Foire aux questions

- Pour adhérer : Adhésion - Dispositif spécifique pour 2022 (cliquer )

- Pour nous contacter, participer à la vie de la CMRP,
- Mode d'emploi du site :
Cliquer ICI
Webinaires à revoir
Prières

- Prières des différentes religions ou relatives à l'interreligieux.
En particulier, prières contre le Covid-19 , proposées par les Baha'is de Nice.

Publié le Mar 20, 2003 - 10:37 AM
Religions et conflitsInternational
Déclaration du Secrétaire général WCRP

Bagdad, 18 mars 2003

Depuis l'Irak un appel urgent : Ne renoncez pas à la paix !

Malgré l'imminence de la guerre, les rues de Bagdad sont aujourd'hui remplies d'enfants innocents, de jeunes et de vieux, calmes et pleins de dignité. Auprès d'eux, on ressent toute la force d'une aspiration à la paix que rien ne peut étouffer. Cette soif de paix est partagée par les croyants du monde entier.


Les actes de guerre tant redoutés sont sur le point de commencer. Les innocents souffriront et perdront la vie. Pourtant, il n'y a pas d'accord général pour considérer que tous les moyens pacifiques de régler le conflit relatif à l'Irak aient été épuisés. De plus, même ceux qui admettent la guerre comme moralement légitime en dernier ressort la regardent aussi comme un désordre tragique, un mal et un échec.

C'est pourquoi, au nom de la coopération multireligieuse qui se déploie à travers le monde, j'ajoute ma voix à toutes celles qui supplient : Ne vous précipitez pas dans la guerre ! Ne renoncez pas à la paix ! Donnez à la paix plus de temps !

La Conférence mondiale des religions pour la Paix (WCRP), qui est le plus vaste rassemblement multireligieux du monde, s'est maintes fois prononcée pour une solution pacifique de la crise actuelle dans des conditions juridiquement et moralement correctes.

1) L'Irak doit se conformer aux résolutions pertinantes du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

2) Le Conseil de Sécurité doit être reconnu comme la seule autorité légale compétente pour faire appliquer ses résolutions, et il doit s'y employer.

3) Aucun Etat ou groupe d'Etats ne doit agir en la matière en dehors du cadre du Conseil de Sécurité.

4) Tous les moyens pacifiques de résoudre le conflit doivent être épuisés.

Ces conditions ne sont pas remplies. Essayons, même maintenant, de trouver le chemin de la paix.

Dr. William F. Vendley
Secrétaire général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix
 
Liens relatifs