, manifestation annuelle (en mai/juin) dans le quartier pluriculturel de Belleville : soit une marche d’un lieu de culte à l’autre, soit la réalisation d’un Village des religions, soit des animations théâtrales de rue pour interpeller les passants. Par ailleurs, René C. signale l’existence d’une nouvelle association à laquelle il participe, dénommée « Comité Interreligieux pour une Ethique Universelle et contre la Xénophobie », ou « CIEUX » sise à la mairie du XIème, et qui à partir des Droits de l’Homme initie une réflexion sur le thème des voisins (échanges fraternels) localement, mais avec une vocation très étendue comme on peut le voir sur le site de Cieux International.

GROUPE INTERRELIGIEUX – PARIS XVème - Claude Beunardeau claude.beunardeau@wanadoo.fr
Ce groupe s’est formé de façon assez soudaine, il y a quatre ans, entre des chrétiens, des juifs et des musulmans de l’arrondissement. Il organise une conférence annuelle. Depuis cette année, le style a changé puisqu’il s’agit de réunions tournantes, les membres de deux religions étant invités à tour de rôle au culte d’une troisième, ce qui permet de mieux se comprendre mutuellement, ainsi qu’au partage d’un moment convivial pour mieux se connaître. Le groupe comprend maintenant de jeunes asiatiques. D’autre part, au moment des événements de Gaza, une réunion impromptue de prière des trois religions abrahamiques a regroupé quatre cents personnes et trouvé écho dans les médias.
Claude B. qui est également l’un des responsables des activités interreligieuses de l’abbaye de St Jacut de la Mer, en Bretagne, est membre du Comité exécutif de la CMRP.

GROUPE INTERRELIGEUX DE LILLE - Nicole Vernet nicolevernet@free.fr
Au niveau de ses activités, le groupe est toujours centré sur les jeunes et la paix. Des actions ont lieu, notamment dans les petites classes et suscitent des échanges qui profitent au moins autant aux maîtres qu’aux élèves. En ce qui concerne l’actualité interreligieuse, un moment fort été la rédaction et la publication d’un texte au sujet des événements au Proche Orient. Cette prise de position publique a rencontré un important retentissement, d’où ont découlé des tensions individuelles ou communautaires qui ont finalement conduit au report de dernière minute de la conférence publique annuelle, programmée pour le 19 février. Nicole V. exprime son vif regret de n’avoir pu prévenir, pour des raisons techniques, les membres de la CMRP de ce contretemps. Elle indique que par ailleurs le groupe a pris également position au sujet des persécutions des baha’is en Iran.

GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX - GIP 93 - SEINE-SAINT-DENIS - Philippe Leclerc phleclercq95@aol.com (Denise Montbailly, excusée)
Ce groupe existe depuis dix ans. Constitué d’une cinquantaine de membres, il fonctionne en réseau et organise huit réunions sur l’année ainsi que des débats publics. Actuellement, il rencontre un peu moins d’audience, d’où un questionnement sur son renouvellement et sur ce qu’il peut proposer. Il est bien implanté à Aubervilliers et à Saint Denis, dont le maire a mis en place une Commission des cultes pour permettre à tout administré d’avoir accès à son culte dans des conditions dignes et paisibles. Le GIP 93 est invité à participer à cette mise en place en tant que facilitateur et donc peut jouer là encore un rôle positif, comme ce fut le cas dans le passé en des circonstances de ce type.
Le projet que le groupe voudrait réaliser est l’organisation d’un Prix départemental de la Paix à l’intention des écoliers, d’où des contacts en cours avec l’Inspecteur d’Académie. Bien entendu, il faut définir avec précision les visées de ce Prix ainsi que la mise en place d’un jury compétent. Au niveau du Conseil général, il existe un réseau « Cultures de la Paix » qui regroupe des associations de toutes tailles, institutionnelles ou non, qui se concertent pour monter des activités d’éducation à la paix. Il s’agit de rassembler les initiatives et de leur donner corps.

GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX – GIP 78 - YVELINES – Philippe Attey phat10w@aol.com (Michel Cardon, excusé)
2008 a vu peu d’activités spectaculaires, mais la continuité de la réflexion sur l’interreligieux menée dans le secteur de Versailles (réunions de prière et collaboration avec le GAIC) et dans le secteur de Saint Quentin en Yvelines/Maurepas. Là le GIP entend mener une activité de présence dans les lycées publics, en commençant par les classes de terminale (travail sur le vocabulaire religieux). Dores et déjà, il intervient à la demande pour répondre aux questions. Dans les secteurs de Saint Germain en Laye et du Pecq, la mise en route d’activités est plus longue.

SOUFFLE ET CHEMINS – Cergy (95) - Denise Torgemane souffleetchemins@yahoo.fr
Cette association, ainsi nommée parce que ses membres ont foi en un seul Souffle, mais constatent qu'il existe plusieurs chemins, comporte une cinquantaine de membres, au sein de plusieurs groupes, dont un de femmes et un groupe d’amitié mixte. La présence de Ghaleb B. à une table ronde sur l’hospitalité a apporté une crédibilité bénéfique tandis que la venue de Bernard Reber a contribué à approfondir le travail entrepris sur le thème " "reconstruction des mémoires, oubli, justice, pardon ?". D’autre part, la commémoration du 90 ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 a donné lieu à une collaboration avec la municipalité et au-delà, sous forme d’appel aux personnes invitées à témoigner des traces (parfois encore très vives) que l’on porte en soi au sujet de la 1ère guerre mondiale. (voir le site internet de l’association : www.souffle-et-chemins ). Le but est de transformer la mémoire des guerres en force de paix. L’expérience montre qu’il est toujours difficile de faire s’exprimer la plupart des membres des religions sur le sujet de la paix. Et pourtant l’on envisage une ouverture du travail des mémoires à propos de l’Algérie, car il ne peut y avoir de paix véritable tant qu’il subsiste non-dits et douleurs. Denise T. signale la référence d’un livre dû au MIR, regroupant des témoignages précieux sur la réconciliation des mémoires, et L’espérance insoumise « Les religions moteurs de réconciliation sociale et politique ». paru aux Editions Nouvelle cité, collection Vie des Hommes
Denise T. est responsable du site internet de la CMRP

TIBHIRINE - Nantes (44) - Jean-Luc Frémon jeanluc.fremon@chu-nantes.fr
(Jacques Hubert excusé)

Cette association qui comprend plus d’une centaine de membres et qui existe depuis une douzaine d’année a vécu une année 2008 assez discrète en comparaison à des années plus fastes. Mais le bilan est néanmoins éloquent. Aux veillées interreligieuses qui ont traditionnellement lieu le 1er mardi de chaque mois, s’ajoute maintenant l’activité de lecture interreligieuse, les 2èmes mardis. Tibhirine a accueilli Jean-Claude Noyé, de la revue Prier, sur le thème du jeûne et est par ailleurs intervenue auprès de lycéens à la demande d’enseignants. Au niveau interne, l’association a demandé à Bernard Reber de l’aider à redéfinir le sens de son action en l’orientant vers des actions concrètes. Il en résulte, par exemple, qu’il serait bon de restructurer certaines commissions En ce qui concerne la communication, un bulletin mensuel est diffusé à deux cents exemplaires, tandis qu’un site internet est en cours d’élaboration. Enfin l’ambitieux projet d’une Maison du Dialogue tient toujours, et des contacts avec la mairie et le conseil général sont en cours. Tibhirine désire renforcer les liens entre différentes associations interreligieuses de France. En ce qui concerne sa région, elle a le projet d’organiser une rencontre de toutes les associations du grand Nantes. Enfin, à noter qu’au moment de Gaza, certaines tensions étaient réelles.

UNION DES ENFANTS D’ABRAHAM - Chambéry (73) - Foudil Benabadji benabadji@orange.fr ; www.memoire-mediterranee.com
C’est l’une des associations de Rhône-Alpes, (avec l’Union des Familles Musulmanes et Les Amis de Tlemcen) au sein desquelles Foudil B. est engagé. Dans l’esprit de la Fraternité d’Abraham, l’U.E.A. organise des conférences et va développer cette activité, avec la production de documents relatifs aux thèmes abordés à distribuer au public moyennant une somme modique. Foudil B. a lui-même traité du chiisme et un colloque avec les baha’is est envisagé. D’autre part, suite aux événements récents du Proche Orient, il a fallu mener des actions de communication auprès de certains publics demandeurs d’avis relatifs aux religions. Parmi les activités associatives, figure la participation à une importante exposition dont l’hôte d’honneur est l’Algérie.
Foudil B. est rédacteur et coordonnateur de la publication de la Lettre de la CMRP, diffusée actuellement surtout par internet pour des raisons financières.


INTERVENTIONS INDIVIDUELLES
Excusé : Jean-François Faba

Saadia Benbelkacen, qui vient d’Epinay sous Sénart (95) et est l’auteur d’une thèse sur un sujet concernant l’interreligieux, s’emploie à agir pour la paix dans sa ville, mais aimerait apprendre et faire plus. Elle assiste à la rencontre en compagnie de son époux.

Monique Bertin, pacifique pèlerine interreligieuse, témoigne, année après année, qu’un membre de la CMRP, même en dehors d’un groupe (elle est isolée géographiquement), est un acteur de paix, là où il est, là où il va.

Brigitte Chevalier, membre du Comité exécutif de la CMRP, représente Religions for Peace au sein de l’UNESCO, à Paris. Cette position lui permet de nouer des contacts et des partenariats, mais seulement au niveau international. Elle met à la disposition des participants un certain nombre de documents relatifs aux processus à mettre en place pour faciliter le dialogue entre religions et cultures.

Norbert Ducrot, lié à la CMRP depuis de nombreuses années annonce qu’il va quitter son conseil d’administration pour laisser la place aux plus jeunes. Actif au sein du Mouvement des Responsables Chrétiens et du GAIC, il a animé le Pèlerinage interreligieux de Paris à Chartres, lequel a compté plus de soixante-dix participants.

Marie-Claude Fuchs, présente à titre personnel, appartient à un groupe œ*****énique parisien du XIVème (paroisse de Plaisance) et est en relations depuis longtemps avec Christiane Gillmann, trésorière de la CMRP.

Laurent Klein, membre de la Commission Enseignement du Fait Religieux, explique qu’en tant qu’enseignant dans l’Ecole publique, il a été sollicité pour intervenir au niveau de la formation des maîtres, dans le cadre du « socle commun des connaissances ». Si le ministère de l’Education Nationale marque un intérêt pour les religions, c’est moins le cas pour les enseignants, un peu crispés sur le sujet, à l’instar de beaucoup de chefs d’établissements assez réticents. Cependant il y a des avancées : la Documentation française réalise une collection sur les textes fondamentaux des religions ainsi que par exemple, sur Abraham. Ce dernier est un cas intéressant parce qu’il permet une démarche pédagogique ouverte : on peut en effet montrer ce qu’il représente tout en tenant compte des sciences et en donnant des pistes. Il faut également travailler sur les représentations que l’on se fait des religions. (A noter un article du dernier n° du Monde des Religions sur l’action de Laurent Klein en compagnie de Mehrézia Maiza)

Marie Lemesle, secrétaire de la Commission Enseignement du fait religieux, est chargée de prendre en notes les interventions de la journée en vue de la rédaction du compte-rendu de l’Assemblée générale.

Christian Lochon, secrétaire général de la CMRP veut témoigner de l’implication de la municipalité de Gênes (Italie) dans l’engagement pour la Paix, dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (qui regroupe cinq pays européens et cinq pays du Maghreb). Par ailleurs, il donne des cours à la Mosquée de Paris, pour former des imams (1/3 de ses élèves étant des femmes)

Bernadette Le Nouvel, membre du Conseil d’Administration de la CMRP, se définit comme un artisan de paix notamment dans son domaine professionnel hospitalier, poursuit une idée de colloque, sur les thèmes de l’accompagnement et de la fin de vie, qui puisse permettre une réflexion en profondeur sur la place et les enjeux de la laïcité à des moments capitaux de l’existence humaine. Il est également essentiel de développer les formations sur les religions dans le domaine des soins palliatifs, de la gériatrie et dans les périodes de deuil. L’ensemble du projet correspond aux objectifs de la CMRP.

Mehrézia Maiza, présidente des femmes CMRP- Religions for Peace au niveau international, membre du comité exécutif de la CMRP et de la Commission Enseignement du Fait religieux parle de son action dans les établissements scolaires privés et maintenant publics ; lesquels lui demandent de présenter des thématiques religieuses. Le label CMRP est très important, et l’on s’intéresse aux religions en dialogue. Il y a beaucoup de manières d’utiliser les religions, par exemple en partant de la littérature allemande lors d’une intervention conjointe avec Gilles Daudé de la Fédération Protestante et Laurent Klein de la CMRP, au Lycée Sainte Marie de Neuilly. Par ailleurs, Mehrézia M. insiste sur la nécessité de créer des partenariats, comme par exemple avec l’association Asmae de Soeur Emmanuelle qui vient de la contacter sur le thème Diversité et Citoyenneté.

Bernard Reber, membre du Comité exécutif, et enseignant-chercheur s’est investi en donnant des cours à l’Institut International de la Pensée Islamique, dans le cadre de la licence d’études islamiques interdisciplinaires, dont le programme est axé sur le pluralisme interreligieux, notamment dans ses rapports avec la citoyenneté.

Jacqueline Rougé, présidente honoraire de la CMRP et co-fondatrice de la section française de la CMRP, mène des activités essentiellement au niveau européen et international et à l’UNESCO où c’est le niveau mondial qui est concerné.

Guy Feuillère se présente comme enseignant à Paris V dans le domaine de la diversité culturelle. En dialogue permanent avec des étudiants musulmans désireux de parler de Dieu avec des croyants, il tient à dire la joie que ceux-ci lui donnent par ce dialogue.

Richard Zeitoun, membre du Conseil d’administration, a le projet d’élaborer une structure de formation à la paix, destinée aux enfants ainsi que la constitution d’une chorale interreligieuse.



EN GUISE DE CONCLUSION


Petit florilège de paroles de paix et de sagesse de Jean- Pierre Martin, animateur de la rencontre

Il est nécessaire de bien utiliser l’information, dans le respect
de l’engagement des uns et des autres

A moins d’être mandaté, chaque membre ou groupe parle au nom de lui-même et non au nom de la CMRP dont il peut bien sûr se prévaloir
pour donner du relief à ce qu’il dit.

Donner des comptes-rendus des actions à diffuser,
c’est donner des pistes pour les autres

L’important c’est d’exister et de persévérer

Il convient d’avoir la sagesse d’apaiser les esprits.

Chaque goutte d’eau participe à faire la mer

L’objectif essentiel de la CMRP, c’est la paix.





Une date à noter

Le 1er avril aura lieu, à la Sorbonne, à Paris, une conférence de la Ligue des Droits de l’Homme « EXCLUSION DES BAHA'IS DES UNIVERSITES EN IRAN », en rapport avec le procès des sept administrateurs baha’is.

Une demande expresse

En plus des comptes-rendus et communications concernant leurs actions, les participants sont invités à fournir les coordonnées précises de leurs sites et blogs afin qu’on puisse les mettre en liens sur celui de la CMRP.



Transmis le Avr 14, 2009 - 12:05 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

CMRP - France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 MARS 2009

Compte rendu réalisé par Marie LEMESLE, complété par des notes de divers participants notamment Bernard REBER.

Matin


RENCONTRE AVEC LES GROUPES INTERRELIGIEUX
AFFILIÉS OU SYMPATHISANTS


EN GUISE D’INTRODUCTION


La séance est ouverte par le président Ghaleb Bencheikh qui souhaite la bienvenue aux participants à cette « rencontre de l’amitié et de l’engagement des personnes au service de l’Homme et de la Paix » et les invite à un moment de silence pour le recueillement, la prière ou la méditation.
La rencontre est animée par Jean-Pierre Martin que Ghaleb B. remercie tout particulièrement pour son dévouement et son efficacité au service de la CMRP, gratitude partagée par tous les membres, lesquels tout au long de l’année, reçoivent et diffusent des informations interreligieuses grâce au travail de Jean-Pierre, responsable de la communication internet. C’est ainsi qu’une bonne trentaine de groupes sont en lien direct, constituant un réseau véritable, et chacun est d’ailleurs invité à développer cette communication en multipliant comptes-rendus (de conférences, colloques, lectures etc.) et bilans d’actions individuelles ou collectives.
Jean-Pierre M. tient, quant à lui, à souligner le travail remarquable et précieux de Denise Torgemane, webmaster de religionspourlapaix.org, site d’information interreligieuse qui rencontre un franc succès auprès des internautes et contribue largement à la renommée de la CMRP-France.
La rencontre consiste en une suite d’échanges entre les personnes présentes, toutes membres de la CMRP dont plus de la moitié sont impliquées dans l’association au niveau national (Comité exécutif, Conseil d’Administration, Commissions). les unes parlant au nom d’un ou de plusieurs groupes qu’elles représentent, les autres à titre individuel.

INTERVENTIONS DES GROUPES
Groupes excusés : DIRE (Jacques Tranchant à Avignon) et Groupe Interreligieux de Grenoble (Denise Kahn)

ACRIP – Rouen (76) - Abdelkader Bekhedda : abdelkader76@hotmail.com
et Marc Venard

Abdelkader B. est le nouveau président de cette association, laquelle se réunit toutes les six semaines. L’ACRIP fait partie d’un collectif d’une quinzaine d’autres associations rouennaises religieuses et non religieuses qui préparent la Journée de la Paix du lundi 21 septembre prochain (peut-être même un week-end en incluant le dimanche 20). Composée de bouddhistes, chrétiens, juifs et musulmans, l’association comporte également depuis son origine des baha’is et les deux représentants de l’ACRIP dénoncent ici les persécutions dont est actuellement victime la communauté baha’ie en Iran. A signaler que le blog de l’association a le vent en poupe, ce qui est porteur d’espoir. Hébergée par le centre diocésain pour un prix modique, l’ACRIP bénéficie également de prêt de matériel de la part de la municipalité ouverte au dialogue avec les religions, notamment dans le cadre de marches pour la paix.

LES AMIS DE LA PAIX - Le Mans (72) - Hilaire Bodin : hilaire.bodin@wanadoo.fr
Cette association, qui comprend quarante adhérents et dont la vice-présidente est musulmane, prend le relais de l’Association des Amis de l’Epine, présidée par le P. Jean-Louis Morin et dissoute en 2008. Sur le terrain, elle a participé à une soirée sur le thème d’Abraham (avec le GAIC) ainsi qu’à la célébration du 40 ème anniversaire de la mort du Pasteur Martin Luther King, et elle prépare pour le 21 septembre une marche de la Paix. Hilaire B. explique que ce qui donne de la vie à son association, c’est que depuis plusieurs années ses membres se retrouvent pour passer ensemble le long week-end de l’Ascension, avec partage de la préparation des repas, randonnées et soirées avec itinéraire spirituel. « Les Amis de la Paix » adhèrent pour la 1ére fois à la CMRP (depuis le 7/02/09), dont ils trouvent la vision similaire à la leur (Hilaire B. a beaucoup apprécié le texte de Ghaleb B. publié à propos du conflit au Proche-Orient). Rejoindre un groupe international doit leur permettre d’ouvrir leur esprit sur une position harmonieuse.

CENTRE DE RENCONTRES INTERRELIGIEUSES POUR LA PAIX – Doumérac, près d’Angoulême (16) - Père Higoumène Barsanuphe : ouv@club-internet.fr
Situé dans le même hameau qu’un monastère orthodoxe dont le P. Barsanuphe a la charge, le CRIP a débuté pour l’anniversaire d’Assise, le 27 octobre 1998 et depuis quatorze rencontres s’y sont tenues. Le principe de départ était de faire se rencontrer, devant un public, quatre ou cinq représentants de diverses religions, sans intervenir, en leur offrant une sorte de tribune sur un thème introduit par le P. Barsanuphe. En fait, au fil des rencontres, il est apparu que la plupart des religieux (à chaque fois différents) s’attachaient plus à faire découvrir leur religion qu’à dialoguer sur le sujet proposé. D’où actuellement la recherche d’une autre formule, peut-être des tables-rondes. L’été 2008, le Centre a accueilli une exposition de masques Africains, objets de culte de la tradition animiste (présente à Assise) et bien que ce ne fut pas une manifestation interreligieuse, néanmoins ce fut une action en faveur de la Paix, en accord avec la CMRP où l’on s’intéresse à toutes les religions sans se limiter à deux ou trois. Le P. Barsanuphe mentionne également un autre groupe qu’il a créé sur Paris, le Collectif Interreligieux Multilatéral pour la Paix pour dire que faute de moyens financiers, ce groupe n’a actuellement pas d’activités, si ce n’est d’entretenir des relations avec d’autres groupes multireligieux (notamment avec le Groupe CMRP des Sables d’Olonne, les Focolari et la Communauté Sant’Egidio) afin d’agir pour la promotion de la multilatéralité dans l’interreligieux .
Membre du Comité Exécutif de la CMRP, le P. Barsanuphe est responsable également de la Commission Prière et Recueillement pour la Paix de la CMRP.

COMITÉ INTERRELIGIEUX DE LA FAMILLE FRANCISCAINE – Paris - Josette Gazzaniga : josette.gazzaniga@club-internet.fr
Le Comité existe au sein de la famille franciscaine depuis six ans. Il comprend six membres catholiques franciscains, un bouddhiste, trois juifs, trois musulmans et un sikh. Depuis deux ans, il collabore avec le GAIC pour la Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes et dans d’autres cadres. Ses actions se sont multipliées : en 2007, aide aux laïcs désireux d’être acteurs de paix en milieux hospitalier et carcéral ; en 2008, participation dans le domaine de la spiritualité aux côtés du Mouvement International pour la Réconciliation, également à La Maison Verte, Paris XVIIIème, auprès de Stéphane Lavignotte. En 2009, participation à la Journée Mondiale de la Non-Violence. Le Comité participe aussi au Salon Initiatives de Paix ( atelier de calligraphie animé par un rabbin) et mène une action de fond auprès des Jeunes Professionnels désireux d’apprendre à rencontrer l’autre, de se préparer au pèlerinage, d’organiser une Table Ronde sur la paix et la rencontre interreligieuse. Les membres du Comité témoignent en diverses circonstances comme à Lourdes ou en janvier dernier dans une veillée organisée dans l’urgence en réponse au drame israêlo-palestinien. Josette G. désire développer les liens avec la CMRP, notamment pour la constitution d’un réseau de Femmes pour la Paix en France.

LA FONTAINE AUX RELIGIONS – Paris XIème - René Coulon : rcoulon@noos.fr (Patrice Obert, excusé)
Depuis une douzaine d’années, René Coulon, paroissien de Saint Ambroise, se forme à l’interreligieux au contact du GAIC et de la Fraternité d’Abraham, et bien sûr de la CMRP. Au sein de la Fontaine aux Religions, il est l’un des acteurs du Tour du Monde des Religions, manifestation annuelle (en mai/juin) dans le quartier pluriculturel de Belleville : soit une marche d’un lieu de culte à l’autre, soit la réalisation d’un Village des religions, soit des animations théâtrales de rue pour interpeller les passants. Par ailleurs, René C. signale l’existence d’une nouvelle association à laquelle il participe, dénommée « Comité Interreligieux pour une Ethique Universelle et contre la Xénophobie », ou « CIEUX » sise à la mairie du XIème, et qui à partir des Droits de l’Homme initie une réflexion sur le thème des voisins (échanges fraternels) localement, mais avec une vocation très étendue comme on peut le voir sur le site de Cieux International.

GROUPE INTERRELIGIEUX – PARIS XVème - Claude Beunardeau : claude.beunardeau@wanadoo.fr
Ce groupe s’est formé de façon assez soudaine, il y a quatre ans, entre des chrétiens, des juifs et des musulmans de l’arrondissement. Il organise une conférence annuelle. Depuis cette année, le style a changé puisqu’il s’agit de réunions tournantes, les membres de deux religions étant invités à tour de rôle au culte d’une troisième, ce qui permet de mieux se comprendre mutuellement, ainsi qu’au partage d’un moment convivial pour mieux se connaître. Le groupe comprend maintenant de jeunes asiatiques. D’autre part, au moment des événements de Gaza, une réunion impromptue de prière des trois religions abrahamiques a regroupé quatre cents personnes et trouvé écho dans les médias.
Claude B. qui est également l’un des responsables des activités interreligieuses de l’abbaye de St Jacut de la Mer, en Bretagne, est membre du Comité exécutif de la CMRP.

GROUPE INTERRELIGEUX DE LILLE - Nicole Vernet : nicolevernet@free.fr
Au niveau de ses activités, le groupe est toujours centré sur les jeunes et la paix. Des actions ont lieu, notamment dans les petites classes et suscitent des échanges qui profitent au moins autant aux maîtres qu’aux élèves. En ce qui concerne l’actualité interreligieuse, un moment fort été la rédaction et la publication d’un texte au sujet des événements au Proche Orient. Cette prise de position publique a rencontré un important retentissement, d’où ont découlé des tensions individuelles ou communautaires qui ont finalement conduit au report de dernière minute de la conférence publique annuelle, programmée pour le 19 février. Nicole V. exprime son vif regret de n’avoir pu prévenir, pour des raisons techniques, les membres de la CMRP de ce contretemps. Elle indique que par ailleurs le groupe a pris également position au sujet des persécutions des baha’is en Iran.

GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX - GIP 93 - SEINE-SAINT-DENIS - Philippe Leclerc : phleclercq95@aol.com (Denise Montbailly, excusée)
Ce groupe existe depuis dix ans. Constitué d’une cinquantaine de membres, il fonctionne en réseau et organise huit réunions sur l’année ainsi que des débats publics. Actuellement, il rencontre un peu moins d’audience, d’où un questionnement sur son renouvellement et sur ce qu’il peut proposer. Il est bien implanté à Aubervilliers et à Saint Denis, dont le maire a mis en place une Commission des cultes pour permettre à tout administré d’avoir accès à son culte dans des conditions dignes et paisibles. Le GIP 93 est invité à participer à cette mise en place en tant que facilitateur et donc peut jouer là encore un rôle positif, comme ce fut le cas dans le passé en des circonstances de ce type.
Le projet que le groupe voudrait réaliser est l’organisation d’un Prix départemental de la Paix à l’intention des écoliers, d’où des contacts en cours avec l’Inspecteur d’Académie. Bien entendu, il faut définir avec précision les visées de ce Prix ainsi que la mise en place d’un jury compétent. Au niveau du Conseil général, il existe un réseau « Cultures de la Paix » qui regroupe des associations de toutes tailles, institutionnelles ou non, qui se concertent pour monter des activités d’éducation à la paix. Il s’agit de rassembler les initiatives et de leur donner corps.

GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX – GIP 78 - YVELINES – Philippe Attey : phat10w@aol.com (Michel Cardon, excusé)
2008 a vu peu d’activités spectaculaires, mais la continuité de la réflexion sur l’interreligieux menée dans le secteur de Versailles (réunions de prière et collaboration avec le GAIC) et dans le secteur de Saint Quentin en Yvelines/Maurepas. Là le GIP entend mener une activité de présence dans les lycées publics, en commençant par les classes de terminale (travail sur le vocabulaire religieux). Dores et déjà, il intervient à la demande pour répondre aux questions. Dans les secteurs de Saint Germain en Laye et du Pecq, la mise en route d’activités est plus longue.

SOUFFLE ET CHEMINS – Cergy (95) - Denise Torgemane : souffleetchemins@yahoo.fr
Cette association, ainsi nommée parce que ses membres ont foi en un seul Souffle, mais constatent qu'il existe plusieurs chemins, comporte une cinquantaine de membres, au sein de plusieurs groupes, dont un de femmes et un groupe d’amitié mixte. La présence de Ghaleb B. à une table ronde sur l’hospitalité a apporté une crédibilité bénéfique tandis que la venue de Bernard Reber a contribué à approfondir le travail entrepris sur le thème " "reconstruction des mémoires, oubli, justice, pardon ?". D’autre part, la commémoration du 90 ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 a donné lieu à une collaboration avec la municipalité et au-delà, sous forme d’appel aux personnes invitées à témoigner des traces (parfois encore très vives) que l’on porte en soi au sujet de la 1ère guerre mondiale. (voir le site internet de l’association : www.souffle-et-chemins ). Le but est de transformer la mémoire des guerres en force de paix. L’expérience montre qu’il est toujours difficile de faire s’exprimer la plupart des membres des religions sur le sujet de la paix. Et pourtant l’on envisage une ouverture du travail des mémoires à propos de l’Algérie, car il ne peut y avoir de paix véritable tant qu’il subsiste non-dits et douleurs. Denise T. signale la référence d’un livre dû au MIR, regroupant des témoignages précieux sur la réconciliation des mémoires, et L’espérance insoumise « Les religions moteurs de réconciliation sociale et politique ». paru aux Editions Nouvelle cité, collection Vie des Hommes.
Denise T. est responsable du site internet de la CMRP


TIBHIRINE - Nantes (44) - Jean-Luc Frémon : jeanluc.fremon@chu-nantes.fr
(Jacques Hubert excusé)

Cette association qui comprend plus d’une centaine de membres et qui existe depuis une douzaine d’année a vécu une année 2008 assez discrète en comparaison à des années plus fastes. Mais le bilan est néanmoins éloquent. Aux veillées interreligieuses qui ont traditionnellement lieu le 1er mardi de chaque mois, s’ajoute maintenant l’activité de lecture interreligieuse, les 2èmes mardis. Tibhirine a accueilli Jean-Claude Noyé, de la revue Prier, sur le thème du jeûne et est par ailleurs intervenue auprès de lycéens à la demande d’enseignants. Au niveau interne, l’association a demandé à Bernard Reber de l’aider à redéfinir le sens de son action en l’orientant vers des actions concrètes. Il en résulte, par exemple, qu’il serait bon de restructurer certaines commissions En ce qui concerne la communication, un bulletin mensuel est diffusé à deux cents exemplaires, tandis qu’un site internet est en cours d’élaboration. Enfin l’ambitieux projet d’une Maison du Dialogue tient toujours, et des contacts avec la mairie et le conseil général sont en cours. Tibhirine désire renforcer les liens entre différentes associations interreligieuses de France. En ce qui concerne sa région, elle a le projet d’organiser une rencontre de toutes les associations du grand Nantes. Enfin, à noter qu’au moment de Gaza, certaines tensions étaient réelles.

UNION DES ENFANTS D’ABRAHAM - Chambéry (73) - Foudil Benabadji : benabadji@orange.fr ; www.memoire-mediterranee.com
C’est l’une des associations de Rhône-Alpes, (avec l’Union des Familles Musulmanes et Les Amis de Tlemcen) au sein desquelles Foudil B. est engagé. Dans l’esprit de la Fraternité d’Abraham, l’U.E.A. organise des conférences et va développer cette activité, avec la production de documents relatifs aux thèmes abordés à distribuer au public moyennant une somme modique. Foudil B. a lui-même traité du chiisme et un colloque avec les baha’is est envisagé. D’autre part, suite aux événements récents du Proche Orient, il a fallu mener des actions de communication auprès de certains publics demandeurs d’avis relatifs aux religions. Parmi les activités associatives, figure la participation à une importante exposition dont l’hôte d’honneur est l’Algérie.
Foudil B. est rédacteur et coordonnateur de la publication de la Lettre de la CMRP, diffusée actuellement surtout par internet pour des raisons financières.


INTERVENTIONS INDIVIDUELLES
Excusé : Jean-François Faba

Saadia Benbelkacen, qui vient d’Epinay sous Sénart (95) et est l’auteur d’une thèse sur un sujet concernant l’interreligieux, s’emploie à agir pour la paix dans sa ville, mais aimerait apprendre et faire plus. Elle assiste à la rencontre en compagnie de son époux.

Monique Bertin, pacifique pèlerine interreligieuse, témoigne, année après année, qu’un membre de la CMRP, même en dehors d’un groupe (elle est isolée géographiquement), est un acteur de paix, là où il est, là où il va.

Brigitte Chevalier, membre du Comité exécutif de la CMRP, représente Religions for Peace au sein de l’UNESCO, à Paris. Cette position lui permet de nouer des contacts et des partenariats, mais seulement au niveau international. Elle met à la disposition des participants un certain nombre de documents relatifs aux processus à mettre en place pour faciliter le dialogue entre religions et cultures.

Norbert Ducrot, lié à la CMRP depuis de nombreuses années annonce qu’il va quitter son conseil d’administration pour laisser la place aux plus jeunes. Actif au sein du Mouvement des Responsables Chrétiens et du GAIC, il a animé le Pèlerinage interreligieux de Paris à Chartres, lequel a compté plus de soixante-dix participants.

Marie-Claude Fuchs, présente à titre personnel, appartient à un groupe œ*****énique parisien du XIVème (paroisse de Plaisance) et est en relations depuis longtemps avec Christiane Gillmann, trésorière de la CMRP.

Laurent Klein, membre de la Commission Enseignement du Fait Religieux, explique qu’en tant qu’enseignant dans l’Ecole publique, il a été sollicité pour intervenir au niveau de la formation des maîtres, dans le cadre du « socle commun des connaissances ». Si le ministère de l’Education Nationale marque un intérêt pour les religions, c’est moins le cas pour les enseignants, un peu crispés sur le sujet, à l’instar de beaucoup de chefs d’établissements assez réticents. Cependant il y a des avancées : la Documentation française réalise une collection sur les textes fondamentaux des religions ainsi que par exemple, sur Abraham. Ce dernier est un cas intéressant parce qu’il permet une démarche pédagogique ouverte : on peut en effet montrer ce qu’il représente tout en tenant compte des sciences et en donnant des pistes. Il faut également travailler sur les représentations que l’on se fait des religions. (A noter un article du dernier n° du Monde des Religions sur l’action de Laurent Klein en compagnie de Mehrézia Maiza)

Marie Lemesle, secrétaire de la Commission Enseignement du fait religieux, est chargée de prendre en notes les interventions de la journée en vue de la rédaction du compte-rendu de l’Assemblée générale.

Christian Lochon, secrétaire général de la CMRP veut témoigner de l’implication de la municipalité de Gênes (Italie) dans l’engagement pour la Paix, dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (qui regroupe cinq pays européens et cinq pays du Maghreb). Par ailleurs, il donne des cours à la Mosquée de Paris, pour former des imams (1/3 de ses élèves étant des femmes)

Bernadette Le Nouvel, membre du Conseil d’Administration de la CMRP, se définit comme un artisan de paix notamment dans son domaine professionnel hospitalier, poursuit une idée de colloque, sur les thèmes de l’accompagnement et de la fin de vie, qui puisse permettre une réflexion en profondeur sur la place et les enjeux de la laïcité à des moments capitaux de l’existence humaine. Il est également essentiel de développer les formations sur les religions dans le domaine des soins palliatifs, de la gériatrie et dans les périodes de deuil. L’ensemble du projet correspond aux objectifs de la CMRP.

Mehrézia Maiza, présidente des femmes CMRP- Religions for Peace au niveau international, membre du comité exécutif de la CMRP et de la Commission Enseignement du Fait religieux parle de son action dans les établissements scolaires privés et maintenant publics ; lesquels lui demandent de présenter des thématiques religieuses. Le label CMRP est très important, et l’on s’intéresse aux religions en dialogue. Il y a beaucoup de manières d’utiliser les religions, par exemple en partant de la littérature allemande lors d’une intervention conjointe avec Gilles Daudé de la Fédération Protestante et Laurent Klein de la CMRP, au Lycée Sainte Marie de Neuilly. Par ailleurs, Mehrézia M. insiste sur la nécessité de créer des partenariats, comme par exemple avec l’association Asmae de Soeur Emmanuelle qui vient de la contacter sur le thème Diversité et Citoyenneté.

Bernard Reber, membre du Comité exécutif, et enseignant-chercheur s’est investi en donnant des cours à l’Institut International de la Pensée Islamique, dans le cadre de la licence d’études islamiques interdisciplinaires, dont le programme est axé sur le pluralisme interreligieux, notamment dans ses rapports avec la citoyenneté.

Jacqueline Rougé, présidente honoraire de la CMRP et co-fondatrice de la section française de la CMRP, mène des activités essentiellement au niveau européen et international et à l’UNESCO où c’est le niveau mondial qui est concerné.

Guy Feuillère se présente comme enseignant à Paris V dans le domaine de la diversité culturelle. En dialogue permanent avec des étudiants musulmans désireux de parler de Dieu avec des croyants, il tient à dire la joie que ceux-ci lui donnent par ce dialogue.

Richard Zeitoun, membre du Conseil d’administration, a le projet d’élaborer une structure de formation à la paix, destinée aux enfants ainsi que la constitution d’une chorale interreligieuse.


EN GUISE DE CONCLUSION

Petit florilège de paroles de paix et de sagesse de Jean- Pierre Martin, animateur de la rencontre

Il est nécessaire de bien utiliser l’information, dans le respect
de l’engagement des uns et des autres

A moins d’être mandaté, chaque membre ou groupe parle au nom de lui-même et non au nom de la CMRP dont il peut bien sûr se prévaloir
pour donner du relief à ce qu’il dit.

Donner des comptes-rendus des actions à diffuser,
c’est donner des pistes pour les autres

L’important c’est d’exister et de persévérer

Il convient d’avoir la sagesse d’apaiser les esprits.

Chaque goutte d’eau participe à faire la mer

L’objectif essentiel de la CMRP, c’est la paix.



Une date à noter

Le 1er avril aura lieu, à la Sorbonne, à Paris, une conférence de la Ligue des Droits de l’Homme « EXCLUSION DES BAHA'IS DES UNIVERSITES EN IRAN », en rapport avec le procès des sept administrateurs baha’is.

Une demande expresse

En plus des comptes-rendus et communications concernant leurs actions, les participants sont invités à fournir les coordonnées précises de leurs sites et blogs afin qu’on puisse les mettre en liens sur celui de la CMRP.




CMRP - France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 MARS 2009 Après-midi
ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE

1ère ASSEMBLÉE GÉNÉRALE - EXTRAORDINAIRE


Le président Ghaleb Bencheikh ouvre la séance en souhaitant la bienvenue aux personnes n’ayant pas participé à la rencontre du matin. Puis il indique que, conformément à l’ordre du jour, l’assemblée doit se prononcer avant tout sur la modification de l’article 10 des statuts, concernant le nombre de membres du Conseil d’Administration qu’il est proposé de fixer à quinze, pour trois ans, renouvelable chaque année par tiers. Il annonce aussi qu’il est prévu de doter l’association d’un Conseil Interreligieux composé de dignitaires et de leaders « personnes-ressources » (comme Michel Cardon, Ahmed Jaballah, Dennis Gira, Jacqueline et Michel Rougé), à l’instar de celui de la CMRP-Europe.
L’assemblée adopte à l’unanimité la modification de l’article 10 selon les modalités proposées, ce qui implique la démission de tous les membres du Conseil d’Administration afin de constituer un nouveau C.A. conforme au nouvel article 10. Dont acte.



2ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE - STATUTAIRE

RAPPORT MORAL (par Ghaleb Bencheikh)



- Activités interreligieuses du Président

Il n’est bien sûr pas question d’énumérer la liste des interventions de Ghaleb B. ( une à deux par semaine), lesquelles contribuent de facto à la présence de la CMRP en maints lieux, même lorsque le Président de la CMRP est invité à titre personnel. L’éventail de ces activités pour la paix est très large, allant de la traditionnelle participation lors de rendez-vous réputés incontournables (comme en Bretagne à Vieux Marché ou à Saint Jacut), à des interventions différemment ciblées : présentation de la CMRP aux lycéens de Sainte Marie à Antony, partenariat ponctuel (à l’initiative d’Evelyne Martini, ancienne présidente de la CMRP) avec la Grande Loge française à un Colloque sur les Religions dans la société qui s’est tenu à Nancy avec le soutien d’André Roussinot, ou encore participation à commémoration de la mort de l’Evêque de Mossoul, occasion de déplorer le sort des chrétiens d’Irak, et dans le même esprit de solidarité avec les minorités, soutien au Manifeste des Amis de la Liberté pour la défense des Baha’is d’Iran.
- Temps forts
Au niveau international, il y eut cette année la rencontre de Rovereto en Italie organisée par la CMRP-Europe, dont le Governing Board a, par la suite, été accueilli à Paris, notamment lors d’un dîner d’échanges fructueux qui s’est tenu au Foyer Franco-Libanais (grâce à la générosité et l’affabilité de Monseigneur Saïd Helias). C’est aussi dans le cadre des relations avec l’Europe que Ghaleb. a participé à Strasbourg à la Commémoration du 60ème anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme, à une manifestation organisée en partenariat avec l’Institut Robert Schumann.


- Regards sur l’actualité
Véritable tragédie, le drame du bombardement récent de Gaza, a provoqué des réactions vives de la part de certaines personnes qui en appelaient à une action de la CMRP. Or, il s’est agi avant tout de garder une posture de paix, en accord avec l’amour de l’autre. D’où l’accueil d’une rencontre organisée à Paris ( et soutenue financièrement par un bouddhiste japonais) entre jeunes Israéliens et Palestiniens des trois confessions religieuses dont la presse s’est favorablement fait l’écho.
- Perspectives
Conformément à ses engagements, la CMRP assure la mise en œuvre d’un grand colloque placé sous sa responsabilité et co-organisé avec le Père Michel Lelong et Alix Husain, sur le thème « Croyants de France et engagement en Terre Sainte ». Cette importante manifestation, qui se tiendra le dimanche 17 mai au Collège des Bernardins, est parrainée par l’émir du Qatar et bénéficie de l’action de Lucien Champenois avec l’ambassade d’Israël et du soutien du Quai d’Orsay, d’où diverses sources de financement.
Le rapport moral est adopté à l’unanimité.




RAPPORT FINANCIER (par Christiane Gillmann)



La trésorière présente l’essentiel des comptes de l’année 2008, ainsi que quelques précisions le bilan écrit étant à la disposition des membres de l’assemblée.

Des échanges ont lieu entre le président et l’assemblée au sujet de la modestie des moyens dont la CMRP dispose pour le rôle qu’elle est amenée à jouer et que le public attend d’elle et ce, bien qu’elle contribue à faire financer des projets au niveau international. Certes cette situation matérielle ne nuit pas au crédit moral de la CMRP et n’empêche pas certaines actions ponctuelles, mais cependant elle limite réellement son action, notamment au niveau de la communication et de la médiatisation.

L’absence de moyens fait que pour les tâches concrètes du secrétariat (trois demi-journées minimum), on ne peut compter que sur du bénévolat. Judicaëlle Mazé qui occupait cette fonction étant partie, Mona Belbengacen propose ses services. Comme le souligne Alix Husain, le travail de Jean-Pierre M. et de Denise T. pour la communication internet est formidable. De même pour la réalisation de La Lettre par Foudil Benabadji. La CMRP fournit un travail d’équipe remarquable (exemples : locaux obtenus grâce à Jacqueline Rougé, bureau aménagé grâce à Mehrézia Maiza et son mari).

Le rapport financier est adopté à l’unanimité




INTERVENTIONS DE DIFFÉRENTS RESPONSABLES



- Christian Lochon, secrétaire général,
après avoir rendu hommage au président pour son activité désintéressée, mentionne l’action que lui-même mène en tant que secrétaire de la CMRP auprès de stagiaires EDF qu’il forme, à leur demande, à l’intérêt culturel des religions, pour le Centre de Formation des Mureaux. D’autre part, il insiste pour que La Lettre puisse être plus amplement diffusée.

- Jacqueline Rougé, présidente honoraire de la CMRP, donne des informations concernant le European Council Leaders qu’elle a contribué à fonder.
- Une délégation de ces leaders religieux s’est rendue au Kosovo et à Belgrade pour encourager les groupes interreligieux de ces lieux marqués par le conflit de ces dernières années.
- L’ECL est en contact effectif avec la Commission Européenne.
- Religions for Peace était représentée à Moscou à l’occasion de l’élection, en janvier 2009, du nouveau Patriarche orthodoxe russe Cyrill, lui-même déjà co-président de la WCRP.
- En ce qui concerne les événements du Sri Lanka, des protagonistes ont été invités à Oslo afin de pouvoir se rencontrer et essayer de dialoguer en terrain neutre.
- En Bulgarie, un nouveau Conseil interreligieux se met en place.
Par ailleurs, Jacqueline R. expose que les structures de la CMRP EUROPE sont en train d’évoluer, suite au changement de président, le Suédois Hans Ucko résidant en Suisse d’où il impulse de nouveaux développements.

- Mehrézia Maiza, présidente du réseau mondial Femmes de Foi, et à ce titre l’une des présidentes de Religions for Peace, donne des informations de niveau international.
- L’action la plus importante est la mise en place d’une plate-forme contre la pauvreté en Afrique, en Asie et en Amérique du sud. Des femmes se mobilisent, sensibilisent les responsables des grandes religions et trouvent des marraines pour des actions concrètes.
- On vient d’assister au Japon au lancement par l’ONU de la Décennie du dialogue interreligieux (voir pour l’Europe le site du Conseil Oecuménique des Eglises). Cela fait naître de grands espoirs, d’autant plus que le président du Comité mis en place est un responsable de la WCRP. Cela devrait permettre aux gouvernements de prendre mieux en compte l’action interreligieuse.
- Au niveau européen, en novembre a été lancé par le Parlement Européen, un réseau de femmes européennes pour la Paix.
En France, Mehrézia M. travaille actuellement à la constitution d’un réseau de « Femmes croyantes pour la Paix ».

- Brigitte Chevalier, représentante de la WCRP internationale à l’UNESCO (Paris) commence par rappeler que Religions for Peace est une OING qui jouit d’un statut formel de consultation auprès de l’UNESCO où elle est représentée au sein de différentes structures.
- Une forme d’action consiste à la réalisation de plaquettes didactiques dans le cadre du Dialogue pour une culture de paix.
- Des activités de partenariat concret sont menées pour aider les pays les plus démunis.
- L’action la plus impérieuse -et la plus poignante car touchant particulièrement les enfants en raison de leur petite taille- est celle concernant la lutte contre les bombes à fragmentation utilisée dans les guerres, dans les Balkans, en Irak, au sud Liban et dans des conflits plus récents. Une convention étant désormais établie et signée (à Oslo, puis à Dublin), il s’agit de la rendre effective, en partenariat avec d’autres organismes comme handicap InternationaL Brigitte C. a apporté des documents, dont des listes de pays fabricants, de pays utilisateurs et de pays victimes, que l’assemblée est invitée à consulter.

- Jean-Pierre Martin en tant que responsable des groupes interreligieux en région, résume la matinée en se réjouissant du fait que de nouveaux groupes rejoignent la CMRP, ainsi que des membres à titre individuels. L’action au plan local est essentielle pour la vitalité de l’association et l’engagement sur le terrain à travers la France.

Dans l’assistance,
- Alix Husain insiste sur la nécessité de la prise en compte du religieux dans l’espace public, avec une meilleure compréhension de la laïcité.
- Laurent Klein tient à souligner les avancées qu’il constate, quant à lui, en ce qui concerne l’Education Nationale. A l’école élémentaire, on accepte de plus en plus de donner aux maîtres des outils pour aborder la question du religieux, en accord avec l’enseignement des sciences et en complémentarité, par exemple, avec l’histoire de l’art.
- Un participant demande s’il serait possible que la CMRP contribuât à organiser une réunion de toutes les associations interreligieuses de France, pour donner plus de visibilité, plus de lisibilité à cette sphère importante de la société. Cette demande, évidemment très intéressante au niveau du concept mais concrètement très complexe, évoque des souvenirs chez les anciens de la CMRP qui participèrent il y a une dizaine d’années à la mise en place d’Assises du Dialogue interreligieux ( et Ghaleb B. de rendre hommage à la figure du président d’alors, Robert de Montvallon).
- Un autre participant aimerait que la CMRP s’associe à des moments conviviaux, théâtraux ou festifs. Il est répondu que ponctuellement c’est parfois le cas.
- Jean-Maurice Verdier demandant ce qu’il en est de la Commission Proche-Orient, Ghaleb B. répond que, créée en même temps que la CMRP, elle est actuellement en sommeil. Puis il rappelle que les Commissions en activité sont :
Commission Enseignement du Fait Religieux, sous la présidence de Christian Lochon

Commission Prière et Recueillement pour la Paix, sous la présidence du Père Higoumène Barsanuphe

Commission Comité de Rédaction de La Lettre, sous la présidence de Foudil Benabadji)

Quant à la Commission Relation avec les médias, elle a un rôle à jouer tandis que la Commission Education à la Paix, actuellement relayée par la Commission Enseignement du Fait religieux (laquelle se consacre à la rédaction d’un Livret de Présentation des Religions en France, avec pour rédacteurs Christiane Gillmann, Raphaëlle Gras, Laurent Klein, Marie Lemesle, Mehrézia Maïza, Jean-Pierre Martin, Denise Montbailly, Katia Robel) elle pourrait se reconstituer sous une forme différente.





ELECTION DU NOUVEAU CONSEIL D’ADMINISTRATION




Suite à la démission de l’ensemble du Conseil d’Administration (voir ci-dessus C-R de l’Assemblé extraordinaire), et en accord avec l’article 10 modifié des statuts, on procède à l’élection à bulletin secret de quinze membres du nouveau Conseil d’Administration.


Préliminaires

Sur les vingt-sept membres actuels du C.A., huit n’ont pas fait acte de candidature pour ce nouveau C.A. Il reste donc dix-neuf candidats, ce qui implique que quatre candidats ne pourront être réélus.

Par ailleurs, il se présente une candidate qui n’appartient pas à l’ancien C.A. : Josette Gazzaniga, du Comité interreligieux de la Famille Franciscaine, déjà bien connue de certains membres de la CMRP. Comme il est de tradition, elle est invitée à participer durant l’année aux réunions du C.A. avant de postuler pour la prochaine Assemblée Générale (en 2010)

Chaque ancien membre du C.A. désirant être réélu est invité à présenter succinctement les motifs de sa candidature (pour les absents, il est donné lecture de leur lettre de motivation) .



LISTE DES DIX-NEUF CANDIDATS


Philippe Attey,
actif au sein du GIP 78, dans la droite ligne de l’action de la CMRP
Père Higoumène Barsanuphe,
responsable depuis 2002 de la Commission Prière et Recueillement pour la Paix qui lui a été confiée par son prédécesseur, le P. Michel Delahoutre
Foudil Benabadji, responsable de l’Union des Familles Musulmanes et des Enfants d’Abraham, responsable de la réalisation de la Lettre de la CMRP
Ghaleb Bencheikh, président de la CMRP, désirant poursuivre son action qui a commencé il y a bien des années auprès de Jacqueline Rougé
Claude Beunardeau (ABS) engagé dans le dialogue interreligieux à paris XVème ainsi qu’à l’abbaye de Saint Jacut
Brigitte Chevalier qui poursuit des activités utiles auprès de l’UNESCO doit garder le lien au plan national
Christiane Gillmann, trésorière de la CMRP, avocate honoraire, attachée aux Droits de l’Homme et donc au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes
Raphaëlle Gras, membre du GIP 93, participe au travail de rédaction du Livret des Religions en France et impliquée dans l’interreligieux en tant que femme
Jacques Hubert (ABS, en déplacement), président de Tibhirine à Nantes
Laurent Klein, désire allier l’enseignement des religions pour le grand public et la formation en milieu scolaire, participe au travail de rédaction du Livret des Religions
Bernadette Le Nouvel, essaie de développer l’enseignement du fait religieux en milieu hospitalier et prépare sur ce thème un projet de colloque axé sur les soins palliatifs
Christian Lochon, secrétaire général de la CMRP, désireux de continuer à servir la CMRP où, appelé par Ghaleb B., il a rencontré des amis avec lesquels il a la volonté de rester, même dans des conditions difficiles
Mehrézia Maiza, présidente internationale des Femmes de Religions for Peace, désire créer en France un réseau national de femmes, aider à la constitution d’un réseau de jeunes et réaliser de nouveaux partenariats
Jean-Pierre Martin, animé d’une vision humaniste de l’interreligieux, est prêt, si on le lui demande, à continuer à travailler pour la CMRP (i.e. à assumer tout le volet internet du secrétariat et de communication en interne et en externe )
Denise Montbailly (ABS pour raison de santé), qui développe depuis de nombreuses années sa formation au dialogue entre les religions et son parcours associatif interreligieux, désire poursuivre le travail entrepris avec la CMRP
Patrice Obert (ABS, en déplacement) préside à Paris La Fontaine aux Religions
Bernard Reber, qui travaille depuis dix-sept ans avec la CMRP et maintenant au niveau européen, suggère qu’on ne le réélise pas pour laisser la place à d’autres
Katia Robel, impliquée au sein de plusieurs associations en lien avec l’interreligieux, aimerait continuer avec la CMRP à laquelle elle offre, notamment, ses compétences de correctrice pour la rédaction et relecture des textes.
Richard Zeitoun, qui a travaillé, notamment pour l’humanitaire dans beaucoup de pays, désire s’impliquer pour lutter contre le manque de dialogue entre les personnes et les peuples


RÉSULTAT DES ELECTIONS

Sont élus

Père Higoumène BARSANUPHE
Foudil BENABADJI
Ghaleb BENCHEIKH
Claude BEUNARDEAU
Brigitte CHEVALIER
Christiane GILLMANN
Raphaëlle GRAS
Jacques HUBERT
Laurent KLEIN
Bernadette LE NOUVEL
Christian LOCHON
Méhrézia MAIZA
Jean-Pierre MARTIN
Katia ROBEL
Richard ZEITOUN


Enfin, on procède au tirage au sort pour le renouvellement par tiers

1/3 des candidats rééligibles en 2010
G. Bencheikh, C. Beunardeau, Ch. Gillmann, M. Maiza, R. Zeitoun

1/3 des candidats rééligibles en 2011
P. H. Barsanuphe, F. Benabadji, B. Chevalier, J. Hubert, L. Klein

1/3 des candidats rééligibles en 2012
R. Gras, B. Le Nouvel, Ch. Lochon, J-P. Martin, K. Robel


Fin de l’Assemblée Générale



Transmis le Avr 13, 2009 - 11:57 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemblePour information :
Engagement de religieux à un travail en commun pour servir les intérêts des plus démunis...

-------------------------------------------------------------------------

In a letter issued in advance of the G20 meeting in London, political
leaders are called upon to consider the moral issues at the root of
the current financial crisis, and to pay special attention to the
needs of poor, marginalised and vulnerable people: "to forget their
needs would be to compound regrettable past failures with needless
future injustices".

Attention is drawn to promises made by the international community in
"easier times - which now risk being -postponed by the pressing concern
to rectify market failures ".

"Even in these difficult times we strongly urge the leaders of the G20
to hold fast to the commitments they have made to the world's poorest
people," says the statement.

Recognising that people "who have lost jobs, savings, or homes, are in
need of immediate help" the statement stresses the need for the G20 to
fulfill its promises to the poor, citing World Bank figures that "53
million more people could fall into absolute poverty " as a result of
the world financial crisis, the faith leaders" hope was that "poorer
countries would be allowed to trade their way to prosperity".

The text of the letter reads:

"We write as religious leaders who share a belief in God and the
dignity of human life. We wish to acknowledge with realism and
humility the severity of the current economic crisis and the sheer
complexity of the global and local challenge faced by political
leaders. We pray for the leaders of the G20 as they prepare to meet in
London this week. They, and we, have a crucial role to play in
recovering that lost sense of balance between the requirements of
market mechanisms that help deliver increased prosperity, and the
moral requirement to safeguard human dignity, regardless of economic
or social category.

Many people are suffering as a result of the economic crisis. The
World Bank estimates that 53 million more people could fall into
absolute poverty as a result of the crisis. The likelihood is that
more will face significant hardship before it comes to an end, and
those who are already poor suffer the most. Along with the leaders of
the G20 we all have a duty to look at the faces of the poor around the
world and to act with justice, to think with compassion, and to look
with hope to a sustainable vision of the future.

We wish therefore to draw attention to some of the promises made by
the international community in recent times - with our wholehearted
support - that risk being postponed by the pressing concern to rectify
market failures. We need to be properly conscious that all communities
include, and must pay special attention to the needs of, poor,
marginalised and vulnerable people. To forget their needs would be to
compound regrettable past failures with needless future injustices.

Some aspects of this crisis will require technical economic solutions.
However those solutions alone will not be enough to address all the
questions that we face. At the roots of this crisis lie important
moral issues.

We are concerned for people and the work they do. We believe there is
a need to consider the aspirations of both rich and poor; to examine
our own expectations and how realistic they are; and to root future
global patterns of work in our understanding of human dignity. We
recognize that people who have lost jobs, savings, or homes, or who
now live with the worry of what the future might bring are in need of
immediate help. Their hope is for sustainable employment and not
continuing job insecurity.

The international community has made important commitments to the
developing world. The Millennium Development Goals are of fundamental
importance and cannot now be forgotten. Even in these difficult times
we strongly urge the leaders of the G20 to hold fast to the
commitments they have made to the world's poorest people. We still
need to find ways to enable poorer countries to trade their way to
prosperity. We hold that promises made to the poor are especially
sacred.

When we spend now, we have to pay later. This also applies when we use
up the resources of the natural environment. Morally binding
commitments to cut carbon emissions and so to slow the devastating
effects of man-made climate change have been made in recent years.
They should not be forgotten or postponed. We call on the whole of the
international community to hold firm to commitments already made. Most
recognise that even more radical commitments will need to be agreed in
the near future.

The leaders of the G20 countries are concerned to recover stability in
the global economy. We support those efforts. And we pray that as they
deliberate they will be mindful of the need to protect the vulnerable
from unintended injustice and to respect the commitments they made in
easier times.

Dr Musharraf Hussain Azhari
Chief Imam and Executive Officer, Karimia Institute
Chair, Christian-Muslim Forum
Dr Mohammed Abdul Bari
Secretary General of the Muslim Council of Britain
Rabbi Dr Tony Bayfield
Head, Movement for Reform Judaism
Dr Girdhari Bhan
President, Vishwa Hindu Parishad (UK)
Mr Anil Bhanot
General Secretary, Hindu Council UK
Mr Steve Clifford
General Director, Evangelical Alliance
Mr Khurshid Drabu
Project Director, Mosques and Imams National Advisory Board, UK (MINAB)
Mr Henry Grunwald
President, Board of Deputies of British Jews
Bishop Nathan Hovhannisian
Primate, Armenian Orthodox Church of Great Britain
Mr Sanjay Jagatia
Secretary-General, National Council of Hindu Temples UK (NCHT)
The Most Revd Dr Idris Jones
Bishop of Glasgow and Galloway
Primus, Scottish Episcopal Church
Mr Ramesh Kallidai
General Secretary, Hindu Forum of Britain
Sayyed Nadeem Kazmi
Founder & Director, The Britslam Partnership.
Commissioner Elizabeth Matear
Moderator of the Free Churches Group
Ayatollah Sayyid Fazel Milani
Al-Khoei Foundation
Shaykh Ibrahim Mogra
Chairman, Religions for Peace, UK
The Most Revd Barry Morgan
Bishop of Llandaff,
Archbishop, The Church in Wales
His Eminence Cormac Cardinal Murphy-O'Connor
Archbishop of Westminster, President of the Catholic Bishops'
Conference of England and Wales
National Spiritual Assembly of the Bahá'ís of the UK
Mrs Ravinder Kaur Nijjar
Sikh Community, Scotland
His Eminence Keith Patrick Cardinal O'Brien
Archbishop of St Andrews and Edinburgh, President of the Scottish
Catholic Bishops' Conference
Mr Jitu Patel
Chairman, Baps Swaminarayan Sanstha
Rabbi Danny Rich
Chief Executive, Liberal Judaism
Dr Nawal Prinja and the Rt Revd Tom Butler
Sir Jonathan Sacks
Chief Rabbi of the United Hebrew Congregations of the Commonwealth
Venerable Bogoda Seelawimala Nayaka Thera
Sangha Nayaka of Great Britain
Head of the Sri Lankan Sangha Sabha of Great Britain
Head of the London Buddhist Vihara
The Most Revd & Rt Hon Dr. John Sentamu
The Archbishop of York
Dr Indarjit Singh, CBE
Director, Network of Sikh Organisations UK
Dr Natubhai Shah MBBS, PhD
Chair, Jain Network
Sir Sigmund Sternberg, KCSG
Co-Founder, Three Faiths Forum,
Senior Advisor, Community of Religious Leaders, World Economic Forum,
Patron, International Council of Christians and Jews,
Vice President, World Congress of Faiths
The Most Revd and Rt Hon Dr. Rowan Williams
The Archbishop of Canterbury

---------------------------------------------------------------------------------




Transmis le Avr 05, 2009 - 07:44 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CROYANTS ACTEURS DE PAIX.


Une rencontre exceptionnelle de deux hommes qui refusent la fatalité des injustices et des hostilités, des divisions et des incompréhensions :


Foudil BENABADJI et Henry QUINSON


Mardi 7 avril à 20 h

Ces deux témoins, insérés l'un et l'autre dans leur tradition,
nous diront le patient voisinage dans les quartiers défavorisés, leur rencontre des prisonniers ou des jeunes qui se sentent exclus,
leur travail d'éducateur, leur regard de croyant.
FORUM 104
104 rue de Vaugirard Paris (6ème)

(P.A.F avec collation : adhérents 10 €)


Foudil BENABADJI, Membre de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, président de l’Union des Familles de Culture Musulmane, aumônier de l’Administration Pénitentiaire en Savoie, auteur Le Soleil de demain ou Islam et laïcité au seuil des temps modernes (Préface de Jean Bertolino) et de Tlemcen dans l’Histoire, (Préface de Mohammed Dib).

Henry QUINSON, religieux catholique, fondateur de la Fraternité St Paul à Marseille, auteur de Moine des Cités,



Transmis le Avr 05, 2009 - 07:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleGroupe Vie Nouvelle de Vaucluse
Invitation


Avignon dimanche 29 mars 2009

LA MAISON DE MON AMI


J'ai visité la Cité interdite,
Tu as admiré la mosquée d'Istanbul,
Il a marché au coeur de Jérusalem,
Mais nous ne connaissons pas souvent la maison de notre
voisin,
Vous êtes invités à une journée de rencontre, échange, visite…

Avignon dimanche 29 mars 2009
(attention au changement d'heure !)


9 h rendez-vous parking rue Joseph d'Arbaud
9 h 30 visite-rencontre de la mosquée El Boukhari, 12 rue Joseph d'Arbaud
11 h visite-rencontre de la synagogue, place Jérusalem
12 h 30 repas en commun, Lycée Mistral, entrée bd Raspail
14 h 30 visite-rencontre de l’église Saint Pierre, place Carnot
16 h visite-rencontre du temple Saint Martial, rue Jean-Henri Fabre
suivie d’un temps d’échange et de bilan
17 h 30 fin de la rencontre
pour les informations pratiques voir la feuille annexe

Renseignement pratiques :
Accès
Le premier rendez-vous est rue Joseph d'Arbaud - Rocade Sud, accès par la
route de Tarascon dans le sens sud-nord ou par l'avenue de la Cabrière

Tous les autres lieux sont situés en centre ville, il est préférable de laisser les
véhicules aux remparts, porte Saint Dominique par exemple.
Repas
Le repas sera pris dans une salle du Lycée Mistral, entrée par le boulevard
Raspail, chaque participant amène un plat salé, une boisson ; les organisateurs
préparent l'apéritif et le dessert.

La Vie Nouvelle est un Mouvement d'Éducation Populaire agréé par l'État (no 1959/4)
LA VIE NOUVELLE a pour but de travailler à l’éducation permanente des adultes, par leur meilleure
adaptation à leurs responsabilités familiales, sociales, professionnelles, spirituelles et civiques. Elle les
provoque à une prise de conscience des chances et des évolutions de notre époque, à une lutte pour un avenir
plus communautaire et plus propice à l’épanouissement de la personne, autour des références et principes
développés dans un document appelé « Charte »
La Vie Nouvelle, pour chacun d’entre nous, est un lieu d’échange, de liberté de paroles sans jugement, de
recherche, d’ouverture, de partage sur les problèmes de société. L’engagement de ses membres dans la cité, la
vie publique au sens large (professionnel, associatif, religieux, politique, culturel....) est source de dynamisme,
d’ouverture pour le groupe et le mouvement.


Transmis le Mar 20, 2009 - 11:01 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleUne coalition se forme pour promouvoir une décennie de coopération interreligieuse pour la paix auprès de l'ONU

Texte original en anglais ci-dessous.

Les membres de la coalition ont exprimé l'espoir que la soixante-quatrième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui débutera ses délibérations en septembre 2009, approuverait une résolution fixant cette décennie pour la période 2011-2020.

Lors d'une rencontre à Maryknoll, New York, du 2 au 4 mars, environ 45 organisations de cinq continents - religieuses, interreligieuses et de défense des valeurs - ont formé une coalition afin de promouvoir la proclamation d'une décennie des Nations Unies pour le dialogue, l'entente et la coopération entre les religions et les cultures au service de la paix, qui pourrait être lancée le 21 septembre 2010.
. Parmi les participants se trouvaient des représentants des traditions bahá'ie, bouddhiste, chrétienne, hindoue, juive, musulmane, shinto, sikh et zoroastrienne, et de religions autochtones.

Un comité directeur provisoire a fait la promotion de la Décennie auprès des Etats membres des Nations Unies au cours de l'année 2008. L'Assemblée générale des Nations Unies a franchi une première étape le 14 novembre 2008 en adoptant la résolution 63/22, qui appelle à la réalisation d'une étude de faisabilité de cette décennie. La résolution a été appuyée par 78 Etats.

Le président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Miguel d'Escoto Brockmann, a réitéré ses appels en faveur d'un "nouvel esprit de solidarité et de l'injection d'une bonne dose de valeurs morales et éthiques dans notre vie commerciale et politique." Il a exhorté les leaders religieux à collaborer avec les Nations Unies, car ces préoccupations exigent "un engagement de toute une vie" et les institutions religieuses disposent de la "résistance nécessaire face à ces défis."

La coalition a élu un Comité directeur - constitué d'agences interreligieuses, d'organisations représentant des communautés religieuses et d'organisations de la société civile pour la défense des valeurs - afin de promouvoir de façon stratégique l'idée de la décennie auprès des Etats membres des Nations Unies.

Une chance d'oeuvrer pour la paix

Stein Villumstad, secrétaire général adjoint de la Conférence Mondiale des Religions pour la paix, la plus grande et la plus représentative des organisations multireligieuses, présidera le Comité directeur de la coalition. "Pour les traditions religieuses, si facilement détournées à des fins de destruction, il s'agit d'une chance unique de travailler avec les Nations Unies et de mobiliser leurs communautés et organisations en commun pour mener des actions urgentes et sérieuses pour la paix", a-t-il déclaré. "Le temps et l'espace que crée la décennie devraient permettre le changement pour les populations pauvres, marginalisées et opprimées dans le monde."

Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) - qui a accueilli la première réunion de cette coalition à Bossey, Suisse, en janvier 2008 - continue de promouvoir cette initiative, a déclaré Shanta Premawardhana, directeur du programme du COE pour la coopération et le dialogue interreligieux. "Nos Eglises, à travers la Commission des Eglises sur les affaires internationales (CEAI), ont une longue tradition de collaboration avec l'ONU et ses agences sur divers projets contribuant à une paix durable", a-t-il déclaré.

Le prochain rassemblement de la coalition se fera dans le cadre de la réunion du Parlement des religions du monde à Melbourne, en Australie, en décembre 2009. Dirk Ficca, directeur exécutif du Parlement, lui-même membre du Comité directeur, a salué l'initiative.

Les membres de la coalition espèrent que la Décennie de l'ONU sera lancée le 21 septembre 2010, à l'occasion de la Journée internationale de la paix. Elle ferait immédiatement suite à l'actuelle Décennie internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde, 2001-2010, et à l'Année du rapprochement des cultures, en 2010.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faith and Values Organizations Form Coalition
to Advance United Nations Decade for Inter-religious Cooperation for Peace


( NEW YORK , 13 March 2009)—Religions for Peace, the world’s largest and most representative multi-religious coalition, was among the 45 religious, interfaith, and value-based organizations from five continents that agreed to form a coalition to advance a “United Nations Decade for Inter-religious and Intercultural Dialogue, Understanding, and Cooperation for Peace.” Coalition members expressed the hope that the UN Sixty-Fourth General Assembly, which will begin its deliberations in September 2009, will approve a resolution establishing such a decade from 2011–2020.
The meeting took place at Maryknoll , New York , on 2–4 March. Participants included Baha’i, Buddhist, Christian, Hindu, Jewish, Muslim, Shinto, Sikh, Zoroastrian as well as indigenous traditions.
A provisional steering committee worked for the Decade with UN member states during 2008; the UN General Assembly on 14 November, 2008, took the first step by adopting resolution 63/22 which calls for exploring the feasibility for such a decade. The resolution was co-sponsored by 78 states.
On Monday, the President of the UN General Assembly, H.E. Miguel D’Escoto Brockmann, reiterated his previous calls for a “new spirit of solidarity and a powerful injection of moral and ethical values” into our effort to confront current challenges. He urged the religious leaders to work together with the United Nations since these concerns require “life-long commitment” and religious institutions have the “staying power in the face of these challenges.”

The coalition elected a steering committee—composed of organizations representing religious communities, interfaith and value-based civil society organizations—to strategically promote the decade idea among member states of the UN.
Mr. Stein Villumstad, Deputy Secretary General of Religions for Peace, will chair the coalition steering committee. “This is a unique opportunity for religious traditions, so easily hijacked for destructive purposes, to work with the United Nations and jointly mobilize their communities and organizations for urgent and compelling actions for peace,” he said. “Time and space created by the decade should make a difference for the poor, marginalized, and oppressed peoples of the world.”
The World Council of Churches—host of the initial gathering of this coalition in Bossey , Switzerland , in January 2008—continues to promote this initiative, said Mr. Shanta Premawardhana, its director for interreligious dialogue and cooperation. “Our churches, through our Churches Commission on International Affairs (CCIA) have a long history of working with the UN and its agencies on a variety of projects that contribute to sustainable peace,” he said.
The coalition will meet next in the context of the Parliament of the World’s Religions in Melbourne , Australia , in December 2009. Mr. Dirk Ficca, the Executive Director of the Parliament, himself a member of the steering committee welcomed the initiative.
Coalition members hope the proposed UN Decade will be launched on 21 September 2010, the International Day of Peace. This would immediately follow the current 2001–2010 International Decade for a Culture of Peace and Non-violence for the Children of the World and the 2010 International Year for the Rapprochement of Cultures.

Religions for Peace is the world’s largest and most representative multi-religious coalition advancing common action for peace since 1970. Headquartered in New York and accredited to the United Nations, Religions for Peace works through affiliated inter-religious councils in 70 countries in six continents.



Transmis le Mar 13, 2009 - 06:29 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Dans le cadre du cycle des conférences 2009-2010 des Artisans de Paix


Vous êtes cordialement invité(e) – à une Conférence-Débat, Interdisciplinaire, interreligieuse et internationale, organisée par :

L’association ARTISANS DE PAIX

MARDI 24 MARS 2009 de 18 h à 20 h 30
À la GRANDE MOSQUEE
2, Place du Puits de l'Ermite,
75005 PARIS – métro : Monge

Sur le thème :

La table du repas :

Vision de l'évolution / Vision de Dieu


LA CRISE ALIMENTAIRE :


Elle risque de ramener à l'état de pauvreté absolue, des personnes
qui semblaient s'en sortir, tandis que d'autres sont en état de surnutrition.
Quel rôle les cultures peuvent-elles jouer pour rendre la mondialisation habitable en faisant advenir à la conscience un destin universel de l'homme en la diversité de ses visages, où les religions puissent trouver leur place ?

Donnée par :

Malick DIAWARA
Journaliste

Jean-Baptiste de FOUCAULD,

Inspecteur Général des Finances, Commissaire Général au Plan (1988-1992),
Fondateur de Démocratie et Spiritualité et de Solidarité nouvelle face au Chômage

Salomon MALKA

Ecrivain et Journaliste, Directeur d'antenne de RCJ

ENTREE LIBRE





Transmis le Mar 08, 2009 - 06:56 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



COLLOQUE INTERNATIONAL AU PALAIS DU LUXEMBOURG
UNION POUR LA MEDITERRANEE :
UN PARTENARIAT EQUITABLE POUR UN PARTAGE DE SAVOIRS…


Le jeudi 12 mars 2009

Université sans Frontière Paris - Ile de France.
Programme :
Cliquer ici
Association Loi de 1901
Présidence : Chistian LOCHON 8, rue Roeckel 92340 BOURG LA REINE - Tél : 33 1 46 60 58 57
Courriel : lochon.ca@wanadoo.fr
Secrétariat : Abdoulaye KEITA - Tél : 33 6 22 57 62 60 Fax : 33 2 37 90 67 96
Courriel : abdkeita@wanadoo.fr

Transmis le Fév 21, 2009 - 01:46 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


C.M.R.P.
CONVOCATION A L’ASSEMBLEE GENERALE 2009
A l’occasion de l’Assemblée Générale, nous vous invitons à venir
le dimanche 15 mars 2009
8bis rue Jean-Bart - 75006 PARIS


Accueil :
9 h 00 : Enregistrement - Inscriptions et ré-adhésions (25 euros)

Rencontre avec les Groupes interreligieux

9 h 30 : Point de situation et partage
- Réalisations et perspectives
- Attentes et propositions

Déjeuner : 12 h 00 : Pause déjeuner

Assemblée générale statutaire

13 h 30 : Enregistrement - Inscriptions et ré-adhésions (25 euros)

14 h 00 : 1ère AG extraordinaire
Modification des statuts (lecture et vote)

15 h 30 : 2 ème AG statutaire
- Rapport d’activités
- Rapport financier
- Démission des membres actuels du CA
- Appel à candidatures au nouveau CA (orales pour les présents et écrites pour les excusés)
- Election des membres du nouveau CA
- Tirage au sort des candidats élus (pour 1, 2 ou3 ans)

Fin : 17 h 30

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En cas d’absence à l’Assemblée Générale

BON POUR POUVOIR

A renvoyer à la CMRP - 8 bis rue Jean-Bart - 75006 PARIS


Nom et prénom : ………………………………………………….…..
Adresse : ………………………………………………………….…..
Désigne pour le représenter à l’Assemblée Générale du 15 mars 2009 :
…………………………………………………………………………

N.B. Si cela n’a pas déjà été fait, vous êtes invité(e) à régler votre cotisation 2009 de : 25 euros
Soit au moment de l’enregistrement à l’AG soit par courrier à l’adresse ci-dessus.

Par ailleurs, les groupes liés à la CMRP sont invités, dans la mesure du possible, à contribuer en s’acquittant d’un montant correspondant à 3 cotisations individuelles soit 75 euros.

Vos cotisations et le cas échéant vos dons de soutien sont indispensables pour maintenir notre activité et permettre la réalisation des projets.



Merci pour votre diligence

Transmis le Fév 21, 2009 - 12:22 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


“Lettre Ouverte”
d’un groupe d’Iraniens, universitaires, écrivains, artistes, journalistes et activistes
des Droits de l’Homme, à travers le monde,
à la Communauté Bahá’ie [d’Iran].


Nous avons honte !

Un siècle et demi d’oppression et de silence, cela suffit !

Au nom de la Bonté et de la Beauté,
et au nom des Valeurs humaines et de la Liberté !



En tant que des êtres humains iraniens, nous avons honte de ce qui a été perpétré en IRAN contre vous, les Bahà’is, au cours des 150 dernières années.
Nous croyons fermement que chaque iranien, “sans aucune distinction, de quelque sorte qu’elle soit, notamment : de race, couleur, sexe, langue, religion, opinion politique ou autre opinion”, et aussi “sans égard à l’origine ethnique, sociale, de richesse, de naissance ou autre situation”, a le droit de jouir de tous les droits et libertés contenus dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Toutefois, dès les premiers jours de la naissance de la Foi Bahá’ie jusqu'aujourd’hui, les Bahà'is d’Iran ont été privés de la plupart de ces droits, en raison de leurs convictions religieuses !

Selon des preuves et des documents historiques, dès le début du Mouvement Bâbi, suivi par l’apparition de la Foi Bahá’ie, en Iran, des milliers de personnes – uniquement à cause de leur croyance religieuse – ont été exécutées, victimes du fanatisme et des préjugés. Seulement lors des premières décennies de l’avènement de cette religion, près de vingt mille personnes, parmi ses disciples, ont été assassinées dans les différentes villes de l’Iran.

Nous avons honte de constater que, pendant cette époque, aucune voix ne s’est élevée contre ces tueries barbares !

Nous avons honte de constater que, jusqu’à aujourd’hui, les voix de protestation contre ces crimes épouvantables, aient été peu fréquentes et étouffées !

Nous avons honte, qu’outre la persécution intensive des Bahà'is pendant les premières décennies de la l’histoire de cette foi, au siècle dernier, ce groupe de nos compatriotes, a aussi fait l’objet, périodiquement, d’exactions durant lesquelles leurs maisons et leurs commerces ont été incendiés et détruits, et ses membres ont subi des atteintes à leur vie, à leurs biens et à leur honneur, tandis que, pendant tout ce temps, la communauté intellectuelle, en Iran, est restée silencieuse devant cette tragédie.

Nous avons honte d’avoir été des témoins passifs, durant ces trente dernières années, de la tuerie des Bahá’is, uniquement à cause de leurs croyances religieuses, perpétrée sous une forme “légale” et, de ce fait, plus de 200 Bahá’is ont été ainsi tués !

Nous avons honte qu’un groupe d’intellectuels ait justifié les pressions exercées contre la Communauté Bahá’ie d’Iran.

Nous avons honte de notre silence sur le fait que, après de nombreuses décennies de services rendus à l’Iran, les personnes âgées bahá’ies aient été privées de leur droit à recevoir une pension de retraite !

Nous avons honte de notre silence sur le fait que des milliers de jeunes Bahà'is aient été empêchés d’entrer dans les Universités et autres institutions d’Enseignement supérieur en Iran, et cela uniquement à cause de leurs croyances religieuses et à cause de leur sincérité à avouer appartenir à la Communauté Bahà'ie !

Nous avons honte que, à cause de la conviction religieuse de leurs parents, les enfants baha’is fassent l’objet de dénigrement et d’humiliation dans les écoles et en public.

Nous avons honte de notre silence face à la réalité douloureuse que dans notre pays, les Bahá’is sont systématiquement opprimés et calomniés, qu’un certain nombre d’entre eux sont incarcérés à cause de leurs croyances religieuses, que leurs maisons et leurs locaux professionnels soient attaqués et détruits, et que, également, parfois, les cimetières de ce groupe de personnes parmi nos compatriotes soient profanés !

Nous avons honte de notre silence lorsque nous sommes confrontés à la longue liste noire et odieuse de cas où nos lois et notre système judiciaire, fondamentalement partiaux et arbitraires envers les Bahà'is, ont laminé leurs droits, et de notre silence devant les injustices et les exactions de l’Administration gouvernementale, comme des groupes non-gouvernementaux, envers cette partie de nos compatriotes.

Nous avons honte de tous ces crimes et de toutes ces injustices, et nous avons honte de notre silence devant ces méfaits !

Nous, les signataires de cette lettre, vous demandons à vous, les Bahá’is, et plus particulièrement aux victimes des crimes commis contre les Bahà'is d’Iran, de nous excuser.
Nous ne resterons plus silencieux, dorénavant, lorsque des injustices seront commises à votre encontre.

Nous sommes à vos côtés pour que vous puissiez obtenir tous les Droits contenus dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Que, désormais, l’Amour et la Connaissance remplacent la haine et l’ignorance !

3 Février 2009.

Traducteur : M.Rochan MAVADDAT
Expert-Traducteur pour la Langue persane près la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence.

La plupart des médias iraniens sur Internet, ont retransmis le texte originel en persan de cette “Lettre ouverte”, notamment :
http://www.akhbar-rooz.com/news.jsp ?essayId=19278
http://iran-emrooz.net/index.php ?/news1/17445/
http://www.iranpresswatch.org/2009/02/we-are-ashamed/

Liste (incomplète) des Signataires :

1.Abdolalian Morteza, Journalist, CJFE Board of Directors - Canada, Oakville.
2.Abghari Shahla, Professor, Life University – USA, Atlanta
3.Abghari Siavash, Professor, University of Georgia – USA, Atlanta
4.Ahmadi Ramin, Professor, Yale University – USA, Yale
5.Almasi Nasrin, Managing editor of Shahrvand- Canada, Toronto.
6.Bagherpour Khosrow, Poet /Journalist – Germany
7.Baradaran Monireh, Writer/Human rights activist - Germany
8.Beyzaie Niloofar, Play writer/Theatre Director – Germany, Frankfurt
9.Boroumand Ladan, Researcher, Boroumand Foundation - USA, Washington
10.Boroumand, Roya, Executive Director, Boroumand Foundation – USA, Washington
11.Choubine Bahram, Researcher/Writer – Germany, Köln
12.Daneshvar Hamid, Actor/Theatre Director – France, Paris
13.Darvishpour Mehrdad, Professor, Stockholm University - Sweden, Stockholm
14.Djalali-Chimeh Mohammad (M. Sahar), Poète - France, Paris
15.Djanati Atai Behi, Actor/ Writer/Theatre Director – France, Paris
16.Ebrahimi Hadi, Editor-in-chief of Shahrgon, Canada, Vancouver
17.Fani-Yazdi Reza, Political Analyst – USA.
18.Farhoudi Vida, Poet / Translator – France, Paris.
19.Forouhar Parastoo, Artist/Human rights activist – Germany, Frankfurt
20.Ghaemi Hadi Coordinator Int. Campaign for HR in Iran - USA
21.Ghahraman Saghi, Poet /Journalist – Canada, Toronto
22.Ghahraman, Sasan, Publisher/Writer/Journalist – Canada, Toronto
23.Javid Jahanshah, Publisher, Iranian [dot] com – Mexico, Chihuahua
24.Kakhsaz Naser, Political analyst – Germany, Bochum
25.Kalbasi Sheema, Poet – USA, Washington
26.Kassraei Farhang, Writer/Actor – Germany, Wiesbaden
27.Khorsandi Hadi, Satirist – Great Britain, London.
28.Mahbaz Efat, Women rights activist /Journalist– England, London
29.Malakooty Sirus, Classical Guitar Player/ Composer/ Lecturer - England, London
30.Moshkin Ghalam Shahrokh, Actor/Dancer – France, Paris
31.Mossaed Jila, Poet/Writer - Sweden, Göteborg.
32.Mossallanejad Ezat, Writer/Human right Activist, CCVT – Canada, Toronto
33.Parsa Soheil, Theatre Director - Canada Toronto
34.Sahimi, Muhammad Professor, University of Southern California – USA, California
35.Shafigh Shahla, Writer/Researcher – France, Paris
36.Shemiranie Khosro, Journalist - Canada, Montreal
37.Sheyda Behrooz, Literary Critic/Theorist- Sweden, Stockholm
38.Taghipoor Masoomeh, Actor/Theatre Director - Sweden, Göteborg.
39.Tahavori Mohammad, Journalist, USA, MA Cambridge
40.Vahdati Soheila, Human Rights Activist – USA, California
41.Zahedi Mitra, Theatre Director – Germany, Berlin
42.Zerehi Hassan, Editor-in-chief of Shahrvand, Canada, Toronto

Pour se joindre aux signataires, merci de vous adresser aux contacts suivants. La liste sera close le 12 février 2009.

niloofarbeyzaie@gmx.at
shemiranie@yahoo.com

Transmis le Fév 10, 2009 - 02:42 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Au sujet de la guerre Israël - Gaza, une déclaration émanant des communautés juive, musulmane, chrétiennes, a été lue le jeudi 15 janvier à 17h Palais Rihour, à Lille, en présence de la presse. Frédéric Verspeeten, président du groupe local de la CMRP, est l'un des artisans du texte et coordinateur de la rencontre avec la presse.




Proche Orient : les confessions religieuses de la région de Lille parlent d’une même voix



Nous, représentants des confessions religieuses de notre région : catholique, orthodoxe, protestante, juive et musulmane, nous sommes rassemblées ce jeudi 15 Janvier au Palais Rihour à Lille, pour nous unir dans un même temps de prière pour la paix entre les peuples du Proche Orient.

Nous exprimons notre vive émotion et nous condamnons la violence qui touche depuis trop longtemps les populations civiles israéliennes et palestiniennes et qui entrave l’instauration d’une paix juste et durable entre les peuples. Nous appelons à l arrêt immédiat des combats pour aboutir à une paix définitive au Proche Orient.

Nous condamnons tous les actes racistes et antisémites qui ne font qu’exacerber les tensions dans notre pays. Nous tenons à rappeler les relations d’amitiés déjà anciennes que nous avons nouées et nous insistons sur le dialogue régulier que nous avons instauré dans le strict respect des croyances et des positions de l’autre.

Nous en appelons solennellement, dans cette douloureuse période, à l’esprit d’écoute, de dialogue et de respect mutuel, pour que le « vivre ensemble » soit plus que jamais le credo des français de toutes confessions et de toutes opinions dans notre pays.

Soucieux de construire un avenir ou chacun pourra vivre et s’épanouir librement dans l’écoute et le respect des autres, nous appelons à développer dès aujourd’hui de multiples manières toutes les initiatives d’éducation à la Paix et à la connaissance mutuelle, afin de rompre la logique des armes et de la violence qui entraîne toujours plus de violence. Dans ce sens nous voulons souligner le travail de nombreux groupes partout dans le monde et dans notre pays qui sont déjà engagés dans cette démarche et nous en faire nous aussi les artisans.


Archevêque de Lille : Monseigneur L. ULRICH
Eglise Orthodoxe Russe : Père J. MAQUART
Eglise Réformée de Lille : E. ALTEMULLER
Communauté Juive de Lille : Dr. J.-C. KOMAR Conseil Régional du Culte Musulman : A. LASFAR





Transmis le Jan 18, 2009 - 05:41 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleInformation de l'Association Interreligieuse de PARIS 15ème.

Chants et prière pour la paix au Moyen Orient


Les croyants des trois Communautés : Salle de prière musulmane de Javel, la Paroisse catholique St Léon et la Synagogue Adath Shalom s'associent pour vous inviter à un rassemblement pour la paix au Moyen Orient.
Il ne s'agit pas d'une manifestation politique partisane mais d'un appel à toutes les parties.

La rencontre a pour but de communier ensemble dans notre solidarité pour toutes les victimes civiles du conflit et dans l'aspiration qu'une paix juste et définitive s'instaure rapidement entre tous les habitants et peuples de la région.


Réunion au Théâtre St Léon

11 place du Cardinal Amette - 75015 PARIS - Métro : Lamotte-Piquet-Grenelle
Mercredi 14 janvier 2009 à 20h45




Transmis le Jan 12, 2009 - 12:04 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Déclaration du Dr. William F. Vendley
secrétaire général de Religions pour la Paix
Appel à un cessez-le-feu immédiat israélo-palestinien
5 janvier 2009


Le fait que des innocents soient tués et blessés à Gaza doit cesser, de même que les attaques par roquettes de civils israéliens .

C’est une erreur profonde de croire que le recours aux armes amènera la paix. Il ne le fera pas. La violence engendre la violence, accroît les souffrances humaines et retarde le long et dur travail nécessaire à la construction d’une paix juste.
La paix peut advenir au Proche Orient, mais seulement si les droits à la fois des Palestiniens et des Israéliens sont pris en compte, si des compromis douloureux mais honorables sont facilités par un dialogue soutenu, et s’il est fait appel aux convictions morales que partagent les juifs, les chrétiens et les musulmans qui savent que la Terre sainte est leur demeure commune.

Les Israéliens et les Palestiniens qui ont une attitude morale responsable savent que le droit de se défendre ne peut jamais servir de justification pour tuer des civils innocents, leur faire du mal ou leur infliger un châtiment collectif. Ces abus alimentent la spirale de la violence.

A Gaza , de nombreux civils innocents, y compris beaucoup d’enfants, ont été tués au cours des dernières journées. Les opérations militaires ont coupé la bande de Gaza en deux, prenant au piège des civils innocents sous des feux croisés. La population tout entière subit un siège. Les habitants de Gaza, déjà désespérément à court de médicaments, d’aliments et de combustible, font maintenant face à une crise humanitaire extrêmement grave.

En Israël, des civils innocents continuent d’être exposés à la menace mortelle des attaques menées contre eux à la roquette.

Ni les souffrances de tant de Palestiniens innocents, ni les bombardements suicidaires visant des Israéliens innocents ne peuvent être justifiés. Ces actes sont moralement condamnables, ils produisent des cycles de violence, et ils bloquent la voie de la paix.

Les responsables israéliens et palestiniens doivent mettre en place un cessez-le-feu immédiat. Les Palestiniens de Gaza doivent recevoir le ravitaillement et l’aide humanitaire dont ils ont besoin d’urgence. En même temps, des négociations de paix doivent commencer entre les Israéliens et les Palestiniens avec toute l’aide nécessaire de tiers hautement motivés.

Enfin, les juifs, les chrétiens et les musulmans, soutenus par les croyants de toutes les religions, doivent unir leurs efforts pour construire la paix. Religions pour la Paix sait que la vraie sécurité est une sécurité partagée, que la paix de l’autre est aussi la paix de chacun.

Au Proche Orient, il n’y aura de paix pour personne s’il n’y règne pas la paix et la justice pour tous.



Transmis le Jan 05, 2009 - 11:19 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleMonsieur Christian LOCHON
Secrétaire général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

parlera des

"Mythes méditerranéens communs"


le samedi 29 novembre à 14h30

-dans la salle de conférences de la Mosquée de Paris

2 Place du Puits de l'Ermite - 75005 PARIS

Entrée libre.





Transmis le Nov 26, 2008 - 08:09 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleL E C O M I T E I N T E R R E L I G I E U X
D E L A F A M I L L E F R A N C I S C A I N E

P R O P O S E

U N

W E E K – E N D F O R M A T I O N :


Le sens spirituel et symbolique de la journée
du
Vendredi dans la Tradition musulmane


(1ère partie)



Animateur : Monsieur Saïd-Ali KOUSSAY, imam, entouré de jeunes témoins.

S A M E D I 8 N O V E M B R E 2008 ( 9 h 30 – 17 h)
D I M A N C H E 9 N O V E M B R E 2008 ( 9 h 30 – 13 h)


Couvent des frères capucins : 32 rue Boissonade 75014 Paris
Metro : Raspail ou RER B : Port-Royal ou Bus : 38 : observatoire-Port-Royal
68 : Raspail-Edgard-Quinet
91 : Campagne-Première
Repas tiré du sac.

Frais d'inscription : 15 euros
Chèques à l'ordre de : CPFF Paris


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Inscriptions à adresser avant le 31 octobre à :
Comité Interreligieux de la Famille Franciscaine
27 rue Sarrette 75 014 Paris
Tel : 01 45 42 47 18 ou 06 23 70 91 21

NOM : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PRENOM : --------------------------------------------------------------------------------------------------------

FRATERNITE ou CONGREGATION ou AUTRE : ------------------------------------------------------

ADRESSE : -------------------------------------------------------------------------------------------------------

TELEPHONE : ----------------------------------------------------------------------------------------------------

COURRIEL : -----------------------------------------------------------------------------------------------------

Transmis le Oct 25, 2008 - 01:31 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Transmis le Oct 06, 2008 - 12:48 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Crise alimentaire et energetique:
Les challenges pour combattre la pauvrete et proteger la planete
11 Juillet 2008


Nous, membres du Conseil Mondial de Religions pour la Paix, conviés à l’occasion du Sommet du G8 tenu au Japon, attendons de ce Sommet qu’il réponde aux principaux défis auxquels les Hommes doivent faire face.

En tant que leaders religieux, nous sommes particulièrement concernés par la crise alimentaire actuelle. Nous sommes malheureusement conscients que cette crise touche essentiellement les plus pauvres et les plus vulnérables. Chacune de nos religions reconnait à sa propre manière l’inviolable dignité de toute personne, et nous oblige à être solidaires avec les victimes de cette pénurie alimentaire.

Nous remarquons que les excès de nourriture destinés à la consommation ont atteint 20 mds de Dollars, et que la quantité gaspillée revient à près de 100 mds de Dollars dans un seul pays. 30 mds de Dollars sont nécessaires pour faire face à la crise alimentaire actuelle qui touche plus de 862 millions de personnes dans le monde. La planète a la capacité d’alimenter l’ensemble de la population mondiale, c’est donc un impératif moral d’agir rapidement.

Nous sommes convaincus que la sécurité alimentaire est un élément fondamental pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement.
De plus, nous remarquons de nombreux liens existant entre l’énergie et les pénuries alimentaires. L’utilisation de la nourriture pour créer des biocarburants a profondément contribué aux pénuries actuelles, et les coûts énergétiques ont creusé le fossé entre les riches et les pauvres.

Par conséquent, nous appelons les gouvernements, les corps intergouvernementaux et le monde de l’entreprise à agir rapidement afin de solutionner cette crise alimentaire.

Etant donnée l’urgence d’agir, Religions pour la Paix appelle a :

· Une contribution immédiate pour couvrir les 30 mds de Dollars nécessaires pour garantir de la nourriture à 862 million de personnes dans le monde.

· Reconsidérer les subventions agricoles dans les pays riches pour éviter le dumping, fortement préjudiciable aux zones de productions des pays en voie de développement.

· Des partenariats urgents pour développer des méthodes innovantes permettant d’accroître la production de nourriture dans les pays pauvres, tout en maintenant la biodiversité.

· Augmenter la production de bio-fuel sans créer de conflits avec la production alimentaire pour assurer une autosuffisance énergétique et du travail dans les pays pauvres.

· Prendre des mesures pour réduire le gaspillage excessif de nourriture dans les pays riches.
Chaque homme, femme et enfant a besoin de nourriture pour survivre.

Nos religions nous appellent à nous unir pour travailler ensemble afin de mettre fin à cette crise alimentaire. Construisons ensemble un système durable dans lequel chaque communauté a une sécurité alimentaire assurée.

Transmis le Juil 18, 2008 - 08:36 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemblePatrice OBERT


Rencontre de Rovereto - 22-25 mai 2008
Quelles valeurs partagées pour changer l’Europe ?



Annexe : Atelier sur l'identité.

En guise de compte-rendu :

La rencontre de 250 personnes venant de plus de 35 pays et représentant plus de 11 religions est en soi une réussite. Que toutes ces personnes se parlent, se rencontrent, discutent, prennent du temps ensemble est un succès. Tout le reste (travaux, échanges, engagements…) a été bonus.

a) les plénières : Je retiendrai les interventions d’Ahmed Jaballah (dont il serait intéressant de disposer du texte) et d’Ibrahim Mogra (muslim council of britain)

b) les ateliers : Ils ont été un vrai lieu de partage d’expériences. Donc, un échange beaucoup plus concret, plus vivant. Celui auquel j’ai participé avait été très bien préparé par les deux animatrices et a permis un vrai travail de partage, dans la bonne humeur.

c) Les temps de prière qui ont ouvert les deux journées : Ils ont été un moment important, paisible et mené dans la sérénité.

d) Soirées : l’accueil de la ville de Rovereto a été tout à fait exceptionnel avec le parcours festif et citoyen à travers la vieille ville. La soirée de clôture a été également très vivante et joyeuse.

e) La question des langues : question difficile. La diversité culturelle de l’Europe voudrait que nous ne privilégions pas l’anglais, même si son poids pèse lourdement. Les traductions simultanées en italien, français et allemand lors des plénières étaient très bien venues, mais elles n’ont pas été annoncées. Pour les ateliers, celui auquel j’ai participé, grâce à la bonne entente, à la qualité et au sens de la traduction des animatrices, s’est parfaitement déroulé (sans traduction simultanée)


Sur le fond : le thème était les « valeurs partagées de l’Europe ». En fait on a beaucoup parlé des valeurs qui nous réunissaient entre croyants (amour de Dieu, amour du prochain, justice, pardon…) mais très peu des valeurs actuelles de l’Europe. Il aurait été intéressant d’ailleurs de confronter nos analyses sur ces valeurs. Intéressant aussi, sur la base de ce diagnostic, de définir une stratégie : convergence, divergence, combat, accommodement…Autant de pistes pour poursuivre un dialogue qui, on le voit, reste toujours difficile malgré la bonne volonté de chacun, mais qui, pour chacun, est à l’évidence une ardente obligation.



Annexe : les projets présentés lors de l’atelier sur l’identité




Rencontre de Rovereto – Mai 2008

Atelier sur l’identité


Quelques projets présentés lors de l’atelier




Bruxelles : une église ouverte aux sans papier. Création d’un espace de dialogue au sein de l’église avec possibilité pour les autres croyants, d’y prier (Jean-Matthieu Lochten)

Bruxelles : la création de Bruxelles-Espérance (à l’image de Marseille-Espérance) réunissant 8 traditions religieuse, à l’initiative des autorités politiques de la Ville (Bianca Debaets)

Bruxelles : les tambours de la paix : le 21 mars, les jeunes de 4/12 ans battent du tambour. Travail. Mené avec les enfants citoyens (Aïcha Haddou)

Ecosse : la semaine inter religieuse (toutes sortes d’activité dans le cadre d’une manifestation très large organisée avec l’assistance des pouvoirs publics : déjeuner, conférence des jeunes, plats partagés, visites, projets d’école, événements de femmes, séminaire pour les média, expositions, contes…) (Maureen Sier) ( projet possible dans le contexte très particulier de l’Ecosse)

Glasgow : Education for Mutual Project ( EMU) (Sonia Sier)

Anvers : sur la symbolique des Portes ouvertes, un projet de créativité pour des enfants de 10/12 ans avec un jeu de mots Hopen door/open door. Puis une exposition qui a circulé (Nadine Iarchy)

Macédoine : un camp d’été inter religieux (Aneta Jovkoska)

Barcelone : des rencontres inter religieuses en centre urbain, permettant une relation entre religions et immigrants avec une dimension sociale, de médiation, juridique, en vue d’apprendre à résoudre les conflits (Francesco Conte)

Paris : le Tour du Monde des religions à l’initiative de La Fontaine aux religions (Patrice Obert)

Transmis le Juin 21, 2008 - 01:56 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLA FONTAINE AUX RELIGIONS - 4ème TOUR DU MONDE
lafontaineauxreligions@orange.fr
www.lafontaineauxreligions.org
121 rue Haxo 75019 Paris.

1- Compte-rendu,
2- Messages recueillis.


Compte rendu du Tour du Monde 2008


En 2008, le Tour du monde s’est déroulé en deux étapes. Dans un premier temps, le samedi 14 juin, la Fontaine aux Religions a pris part à la fête du quartier Fontaine au Roi organisée par le Collectif inter Associatif du même nom. Elle y a disposé d’un stand situé dans le square Jules Verne. Nous y avons présenté une rétrospective des trois tours du monde précédent. Nous avons proposé aux passants de remplir un questionnaire sur leurs attentes vis-à-vis de notre activité dans le quartier. Nous leur avons proposé d’écrire des messages sur les pages d’un Grand Livre. Ces quatre pages, nous les avons ensuite brandies en participant à la Grande Parade qui a sillonné le quartier avant d’arriver devant la Maison des Métallos.

Le lendemain, dimanche 15 juin, nous nous sommes retrouvé à un petit groupe d’une cinquantaine de personnes. Après avoir chanté, nous nous sommes dirigés vers :
l’église catholique Saint Joseph des Nations, puis vers
la mosquée OMAR, puis vers
la Communauté Protestante du Picoulet.

Dans chacun de ces lieux, nous avons lu les messages écrits. Quelques mots ont été échangés avec les responsables et personnes qui nous accueillaient : lecture d’un texte de la Pentecôte à l’église, visite de la mosquée Omar par Cheikh Ahmed avec explication sur la façon de prier des musulmans, projection d’un film diffusé par FR3 sur l’activité du Picoulet.

Une après-midi qui a permis de porter tous ensemble des messages de paix et de fraternité.



*******************************************************************************

Messages recueillis lors du TOUR DU MONDE 2008


POUR TOI, UN MESSAGE DE PAIX

Le quartier Belleville-Goncourt-Parmentier-Ménilmontant est un village que j’habite et que j’aime. Nous sommes loin de l’uniformité. Il y a une richesse des cœurs à découvrir à partir de cette diversité : interreligieuse, intellectuelle, interculturelle et laïque. Rencontrons-nous avec respect et confiance et connaissons-nous les uns les autres un peu mieux.

Que fleurissent les religions comme fleurissent les mille fleurs d’un même arbre au printemps.

Que notre quartier soit signe de fraternité.

Nous sommes tous égaux et que Dieu soit avec tout le monde.

Nous sommes heureux d’être frères et de partager.

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Deux cœurs valent mieux qu’un.

Une bonne chose sur la Terre, c’est la paix.

Si tu veux la paix, prépare la paix.

Les square Jules Verne et Jean Aicard sont mieux que l’école. Merci


Au Picoulet, on y entre par hasard ou pour chercher quelque chose. On y découvre alors une maison ouverte à tous et on est accueilli, écouté et orienté, puis ses nombreuses activités, et les gens qui les font vivre ; salariés, bénévoles, partenaires, usagers, et enfin un projet de société avec ses règles et ses valeurs. On y trouve aussi une communauté protestante qui a toujours développé des activités au bénéfice de l’ensemble de la population, sans considération d’appartenance religieuse ou politique. Cette communauté adresse un message chaleureux à chacune des autres communautés religieuses du quartier.


Derrière nos différences, en fait, on cherche tous la même chose : être heureux et en harmonie avec nous-même et notre environnement ( naturel et humain).

Une chaîne est constituée de plusieurs maillons.

Nos différences sont nos richesses pour un meilleur vivre de tous ensemble.

Ecouter, voir, comprendre, échanger tous ensemble, donne à tous les humains de la sagesse sur cette Terre.

Quelque soit le nom qu’on lui donne, Dieu est Amour.

Le bonheur pour tous (blancs, noirs…)pour toute la vie.

Ce que je ne souhaite pas pour moi-même, je ne l’infligerai pas à autrui. ( Confucius)

Il faut se respecter l’un et l’autre. Et chacun doit respecter la religion de l’autre. Paix pour tout le monde.

A ceux qui aiment la mixité du quartier, aimez aussi la mixité des écoles.

Regarde, Ecoute, Agis…

Soyez plus fraternels, je vous en prie, la vie ne mérite pas cette injustice.

Soyons tous unis. Tous pour la paix. Pour un nouveau MONDE.

Qui que tu sois, ta vie a un sens.

Là où il y a la haine, que nous mettions l’Amour.

L’amour pour tout le monde.

« Sous l’œil de Dieu, nul n’est élevé, nul n’est abaissé » ( un vers de Guru Nanak transmis par Kudrat Singh)

Il n’y a que l’homme qui peut faire la paix.

Transmis le Juin 21, 2008 - 01:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Le « GROUPE INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX 93 – G.I.P. 93 »

affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix – France
Siège social : c/o Monique SOURON – 15 rue des Ursulines – 93200 Saint-Denis

Organise une Rencontre/Débat le :

- mardi 20 mai 2008 à 19 H 45 précises -
au 8 rue de la Boulangerie – 93200 SAINT-DENIS – Salle St Denis
(Métro et Tram : ligne 13 6 arrêt Basilique Saint-Denis)

sur le thème :

« La Faim et l’Eau dans le Monde : Quelle éthique et quelles solutions
pour aujourd’hui et pour demain ».


Elle sera animée par Hélène JULIEN,
rédactrice en chef de la revue du C.C.F.D. (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) qui a une solide expérience de terrain. Elle nous parlera notamment de HAÏTI, un pays qu’elle connaît bien.
Des personnes de différents pays, concernés plus particulièrement par ces problèmes, apporteront leurs témoignages.

Cette rencontre sera suivie « d’un pot d’AMITIE ».

Pour tous renseignements : D. MONTBAILLY – Tel : 01.43.52.38.08-


Transmis le Mai 14, 2008 - 01:53 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



SAMEDI DE L’ISTR


LA CHINE AUJOURd’HUI -initiation à un dialogue d’avenir
entre extrême-Orient et extrême-Occident


Samedi 24 mai 2008

De 9h15 à 17h30
Salle Léon XIII,
31 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse


ISTR 8, Place du Parlement - 31000 Toulouse
Tél. : 05.61.53.96.02 / Email : istr@ict-toulouse.asso.fr
Fax : 05.61.55.39.28 / Site : www.ict-toulouse.asso.fr/istr



« La Chine aujourd'hui – initiation à un dialogue d'avenir entre Extrême-Orient et Extrême-Occident».



Les Jeux Olympiques de Pékin vont mettre l’ex-Empire du Milieu au centre médiatique du monde. Effet de loupe certes, mais miroirs sans doute déformants… A rebours de cette Chine auto-magnifiée, certains insistent à juste titre sur les ombres du tableau : entorses aux droits de l’homme, risques écologiques, dérives du libéral-communisme chinois – y compris en ses effets déstabilisateurs sur l’économie mondiale (dumping, délocalisations). Faut-il redouter, là aussi, là surtout, un « choc des civilisations » ? Au risque de retomber dans les ornières du culturalisme dogmatique moqué jadis par Pascal : « vérité en-deçà de l’Himalaya, erreur au-delà ? »
Fidèle à sa vocation interculturelle, et dans une perspective d’anthropologie comparée, l’ISTR souhaite privilégier une approche raisonnée, nuancée, de la Chine d’aujourd’hui. Le samedi 24 mai 2008, des sinologues, des hommes d’affaires, des politistes proposeront quelques éclairages sur la Chine contemporaine - considérée tour à tour dans ses représentations mentales (pensée chinoise, dialogue interreligieux), sa complexité sociale (démocratisation chaotique), enfin sa disposition aux échanges (commerce, diaspora). Une Chine mondialisée dans un monde de plus en plus « made in China » ?

Programme détaillé à télécharger à partir du site de l'ISTR.


Transmis le Mai 14, 2008 - 01:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CHOEUR INTERRELIGIEUX POUR LA PAIX

LE RAMEAU D'OLIVIER

Concert exceptionnel

Samedi 17 mai 2008 à 20h30

Chapelle Ste Jeanne d' Arc 32 avenue Reille Paris (14 ème)


Libre participation aux frais



Transmis le Mai 13, 2008 - 07:21 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



Conférence de Jean-Pierre Guérend
en collaboration avec le Cercle du Sillon


à l'Institut Marc Sangnier (38, bd Raspail - Paris 6e)
le jeudi 22 mai de 19 à 21h


sur "Les frères Lalande, héritiers de Marc Sangnier",
présentant les 3 frères (le moine, le prêtre et le général)
dont il vient d'écrire l'histoire aux éditons du Cerf.




Transmis le Mai 08, 2008 - 10:24 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




21 mai : Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement


Osservatorio del Mediterraneo
a le plaisir de vous inviter à assister à la Journée d’études sur le thème :

La Diversité dans tous ses états


qui se tiendra au Bureau d’information pour la France du Parlement Européen
(288, boulevard Saint-Germain 75007 Paris)

Le mercredi 21 mai 2008
Programme détaillé téléchargeable : www.ipse-eu.org


Inscription indispensable
Entrée libre
dans la limite des places disponibles
pour les auditeurs préalablement inscrits



La Diversité : un enjeu pour la construction méditerranéenne




Dans l’oscillation du balancier entre l’uniformité du global et le particularisme du local, la diversité a toujours eu du mal à s’exprimer.
Le repli identitaire, l’exclusion du différent et le refus de l’échange continuent à gangrener des sociétés malmenées par une mondialisation à la recherche d’une hypothétique régulation.
À l’inverse, certains penseurs – Brzezinski, Fukuyama, Nye – n’ont pas hésité à diagnostiquer une homogénéisation du monde sous le double effet de la « révolution cyber-technologique » et du libéralisme économique triomphant. Ce nouveau Centaure des temps modernes, devait faire éclore, sous ses pas assurés, l’adhésion quasi-automatique de l’ensemble des autres peuples de la planète au modèle occidental démocratique.

Ces deux attitudes, d’évidence irréconciliables, s’accordent pourtant pour développer une solide méfiance à l’égard de la diversité, considérée comme un virus potentiel pouvant altérer deux supposées puretés : une identité archétypale et figée et une uniformisation établie sous les auspices, illusoirement pacifiques, de la technique et du marché.
Pour se sortir de ces impasses, certains analystes ont forgé un concept, la glocalisation qui tente d’articuler le niveau local et le global, surtout en matière de pratiques entreprenariales.
Mais, de toute évidence, il faut aller plus loin pour restaurer l’autonomie plénière et le pouvoir agissant de la diversité dans la recherche de bases plus appropriées à un « vivre ensemble » plus équilibré et plus solidaire.

Il faut affirmer, en premier lieu, que l’acceptation de la diversité est une condition incontournable du dialogue des cultures.
D’un point de vue étymologique, il ne saurait y avoir dialogue qu’avec le différent. Sinon ce serait un soliloque.
Le dialogue existe dès qu’on a quelque chose à donner de soi-même et à recevoir, en retour, d’un Autre reconnu dans son irréductible spécificité en même temps que dans sa secrète gémellité !
Pour que ce dialogue des cultures ne tourne pas, comme prévient Régis Debray, au mantra, à l’exutoire, voire à l’exorcisme, il faut admettre que l’échange fécondant ne peut s’épanouir ni dans le retrait ethnocentrique ni dans le cosmopolitisme sans attaches.
Un vrai dialogue des cultures ne peut advenir que malgré et avec toutes nos différences, par l’acception et le dépassement de nos diversités car, comme le rappelle Claude Levi Strauss, « La civilisation implique la co-existence des cultures offrant entre elles le maximum de diversité ».

C’est pourquoi l’Osservatorio del Mediterraneo a entrepris d’organiser cette Journée d’études pour examiner la diversité « dans tous ses états », sous les divers angles de l’analyse et de la connaissance.
Des généticiens, paléontologues, spécialistes des sciences de la nature et historiens des sciences nous exposeront les enseignements de leurs disciplines sur la diversité.
D’autres spécialistes de la philosophie, des études culturelles et interculturelles, de la communication, des migrations et de l’intégration nous parleront de la diversité, du point de vue des sciences humaines et sociales.
Dans la visée d’absolu du message religieux, quelle place pour la diversité ? C’est à quoi réfléchiront des analystes des traditions des trois religions du Livre révélées sur les rives de notre mer commune.
Enfin, quelles épreuves et quelles patiences impose l’acceptation de la diversité par la pratique politique dans notre espace fissuré par les incompréhensions, les préjugés et les conflits.

C’est dire que la question de la diversité ne saurait être réduite à un sujet de débat théorique ou, encore moins, à un vague exercice de casuistique.
En plus d’être une condition du dialogue des cultures, cette question est au centre des choix que nous devons faire pour promouvoir l’acceptation et la reconnaissance en lieux et places du refus et de la dénégation, la convergence et la solidarité, en lieux et places de la rupture et de l’exclusion.
Tel me paraît être l’enjeu qui se profile derrière nos échanges sur la diversité et de notre action en faveur d’une Méditerranée réconciliée parce qu’ayant retrouvé le chatoiement de sa diversité dans la mémoire des vagues.

Nadir M. AZIZA
Directeur général de
l’Osservatorio del Mediterraneo


Renvoyer le formulaire
D’inscription rempli
a : samazulys@noos.fr
ou au fax : 01.45.51.58.72.



Transmis le Mai 08, 2008 - 08:04 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


AUX QUATRE VENTS DES RELIGIONS …


dimanche 25 Mai, de 17h à 19h

Maison fraternelle

37 rue Tournefort Paris 5ème, métro : Place Monge,
autobus 21, arrêt Bertholet-Vauquelin

Interviendront sur le thème :

le zèle religieux peut-il faire obstacle à la paix ?


pour le judaïsme : Monsieur Claude Birman

philosophe

pour le christianisme : le Père Alain Steiger

curé de la paroisse catholique saint-Albert-le-Grand

pour l’islam : l’imam Saïd Ali Koussay,

président du GAIC : Groupe d’Amitié Islamo Chrétienne,
aumônier musulman de l’hôpital Avicenne de Bobigny

Poser cette question :

« le zèle religieux peut-il faire obstacle à la paix ?»

c’est nous interroger humblement, lucidement, et nous aider mutuellement à comprendre ce qui rend trop souvent illisible le message de paix de nos traditions religieuses.
C’est aussi se dire les uns aux autres comment distinguer un homme zélé de celui qui « fait du zèle ».

Faisons nôtre cette observation de Pierre Claverie :

« Le dialogue commence par une question »

Un temps de recueillement, puis un temps de convivialité, termineront cette rencontre.

Pour toute information, contacter le groupe
« Aux quatre vents des religions »
Paroisse catholique SAINT-ALBERT-LE-GRAND
123 rue de la Santé 75013





Transmis le Avr 18, 2008 - 11:43 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS

dialoguent sur le thème

RELIGION et POLITIQUE
Comment le fait d’être croyant influence nos choix politiques

MERCREDI 21 MAI 2008
CHAPELLE DE LA PAROISSE SAINT-LÉON
11, place du Cardinal Amette, Paris 15e. Métro : La Motte-Picquet Grenelle


Rivon Krygier,
Rabbin d’Adath Shalom, Communauté juive massorti, Paris
Mohamed Mestiri
, Directeur de l’Institut international de la Pensée islamique, St Ouen
Matthieu Rougé
, Curé de Sainte Clotilde, Directeur du Service pastoral d’Etudes politiques

Soirée animée par Laurent Grzybowski
journaliste à La Vie


Intermède musical : Michèle Tauber,
chanteuse du folklore et des poètes yiddish et hébreux

19 h 00 : Ouverture du buffet convivial (P.A.F)
préparé par les scouts juifs, catholiques et musulmans

20 h 00 : Début de la Table ronde

ENTREE LIBRE


Paroisse St Léon - Communauté Adath Shalom - ASCJP Salle de prière musulmane du 15e - CMRP Conférence mondiale des Religions pour la Paix.



Transmis le Avr 18, 2008 - 08:49 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Information ci-dessous du groupe DIRE : Dialogue Inter-Religieux - AVIGNON

Lundi 21 avril de 20 h à 22 h
à la médiathèque J.L. BARRAULT (rocade d'AVIGNON)

le Père Roger MICHEL,
professeur à l'Institut Supérieur des Religions (Marseille)
nous aidera à nous interroger sur le thème

"LES RELIGIONS FACE AU DEFI DE LA VIOLENCE"
à partir d'une réflexion sur l'expérience des chrétiens.

Entrée libre.




Transmis le Avr 18, 2008 - 12:40 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDe la part de Michel Ménir dit Kudrat Singh
Président-Secrétaire Général DHARM (Droits Humains-Altérité-Respect des Minorités)
127, rue Amelot 75011 Paris France
E-mail : kudrat.ménir@gmail.com


A l'occasion de Baisakhi, le nouvel an sikh,
la mairie de Bobigny et l'association Singh Sabha

ont le plaisir de vous convier à une
conférence et à un programme culturel



LES SIKHS : HISTOIRE, RELIGION, CULTURE
Le 12 avril 2008
de 14h00 à 20h00
Hôtel de ville de Bobigny, Salle Pablo Neruda

Accès : terminus ligne 5, station Bobigny-Pablo Picasso


Conférence
14h00-14h30

Allocution de bienvenue : Mme le Maire de Bobigny
Introduction : Ranjit Singh (association Singh Sabha)
et Christine Moliner (coordination scientifique, doctorante CEIAS-EHESS)


14h30-15h30 : le sikhisme, en Inde et dans la diaspora
Extraits du film de Chandokh Singh Le turban : l'identité des sikhs
Christine Moliner « L'identité sikhe en question »

Discussion et débat avec le public

15h30-16h45 : les jalons historiques
Denis Matringe (historien, directeur du Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud)
« L'évolution historique de la communauté sikhe »
Présentation de son ouvrage Les Sikhs. Histoire et traditions des lions du Panjab (Albin Michel, 2008)
Claude Markovits (historien, directeur de recherche au CNRS)
« Les soldats indiens en France pendant la 1ère guerre mondiale »

16h45: Pause


17h00-18h15
: l'héritage culturel
Anne-Colombe Launois-Chauhan (historienne de l'art, Musée Guimet-Ecole du Louvre)
« Les arts des royaumes sikhs (17e-18e siècle) »
Yves Le Béchennec (archéologue, Conseil Général de Seine St Denis)
« Des sikhs pour comprendre le combat gaulois »

Discussion et débat avec le public


Programme culturel

Exposition de photos de Virginie Terrasse
(collectif Terres de fiction)
« Bobigny, terre des sikhs »

<Spectacle de clôture : danses et musiques du Pendjab (giddha et bhangra)
Avec l'association Maharani Jind Kaur Memorial et Desi Crew

Et dégustation de spécialités culinaires pendjabies.


20h00 : Clôture de la journée



contact : Ranjit Singh 0633529176
jinnejiwal@hotmail.com
Christine Moliner : cmoliner@club-internet.fr




Transmis le Avr 05, 2008 - 04:21 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Hommages à CHIARA LUBICH.
De William F. VENDLEY, de Ghaleb BENCHEIKH, du Père Higoumène BARSANUPHE



Transmis le Mar 26, 2008 - 07:15 PM Suite du texte (4653 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



Conférence
LA RELIGION EN PRISON, TEMOIGNAGES D'AUMONIERS
le 17 mars à la maison des associations de Grenoble
(6, Rue Berthe de Boissieux, Grenoble),
de 20h à 22h


Conférence organisée par le Génépi à Grenoble

Trois intervenants sont invités:
- Foudil Benabadji, aumônier musulman Chambéry (Savoie)
- Gérard Pardoen, aumônier protestant Bourgoin Jallieu (Isère)
- Michel Fatisson aumônier Grenoble (Isère)


Puisque la prison reste encore aujourd’hui une zone d’ombre,
nous nous efforçons de la rendre visible.




Cette conférence s'inscrit dans le cadre du Printemps des Prisons 2008,
un mois d'information et de sensibilisation du public.

Le Genépi (Groupement Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées) est une association étudiante fondée en 1976.

Renseignements : 06.64.80.60.01




Transmis le Mar 15, 2008 - 12:30 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleJUIFS, CHRETIENS et MUSULMANS
ont chanté d'une même voix pour la paix


Premier collectif interconfessionnel en France. 17 associations. 250 000 membres indirects.



- Le collectif Religions en Concert a lancé sa première scène musicale pour la paix. Ce concert a eu lieu le dimanche 3 juin 2007 au Cabaret Sauvage du Parc de la Villette (Paris) et a rassemblé un millier de personnes. Mobilisant le grand public autour d'artistes de renom et d'un trio de chorales inédit, cet événement laïc et fédérateur était porté par 17 associations, d'origine juive, chrétienne et musulmane : un collectif repré- sentant 250 000 membres. Il s'agit de poser un symbole fort de paix.

- Le spectacle était programmé pour aller crescendo. Après le trio de chorales en première partie, les artistes se sont succédé en seconde partie pour aboutir au final de l'événement : un chant interprété par tous (artistes, chorales), auquel se sont joints adhérents, sympathisants, spectateurs.

- Le trio de chorales, juive, chrétienne et musulmane, qui s'est formé pour l'occasion compte près de 100 choristes. Il s'agit de la plus importante chorale interconfessionnelle jamais créée à notre connaissance. Plusieurs moments forts chargés de symbolisme ont accompagné de plus le spectacle.

- La flamme de l'espoir, symbole du 100ème anniversaire de Baden Powell et des valeurs de paix qu'il a représentées, est passée par le Cabaret Sauvage. A l'occasion d'une des transitions, la flamme a été portée sur scène par les cinq branches du Scoutisme français (toutes confessions confondues).

- Olivia Cattan, présidente de l'association Paroles de Femmes, a témoigné avec Kenza Braiga de son actionpour la paix.

- Le Concert sera relayé par les médias dans le but de diffuser au plus grand nombre le message de paix porté par notre collectif. Dans cette optique, Religions en Concert a noué des contacts avec de nombreux journalistes de la presse écrite et audiovisuelle généraliste.
Des partenariats ont été signés avec L'Arche, Beur FM, -La Croix, Fréquence Protestante, Réforme et Témoignage Chrétien.

Pour le collectif, ce concert est conçu comme un événement de lancement qui conduira les années suivantes à l'organisation d'autres manifestations de plus grande ampleur.

Contact presse de Religions en Concert :
Muriel Raymond

Tél. : 06 15 25 11 87


Transmis le Fév 10, 2008 - 06:36 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleEn partenatiat avec
la Mairie de Cergy


INVITATION

L'Association AN NOUR*

association socio-culturelle pour la promotion de la culture musulmane,

organise

avec le groupe de dialogue interreligieux "Souffle et chemins"*

une conférence-débat à Cergy, sur :


L'HOSPITALITE, SOURCE DE FRATERNITE


le 19 février 2008, à 20 heures

Salle de l'observatoire, maison de quartier de l'axe majeur-horloge
12 allée des petits pains – RER : Cergy-Saint-Christophe

avec :


Ghaleb BENCHEIKH, président de la Conférence des Religions pour la Paix (CMRP-France),
animateur de l'émission ISLAM sur France 2 (dimanche matin),
auteur de "Alors, c'est quoi l'Islam" et "La Laïcité au regard du Coran".

Emile MOATTI, délégué général de la Fraternité d'Abraham,
membre du Comité directeur de l'Amitié judéo-chrétienne de France,
auteur de "Abraham, le chêne de Mambré."

Geneviève COMEAU, théologienne, professeur au Centre Sèvres,
pratiquant depuis de nombreuses années le dialogue interreligieux,
auteur de "Grâce à l'autre. Le pluralisme religieux, une chance pour la foi."


Cette conférence sera suivie d'un débat avec la salle.

Un pot nous permettra de continuer les discussions.


Renseignements :
Tel 01 30 30 45 01 - 06 13 41 37 71
Contacts :
an_nou7@yahoo.fr
souffleetchemins@yahoo.fr

* associations loi 1901


Transmis le Fév 02, 2008 - 11:12 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Voeux du Président de la CMRP, M. Ghaleb Bencheikh.

Vœux de paix

Croire enfin que du fin fond du désordre pourra éclore l’harmonie !
Le premier jour du nouvel an hé­girien vient d’être fêté par l’islam, à peine une dizaine de jours après celui qui inaugure la nouvelle an­née de l’ère commune, les lois de la mécanique céleste ayant mis en phase les débuts de l’an­née lunaire et de l’année solaire. Souhaitons que cette jonction des ca­lendriers soit l’occasion, pour les hommes et les femmes de bonne vo­lonté, notamment léga­taires de l’enseignement abrahamique, de ne pas abdiquer devant le rocher de Sisyphe que semble être la paix: nous avons beau nous la souhaiter mutuel­lement et annuellement, nous ne la voyons pas, et quoi que nous en fassions, son horizon s’échappe à mesure que nous croyons en approcher.
Mais une ère de paix peut-elle jamais advenir sans un substrat de justice? L’homme est réputé ontologiquement agressif, se laissant guider dans la plupart des situations par des sentiments d’arrogance et d’hégémonie pour courir après le pouvoir et assouvir tous ses désirs. Or, l’homme est tyrannique certes, mais peureux, petit et faible, peccamineux, enclin à la maladie et goûtant inélucta­blement à la mort. Attendant son heure, il survit, mène sa vie ici-bas telle une grande pâque traversée cahin-caha, et la paix s’en déduit comme institution d’un état d’ex­ception permanent. Un état d’hybrida­tion monstrueuse de l’hostilité et de l’apaisement fluc­tuant autour de la ligne du tolérable.

Quelle place reste-t-il alors au pacifisme pour incarner l’espoir d’un projet viable et sérieux de concorde et de compréhension entre les êtres? A priori aucune. Il n’y a plutôt qu’à compatir à la détresse de l’homme pacifique dans sa solitude, raillé par des cyniques réalistes qui n’ont qu’à lui montrer chaque jour le spectacle affligeant d’une barbarie érigée en système. Un système imposé par les oppresseurs et « pratiqué » par les opprimés.

Alors, y a-t-il une réponse qui soit une norme professée partout, une attitude qui fasse sens pour tous ? Non… si ce n’est avouer humble­ment que l’homme n’a pas su rele­ver le défi de la paix et la fraternité universelles, et reconnaître qu’il n’est pas encore arrivé là où tou­tes les utopies voudraient qu’il fût. Est-ce à dire qu’il court à sa perte ? Oui, sauf s’il sait s’enjoindre à la pa­tience et à la persévérance. C’est ce que nos références scripturaires ne cessent de nous enseigner. Il nous faut arrêter la complainte, nous ar­racher aux étreintes du sort, oser un début de rencontre, tenter de dépasser la haine et esquisser une ébauche de dialogue sincère et exi­geant. Croire, surtout, qu’un cœur dévoré par la rancœur ou meurtri par l’horreur pourra un jour guérir et se révéler à la vie… Croire enfin que du fin fond du désordre pourra éclore l’harmonie !
Approchons-nous de cela, fût-ce asymptotiquement, en ces débuts d’années 2008 et 1429 H, sans naï­veté ni pessimisme. En conjuguant humblement et sereinement nos efforts pour l’avènement de l’ère promise de paix, promise par la Paix, l’autre nom de Dieu.

Ghaleb Bencheikh

publié dans le journal La Croix du 13/1/08






Transmis le Jan 13, 2008 - 11:44 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemblede Patrice OBERT
Président de La Fontaine aux Religions.


Rencontre de Rovereto – Mai 2008
Nos valeurs et notre identité européennes


Comment articuler la réflexion sur nos valeurs communes (sous-entendu les valeurs européennes qui sont les nôtres), l’identité européenne qui nous est commune et le dialogue inter-religieux qui nous réunit à Rovereto ? Cette question présuppose des valeurs et une identité communes, c'est-à-dire partagées par tous ceux et celles qui se reconnaissent européens et qui les différencient d’autres valeurs et d’autres identités. Dit autrement, cette question interroge notre civilisation dans ce qu’elle a de particulier.

Transmis le Jan 06, 2008 - 11:35 PM Suite du texte (19223 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Les Associations : UFCM-UFFCM-ICMF-ACTM de la SAVOIE,
En collaboration avec le
Groupe d’Amitiés Islamo-Chrétiens (GAIC Paris) et le
Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM Rhône-Alpes)


vous invitent à une Conférence avec Projection

LES AUMONERIES DANS LES HOPITAUX
ET LE MONDE CARCERAL EN SAVOIE


Organisée à la MAISON des ASSOCIATIONS à CHAMBERY Salle 111
Le jeudi 29 novembre 2007
20h15 à 22h30
RENSEIGNEMENTS : 06.64.80.60.01 & 06.80.93.18.67

PAF Entrée libre



Transmis le Nov 22, 2007 - 01:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleSOCIETE DES ETUDES EURO-ASIATIQUES
Musée du Quai Branly, 222 rue de l'Université,
75343 PARIS cedex 07
Tel. : 01 43 70 37 56 ou 01 56 61 70 00 poste 2683

Jeudi 15 novembre 2007
18h 30 – Salle de cours n° 2
( entrée par le musée public : 37 quai Branly ou 218 rue de l'Université)

Conférence
de
Christine SAMANDARI-HAKIM

directeur de publication, édition française de "One Country"

Foi et transformation sociale : exemple de la communauté baha'ie.

Née en Perse au milieu du XIXe siècle, la foi baha'ie est la dernière née des grandes religions monothéistes.
Regroupant des hommes et des femmes de toutes les origines religieuses, ethniques, culturelles et sociales, cette Foi cherche à favoriser l'émergence d'une société planétaire unie et solidaire.
La conférence analysera dans quelle mesure la croyance religieuse peut aboutir à une transformation individuelle et collective dans des domaines tels que l'éducation, la condition de la femme ou le niveau de vie économique et cela malgré la pression ou parfois l'opposition environnantes.


La Secrétaire générale
Rita H. REGNIER





Transmis le Nov 09, 2007 - 06:02 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLes débats de Tibhirine

Tibhirine, association pour le dialogue interreligieux.


« L'Islam à Nantes - Quels changements ? »


Dialogue autour des 3 grands centres culturels
et des mosquées en projet.



Jeudi 15 novembre 2007 - 20H15
Faculté de Médecine - Amphithéâtre N°9
Centre ville près du CHU - 1 rue Gaston Veil – 44000 NANTES



Participation aux frais : 3 €



Transmis le Nov 09, 2007 - 02:38 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Commémoration interreligieuse du 11 novembre, à Cergy.



L'Armistice mettant fin à la Première Guerre mondiale a été signé le 11 novembre 1918 à 11h dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Depuis, tous les 11 novembre, cet événement historique est célébré, en faisant mémoire des disparus. Des cérémonies aux Monuments aux Morts rassemblent des habitants de toutes les communes de France. Dans de nombreux lieux, une Messe à l'église catholique est célébrée à l'intention de tous les défunts de cette guerre, avec surtout une prière pour la paix.
C'était le cas dans la ville de Cergy, dès 1918. Le village qui est à l'origine de la ville nouvelle, est bâti autour de l'église Saint-Christophe, où était célébrée cette messe, en présence du Maire et des anciens combattants.

Or, en 2002, une paroissienne interpella le curé du lieu, sur le fait que les "poilus" n'étaient pas tous catholiques. Pourquoi ne pas tenir compte des personnes des autres religions qui avaient combattu pour la France ?

Lors du 11 novembre 2003, le curé, en accord avec le maire, a invité les responsables religieux juifs, musulmans et réformés, à commémorer l'Armistice avec lui.
Chacun a lu un court texte, significatif pour sa religion. Après chaque texte, il y avait un court morceau de musique de cette même religion.
La cérémonie s'est poursuivie par des prières et des invocations, par chaque responsable religieux, pour les responsables du pays, pour la Paix, pour l'Etat français, etc.
Ont suivi les traditionnels dépôts de gerbes au Monument aux morts et la cérémonie au cimetière.

La même cérémonie interreligieuse se déroule tous les ans depuis cette première commémoration de 2003, dans le même esprit de fraternité entre religions, permettant que s'établissent des liens d'amitié.
La préparation a donné lieu à des échanges fructueux, qui permettent maintenant des développements de projets communs, à d'autres moments de l'année. Par exemple, le 17 janvier 2007, une rencontre interreligieuse pour l'anniversaire de la Rencontre d'Assise.

Une évolution s'est produite dans le choix du lieu, puisque de l'église, nous sommes passés à un lieu "neutre", sans aucun symbole religieux. Les responsables religieux non chrétiens acceptaient de bon cœur un lieu catholique, dans la mesure où il n'y en avait pas d'autre ; mais ils sont très heureux de bénéficier d'un lieu non marqué par une religion particulière, lieu fourni par la mairie de Cergy.

Nous avons constaté que cette pratique n'est pas encore très répandue : les mairies suivent en principe la coutume locale et les curés hésitent à choquer leurs fidèles.
Pour ces raisons, il est nécessaire qu'une demande émane de paroissiens, de simples citoyens, pour avoir des chances d'être prise en considération par les autorités civiles et religieuses.
Les responsables religieux autres que catholiques sont heureux de voir enfin reconnue leur place dans le sacrifice national et leur rôle dans la victoire.
Ils viennent représenter non pas des religions, mais des personnes de diverses religions et de divers pays qui ont donné leur vie pour la France. Ils représentent aussi les familles endeuillées qui ont payé chèrement les conséquences de la guerre.

La commémoration de l'Armistice incite à prier pour la Paix et à unir les efforts de tous pour la construire.
Contact pour tous renseignements sur la commémoration du 11 novembre 2009 à Cergy :
8h 45, salle de la Mairie du Village. mechboud@yahoo.fr

"Souffle et chemins" - Groupe affilié à la CMRP-France.



Transmis le Nov 04, 2007 - 07:56 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Lille 2007 – Dialogue interreligieux Organisé par la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

CMRP – Antenne de Lille

DU TEMPS POUR S’ENTENDRE...

Jeudi 18 octobre - 19h30 Salle Saint-Sauveur - 4 rue du Croquet Lille
Métro : Mairie de Lille

Bahá'ís, bouddhistes, chrétiens, juifs, musulmans, philosophes laïcs de la région de Lille vous invitent à partager le cheminement de leur réflexion...

DU PARDON VERS LA PAIX.

Libre participation aux frais

contact : cmrp@ruef.fr




Transmis le Oct 01, 2007 - 12:11 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Pour célébrer la Journée mondiale de la Non-violence,

déclarée par les Nations-Unies,
nous vous invitons à venir écouter


le Choeur interreligieux pour la paix !

Un moment de partage pour les croyants de toutes religions
et tous ceux qui luttent pour la paix !

Soyez les bienvenu(e)s à partager ce moment à

la Maison Verte (Mission populaire Evangélique),
127 rue Marcadet 75018 PARIS

(métro Lamarck-Caulaincourt ou Jules Joffrin)

Le lundi 1 octobre à 19h30

Avec la Mission Populaire Evangélique – la Maison Verte; le Mouvement international de la Réconciliation (MIR) ; Franciscain International ; le comité inter religieux et le JPIC (Justice, Paix, Intégrité de la Création).




Transmis le Sept 12, 2007 - 07:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs :JUDAÏSME


Je voudrais commencer mon exposé par une parenthèse, pour montrer que ni pour moi, ni pour mes amis ici présents, il ne s’agit de prétendre détenir la seule et unique vérité, pour montrer que de toute évidence, nous avons un fond de discours commun. Je vais donc vous citer un texte de Josy Eisenberg, Rabbin bien connu de la télévision, qui s’intitule :

Transmis le Août 20, 2007 - 12:34 AM Suite du texte (20052 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs dans la Religion Musulmane


Quelles sont les valeurs en Islam ?


Y a-t-il même possibilités de valeurs, concernant cette religion ! à la différence, par exemple, de la tradition judéo-chrétienne ou du bouddhisme… ?
On est en droit de s’interroger au vu des agissements inqualifiables d’un islam dévoyé porteur de violence et d’intolérance, au vu également de l’ignorance que l’on a par ailleurs d’une foi , d’une civilisation qui concerne plus d’un milliard de croyants dans le monde, une foi notamment qui est perçue très souvent à travers clichés et stéréotypes .

Transmis le Août 20, 2007 - 12:06 AM Suite du texte (6020 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble8/11/05 RENCONTRE INTERRELIGIEUSE aux Sables d’Olonne


Transmission des valeurs et Bouddhisme



Je vais essayer de faire de mon mieux et vous demande votre indulgence car il va être difficile de parler en cinq minutes d’un sujet aussi vaste Je ne suis pas une spécialiste du bouddhisme, je suis une étudiante sur la voie du bouddhisme tibétain et essaie de mettre en pratique les enseignements que je reçois.
Je vais parler :
1-des valeurs
2-de leur transmission par l’éducation
3-de la transmission spirituelle

Transmis le Août 19, 2007 - 11:47 PM Suite du texte (9705 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Transmission des valeurs et Catholicisme



Témoignage d’un couple, parents de 5 enfants âgés de 20 à 8 ans




1)Que nous a-t-on transmis ?

Il semble évident que nous retrouvons les mêmes valeurs fondamentales dans nos différentes religions; c’est pourquoi nous avons pensé qu’il était utile d’aborder le sujet de la transmission à partir des spécificités de notre tradition catholique notamment autour des sacrements qui rythment notre vie religieuse.

Transmis le Août 13, 2007 - 12:30 AM Suite du texte (8929 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Transmission des valeurs
Enjeu pour notre époque et pour la paix
4ème rencontre du groupe inter-religieux des Sables d’Olonne



Transmettre aux hommes les moyens de s’accueillir mutuellement peut contribuer à faire avancer la paix dans le monde. « Dans le contexte actuel difficile, il est plus que jamais urgent de soutenir l’effort de tous ceux qui travaillent à favoriser l’estime, la convivialité, la paix » dira Malika de confession musulmane. Alors qu’Olga,de tradition juive, nous transmettra elle aussi son message de paix en citant un texte de Josy Eisenberg, rabbin responsable des émissions juives du dimanche matin à la télévision dont voici un extrait : « Tous les hommes forment une vaste famille. Et pour qu’une famille soit heureuse, il faut que chacun apprenne à écouter et à comprendre les mots des autres ».

Transmis le Août 13, 2007 - 12:06 AM Suite du texte (6846 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLA FONTAINE AUX RELIGIONS
Association Loi 1901 –adresse postale 121 rue Haxo 75019 Paris
lafontaineauxreligions@wanadoo.fr
www.lafontaineauxreligions.org


Communiqué de Presse
Dimanche 24 juin 2007- Rendez-vous 14H30 bd de Belleville sortie métro ménilmontant


L’association LA FONTAINE AUX RELIGIONS a organisé deux Tours du Monde, Marches inter religieuses dans l’est parisien, en 2005 et 2006.

Le Tour du monde 2005 s’est déroulé à la découverte des langues et des cultures du quartier de Belleville.

Le Tour du Monde 2006 a cheminé de Belleville au cimetière du Père Lachaise en réaffirmant la valeur du respect.

La Fontaine aux religions, née en 2004, regroupe des personnes de différentes religions, soucieuses de favoriser la rencontre inter religieuse et inter communautaire dans les quartiers de l’est parisien. Elle a choisi, plutôt que d’organiser des débats ou des rencontres intellectuelles, une approche pratique : marcher ensemble, car c’est une façon simple de se rencontrer et d’apprendre à se connaître.

Le Tour du Monde 2007 se propose d’aider les habitants du quartier de Belleville à découvrir les religions qui sont pratiquées dans leur voisinage immédiat. Trop souvent, la peur de l’autre vient de notre ignorance. Nous vivons avec des idées toute faites, avec des préjugés. Le Tour du Monde 2007 sera donc dédié à la découverte des religions du quartier de Belleville.

A partir d’un jeu de questions/réponses sur les religions, les passants seront invités à se rendre auprès de différents stands qui se tiendront en proximité du métro Ménilmontant et seront organisés autour des présences suivantes :
Une présence protestante : le Picoulet, la Maison verte, librairie Un temps pour tout, fréquence protestante
Une présence musulmane : mosquée Omar et scouts musulmans ( à confirmer)
Une présence juive
Une présence catholique : Notre Dame du Perpétuel Secours, Saint Joseph des Nations, Saint Ambroise, Notre Dame de la Croix de Ménilmontant…
Une présence du Groupe inter religieux pour la Paix 93
Une présence sikh
Une présence laïque avec les associations Vivre Ensemble dans l’Est Parisien, l’ Association des Marocains en France

La Fontaine aux Religions présentera ses activités.

LA VIE et Témoignage Chrétien seront également présents.

Présentation des Tours du Monde 2005 et 2006


TOUR DU MONDE
La Fontaine aux religions


La Fontaine aux religions, née en 2004, est un groupe informel d’individus, de groupes et d’associations, soucieux de favoriser la rencontre inter-religieuse et inter-communautaire dans les quartiers de l’Est parisien. Elle a choisi, plutôt que d’organiser des débats ou des rencontres intellectuelles, une approche pratique : marcher ensemble, c’est une façon simple de se rencontrer et d’apprendre à se connaître.



Présentation du Tour du Monde 2005

En mai 2005, les membres de La Fontaine aux religions ont invité les habitants du quartier de Belleville à participer à une Marche inter religieuse à la découverte des langues, des cultures et des religions de leur quartier. Plus de 150 personnes ont ainsi effectué durant l’après-midi du dimanche 15 mai 2005 un parcours jalonné de haltes : devant l’église Saint Joseph des Nations ( accueil par la paroisse, la communauté protestante du Picoulet et le groupe Bible de l’église réformée La rencontre), devant le gymnase de la rue de La Fontaine au Roi (accueil par l’atelier calligraphie de l’Association des Marocains de France), à la mosquée Omar (qui accueillit l’ensemble des marcheurs et fit visiter la mosquée), à la Maison des Métallos (en accord avec le Maire du 11ème arrondissement). Nous tenions à ce que cette Marche inter religieuse puisse se terminer dans un espace républicain. Prirent part à ce premier Tour du Monde le rabbin Michel Serfaty, président de l’Amitié judéo-musulmane, ainsi que la députée (PS) Danielle Hoffman-Rispal. Le Journal Le Parisien, dans son numéro du 16 mai 2005 (cf verso), s’est fait l’écho de cette initiative.

Présentation du Tour du Monde 2006

Un second Tour du Monde a été organisé le 25 juin 2006, dans le même quartier, entre la place de Belleville et le cimetière du Père Lachaise. Lors de ce Tour du Monde, effectué au nom du Respect, des représentants de différentes confessions ont pris la parole lors de haltes qui ont ponctué notre marche. C’est ainsi que se sont exprimés successivement :
Olivier Sayadi, de la communauté juive, Hubert Louvet, curé de la paroisse Saint Joseph des Nations, le pasteur Pierre-Olivier Dolino, du Picoulet, Cheikh Ahmed et Bakri Hichem, de la communauté des mosquées Omar et Abu Bakr, Sundari Kaur, au nom de la communauté sikh, Jean-Marc Pimpanneau, curé de la paroisse Notre-Dame de la Croix de Ménilmontant, le Père Higoumène Barsanuphe, de la communauté orthodoxe, Souad Chaouih, de l’Association des Marocains de France, Antoine Baron, curé de la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours, Hassan Bouazza, accompagné des chants des scouts musulmans, Norbert Ducrot, membre du Groupe d’amitié Islamo-chrétienne et de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, Patrice Obert, Jean Lavergnat, membres de la Fontaine aux religions.
Merci à tous ceux et celles qui ont marché avec nous et… à un prochain Tour du Monde !

Transmis le Juin 17, 2007 - 10:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLe COMITE INTERRELIGIEUX
de Cergy-Pontoise


Association RESSOURCES
Pontoise

I N V I T A T I O N



Le Comité inter religieux de Cergy Pontoise organise une rencontre-débat sur le thème “Modernité et Tradition” . C’est-à-dire : est-ce que la Tradition dans nos religions peut vivre en harmonie avec la modernité ? N’est-elle pas un frein ? Est-elle plutôt un guide pour lui donner un sens ? – Est-ce que la modernité tient compte des traditions religieuses, de leur enseignement ? Dans ce monde économique qu’est le nôtre aujourd’hui, la modernité ne s’affranchit-elle pas de ces traditions qui veulent que l’homme soit au cœur de tout système ? En d’autres termes est-ce que la modernité est ou peut être un moteur du « vivre ensemble » avec tout ce que cela suppose ? …

L’animation sera assurée par messieurs :

Ghaleb BENCHEIKH, théologien musulman, physicien, docteur ès science et de formation philosophique, président pour la France de la Conférence mondiale des religions pour la paix. Il est aussi responsable des émissions consacrées à l’islam le dimanche matin sur France 2.

Philippe HADDAD, rabbin des Ulis. Il a participé, à titre de témoin, à la Conférence mondiale contre le racisme organisée par l’ONU à Durban en septembre 2001.

Louis-Marie CHAUVET, prêtre, théologien, professeur à l’Institut Catholique de Paris.

Cette rencontre aura lieu à Eragny salle des Calandres rue de la Papeterie le mercredi 20 juin 2007 à 20h30.

Table de presse
Entrée gratuite
Pour tout renseignement : tél. : 01.30.30.53.57






Transmis le Juin 14, 2007 - 11:58 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble



LA ROCHE SUR YON - Association Dialogue pour la Paix- Pays Yonnais


Compte rendu d'activité pour l'AG 2011 : cliquer ICI
Dialogue pour la Paix Pays des Olonnes en Vendée.
Dialogue pour la Paix du Pays Yonnais.



Le groupe qui compte 12 personnes de 25 à 67 ans (6 femmes et 6 hommes) est né à la suite des attentats du 11 septembre 2001 pour réagir à partir de leur expérience de foi à l’instrumentalisation du nom de Dieu.

Trois religions y sont représentées : bouddhiste, chrétienne (protestante et catholique) et musulmane. Le courant « humaniste » (sans référence religieuse) est présent. Nous entretenons des liens réguliers avec la synagogue de Nantes et la communauté juive des Sables d’Olonne.

Le groupe qui se réunit depuis bientôt 6 ans a fait le choix d’un temps préalable d’enracinement entre ses membres, d’approfondissement dans la connaissance mutuelle avant de chercher à s’agrandir. Nous vivons par exemple en début de rencontre un temps de recueillement à partir d’un texte « spirituel » proposé par celui d’entre nous qui accueille chez lui.
Il est cependant un aspect qui s’est manifesté très vite, c’est celui du témoignage ensemble avec nos différentes religions devant des jeunes en collège ou lycée catholique, ainsi que dans l’aumônerie de l’enseignement public.
Notre projet est maintenant d’ouvrir plus largement en proposant des moments fondés sur l’échange.
Nous venons de passer à la création d’une association.

Notre association apprécie le lien existant avec la CMRP (« grand corps » vitalisant) ; nous nous réjouissons aussi de coopérer davantage sur place avec le groupe interreligieux des Sables d’Olonne, car notre unité est un témoignage indispensable pour faire progresser avec fruit la cause à laquelle nous travaillons tous.

Activités
L’année a été marquée par une première manifestation publique à l’occasion de la commémoration des 20 ans d’Assise le dimanche 22 octobre 2006.
- Chacun a lu, soutenu par l’une de nous à la harpe, un texte de sa tradition religieuse. Une personne, humaniste, a exprimé sa spiritualité à travers un texte personnel. Une amie juive est venue en renfort du groupe des sables d’Olonne pour suppléer à notre manque.
- Dans un deuxième temps, par souci d’échange, les 110 personnes présentes ont pu à leur tour exprimer leurs convictions touchant la paix.
- La municipalité de La Roche sur Yon avait permis que cela se déroule à l’auditorium du Conservatoire de Musique, dans le cadre d’une laïcité ouverte.
Le 7 juin 2007 : rencontre sur le thème : « En quoi ma « spiritualité », ma foi, ma religion sont-elles un atout ou un obstacle dans ma relation aux autres ? »

Contacts :
André HAMON (président)
Por : 06 78 26 76 38

Christiane NOEL (secrétaire, membre CMRP)
Tél : 02 51 05 05 26 – Email : dialoguepourlapaix@tele2.fr


Transmis le Juin 09, 2007 - 01:34 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Jeudi 24 mai 2007 – 20 h 30
Centre Diocésain
41 route de Neufchatel – Rouen


Conférence-débat

avec Ghaleb Bencheikh


Docteur ès sciences, physicien et de formation philosophique et théologique, Ghaleb Bencheikh présente l’émission « Islam » sur France 2. Président de la *Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP), il fait de nombreuses interventions en France et à l’étranger. Il est notamment l’auteur de "Alors, c’est quoi l’islam ?" (Presses de la Renaissance, 2001).


fauteurs de guerres,
acteurs de paix,
LES RELIGIONS ?

Tant de fois dans nos histoires on a vu l’homme bafoué dans ses droits, aliéné dans sa dignité, atteint dans sa conscience, au nom même des traditions religieuses ; alors même que celles-ci prônent l’amour, la bonté et la miséricorde. C’est pour rompre ce terrible paradoxe que des hommes et des femmes de bonne volonté, croyants ou humanistes agnostiques, conjuguent leurs efforts pour promouvoir la paix et la fraternité universelle ; c’est dans ce but que l’Acrip (Association Culturelle Religieuse Intercommunautaire pour la Paix) a été créée par des juifs, des chrétiens, des musulmans et des baha’is il y a juste vingt ans ; c’est ce message que Ghaleb Bencheikh vient proposer aux Rouennais.


La conférence est organisée par l’ACRIP

(Association Culturelle Religieuse Intercommunautaire pour la Paix)
participation aux frais : 5 €



Transmis le Mai 11, 2007 - 11:34 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
( W.C.R.P. - Religions for Peace – France)
Assemblée Générale du 18 mars 2007



Rapport établi à partir des notes de divers participants

L’ensemble des travaux est présidé par Ghaleb Bencheikh (Président de la CMRP - France)
L’assemblée comprend une cinquantaine de personnes

Rapport moral présenté par Ghaleb Bencheikh

Du 19 mars 2006 au 18 mars 2007, il y a eu un certain nombre d’événements dont l’Assemblée Mondiale de la WCRP fin août 2006 à Kyoto.
M. Bencheikh fait état de plus de 25 manifestations où il a participé comme président de la CMRP.

Il annonce que l’on va procéder au renouvellement des instances (un tiers du CA est à renouveler, plus trois nouveaux candidats).
Il adresse au nom de la CMRP tous ses remerciements à Claude Beunardeau qui a tenu le secrétariat général à flots dans des conditions particulièrement difficiles. A présent, la CMRP bénéficie de la présence précieuse et bénévole de Judicaelle Mazé, secrétaire.
Christian Lochon est pressenti comme secrétaire général, la période actuelle est de transition. Jean-Pierre Martin assurera le secrétariat général par intérim.

Un échange concerne l’anniversaire de la 21 ème année d’existence de la section française.
Cette manifestation doit servir à lancer l’idée de Conseil Interreligieux. M. Bencheikh considère que c’est une grâce que certains responsables soient disposés à demander l’avis des responsables des religions. La CMRP traverse une période difficile, mais ses membres continuent leur action pour une mission noble, celle de construire la paix.
Il renouvelle son appel à une production de projets et a bon espoir en celui des femmes envisagé en partenariat avec la Mairie de Paris.

Rapport moral adopté à l’unanimité


Informations internationales par Jacqueline Rougé

Mme Rougé traite de l’Assemblée Mondiale de Kyoto, à laquelle elle a participé en compagnie du Père Barsanuphe et de Mmes Maiza, Chevalier et Lemesle pour représenter la CMRP France. Il y avait 700 délégués et 2000 participants. Thème : Comment vivre une sécurité partagée, avec de nombreuses conférences, commissions, ateliers, sous ateliers. Deux pré-conférences particulièrement intéressantes : celle des 300 jeunes à Hiroshima qui ont insisté sur le rôle des médias et celle de l’Assemblée des Femmes, avec l’implication des femmes africaines médiatrices de paix sur le terrain des conflits.

Il y a eu également des rencontres personnelles, moins formelles mais très importantes, souvent la seule possibilité d’échanges pour des personnes qui ne peuvent se rencontrer dans leurs pays en guerre.

Madame Rougé dit un mot à propos du Conseil Européen des leaders religieux, créé par Michel Cardon et Jacqueline Rougé et qui s’est réuni sur le thème de l’islam en Grande Bretagne, avec beaucoup de documents, d’interventions et la situation très différente faite aux religions dans ce pays a augmenté l’intérêt, ainsi que l’accueil exceptionnel de sikhs.


Commission Education à la Paix et Programmes Femmes par Méhrézia Maiza

Information à propos de la Commission Education à la Paix : le projet de réaliser un Livret fait par des personnes membres du C.A. pour présenter les religions et le message de paix interreligieuse, prend corps et la Commission Education a la charge de sa réalisation. Pour le travail de mise en pages, il sera effectué par M. Benabadji. Le Livret sera mis à la disposition des groupes, et doit paraître pour le 21 ème anniversaire. Mme Maïza remercie les personnes qui ont déjà rédigé les textes (Mme Rougé, le Pasteur Argaud, le Père Barsanuphe, Mme Gras, M. Martin)
En ce qui concerne l’engagement avec les femmes, le thème international en est la violence domestique et se réalise en lien avec les programmes ONU


Présence de la CMRP à l’UNESCO par Brigitte Chevalier

Mme Chevalier rend compte du fait qu’enfin le Département de la Culture de l’UNESCO s’ouvre à la CMRP. Il faut saisir ce que cela représente et comprendre que cela est dû au travail de plusieurs personnes de la CMRP. Réussir à être représenté à l’UNESCO, est vraiment très important. Cela suppose de longs temps de réflexion notamment avec plusieurs membres éminents, lesquels en dépit de leur emploi du temps verrouillé ont accepté de dispenser quelques-unes de leurs précieuses minutes à l’écoute de la CMRP. Et avec quels résultats inespérés ! En effet, dans le cadre d’un partenariat financier sur des programmes communs, la CMRP a réussi à mobiliser le directeur général de l’UNESCO pour qu’il débloque deux sommes d’argent considérables nécessaires pour un programme international d’aide aux femmes d’Afrique.
A la lumière de cet exemple, Mme Chevalier, très convaincante, insiste sur le fait que l’heure du réalisme a sonné : il faut rentrer dans les problèmes matériels, s’y atteler avec détermination et optimisme. La CMRP peut avoir de l’influence auprès des financeurs quand on y met le prix humain. Oui, il y a une richesse dans chacun d’entre nous, mais il faut la transformer en moyens concrets et ne pas hésiter à mettre la main à la pâte.



Site web - rapport de Denise Torgemane présenté par Jean-Pierre Martin

L’assemblée adresse ses remerciements et ses souhaits à Denise Torgemane. Il est précisé que le rapport sur le site de la CMRP sera publié sur le dit site et diffusé aux membres du réseau. Quelques données significatives sont présentées :
56% d’augmentation de consultation avec un pic en décembre/janvier (au moment des fêtes),
la rubrique « textes récents » est très lue (mais il faut des titres accrocheurs),
les comptes-rendus des groupes ont du succès.
Il est envisagé de faire une lettre mensuelle constituée par la liste des articles en ligne pour inciter les lecteurs potentiels.


Groupes régionaux par Jean-Pierre Martin

Pour les groupes en régions réunis le matin, on constate une très forte montée d’énergie, des potentialités sur le terrain, dans le concret, qui vont de pair avec la vision internationale de la CMRP. Ces deux pôles, actions régionales et engagements internationaux se complètent et se fécondent mutuellement pour développer la culture de paix de la CMRP.


CMRP Europe par Bernard Reber

Il est annoncé que 2008 sera officiellement l’année européenne de l’interculturel (et de l’interreligieux). Il est prévu un grand rassemblement de jeunes venus de 8 pays d’Europe occidentale et orientale.
A noter qu’au Conseil des leaders religieux, deux emplois financés ont été réservés à des jeunes.


Elections au Conseil d’Administration de la CMRP

58 suffrages exprimés

Membres sortants réélus :
Ghaleb Bencheikh, Claude Beunardeau , Norbert Ducrot, Jean-François Faba, Jacques Hubert Anne-Sophie Lamine, Mehrézia Maiza, Jacqueline Rougé, Bernard Reber

Nouveaux membres élus :
Laurent Klein, Patrice Obert, Richard Zeitoun


Divers

Mme Montbailly fait part d’une rencontre au Foyer Protestant d’Aubervilliers : « Présence des femmes dans les religions ».


Conférence par Richard Zeitoun

Présentation du lieu Nevé Shalom - Wahat al-Salam en Israêl, fondé par Bruno Hussar
« Nous pensions à un petit village composé d’habitants venant des différentes communautés du pays, juifs, chrétiens et musulmans, chacun fidèle à sa foi, à ses traditions propres, et respectueux de celles des autres, trouvant dans cette diversité une source d’enrichissement personnel ».


Transmis le Avr 28, 2007 - 07:27 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDernières nouvelles du Secrétaire général
février 2007

Un groupe de jeunes multi-religieux lance des plans
d’action chez les pères et les frères de Maryknoll à New York



La réussite concrète de la mise en place de programmes d’action dans six régions a inspiré à des donateurs d’accorder deux cent mille dollars à des jeunes de Religions pour la Paix pour les aider dans leur travail autour du monde. Le Réseau mondial des Jeunes élabore des programmes pilote pour affronter quelques uns de nos défis les plus urgents : construire la paix et faire face aux problèmes de l’environnement comme à la pandémie du SIDA.

Ces offres de dons pour le lancement de projets ont été annoncés lorsque quinze membres de la Commission internationale des Jeunes se sont réunis à New York du 16 au 18 février afin d’élaborer des stratégies concrètes pour les cinq prochaines années et d’approfondir leur engagement de travailler ensemble.

Le Réseau mondial des Jeunes mobilise l’énergie et la résolution de jeunes du monde entier pour promouvoir la mission de Religions pour la Paix et pour nouer des alliances avec des organisations religieuses existantes et d’autres partenaires.

L’organe directeur du Réseau, la Commission internationale des Jeunes, comprend quinze membres représentant les traditions religieuses de six continents. Elle a été instituée lors de la Sixième Assemblée mondiale à Riva del Garda en 1994. Le Réseau mondial des Jeunes a pris tout son élan en 2006 lors des réunions des six réunions préparatoires à l’Assemblée d’H iroshima et Kyoto d’août 2006. Dans le même temps, ce groupe travaille à mettre les jeunes et les questions de la jeunesse au centre des activités de programmation de Religions pour la Paix aux niveaux local, régional et mondial. Il est dirigé avec compétence par la Coordonnatrice des Jeunes récemment élue en la personne de Stellamaris Mulaeh qui est également la coordonnatrice nationale de Pax Romana pour l’action pour la paix au Kenya.

Outre les dons reçus, d’importants résultats ont été récemment obtenus :

- L’engagement pris par Religions pour la Paix de donner aux jeunes toute leur place a été concrétisé par la décision de nommer un directeur adjoint pour la mise en réseau. Ce membre important de l’équipe dirigeante aura comme responsabilité et comme tâche principales la coordination du réseau des jeunes. Il sera placé sous l’autorité du Rev. Kyoichi Sugino, directeur de la mise en place des conseils interreligieux. Son recrutement est en cours.

- Religions pour la Paix a noué des partenariats importants au niveau régional et, mondialement, avec les Nations Unies.

A leur réunion de février, les jeunes se sont engagés à travailler ensemble et à établir des partenariats comme par exemple avec d’autres organisations régionales ou nationales et avec des gouvernements locaux. Ils ont établi des commissions chargées de faire progresser ces partenariats, de renforcer le Réseau mondial des Jeunes et de créer des mécanismes à l’échelle mondiale pour l’échange d’informations au sein du Réseau et avec le public extérieur. De plus, les six réseaux interreligieux régionaux de jeunes ont déjà entrepris des actions innovantes. Ils ont identifié et mobilisé des ressources locales et ils ont lancé des projets de jeunes multi-religieux.

La rencontre a été soutenue par la générosité du Rev. Koichi Matsumoto, directeur du département de la jeunesse de Rissho Kosei-Kai, et accueillie gracieusement par les pères et les frères de Maryknoll à Ossining (Etat de New York).

Nous de la famille entière de Religions pour la Paix, félicitons tous ensemble le Réseau mondial des Jeunes et la Commission internationale des Jeunes. Que nous nous laissions inspirer par leur vitalité alors que nous nous rassemblons pour les grandes tâches qui nous incombent à tous.

En paix,

Dr. William F. Vendley




Transmis le Avr 26, 2007 - 10:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleCOLLOQUE



Bertrand DELANOË
Maire de Paris
Dominique BERTINOTTI
Maire du 4ème arrondissement
Roger CUKIERMAN
Président du CRIF
Dalil BOUBAKEUR
Recteur de la Mosquée de Paris
Joël MERGUI
Président du Consistoire de Paris
David MESSAS
Grand Rabbin de Paris

ont le plaisir de vous inviter au COLLOQUE :


« Juifs et Musulmans de France : avenir de leurs relations »
Le mercredi 28 mars 2007 à 9 heures 15

Salle des Fêtes de la Mairie du 4ème arrondissement
2, Place Baudoyer ( Metro : Hôtel de Ville)

A l’initiative de :
Bernard KANOVITCH, président de la Commission du CRIF pour les relations avec l’Islam
Michel SERFATY, président de la Commission du Consistoire pour les Relations avec les Autres Religions – Président de l’A.J-M.F.
Djelloul SEDDIKI, Co-Président de l’Amitié Judéo – Musulmane de France
Evelyne BERDUGO, Présidente de la Coopération Féminine
Réservation indispensable
Tél. : 01 69 43 07 83 – Fax : 01 69 43 40 88
E-mail : michel.serfaty@wanadoo.fr
A.J-M.F., 1, rue Jean Moulin 91130 Ris-Orangis


9h30 : Ouverture par :
Roger CUKIERMAN Président du CRIF
Dalil BOUBAKEUR Recteur de la Mosquée de Paris
Joël MERGUI Président du Consistoire de Paris
David MESSAS, Grand Rabbin de Paris
10h – 11h30 : 1ère session : Histoire d’une relation en mouvement
Président de session : Michel SERFATY
Michel ABITBOL, Mohamed ARKOUN,
11h30 – 13h : 2e session : Islam, judaïsme et modernité.
Président de session : Djelloul SEDDIKI
Yazid SABEG, Jacques ATTALI, Didier LESCHI
13h – 14h30 : Buffet
14h30 - 16h : 3 e session : femme juive et femme musulmane en occident
Présidente de session : Evelyne BERDUGO
Yolande COHEN, Nacira Guenif SOUILAMAS, Nelly HANSSON
16h - 17h : 4 e session : Rencontres juifs-musulmans : Quelles perspectives d’avenir ?
Président de session : Pierre BESNAINOU
Bernard KANOVITCH. Dalil BOUBAKEUR
17h – 18h : Conclusion
Roger CUKIERMAN et Bernard Henri Lévy



---------------------------------------------------------

Transmis le Mar 24, 2007 - 06:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




DERNIÈRES INFORMATIONS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL
Janvier 2007


Une initiative internationale majeure, le processus d’Helsinki, a adopté comme thème central prioritaire le concept de “sécurité partagée” mis en avant par Religions pour la Paix lors de sa huitième assemblée mondiale.

Le processus d’Helsinki a été lancé en 2002 par la Finlande et la Tanzanie pour promouvoir la coopération entre les gouvernents, les organisations de la sociéété civile et le secteur des entreprises. Il se propose de découvrir des manières pratiques et innovatives de construire des réseaux en vue de s’attaquer aux problèmes de la mondialisation, et il encourage la démocratie, la bonne gouvernance, le développement durable et la sécurité mutuelle.

Lors de la huitième Assemblée mondiale des Religions pour la Paix, tenue à Kyoto l’an dernier, huit cents responsables religieux venus de cent pays ont adopté une déclaration sur la “sécurité partagée”. L’Assemblée a noté que - même du point de vue pratique - tout individu devrait être profondément impliqué dans cette notion. Personne ne peut élever autour de soi des murailles assez hautes pour se protéger de la vulnérabilité d’autrui. Cette considération s’ajoute au motif moral plus fondamental de promouvoir la sécurité partagée qui est mis en avant par toutes les traditions religieuses, à savoir le devoir qu’a chacun de se préoccuper de ses frères et de traiter autrui comme soi-même. L’Assemblée a souligné que la sécurité partagée est la responsabilité collective de tous les secteurs : gouvernements, milieux d’affaires et société civile.

Le processus d’Helsinki a noué un partenariat avec Religions pour la Paix en vue d’organiser trois sessions d’un groupe de travail d’experts émanant de ces trois secteurs. Depuis le mois d’août, ce groupe s’est réuni trois fois, à Kyoto, à Helsinki et tout récemment à La Haye. Les discussions actuelles sont centrées sur la capacité sans équivalent qu’ont les communautés de croyants de promouvoir la sécurité en mobilisant leur héritage moral et spirituel autour des défis liés à celle-ci. Elles ont en outre l’immense avantage de constituer les plus vastes réseaux de liens sociaux dans le monde.

Le groupe de travail tiendra bientôt une nouvelle réunion à Alexandrie en vue de définir le rôle que les communautés de croyants peuvent jouer pour édifier la sécurité au Proche Orient. J’aurai donc l’occasion de vous informer de la manière dont le souci de la sécurité partagée que porte la famille de Religions pour la Paix peut être lié de façon constructive aux engagements pris sur le même sujet par les gouvernements et le secteur privé.

Dans la paix,

Dr. William F. Vendley,
Secrétaire général


Transmis le Fév 13, 2007 - 12:21 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Dans le cadre des échanges entre catholiques, israélites,
musulmans, protestants,
et non croyants à Aubagne

Table ronde

"Quelle place pour les minorités religieuses,
en France et ailleurs ?" -
le 20 février 2007 à 20h30 – Théâtre Comoedia à AUBAGNE


Les intervenants :
- Communauté israélite, Jacques Ouaknin, Grand Rabbin
- Communauté chrétienne protestante, Philippe Perrenoud, Pasteur,
- Communauté musulmane, Méhrézia Labidi-Maiza, théologienne
- Communauté chrétienne catholique, Frère Pierre Mazoué
- Bruno Etienne, Professeur Emérite des Universités, Fondateur de l’Observatoire du religieux et du Master " Management interculturel et médiation religieuse " à l’IEP d’Aix-en-Provence

Le médiateur :
Jean-Claude Tourret, Délégué Général, Institut de la Méditerranée

R e n s e i g n e m e n t s : Espace Culturel Comoedia
04 42 18 19 88



Transmis le Fév 11, 2007 - 11:28 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS
Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses
Institut de Science et de Théologie des Religions


LES NOUVELLES QUÊTES SPIRITUELLES ET THERAPEUTIQUES
Approches anthropologiques et pastorales


Session ouverte aux auditeurs libres
2 modules de 7h • jeudi 8 et vendredi 9 février 2007
9h-12h30 • 14h-17h30



De nos jours, un nombre croissant de personnes sont à la recherche d'un sens à la vie ou d'expériences “spirituelles” ainsi que d'un nouvel équilibre humain. Ces nouvelles quêtes rencontrent un foisonnement de propositions d'expériences, d'aides et de croyances qui peuvent relever autant de la thérapie que de la spiritualité,
avec parfois des risques de sectarisme. C'est le cas également à l'intérieur de l'Église. On approchera ce nouveau rapport
à la spiritualité et à la santé à la lumière des sciences humaines. On envisagera ensuite des attitudes pastorales et spirituelles à la fois critiques et respectueuses de ces nouveaux cheminements à l'aide d'éléments de discernement.


Renseignements et inscription
01 44 39 84 80

Animation
Bernard UGEUX, père blanc
Spécialiste des nouveaux mouvements religieux
Rapports médecine et spiritualités

Coupon réponse à envoyer à ISTR, Institut Catholique de Paris

Nom

Prénom

Adresse

Fonction

Email

Règlement pat chèque à l’ordre de « Institut Catholique de Paris »
Institut Catholique de Paris
21 rue d’Assas - 75006 Paris
www.icp.fr




Transmis le Fév 03, 2007 - 06:48 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Journées «Question de Société » : Une Société hors la Loi ?

Normes et Libertés dans les sociétés modernes


à Saint-Jacut-de-la-Mer


1ère rencontre : Au Fondement de la Loi, les racines bibliques


Samedi 2 décembre 2006
de 10 h à 17 h


Journée animée par

Véronique MARGRON
Dominicaine
Doyen de la Faculté de Théologie
de l'Université Catholique de l'Ouest



On pense bien souvent que la loi vient brimer l’humain dans sa liberté. Mais dans la tradition biblique, elle est d’abord un rempart contre le mal et la violence. Elle permet de poser une ligne de partage entre l’espace où la vie peut se construire, créer, et celui où c’est la mort, la division qui guette. Alors la liberté peut pleinement s’exercer. La Loi pose des interdits, ceux-là sont indispensables pour ouvrir le monde où l’humain peut grandir, aimer, agir, fonder.
A partir de cette thèse nous regarderons quelques textes fondateurs dans le Premier et le Nouveau Testaments.
Nous pourrons alors réfléchir à la continuité et à la différence entre l’approche de la Loi dans la Première Alliance et celle proposée par le Christ.
Ainsi nous est offerte une “Loi nouvelle” dont l’Esprit est le souffle.


Le thème « Une Société hors la Loi ? » se développe en 4 samedis :
2 décembre 2006 : Au fondement de la loi— Véronique MARGRON
3 février 2007 : L’enfant et la règle — Jean-Marie PETITCLERC
3 mars 2007 : L’égalité devant la loi ; la justice garante du lien social- Janine DRAI
31 mars 2007 : La décision politique entre expertise, gestion et opinion— Jean PICQ


L'Abbaye
BP 1
22750 Saint-Jacut-de-la-Mer
Tel. 02.96.27.71.19
Fax. 02.96.27.79.45
Courriel : abbaye.st.jacut@wanadoo.fr
Internet : www.abbaye-st-jacut.com


Transmis le Nov 23, 2006 - 12:06 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Engagement pour la paix


de 200 représentants de diverses religions du monde
réunis à Assise le 24 janvier 2002


Dont
24 orthodoxes, 9 chrétiens non-chalcédoniens, 18 protestants et anglicans; 11 juifs, 31 musulmans, 28 bouddhistes, 1 confucianiste, 30 représentants du shintoïsme, du jaïnisme, du sikhisme, de l'hindouisme, du zoroastrisme et des religions traditionnelles africaines.

envoyé à tous les chefs d'Etat et de gouvernement :

1- Nous nous engageons à proclamer notre ferme conviction que la violence et le terrorisme s'opposent au véritable esprit religieux et, en condamnant tout recours à la violence et à la guerre, au nom de Dieu ou de la religion, nous nous engageons à faire tout ce qui est possible pour éradiquer les causes du terrorisme.

2- Nous nous engageons à éduquer les personnes au respect et à l'estime mutuels, afin que l'on puisse parvenir à une coexistence pacifique et solidaire entre les membres d'ethnies, de cultures et de religions différentes.

3- Nous nous engageons à promouvoir la culture du dialogue, afin que se développent la compréhension et la confiance réciproques entre les individus et entre les peuples, car telles sont les conditions d'une paix authentique.

4- Nous nous engageons à défendre le droit de toute personne humaine à mener une existence digne, conforme à son identité culturelle, et à fonder librement une famille qui lui soit propre.

5- Nous nous engageons à dialoguer avec sincérité et patience, ne considérant pas ce qui nous sépare comme un mur insurmontable, mais, au contraire, reconnaissant que la confrontation avec la diversité des autres peut devenir une occasion de plus grande compréhension réciproque.

6- Nous nous engageons à nous pardonner mutuellement les erreurs et les préjudices du passé et du présent, et à nous soutenir dans l'effort commun pour vaincre l'égoïsme et l'abus, la haine et la violence, et pour apprendre du passé que la paix sans la justice n'est pas une paix véritable.

7- Nous nous engageons à être du côté de ceux qui souffrent de la misère et de l'abandon, nous faisant la voix des sans-voix et oeuvrant concrètement pour surmonter de telles situations, convaincus que personne ne peut être heureux seul.

8- Nous nous engageons à faire nôtre le cri de ceux qui ne se résignent pas à la violence et au mal et nous désirons contribuer de toutes nos forces à donner à l'humanité de notre temps une réelle espérance de justice et de paix.

9- Nous nous engageons à encourager toute initiative qui promeut l'amitié entre les peuples, convaincus que, s'il manque une entente solide entre les peuples, le progrès technologique expose le monde à des risques croissants de destruction et de mort.

10- Nous nous engageons à demander aux responsables des nations à faire tous les effort possibles pour que, aux niveaux national et international, soit édifié et consolidé un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice.
L'humanité doit choisir entre l'amour et la haine.


------------------------------------------------------



Transmis le Nov 16, 2006 - 07:59 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
La Fraternité séculière franciscaine
La Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
La Paroisse St Léon


Vous invitent dans le cadre du 20ème anniversaire de la Rencontre d’Assise à une

CONFERENCE

Mercredi 15 Novembre 2006 à 20 h 30
Paroisse St Léon ( Chapelle )
11 place du Cardinal Amette 75015 (métro La Motte-Piquet Grenelle )


Par le Frère Gwenolé Jeusset ,franciscain

Etre chrétien aujourd’hui en Turquie : est-ce possible ?

Difficultés,chances et défis


A la veille du voyage du Pape en Turquie , les difficultés s’amoncellent : propos de Ratisbonne , débat français sur le génocide arménien , rapport de la Commission européenne , réticences des peuples pour l’accueil de la Turquie dans l’Europe…
Quel passé , quel présent , quel avenir pour les chrétiens ?



Le Frère Gwenolé ,ancien responsable du Service des Relations avec l’Islam de l’Episcopat français est actuellement en Turquie depuis 3 ans .
Il a été envoyé par le Ministre Général des Franciscains pour aider à la création d’une fraternité portant le souci de l’œ*****énisme et de l’interreligieux .
Le Frère Gwenolé a également fait paraître récemment «Saint François et le Sultan » en livre de poche chez Albin Michel.


Transmis le Oct 11, 2006 - 12:32 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Déclaration de Kyoto :
"Faire face à la violence — Promouvoir une sécurité partagée"


Huitième assemblée mondiale des Religions pour la Paix
Kyoto, août 2006



Préambule, suivi de l'Appel à l’action pluri-religieuse

Représentant toutes les grandes traditions religieuses et toutes les régions du monde, plus de huit cents leaders religieux de plus d’une centaine de pays ont tenu à Kyoto la huitième assemblée mondiale de la Conférence mondiale des Religions pour la Paix dont le thème était : "Faire face à la violence et promouvoir une sécurité partagée". Nous, délégués à cette assemblée, venons du réseau mondial de Religions pour la Paix formé de conseils et de groupes interreligieux locaux, nationaux, régionaux et internationaux ainsi que de réseaux de jeunes et de femmes croyants. Nous prenons en compte les contributions et les déclarations significatives venant des assemblées des jeunes et des femmes.


Transmis le Oct 03, 2006 - 12:10 AM Suite du texte (18794 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

La VIII° Assemblée Mondiale de la WCRP


“Affronter la violence - Promouvoir une Sécurité partagée"


Du 26 au 29 août 2006, des responsables religieux de soixante-dix pays se réunissent en assemblée mondiale de “Religions pour la Paix”, à Kyoto, lieu de la première assemblée mondiale en 1970. C'est la huitième depuis la naissance de la WCRP en 1970.
Le thème en est : "Affronter la violence, proumouvoir une sécurité partagée."

Cette assemblée réunit environ 2.500 participants, dont 800 responsables religieux de tous les continents et des principales religions; ils viennent en particulier de pays en guerre, comme le Proche-Orient, la République démocratique du Congo (RDC) ou le Soudan.
Parmi les participants, on peut noter par exemple l'ex-président iranien Mohammad Khatami, la directrice générale de l'UNICEF Ann Veneman, le prince Hassan bin Talal, oncle paternel du roi Abdallah II de Jordanie, le rabbin David Rosen, l'ancien Premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik et le cardinal Julio Terrazas.

La démarche est de mettre les expériences en commun, clarifier les engagements et renforcer la capacité de mobiliser l’immense potentiel que recèle la coopération interreligieuse pour promouvoir la Paix.

Les participants veulent élaborer un consensus moral mondial sur les formes de violence qu’ils doivent, tous ensemble, s’efforcer de rejeter. Ils veulent examiner concrètement les façons dont les communautés religieuses peuvent travailler ensemble pour arrêter les guerres, éliminer la pauvreté et protéger la terre.

Trois commissions interdépendantes sont consacrées aux défis qui se posent dans des domaines spécifiques:
- Transformer les conflits,
- Construire la Paix,
- Promouvoir le développement durable.

Voici des extraits des paroles du Secrétaire Général de la WCRP, William Vendley :
"Les communautés religieuses se réunissent en ce moment crucial car la religion a été récupérée par les extrémistes, les politiciens et les médias.
Hommes de foi, communautés et dignitaires religieux doivent faire entendre leur voix et passer à l'action.
Nous sommes confrontés à des problèmes toujours plus nombreux et complexes auxquels nous devons nous attaquer au delà des frontières et des différences de religion."

L’Assemblée a été précédée d’une réunion d’une centaine de femmes ayant des responsabilités dans leurs communautés respectives.
Plus de trois cents jeunes responsables de différentes traditions
se réunissent également du 21 au 26 août.

Transmis le Juil 26, 2006 - 11:51 PM Suite du texte (2407 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleEDITORIAL de Ghaleb BENCHEIKH


La Conférence se fait un devoir de suivre au plus près et avec un intérêt certain les développements de l’actualité brûlante, en France et de par le monde, notamment lorsque l’élément religieux y est impliqué. Auquel cas les membres de la Conférence et tout particulièrement ceux du chapitre français ont à cœur de réagir en hommes et en femmes de foi et de conviction pour aplanir la voie vers une véritable rencontre entre les êtres.


Transmis le Juil 16, 2006 - 05:36 PM Suite du texte (2941 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Assemblée Générale du 19 mars 2006


Compte rendu établi à partir des notes de divers participants

L’ensemble des travaux est présidé par Ghaleb Bencheikh (Président de la CMRP-France).


Rapport moral présenté par Ghaleb Bencheikh


Les mots des objectifs de la CMRP sont la lisibilité, la « disibilité », le crédit.
Le grand colloque autour du Monseigneur Fitzgerald, le 1er décembre a connu un grand succès avec plus de 500 participants.

Le président a représenté la CMRP, y compris dans certains médias. Il y prend la parole en tant que représentant de la CMRP, en plus de ses autres « casquettes ».
C’est ainsi qu’il s'est exprimé au cours des douze derniers mois, sur la laïcité, l’affaire des caricatures, ainsi que dans de nombreux symposiums. Il n’est malheureusement pas possible d’intervenir systématiquement à tous les événements de l’actualité.

Pour le 20° anniversaire de la rencontre d'Assise du 27 octobre 1986, nous participerons à la journée organisée par les Franciscains à Paris le 12 novembre prochain.
Début décembre nous formons le projet de célébrer le 20° anniversaire de la CMRP. Toutes les idées seront les bienvenues.

La CMRP entretien de bonnes relations avec le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, qui nous a aidé financièrement les années précédentes. Nous avons des projets de partenariat dans les domaines des minorités, du statut de la femme dans certains pays de l’Est (Albanie, Kosovo). Par ailleurs, les groupes régionaux de la CMRP pourraient être amenés à soutenir les groupes locaux du CCFD dans leur prise en compte de la dimension interreligieuse.

Cinéma : des fiches relatives à des films touchant le domaine interreligieux pourront être publiées sur le site.

Les groupes interreligieux affiliés ou sympathisants de la CMRP constituent la fierté principale de la section française. Le réseau se densifie en région, des actions inter-groupes, de ville en ville sont organisées. Il convient de décentraliser certaines manifestations, (pas nécessairement à Paris) et de susciter des organisations multilatérales.

Dans ce monde multiconfessionnel, il n'y a de paix que dans la mesure où il y a la paix entre les religions.

Le « Rapport moral » est approuvé.

Rapport financier du trésorier Philippe Attey


Seules ressources : les cotisations
Dépenses : frais de fonctionnement + frais exceptionnels du Colloque

Au 31 décembre 2005 :
solde positif de 109,11 euros

Cette situation ne permettra pas de grosses dépenses pour l'anniversaire si nous ne bénéficions pas de l’aide de sponsors.

Le « Rapport financier » est approuvé.


Elections au Conseil d’Administration de la CMRP


Renouvellement de certains membres du CA (par tiers)
P. Higoumène Barsanuphe, A. Jaballah, J. M. Verdier.

Nouvelles candidatures
Faudil Benabadji, Brigitte Chevalier, Raphaëlle Gras, Denise Montbailly.

Les trois anciens membres et les quatre candidats sont élus au conseil d’administration.

Informations internationales par Jacqueline Rougé,
présidente d'honneur.


Du 26 au 29 août, des responsables religieux de soixante-dix pays se réuniront en assemblée mondiale de "Religions pour la Paix", la huitième depuis notre naissance en 1970. Ce sera l'occasion de mettre nos expériences en commun, de clarifier certains de nos engagements partagés, et de renforcer notre capacité de mobiliser l'immense potentiel que recèle la coopération inter-religieuse pour promouvoir la paix.

Précédant la Conférence, trois jours seront consacrés uniquement aux femmes et deux jours pour les jeunes.
Des travaux en commissions se dérouleront tout au long de l'Assemblée.

Journées pour les Femmes à Kyoto par Méhrézia Maiza


Elle représente les femmes au sein de la CMRP-Europe.
Le thème sera : la violence faite aux femmes.
Il serait souhaitable que 40 femmes représentent les différentes religions de la CMRP à Kyoto.
Obstacle : le coût financier.

Commission Education à la Paix par Marie Lemesle


L'année dernière, des Fiches-Outils avaient été réalisées. Cette année, à la demande des groupes à l'AG 2005, des Fiches-Repères ont été faites et très largement diffusées.

La commission a également travaillé sur les « Ressorts de la violence - Racines de la peur » à partir de témoignages. Elle réfléchit sur la « Réconciliation des mémoires ».
Cette réflexion est assise sur plusieurs principes en particuliers, la CMRP est une association dont la vocation est internationale en tant que facilitateurs de paix, le travail doit se situer en prévention et en solution des conflits. Dans le problème des banlieues on ressent une crise identitaire des jeunes ou l'interreligieux est très lié à l'interculturel. Il convient de travailler dans une optique citoyenne pour retrouver des racines valorisées.

Site web de la CMRP - rapport de Denise Torgemane


Le site « www.religionspourlapaix.org » a reçu 45 000 visites en neuf mois, depuis la dernière AG (19 juin 2005), soit un doublement sur une période d’un an.

Les documents les plus regardés sont :
- la première page avec les prises de positions, les calendriers et les textes d’actualité
- les nouveaux liens « en savoir plus sur les religions »
- les éléments concernant les groupes locaux
- les commissions « Education à la paix » et « Cercle de Prière et de recueillement pour la Paix

Le site a fait l’objet d’une attaque de pirate, mais il a été remis en état rapidement.

Conférence de Jango Sarosh, Président de la WCRP Europe


1) L’évolution de l’Europe

On dit souvent que l’Europe est un continent chrétien. Mais il y a aussi des nombreuses minorités ayant des traditions spécifiques.
Il s’agit donc d’une société très fragmentée, même si l’on pense à une Europe unie.
Notre travail est donc important, car on parle aussi de culture et d’ethnie. Pas seulement pour ces nouvelles religions qui viennent du monde entier, mais aussi pour l'œ*****énisme qui est aussi interreligieux. Parfois les musulmans sont plus proches des orthodoxes que des protestants.
Il est nécessaire de travailler à plusieurs niveaux, local, national et européen.
Les media s'intéressent aux pays où il y a de la violence et des conflits potentiels. Beaucoup d’immigrés pensent que le monde est injuste.
En Grande-Bretagne le nationalisme est de retour ; il existe chez certains anglais le sentiment que les immigrés ont obtenu plus de droits qu’eux. Notre travail est de prévoir ces lieux de conflits.
A cause de ces problèmes, on n'arrive pas à avoir de financement pour nos projets. « Si je vous montre un enfant affamé, vous allez donner. Si c’est pour lui donner des vitamines, vous ne donnerez pas ».
Il faut développer une Méthodologie de travail qui se fonde d’abord sur la crédibilité. Je suis déçu de savoir que vous n’avez que si peu de ressources. Vos communautés ne sont pas convaincues de l'utilité de votre travail, donc de la nécessité de financement, même si le monde a changé depuis un certain 11 septembre.

Compliment pour la webmaster, vu le nombre de visites, cela montre que les gens s’intéressent à votre travail. Il ne vous reste qu’à aller dehors et présenter des « projets ».
Si je dis « j'ai besoin d'argent pour faire quelque chose », ils donneront. Il faut un projet concret, une stratégie et une vision.

Vous êtes soutenu par la famille. Votre chapitre français, Europe, ECRL ( conseil des leaders religieux pour la paix ) ; cela donne de la crédibilité à notre action. Utilisez, communiquez et demandez-lui de l’aide. Ne dites pas "Nous avons besoin d’argent.", mais "Voilà ce que nous voulons faire, aidez-nous à le faire". Il est nécessaire d’avoir des projets qui durent 2 à 3ans, sur le moyen terme ; autrement, après une conférence ponctuelle, les gens se séparent et il n'en reste plus rien.

2) WCRP-Europe
Elle se développe. Dans l’exécutif : Méhrézia MAÏZA, Michel CARDON, Bernard REBER.
Quand on parle de pauvreté, on pense Inde et Afrique. Mais j’ai participé à une réunion en Albanie, c’était comme en Inde. Il y a beaucoup de pauvretés en Europe et les ferments de conflits sont nombreux. C'est un défi.
Voilà des sujets de projets ; les gens ne s’intéressent plus aux conférences.

Différence avec notre association : nous ne sommes pas intéressés au dialogue théologique. Nécessaire bien sûr, mais notre slogan est : « des religions différentes, une action commune ».

Un exemple : en Angleterre, avec des gens de différentes traditions il a été fait un document « Comment établir des liens entre différentes communautés religieuses ». 100 000 exemplaires vendus sur 5 ans, aux associations de la société civile.

Vendez vos publications sur le fondamentalisme. Faites-le quand c’est important.
Faites un conseil de leaders religieux quand le temps sera venu pour obtenir de l’argent de ces communautés et ensuite, si vous allez vers un donateur, il réalisera que les communautés religieuses vous prennent au sérieux.

Vous avez cité le texte d’Hans Küng « Manifeste pour la paix entre les religions », mais la CMRP veut créer en plus la coopération entre les différentes religions. Il est important d’avoir dans vos conseils des gens qui sont nommés par leur propre communauté religieuse.
Développer la communication entre nous..
Etre précis dans la description de ce que vous faites. L’ECRL a fait une déclaration sur les caricatures et j’ai reçu des messages de bouddhistes et d’hindous demandant « Pourquoi pas de déclaration quand des menaces de détruire des statues ou quand leur propre communauté est attaquée ? ». Il faut donc intervenir, mais voir comment.

Le but de la WCRP-Europe est d’établir des conseils des responsables religieux dans les différents pays d’Europe et d’établir des liens entre les différents pays. Mais la WCRP-Europe est aussi vous, Michel Cardon et Jacqueline Rougé ont joué un rôle essentiel. J’ai besoin de votre aide, vous avez besoin de la mienne.


* * * * * * *



Transmis le Mai 18, 2006 - 04:55 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


MARSEILLE : Marseille Espérance
site web





- Depuis plus de 10 ans, les chefs religieux des principales communautés de Marseille se regroupent autour du premier magistrat de la ville pour se concerter et affirmer, chaque fois que la situation l'exige, leur volonté de vivre ensemble en paix et dans le respect de la spécificité de chacun.

- Les responsables arméniens, bouddhistes, catholiques, juifs, musulmans, orthodoxes et protestants ont établi un véritable partenariat des forces spirituelles, communautaires et culturelles de la Ville.
- Ils discutent régulièrement, non pas de religion, mais de toute question relative à la vie des communautés à Marseille. Ils prennent ou soutiennent toute initiative qui favorise le dialogue, l'échange et un climat d'ouverture et de respect de l'autre par la connaissance mutuelle.
- Leur but est également de réduire la méfiance de l'autre et de bannir la haine et les préjugés.
- Marseille Espérance édite un calendrier intercommunautaire tous les ans, organise un gala annuel chaque fin d'année et un forum tous les deux ans.


Contact : Secrétariat de Marseille Espérance 24, rue Montgrand - 13006 MARSEILLE
Tel : 04 91 55 00 78 Email : marseille-esperance@mairie-marseille.fr



Transmis le Avr 23, 2006 - 10:11 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLes déclarations d’un haut responsable de l’ONU sur des manœuvres engagées par le gouvernement iranien afin d’établir une liste des bahá’ís d’Iran inquiètent la Communauté internationale bahá’íe et les bahá’ís de France.

On peut craindre le pire pour la vie des 350 000 croyants qui constituent la minorité religieuse la plus importante en Iran.

Pour obtenir plus d’informations à ce sujet : www.bahai.fr


Transmis le Avr 10, 2006 - 05:29 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Conseils interreligieux de la CMRP en Afrique, contre le SIDA des enfants.


Le SIDA reste un problème mondial. Plus de quarante millions d’individus sont affectés par la maladie ; rien qu’en 2005, cinq millions de personnes en sont mortes et il y a eu plus de trois millions d’infections nouvelles. Plus de 70 % des séro-positifs sont en Afrique, continent où se trouvent la plupart des enfants que cette pandémie a rendus vulnérables ou qui en a fait des orphelins.


Transmis le Avr 10, 2006 - 12:10 PM Suite du texte (3995 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleDernières informations du Secrétaire Général

CONFERENCE DES RESPONSABLES RELIGIEUX IRAKIENS

suivi de la DECLARATION FINALE de la Conférence.


29 mars 2006 - Les responsables religieux irakiens se sont réunis à Londres avec SAR le prince Hassan bin Talar, modérateur international de “Religions pour la Paix”.

Des responsables religieux irakiens de haut niveau, sunnites, chiites et chrétiens, se sont réunis à Londres du 26 au 29 mars afin d’étudier les tensions sectaires qui s’accroissent en Irak et de marquer leur unité pour la reconstruction de la société et de la nation.

Les participants à la conférence ont condamné les attaques d’édifices religieux par explosif et l’usage abusif de la religion pour fomenter des conflits inter-religieux. Ils ont fermement rejeté la pratique consistant à accuser certains irakiens d’athéisme pour en faire un prétexte à la violence et aux attaques contre des sites religieux. Ils ont souligné la nécessité de distinguer entre les actions terroristes, le meurtre et les déplacements de populations forcés, d’une part, et, d’autre part, la résistance légitime, conformément au droit international, à toute occupation.

Transmis le Avr 09, 2006 - 12:14 AM Suite du texte (11241 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleTout sur ce sujet, sur le site : www.hommesdeparole.org

DEUXIEME CONGRES DES IMAMS ET RABBINS POUR LA PAIX

Déclaration finale


Séville, Espagne, 22 mars 2006 ; Safar 21, 1427; Adar 22, 5766

Au nom du Créateur et Maître de l'Univers, le Compatissant et le Miséricordieux, nous, chefs religieux et représentants de l'Islam et du Judaïsme, nous sommes rassemblés pour le Second Congrès Mondial des Imams et Rabbins pour la Paix organisé par la fondation Hommes de Parole à Séville, en cette région d'Andalousie où jadis, juifs et musulmans vivaient en harmonie et dans un enrichissement mutuel. Nous aspirons aujourd'hui et dans le futur à renouer de telles relations.

Nous affirmons par conséquent, que contrairement à une représentation erronée, largement répandue, il n'existe pas de conflit inhérent entre l'islam et le judaïsme, bien au contraire.
Alors que la politique contemporaine a malheureusement exercé un impact négatif sur leur relation, nos deux religions partagent les valeurs les plus fondamentales de foi en le Tout Puissant dont le nom signifie : "Paix", "qui est miséricordieux, compatissant et juste". Il nous appelle, êtres humains, à manifester ces valeurs dans nos vies et à les mettre en pratique dans notre relation à l'autre, dont la vie et la dignité sont sacrées.

C'est pourquoi nous réitérons le message adressé lors de notre premier congrès dans lequel nous déplorons tout sang versé ou toute violence commise au nom d'une idéologie, où que ce soit.
De surcroît, lorsque de tels actes sont perpétrés au nom de la religion, ils constituent une désacralisation de la religion elle-même et l'offense la plus grave à l'endroit du Saint Nom du Créateur.
Ainsi, en plus d'appeler tous nos coreligionnaires à respecter toute vie humaine, la dignité et les droits de chacun, afin de promouvoir la justice et la paix, nous les exhortons, avec tous les gouvernements et les institutions internationales, à respecter les symboles de chacune de nos religions, leurs lieux saints, de prière et leurs cimetières, tout particulièrement en Terre Sainte, où ces questions sont les plus sensibles.

Nous condamnons toute représentation négative de ces symboles, et par là même leur désacralisation. Nous déplorons également tout dénigrement d'une foi ou d'un peuple et a fortiori tout appel à leur élimination. Nous pressons les autorités à en faire de même.

Nous reconnaissons qu'il y a une image erronée très répandue de nos religions, à la fois dans nos communautés respectives mais aussi dans le monde en général.

Nous affirmons le besoin d'une éducation respectueuse de la tradition et de la foi de l'autre aussi bien dans nos communautés respectives que dans nos écoles. Nous appelons les responsables de nos communautés à promouvoir une telle éducation, essentielle à une coexistence pacifique.
Solennellement, nous nous engageons à poursuivre notre recherche de l'autre, à établir des relations de respect, d'espoir et d'amitié ; à combattre l'incitation à la haine et à l'hostilité ; à surmonter les barrières et les obstacles, à renforcer la confiance mutuelle et à servir notre noble cause de paix universelle, particulièrement sur cette terre sacrée à tous.


Transmis le Avr 07, 2006 - 07:45 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


Déclaration du Comité exécutif du Conseil européen des Responsables religieux

Oslo, 6 février 2006


Nous appelons fermement les responsables de toutes les religions à faire tout ce qu'ils peuvent pour rejeter et pour arrêter les actes de violence et de terreur en cours, menés au nom de Dieu. Nous condamnons l'abus qui est fait de la liberté d'expression lorsqu'on blasphème ce qui est saint aux yeux des croyants. Toutes les religions tiennent pour sacrés certains symboles et des réalités de foi, et elles leur sont attachées avec une force particulière. Ce sentiment doit être respecté de tous, quelle que soit leur foi. La série profondément blessante de caricatures du prophète Mohammed est un affront à la plupart des 1300 millions de musulmans du monde. Elles sont, de ce fait, profondément blessantes aussi pour les membres des autres communautés de croyants. Nous nous unissons à l'appel adressé aux musulmans par la Conférence islamique européenne pour qu'ils ne se laissent pas emporter par la colère et ne réagissent pas avec violence. Nous nous félicitons aussi du message conciliant du Conseil musulman de Grande Bretagne, et nous le faisons nôtre.


Transmis le Fév 14, 2006 - 06:11 PM Suite du texte (4989 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à une soirée – débat sur :

La vocation de l’Europe pour une paix mondiale,

L’actualité historique rend plus nécessaire et urgente que jamais,
Une réorientation du regard des religions, des sciences et des nations,
Laissant émerger en chacune, un visage de la Sagesse.

Cette réorientation serait-elle la vocation de l’Europe,
Nouvel intermédiaire et nouveau vecteur de transmission ?

le Mardi 21 février de 17 h à 20 h30,
Salle des Actes, 21 rue d’Assas, 75006 Paris.

Cette conférence est organisée par les Artisans de Paix
dans le cadre du Centre de Recherches pour la Paix
de l’Institut Catholique de Paris, 21 rue d’Assas, 75006 Paris.

Catherine Lalumière,
ancien ministre et présidente du Parlement européen, actuellement présidente de la Maison de l’Europe de Paris,
posera la question du point de vue politique.

Elle entrera en interlocution avec
Ghaleb Bencheikh,
présentateur de l’émission sur l’Islam à Antenne 2, président de la Conférence des Religions pour la Paix.

Claude Geffré o.p.,
ancien directeur de l’Ecole Biblique de Jérusalem,

Emile Moatti,
délégué général des Artisans de Paix en Israël,

Puis le débat animé par Paula Kasparian sera ouvert à l’assemblée.
Nous attendons de vous une participation active pour construire ensemble le monde de demain.

Cette conférence - débat s’intègre dans une réflexion d’ensemble dont vous trouverez la présentation de la perspective, du programme et des intervenants, dans les documents joints.





Transmis le Fév 06, 2006 - 08:03 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleEditorial de Ghaleb BENCHEIKH, Président de la CMRP – France.



Prise de position.




Dans la crise quasi planétaire qui secoue le monde depuis quelques jours suite à la publication par des organes de presse des dessins portant atteinte au prophète de l’islam, nous en appelons, tout en étant foncièrement attachés à la liberté d’expression qui pour nous est un principe qui ne souffre aucune réserve, à la conscience des auteurs et à leur sens des responsabilités pour ne pas perdre une notion fondamentale, la seule vertu qui vaille dans les relations entre les êtres : celle du respect, le respect profond et scrupuleux notamment de ce qui fonde les croyances et les convictions religieuses des personnes. Seul un cadre éthique dans lequel une déontologie de l’information constructive s’exerce avec objectivité permet de baliser une liberté débridée et contre productive.

Transmis le Fév 05, 2006 - 09:24 PM Suite du texte (1054 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleLe Féminin dans la Bible

par Pierre Hoffmann


Rappel : vous pouvez afficher la version imprimable de ce texte en y accédant par le thème (Vivre ensemble) à droite de la page d'accueil.


Dans le cadre de l'exposition de Rueil-malmaison, "La Bible au féminin", traiter du "féminin dans la Bible" ne se limite pas à un simple renversement de mots : il s'agit non pas d'énumérer toutes les femmes qui apparaissent dans l’histoire biblique, une centaine, ni s’attarder sur l’une ou l’autre comme vous l'avez déjà fait, mais de s’interroger sur le rôle du féminin dans la lecture biblique.

Transmis le Jan 16, 2006 - 11:27 PM Suite du texte (11560 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

INFORMATION COMMUNICATION DIALOGUE


Apprendre ce qui s'organise, savoir ce qui se dit, s'informer sur les uns et les autres pour se connaître un peu plus ou un peu mieux, avoir la curiosité de se connaître, de ce demander ce que pense le tel d'entre nous sur un sujet qui nous semble important, bien sur, cette liste n'est pas exhaustive mais le problème est là ; comment communiquer, s'informer et même s'interpeller sur ce l'interreligieux pour la Paix, à fin de dynamiser nos différentes activités, sans pour cela nous laisser accaparer par la masse des informations désormais disponible. L'explosion de l'information et l'intérêt pour l'interreligieux sont deux phénomènes récents et nous devons y être très attentif. D'abord pour que la personnalité de notre association ne s'en trouve pas "diluée ", ensuite pour que s'affirme au contraire notre originalité qui est de réunir toutes les expressions religieuses sans que l'une ou l'autre ne prenne le pas sur les autres. Cette diversité est notre marque. Pour l'exprimer, nous disposons de trois vecteurs des plus actifs, dont il ne faut pas sous-estimer l'importance et que nous devons tous ensemble, au contraire, sans cesse améliorer: la lettre, le site Internet, les travaux des commissions et les colloques.

Transmis le Jan 16, 2006 - 10:35 PM Suite du texte (2913 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Editorial de Ghaleb BENCHEIKH,

Président de la CMRP - France



Les récentes violences urbaines qui ont secoué les quartiers dits sensibles sur le territoire de la République ne doivent pas donner lieu à une quelconque lecture de type ethnico religieux comme nous avons entendu certains faiseurs d’opinions le clamer à force d’arguments captieux.

Transmis le Jan 09, 2006 - 11:42 PM Suite du texte (2345 octets de plus) Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble- La prochaine émission, de l'Islam sur France 2, portera sur le sujet : "Jésus dans le Coran". Emission animée par Ghaleb Bencheikh, avec Youssef Seddik, historien et Christian Delorme, prêtre catholique..
Ce sera le dimanche 25 décembre à 8h15 : notez bien l'heure !

- le texte du Pape Benoît XVI, pour la prochaine Journée mondiale de la Paix (1er janvier 2006) est paru. Son thème : "Dans la Vérité, la Paix". Cliquez.



Transmis le Déc 22, 2005 - 08:09 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Sant’Egidio


La communauté Sant’Egidio vient de tenir pour la première fois sa (19ème) réunion annuelle internationale pour la paix, en France. Elle l’a fait à Lyon, antique capitale des Gaules connue pour ses martyrs, pour ce qu’elle a apporté aux Pères de l’Eglise, les conciles qui s’y sont tenus... Peut-être la communauté s’est-elle souvenue que Saint-Gilles, dont elle porte le nom, vécut à Arles et se retira dans le Languedoc -avant de devenir l’ami reconnu des biches ?.. Cette rencontre importante s’est déroulée en présence de chefs d’Etat (le président du Mozambique et Mario Soares), de chefs d’Eglises (l’archevêque de Canterbury, primat de la communion anglicane, le président du Conseil méthodiste mondial, le catholicos patriarche de tous les Arméniens), de prix Nobel, de ministres en exercice, de nombreuses personnalités et d’un grand nombre de responsables religieux menés par six cardinaux, le recteur d’Al-Azhar, les grands rabbins d’Israël et de France, des ayatollahs, des imams, des bonzes, etc. La C.M.R.P. était présente à travers l’un ou l’autre de ses présidents internationaux, un groupe d’administrateurs de sa section française, plusieurs adhérents et de nombreux sympathisants.

Ouvert par une séance inaugurale consacrée au
<« Courage d’un humanisme de paix »(1), le programme était riche et varié, avec des forums et tables rondes prolongées le soir par des rencontres tenues en de multiples lieux de la ville et des environs. Les thèmes abordés portaient sur les religions et le dialogue, les enfants, les cultures d’Orient et d’Occident, l’esprit d’Assise, les 60 ans d’Auschwitz et d’Hiroshima, la prière, la liberté de conscience, l’économie et la solidarité, l’Afrique, le Liban, etc. Une grande exposition de dessins d’enfants sur le thème de la paix, rappelait aux délégués l’une des plus importantes justifications de leur présence à ce colloque. Les temps libres permirent à beaucoup de prendre ou développer de fructueux contacts.

La soirée finale fut préparée par des temps de prières où chaque grande tradition religieuse regroupait l’ensemble des siens, presque tous séparés historiquement en branches opposées les unes aux autres mais se retrouvant ce soir-là dans l’harmonie de leurs origines et la joie du partage. En procession, tous se réunirent ensuite au théâtre antique de Fourvière pour des engagements et la signature d’un appel de paix confié à des enfants, ponctués de témoignages venant entre autres d’Andrea Riccardi, Jean Vanier, sœur Emmanuelle, du frère Aloïs, de rescapés du camp d’extermination d’Auschwitz ou du bombardement d’Hiroshima. Dans la nuit tombante, des lumières furent allumées avant que ne commence une fête ! Les cœurs étaient prêts pour repartir et donner, par un travail incessant partagé entre tous à chaque instant, vie et crédibilité au cri
« Plus jamais la guerre ! ».

Norbert DUCROT



Site web de Sant'Egidio : www.santegidio.org/fr.

(1) pour l’UNESCO, cet humanisme passe par le dialogue institutionnel, «impératif fondamental qui doit reposer sur l’unité de l’humanité et sur des valeurs communes, sur la reconnaissance de sa diversité culturelle et l’égale dignité de chaque civilisation et de chaque culture » (déclaration de la Conférence générale lors de sa 31ème session, citée le 4 octobre 2005 par le directeur général, M. Matsuura).


Transmis le Déc 22, 2005 - 07:34 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

INSTITUT de SCIENCE et de THÉOLOGIE des RELIGIONS,
21 rue de la Fonderie - 31000 TOULOUSE,

Tél : 05.61.36.81.22 - Fax : 05.61.36.81.08
E-mail : istr@ict-toulouse.asso.fr
Site : ict.iscam.net/istr



COLLOQUE
De l'Occitanie à Al Andalus
Aux carrefours des religions
Les samedi 28 et dimanche 29 janvier 2006


Vendredi 27 janvier 2006, 20h30


Le colloque sera introduit par un concert par l’ensemble musical Mosaïca,
« Entre Atlas et Pyrénées, musiques occitanes, berbères et arabo andalouses, en confluence »
En partenariat avec Dickinson College en France,
à l’Institut Catholique de Toulouse, 31, rue de la Fonderie.
Prix : 10 euros, (5 euros pour étudiants et demandeurs d’emploi, avec justificatifs).
(règlement du concert sur place)

Samedi 28 janvier 2006, matin


09h00-9h30 : accueil

09h30-9h45 Ouverture du colloque

Par Bernard Ugeux, directeur de l’ISTR

09h45-10h15 « Occitanie – Al Andalus aux croisées de l’Histoire »

Par Robert Mosnier, Membre de l’Académie du Languedoc (Publie des recherches en Histoire), (Toulouse).

10h15-11h00 « Les Occitans dans la Reconquista »

Par Jordi Passerat, Historien, enseignant à la Faculté de Théologie, directeur du Collège d’Occitanie (Toulouse).

11h00-11h15
Pause.
11h15-12h00 « Le proche et le lointain dans la littérature occitane »

Par Alem Surre-Garcia, Ecrivain (Toulouse)

12h00-12h30
Dialogue entre la salle et les intervenants du matin.
REPAS

Samedi 28 janvier 2006, après-midi


14h30-15h30 « Réflexions à propos de l’Espagne et des trois religions » .

Par Bartholomé Bennassar, Professeur émérite, (université de Toulouse-Le Mirail)

15h30-15h45 Pause.

15h45-16h45 « La conviviencia en Al Andalus au XIIè siècle : une question à revoir ? »

Par Christophe Picard, (Professeur d’histoire médiévale à Paris I)

16h45-17h45 « Les mozarabes, entre latinité et arabité ».

Par Cyrille Aillet , Docteur en histoire médiévale (Université
de Paris VIII).

17h45-18h30 « L’héritage esthétique musulman dans l’art chrétien du Moyen-Age français ».
conférence avec diaporama.
Par Georges A. Bertrand, ancien élève de l’Ecole du Louvre, docteur ès Lettres, écrivain et photographe, .

Dimanche 29 janvier 2006, matin


9h30-10h30 « L’ambivalence répulsion/fascination envers l’Islam chez Raymond Lulle (1232-1316), et la question des sources musulmanes de son œuvre ».

Par Hugues Didier, (Professeur à l’Université Jean-Moulin-Lyon).

10h30-10h45 : Pause.
10h45-11h45 « Les Tibbonides, dynastie de traducteurs hébreux, relayeurs de la culture gréco-arabe à l’Occident ».

Par Paul B. Fenton, (Professeur, Université de Paris IV, département d’Etudes arabes et hébraïques).

11h45-12h00 Communication de Hassan Aslafy,

sur un projet d’Institut européen « Occitanie Al Andalus » à Graulhet (Tarn).

12h00-12h30 Synthèse du colloque par Jean-Pierre Amalric,

professeur émérite de l’Université de Toulouse-le Le Mirail.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Colloque « DE L’OCCITANIE A AL ANDALUS »


Bulletin réponse
à retourner à ISTR – 21 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Nom : Prénom :
Adresse :



e.mail :

Association ou profession (facultatif) :

- Inscription : 40 €; 20 € pour les étudiants et les demandeurs d’emploi (justificatif obligatoire)
Règlement à joindre avec le bulletin d’inscription à l’ordre de l’ISTR





Transmis le Déc 21, 2005 - 11:17 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble




Dans le cadre de la Vème Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC)



L’Institut catholique de Paris (ICP)
Institut de science et théologie des religions (ISTR)

et le

Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)


Vous invitent à une rencontre-débat sur le thème :


Chrétiens et Musulmans face aux défis d’aujourd’hui



Le Samedi 26 novembre de 14H30 à 18H


A l’Institut catholique de Paris
21 rue d’Assas Paris 6ème


Cette rencontre-débat comportera deux parties :

Une table ronde de 14H45 à 16h15 animée par Xavier Ternisien, journaliste :

Chrétiens et Musulmans face aux défis socio-économiques et aux enjeux spirituels en France aujourd’hui



Intervenants :



Mustapha Cherif
, ancien ministre algérien de l’enseignement supérieur

acques Turck, directeur du Service national de la vie sociale
(anciennement Commission sociale des évêques de France)

Khaled Bentounes, membre du CFCM et guide spirituel de la confrérie
Alawiya

François Bousquet, Institut de science et théologie des religions


Des ateliers de 16H45 à 18H



Atelier 1 : Chrétiens et Musulmans face à la société


Témoins :
Werner Burki, pasteur ERF, ancien aumônier général des prisons
Zuhair Mahmoud, directeur Institut européen des sciences humaines (IESH)

Animateur : Moncef Slifi, président de l’INSERD (Institut Euromed de relations internationales et de développement)

Atelier 2 : Chrétiens et Musulmans face aux discriminations

Témoins :
Beaudoin de Beauvais, curé à Trappes(78)
Myriam Bouregba, sociologue, vice-présidente du GAIC

Animateur : Mouna Mohamed Cherif, islamologue

Atelier 3 : Chrétiens et Musulmans face à la mondialisation

Témoins :
Anouar Kbibech, France Plurielle, FCCM
Paulette Martin, écrivaine, membre du GAIC

Animateur : Henri de la Hougue, ISTR

Atelier 4 : Chrétiens et Musulmans face aux défis de la solidarité

Témoins :
Rachid Lahlou, directeur Secours islamique
Michel Roy, Secours catholique

Animateur : Jean-Pierre Bacqué, secrétaire général GAIC

Atelier 5 : Chrétiens et Musulmans face à la violence

Témoins :
Younes Aberkane, président Terres d’Europe
Anne Thoni, pasteur, aumônier à l’hôpital Avicenne

Animateur : Saïd-Ali Koussay, président du GAIC

---------------------------------------------------------------------------------------
Bulletin d’inscription à retourner au GAIC 92 bis bd du Montparnasse 75014 Paris
Ou envoyer un courriel : sericf@wanadoo.fr
Ou téléphoner au 01 43 35 41 16
Entrée gratuite pour les membres du GAIC(sinon participation aux frais 5euros)

NOM Prénom
Adresse
Participera à la rencontre débat du 26 novembre à l’Institut Catholique
S’inscrit à l’atelier :
---------------------------------------------------------------------------------------









Transmis le Nov 12, 2005 - 12:43 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


INVITATION



L’association GIP78 /SQY (Groupe Interreligieux pour la Paix/St Quentin en Yvelines)
affiliée à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (avec statut consultatif à l’UNESCO)
vous invite à participer en tant qu'habitant d’une commune de la Ville Nouvelle ou avoisinante,
à une conférence-débat sur le thème :


VIVRE ENSEMBLE AVEC DES MUSULMANS

Coexistence, tolérance, reconnaissance ?


avec GHALEB BENCHEICK

présentateur de l’émission ISLAM sur Fr 2
et auteur de La laÏcité au regard du Coran


le lundi 7 novembre à 20.30h
Maison de Quartier de la Villedieu à Elancourt
en face du Gymnase Chastagnier






Transmis le Nov 01, 2005 - 10:40 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


CULTURE DU DIALOGUE
EN FRANCE ET EN TURQUIE : QUELS PROJETS POUR AUJOURD'HUI ?

Mercredi 30 novembre 2005
9 heures – 18 heures
Maison de l’UNESCO

7, place de Fontenoy - Paris 7ème



Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au
Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)
92 bis boulevard du Montparnasse, 75014 Paris

Tél/Fax : 01 43 35 41 16
Courriel : gaicf@wanadoo.fr



Problématique :
Aujourd'hui, certains qui sont prisonniers de convictions sectaires, rêvent d'un "choc des civilisations" qui, espèrent-ils, ferait triompher leur vision du monde. En fait, cela entraînerait de dangereuses confrontations entre les peuples.
Il paraît au contraire essentiel et urgent de favoriser et de développer le dialogue entre les cultures et les religions, facteur de paix, de sécurité et d'harmonie dans le monde. Et, dans ce but, il faut promouvoir une "culture du dialogue". C'est ce que veulent faire le Groupe d'Amitié islamo-chrétienne (GAIC) en partenariat avec les associations des « Amis de l'hebdomadaire La Vie » et de la « Conférence mondiale des religions pour la Paix », en confrontant les expériences française et turque en ce domaine. Ces associations organiseront le 30 novembre 2005, dans le cadre du Programme de dialogue interreligieux de l'Unesco, un colloque international sur le thème : " Culture du dialogue, en France et en Turquie : quels projets pour aujourd'hui ? " Des personnalités turques et françaises très compétentes dans des disciplines diverses apporteront leur contribution à cette réflexion collective.

La rencontre commencera par une interrogation : la laïcité favorise-t-elle ou non le dialogue ? Encore faut-il définir ce qu'on entend par laïcité dans chacun des deux pays. Pour cela, le colloque analysera la manière dont cette notion s'est imposée en France et en Turquie, il analysera son évolution au cours du temps. Il s'arrêtera enfin sur la situation actuelle pour discerner les richesses et les limites de la laïcité au regard du développement d'une culture de dialogue.

Dans un second temps, les participants au colloque débattront du rôle des religions par rapport à cette culture du dialogue. L'histoire et l'actualité montrent que celles-ci ne sont pas toujours facteurs de paix. Sont-elles prêtes néanmoins aujourd'hui à entrer en dialogue ? Si oui, dans quel but, à quelles conditions et dans quels domaines ? Cherchent-elles simplement à établir des relations de bon voisinage là où elles cohabitent ? Souhaitent-elles une collaboration interreligieuse dans un engagement social ? Sont-elles prêtes à aller au-delà dans une confrontation théologique ou, plus simplement, dans un partage spirituel ?

Enfin, de manière très concrète, le colloque voudrait contribuer à présenter des initiatives qui, en Turquie et en France, tout particulièrement, favorisent la promotion d'une culture de dialogue. Car, si dans notre monde globalisé, des motivations religieuses sont toujours invoquées pour provoquer et nourrir des conflits, des femmes et des hommes de bonne volonté estiment qu'au contraire, une attention plus aiguë et plus fine aux faits religieux et aux préoccupations sociales et spirituelles peuvent contribuer à favoriser la paix. On rejoint ainsi le programme de dialogue interrreligieux de l'Unesco qui s'est fixé pour objectif de promouvoir les contacts pacifiques entre les peuples et de favoriser le dialogue entre les différentes religions, traditions spirituelles et courants humanistes.



PROGRAMME JOURNEE DU 30 NOVEMBRE 2005



9h00 Accueil

9h15 Introduction :

09h45 – 11h15 : Comment la laïcité favorise-t-elle ou ne favorise-t-elle pas le dialogue ?
On rappellera les conditions dans lesquelles la laïcité est née en France et en Turquie, on analysera son évolution depuis sa création en s’appesantissant sur la situation actuelle, en en précisant les richesses et les limites en particulier dans le domaine du développement d’une culture de dialogue.

11h30 – 15h00
Avec une interruption entre 12h30 et 14h00 pour le repas.
L’histoire et l’actualité montrent que les religions ne sont pas toujours facteurs de paix. Souhaitent-elles que se développe aujourd’hui une culture du dialogue ? Si oui, dans quel but, à quelles conditions et dans quels domaines (relation de voisinage, engagement social, partage spirituel, réflexion théologique) ?

15h15 – 17h15 : Des initiatives qui favorisent le développement d’une culture du dialogue
Dans un monde globalisé où les conflits intra et interreligieux sont toujours présents, beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté estiment que les questions spirituelles méritent une attention accrue dans les efforts d’établissement de la paix dans l’esprit des hommes. Dans cette perspective, le programme de dialogue interreligieux de l’UNESCO s’est fixé pour objectif de promouvoir les contacts pacifiques entre les peuples et de favoriser le dialogue entre les différentes religions, traditions spirituelles et courants humanistes.
On examinera ici des expériences porteuses d’espoir en France et en Turquie.

Les rencontres interreligieuses (1/2 heure)
Les rencontres animées par la CMRP, la Fraternité d’Abraham, le GAIC… une initiative particulière, « La Semaine annuelle de rencontres islamo-chrétiennes »,

L’enseignement (1heure et demie)
La connaissance de l’autre commence à l’école, apprendre à connaître les religions et leur histoire est un moyen d’aider à la compréhension entre les hommes. Les progrès qui sont faits en ce qui concerne l’enseignement du fait religieux en France, la révision des livres de classe en Turquie, nous semblent favoriser le développement d’une culture du dialogue.

17h30 – 18h00 Conclusions



Transmis le Oct 04, 2005 - 11:26 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble


3e Journées de l'Interdépendance
à Paris du 10 au 12 septembre 2005



Dimanche 11 septembre 2005, 14h30 , Opéra Bastille,
débat présidé par Jack Lang, sur " L'art et la culture au coeur de l'interdépendance",
suivi par un concert (jusqu'à 19h30)

Lundi 12 septembre 2005, 17h-19h, Hôtel de Ville de Paris,
Conférence "Mondialisation et interdépendance culturelle"



Inscriptions : idayinvitation@yahoo.fr



Le message de fraternité
du Mouvement des Focolari


La riposte au terrorisme passe par un engagement en faveur du dialogue, de la solidarité et de la fraternité. Tel est le message de la Journée de l'Interdépendance dont la 3e édition se tiendra à Paris du 10 au 12 septembre 2005. Le Mouvement des Focolari participe activement à l'événement.



" Il ne suffit pas de dire non à la guerre ; il faut construire une alternative " : c'est cette conviction qui a amené le politologue américain démocrate Benjamin Barber - suite aux attentats à New York le 11 septembre 2001 - à créer une Journée de l'Interdépendance. Avec pour objectif fondamental : les défis mondiaux de la guerre et du terrorisme ne peuvent être affrontés isolément ; il y a nécessité d'unir nos volontés et d'œuvrer ensemble au-delà des clivages politiques et religieux.

Lors de la 1re journée à Philadelphie (USA) en 2003, la fondatrice du Mouvement des Focolari, Chiara Lubich - membre du comité fondateur - avait envoyé un message vidéo et l'an dernier lors de la 2e Journée (à Rome) elle avait été invitée à donner son témoignage et l'expérience des Focolari.

Parmi les intervenants de cette année, on note Michel Rocard (ancien Premier ministre), Bertrand Delanoë (maire de Paris), Jack Lang (ancien ministre de la Culture), Bernard Kouchner (ancien ministre de l'Action humanitaire), Serge July (directeur du journal Libération), Jean Daniel (fondateur du Nouvel Observateur).

Chiara Lubich sera représentée par Liliana Cosi qui interviendra lors d'une table-ronde animée par Jack Lang à l'Université Américaine de Paris le samedi 10 septembre.

• Plus d'informations sur le site internet des Focolari www.focolari.asso.fr et sur le site (en anglais) de la Campagne de citoyens pour la démocratie www.civworld.org




Contact Presse : Alain Boudre – Tél : 06 07 89 16 60



Transmis le Sept 09, 2005 - 12:19 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

Amitié Judéo – Musulmane de France



Invitation


Monsieur le Recteur
Dalil BOUBAKEUR



Monsieur Roger CUKIERMAN Monsieur Moïse COHEN
Président du CRIF Président du Consistoire


Monsieur Michel SERFATY Monsieur Djelloul SEDDIKI
Président de l’A.J-M.F Co-Président de l’A.J-M.F.

Le BUREAU de L’A.J-M.F.

Ont le plaisir de vous inviter à la soirée festive d’accueil du « BUS DE L’AMITIE »

Le jeudi 21 juillet de 18h30 à 21h30
sur l’Esplanade du Trocadéro



Le « BUS DE L’AMITIE » stationnera sur l’Esplanade du TROCADERO, près des fontaines



Transmis le Juil 21, 2005 - 05:16 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble
              

DECEMBRE 2006



Dimanche 3 décembre 2006 - Fête chrétienne : Avent (4 dimanches avant Noël : 3, 10, 17, 24 décembre)
Les quatre semaines précédant Noël, connues sous le nom d'Avent, représentent le début de l'année liturgique et célèbrent la révélation de Dieu à travers la vie de Jésus-Christ.
C'est un temps de grâce, de pénitence et de conversion que les chrétiens observent fidèlement pour préparer dignement l’avènement du Seigneur à Noël (le 25 décembre) et manifester l'attente de son retour.


Dimanche 3 décembre 2006 - Fête chrétienne : Présentation de la Vierge (calendrier julien )
Fête orthodoxe de la présentation de Marie au Temple de Jérusalem.


Mercredi 6 décembre 2006 - Fête chrétienne : Saint Nicolas
Autrefois évêque de la ville de Myra, située en Asie Mineure (Turquie actuelle), Saint Nicolas (270-310) serait décédé le 6 décembre. On célèbre la Saint-Nicolas ce jour-là. C'est l'un des saints les plus populaires en Grèce et dans l'Église Latine. Reconnu pour sa grande générosité, il devint, au Moyen Âge, le patron des petits enfants puis des écoliers. Il joue le rôle du Père Noël dans de nombreux pays du nord de l’Europe.


Vendredi 8 décembre 2006 - Fête bouddhique : Bodhi
Fête mahayana de l'éveil de Gautama devenu Bouddha (Éveillé) sous l'arbre de l'illumination.
Il demeura ensuite sept semaines sous cet arbre, éprouvant un grand bonheur.


Vendredi 8 décembre 2006 -Fête chrétienne : Immaculée Conception de Marie.
Fête catholique de Marie, conçue sans la marque du péché originel.
Dogme catholique défini par Pie IX en 1854-1863, après sa célébration régulière depuis le XIIIe siècle.


Samedi 16 décembre2006 - Fête juive : Hanoukkah (du 16 au 23 décembre).
Cette fête commémore la victoire en 164 avant JC des Maccabées sur l’armée du souverain syrien Antiochus IV qui avait conquis la terre d’Israël et voulait helléniser les juifs. Elle commémore aussi un miracle : une petite fiole d’huile sainte portant le sceau du Grand- prêtre avait été cachée dans le Temple. Profané puis libéré, ce dernier fut ré-inauguré. Versée dans la Ménora à l’heure de l’inauguration, cette huile dura miraculeusement huit jours. On célèbre ainsi la fête en allumant chaque soir pendant huit jours une bougie commémorant l’illumination renouvelée du Chandelier du Temple. Début de l'allumage de la première bougie, le soir du 25/12.
Cette fête vient rappelle aux Peuple juif la pérennité de l'aide Divine, de son attachement à la Torah, à ses Commandements et aux enseignements des Sages des générations passées. Jours de fête, de louange et de remerciements.
Dès le 25 au soir, Fête des Lumières; c'est la grande fête des enfants.


Mercredi 20 décembre 2006 - Fête zoroastrienne : Yalda ou Naissance de Mitra.
Yalda est une expression syriaque signifiant "naissance". Yalda, dieu de la clarté et de l'éclat, est la première nuit de l'hiver, la plus longue de l'année. Les journées s'allongent de plus en plus et la clarté du jour l'emporte sur l'obscurité de la nuit. Les iraniens ont, depuis plus de 25 siècles, célébré cette fête en ornant un sapin d'une étoile.


Jeudi 21 décembre 2006 - Fête shintoïste : Tohji-taisai.
Tohji-taisai ou Cérémonie du solstice d'hiver célèbre la joie de la fin de la période yin du soleil, lorsque sa force est en déclin, et le commençement de son pouvoir ascendant ou période yang. Le soleil est de grande importance au Japon. Il exprime la présence d'Amaterasu Omikami, le kami du soleil.


Dimanche 24 décembre 2006 - Fête juive : dernier jour d'Hanoukkha.


Lundi 25 décembre 2006- Fête chrétienne : Noël.
Grande fête de la naissance de Jésus, déjà célébrée dès le 24 au soir.
Noël célèbre la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes.
Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers le Père.


Vendredi 29 décembre 2006 - Fête zoroastrienne : Zartusht-no Diso.
En Iran, mort de Zarathoustra.

Samedi 30 décembre 2006 - Fête musulmane : Waqfatul-Arafat ou veille au Mont Arafat .
Waqfatul Arafat est le dernier jour du grand pèlerinage et la veille de Aïd Al-Adha. C'est un moment essentiel du pèlerinage et un jour important de l'année. Ce jour-là, le mont Arafat et les collines qui l'entourent sont couverts de pèlerins vêtus de blanc en tenue de "Ihram" (purification de pèlerinage) venus de toutes les régions de la planète. C'est à cet endroit que le Prophète Mohammed a prononcé son dernier discours à sa communauté lors de son pèlerinage dit d'adieu (Hadjat Al-Wadae). Il a rappelé à ses fidèles les principes fondamentaux de l'Islam et leur a fait ses dernières recommandations.


Dimanche 31 décembre 2006 - Fête islamique : Aïd al-Adha / Aïd el-kebir [Date variable (1 à 2 jours) en fonction de l'apparition de la lune]
Fête du Sacrifice ou Grande Fête, qui commémore le sacrifice que Dieu demanda à Abraham (Ibrahim) considéré comme le premier musulman, pour éprouver sa foi.
Cette fête est appelée également fête du Mouton en raison du sacrifice ordinairement pratiqué ce jour-là pour commémorer le sacrifice d'Ibrâhim. Elle symbolise, la foi et l'obéissance à Allah. Aïd al-Adha constitue également le couronnement du pèlerinage de la Mecque. Le grand pèlerinage prend fin à l'aube du jour de Aïd Al-Adha, dont la veille est le grand jour de Arafat. Les pèlerins sacrifient un animal - mouton ou chèvre - dans le village de Mina, entre Arafat et la Mecque. Tous les musulmans observent Eïd al-Adha qu'ils soient ou non en pèlerinage. Une part de la viande est distribuée aux pauvres.


Dimanche 31 décembre 2006 - Fête chrétienne : La Saint-Sylvestre.
Veille du jour de l'An, la Saint-Sylvestre commémore le pape Sylvestre 1er (314-335) sous le pontificat duquel l'Empire romain adopta le christianisme. On célèbre le dernier jour du calendrier civil.

Fêtes baha'ies omises dans le calendrier de novembre 2006. Avec toutes nos excuses !

Samedi 26 novembre 2006 Jour de l’Alliance,
Alliance de Dieu avec l'Humanité.

Lundi 28 novembre 2006 Ascension d’Abdu’l-Bahá
Commémoration de la mort d'Abdu'l-Baha, fils du Prophète-Fondateur de la foi Baha'ie. Il mourut à Haifa, en Palestine en 1921.
Pour compléments d'information : www.bahai.fr


N'hésitez pas à nous communiquer des renseignements ou des corrections sur vos fêtes religieuses!

Photo de Jean-Pierre Martin : Couleurs au Québec.


Transmis le Juin 01, 2005 - 12:30 AM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensembleChers amis,

Conformément à l'annonce adressée début avril dernier, une rencontre de groupes interreligieux affiliés ou sympathisants de la CMRP se déroulera le samedi 28 mai de 11h00 à 17h00 à NÎMES, à la Maison Diocésaine - 6, rue Salomon Reinach.

Particulièrement destinée aux groupes du Sud, cette réunion sera orientée sur une meilleure connaissance réciproque destinée à renforcer les synergies et à envisager le cas échéant un partenariat.

Le partage des expériences aidera également à la structuration de certains groupes émergeants.

La rencontre est également ouverte aux personnes désireuses de s'informer sur les activités interreligieuses.

Afin d'optimiser l'accueil et l'organisation de la rencontre, les participants sont invités à confirmer leur participation en précisant :

- s'ils arrivent par le train, l'heure d'arrivée en gare de NÎMES,

- s'ils souhaitent prendre le repas de midi préparé à la Maison diocésaine pour 11 €.

Le groupe " Pluralie " de NÎMES qui assure le soutien de cette journée peut, en cas de besoin, être contacté auprès de sa secrétaire : Michèle MEISTER - Adresse de messagerie : michele.meister@tiscali.fr - Tél : 04 66 38 14 93 - Por : 06 30 08 47 39.

Bien cordialement.
Jean-Pierre MARTIN - Chargé du réseau CMRP
Adresse de messagerie : jjpmartin@libertysurf.fr – Tél : 04 92 65 75 01


Transmis le Mai 07, 2005 - 08:44 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

LE TOUR DU MONDE - LE TOUR DU MONDE - LE TOUR DU MONDE



LA FONTAINE AUX RELIGIONS
Vous invite à un


TOUR DU MONDE


Dans le quartier de Belleville

Balade dans l’Est parisien à la découverte de nos identités

à travers nos langues.


Le dimanche 15 MAI 2005,
de 15 à 19h

Rendez-vous Place de Belleville à 15h.



La population de notre quartier, qui s’étend de Belleville à Saint Ambroise et de Stalingrad au Père Lachaise, est très diversifiée : ethnies, cultures, langues, religions sont différentes. Notre quartier est un miroir du monde. Dans d’autres régions du monde, parfois proches de nous, la diversité peut engendrer des peurs et des violences. Ici, parce qu’il sait faire la place à la tolérance, ce raccourci d’humanité nous émerveille.

C’est dans cet état d’esprit que nous marcherons, les uns à côté des autres, les uns avec les autres, les uns vers les autres, dimanche 15 mai, à la découverte de nos langues

Marcher ensemble, c’est montrer que nous pouvons faire coexister nos différences.

Découvrir nos langues, sacrées et profanes, parlées, chantées, calligraphiées, récitées, psalmodiées, c’est aller à la découverte de nos cultures. Les langues, c’est tout simplement la vie, dans son exubérance et sa générosité.

Habitants du quartier, associations, commerçants, libraires, communautés religieuses,
tous et chacun,
participez au TOUR DU MONDE.




Itinéraire : de la Place de Belleville à la Maison des Métallos
Place de Belleville, Place Sainte Marthe, angle Buisson St Louis/J Louvel Tessier, avenue Parmentier, parvis de l’église saint Joseph, rue du Fbg du Temple, rue de l’Orillon, place devant le gymnase en haut de la rue de la Fontaine au Roi, avenue Parmentier, Maison des Métallos.


La Fontaine aux religions est un collectif informel d’individus, de groupes et d’associations soucieux de favoriser la rencontre inter religieuse et inter communautaire dans nos quartiers.
Contact :
Pierre-Olivier Dolino- c/o Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au roi 75011 Paris - le.picoulet@free.fr,
ou Patrice Obert- patrice.obert@paris.fr.



Transmis le Avr 10, 2005 - 06:04 PM Envoyez cette article à un ami Format imprimable
Vivre ensemble

CONSEIL AFRICAIN DE RESPONSABLES RELIGIEUX




Le Conseil africain de Responsables religieux / Religions pour la paix (African Coucnil of Religious Leaders ou ACRL) est l’organisme multi-religieux pan-africain le plus important. Il rassemble de hauts responsables religieux venant de toutes les parties du continent et de chacune des principales traditions religieuses de l’Afrique. L’ACRL est affilié à la Conférence mondiale des Religions pour la Paix dont il constitue l’organe directeur pour la région.

La mission de l’ACRL est de faire progresser la coopération interreligieuse en Afrique en faveur de la paix et du développement durable.
Il veut être, au niveau du continent africain, la voix collective des communautés de croyants, travaillant à transformer les conflits, à promouvoir les droits de l’homme et la bonne gouvernance, à lutter contre le SIDA et ses effets sur les familles et sur les enfants, et à surmonter la misère. L’ACRL cherche aussi à faire connaître, soutenir et mettre en relation ce que font les conseils interreligieux nationaux africains liés à Religions pour la Paix.

L’ACRL s’est donné les objectifs suivants :

1. Faire face aux défis que sont pour toute l’Afrique la transformation des conflits et la promotion du développement durable.

2. Etablir un partenariat avec l’Union africaine et les autres institutions régionales en vue de faire progresser la paix et le développement en Afrique.

3. Aider les conseils interreligieux nationaux d’Afrique affiliés à Religions pour la Paix à coopérer pour répondre aux défis posés à l’échelle du continent entier.

4. Intervenir au sein des Etats d’Afrique en cas de situation d’urgence ou de crise, en coopération avec les conseils interreligieux nationaux compétents.

L’ACRL est dirigé par un Conseil exécutif de quinze responsables religieux, chefs de leurs communautés religieuses respectives. Le Conseil est assisté d’un Comité consultatif regroupant les secrétaires généraux des organismes religieux à compétence pan-africaine. Des responsables femmes forment le tiers du Conseil exécutif et du Conseil plénier. Le Conseil exécutif a créé un comité de coordination des femmes qui est en rapport direct avec le Réseau africain des Femmes croyantes, regroupement de milliers d’organisations féminines religieuses d’un bout à l’autre de l’Afrique. L’ ACRL peut établir des commissions permanentes pour prendre en charge certaines priorités. Deux commissions de ce type existent actuellement, sur la transformation des conflits et sur le SIDA.

Le Conseil africain de Responsables religieux a tenu sa réunion inaugurale en juin 2003 à Abuja (Nigéria), sous la présidence de S. E. le Chef Olusegun Obansanjo, président de la République fédérale du Nigéria. Sa création répondait à un appel lancé en 2002 par les participants à la Conférence des Responsables religieux d’Afrique sur les enfants et le SIDA qui souhaitaient qu’un organe responsable interreligieux permanent existe au niveau du continent. Depuis son e