Publié le Mar 18, 2003 - 11:26 AM
Médiation, réconciliationInternational



DERNIERES INFORMATIONS DU SECRETAIRE GENERAL
Dr. William F. Vendley

21 février 2003

PROGRES DES EFFORTS DE PAIX DE LA WCRP AU LIBERIA

Le travail important entrepris par la Conférene Mondiale des Religions pour la Paix (WCRP) en vue de promouvoir la paix et la réconciliation en Afrique de l'Ouest vient d'enregistrer un progrès significatif. Alors qu'une guerre civile mortelle fait rage sur trois fronts et que des millions de réfugiés fuient vers les pays voisins, risquant d'y propager le conflit, une instance de dialogue entre la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (CEAO) et l'organisation dénommée Libériens Unis pour la Réconciliation et la Démocratie (LURD) s'est réunie du 5 au 8 février. Des membres des sections Sierra Leonaise et libérienne de la WCRP ont eu un rôle essentiel d'intermédiaires pour préparer cette rencontre à laquelle ils ont assisté à la demande de toutes les parties. Elle a permis de débloquer le processus de négociation entre le gouvernement du Libéria et LURD. La CEAO rencontrera ensuite le gouvernement libérien.


Le résultat le plus significatif de ce dialogue a été que LURD a été d'accord pour s'engager à ce que la crise reçoive une solution pacifique en 2003. WCRP/Libéria a été désignée par les deux côtés comme intermédiaire pour les communications entre LURD et le gouvernement du Libéria. Je suis heureux de joindre à ce compte rendu le texte du communiqué publié à l'issue de la réunion.

Les sections locales de WCRP dans toute la région s'occupent activement de soutenir le processus de paix au Libéria et d'oeuvrer à la solution des problèmes transfrontaliers qui menacent de déstabiliser encore plus la région. WCRP/International continue d'aider ses partenaires locauxen leur fournissant une assistance technique et une modeste contribution financière.

TEXTE DU COMMUNIQUE

Depuis quelque temps, le parlement de la CEAO, en collaboration avec le Conseil Interreligieux du Libéria, s'est efforcé de lancer un processus de paix tendant à résoudre le conflit en cours au Libéria entre les Libériens Unis pour la Réconciliation et la Démocratie (LURD) et le gouvernement du Libéria. Ces efforts ont abouti à ce qu'une réunion se tienne à Freetown (Sierra Leone) du 5 au 8 février 2003.

A cette réunion, les représentants de LURD ont été invités pour qu'ils fassent connaître leurs points de vue quant à la solution du conflit en cours au Libéria. Un exposé de la position de LURD a été lu, présenté et ensuite discuté en vue d'être présenté au président libérien, S. E. Charles G. Taylor, pour avoir la réaction de son gouvernement.

Participaient à la réunion, convoquée sous l'égide du Parlement de la CEAO, les Conseils interreligieux du Libéria et de Sierra Leone, le Réseau de paix des femmes du bassin du Mano, le Mouvement de la société civile de Sierra Leone et LURD.

La réunion, tenue dans une atmosphère de cordialité et de paix a résolu ce qui suit :

Le Parlement de la CEAO et LURD sont d'accord pour pousuivre le dialogue entrepris et pour rester en contact à travers les Conseils interrelligieux du Libéria, de Sierra Leone et de Guinée.

Le Parlement de la CEAO est d'accord pour poursuivre activement le règlement pacifique des crises au Libéria.

LURD est d'accord pour s'engager à la solution pacifique des crises au cours de 2003.

LURD est d'accord pour dialoguer avec le gouvernement libérien en un temps et un lieu à déterminer et à faciliter par le Parlement de la CEAO, le Conseil interreligieux du Libéria et d'autres agences internationales.

Un témoignage de gratitude et d'appréciation sera adressé à S. E. Alhaji Dr. Ahmad Tejan Kabbah, président de la République de Sierra Leone, ainsi qu'au gouvernement et au peuple de Sierra Leone pour avoir hébergé cette initiative de paix et pour leur hospitalité.

Des remerciements seront adressés également aux conseils interreligieux du Libéria et de Sierra Leone, au Réseau de paix des femmes du bassin du Mano, au Mouvement de la société civile de Sierra Leone et aux membres du parlement de la CEAO des Etats de l'Union du bassin du Mano pour leur dévouement et leurs efforts inlassables en vue de ramener la paix au Libéria, dans les Etats de l'Union du Bassin du Mano et dans la Sous-région.

Le parlement de la CEAO a décidé que le dialogue entrepris serait immédiatement suivi par une mission au Libéria et en Guinée et qu'il doit être poursuivi à tout prix.

Freetown (Sierra Leone), 8 février 2003

Les signataires : Parlement de la CEAO - Libériens Unis pour la Réconciliation et la Démocratie (LURD) Les témoins : Conseil interrelligieux du Libéria - Conseil interrelligieux de Sierra Leone .

WCRP accueille volontiers les commentaires des lecteurs et leurs suggestions d'insertion. Les membres de la Conférence sont encouragés à adresser des informations à Dr. William Boltz, World Conference on Religion and Peace, 777 United Nations Plaza, New York, NY 10017 (États Unis) - Téléphone : (1) (212) 687-2163 Ext. 20 - Télécopie : (1) (212) 983-0566

 
Liens relatifs
· Plus à propos de Médiation, réconciliation


Article le plus lu à propos de Médiation, réconciliation:
Témoignage : La mémoire et l'abandon